www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !

GAGNEZ DES PLACES DE CINÉ UGC, GAUMONT ET PATHÉ EN LIGNE



Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...



Accueil » Forum » Sorties - Evénements: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...

Auteur: Annonces
Sujet: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...

Auteur: MadininaUK
Date: 04 Mai 2007 20:37
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
On est un peu a la boure-la (mois deja entame ) mais ce post est l'occasion d'annoncer tous les evenements autour de la loi discutee et adoptee le 10 Mai 2001, finalisee le 21 et publiee le 23.

Citation:
 
LOI no 2001-434 du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité

NOR : JUSX9903435L

L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article 1er
La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l'océan Indien d'une part, et l'esclavage d'autre part, perpétrés à partir du xve siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l'océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l'humanité.

Article 2
Les programmes scolaires et les programmes de recherche en histoire et en sciences humaines accorderont à la traite négrière et à l'esclavage la place conséquente qu'ils méritent. La coopération qui permettra de mettre en articulation les archives écrites disponibles en Europe avec les sources orales et les connaissances archéologiques accumulées en Afrique, dans les Amériques, aux Caraïbes et dans tous les autres territoires ayant connu l'esclavage sera encouragée et favorisée.

Article 3
Une requête en reconnaissance de la traite négrière transatlantique ainsi que de la traite dans l'océan Indien et de l'esclavage comme crime contre l'humanité sera introduite auprès du Conseil de l'Europe, des organisations internationales et de l'Organisation des Nations unies. Cette requête visera également la recherche d'une date commune au plan international pour commémorer l'abolition de la traite négrière et de l'esclavage, sans préjudice des dates commémoratives propres à chacun des départements d'outre-mer. 
 

Source

Y'a deja eu des annonces la: VISIONS d'ESCLAVGES du 9 au 16 mai 2007 à MONTREUIL

et celle du CRAN

sans oublier Tropiques ameres: premiere série sur l'esclavage

Ne vous retenez pas!

Auteur: MadininaUK
Date: 04 Mai 2007 21:01
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
Mémoire Partagée - Du 2 au 20 mai 2007 - Musée Dapper
35 rue paul Valery. 75116 Paris.



Programme:

Cinema: Regards sur l'esclavage - Saison 2 - Du 9 au 13 mai 2007
Direction artistique et débats : Catherine Ruelle, RFI

Focus sur trois cinéastes, originaires des diasporas
- Charles Burnett, cinéaste africain-américain, dont le travail vient récemment d'être mis en lumière par Tony Morrisson au musée du Louvre, et dont nous avons été les premiers à diffuser les films en 1980. Il viendra présenter Nightjohn (1996) et Nat Turner (2003).
- Sergio Giral, cinéaste cubain auteur d'une trilogie consacrée à l'esclavage et à la construction de la société cubaine ; sans doute l'oeuvre la plus conséquente et la plus élaborée sur le sujet.
Nous présenterons El Otro Francisco (1974) et Maluala (1979).
- John Akomfrah, cinéaste britannique d'origine ghanéenne, réalisateur de Testament (sélectionné à la Semaine de la Critique - festival de Cannes, 1988).

Focus sur les Antilles
- Jean-Claude Flamand Barny, cinéaste guadeloupéen, vient de réaliser pour France 3, la première série télévisée française (en six épisodes) portant sur cette période douloureuse. Dans Tropiques
Amers, on retrouve de nombreux acteurs antillais et africains, dont Jean-Michel Martial, Fatou Ndiaye, Aïssatou Thiam, Maïmouna Ndiaye et Jackie Ido.

Programme des projections

Bwakoré - Samedi 12 mai, à 21 h au musée Dapper et le 16 mai 2007 a 20h30 a sarcelles.
Jazz band martiniquais
, Bwakoré propose des compositions originales ancrées dans le patrimoine musical caribéen – biguine, bèlè – et associées à la mazurka. Il revisite à sa manière les standards d'Eugène Mona ou de Pierre Louiss. Jouant d'audace, il n'hésite pas à mêler des musiques traditionnelles
à des univers sonores contemporains. Habilement, il flirte avec le jazz. Pour notre plus grand plaisir. Rythmes, mélodies, chants en créole, improvisations luxuriantes et duos de saxophones saisissent le spectateur qui assiste là à un moment exaltant, débordant de vie. Un mélange époustouflant, plein de sensualité et d'énergie.

Musiciens : Claude Césaire (piano, choeurs), Alwin Lowenski (sax ténor, sax soprano, choeurs), José Marie-Rose (basse, choeurs), Max Télèphe (sax alto, sax soprano, flûte traversière, flûte bambou, chant lead) et José Zébina (batterie, choeurs).

Slam. Des mots pour le dire. le 20 mai a 15h.

Source: Gens de la caraibes et Musee Dapper.

Auteur: didineyn
Date: 08 Mai 2007 14:20
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
J'ai entendu parler d'une soirée concert. Qu'en est il?

Auteur: Cherlen
Date: 10 Mai 2007 15:25
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
Bon je sais on est le jour J et ce n'est pas le topic de "ce qu'il n'y a pas à faire" mais je pense que ceci à sa place ici

Citation:
 
Le Cran annule le concert du 10 mai place de la Bastille
Le Cran préfère ne pas afficher les désaccords au sein de la communauté afro caribéenne

Sous la pression de nombreuses personnalités, associations et collectifs du monde afro caribéen en France, la manifestation du 10 mai prochain en l'honneur de l'abolition de l'esclavage, marquée par un grand concert place de la Bastille, est annulée. Explications de Patrick Lozès, Président du Comité représentatif des associations noires (Cran) à l'initiative de l’évènement.

Afrik.com : Pourquoi le Cran a-t-il décidé d'annuler la grande manifestation prévue le 10 mai, place de la Bastille ?
Patrick Lozes : On a l'impression que certains préfèrent priver une Nation toute entière de la connaissance d'une histoire que d'aucuns considèrent comme méconnue, pourvu que cela nuise au Cran ! Une campagne ignoble a été lancée comparant l’évènement que nous voulions organiser au carnaval de Rio... Comment notre projet, soutenu par Christiane Taubira, la Ligue des droits de l'Homme, et de nombreuses personnalités dont on ne peut douter de la valeur de l'engagement, peut-il être comparé à un carnaval ? Je ne veux pas répondre à cette mauvaise foi qui va jusqu’à accuser le Cran d’être proche du Ku Klux Klan ou de Jean-Marie le Pen ! Même si cette mauvaise foi est relayée par des individus de bonne foi. La moralité de cette propagande ignoble est que nous avons annulé le grand évènement du 10 mai, car le Cran ne veut absolument pas donner en spectacle, la division des Noirs. Nous ne voulons pas créer une polémique qui ne bénéficierait à personne. Aujourd'hui, je demande juste ce que ferons, le 10 mai, ces détracteurs pour commémorer notre mémoire ?

Afrik.com : Que souhaitiez-vous exactement organiser ?
Patrick Lozes : Nous ne voulions pas organiser une fête, mais une action d'envergure afin que les tragiques et barbares histoires de l'esclavage et de la Traite négrière soient enfin connues de la France entière. Nous voulions faire un grand évènement culturel sur la place de la Bastille, à Paris, en association avec la Ligue des droits de l'Homme, celle de l'enseignement, et nous pensions inviter des artistes engagés. Il y aurait eu des projections de films sur l'esclavage et la Traite des Noirs, des entretiens avec de célèbres intellectuels afro caribéens comme Aimé Césaire ou Maryse Condé, et des chanteurs engagés. Notre volonté était de commémorer la fierté des esclaves qui se sont battus. Nous voulions, par un message fort, faire connaître au plus grand nombre cette histoire, notre histoire.

Afrik.com : Il était reproché au Cran d'organiser un évènement festif, qui ne prenait pas la mesure de la solennité de cette première journée de commémoration du crime contre l'humanité que furent l'esclavage et la Traite des Noirs. Qu'en pensez-vous ?
Patrick Lozes : Il n'y a pas d'opposition entre le recueillement et une manifestation populaire. Nous voulions une date officielle afin que cette histoire soit connue de tous et qu'elle cesse d’être tue. Il y aura de nombreuses manifestations officielles et des recueillements, tant à l'Elysée, qu'au Sénat, ou dans les écoles... Nous, nous souhaitions réaliser, en parallèle, une manifestation populaire qui puisse toucher le plus grand nombre : le but étant que notre message soit entendu par la France entière. Et un grand évènement, animé par des personnalités médiatiques, aurait aidé à la diffusion de notre histoire ! Notre ambition n’était pas de « chanter », mais bien de montrer à toute la France la tragédie de notre histoire commune : celle des Noirs et des Blancs.

Propos recueillis par Fabienne Pinel 
 


Afrik.com

Perso je comptais y aller dans la soirée donc je suis un peu beaucoup déçue...bien que les autres manifestations et expo soient maintenues .

Auteur: Missyna alna
Date: 06 Mai 2015 10:46
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
A Paris :
Citation:
 

10 MAI 2015 - PARIS - 10ÈME JOURNÉE NATIONALE DES MÉMOIRES DE LA TRAITE, DE L'ESCLAVAGE ET DE LEURS ABOLITIONS

Ce Dimanche 10 mai 2015 à 16h, cérémonie officielle de la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions dans le jardin du Luxembourg au Sénat, en duplex de la Guadeloupe sous le haut patronage du Président de la République et en présence du Premier ministre, accompagné de plusieurs membres du gouvernement.
La cérémonie officielle le dimanche 10 mai 2015 à Paris - 16h dans le jardin du Luxembourg

Le Premier ministre sera accueilli dans le jardin du Luxembourg par Monsieur Gérard LARCHER, Président du Sénat et par Madame Myriam COTTIAS, Présidente du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage (CNMHE).

près un dépôt de gerbe et un instant de recueillement à la mémoire des esclaves et des combats abolitionnistes, le Premier Ministre inaugurera l'exposition « Traite, Travail forcé et Abolitions en France et dans le monde Atlantique » qui sera présentée au grand public du 10 au 25 mai 2015 (Préau Saint-Michel, au Jardin du Luxembourg).

Au cours de la cérémonie officielle, un Concert de l'Egalité sera organisé, avec notamment FEFE, Claude VAMUR et un cœur de GOSPEL. 
 


http://www.cnmhe.fr/spip.php?article1137

Auteur: Missyna alna
Date: 06 Mai 2015 10:52
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
Région PACA , Marseille :

Citation:
 
Dimanche 10 mai 2015 à 17h30
Le Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Préfet des Bouches-du-Rhône,
Le Maire de Marseille,
Le Président du Collectif PACA pour la Mémoire de l'Esclavage,
vous prient de bien vouloir assister dimanche 10 mai 2015 à 18h00
à la Cérémonie Officielle Commémorative de la Journée Nationale des Mémoires de la Traite, de l'Esclavage et de leurs Abolitions
Quai d'Honneur, Vieux-Port
Face à l'Hôtel de Ville
13002 Marseille 
 





Pour aller plus loin : http://www.esclavage-paca.com/cppme-mai-2015.pdf

Auteur: Missyna alna
Date: 09 Mai 2016 11:30
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
Paris :
Citation:
 
10 Mai 2016 , François Hollande présidera la cérémonie de commémoration de l'anniversaire de l'abolition de l'esclavage au Luxembourg (Paris) .
Il sera accompagné de la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud Belkacem, du garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas et de la ministre des Outre-mer George Pau Langevin.
Sera aussi présent le révérend et militant de la cause Afro-américaine Jesse Jackson.

La cérémonie sera à suivre en direct sur la1ere.fr et France Ô dès 10h30, heure de Paris. 
 


Marseille
Citation:
 

Mardi 10 mai 2016 à 18h00
Journée nationale de commémoration
de l'esclavage, des traites négrières et de leurs abolitions
Le Collectif Paca pour la Mémoire de l'Esclavage vous convie à participer à la Cérémonie Officielle Commémorative de la Journée Nationale des Mémoires de la Traite Négrière, de l'Esclavage et de leurs Abolitions
en présence des Représentants de l'Etat et des Collectivités
et en présence des élèves de l'Ecole Elémentaire Saint-Mitre (13013 Marseille)
Quai d'Honneur
Face à l'Hôtel de Ville
13002 MARSEILLE

http://esclavage-paca.com/commemoration_esclavage_marseille_10_mai_2016.html 
 

Auteur: Missyna alna
Date: 09 Mai 2016 11:41
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
Programme spécial de France Ô pour l'occasion, le 10 mai. :

Citation:
 
10.30-12.30 : cérémonie commémorative de l'abolition de l'esclavage Diffusée en direct depuis le Sénat, en collaboration avec Public Sénat, et en présence du Président de la République française François Hollande et du Président du Sénat, Gérard Larcher.

Au sommaire de cette émission spéciale co-présentée par Karine Sigaud-Zabulon et Pierre-Henri Gergonne (Public Sénat) :

- Un entretien avec François Hollande et Gérard Larcher

- Et des reportages : Dunkerque : une ville qui fait face à son passé esclavagiste Sujet dans une classe de Genevilliers sensibilisée à l'esclavage Bilan en Guadeloupe du Memorial ACTe (Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la Traite et de l'Esclavage, un an après...

20.50 : The Book of Negroes (rediff)
La série canadienne qui retrace l'histoire d'Aminata, une jeune esclave interprétée par Aunjanue Ellis (remarquée dans La Couleur des sentiments). Aux côtés de cette dernière, on retrouve Cuba Gooding Jr et Louis Gossett Jr.

22.50 : Noir Brésil
Un documentaire inédit sur la traite négrière au Brésil.

23.50 : Ô Live
Place à la musique avec un best of du dernier Gwo Ka Jazz festival dans une émission spéciale.

01.20 : Multiscénik
Les amateurs de théâtre pourront revoir Solitude, une adaptation du roman d'André Schwarz-Bart La Mulâtresse Solitude, figure emblématique de la Guadeloupe et symbole de la révolte des esclaves.

Source : http://www.leblogtvnews.com/2016/04/commemoration-de-l-abolition-de-l-esclavage-journee-speciale-sur-france-o-le-10-mai.html
 
 

Auteur: Missyna alna
Date: 09 Mai 2016 14:12
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
Pour d'autres manifestations à cette occasion, voir l'agenda du CNMHE (Comité National pour la Mémoire et l'Histoire de l'Esclavage) : http://www.esclavage-memoire.com/

Auteur: Missyna alna
Date: 06 Mai 2019 10:38
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
C'est ce Vendredi.
Je n'ai pas déniché de site gouvernemental regroupant de façon exhaustif tous les évènements affiliés.
Une invisibilité des spécificités des Outre Mers qui sera encore plus marqué une fois que France O sera démantelé.

Programme à Marseille : https://www.esclavage-paca.com/vendredi-10-mai-2019-journee-commemorative/

Ailleur en France :
Citation:
 

Vendredi 10 mai 10h00
Les Amis des Antilles Toulon/Arroux
• Dépôt de gerbe sur la stèle et participation des élèves. Visite des expos de Toulon sur l'esclavage en présence de Monsieur le Préfet de Saône et Loire. • 10h00 Chant des îles par les élèves de l’école élémentaire Simone Veil. Dépôt de gerbe sur la stèle cahier de doléances. • 11h00 Visite des expositions : Toulon sur Arroux : Terre d'abolition de l'esclavage. Travaux des élèves.

Vendredi 10 mai 11h30
LDH, MRAP, Libre Pensée, Mouvement pour la paix Saint-Nazaire
Devant le monument de J.C. Mayot, au bord de l'estuaire Cérémonies commémoratives. Comme chaque année, un texte commun sera lu par les associations citées, ponctué probablement par des musiciens africains.

Vendredi 10 mai DE 9h30 A 12h30
La Case Créole Salle Josephine Baker située au 16 rue Léo Lagrange.
• Exposition. Sur la place des Provinces • Cérémonie avec dépôt de gerbes, plantation d'un arbre, discours du maire et autres partenaires suivis du verre de l'amitié. Salle Joséphine Baker 16 rue Léo Lagrange • Festival de musique Afro-Caribéenne.

Vendredi 10 mai de 10h00 À 22h00
La Coque Nomade Fraternité Île de Nantes Nantes
• Présentation de la réalisation de la 1ère phase de la franternité : Coque Nomade, Centre d'Interprétation (réplique du bateau négrier l'Aurore pour dire l'histoire de l'esclavage d'hier jusqu’à aujoud'hui, afin de lutter contre les formes contemporaines d'esclavage).

Vendredi 10 mai 10h00 AFRICA 50
- Collège du Tonkin à Villeurbanne
- 2 allée du Lys orangé 69100 Villeurbanne
• 10h : 2 allée du Lys orangé 69100 Villeurbanne. Rencontre-échanges : Lisa Aubrey au collège du Tonkin à Villeurbanne • 17h30 : Parc des Droits de l'Homme, rue du 1 er Mars 1943. 69100 Villeurbanne. Public • Rassemblement pour la Journée Nationale de la Commémoration de la Mémoire de l'Histoire de l'Esclavage, de la Traite et de leurs Abolitions. • Inauguration de la plaque en hommage à ceux et celles dont la Liberté et la Dignité ont été et sont bafouées par l'esclavage et la traite.

Vendredi 10 mai
Mémoire de l'Outre Mer Mémorial de l'abolition l'esclavage Nantes
• Commémoration officielle Nantes.

Vendredi 10 mai de 14h00 à 18h00
Mémoire des esclavages Rue des Mouettes - Moulin Blanc Brest. devant la sculpture “Mémoires”
• Allocution, poésie, chant, musique, danse.

Vendredi 10 mai 18h00
CASOMI AlterEgaux.isère CTNE Les DOM TOM à Grenoble KALADJA le Parvis des Droits de l'homme, jardin de Ville de Grenoble
• Plaque Toussaint Louverture. Avec la participation des groupes antillais Kaladja et Kadusud (musique gro ka et bèlè). 
 


Source : http://www.cnmhe.fr/spip.php?article1289

Devant l'écran domestique, sur France O :

Citation:
 
Vendredi 10 mai 2019
10h30 - 12h30 (Durée : 2h)
Commémoration de l'abolition de l'esclavage
Présentateur(s) : Karine Sigaud-Zabulon, Oriane Mancini

Depuis le jardin du Luxembourg, à Paris, en présence du président de la République, Emmanuel Macron. La France est le premier et le seul Etat à avoir déclaré la traite négrière et l'esclavage crimes contre l'humanité. Elle est également le seul Etat à avoir décrété une journée nationale de commémoration. Depuis 2006, le 10 mai est la Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions


Mon ancêtre l'esclave (2017)
19h55 Documentaire de Frédéric Senneville, Thierry Derouet (Durée 52min)

En mai 1848, une circulaire ministérielle adressée aux Commissaires Généraux de Martinique, Guadeloupe, Réunion et Guyane, stipule de procéder à un recensement et d'attribuer un nom à chacun. Cet ordre venu de Paris inaugure un moment historique crucial et l'attribution de patronymes acte la métamorphose des esclaves en citoyens.

 
 


En complément autour du commentaire une entrevue :

Mémoire: Mon ancêtre l'esclave, les Caraïbes après l'esclavage...



Citation:
 
TV5MONDE
Ajoutée le 6 mai 2017
Entretien avec Frédéric Senneville, documentariste, réalisateur du documentaire "Mon ancêtre l'esclave". En compagnie de l'historien Frédéric Régent.
27 Avril 1848, la France abolit définitivement l'esclavage. Mai 1848, Paris ordonne aux Commissaires Généraux de Martinique, de la Guadeloupe, de la Réunion et de Guyane, de procéder à un recensement de la population et surtout d'attribuer un nom à chacun des affranchis. Cette dernière tâche est colossale, on compte pas moins de 87 000 esclaves en Guadeloupe et 73 500 en Martinique. Le calendrier est mis à contribution mais également la Bible puis différentes mythologies... Mais ce n'est pas suffisant. Apparaissent alors des noms « dégradants » au point de signifier encore aujourd'hui la condition d'esclave de son porteur... Nos invités, à travers le documentaire "Mon ancêtre l'esclave", nous en parlent sur le plateau du "64 minutes le monde en français" sur TV5 Monde. 
 

Auteur: Missyna alna
Date: 06 Mai 2019 11:25
Sujet du message: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...
Le 10 Mai , par Cinemawon, sur un écran de cinéma à Rennes :

Citation:
 
Mairie de Rennes
Place de la Mairie, 35000 Rennes
Entrée libre.

L'ouverture de Rennes au Pluriel 2019 se fera en compagnie de Cinemawon!

Nous avons carte blanche pour proposer une programmation de courts métrages lors d'une projection qui se déroulera le 10 mai à 17h à la Mairie de Rennes.

En cette Journée Nationale des Mémoires de la Traite, de l'Esclavage et de ses Abolitions, nous avons choisi de faire découvrir 3 films qui abordent le sujet et ne manqueront pas d'informer mais aussi de susciter un échange entre public et réalisateurs présents.

PROGRAMMATION:

- L'Histoire des Lions de Marie-Sandrine Bacoul (Guyane)
Fiction 19 min
"Jessy 14 ans, en classe de 4ème, doit faire un exposé sur l'abolition de l'esclavage en Guyane. Intrigué par la légende des noirs marrons résistants de cette époque, il se rend sur la place Schoelcher de Cayenne et fait une rencontre inattendue…"

- L'Allée des Siffleurs de Julien Hérichon (La Réunion)
Fiction 23 min
"Île Bourbon, 1830. Mo est esclave dans la plantation de M. Dalleau. Son père, Célestin, doit désormais lui apprendre à siffler. Au fil des jours, Mo va réaliser tout ce qui se cache derrière cet apprentissage."

- Je suis Libre de Cédric Chémir (Martinique / France)
Fiction 2 min
"Les combats d'hier profitent aux générations d'aujourd'hui. On ne s'en rend pas toujours compte mais notre liberté est un cadeau, un héritage parfois payé au prix fort."
Une réalisation dans le cadre du concours Nikon Film Festival qui répondait au thème Je suis un cadeau; le réalisateur a pris le parti de traiter la liberté comme le cadeau.

La projection se fera en présence de Cédric Chémir et Julien Hérichon.


A très vite, à Rennes! 
 


En décalé , par Cinemawon, sur un écran de cinéma en Ile de France :

Citation:
 
MARDI 14 MAI - 20h au Lincoln.

Cinema Le Lincoln
14 rue Lincoln, 75008 Paris
Entrée: 7,5€ (pas de cartes illimitées)

Pour cette fois, la programmation fera écho à l'actualité marquée par la Journée des Mémoires de la Traite, de l'Esclavage et de ses Abolitions.
Vous pourrez découvrir 2 fictions et 1 documentaire qui traitent de manière singulière et au fil du temps, le sujet de l'esclavage et de son impact dans nos sociétés actuelles.

>> L'Allée des Siffleurs de Julien Hérichon (La Réunion)
Fiction 23 min
Le réalisateur se penche sur la question de l'asservissement ou comment à travers des gestes ordinaires, on enlève à un être humain tout ce qui fait de lui un homme. Siffler est pourtant d'abord un acte instinctif de plaisir...

>> L'Histoire des Lions de Marie Sandrine Bacoul (Guyane)
Fiction 19 min
La réalisatrice aborde frontalement la question de la transmission de notre propre histoire dans le système scolaire français.

>> À La Racine de Katia Café-Fébrissy (Guadeloupe)
À partir de l'histoire de cette femme, la réalisatrice révèle des complexités politiques, économiques et sociales de la société guadeloupéenne.

La projection se fera en présence de Katia Café-Fébrissy avec qui nous prévoyons un bel échange autour du sujet de son documentaire: la pollution des sols guadeloupéens et martiniquais au chlordécone.

 
 


Source : https://www.facebook.com/cinemawon

Accueil » Forum » Sorties - Evénements: Commemoration 10 Mai. Ce qu'il y a à faire ...


Dom Tom Réseaux Sociaux Téléchargement légal Carnaval de Guyane Cubasis Cesaire Musique Kréyol Discothèques Antillaises Liste noire des banques Sncf

Copyright © 2001-2019 Volcreole.com