Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Un réseau international de femmes noires

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Rubrique Actualités: Un réseau international de femmes noires La date/heure actuelle est 18 Nov 2019 19:23 
Annonces Un réseau international de femmes noires Annonces
   Article posté par coeurbouliki le 16 Juillet 2004 à 22:57  S'abonner au Flux Rss Actualités: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

Un congrès pour créer un réseau international de femmes noires

Réunir en congrès à Paris, des femmes noires leader, pour créer un réseau et encourager l'intégration et l'émancipation de toutes les femmes, c'est l'objectif que se sont fixés les organisateurs de cet évènement international.

" Aujourd'hui, les choses vont changer ". C'est en ces termes forts, résonnants comme une promesse, que Christine Kelly, l'une des rares présentatrices noires officiant sur une chaîne française métropolitaine, LCI, a ouvert les débats du premier Congrès mondial de la femme noire leader, qui s'est tenu à Paris les 1er et 2 juillet dernier, sous le haut patronage de l'Unesco. Un parterre de femmes, venues du Brésil, d'Amérique, d'Afrique, des Caraïbes ou d'Europe, a vigoureusement applaudi ces premiers mots, qui semblaient justifier, à eux seuls, leur déplacement et la mobilisation bénévole autour de ce projet. A l'initiative de plusieurs associations, la Fédération européenne des femmes noires d'affaires, le Global congress of black women leaders, Inc (Etats-Unis) et la Zwarte Zaken Vrouwen Nederland et Guamayane (Hollande), ce congrés s'est donné pour mission de : " informer et former la femme noire à comprendre la valeur de sa contribution au monde afin de développer et promouvoir sa participation, sa stabilité économique et son influence par le biais de connections mondiales renforcées. " En d'autres termes, créer un réseau mondial de femmes noires leaders, pour faire évoluer la situation des femmes, victimes de de discriminations, préjugés, modèles archaïques, freins culturels ou politiques, partout dans le monde.

Manque de confiance et de reconnaissance


Plusieurs constats ont fat naître ce projet, explique Sandra Monthieux Pélage, présidente de ce Congrès : " La place et le rôle de la femme noire dans le monde sont insuffisamment connus et reconnus, car elles sont souvent isolées et manquent de confiance dans leurs talents ". Pour renforcer cette confiance, le Congrès a choisi de donner la parole à une cinquantaines de personnalités, connues ou non, pouvant apporter un regard et témoignage intéressant sur les thèmes abordés pendant ces deux jours : " la femme noire dans l'économie ", " l'image de la femme noire ", " la diversité historique ", ou encore la " conquête de nouveaux secteurs "
L'intervention de Bénédita Da Silva, ancienne gouverneur de l'état de Rio de Janeiro et première Brésilienne à être devenue sénateur, a marqué l'auditoire. Celle dont le destin, des Favelas jusqu'au gouvernement brésilien, et le combat contre " l'esclavage moderne " sont souvent cité en exemples, a du reste été désignée meilleure contributrice de ce Congrès. Rappelant l'importance pour les femmes de s'unir pour réussir, elle a salué, comme d'autres intervenantes, l'opportunité, offerte par ce congrès, de montrer des " modèles de réussite de femmes noires pour que d'autres puissent enfin s'identifier à des femmes qui leur ressemblent ".

Quelle place dans l'économie ?

Donner l'exemple et prodiguer des conseils, c'était le but d'ateliers comme comme celui sur "La femme noire dans l'économie". Premier constat, être femme,noire et leader est un triple défi. Les exemples cités par des intervenantes américaines étaient édifiants, alors que les anglo-saxons sont plus avancés sur les questions de la diversité. Pour Harriet R. Michel, qui préside depuis seize ans le NMSDC, Conseil américain pour la mise en relations de fournisseurs minoritaires (dont des afro-américains...) avec des grands groupes, l'un des premiers problèmes est l'accès au financement : " une étude américaine récente a montré que si aux USA, plus de 50 % des créateurs d'entreprises sont des femmes, les obstacles au financement concernent 27 % des femmes blanches et 28 % des femmes latines contre 47 % des femmes noires ! ".

D'où " l'intérêt de bénéficier de l'aura de celles qui ont réussi ", a alors conseillé Marie Stewart, experte britannique dans le domaine de l'égalité et de la diversité. Autre conseil : développer le micro-crédit, pour les régions ne bénéficiant pas de fonds gouvernementaux pour les minorités, être persévérante, opiniâtre et avoir des principes moraux élevés, car la femme noire est doublement " attendue au tournant ".
Une femme noire dont il a été rappelé, comme un leitmotiv, qu'elle a toujours su faire des miracles avec peu de moyens, mais dont il est urgent de développer l'accès à l'éducation et à la lecture en particulier, pour l'autonomisation.

Création d'un lobby transnational ?


Le prochain congrès est d'ores et déjà prévu à Houston. Des groupes de travail mondiaux doivent se mettrent en place sur thèmes répondant aux besoins les plus urgents : le mentoring, pour transmettre l'expérience des femmes leaders dans leur domaine, l'investissement éthique, pour sensibiliser les femmes noires du Nord aux besoins du Sud et le coaching, pour accompagner le développement personnel de ces femmes, par le biais de connexions Internet, dont il a été rappelé le rôle primordial qu'il jouait pour lutter contre la marginalisation.

Dernière remarque, les femmes africaines étaient nettement moins représentées, puisque cinq intervenantes seulement (sur une cinquantaine) étaient originaires d’Afrique, dont deux exerçant leur activité dans leur pays. Selon les organisateurs, les Africaines n’auraient pu, " pour des raisons logistiques, répondre à l'invitation ". Une absence parfois mal vécue par certaines participantes et sans aucun doute dommageable pour offrir un tableau réussi de la diversité. Pourra t-on en effet parler d’une communauté féminine noire internationale, comme semblait le vouloir ce congrès, en dépit des différences notoires et du décalage entre les femmes du Sud et celles du Nord ? Autre question soulevée par ce forum, est-ce qu’être femme et noire suffit à créer un lien suffisament fort pour faire émerger un lobby international ?

Novethic


Avec la participation notamment de :

·M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO (ou son représentant)

·Baronne Patricia Scotland of Asthal QC, Ministre de la Justice déléguée au Ministère de l'Intérieur, Royaume-Uni

·Dame Jocelyne Barrow, ancien Gouverneur de la BBC, Présidente de la Commission du Maire de Londres pour l'héritage afro-caribéen et indien, Royaume-Uni

·Baronne Rosalind Howells, membre de la Chambre des Lords, Royaume-Uni

·Mme Lucette Michaux-Chevry, ancienne Ministre, Sénatrice de la Guadeloupe, France

·Mme Harriet R. Michel, Présidente du National Minority Supplier Development Council, Etats-Unis d'Amérique

·Mme Carmen Breeveld, Présidente-Directrice générale de Team Care International Recruitment, Pays-Bas

·Mme Marijosé Alie, responsable des relations internationales à RFO TV, Martinique, France

·Mme Christiane Taubira-Delannon, Députée à l'Assemblée nationale française et leader de la cause "Esclavage, crime contre l'humanité", France

·Mme Carmen Luz, Directrice du Centre José Bonifacio, Rio de Janeiro, Brésil

·Mlle Naomi Campbell, mannequin et chef d'entreprise, Royaume-Uni



http://www.congresmondial.org/

Tags Un, Reseau, International, De, Femmes, Noires

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   Un réseau international de femmes noires   Imprimer cet article
 « Entre filles TOUS EN BLANC LE SAMEDI 04/09/2004 AU BATEAU ALIZE » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Actualités: Un réseau international de femmes noires

Liens relatifs à l'article Un réseau international de femmes noires
Sorties - Evénements: Evénement - Journée Internationale des Femmes
Informatique: Reseau WIFI sur DUCOS, cherche vieux Matos
Actualités: Partir sur un chantier international de jeunes bénévoles l'été 2009!
Sport: Tour Cycliste International de Guyane 2010 du 21 au 29 août 2010
Sport: LES FEMMES BODYBUILDEES (CULTURISTES)
Discussion générale: Journee des femmes
Mode - Beauté - Santé: Laser contre l'acné sur les peaux noires
Petites annonces: International Job
Petites annonces: JOBS ET STAGES A L INTERNATIONAL AMELIOREZ Vos LANGUES ETRANGERES
Mode - Beauté - Santé: noiraufeminin.com site dédié aux femmes noires et métissées
Mode - Beauté - Santé: Boutique en ligne de cosmétiques pour peaux noires
Mode - Beauté - Santé: Site de chaussures pour femmes
Musiques - Artistes - DJ's: le zouk......international ??????
Discussion générale: FEMMES QUI SONT BATTUS
Mode - Beauté - Santé: Biolissime, Mixed Chicks et Farida b sur Cosmétiques peaux noires.com
Discussion générale: complot international contre les immigres
Mode - Beauté - Santé: Recherche Modeles Femmes & Hommes (Martinique)
Actualités: Rapport accablant/ discriminations subies par les femmes
Actualités: Musée International de l'Esclavage - Liverpool
Petites annonces: RECHERCHE JEUNES FEMMES NOIRES ENTRE 18/30 ANS POUR CASTING
Videos streaming: Un réseau international de femmes noires
Actualités: Un réseau international de femmes noires


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives