Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


[Photos] Noel aux Antilles (tradition)

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Rubrique Outremer: [Photos] Noel aux Antilles (tradition) La date/heure actuelle est 18 Aoû 2019 08:37 
Annonces [Photos] Noel aux Antilles (tradition) Annonces
   Article posté par MadininaUK le 24 Décembre 2004 à 06:48  S'abonner au Flux Rss Au coeur des Dom-Tom: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

Les photos c'est après ça

Extrait de Cahier d’un retour au pays natal – Poème
Aimé Césaire


Et le temps passait vite, très vite.
Passés Août où les manguiers pavoisent de toutes leurs lunules, septembre l’accoucheur de cyclones, octobre le flambeur de cannes, novembre qui ronronne aux distilleries, c’était Noël qui commençait.
Il s’était annoncé d’abord Noël par un picotement de désirs, une soif de tendresses neuves, un bourgeonnement de rêves imprécis, puis il s’était envolé tout à coup dans le froufrou violet de ses grandes ailes de joie, et alors c’était parmi le bourg sa vertigineuse retombée qui éclatait la vie des cases comme une grenade trop mûre.
Noël n’était pas comme toutes les fêtes. Il n’aimait pas à courir les rues, à danser sur les places publiques, à s’installer sur les chevaux de bois, à profiter de la cohue pour pincer les femmes, à lancer des feux d’artifice au front des tamariniers. Il avait l’agoraphobie, Noël. Ce qu’il lui fallait c’était toute une journée d’affairement, d’apprêts, de cuisinages, de nettoyages, d’inquiétudes,
de-peur-que-ça-ne-suffise-pas
de-peur-que-ça-ne-manque,
de-peur-qu’on-ne-s’embète,

puis le soir une petite église pas intimidante , qui se laissât emplir bienveillamment par les rires, les chuchotis, les confidences, les déclarations amoureuses, les médisances et la cacophonie gutturale d’un chantre bien d’attaque et aussi de gais copains et de franches luronnes et des cases aux entrailles riches en succulences, et pas regardantes, et l’on s’y parque une vingtaine, et la rue est déserte, et le bourg n’est plus qu’un bouquet de chants, et l’on est bien à l’intérieur, et l’on mange du bon, et l’on en boit du réjouissant, il y a du boudin, celui étroit de deux doigts qui s’enroule en volubile, celui large et trapu, le bénin à goût de serpolet, le violent à incandescence pimentée, et du café brûlant et de l’anis sucré et du punch au lait, et le soleil liquide des rhums, et toutes sortes de bonnes choses qui vous imposent autoritairement les muqueuses ou vous les distillent en ravissement, ou vous les tissent en fragrances, et l’on rit, et l’on chante, et les refrains fusent à perte de vue comme les cocotiers :
ALLELUIA
KYRIE ELEISON … LEISON … LEISON,
CHRISTE ELEISON… LEISON… LEISON.

Et ce ne sont pas seulement les bouches qui chantent, mais les mains, mais les pieds, et la créature toute entière qui se liquéfie en sons, voix et rythme.
Arrivée au sommet de son ascension, la joie crève comme un nuage. Les chants ne s’arrêtent pas, mais ils roulent maintenant inquiets et lourds par les vallées de la peur, les tunnels de l’angoisse et les feux de l’enfer.
Et chacun se met à tirer par la queue le diable le plus proche, jusqu’à ce que la peur s’abolisse insensiblement dans les fines sablures du rêve, et l’on vit comme dans un rêve véritablement, et l’on boit et l’on crie et l’on chante comme dans un rêve, et l’on somnole aussi comme dans un rêve avec les paupières en pétales de rose, et le jour vient velouté comme une sapotille, et l’odeur du purin des cacaoyers, et les dindons qui égrènent leurs pustules rouges au soleil, et l’obsession des cloches, et la pluie,
Les cloches… la pluie…
Qui tintent, tintent, tintent…


Préparation du cochon et du boudin


Attention : A Noel, on TUE le cochon : y’a du SANG, pas partout mais suffisamment reconnaissable. Ensuite, on le DEPECE, donc y’a des photos de visères… Les images sont petites donc ne devraient pas choquer les âmes sensibles. De plus, elles sont sorties floues. Pour l’agrandissement, c’est à vous de voir.

Lever au chant du coq … j’ai rendez-vous à 5h du matin pour une pré-préparation de Noel.


1. Le pain rassis a été mis à tremper depuis la veille dans de l’eau pour le boudin.


2. Le feu de bois est en préparation … Il doit durer jusqu’à la fin des opérations.

3. … et bien vite, les faitouts d’eau chauffent.


4. On a récupéré un grand sac de marchandise pour évacuer l’eau du pain.


5. Il est rempli de pain mouillé et est pressé pour en retirer l’eau. On s’y met a plusieurs...



6. Le pain essoré est mis dans la bassine ou il est émietté


7. Les épices sont déjà prêtes ….


8. … ainsi que de la graisse de cochon qui a été passée à la moulinette la veille et a été roussie.


9. Du sang récupéré des autres fois, est ajouté au pain…


10. .. et tout est bien malaxé pour donner un mélange homogène. La farce est presque prête.


11. Pendant ce temps, le feu a bien pris… on a mis a décongeler des boyaux artificiels… et les oranges sures ont été coupées (pour nettoyer, laver et assaisonner)


12. On attend le lever du jour pour tuer le cochon … La star du jour fait de la résistance … Un cochon d’un an qui a été gavé depuis 6-7 mois. Le voici, le voilà. Il est rapidement immobilisé, on l’attache, on l’attrape. Il crie (ah la la, le cri de Cochon). La gorge est vite tranchée… le sang est recueillie … S’en est fait de lui rapidement.


13. Le sang recueilli est ajouté au pain, on mélange tout, on rajoute la graisse, les épices…



14. Une petite partie de la farce est cuite… on goûte, on donne son avis, on ajuste les épices … I bon mem, Pa touchew enco !!!


15. Pendant ce temps, on s’active sur le cochon… on le détache, il est lavé a grande eau… L’entaille faite sous la gorge est bouchée.


16. Le voilà près à être échaudé … pour lui enlever les poils à l'aide du plat des couteaux. C’est fini, plus un poil.


17. C’est le moment de le griller… pour enlever la corne des sabots et les crins entre autres


18. Ensuite, on le recouvre de cartons et c’est parti pour un beau feu … Et voila un p’tit cochon bien doré. J’ai aussi lu que la chair est plus tendre à cuire après ça.


19. On le nettoie, et hop sur des feuilles de bananes… près à être dépecé



20. On lui coupe d’abord la tête, puis en deux… on récupère le sang qui est resté dans la carcasse. Dans du sel, vite qu'il ne soit pas perdu. Ce sera pour la prochaine fois. Les intestins sont gardés pour le boudin, les abats sont conservés. Tout quoi ... Finalement, ce sont 3 parties qui sont portées sur la table de découpe. Notez les ingrédients du « décollage » sur la droite !


21. Bien vite la table est prête pour la vente. La balance et les poids sur la gauche !


22. Préparation du repas des travailleurs : frissure (poumon -dit le mou- et foie -dit le dur-) bien fraiche. Miam, Miam.


23. Pendant ce temps, les autres s’occupent des boyaux qui sont démêlés avec beaucoup d’adresse et de précautions. Attention surtout à ne pas les crever !


24. Ils sont vidés, nettoyés plusieurs fois a l’eau, rincés avec les oranges sures plusieurs fois…


25. Et finalement, retournés sur l’envers et coupés en morceau de 1m – 1,5m. Petit comme gros intestin


26. Le remplissage des boyaux se fait à l’aide de « an boudiniè » (une boudinière pour la traduction, je pense ).


27. Et les morceaux sont attachés, et l'on voit apparaitre les morceaux de boudin ... près à être cuits


28. Petit comme gros intestin...


29. Il ne reste plus qu’à tout mettre à cuire


30. Et voila, près à être dégusté. La différence de couleur est due aux intestins synthétiques et naturels.



Que dire après cette matinée ?
Cela se passe très vite. En 4h de temps : de 5h à 9h du matin.
Les hommes sont tous rodés à leurs taches, chacun sait ce qu’il doit faire. Il n’y a pas de discussion, ni de répartition des taches. Ils travaillent vite et bien. Tout le temps en train de nettoyer, tout est fait avec sérieux et adresse. Sans pour autant se départir de bonne humeur et de belles blagues ont fusées. Ils étaient 5, tous d’un certains age. C’était à la boutique de mon oncle, à la campagne. Mon cousin les a rejoint pour la découpe. Cette pratique n'est plus aussi courante qu'avant. Mon oncle est le dernier à le faire dans le quartier et il ne le fait plus aussi régulièrement qu’avant.
Note pour la matinée:

Tags Photos, Noel, Aux, Antilles, Tradition

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   [Photos] Noel aux Antilles (tradition)   Imprimer cet article
 « On veut un Bon tchat ! [London] Boxing day (26 Dec.) » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Au coeur des Dom-Tom: [Photos] Noel aux Antilles (tradition)

Liens relatifs à l'article [Photos] Noel aux Antilles (tradition)
Coup de coeur: Cadeau de noël japonais
Discussion générale: Défi photos N°39 [Marchés/Brocantes]
Au coeur des Dom-Tom: --- PROMO: BILLETS POUR LES ANTILLES ---
Guide touristique: Le tourisme aux antilles !! oui, mais comment ?
Au coeur des Dom-Tom: ACCENT DES ANTILLES : perdu ou conservé ???
Discussion générale: Revenir aux antilles pour étudier ou rester en France ? un choix urgen
Coup de coeur: Joyeux Noël 2009 à Volcréole !!
Actualités: Corsair augmente sa franchise bagages sur les Antilles
Mode - Beauté - Santé: Je cherche des photos de curly
Au coeur des Dom-Tom: CARNAVAL - PHOTOS
Gastronomie: trouver un jambon de noel
Musiques - Artistes - DJ's: Exclu photos: Nouveau TLC > Damaged
Au coeur des Dom-Tom: Homosexualité aux Antilles
Discussion générale: pourquoi cultive t-on la peur du chien aux antilles?
Actualités: Marée noire U.S.A vers les Antilles ?
Musiques - Artistes - DJ's: Nouveau sur Castings blacks / Music Antilles
Discussion générale: [photos]Les enfants de Michael Jackson
Actualités: Les perspectives d'emploi aux Antilles Guyanes:
Gastronomie: Noel : Pates chauds
Actualités: La retraite sous le soleil des Antilles
Videos streaming: [Photos] Noel aux Antilles (tradition)
Au coeur des Dom-Tom: [Photos] Noel aux Antilles (tradition)


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives