Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


ai je vraiment "une tete de negre"?

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: ai je vraiment "une tete de negre"? La date/heure actuelle est 15 Oct 2019 21:53 
Annonces ai je vraiment "une tete de negre"? Annonces
   Article posté par ppm39 le 19 Avril 2004 à 18:42  S'abonner au Flux Rss Discussion générale: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

Des Nègres au dessert des Blancs : Antillais, Congolais ou Tête de Nègres…au choix






Imaginons à Fort-de-France, à Abidjan ou à Douala, attablés dans un restaurant chic de la place, des convives noirs de peau terminant leur repas et commandant l’un après l’autre : « un Allemand s’il vous plait, moi ce sera un Français bien rouge, et pour terminer une tête de toubab dégoulinante… ». Nul doute cela ne choquerait personne évidemment, exceptés quelques esprits chagrins, néophytes dans l’art gastronomique des noms de spécialités peut-être.

Il faut reconnaître à la gastronomie française, son art inclassable et indépassable du manger, du sentir et du nommer les plats d’exception qui lui sont presque devenus une seconde nature. Les chefs des bonnes adresses françaises sont réputés de par le monde pour leur proverbiale culture culinaire, autant que pour les secrets de fabrication jalousement gardés et transmis de génération en génération aux rares élus chargés de perpétuer la tradition et son rang planétaire.

Toute saveur déployée, la tradition française par certains côtés, rassurons-nous les plus anodins, surprend quelques fois lorsqu’elle n’inquiète pas franchement.

Les dénominations imputées aux différents mets semblent focaliser de savantes cogitations et une combinaison d’allusions métaphoriques faisant intervenir les sens, les ingrédients, l’ère géographique d’origine, le mode de cuisson et tant de belles choses relevant en sus de la technique, de l’imaginaire, de la relation avec les convives. A l’arrivée des noms éminemment authentiques, impensables ailleurs qu’en France, fierté non négligeable cependant du pavillon national, mieux de son quarteron de connaisseurs …

Au jugé, ces délibérations d’oracles ou l’histoire propre consacrée aux noms des plats et pâtisseries, mettent un point d’honneur à pratiquer une forme de discrimination positive pour la promotion inattendue des populations noires, les nègres et leurs ethnonymes ??? En effet, plusieurs spécialités et pâtisseries portent les noms non pas de régions, ni même d’ingrédients africains ou antillais, moins encore d’évocation spirituelles, olfactives des ces contrées ; elles sont simplement affublées de noms de nationalités de peuples africains et caribéens !!!

Sans vouloir faire la leçon de gastronomie aux karanautes rafraîchissons nous la mémoire un court instant. Qu’est-ce qu’un Antillais, un habitant des Antilles, un français natif d’une île française d’Outre-mer, un habitant d’un de ces lieux paradisiaques dédiés aux vacances des Français de souche avides de mer, de sable, de cocotiers, et d’exotisme sentimental ? Faux, archi faux ! L'Antillais est une crème au beurre génoise imbibée de rhum avec des raisins dans une coque de chocolat. Premier enseignement.

Qu’est-ce donc qu’un Congolais ? Un habitant du seul pays d’Afrique subsaharienne visité par Tintin ? Le pays où la prédato-multinationale du pétrole Elf a subventionné une guerre sans merci entre deux factions attisées à l’affrontement pour pomper gratis le brut, l’or noir ? Ou alors le pays, habité par des êtres humains -non nécessairement comestibles s’entend- dont la capitale Brazzaville a été aussi la capitale de la France libre, sauvant le pays résistant de nos ancêtres les gaulois d’une disparition diplomatique annoncée pendant la guerre de 1939-45 ? Encore faux, hors sujet et tendancieux ! Le Congolais est avant tout et surtout un gâteau à la noix de coco très sucré et présenté en petites boules brunes. Trivial pourtant !

Un grand classique de la pâtisserie gauloise qui s’est de son temps beaucoup exporté à travers l’Europe, en Suisse notamment, est l’inénarrable Tête-de-Nègre. Rien à voir avec des allusions inavouables à l’époque négrière où le pays de la Révolution des Droits de l’Homme fut si prompt à occire, à stigmatiser, à baptiser, à trucider pour la grandeur du souverain et de son Dieu. N’allez pas chercher dans les annales d’une histoire exotique pour le coup ce que les énarques et les élites intellectuelles, qui dictent le vrai, le seul et l’unique, ont décidé de dévaluer dans l’échelle des drames et crimes contre l’humanité. Une bonne et alléchante Tête-de-nègre est une pâtisserie, fine gaufrette et meringue mousseuse, enrobée de chocolat noir, succès garanti au goûter pour les amateurs. Attention le dictionnaire précise cependant que Tête-de-nègre peut s’utiliser comme adjectif signifiant foncé. Sans rire…

Le choix n’est pas limité à ces trois pâtisseries, question anthropophagie gastronomique, puisque chez les Hollandais, en leur temps zélés de la Traite négrière, une Tête-de-maure n’est pas mieux qu’un fromage couleur brun foncé, ce qui ne nous blanchit pas.

Précautionneux après un tour de table rapide et qui pourrait bien nous avoir laissé quelque indigestion pour sécurité de noms alimentaires défaillante, nous préférons faire chorus avec le consensus mou du moins disant raciste. Sait-on jamais, pourrait-on qualifier ces noms de pâtisseries [forcément merveilleuses] d’attaques antisémites au prétexte fondé -mais fondu au chocolat noir- qu’il y a des juifs noirs, au moins les Falashas, et que ces noms portent atteinte à leur identité négro-juive. Cela obligerait probablement les gouvernements européens à intervenir vigoureusement comme ils savent le faire quand des faits dits antisémites sont évoqués, avérés ou supposés.

Le seul souci, et c’est bizarre, c’est que la gastronomie française si généreuse en noms imaginatifs, ne nous aide pas beaucoup dans ce réquisitoire en attente ; on ne connaît pas de gâteau, de pâtisserie, de plats répandus et classiques du manger français qui s’appelleraient Israélien, Belge, Pied-de-Blanc, ou Tête-d’Américain, comme si on ne se permettait pas toutes les libertés de créer avec tout le monde. Comme si en particulier, on craignait d’évoquer dans cette savante science de la cuisine française, les noms des pays et ressortissants de pays démocratiques donc amis et alliés, et singulièrement ceux peuplés principalement de populations blanches de peau.

Rien de grave à cela, on espère que bientôt les Karanautes Magali, Catherine, Angéla nous convierons à un goûter ethnique où les pâtisseries pourront naturellement porter les noms de Français, Corse, ou de Tête-de-blanc au chocolat blanc… Avant le dessert on pourra découvrir une autre spécialité indigène française au palmarès élogieux et des plus recherchées de son espèce appelée cèpe Tête de nègre, une variété comestible de …champignons qui ne pouvait vraiment pas s’appeler différemment.



pierre preche

Tags Ai, Je, Vraiment, Une, Tete, De, Negre

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   ai je vraiment "une tete de negre"?   Imprimer cet article
 « idées pour mon mariage exotique mes tresses » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: ai je vraiment "une tete de negre"?

Liens relatifs à l'article ai je vraiment "une tete de negre"?
Discussion générale: L'émotion est nègre, La raison est hellène.
Sorties - Evénements: A la Recherche de Joséphine on l'appellait la "Revue Nègre"
Coup de coeur: [Casse-tête] Viridian Room
Discussion générale: Prise de tête réservé à ceux qui ont déja vu matrix Reload
Mode - Beauté - Santé: Mais c'est koi ces boutons derrière ma tête!!!!!!!!!!!!!!!
Coup de coeur: PREMIERE FEMME NOIRE A LA TETE D'UN JT FRANCAIS???
Discussion générale: Une Antillaise en tête du concours KOOKAI
Discussion générale: le terme negre
Mode - Beauté - Santé: que chacune dise ce qu'elle a sur sa tête
Discussion générale: pété tête
Mode - Beauté - Santé: Tresse + Laver sa tete ??
Littérature - Art - Culture: Le nègre marron en peinture animée
Discussion générale: Portez vous nègre!
Discussion générale: casse tête
Mode - Beauté - Santé: Tete ch Coiffeuse // Coiffeuse ch Tete à tresser, tisser,...
Au coeur des Dom-Tom: une femme à la tête de la région réunionnaise?
Discussion générale: Pour vous les mecs...questions qui me trottent dans la tête
Coup de gueule: black ou negre
Au coeur des Dom-Tom: Histoire de Nègre gréco-latin
Discussion générale: Le Chevalier Saint George le nègre des lumières
Videos streaming: ai je vraiment "une tete de negre"?
Discussion générale: ai je vraiment "une tete de negre"?


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives