Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Obésité et société: qui doit s'adapter?

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Rubrique Mode: Obésité et société: qui doit s'adapter? La date/heure actuelle est 19 Sep 2019 07:06 
Annonces Obésité et société: qui doit s'adapter? Annonces
   Article posté par colibri33000 le 22 Novembre 2007 à 11:11  S'abonner au Flux Rss Mode - Beauté - Santé: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

après avoir lu un article sur les adaptations de certaines sociétés face à leurs clients obèses et vu une vidéo hallucinante sur Youtube d'un garçon obèse manquant de sortir du siège d'une attraction à sensation en marche, je lance un débat sur les responsabilité des obèses, des sociétés (entreprises) et de la société en général.

Ainsi, les entreprises doivent-elle prévoir des aménagements spécifiques pour les obèses dont le coût sera répercuté ensuite sur l'ensemble des clients ou faire payer les obèses pour les surcoûts qu'ils engendrent? Les obèses doivent-ils être considérés comme des malades, des handicapés qui n'ont pas choisi leur état et à ce titre bénéficier de la solidarité donc ne pas payer tous les surcoûts qu'ils engendrent?au contraire doivent-ils être responsabilisés et ne pas faire supporter aux autres les frais qu'ils occasionnent?
La question se pose également à l'échelle de la société: l'Etat ou la solidarité nationale doit-elle supporter tous les frais occasionnés par l'obésité au même titre que d'autres handicaps ou maladie?

Ainsi, la Nouvelle-Zélande refuse les immigrés obèses avec une IMC de 35 car ils couteront trop chers à l'assurance-maladies en soins: est-ce immoral ?
Les obèses critiquent les compagnies aériennes qui leur font payer deux places en avion : est-il illégitime de faire payer 2 places à quelqu'un qui en utilise deux? La compagnie doit-elle accepter le manque à gagner que représente ce 2e billet d'avion qui n'a pas pu être vendu?



Obésité : les parcs de loisirs passent au XXL
Armelle Vincent
22/11/2007 | Mise à jour : 07:19 | Commentaires 2

Des sièges extralarges sont installés sur les manèges.
Les attractions ne sont pas conçues pour des clients dépassant souvent le quintal.

Los Angeles

Dans une vidéo intitulée Fat kid on a little ride (gros enfant sur un petit manège, ci-contre), qui circule depuis quelques semaines sur le site Internet YouTube, un garçon obèse d’une douzaine d’années manque de tomber dans le vide du haut d’une montagne russe tandis que sa mère, assise à côté de lui, rit aux éclats, ignorant les hurlements de ce fils que les ceintures de sécurité ne parviennent plus à retenir. Il glisse, il glisse jusqu’à ce qu’une courroie, coincée sous son énorme cou, ne le sauve.

Ce scénario catastrophe est au cœur d’une controverse lancée par Disney. Au début du mois, le porte-parole de la compagnie a annoncé que l’attraction «It’s a small world» de Disneyland fermera ses portes en janvier afin de subir un drôle de lifting : ses canaux seront creusés plus profondément et la flottaison de ses bateaux sera renforcée pour pouvoir accueillir les clients les plus lourds. Plusieurs fois par jour, en effet, les barques se retrouvent coincées au beau milieu du tour, leurs coques s’enfonçant vers le fond du canal jusqu’à finalement le toucher, immobilisant ainsi l’attraction.

Tous les parcs à thème américains doivent aujourd’hui faire face au même problème : leurs attractions ont été conçues à une époque où le poids moyen des hommes était de 80 kilos et celui des femmes de 61 kilos. D’après le Centre américain pour le contrôle et la prévention des maladies, les deux sexes ont pris douze kilos en moins de quatre décennies. Et ce n’est qu’une moyenne ! En réalité, les parcs ne sont pas adaptés pour des clients qui dépassent régulièrement le quintal.

Éviter l’humiliation

Pour éviter que les obèses ne perdent leur temps à faire la queue pour rien, des «test seats» sont placés à l’entrée de certaines attractions. Ceux qui auraient des doutes quant à leur capacité à caler leurs postérieurs dans les sièges peuvent les essayer et s’éviter ainsi l’humiliation d’être refoulés publiquement lorsque vient leur tour. Mais «dans la plupart des parcs, seules quatre ou cinq attractions ont des sièges test», se plaint Rachel Crichton sur un blog spécialisé. « Et, de toute manière, si vous me posez la question, il est encore plus humiliant de les essayer que d’être rejeté après avoir fait la queue.» L’argument horripile un autre «blogueur » Brian Lochridge. «Ça me rend dingue », avoue-t-il. «Les parcs vont changer leurs systèmes à cause d’irresponsables qui décident de ne pas contrôler leur poids et on va tous en payer les conséquences. Car il est évident que les prix vont augmenter.» Certains trouvent néanmoins l’expérience très positive : «Après avoir été rejetée en raison de mon poids le week-end dernier à Silver Dollar City, raconte Becky Clubbs, j’ai enfin décidé de me mettre au régime.»

D’autres parcs, comme Cedar Point (Ohio), offrent des sièges «extralarges» équipés de ceintures de sécurité plus longues. «Et si ce n’est toujours pas assez pour certains clients, nous leur suggérons avec le plus grand tact d’essayer une autre attraction», explique Damon Andrews, porte-parole de Bush Entertainment Corp., qui gère plusieurs parcs. Chez Universal Studios, les matières les plus grasses des restaurants seront supprimées dans quelques mois. Une mesure également adoptée par Disney aux États-Unis d’ici à la fin de l’année, puis à Paris, Hongkong et Tokyo au cours de 2008.

L’épidémie d’obésité affecte d’autres industries, comme les transports aériens. En 2001, déjà, Virgin Atlantic avait dû verser 20 000 dollars de dommages et intérêts à une passagère qui avait souffert de sciatique et de phlébite après avoir passé dix heures à côté d’un homme si gros qu’elle n’avait plus la place de bouger. Depuis, la Canadian Transportation Agency considère comme handicapées certaines personnes obèses qui peuvent ainsi acheter un second billet moitié prix, et prendre leurs aises sans étouffer leurs voisins.

.

http://www.lefigaro.fr/economie/2007/11/22/04001-2...

Tags Obesite, Et, Societe, Qui, Doit, S'adapter

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   Obésité et société: qui doit s'adapter?   Imprimer cet article
 « je vous aime Vend toyota starlet » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Mode - Beauté - Santé: Obésité et société: qui doit s'adapter?

Liens relatifs à l'article Obésité et société: qui doit s'adapter?
Coup de gueule: La place de la femme dans la societe
Discussion générale: La femme dans la société "moderné"...
Au coeur des Dom-Tom: Quelle définition donner à la société Guadeloupéenne ?
Petites annonces: SOCIETE DE PRODUCTION MUSIC/CLIPS RECHERCHE STAGIAIRE
Actualités: Société Générale: dépréciations de 7 milliards d'euros
Guide touristique: Site et forum d'agents DOMTOM d'une société Parisienne.
Petites annonces: aide pour la creation de societe en espagne
Mode - Beauté - Santé: LEs locks face au reste de la société?
Actualités: Nouvelle Association en Guadeloupe: Jeux Vidéo, Jeux de société, Jeu de rôle
Actualités: Obésité
Discussion générale: La Gauche est-elle apte à gouverner la société actuelle ?
Mode - Beauté - Santé: obésité
Au coeur des Dom-Tom: Les jeux de société antillais
Petites annonces: SOCIETE DE FRET POUR LES ANTILLES ET L AFRIQUE
Au coeur des Dom-Tom: Question sur les Antillais et leur comportement en société.
Actualités: L'obésité s'empare de la Chine
Discussion générale: [17-06-08] L'obésité aux Antilles
Coup de gueule: la tété poison de la société
Coup de coeur: La France société multiculturelle?Les Français ont la parole
Coup de gueule: La Société d'Assurance Automobile du Québec (SAAQ)
Videos streaming: Obésité et société: qui doit s'adapter?
Mode - Beauté - Santé: Obésité et société: qui doit s'adapter?


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives