Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


des noirs à la télé..et quels noirs???!!!!!

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: des noirs à la télé..et quels noirs???!!!!! La date/heure actuelle est 20 Sep 2019 05:13 
Annonces des noirs à la télé..et quels noirs???!!!!! Annonces
   Article posté par ppm39 le 22 Août 2005 à 20:44  S'abonner au Flux Rss Discussion générale: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

Voir des Noirs français à la télévision française, parlant plus ou moins en connaisseurs d’un domaine social, politique, culturel, économique, reste une curiosité. Et ce n’est pas le nombre de Noirs diplômés, formés, expérimentés qui manque. Etrangement le quarteron de ceux implicitement présentés comme représentatifs d’une communauté, que l’on voit à la télévision, que l’on entend en radio développe souvent une dialectique singulière. La flagellation des autres Noirs leur tient lieu de fil d’Ariane, ajouté à leur sévère incompétence, leur bonne intelligence avec des idéologies négrophobes, qui prennent à revers ceux des leurs qui en attendraient une contrepartie de taille aux discours d’humiliation. Prosternitude.



Le fait est que au sein des systèmes culturellement totalitaires tous les espaces de dignité humaine et d’expression de soi sont interdits de fait aux dominés, ce qui tend à susciter chez ces derniers [il n’est pas question de les excuser] deux types d’adhésions de prosternation :



L’Adhésion par faiblesse [intellectuelle], l’esprit critique ne pouvant tout filtrer et maintenir une posture d’éveil pour décrypter et contrefaire en permanence le flot piégé des informations en provenance du centre, de la culture dominante ; ici le nègre de service à la structure mentale écrasée par le poids des références eurocentristes et l’envahissement des images et icônes consacrées universelles par le système central abandonne son désir d’exister par lui-même aux vagues de la dynamique sociale dominante.
Ainsi peut-on entendre un manioco-dépressif aigu, ébouriffé et au débit embrouillé, comme mis en demeure de devoir faire le nègre de service -rôle pour lequel aucune palme ne saurait lui échapper-, proclamer gaiement que « Le code noir était une avancée », ou qu’il se sent plus proche de la Shoa que de « quelque chose qui aurait eu lieu il y a 200 ans ». Contestation de génocide ?...

Naturellement faiblesse intellectuelle et mentale se conjuguent pour produire les pires inepties audibles, toujours à la glorification du Blanc, égratigné sur des questions bénignes, et indirectement vanté, adoré, couru pour des raclures de succès de librairies ou d’audimat. Le Tubercule embrumée des neurones se veut volontiers anti-communautariste, il saute pourtant à bras raccourci sur des émissions télévisées où il est invité en tant que… intellectuel noir ! Intellectuel d’une communauté s’entend, à la différence de ses pairs leucodermes qui sont estampillés intellectuels tout court, même quand ils représenterait une communauté. On n’aurait pas invité notre Tubercule national pour discutailler sur la constitution européenne, l’entrée de la Turquie dans l’Europe, la présidentialisation de la démocratie française, ou l’option pro-nucléaire de l’Etat…



Faiblesse et incompétence intellectuelle se trouvent sur le même pied de la prosternitude puisque le champ intellectuel officiel français, standard [mainstream] c'est-à-dire blanc, n’ayant jamais accordé une attention particulière aux problématiques spécifiques d’existence citoyenne des Noirs, les caciques diseurs de sens se trouvent déqualifiés devant l’émergence de questions de représentativité, de traite des Noirs, d’histoire coloniale,… Déqualifiés dans la mesure où les Noirs ayant toujours été invisibles jusque dans les graves questions d’égalité, de justice sociale, de dignité qui les taraude, la nécessité de prendre en compte ces aspirations tout d’un coup fait face à un impensé idéologique. Bref les penseurs du système central sont dépassés, ils éructent le rien qu’ils maîtrisent, des préjugés, des clichés de cartes postales, et surtout leur inconscient colonialo-négrier surgit.



Or les Noirs et assimilés en quête de strapontins dans le système central doivent montrer patte blanche, et en particulier démontrer une maîtrise minimale des thématiques nobles et discriminantes [laïcité, république, antiaméricanisme, modèle français…] à partir desquelles ils pourraient prétendre à une reconnaissance institutionnelle. Aux miettes de commandement dont ils se satisferont bien vite. Conséquence, à l’instar du Sopo-rifique de Sos Racisme, ils s’étalent en ignares cathodiques sur des thèmes somme toute accessibles.

Le sémillant antimbalambala de Sos Racisme, prolixe et volubile pour parler des testing à l’entrée des boîtes de nuit [Victoire ancien colonisé, descendant d’esclave, tu pourras bientôt aller te trémousser dans les night club de Blancs, Super mon Pote !], vomis de l’absence de bases sur la traite négrière. Les Juifs dit-il ne peuvent avoir participé à la traite négrière puisque le Code Noir les exclus des colonies. Comme si la traite négrière transatlantique, industrielle et fabriquée par l’Europe tout entière avait débuté au 17ème siècle. Comme si il fallait être physiquement dans les colonies pour être négrier, alors que les donneurs d’ordre, financiers, associés comme Voltaire, armateurs, assureurs ne quittaient pas leurs douillets domaines français, européens. Comme si les colonies françaises étaient les seules esclavagistes, comme si les Juifs d’Europe étaient tous assujettis au Code noir, comme si certains parmi eux avaient attendu la traite négrière pour être en Afrique, comme si il y avait un clivage religieux dans la marchandisation des Nègres de Guinée, comme si, comme si, comme si…

De grâce que l’antiracisme institutionnel ne se risque pas trop en dehors des Potes, des tapes dans le dos à des chômeurs chroniques et à des injuriés quotidiens, il se ferait plus ridicule qu’autre chose et rajouterait sa nudité affligeante aux souffrances de tant de désemparés…



L’Adhésion par corruption, par intérêt égoïste sur le thème de la noire table raz. Le tableau de ceux qui se bousculent sur cette voie est bondé. On peut appartenir aux deux registres sans contradiction, corrompu et faible simultanément. De toutes façons ce modèle de prosternation ne connaît pas la contradiction. On peut être une écrivaine noire plagiaire, et donner des leçons de morale universelle. On peut passer à la télévision, y insulter les Noirs polygames, infidèles, hommes incapables de tendresse, proclamer haut et fort son impossibilité à épouser un Noir qui aura vite transformé son épouse en esclave d’un clan, etc… et prétendre se battre pour la communauté, la visibilité des Noirs. Non sans préjugés vigoureux et médiatisés stigmatisant d’autres Noirs français et d’ailleurs, avec force affabulation sur les mœurs culturelles continentales.
L’antidieudonnisme n’est qu’épisodique en l‘occurrence. Il situe les adeptes dans le champ de visibilité que leur prosternitude entrevoit comme seul moyen ponctuel d’autopromotion égocentrique et économique. Il y a toujours un machin de livre, ou autre service avarié à achalander derrière l’antidieudonnisme. Le saltimbanque redevenu bientôt fréquentable, les mêmes se précipiteront dans ses bras, surtout si les médias et les dominants bénissent la scène ou produise la pièce.



En bref devant l’infranchissable muraille raciale et raciste du système centrale d’attribution des places, des mérites, des flashes des photographes, et des strapontins, les dominés dans leur ensemble perçoivent souvent plus d’intérêts et de survie dans la prosternitude qui ouvre à la périphérie de la visibilité, de la dignité. De plus, le système culturel totalitaire français ne laissant aucune alternative de pensée en provenance des non visibles et des Noirs en particulier, en dehors des ruses démocratistes qui accordent des considérations sporadiques et lilliputiennes à ceux qui poseront le débat dans les termes des maîtres, l’inclination à la prosternation est de plomb. Dans le courbe-toi ou crève, le premier choix est toujours le moins douloureux.

Une spécificité française est la récurrence du discours humaniste, même à vide, déconnecté de toute réalité, sur-répété à la manière des manipulations mentales à tort prêtées exclusivement aux régimes soviétiques ou chinois, ce discours produit une hallucination collective, un effet de réel. Alors que l’égalité et le racisme économique et social gisent à découvert, il est difficile d’en parler comme tel. On se convainc de fraternité, « on n’est pas des Américains », malgré une réalité sociale et raciale… à l‘Américaine à certains égards. Cette idéologie, cette fable égalitariste tellement relue et redite religieusement pénètre même les discours des dominés qui ne savent plus comment décrire leur exclusion de bloc, si ce n’est comme dit le manioco spécialiste en confusion et en tubercule, en termes de « frilosité ». Pourtant il n’y a rien de moins frileux que la certitude d’un patron, d’un supérieur hiérarchique, d’un haut fonctionnaire sabrant un CV brillant mais trop foncé, refusant une promotion à un poste de visibilité à une Noire compétente, ou un service des ressources humaines de Renault proposant une aide au retour à un français, né français et d’origine tchadienne, pour éviter d’indemniser ce cadre en possible départ à l’amiable !



Le Turbercule ébouriffé, l’Agitée de l’écriture ou l’inculte Sopo-rifique traduisent par leur prosternitude l’espace réduit, la réserve animalière que le système central accorde en exemption aux Noirs domestiques. En dehors de ces rôles de Noirs de légitimation, point de salut. L’interpellation est plus générale qu’elle n’y parait, puisque en l’absence d’une économie communautaire qui fournirait aux talents noirs matière à exceller sans prostitution, il y aura toujours cette séduction forte, cet effet d’attraction centripète irrésistible du centre blanc sur les dominés. Survie obligeant. Et la prosternitude restera une stratégie et une identité intériorisées des dominés qui abdiqueront alors collectivement toute velléité à être.


akam akamyong

Tags Des, Noirs, A, La, Teleet, Quels, Noirs

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   des noirs à la télé..et quels noirs???!!!!!   Imprimer cet article
 « l'origine du monde.. La ri zabymes » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: des noirs à la télé..et quels noirs???!!!!!

Liens relatifs à l'article des noirs à la télé..et quels noirs???!!!!!
Petites annonces: vous voulez passer à la télé en martinique ce soir ?
Actualités: Et si Dieu n'aimait pas les noirs, le dernier ouvrage de Serge Bilé
Actualités: Les revendications des noirs de France
Informatique: Quels sont les meilleurs sites de HARDWARE ??
Discussion générale: CE racisme dont sont victimes des noirs, ON n'en parle pas?
Actualités: Quand les noirs avaient des esclaves blancs (Serge Bilé)
Musiques - Artistes - DJ's: les noirs métaleux !!!
Littérature - Art - Culture: ... et les peintres noirs ??? ...
Actualités: Pascal Sevran et "la b*te des noirs"...
Littérature - Art - Culture: Encore un livre sur les "noirs" comme disent certains !
Discussion générale: Important pour les noirs, le Spirit
Actualités: NOIRS
Mode - Beauté - Santé: Quels sont vos mascaras préférés ?
Actualités: USA : Discrimination et agriculteurs noirs
Petites annonces: quels sont les joli coin à visiter ???
Discussion générale: POURQUOI LES NOIRS NE S'EMBRASSENT PAS EN PUBLIC ?
Discussion générale: quels temps fais t'ils chez vous maintenant a votre réveille
Mode - Beauté - Santé: Pathologie de l'oeil chez les noirs
Sorties - Evénements: Quels sont vos sons nostalgies préférés ???
Discussion générale: les inventeurs noirs!
Videos streaming: des noirs à la télé..et quels noirs???!!!!!
Discussion générale: des noirs à la télé..et quels noirs???!!!!!


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives