Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


[Histoire des Antilles]Antigua:L'indépendance menée par un syndicalist

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: [Histoire des Antilles]Antigua:L'indépendance menée par un syndicalist La date/heure actuelle est 21 Sep 2019 08:46 
Annonces [Histoire des Antilles]Antigua:L'indépendance menée par un syndicalist Annonces
   Article posté par Jârvis le 23 Février 2009 à 16:18  S'abonner au Flux Rss Discussion générale: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

Il est frappant de voir à quel point l'histoire des îles Antillaises peut ressembler à la nôtre...

Voici une histoire (vraie) de syndicats, de grèves pour des augmentation de salaires, et d'évolution de statut aux Antilles


Dans les années trente, la majorité des ouvriers agricoles qui travaillaient dans l'industrie sucrière à Antigua, gagnaient encore moins que leurs prédécesseurs au moment de l'abolition de l'esclavage, un siècle plus tôt. Ce ne fut qu'en 1939 qu'une commission royale d'enquête demanda la création d'un syndicat pour les travailleurs. Peu de temps après, un syndicat fut créé grâce à Vere Cornwall Bird, un ancien officier de l'Armée du Salut, né dans un bidonville de St-Johns en 1910: ce fut l'avènement de l'ATLU (Antigua Trades and Labour Union). Vere Bird sortit vainqueur d'une lutte interne pour le contrôle du syndicat dont il devint président en 1944.

Les propriétaires britanniques, qui possédaient plus des trois quarts de toutes les terres d'Antigua, regroupèrent leurs exploitations en une seule société afin de mieux résister à la pression du syndicat, mais cela n'empêcha nullement l'ATLU de l'emporter sur les planteurs et «Papa», comme les sympathisants appelaient Bird, entra dès la fin de la Seconde Guerre mondiale au «panthéon des syndicalistes» comme le leader qui avait su faire de l'union syndicale une force politique. Bird organisa des grèves pour obtenir de meilleurs salaires, puis fit campagne pour demander une réforme de la législation coloniale. En 1951, les autorités britanniques durent concéder l'élection de la représentation coloniale au suffrage universel. À la fin de l'année, l'ATLU occupait huit sièges sur 13 au Parlement, première étape vers l'élimination politique des planteurs. Dès 1952, Bird s'était débarrassé de la plupart des autres leaders.

3.2 L'autonomie politique et le statut «État associé»

En 1959 les Britanniques accordèrent une autonomie élargie à la colonie. Les réformes constitutionnelles permirent de transférer une part substantielle de l'autorité du gouverneur général à un chef de gouvernement issu du groupe majoritaire à la représentation coloniale. En 1960 l'ATLU remporta les dix sièges aux élections et Vere Bird fut nommé chef du gouvernement. Pendant la campagne électorale, tous les autres candidats avaient renoncé à se présenter face aux menaces et aux violences des militants de l'ATLU. Le syndicat remporta de nouveau tous les sièges aux élections de 1965, cette fois-ci face à un nouveau mouvement politique, l'Antigua & Barbuda Democratic Movement (ABDM) fondé en 1962 par un fonctionnaire, Robert Hall.

En 1967 la Grande-Bretagne accorda à Antigua-et-Barbuda le statut d'État associé avec l'entière souveraineté sur les affaires intérieures et Vere Bird devint premier ministre. Le système législatif fut réorganisé avec la création d'une Chambre composée des représentants élus et d'un Sénat composé de membres désignés par le gouvernement. Comme les planteurs s'apprêtaient à quitter Antigua en grand nombre, le gouvernement Bird adopta une loi l'autorisant à emprunter à la Grande-Bretagne l'argent nécessaire au rachat de leurs terres. À la fin de l'année, Vere Bird contrôlait le gouvernement, le syndicat ATLU et l'industrie sucrière. Durant ce temps, les îles s'étaient tournées vers l'industrie du tourisme dans les années. notamment lorsque Antigua devint célèbre grâce aux amateurs de croisières de Nouvelle-Angleterre. C'est à cette époque que l'anglais pénétra plus profondément dans els moeurs des insulaires.

3.3 L'indépendance et la dynastie Bird

En 1981, Antigua-et-Barbuda devint indépendante et entra au Commonwealth. Elle adhéra le 18 juin 1981 à l'Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO). V.C. Bird fut élevé au rang de «père de la nation». Tout au long des années quatre-vingt et jusqu'au début des années quatre-vingt-dix, plus de 30 000 Antiguais, soit près de la moitié de la population, demandèrent à émigrer aux États-Unis. Le chômage et l'immigration n'empêchèrent pas le gouvernement Bird de renforcer son pouvoir en s'attachant, par des mesures favorisant les investissements, le secteur privé et en conservant la haute main sur les emplois dans le secteur public. Dès les années quatre-vingt, le gouvernement employait plus de 40 % de la population active.

Voici ma source: un site passionnant et ultra documenté concocté par l'université de Laval au Canada: http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/amsudant/antigua-bar...

Tags Histoire, Des, Antillesantigual'independance, Menee, Par, Un, Syndicalist

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   [Histoire des Antilles]Antigua:L'indépendance menée par un syndicalist   Imprimer cet article
 « traitement de l'eau Perdre du poids grâce à l'auto hypnose ! » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: [Histoire des Antilles]Antigua:L'indépendance menée par un syndicalist

Liens relatifs à l'article [Histoire des Antilles]Antigua:L'indépendance menée par un syndicalist
Littérature - Art - Culture: LITTERATURE - ANTILLES - "jeunes" auteurs
Au coeur des Dom-Tom: ce qu'il faut éviter de dire ou faire aux antilles (culture)
Actualités: Les Antilles peuvent elles faire gagner Sarkozy ?
Discussion générale: un peu d'histoire...!
Au coeur des Dom-Tom: France-Antilles sur le web
Informatique: IPHONE 3G BIENTÔT AUX ANTILLES FRANÇAISES
Discussion générale: quand un africain s'interroge sur l'HISTOIRE
Au coeur des Dom-Tom: l'histoire avant colonisation
Discussion générale: Skinhead - connaissiez vous l'histoire ?
Coup de gueule: Embargo sur l'information aux Antilles
Coup de gueule: Il y a pas que les carcasses de voitures aux Antilles !
Guide touristique: Vanessa: GUIDE Voyages Antilles GRATUIT
Discussion générale: c'est de l'histoire!
Petites annonces: recherche site pour billets d'avion pour les antilles
Discussion générale: UNE CAPOTE OU UNE HISTOIRE CAPOTéE ?
Guide touristique: Le tourisme aux Antilles en question: martinique, guadeloupe
Coup de gueule: La culture, l'histoire et la connaissance de la vérité
Musiques - Artistes - DJ's: ((( PLAY ZOUK ANTILLES ))), ta nouvelle radio 100 % zouk 24h/24.
Au coeur des Dom-Tom: Le vaudou aux Antilles...
Discussion générale: L'économie des Antilles indépendantes
Videos streaming: [Histoire des Antilles]Antigua:L'indépendance menée par un syndicalist
Discussion générale: [Histoire des Antilles]Antigua:L'indépendance menée par un syndicalist


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives