Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


[Artiste] Kali

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Rubrique Musique: [Artiste] Kali La date/heure actuelle est 25 Oct 2020 01:35 
Annonces [Artiste] Kali Annonces
   Article posté par Missyna alna le 27 Janvier 2013 à 14:47  S'abonner au Flux Rss Musiques - Artistes - DJ's: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    




Initialement posté dans le sujet : Des Grands Musiciens Antillais...

Sirene.des.salines a écrit:
KALI
http://www.rfimusique.com/siteFr/biographie/biogra...



Lorsqu'on a eu un grand-père, Gaston, Président du Conseil, on peut difficilement s'affranchir du virus de la politique. Et Kali assume. Ses chansons sont rarement anodines, et dénoncent souvent l'ambiguïté des DOM (départements d'outre-mer). Côté musique, Kali est tout aussi intéressant. A contre-courant du zouk, il privilégie l'acoustique et la tradition, le banjo et le reggae. Et le meilleur est sûrement à venir.


Jean-Marc Monnerville naît à Fort-de-France le 21 février 1956 d'une mère écrivain et institutrice et d'un père musicien, ancien membre de l'African Band à Paris. Dès son jeune âge, il adopte le surnom de Kali un peu inspiré du dessin animé Calimero, le petit poussin noir. Au début des années 70, Mr Monnerville envoie son fils étudier la musique en métropole. Plus orienté vers les percussions, il fait alors partie de quelques groupes avant de créer le sien à 19 ans, Gaoule, du nom d'un massacre d'esclaves aux Antilles au XVIIème siècle.

En 1979, profondément inspiré par la philosophie Rastafari, il se laisse pousser des dread-locks (longues tresses), et surtout, il crée un second groupe, 6ème continent, qui le fait connaître. Il joue alors une musique qui mélange reggae et airs antillais, et parmi les tubes du groupe, il faut citer une adaptation iconoclaste du célèbre "Adieu foulards", et un véritable hymne qui rallie la jeunesse insulaire, "Reggae dom-tom", titre qui aborde les problèmes d'identité du département français par rapport à la Métropole.

Banjo

A cette même époque, Kali adopte le banjo qui imprègne jusqu'à aujourd'hui toute sa musique.

En juin 1983, le groupe remplace au pied levé le nigérian Femi à la fête de la Musique (manifestation qui a lieu tous les 21 juin en France) au Trocadéro, événement qui fait un peu découvrir la musique antillaise aux français. Cependant, malgré le succès du groupe, et peut-être à cause de cela, des dissensions apparaissent entre les membres. Lorsque la maison de disques CBS leur demande de moderniser leur musique et de changer de look, Kali décide de dissoudre la formation.

En 1987, Kali rentre au pays et explore des sentiers musicaux à contre courant du zouk qui envahit alors tout le paysage musical des Antilles. Depuis toujours très inspiré par la musique traditionnelle antillaise et ses ambassadeurs tels Eugène Mona, Loulou Boislaville et surtout Alexandre Stellio, clarinettiste et compositeur légendaire de biguine avant-guerre, Kali reprend ce patrimoine à sa façon dans ses deux albums, "Racines I" en 89 et "Racines II" en 90. Au son du banjo et du piano acoustique, des percussions et de quelques légères touches de synthé, Kali compose une musique originale.

De retour à Paris, en tournée seulement puisqu'il s'est désormais installé à St Pierre de la Martinique avec sa famille, il enregistre en concert un album enflammé dans la petite salle parisienne du New Morning. Mais c'est surtout en 92 qu'on parle beaucoup de lui en raison de sa participation au 37ème Concours Eurovision de la chanson. Après la chanteuse franco-tunisienne Amina, la France choisit un martiniquais pour la représenter. Le titre "Monte la rivié", tiré de l'album "Roots" (1992), arrive en 8ème place et fait définitivement connaître Kali du grand public.

En 1993, sort le titre "Ile à vendre" qui annonce "Lese la te tounen" (laissez la terre tourner), album plus engagé et au son plus actuel, mais auquel a été reproché une certaine fadeur. Ce succès mitigé n'empêche pas Kali d'être couronné par la Sacem (Société des auteurs compositeurs) en 1994 pour la meilleure chanson de l'année dans la catégorie Antilles avec la chanson "Pan Patchew".

Débranché

Deux ans plus tard, en 95, Kali redébranche les amplis et retrouve un son acoustique dans l'album "Débranché". Il y reprend un certain nombre de succès de 6ème continent parmi lesquels le fameux "Reggae Dom-Tom" dont voici un extrait qui explique la colère des conservateurs ainsi que celle de certains indépendantistes de l'époque: "Je suis vraiment d'une race très spéciale, j'suis un nègre départemental, passionné par le style colonial. Ils se sont penchés sur mon berceau et m'ont couvert de drapeaux, me prenant jusqu'à mon destin. J'aurais du rester orphelin. Encore combien de générations subiront ces malédictions ".

Présent lors du Midem en janvier 1996, il se produit à Paris dans la petite salle du Hot Brass (fermée en juin 1997) le 22 février, avant d'entamer une tournée à la Réunion du 1er au 10 mars. Cette tournée tourne autour de son album "l'Histoire du zouk" paru cette année-là. Puis à l'automne, Kali est invité au Zimbabwe pour fêter le centenaire de la première insurrection anti-coloniale. Pour cette rencontre entre culture africaine et culture antillaise, Kali et ses musiciens rencontrent un vif succès. De culture rasta, il ne se sent pas étranger dans ce pays qui accueillit Bob Marley pour son indépendance en 1980.

A son retour à Paris, il donne un concert en hommage à Léopold Sedar Senghor, grand homme politique et intellectuel sénégalais, le 19 octobre 96 à l'Unesco. Enfin, l'année 96 se clôt par un album consacré à Noël, "Racines 3".

Passant très vite d'un projet à un autre, Kali réapparaît dès juin 97 avec "La Biguine des enfants du Bon Dieu". Ce CD de 3 titres seulement obtient le Prix Sacem Martinique pour la plus belle chanson de l'année.

Francophonie

Très impliqué dans l'histoire de son pays et de son peuple, Kali est tout naturellement présent dans les célébrations publiques des 100 ans de l'abolition de l'esclavage qui ont lieu tout au long de l'année 98.

Mais cette année-là est aussi celle d'un nouvel album "Franc-Ô-Faunes" qui paraît le 2 décembre. Il célèbre en quelque sorte les 20 ans de carrière du chanteur et dès la première chanson "Brother Bob" en hommage à Marley, il rend hommage au Jamaïcain qui selon lui, a ouvert une voie musicale à la fin des années 70 à de nombreux jeunes artistes caribéens comme Kali. En partenariat avec RFI, l'artiste fait escale à Paris pour un concert le 6 février 99 au New Morning

Deux ans plus tard, le chanteur martiniquais fait paraître le quatrième volume de "Racines" sur lequel il reprend des compositions de Stellio, Leona Gabriel ou Eugène Mona, renouant ainsi avec le travail sur la musique traditionnelle des Antilles qu'il avait entrepris dès 1989. A 45 ans, Kali avoue être plus tranquille et moins révolté qu'auparavant. Conserver ses racines à l'heure de la mondialisation et de la surconsommation constitue son grand souci en tant qu'artiste. En tant qu'homme, il aspire à transmettre sa culture. Dans cette perspective, il monte des spectacles dans les écoles martiniquaises afin de faire partager la notion d'identité aux enfants qu'il rencontre.



Discographie :
Kali - Débranché (1995-Déclic Communication)



01. Débranché
02. Missié Cara
03. Tifi Congo
04. Reggae Dom-Tom
05. Mon' la wo
06. Epi la main
07. Mé ki sa ou lé
08. Blou ba dé
09. Jou a jaka viré
10. Freedom morning
11. Monté la rivié
12. Racines

Kali - Racines 1&2 (1996/1999-Hibiscus records)


Vol.1
01. Mwen désan'n St Piè
02. Manicou volan
03. Abandon
04. Conversation
05. Vlope mwen doudou
06. La fèt St Piè
07. La vi artis red
08. Ralé ralé
09. Racines

Vol.2
01. Poté bambou
02. Bel plési
03. Ami Roro
04. Serpent maigre
05. Ti citron
06. Le plus beau refrain de ma vie
07. Tambou tchè nou
08. La rejane
09. Gran tomobil
10. Ti kan'no
11. Freedom morning
12. Bel plési


Kali - Roots (1995/1999-Hibiscus records)


01. Monté la riviè
02. Abandon (Instru)
03. Ralé ralé
04. Racines
05. Ami Roro
06. Tambou dan tchè nou
07. Poté bambou (Instru)
08. Gran tomobil
09. La fet St-Piè (Instru)
10. La vi artist red
11. Le plus beau refrain de la vie (Instru)
12. Ti kanno
13. Freedom morning
14. Bel plési (Instru)
15. Racines (Live)
16. Lively up yourself
17. Monté la rivyè


Racines Vol 3 - Noël (1996/2008-Hibiscus records)


Dès que les dernières bougies de la Toussaint se sont éteintes sur les tombes,
l'âme antillaise se tourne vers la fête ne naissance de Jésus.
Alors on décroche l'accordéon, on retend la peau du tambour et "jouez ti-bwa,
résonnez bouteilles !"
Les "Chanté Noël" iront crescendo pendant plus d'un mois jusqu'au "Minuit Chretien"
du 24 Décembre annonçant la naissance de l'Enfant du Bon Dieu.
Kali et son groupe avec l'accordéon de Roro, la participation exceptionnelle de
Max Ransay, Ti-Raoul et Dédé Saint-Prix, interprètent dan la plus pure tradition
des Noëls d'antant, nos plus beaux cantiques.
Sorti en 1996, l'album n'était plus distribué depuis 1998, Nouvelle édition remasterisée,
le son 2005 !

01. Naissez
02. Il Est Né Le Divin Enfant
03. Oh, La Bonne Nouvelle
04. Allez-Y Donc
05. Michaud Veillait
06. Joseph Moncher
07. Douce Nuit
08. Pour Un Maudit Péché
09. Mazingouin
10. Allez Mon Voisin
11. Dans Le Calme De La Nuit
12. Minuit Chretien
13. Les Enfants Du Bon Dieu
14. Louez Jah

Francofaune (1998-Déclic Communication)


01. Brother Bob
02. Alfa Yaya
03. Doubout an soley la
04. Kréyol
05. Mulâtresse Solitude
06. Saint Pié
07. Heureux celui qui
08. Sweet Love dans tes yeux
09. T'oublies tout
10. Boycot


Racines Vol 4 (2001/2008-Hibiscus records)



01. Aline Volè
02. Mango Zo
03. Laissez pleurer mon coeur
04. Parfum des iles
05. Johan
06. Regina Coco
07. La Grève Baré Mwen
08. Meddley Mona
09. An ti Zagré
10. Parfum a li
11. Regina Coco
12. Troubadour des iles

Racines Caraïbes, vol. 5 (2007-Hibiscus records)


Un soir, invité à "faire le boeuf" chez le producteur
Jean-Michel Mauriello, j'entamai une biguine de la ville de mon
enfance "Man Désann St-Piè". D'un seul coup tout le
monde se rassembla autour de la musique de mon banjo.

Sans hésiter, jean-Michel, comprenant que mon coup de médiator
allait faire naître tout une vague musicale de 'retour aux sources',
me demanda que je lui réalise un album "comme ça".
Le premier volume de "Racines" était né.

Aujourd'hui, nous arrivons au cinquième et dernier volume...
J'ai presque fait le tour du monde avec mon banjo et je suis fier
de savoir où je suis allé, tous les gens de la terre ont adoré cette
musique qui venait de chez moi, de la Martinique, de la Caraïbe,
du 6th Continent.

Les Plus Belles Chansons de la Caraïbe interprétées par :
--> Jocelyne BEROARD
--> Victor TREFFE
--> Tanya SAINT-VAL
--> Jeff JOSEPH
--> Emeline MICHEL
--> PAPY
--> Sylviane CEDIA
--> Ralph THAMAR
--> Axell HILL...

Inclus 2 Vidéos :
--> Sé Wou Ki Sav (Clip)
--> Sé Wou Ki Sav (Concert)


01. Nou tro Pré Pou Nou Si Loin (Kali)
02. Island In The Sun (Kali)
03. Haïti Chérie (Emeline Michel & Kali)
04. El Manicero (Adys Fuste Sanchez & Orlando Poleo)
05. Ban Mwen An Ti Bo (Jocelyne Beroard & Victor Treffe)
06. Rum And Coca-Cola (Kali)
07. Chagrin La Tco (Sylviane Cédia & Papy)
08. Adieu Foulards (Tanya Saint-Val & Kali)
09. Fanm Matinik Dou (Axell Hill & Ralph Thamar)
10. Bridgetown Market (Rico Sax & Kali)
11. Sé Wou Ki Sav (Kali)
12. Dominik Sa Ou (Jeff Joseph)
13. La Mecha (Kali)
14. Jamaica Fairwell (Kali)

Nul doute que la liste est à corriger et compléter.

Tags Artiste, Kali

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   [Artiste] Kali   Imprimer cet article
 « |09 FEV | CHINESE N.Y.ParTy || VAUX HALL || SOULISSIME&TOZIKALPROD || Site de vidéos de football » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Musiques - Artistes - DJ's: [Artiste] Kali

Liens relatifs à l'article [Artiste] Kali
Musiques - Artistes - DJ's: Le live donne la vraie valeur d'un artiste ?
Musiques - Artistes - DJ's: vous êtes DJ ou artiste faites vous connaître...............
Musiques - Artistes - DJ's: Daniel Balavoine, un artiste engagé
Musiques - Artistes - DJ's: si une personne connaît le titre et l'artiste de ce SON merci d'avance
Musiques - Artistes - DJ's: RECHERCHE NOM MORCEAU ET ARTISTE
Musiques - Artistes - DJ's: help : Recherche nom artiste
Sorties - Evénements: Exposition de l'artiste afro-américaine Kara Walker à Paris.
Guide touristique: ARTISTE PEINTRE SARCIAT YDAN
Musiques - Artistes - DJ's: [Artiste] Fabrice Servier l'une des plus belles voix ...
Musiques - Artistes - DJ's: RARE : Le réalisateur et l'artiste sont guadeloupeens ...TEASING
Musiques - Artistes - DJ's: Recherche Titre/Nom d'artiste désespérément (reggae/ragga)
Sorties - Evénements: Love The Vibes #1 (sound + artiste FREE [75] 25/02/2011
Musiques - Artistes - DJ's: recherche artiste chanteur amateur dancehall rap reggae moselle
Littérature - Art - Culture: Rétrospective de l'artiste Romain Ganer, artiste plasticien Guadeloupe
Sorties - Evénements: [75] 21/01/12 SHAKE THE TOWN Party #13: RBH+3RD CLAN+artiste
Discussion générale: DADJOH artiste pop soul acoustique
Littérature - Art - Culture: un artiste peintre: sacha baraz
Musiques - Artistes - DJ's: evolution artiste
Musiques - Artistes - DJ's: Retrouver l'artiste d'une chanson..
Musiques - Artistes - DJ's: Quel est votre artiste préféré ?
Videos streaming: [Artiste] Kali
Musiques - Artistes - DJ's: [Artiste] Kali


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2020
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives