Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


l'education

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: l'education La date/heure actuelle est 18 Oct 2019 03:58 
Annonces l'education Annonces
   Article posté par lilandro le 13 Août 2004 à 15:00  S'abonner au Flux Rss Discussion générale: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

sous les conseils de e-micky j'ai decidé de creer ce post
comme d'hab s'il existe deja veuiller s'il vous plait me filer le lien .merci

donc en esperant ne pas vous souler (ce que je comprendrais) j'aimerai s'il vous plait qu'on debatte sur l'education . pour ma part je vous laisse ma pensée sur le sujet qui est un peu longue je l'avoue.

L’éducation

Qu’est ce que être parent ? Telle est la question que ce pose tout individu une fois dans sa vie.
Depuis l’aube des temps l’individu ne cesse de se poser cette question. Pourtant il aura beau chercher, il ne trouvera jamais une réponse universelle et objective à donner pour définir l’éducation que l’être humain est en droit de recevoir. Avant toute proposition de réflexion il est bon de stipuler que la proposition faite ici « du mode d’emploi de l’éducation » n’est purement elle-même aussi que subjectivité. Mode d’emploi ou guide de l’éducation ne serait-ce que pour donner une idée du fait d’être parent au « préparent » ou au « parent à venir ». Vous me direz que seul les individus n’étant pas confrontés au problème peuvent prétendre à une méthode et qu’une fois le problème se posant à eux, en l’espèce ils ne suivent pas eux-mêmes le code du parent qu’ils ont eux-mêmes mise au point. Vous me rétorquerez en outre et à juste mesure que je suis moi-même à peine un « post-enfant », qui plus est que je suis célibataire. Je vous répondrai simplement et sans aucune amertume ni prétention que ce soit que c’est justement n’étant pas confronté au problème soi-même que je puis proposer une invitation à réflexion.
En effet, il n’est pas possible de rester objectif devant un problème surtout lorsque celui-ci se présente en l’espèce à soi-même d’autant plus lorsque cette réflexion porte sur l’ÉDUCATION. De part notre enfance, notre adolescence, notre majorité, l’état d’adulte ainsi que l’état de personnes âgées nous sommes en proie à être éduquer. C’est donc avec le plus grand courage et une certaine ténacité que je me présente devant vous nu « tel la brebis au milieu d’une horde de loup ». Mais je n’oublie pas que je suis juste un homme pouvant faire des erreurs et pouvant me tromper mes confrères. Tel Montesquieu j’ajouterai que dans confrères n’oubliez pas qu’il y a le mot frère.

Quelque soit son milieu, son origine, sa situation, son sexe, son âge et j’en passe l’homme est éduqué et apprend toujours. A la naissance, on nous apprend les règles de l’enfance et « du gentil petit ». Puis très vite arrive l’adolescence ou on nous forme du moins ou on essaye de nous apprendre comment devenir un post-adolescent et ainsi de suite. On pourrait croire que ceci s’arrête une fois arrivé au deuxième âge ingrat. Mais non une fois l’art des rides ayant fini son œuvre il faut s’armer de courage pour pouvoir se préparer à affronter sa finalité.
En fait après un moment de réflexion on remarque que le seul endroit ou « le régisseur » nous laisse en paix et surtout le seul endroit dans ou il ne peut nous atteindre, est lorsque l’on se trouve flottant dans le liquide amniotique.


Mais ne nous écartons pas de l’objectif fixé aujourd’hui qui est un code de l’éducation. En effet, dans sa fondamentale erreur d’avoir crée l’homme, Mère Nature la en outre doué de raison, de conscience mais a oublié ou omit de le doter d’un instinct. En effet l’homme est le seul être vivant n’étant pas doté d’instinct. Certes il est entré dans le langage courant que l’homme accuse l’instinct de certains sentiments ou actes et gestes dont seul sa raison et sa stupidité sont les maîtres d’œuvres. Cependant seul l’animal est doué de l’instinct et pour cause seul les animaux savent automatiquement comment élevé leur petit et leur donné la meilleure éducation que ce soit.
L’homme lui, mettez lui un bébé dans les bras et observé sa gestuelle et son comportement. Si ce petit être n’est pas le sien consciemment ou inconsciemment il souhaitera en avoir un tout en sachant que cela n’est pas toujours possible. Par contre, mettez lui son petit dans les bras et vous verrez l’égoïsme propre de l’homme. Les infirmières sont au premier rang pour observer ce phénomène. Juste après la si célèbre phrase hypocrite connu de tout homme depuis décennies qui est « quel beau bébé » chose qui n’est absolument pas vrai, ils sont horribles ; il convient d’observer le visage des parents s’émoustillants, se remplissant de joie à l’idée de toutes les virtualités s’ouvrants à eux. La plus belle chose qui soit qui est de prendre conscience d’une nouvelle vie sur cette planète surpeuplée devient très vite un objet pour l’homme. Ce nouveau jouet évolutif qui est donné à l’homme est bien sur le plus beau cadeau du monde. « Mais que pourrait-on en faire » se disent-ils. Telle est la première question qui leur vient à l’esprit. Les possibilités sont illimitées. Tout d’abord la recherche d’un prénom pour « la nouvelle poupée » et tout de suite après savoir ce qu’il convient d’en faire quand il atteindra sa majorité. Après tout suivant l’éducation qu’il recevra et si on s’y prend bien on peut en faire ce qu’on veut en faire.
Alors, personnellement c’est le moment qui m’attriste le plus car elle renforce ma thèse, on remarque que certains parents on une certaine tendance à tout interdire à leur enfant pensant que c’est la meilleure des éducations : pas de sortie, limite pas d’amis, des gouvernantes pour enfant ou encore si l’enfant est seul l’appelé toutes les deux heures, l’école s’est toute la vie émancipatrice de l’enfant, les âmes sœurs c’est pour plus tard. Pire les seuls sortis de l’enfant consiste à suivre ad vitam æternam dans les parents dans leur sortie. Même rare sont les après-midi récréatif pour cet enfant.
A coté certains parents voulant que leur enfant s’épanouisse par lui-même, laisse à celui-ci une totale liberté au stade que des enfants de onze sont trouvé errants dans les rues à des heures tardives de la nuit. Autant dans le premier cas les enfants sont voués à haïr tous et même rencontre des difficultés à aimer et à faire confiance une fois sa liberté trouvée autant dans le deuxième cas au pire cet enfant devient un voyou manquant d’affection avec des problèmes psychologiques néanmoins dans le meilleur des cas cet enfant devient un petit épanoui et « croquant dans la vie à pleine dents ».
Il convient d’ajouter que dans le premier cas ceci est une éducation provoquée par un excès compulsif égoïste d’amour des parents. Dans le deuxième cas c’est un fort taux d’amour compulsif qui est la cause de cette envolée mais celui-ci n’a rien d’égoïste.
A l’opposé, de ces deux méthodes existent des parents capricieux et une fois qu’ils en ont assez de « leur jouet » ou une fois que celui-ci a atteint l’évolution souhaiter, le rejettent et le jettent hors de leur vie.
Ce que l’être humain n’a toujours pas compris c’est que l’évolution évolue en fonction de l’époque et du lieu. L’éducation doit nécessairement toujours être actualisé pour permettre un bon épanouissement de l’enfant et ceci en tenant compte de tous les paramètres contemporains de la vie. La méthode dès le plus jeune âge de l’enfant est d’observer celui-ci en le laissant s’épanouir au maximum par lui-même en oubliant soi-même toutes les idées pas toujours exactes qu’on a de la morale et de la collectivité mais cependant en tenant compte des restrictions sociales et morales justes et objectives et en sanctionnant les écarts qu’ils pourraient y faire en les lui expliquant le plus clairement que possible et en évitant de lui cacher les vrais motifs de ces interdits.
PS : toujours éviter de battre un enfant surtout en oubliant de lui expliquer les motifs du châtiment corporel qu’il subit. Un enfant n’oublie pas il enfouie simplement au fond de sa mémoire des choses qu’il préfère oubliées mais qui ne s’oublie pas.



voila now tous a vos claviers pour me dire sans moderation (quoique) ce que vous en pensiez.

Tags L'education

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   l'education   Imprimer cet article
 « Blue Virgin -> Baisse des tarifs Australie - Calédonie Help investisseurs Wanted » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: l'education


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives