Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


L'économie des Antilles indépendantes

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: L'économie des Antilles indépendantes La date/heure actuelle est 30 Mai 2020 16:49 
Annonces L'économie des Antilles indépendantes Annonces
   Article posté par Jârvis le 22 Février 2009 à 02:24  S'abonner au Flux Rss Discussion générale: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

La question de l'indépendance des DOM est souvent abordée sur volcréole, et l'économie prend généralement une place prépondérante dans l'ordre des préoccupations quand il s'agit de s'imaginer un avenir indépendant.
Beaucoup de bêtises sont dites sur le sujet économique, et des échecs cuisants ou des réussites présentées comme brillantes servent souvent abusivement de comparaison pour argumenter une thèse ou une autre.
Voici donc quelques données concrètes sur nos voisins indépendants de la Caraïbe pour pouvoir discuter avec des comparaisons objectives.

Face au tableau catastrophique souvent dépeint, saviez-vous par exemple que l'Indice de Développement de la Barbade est plus élevé que celui de la Guadeloupe ?
Saint-Kitts-et-Nevis, Trinidad-et-Tobago et Antigua-et-Barbuda sont eux aussi considérés comme des pays développés à des niveaux équivalents à celui des deux départements français des antilles:


- La majorité des pays au-dessus de la moyenne mondiale : le cas des indicateurs de développement humain (IDH) en 2002
La moyenne mondiale de l’IDH est de 0,722, celle de la zone Amérique latine et Caraïbe de 0,767. 19 États sur 25 de l’espace Caraïbe ont un IDH supérieur à la première moyenne tandis qu’ils ne sont que 14 à dépasser la seconde.
Six États font partie des 53 qui ont un IDH jugé élevé (égal ou supérieur à 0,800) : il s’agit dans l’ordre décroissant de la Barbade, des Bahamas, du Costa Rica, de Saint-Kitts-et-Nevis, de Trinité-et-Tobago et d’Antigua-et-Barbuda. Les territoires non indépendants, ne sont pas pris en compte. S’ils l’étaient, ils seraient probablement tous dans cette catégorie au vu de leur situation économique et sociale. C’est le cas pour les départements français d’Amérique où le calcul a été fait : la Martinique a un IDH de 0,880 tandis que ceux de la Guadeloupe et de la Guyane sont respectivement de 0,858 et 0,850. La moitié des pays de l’espace Caraïbe posséderait un indice élevé au regard des critères internationaux. Ces résultats soulignent des profils économiques originaux au sein de l’espace Caraïbe notamment le tourisme de luxe et les services financiers à la Barbade et aux Bahamas et le secteur pétrolier à Trinité-et-Tobago.

http://www.insee.fr/FR/insee_regions/guadeloupe/pu...







Saint-Kitts-et-Nevis



En 2004, le produit intérieur brut (PIB) de Saint-Christophe-et-Niévès était de 8 400 dollars US par habitant, la balance commerciale était déficitaire de - 135M$. En 2005, le taux de croissance était de + 4.9%, le taux d’inflation de 2%, la dette publique totale représentait 179.9 % du PIB. L’agriculture représente 3 % du PIB, l’industrie 28 % et les services 69 %.
Le sucre était naguère le centre de l'économie de Saint Kitts jusqu'aux années 1970. Mai le gouvernement a fermé l'industrie du sucre après la récolte 2005 au terme de décennies des pertes enregistrées par la compagnie sucrière gérée par l'État. En compensation, le gouvernement a engagé un programme de diversification du secteur agricole et s'est employé à stimuler d'autres secteurs de l'économie. Les activités telles que le tourisme, la production manufacturière destinée à l'exportation et les opérations bancaires offshore ont désormais acquis un grand rôle dans l'économie de Saint Kitts et Nevis.
Les revenus générés par le tourisme sont ainsi devenus la source principale des devises étrangères des îles; environ 341 800 touristes ont visité Nevis en 2005. Des équipements touristiques additionnels (notamment un deuxième quai destiné à accueillir les navires de croisière, des hôtels et des terrains de golf) sont en cours de construction.
Saint-Kitts-et-Nevis a élargi sa base économique par le développement du tourisme, l'assemblage de produits électroniques et d'autres produits de fabrication légère, l'agriculture non sucrière, et des services financiers extra-territoriaux. Le tourisme est maintenant le secteur dominant. Celui de la fabrication est négligeable et la plupart des articles de consommation sont importés. Les principaux partenaires commerciaux sont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et la Communauté des Caraïbes (CARICOM).

Au cours des dernières années, le gouvernement a poussé la production de biens industriels et encouragé les investissement dans le secteur d'avenir : les services. Secteur dynamique, l'expansion du tourisme encourage le développement d'autres activités, notamment celles liées aux services et à la construction. La priorité du gouvernement a été donnée au développement du secteur privé et à l'introduction d'une large sélection d'encouragements fiscaux visant à encourager les entrepreneurs. Pour élargir son marché domestique, St-Kitts-et-Nevis s'est allié à ses voisins au sein de la Caricom.
Classé par le PNUD parmi les pays à revenu moyen, la stabilité politique de St-Kitts-et-Nevis est exemplaire. Avec une absence de chômage et un taux d'alphabétisation de 96 %, la Fédération est considérée comme un pays à risque socio-politique nul. Les liens avec l'UE remontent à 1976, date à laquelle les îles soeurs ont été intégrées aux accords d'association avec les pays et territoires d'outre-mer (PTOM). Un an après son indépendance, la Fédération devint membre à part entière de la Convention de Lomé. Un montant de 3 millions d'euros lui a été alloué au titre du deuxième protocole financier de Lomé IV dans le cadre de son programme indicatif national (PIN), et le pays bénéficie en outre de diverses autres dispositions, telles que le programme de développement régional et le Protocole Sucre.

Les secteurs sociaux, et le domaine de la santé en particulier, revêtent un caractère prioritaire puisque le PIN a permis le financement des travaux d'agrandissement et de réhabilitation des deux principaux hôpitaux, l'un à Saint-Kitts et l'autre à Nevis.
PIB[6] : 524 M US$
PIB par habitant : 11 262 US$
Taux de croissance[7] : +2,9%
Taux de chômage : 5%
Balance commerciale[8] : déficitaire de 29 % du PIB
Dette publique totale[9] : 169 % du PIB
Taux d’inflation[10] : +4%

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/pays-zones-geo_83...
http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Saint-Kitts-et...
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_Sain...

Tags L'economie, Des, Antilles, Independantes

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   L'économie des Antilles indépendantes   Imprimer cet article
 « L'année du zouk 2009 [Album zouk 2009] TRADUCTION CREOLE MAURICIEN » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: L'économie des Antilles indépendantes

Liens relatifs à l'article L'économie des Antilles indépendantes
Sorties - Evénements: Découvrir les Antilles
Petites annonces: 12 Juin au BB Antilles je cherche....
Petites annonces: Déjeuner chez l'habitant aux Antilles
Au coeur des Dom-Tom: Eclipse de soleil aux Antilles le 8 avril
Au coeur des Dom-Tom: Je veux découvrir les Antilles...
Petites annonces: Appelez les Antilles à 0.12 cts/mn
Discussion générale: envoi de box au antilles
Discussion générale: Les Raisons principales des divorces aux antilles??
Actualités: Finkielkraut, les Antilles, Loi Février 2005, Loi Taubira
Discussion générale: Revenir aux antilles pour étudier ou rester en France ? un choix urgen
Langue locale: noms bilingues des iles des antilles
Discussion générale: Déportation d'amérindiens du Canada aux Antilles
Petites annonces: LES ANTILLES EN ETE POUR 500 EUR TTC C'EST POUR BIENTOT
Coup de gueule: Aux Antilles, les filles sont trop grosses...
Au coeur des Dom-Tom: Les Antilles peuvent - il développer un marché?
Musiques - Artistes - DJ's: Pour être un peu plus proche encore des antilles.....
Au coeur des Dom-Tom: LES ANTILLES... FETES ET TRADITIONS...
Au coeur des Dom-Tom: fêtes de noel aux Antilles
Petites annonces: Avis sur ce nouveau site www.widabest.com, Le videoTube des Antilles
Au coeur des Dom-Tom: ce qu'il faut éviter de dire ou faire aux antilles (culture)
Videos streaming: L'économie des Antilles indépendantes
Discussion générale: L'économie des Antilles indépendantes


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2020
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives