www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !

GAGNEZ DES PLACES DE CINÉ UGC, GAUMONT ET PATHÉ EN LIGNE



Fait divers
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante


Accueil » Forum » Actualités: Fait divers

Auteur: Annonces
Sujet: Fait divers

Auteur: Sam46
Date: 27 Nov 2008 07:52
Sujet du message: Fait divers
Tout cela dans un paisible quartier où j'allais à l’école, mais à cette époque lorsque je faisais une bêtise, il y avait toujours quelqu'un de plus âgé qui veillait
« au grain »

Je veux bien te croire SAM, mais à cette époque tu avais une trottinette, donc pas de souci de port de casque. C vrai.

Acte 1) Emeute à Fort-de-France après un contrôle de police…
Le Quartier des Terres- Sainville a été le théâtre d'une importante altercation entre jeunes et policiers ce lundi soir.

18 heures, une patrouille circule dans les rues animées des Terres Sainville.

Un jeune motard est interpellé. Celui-ci ne porte pas de casque et se trouve dans l'impossibilité de présenter son permis moto.

Amendé sur le champ, les officiers décident également de saisir son deux roues. C'est alors qu'arrivent plusieurs dizaines de jeunes du quartier résolus à porter main forte à leur camarade.

Les policiers sont encerclés et pris à partie. Des jets de pierre briseront le pare-brise du camion de fourrière venu récupérer la moto.

Il faudra attendre l'arrivée des renforts pour que les émeutiers se dispersent.

Cette manifestation ne fera cependant aucun blessé.


Acte 2) La encore, qui a donc mis de l'huile sur le feu

Nouvelle émeute après un contrôle de police…
Un nouveau contrôle de police a dégénéré ce mercredi devant le marché couvert de Fort-de-France. 4 policiers ont été blessés et deux personnes sont actuellement placées en garde à vue.

Il ne fait pas bon être policier ces temps-ci ! Une nouvelle fois, les rues de Fort-de-France ont été le théâtre d'un affrontement musclé entre force de l'ordre et civils.
Même cas de figure que lundi soir.
13 h45 devant le marché couvert de Fort-de-France. Des policiers interpellent un motard qui ne porte pas de casque. Après avoir vérifié que les papiers de ce dernier sont en règle, ils se décident à l'amender.
Furieux le motard conteste la contravention. S'il ne portait pas de casque au moment de l'interpellation, dira t-il, c'est parce qu'il était stationné. Les officiers qui refusent toute négociation, doivent maîtriser fermement le motard visiblement hors de lui.
La sœur de celui-ci, le voyant agressé par les policiers n'hésite pas à les frapper permettant ainsi à son frère de se réfugier auprès des marchandes.
Les badauds s'en mêlent et invectivent à leur tour les officiers à coups de jets de pierre et de fruits!
Les flash-ball sont utilisés pour tenter de dissiper les émeutiers qui ne cachent rien de leur mépris pour les forces de l'ordre.
L'incident malheureux fera quatre blessés chez les policiers. Pour l'heure deux individus ont été arrêtés et placés en garde à vue…

Source Locale

Auteur: Sam46
Date: 30 Nov 2008 00:04
Sujet du message: Fait divers
C'est la pire des choses qui puissent arriver, en plus ils disent qu'il a déjà dix ans, que juridiquement c'est trop tard pour porter plainte.

Témoignage : Leurs bébés ont été échangés à la naissance


http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,4176617,00-leurs-bebes-ont-ete-echanges-a-la-naissance-.html


Comment vont réagir les enfants plus tard Personne ne peut réparer ce mal
C dingue

Auteur: Gratis
Date: 03 Déc 2008 04:22
Sujet du message: Fait divers
Sam46 a écrit:
 
Tout cela dans un paisible quartier où j'allais à l’école, mais à cette époque lorsque je faisais une bêtise, il y avait toujours quelqu'un de plus âgé qui veillait
« au grain »
Je veux bien te croire SAM, mais à cette époque tu avais une trottinette, donc pas de souci de port de casque. C vrai.

Acte 1) Emeute à Fort-de-France après un contrôle de police…
Le Quartier des Terres- Sainville a été le théâtre d'une importante altercation entre jeunes et policiers ce lundi soir.

18 heures, une patrouille circule dans les rues animées des Terres Sainville.

Un jeune motard est interpellé. Celui-ci ne porte pas de casque et se trouve dans l'impossibilité de présenter son permis moto.

Amendé sur le champ, les officiers décident également de saisir son deux roues. C'est alors qu'arrivent plusieurs dizaines de jeunes du quartier résolus à porter main forte à leur camarade.
Les policiers sont encerclés et pris à partie. Des jets de pierre briseront le pare-brise du camion de fourrière venu récupérer la moto.
Il faudra attendre l'arrivée des renforts pour que les émeutiers se dispersent.
Cette manifestation ne fera cependant aucun blessé.

Acte 2) La encore, qui a donc mis de l'huile sur le feu
Nouvelle émeute après un contrôle de police…
Un nouveau contrôle de police a dégénéré ce mercredi devant le marché couvert de Fort-de-France. 4 policiers ont été blessés et deux personnes sont actuellement placées en garde à vue.

Il ne fait pas bon être policier ces temps-ci ! Une nouvelle fois, les rues de Fort-de-France ont été le théâtre d'un affrontement musclé entre force de l'ordre et civils.
Même cas de figure que lundi soir.
13 h45 devant le marché couvert de Fort-de-France. Des policiers interpellent un motard qui ne porte pas de casque. Après avoir vérifié que les papiers de ce dernier sont en règle, ils se décident à l'amender.
Furieux le motard conteste la contravention. S'il ne portait pas de casque au moment de l'interpellation, dira t-il, c'est parce qu'il était stationné. Les officiers qui refusent toute négociation, doivent maîtriser fermement le motard visiblement hors de lui.
La sœur de celui-ci, le voyant agressé par les policiers n'hésite pas à les frapper permettant ainsi à son frère de se réfugier auprès des marchandes.
Les badauds s'en mêlent et invectivent à leur tour les officiers à coups de jets de pierre et de fruits!
Les flash-ball sont utilisés pour tenter de dissiper les émeutiers qui ne cachent rien de leur mépris pour les forces de l'ordre.
L'incident malheureux fera quatre blessés chez les policiers. Pour l'heure deux individus ont été arrêtés et placés en garde à vue…
Source Locale 
 


Pas mieux que Barber en définitive !
Doivent-ils tous émigrer aux EU, eux aussi, Sam 46 ?

Auteur: Sam46
Date: 03 Déc 2008 11:40
Sujet du message: Fait divers
Gratis a écrit:
 
Sam46 a écrit:
 
Tout cela dans un paisible quartier où j'allais à l’école, mais à cette époque lorsque je faisais une bêtise, il y avait toujours quelqu'un de plus âgé qui veillait
« au grain »
Je veux bien te croire SAM, mais à cette époque tu avais une trottinette, donc pas de souci de port de casque. C vrai.

Acte 1) Emeute à Fort-de-France après un contrôle de police…
Le Quartier des Terres- Sainville a été le théâtre d'une importante altercation entre jeunes et policiers ce lundi soir.

18 heures, une patrouille circule dans les rues animées des Terres Sainville.

Un jeune motard est interpellé. Celui-ci ne porte pas de casque et se trouve dans l'impossibilité de présenter son permis moto.

Amendé sur le champ, les officiers décident également de saisir son deux roues. C'est alors qu'arrivent plusieurs dizaines de jeunes du quartier résolus à porter main forte à leur camarade.
Les policiers sont encerclés et pris à partie. Des jets de pierre briseront le pare-brise du camion de fourrière venu récupérer la moto.
Il faudra attendre l'arrivée des renforts pour que les émeutiers se dispersent.
Cette manifestation ne fera cependant aucun blessé.

Acte 2) La encore, qui a donc mis de l'huile sur le feu
Nouvelle émeute après un contrôle de police…
Un nouveau contrôle de police a dégénéré ce mercredi devant le marché couvert de Fort-de-France. 4 policiers ont été blessés et deux personnes sont actuellement placées en garde à vue.

Il ne fait pas bon être policier ces temps-ci ! Une nouvelle fois, les rues de Fort-de-France ont été le théâtre d'un affrontement musclé entre force de l'ordre et civils.
Même cas de figure que lundi soir.
13 h45 devant le marché couvert de Fort-de-France. Des policiers interpellent un motard qui ne porte pas de casque. Après avoir vérifié que les papiers de ce dernier sont en règle, ils se décident à l'amender.
Furieux le motard conteste la contravention. S'il ne portait pas de casque au moment de l'interpellation, dira t-il, c'est parce qu'il était stationné. Les officiers qui refusent toute négociation, doivent maîtriser fermement le motard visiblement hors de lui.
La sœur de celui-ci, le voyant agressé par les policiers n'hésite pas à les frapper permettant ainsi à son frère de se réfugier auprès des marchandes.
Les badauds s'en mêlent et invectivent à leur tour les officiers à coups de jets de pierre et de fruits!
Les flash-ball sont utilisés pour tenter de dissiper les émeutiers qui ne cachent rien de leur mépris pour les forces de l'ordre.
L'incident malheureux fera quatre blessés chez les policiers. Pour l'heure deux individus ont été arrêtés et placés en garde à vue…
Source Locale 
 


Pas mieux que Barber en définitive !
Doivent-ils tous émigrer aux EU, eux aussi, Sam 46 ?  
 


Pour mieux comprendre l'histoire Barber, a voir ici
http://www.zshare.net/audio/521431937e6f4c41/

Auteur: cricridos97119
Date: 04 Déc 2008 02:16
Sujet du message: Fait divers
Citation:
 
IVRE DE BON MATIN
France-Antilles Guadeloupe 03.12.2008

7 h 30, hier. Les gendarmes font signe à un automobiliste de se ranger. Ils le font souffler et là, surprise : 3,54 g d'alcool. L'homme, un Baie-Mahaultien, était toujours en dégrisement hier soir.
Déjà, lundi matin, les gendarmes avaient arrêté un conducteur ivre au carrefour de Wonche/Baie-Mahault. Il avait un peu moins bu (2,14 g) et il était un peu moins tôt (8 h 45).
Des alcoolémies au volant, les gendarmes en ont également constatées dans les Grands-Fonds de Sainte-Anne hier après-midi. Mais les taux étaient quand même moindres (1,72 g et 0,78 g).

 
 


Je me demande ou on va maintenant

Auteur: yich madinina
Date: 04 Déc 2008 02:55
Sujet du message: Fait divers
Elle n'est pas belle la vie
bondamanjak.com

Ce jour, 11 heures, deux femmes enceintes avec des ventres biens rebondis se sont battues devant la Clinique Saint-Paul à Fort-de-France en Martinique. Motif de cette battle d'un nouveau genre...es deux femmes ont en ce lieu, réalisé que les enfants qu'elles portaient avaient le même père géniteur. Dans cette lutte qui ferait lutter plus d'un russe, une des femmes a frappé l'autre d'un royal coup de pied au ventre.Un crêpage de chignons qui a eu pignon sur rue. Les forces de police qui ne sont pas trop loin puisqu'ils sont juste en face ont dû intervenir pour séparer ces deux rough "siamoises" d'un jour. les badauds n'ont pas raté une séquence de ce fait divers qui prouve si besoin est, qu'on vit une époque formidable. Aux dernières nouvelles, le père est aux abonnés absents.Une façon comme une autre de protéger ses paires.

http://www.bondamanjak.com/content/view/5969/66/

Auteur: cricridos97119
Date: 04 Déc 2008 03:10
Sujet du message: Fait divers
yich madinina a écrit:
 
Elle n'est pas belle la vie
bondamanjak.com

Ce jour, 11 heures, deux femmes enceintes avec des ventres biens rebondis se sont battues devant la Clinique Saint-Paul à Fort-de-France en Martinique. Motif de cette battle d'un nouveau genre...es deux femmes ont en ce lieu, réalisé que les enfants qu'elles portaient avaient le même père géniteur. Dans cette lutte qui ferait lutter plus d'un russe, une des femmes a frappé l'autre d'un royal coup de pied au ventre.Un crêpage de chignons qui a eu pignon sur rue. Les forces de police qui ne sont pas trop loin puisqu'ils sont juste en face ont dû intervenir pour séparer ces deux rough "siamoises" d'un jour. les badauds n'ont pas raté une séquence de ce fait divers qui prouve si besoin est, qu'on vit une époque formidable. Aux dernières nouvelles, le père est aux abonnés absents.Une façon comme une autre de protéger ses paires.

http://www.bondamanjak.com/content/view/5969/66/ 
 




Franchement rèspè pou boug la sa! i mérité yo castré'y

Auteur: Dragonball
Date: 04 Déc 2008 13:23
Sujet du message: Fait divers
cricridos97119 a écrit:
 
yich madinina a écrit:
 
Elle n'est pas belle la vie
bondamanjak.com

Ce jour, 11 heures, deux femmes enceintes avec des ventres biens rebondis se sont battues devant la Clinique Saint-Paul à Fort-de-France en Martinique. Motif de cette battle d'un nouveau genre...es deux femmes ont en ce lieu, réalisé que les enfants qu'elles portaient avaient le même père géniteur. Dans cette lutte qui ferait lutter plus d'un russe, une des femmes a frappé l'autre d'un royal coup de pied au ventre.Un crêpage de chignons qui a eu pignon sur rue. Les forces de police qui ne sont pas trop loin puisqu'ils sont juste en face ont dû intervenir pour séparer ces deux rough "siamoises" d'un jour. les badauds n'ont pas raté une séquence de ce fait divers qui prouve si besoin est, qu'on vit une époque formidable. Aux dernières nouvelles, le père est aux abonnés absents.Une façon comme une autre de protéger ses paires.

http://www.bondamanjak.com/content/view/5969/66/ 
 




Franchement rèspè pou boug la sa! i mérité yo castré'y 
 

Une femme enceinte se prend un coup de pied dans le ventre par une autre femme enceinte et tout ce que tu trouves à faire c'est te marrer ?

Des mecs qui ne savent pa garder leur (...) dans leur pathalon, des femmes qui font des enfants sans réfléchir, de la violence et des gens hilares devant tout ça !

Vive les Antilles !

Auteur: carolane
Date: 04 Déc 2008 13:31
Sujet du message: Fait divers
cricridos97119 a écrit:
 
Franchement rèspè pou boug la sa! i mérité yo castré'y 
 

Avant de lire le motif de la bagarre musclée, j'avais imaginé la raison des prises de becs...

Cela dit, je me demande comment elles ont fait pour savoir que le fruit de leurs "amours" était issu du seul et même géniteur, qui soit dit en passant se trouvait sans doute à ce moment-là dans les bras d'une autre belle et douce jeune femme - en train de procréer - !!!

Auteur: cricridos97119
Date: 04 Déc 2008 14:18
Sujet du message: Fait divers
Dragonball a écrit:
 
cricridos97119 a écrit:
 
yich madinina a écrit:
 
Elle n'est pas belle la vie
bondamanjak.com

Ce jour, 11 heures, deux femmes enceintes avec des ventres biens rebondis se sont battues devant la Clinique Saint-Paul à Fort-de-France en Martinique. Motif de cette battle d'un nouveau genre...es deux femmes ont en ce lieu, réalisé que les enfants qu'elles portaient avaient le même père géniteur. Dans cette lutte qui ferait lutter plus d'un russe, une des femmes a frappé l'autre d'un royal coup de pied au ventre.Un crêpage de chignons qui a eu pignon sur rue. Les forces de police qui ne sont pas trop loin puisqu'ils sont juste en face ont dû intervenir pour séparer ces deux rough "siamoises" d'un jour. les badauds n'ont pas raté une séquence de ce fait divers qui prouve si besoin est, qu'on vit une époque formidable. Aux dernières nouvelles, le père est aux abonnés absents.Une façon comme une autre de protéger ses paires.

http://www.bondamanjak.com/content/view/5969/66/ 
 




Franchement rèspè pou boug la sa! i mérité yo castré'y 
 

Une femme enceinte se prend un coup de pied dans le ventre par une autre femme enceinte et tout ce que tu trouves à faire c'est te marrer ?

Des mecs qui ne savent pa garder leur (...) dans leur pathalon, des femmes qui font des enfants sans réfléchir, de la violence et des gens hilares devant tout ça !

Vive les Antilles !  
 



eh ben tu ne crois tout de même pas que je vais pleurer!!! La bétise humaine me fais rire et c'est comme ça! Perso mon frère et moi nous avons 2 mois de différence et je ne me rappel pas avoir appris que ma mère et la mère de mon frère se soit bagarré devant une maternité!

Eh oui ya les sauvages et ya les autres, ça depuis toujours!!! En plus le mec est aux abonnés absent donc franchement moi ça me rends hilare comme tu dis de voir ou nous sommes arrivés dans la connerie en espérant que la c'était le summum

Auteur: Sam46
Date: 05 Déc 2008 16:24
Sujet du message: Fait divers
Ce sujet dépasse le simple cadre d'un fait divers.

Je ne sais pas si il y a déjà eu une discussion à ce sujet Mais cela me parait particulièrement horrible.

Je croyais avoir tout vue, ou entendu, mais…


En Afrique, les albinos paient de leur vie les superstitions

Extrait :

Les albinos de Tanzanie et du Burundi sont victimes de meurtres liés à des croyances ancestrales. Une fois tués, des sorciers découpent leurs corps en morceaux, puis préparent une potion, vendue au payeur, bien souvent un notable de la société tanzanienne. On raconte que boire ce breuvage rendrait riche et beau pour l'éternité...

» L'ONU a condamné fin novembre cette « chasse aux albinos au Burundi, due à des charlatans venus de Tanzanie ».

http://www.20minutes.fr/article/278742/Monde-En-Afrique-les-albinos-paient-de-leur-vie-les-superstitions.php


D'autres média que 20 M, en parlent.


http://www.continentalnews.fr/actualite/faits-divers,19/burundi-une-fillette-albinos-victime-d-un-meurtre-rituel,4858.html

Auteur: carolane
Date: 05 Déc 2008 16:54
Sujet du message: Fait divers
Sam46 a écrit:
 
Les albinos de Tanzanie et du Burundi sont victimes de meurtres liés à des croyances ancestrales. Une fois tués, des sorciers découpent leurs corps en morceaux, puis préparent une potion, vendue au payeur, bien souvent un notable de la société tanzanienne. On raconte que boire ce breuvage rendrait riche et beau pour l'éternité... 
 

C'est plus de la bêtise humaine qu'autre chose à mon sens. On se croirait encore au Moyen-âge !!! C'est inadmissible...

"Riche et beau pour l'éternité" ? Qui est éternel ici-bas ???

Auteur: Patrice
Date: 05 Déc 2008 16:57
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
Sam46 a écrit:
 
Les albinos de Tanzanie et du Burundi sont victimes de meurtres liés à des croyances ancestrales. Une fois tués, des sorciers découpent leurs corps en morceaux, puis préparent une potion, vendue au payeur, bien souvent un notable de la société tanzanienne. On raconte que boire ce breuvage rendrait riche et beau pour l'éternité... 
 

C'est plus de la bêtise humaine qu'autre chose à mon sens. On se croirait encore au Moyen-âge !!! C'est inadmissible...

"Riche et beau pour l'éternité" ? Qui est éternel ici-bas ??? 
 



Auteur: Sam46
Date: 05 Déc 2008 19:55
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
Sam46 a écrit:
 
Les albinos de Tanzanie et du Burundi sont victimes de meurtres liés à des croyances ancestrales. Une fois tués, des sorciers découpent leurs corps en morceaux, puis préparent une potion, vendue au payeur, bien souvent un notable de la société tanzanienne. On raconte que boire ce breuvage rendrait riche et beau pour l'éternité... 
 

C'est plus de la bêtise humaine qu'autre chose à mon sens. On se croirait encore au Moyen-âge !!! C'est inadmissible...

"Riche et beau pour l'éternité" ? Qui est éternel ici-bas ??? 
 


De la bêtise, le mot est un peut faible

Tout le monde est d'accord pour respecter les coutumes, et croyance des autres, etc.
Mais la, il faudra m'aider à comprendre.

Auteur: cricridos97119
Date: 05 Déc 2008 22:25
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
Sam46 a écrit:
 
Les albinos de Tanzanie et du Burundi sont victimes de meurtres liés à des croyances ancestrales. Une fois tués, des sorciers découpent leurs corps en morceaux, puis préparent une potion, vendue au payeur, bien souvent un notable de la société tanzanienne. On raconte que boire ce breuvage rendrait riche et beau pour l'éternité... 
 

C'est plus de la bêtise humaine qu'autre chose à mon sens. On se croirait encore au Moyen-âge !!! C'est inadmissible...

"Riche et beau pour l'éternité" ? Qui est éternel ici-bas ??? 
 


Comment carolane tu n'est pas au courant la bêtise humaine est la seule chose qui traverse tout les siècles sans jamais disparaître, si ça C pas de l'éternité qu'est-ce que c'est?!?

Auteur: Sam46
Date: 10 Déc 2008 08:33
Sujet du message: Fait divers
Voila la définition de non assistance à personne en danger.
C'est toujours après que les gens découvrent qu'ils ont fait une connerie.
En attendant un homme est mort

La victime, un homme de 35 ans, avait plus de 5 grammes d'alcool par litre de sang.

Extrait :
Un cafetier poursuivi pour avoir incité un client à consommer de l'alcool.
http://www.rtl.fr/fiche/2720416/un-cafetier-poursuivi-pour-avoir-incite-un-client-a-consommer-de-l-alcool.html

N'est pas adulte qui veut

Je profite pour glisser mon message, il ne faut jamais laisser s'endormir quelqu'un qui a eu une forte consommation d'alcool, le résultat peut être mortel.

C'est le cas de le dire.

Le législateur devrait mettre sur les bouteilles d'alcool, la définition du coma éthylique

Auteur: Sam46
Date: 20 Déc 2008 01:46
Sujet du message: Fait divers
Un prof soupçonné d'avoir volé son élève

FAITS DIVERS - L'enseignant a été identifié grâce à une caméra cachée...
Un professeur d'électrotechnique d'un lycée d'Alès (Gard) est soupçonné d'avoir volé de l'argent dans le portefeuille de ses élèves et de ses collègues. Il a été confondu par un étudiant qui a dissimulé une caméra dans la manche d'un vêtement, laissé dans la classe. «Durant l'interclasse, on voit nettement quelqu'un entrer dans la salle, fermer la porte, et on voit le professeur faire les portefeuilles méthodiquement. Les images ne sont pas contestables», rapporte Jean-Paul Mazen, le proviseur de l’établissement.
L'enseignant s'est défendu en disant qu'il cherchait des objets qui lui avaient été dérobés.
Il a été placé en garde à vue et suspendu de ses fonctions.

AFP

Même ci les faits sont avérés par vidéo, cela cause quand même un problème juridique.
Comme pour les entreprises, je dois être averti qu'il y a une caméra qui filme le personnel.

Demain dans un entretien avec mon supérieur, je peux très bien enregistrer la conversation, et m'en servir contre lui

Mais tant mieux il c'est fait prendre.

Auteur: Sam46
Date: 23 Déc 2008 23:02
Sujet du message: Fait divers
A défaut de comprendre, le monde du 22/12 a consacré deux pages sur cette pratique d'un autre temps.

Durant cette période de fête ou tout le monde pensent aux cadeaux, etc., d'autres hommes qui semblent venir d'un autre temps, mettent à exécution ce qui fait descendre l’être humain au niveau de la bête.

Extrait : Ame sensible s'abstenir.


ENVOYÉ SPÉCIAL BUJUMBARA

Cette nuit-là, les machettes étaient aiguisées. "Sept bandits ont fait irruption dans la maison, raconte Nicodème Gahimbare, procureur de Ruyigi, province située à l'est du Burundi. Trois ont menacé la famille avec des kalachnikovs, pendant que les quatre autres découpaient l'albinos, qui était toujours vivant. Ils ont commencé par les bras puis ont tranché les jambes et enfin la tête. L'un d'entre eux recueillait le sang dans un bidon... Puis, ils sont repartis en laissant dans la pièce ce qui restait du corps."

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2008/12/22/au-burundi-la-traque-des-albinos_1134082_3212.html#xtor=RSS-3208

Mon Afrique : explique moi ce qui se passe

Auteur: Eddy P
Date: 24 Déc 2008 06:00
Sujet du message: Fait divers
cricridos97119 a écrit:
 
Dragonball a écrit:
 
cricridos97119 a écrit:
 
yich madinina a écrit:
 
Elle n'est pas belle la vie
bondamanjak.com

Ce jour, 11 heures, deux femmes enceintes avec des ventres biens rebondis se sont battues devant la Clinique Saint-Paul à Fort-de-France en Martinique. Motif de cette battle d'un nouveau genre...es deux femmes ont en ce lieu, réalisé que les enfants qu'elles portaient avaient le même père géniteur. Dans cette lutte qui ferait lutter plus d'un russe, une des femmes a frappé l'autre d'un royal coup de pied au ventre.Un crêpage de chignons qui a eu pignon sur rue. Les forces de police qui ne sont pas trop loin puisqu'ils sont juste en face ont dû intervenir pour séparer ces deux rough "siamoises" d'un jour. les badauds n'ont pas raté une séquence de ce fait divers qui prouve si besoin est, qu'on vit une époque formidable. Aux dernières nouvelles, le père est aux abonnés absents.Une façon comme une autre de protéger ses paires.

http://www.bondamanjak.com/content/view/5969/66/ 
 




Franchement rèspè pou boug la sa! i mérité yo castré'y 
 

Une femme enceinte se prend un coup de pied dans le ventre par une autre femme enceinte et tout ce que tu trouves à faire c'est te marrer ?

Des mecs qui ne savent pa garder leur (...) dans leur pathalon, des femmes qui font des enfants sans réfléchir, de la violence et des gens hilares devant tout ça !

Vive les Antilles !  
 



eh ben tu ne crois tout de même pas que je vais pleurer!!! La bétise humaine me fais rire et c'est comme ça! Perso mon frère et moi nous avons 2 mois de différence et je ne me rappel pas avoir appris que ma mère et la mère de mon frère se soit bagarré devant une maternité! 
 
chacun voit midi à sa porte... mais il n'y a pas forcément deux réactions possibles à ... cette histoire.. moi... elle ne me fait pas pleurer, mais elle ne me fait pas rire non plus... je serais plutôt navré d'un tel spectacle... et révolté... surtout, concernant le passage du coup de pied dans le ventre que soulignait Dragonball... un geste qui peut avoir des conséquences irrémédiables sur un être qui n'a pas demandé à venir dans cette galère...
Auteur: safira
Date: 25 Déc 2008 18:26
Sujet du message: Fait divers
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/enfant-mort-a-l-hopital-l-infirmiere-a-reconnu-son-erreur/920/0/302320


Une infirmière a été placée en garde à vue après le décès d'un enfant à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul situé dans le XIVe arrondissement parisien. AFP

L'infirmière placée en garde à vue mercredi soir après le décès d'un enfant à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul à Paris dans le XIVe arrondissement a reconnu une erreur dans l'administration d'un médicament, a indiqué la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. "Elle a fait une erreur sur la nature du médicament à administrer, et non la dose" assure Jean-Marie Le Guen, président du conseil d'administration de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Le petit garçon de trois ans avait été admis pour une angine pour laquelle une infirmière lui aurait administré par erreur du chlorure de magnésium. L'enfant, dont les parents habiteraient Joinville-le-Pont dans le Val-de-Marne, est décédé mercredi vers 20 heures. L'infirmière, dont l'âge n'a pas été précisé, est toujours en garde à vue dans les locaux de la brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) chargée de l'enquête par le parquet de Paris.

"La mort d'un enfant c'est toujours une catastrophe. Je comprends que les parents soient effondrés (...) ce n'est pas un "crime" justifiant une garde à vue", a réagit le syndicat Sud, deuxième organisation de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Une "erreur peut toujours arriver. Mais elle peut aussi être favorisée par une politique industrielle, un manque d'effectifs et une restriction budgétaire. On met le moins de personnel possible. Quand vous êtes plusieurs infirmières, vous avez le temps de prendre votre produit. Quand vous êtes sollicitée de partout, ce n'est plus possible", a regretté la secrétaire générale du syndicat Christine Fararik.

La direction de l' AP-HP a décidé "un audit interne pour comprendre les circonstances de ce drame".




BIG FOS à la famille de ce ptit garçon qui a perdu son fils de façon aussi tragique, venu pour une angine.
Courage à cette infirmière qui devra expliquer comment cette erreur a pu se produire.

Auteur: Sam46
Date: 02 Jan 2009 19:10
Sujet du message: Fait divers
Voila un sujet de société

Si la crise dure encore, cette pratique risque de s’étendre Cela doit être assez surprenant de vivre cela Certes, il ne s'agit pas uniquement de crise économique, mais une situation de précarité qui s'installe durablement


Monoprix part en guerre contre les Robins des bois des temps modernes

CONSOMMATION - Mercredi dernier, une cinquantaine de personnes sont parties sans payer avec leurs caddies remplis du magasin de la rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris...
Une scène surréaliste. Mercredi après-midi, quelques heures avant les bombances du réveillon, au Monoprix de la rue du Faubourg-Saint-Antoine à Paris. Une cinquantaine de précaires, de chômeurs et d'intermittents du spectacle «réquisitionnent» une dizaine de chariots, après les avoir remplis de fois gras, de saumon, mais pas seulement: pâtes, patates, huile sont aussi raflés. Ils bloquent ensuite les caisses du supermarché et exigent que le directeur les laisse sortir sans appeler la police.

«C'est une autoréquisition qui est juste en ces temps de crise et qui permet aux précaires de fêter aussi le Nouvel An dignement», explique un membre du collectif au «Parisien». Ces militants aux faux airs de Robin des bois ont pu finalement sortir du magasin sans être interpellés. Les victuailles ont été redistribuées à la Bourse du travail, occupée par des sans-papiers, au gymnase Merry, où sont installés des mal-logés, et lors d'un «réveillon des luttes» dans le 19e arrondissement de Paris.

La troisième action de ce type depuis deux semaines

Plus précisément, on peut appeler cette pratique une «autoréduction», très répandue en Italie dans les années 70. Elle prenait parfois la forme de mouvements de masse où les abonnés à l'électricité refusaient de payer leur facture, pour obtenir des ristournes équivalentes à celle de l'industrie.

C'est la troisième action de ce type en France depuis deux semaines. Le samedi 20 décembre, une première «autoréduction» a été menée aux Galeries Lafayette de Rennes, puis le samedi suivant au Monoprix de Grenoble.

Monoprix parle de «pillage»

Cette initiative n'est évidemment pas du goût de Monoprix. «C'est un pillage inacceptable et regrettable », a expliqué le groupe, qui a réuni une cellule de crise ce vendredi matin et a décidé de donner des suites judiciaires à cette affaire.

«Le 31 décembre est une journée très importante pour une enseigne comme la nôtre, précise Monoprix. Le directeur du magasin et les salariés ont fait en sorte que cet incident soit le plus court possible et qu'il ne dégénère pas. Les discussions étaient difficiles et très tendues et ils ont été obligés de céder».

Plainte contre credo anticapitaliste

Le son de cloche est évidemment différent chez les militants. «Treize chariots pleins sont sortis du magasin après des négociations tendues avec une direction qui a logiquement choisi de ne pas prolonger le blocage des caisses (perte de chiffre d'affaires) ou prendre le risque d'une intervention policière dans les rayons», explique le collectif dans un communiqué.

«La crise montre la débilité d'un système où certains misent la vie des autres au casino, souligne ainsi un tract distribué au Monoprix. Pour fêter le Nouvel an, nous serions censés dépenser des miettes de salaire ou une maigre prime de Noël dans les supermarchés. Ce soir nous ne jouerons pas cette fable. Nous ne paierons pas».

Monoprix a porté plainte contre X pour «vol avec violences et insultes», avec constitution de partie civile. Les pertes subies par le magasin sont en train d'être estimées.

La question du vol en «état de nécessité»

Que risquent nos Robins de bois des temps modernes devant la justice civile, qui a remplacé la justice divine et le martinet du shérif de Sherwood Est-ce du vol

Un précédent fameux revient en mémoire. Le 21 décembre 2000, Agnès B., RMIste de 25 ans, a décidé de voler des jouets et des provisions dans une grande surface pour faire passer un «vrai Noël» à ces sept enfants. Elle dérobe pour 609,8 euros, avant d’être surprise par les agents de sécurité. Quelques mois plus tard, en avril 2001, elle comparaît, sans assistance, devant le tribunal correctionnel. Reconnue coupable, elle est néanmoins dispensée de peine, en reconnaissance d' «un état de nécessité».

Le parquet fait appel, pour éviter que «s'instaure une jurisprudence fondée sur l'état de nécessité, que cela permette à des personnes de commettre librement, avec en quelque sorte la bénédiction de la justice, des vols dans les grandes surfaces». En appel, Agnès B. a finalement écopé de six mois de prison avec sursis. Une peine symbolique.

AFP

Auteur: Miss_Kitty
Date: 02 Jan 2009 20:45
Sujet du message: Fait divers
Oui c'est du vol il y a là tous les élémens constitutifs d'un vol. Pour le foi gras, pas sûr qu'il y ait nécessité...

code pénal a écrit:
 
Article 311-1
Le vol est la soustraction frauduleuse de la chose d'autrui.

Article 311-4
Modifié par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 - art. 40 JORF 10 mars 2004
Le vol est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende :


1° Lorsqu'il est commis par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice, sans qu'elles constituent une bande organisée ;



 
 

Auteur: Missyna alna
Date: 06 Jan 2009 18:32
Sujet du message: Fait divers
Le pire c'est qu'ils doivent se croire dans leur bon droit.

Au prix affiché, je crois que Monoprix c'est nettement plus cher que Carrefour(mais bon tout le monde n'a pas un supermaché en plein centre ville), Leader Price, ED et Lidl (mas là c'est trop cheap), et cela marque moins.

Auteur: Lapine Killah
Date: 06 Jan 2009 22:03
Sujet du message: Fait divers
Enfin quand même... 600 € elle a volé un chariot de courses ou quoi !
Je voudrais bien savoir ce qu'il y avait dedans...

L'autre jour dans une émission sur Noël on a montré une femme qui élève seule ses dix enfants. Elle a réussit à acheter un cadeau pour chacun au supermarché avec 160 € (en bons d'achat offerts par un ami)...
Alors 600 € quand même...

Auteur: Sam46
Date: 06 Jan 2009 22:47
Sujet du message: Fait divers
Cela s'appelle L'autoréduction, un nouveau mot, mais une pratique qui ne date pas d'y hier



L'autoréduction : ni vol ni (...), plutôt une extorsion Ce n'est pas moi qui le dit

Auteur: carolane
Date: 07 Jan 2009 15:52
Sujet du message: Fait divers
"Haute-Savoie: une octogénaire retrouvée morte au milieu de centaines de kilos de détritus"

http://fr.news.yahoo.com/63/20090107/tfr-haute-savoie-une-octognaire-retrouve-019dcf9_1.html

Auteur: sengajfa
Date: 07 Jan 2009 20:30
Sujet du message: Fait divers
CALIFORNIE: Un Flic tue (d'une balle dans le dos!) un gars maintenu à terre...

et la scène a été filmée.

Citation:
 
Le 1er janvier 2009, dans une station de métro d'Oakland (Californie), des policiers procèdent à des interpellations qui dégénèrent, selon Le Nouvel Observateur. Un ado meurt dans un centre d'accueil: "Il avait des traces de résine sur la bouche"
Un enfant seul dans une voiture par -10°: "La nounou l'avait oublié"
Haute-Savoie: une octogénaire retrouvée morte au milieu de centaines de kilos de détritus
Plus d'articles sur : Faits Divers
Discussion: Faits Divers
Que s'est-il passé?

Des personnes s'opposent à ces interpellations et filment la scène avec leur téléphone portable.

A un moment, un policier sort son pistolet et abat un jeune homme de 22 ans qui se trouvait maintenu au sol par d'autres policiers, toujours selon Le Nouvel Observateur.

Le jeune homme décède d'une balle tirée dans le dos.

Depuis la diffusion des vidéos, une enquête a été ouverte.

Note de la rédaction du Post

Fabien, habitant à San Franciso précise qu'entre temps, la famille du jeune qui a été tué demande 25 millions de dollar de dédommagement selon Bet.com

Par ailleurs, le cas précis "se double de tension raciale entre les Latinos et la communaute noire à Oakland puisque le policier tueur présumé est Latino (Johannes Mehserle) d'après Mercury News. (et que la victime est un jeune noir de 22 ans, oscar GRANT 
 


Source: http://fr.news.yahoo.com/63/20090106/tfr-californie-un-policier-tue-un-jeune-019dcf9.html

l'article de CNN : http://edition.cnn.com/2009/CRIME/01/06/BART.shooting/index.html

Plusieurs vidéos (d'amateur ou de la station) ont filmé le drame.

Auteur: carolane
Date: 08 Jan 2009 11:49
Sujet du message: Fait divers
Un enfant seul dans une voiture par -10°: "La nounou l'avait oublié"

"C'est la nounou qui l'avait oublié dans la voiture" explique au Post la police de Poissy ce mardi après-midi. Extraits :

...

Que s'est-il passé?

"C'est la jeune fille au pair, la nounou, qui l'avait oublié dans la voiture. Elle l'a reconnu."

Et les parents?

"La police les a contactés. Ils ne veulent pas donner de suite à cette affaire."

Où est l'enfant cet après-midi?

"Chez lui, avec sa soeur et sa nounou. L'affaire s'arrête là."

...

http://fr.news.yahoo.com/63/20090107/tfr-un-enfant-seul-dans-une-voiture-par-019dcf9_3.html

Je trouve un peu bizarre que l'affaire s'arrête là (décision des parents). Encore plus effarant : ils sont gardé la même nounou...

Auteur: Sam46
Date: 08 Jan 2009 23:29
Sujet du message: Fait divers
La mise en place de l'Inquisition trouve son origine dans un décret du concile de Vérone (1184)
Je vous invite à faire un retour dans le passé


En Papouasie Nouvelle-Guinée, on continue de brûler les sorcières

FAIT DIVERS - Une femme suspectée de magie noire a été immolée par ses voisins mardi matin près de Mount Hagen, dans une zone rurale...
Elle n'avait pas 20 ans. Mardi, une jeune femme a été traînée de force hors de chez elle, déshabillée, ligotée, bâillonnée, attachée à un poteau et brûlée vive après qu'on ait enflammé une pile de pneus. Les habitants de son voisinage, près de Mount Hagen, dans une région montagneuse et reculée de Papouasie Nouvelle-Guinée, pensaient qu'elle était une sorcière.

Le décès de cette jeune femme vient s'ajouter sur une liste déjà longue. Celle des hommes et femmes accusées de magie noire dans cette nation du Pacifique Sud, torturés et tués selon des traditions ancestrales. Ces victimes sont souvent des boucs émissaires. Lorsque des décès inexpliqués frappent les communautés, des groupes d'hommes se forment et châtient quelqu'un pour ces supposés pouvoirs magiques.

«Même les proches de la victime ne parlent pas»

«On a beaucoup de difficultés sur un certain nombre d'incidents de ce genre, explique à CNN Simon Mauba, commissaire adjoint de la police nationale et commandant de la région des Highlands, où le bûcher a été dressé. Les gens ne veulent pas raconter les circonstances, ce qu'ils ont vu. On essaie de les convaincre de nous aider. Même les proches de la victime ne parlent pas. Mardi matin, quelqu'un a pourtant perdu sa mère, sa fille, sa sœur...»

Mauba poursuit: «Ce sont les gens des environs qui ont découvert le bûcher. En voulant connaître la cause du feu, ils ont vu quelqu'un en train de brûler. C’était horrible.»

Au moins 50 cas l'an passé

Et terriblement fréquent. Le journal «Post-Courier» explique ce jeudi que près de 50 personnes sont mortes pendant l'année 2008 dans deux provinces des Highlands après avoir été accusées de pratiquer la magie noire.

Bruce Knauft, professeur d'anthropologie à l'Emory University qui vécut dans un village d'une province occidentale de la Papouasie Nouvelle-Guinée au début des années 1980, a remonté les histoires familiales de sa communauté sur 42 années. Il a découvert qu'un adulte sur trois était décédé d'une mort violente: «Et la grande majorité de ces homicides était le meurtres collectifs de sorciers présumés, écrit-il dans son livre From Primitive to Postcolonial in Melanesia and Anthropology (University of Michigan Press, 1999).

Sorcellerie et virus du sida

Ces dernières années, c'est le virus du sida qui a provoqué un regain de ce type de rituel sanglant. Les Nations unies ont fait part de leur inquiétude alors que l’épidémie se propage et que le pays compte près de 90% des séropositifs de la zone Pacifique

Et dans les villages les plus isolés, les gens accusent les sorcières, et non le virus, lorsqu'une victime de l’épidémie succombe. «Nous avons un certain nombre de cas où les personnes ont été tuées parce qu'elles étaient accusées de “transmettre” le virus», ajoute le commissaire Mauba.

Les raisons qui ont conduit la jeune fille au bûcher ne sont toujours pas connues. La police a prévenu qu'elle se concentrait sur l'arrestation des meurtriers, pas sur les spéculations à l'origine du drame. En Papouasie Nouvelle-Guinée, les croyances dans la sorcellerie ne sont pas prêtes de partir en fumée.

AFP

Auteur: Sam46
Date: 10 Jan 2009 17:57
Sujet du message: Fait divers
Découverte par son frère, le "pauvre", il restera traumatisé toute sa vie
En tout cas, c'est une première au pays

C'est violent comme acte, surtout à cet age la.

Une adolescente de 14 ans s'immole par le feu au domicile familial à Ducos (Martinique)
10/01/2009 AFP

FORT-DE-FRANCE, 10 jan 2009 (AFP) - Une adolescente de 14 ans s'est donné la mort en s'immolant par le feu au domicile de ses parents, vendredi après-midi, à Ducos (Martinique), a-t-on appris auprès des enquêteurs.
La jeune fille, en classe de 4ème au collège de Ducos, a été découverte par son frère cadet dans le garage de la maison familiale. Une enquête a été confiée aux gendarmes et une autopsie du corps de l'adolescente devrait être pratiquée dès samedi, indique-t-on de mêmes sources. Selon le témoignage des camarades de classe, elle s’était rendue en cours le matin normalement sans que l'on soupçonne le moindre problème. On ne connait pas encore les raisons qui ont conduit la jeune fille à cet acte. Elle aurait cependant laissé une lettre à ses parents pour leur témoigner son amour pour eux, indique-t-on encore.

Auteur: Sam46
Date: 11 Jan 2009 23:00
Sujet du message: Fait divers
Sam46 a écrit:
 
Découverte par son frère, le "pauvre", il restera traumatisé toute sa vie
En tout cas, c'est une première au pays

C'est violent comme acte, surtout à cet age la.

Une adolescente de 14 ans s'immole par le feu au domicile familial à Ducos (Martinique)
10/01/2009 AFP

FORT-DE-FRANCE, 10 jan 2009 (AFP) - Une adolescente de 14 ans s'est donné la mort en s'immolant par le feu au domicile de ses parents, vendredi après-midi, à Ducos (Martinique), a-t-on appris auprès des enquêteurs.
La jeune fille, en classe de 4ème au collège de Ducos, a été découverte par son frère cadet dans le garage de la maison familiale. Une enquête a été confiée aux gendarmes et une autopsie du corps de l'adolescente devrait être pratiquée dès samedi, indique-t-on de mêmes sources. Selon le témoignage des camarades de classe, elle s’était rendue en cours le matin normalement sans que l'on soupçonne le moindre problème. On ne connait pas encore les raisons qui ont conduit la jeune fille à cet acte. Elle aurait cependant laissé une lettre à ses parents pour leur témoigner son amour pour eux, indique-t-on encore. 
 


Visiblement, l'adolescente se serait aspergée d'essence avant de mettre le feu. Elle aurait laissé une lettre à ses parents, dans laquelle elle expliquerait les raisons l'ayant poussé à commettre l'irréparable.

Pour certains proches, l'adolescente n'aurait pas accepté les remarques de ses parents, faites à l'encontre de quelques uns de ses amis , mais à ce sujet rien n'est pour l'heure confirmé.

A suivre, MARTINIQUE

Auteur: carolane
Date: 13 Jan 2009 16:05
Sujet du message: Fait divers
Une si jeune enfant qui met fin à ses jours aussi atrocement... Triste histoire tout de même !

Auteur: Sam46
Date: 14 Jan 2009 00:38
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
Une si jeune enfant qui met fin à ses jours aussi atrocement... Triste histoire tout de même ! 
 


Elle s'appelait Christie.

Auteur: Sam46
Date: 15 Jan 2009 11:11
Sujet du message: Fait divers
Difficile pour des parents de déceler de tel acte.

Obsèques de la jeune Christie
Les funérailles de l'adolescente qui s'est immolée, vendredi dernier, ont eu lieu hier mercredi.

L'émotion n'a pas faibli à Ducos depuis le suicide atroce, vendredi dernier, de la jeune Christie.
L'adolescente de 14 ans, qui s'est immolée dans le garage de ses parents, n'aurait pas supporté la mort tragique de sa meilleure amie, au mois d'août dernier.
Mort à laquelle se serait ajouté, ces derniers temps, un premier chagrin d'amour. Et à l'âge ingrat, les difficultés de la vie, deviennent vite insurmontables.
Hier mercredi, douleur et incompréhension aux obsèques de la jeune Christie…

Source locale

Auteur: Sam46
Date: 21 Jan 2009 14:56
Sujet du message: Fait divers
Cela commence à faire beaucoup

La douleur d'une mère.

Mort suspecte d'un enfant à l'hôpital d'Evry

http://www.rtl.fr/fiche/3130161/mort-suspecte-d-un-enfant-a-l-hopital-d-evry.html



Auteur: Miss_Kitty
Date: 21 Jan 2009 19:54
Sujet du message: Fait divers
Sam46 a écrit:
 
Cela commence à faire beaucoup

La douleur d'une mère.

Mort suspecte d'un enfant à l'hôpital d'Evry

http://www.rtl.fr/fiche/3130161/mort-suspecte-d-un-enfant-a-l-hopital-d-evry.html


 
 


ça ne commence pas à faire beaucoup, c'est juste que c'est de plus en plus médiatisé.

Auteur: carolane
Date: 22 Jan 2009 16:22
Sujet du message: Fait divers
"Un prof agressé en plein cours"

Lundi après-midi, un professeur du lycée professionnel Jules-Verne d'Etaples (Pas-de-Calais) a demandé à un lycéen, en classe de première CAP, d'enlever les écouteurs de son baladeur MP3, rapporte La Voix du Nord.

Ce dernier n'a pas supporté la demande de son professeur, et le ton est monté.

Le lycéen a réussi à faire tomber par terre son professeur, puis l'a empoigné à la gorge, avant de quitter la salle de classe en le menaçant, précise La Voix du Nord.

Selon le rectorat de Lille, le professeur a repris ses cours quelques instants après son agression « avec beaucoup de courage ».

http://fr.news.yahoo.com/63/20090122/tfr-un-prof-agress-en-plein-cours-019dcf9_2.html

Parfois, on se demande qui commande... On leur a laissé trop de libertés à ces jeunes qui se prennent pour le centre du monde !!!

Qu'est-ce que ça lui coûtait d'obéir ?

Qu'est-ce que c'est que ces jeunes qui portent des écouteurs 24/24 à leurs oreilles ? Leurs tympans doivent être en bien piteux état...

Auteur: h2o
Date: 22 Jan 2009 16:30
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
"Un prof agressé en plein cours"

Lundi après-midi, un professeur du lycée professionnel Jules-Verne d'Etaples (Pas-de-Calais) a demandé à un lycéen, en classe de première CAP, d'enlever les écouteurs de son baladeur MP3, rapporte La Voix du Nord.

Ce dernier n'a pas supporté la demande de son professeur, et le ton est monté.

Le lycéen a réussi à faire tomber par terre son professeur, puis l'a empoigné à la gorge, avant de quitter la salle de classe en le menaçant, précise La Voix du Nord.

Selon le rectorat de Lille, le professeur a repris ses cours quelques instants après son agression « avec beaucoup de courage ».

http://fr.news.yahoo.com/63/20090122/tfr-un-prof-agress-en-plein-cours-019dcf9_2.html

Parfois, on se demande qui commande... On leur a laissé trop de libertés à ces jeunes qui se prennent pour le centre du monde !!!

Qu'est-ce que ça lui coûtait d'obéir ?

Qu'est-ce que c'est que ces jeunes qui portent des écouteurs 24/24 à leurs oreilles ? Leurs tympans doivent être en bien piteux état...
 
 


Et dans 5-6ans tu verras ce meme jeune, au chomage, pleurant a la TV que la societé ne fait rien pour lui ...

Auteur: carolane
Date: 22 Jan 2009 17:31
Sujet du message: Fait divers
h2o a écrit:
 
Et dans 5-6ans tu verras ce meme jeune, au chomage, pleurant a la TV que la societé ne fait rien pour lui ...  
 

Ca c'est le comble ! Certains s'enfoncent eux-mêmes et osent accuser la société de tous leurs maux... des paranos en puissance !!!

Auteur: Patrice
Date: 23 Jan 2009 14:35
Sujet du message: Fait divers
Je viens d'apprendre aux infos qu'un malade en Belgique est venu ce matin dans une crêche et a fait un massacre avec un couteau, il a tué un adulte et deux enfants ! La police a réussie à le capturer en ville, il se promenait tranquillement à vélo...

Auteur: carolane
Date: 23 Jan 2009 14:46
Sujet du message: Fait divers
Patrice a écrit:
 
Je viens d'apprendre aux infos qu'un malade en Belgique est venu ce matin dans une crêche et a fait un massacre avec un couteau, il a tué un adulte et deux enfants ! La police a réussie à le capturer en ville, il se promenait tranquillement à vélo...  
 

Je n'ai pas entendu cette triste nouvelle... De toute façon on n'est plus en sécurité où qu'on soit !!! Ca fait peur...

S'attaquer à des enfants - sans défense - ! On devrait livrer cet individu pour quelques heures aux parents des enfants tués !!! J'espère qu'on lui "fera sa fête" en prison !

Auteur: carolane
Date: 23 Jan 2009 14:50
Sujet du message: Fait divers
Je viens de lire ceci sur Yahoo :

Tuerie dans une crèche à Termonde, en Belgique

Un enfant et un adulte ont été tués, vendredi 23 janvier, à coups de couteau dans une crèche de Termonde (Dendermonde en néerlandais), une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande de la Belgique, au nord-ouest de Bruxelles.

'Un premier bilan parlait de deux adultes et trois enfants tués, rapporte la RTBF. Les services ambulanciers ont parlé en outre d'au moins dix blessés.

L'auteur des coups de couteau, qui, selon un membre du personnel de la garderie, n'était pas un familier de l'endroit, a été interpellé, a précisé le ministère de l'intérieur.

http://fr.news.yahoo.com/64/20090123/twl-tuerie-dans-une-crche-termonde-en-be-acb1c83.html

Auteur: Patrice
Date: 23 Jan 2009 14:50
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
Patrice a écrit:
 
Je viens d'apprendre aux infos qu'un malade en Belgique est venu ce matin dans une crêche et a fait un massacre avec un couteau, il a tué un adulte et deux enfants ! La police a réussie à le capturer en ville, il se promenait tranquillement à vélo...  
 

Je n'ai pas entendu cette triste nouvelle... De toute façon on n'est plus en sécurité où qu'on soit !!! Ca fait peur...

S'attaquer à des enfants - sans défense - ! On devrait livrer cet individu pour quelques heures aux parents des enfants tués !!! J'espère qu'on lui "fera sa fête" en prison ! 
 


Il y a aussi des blessés, enfants et adultes sans parler des autres enfants qui ont vus la scène, ils doivent être terrorisés. Moi je n'aurais aucune pitié pour cet individu !

Auteur: Belboug
Date: 23 Jan 2009 18:04
Sujet du message: Fait divers
Patrice a écrit:
 
carolane a écrit:
 
Patrice a écrit:
 
Je viens d'apprendre aux infos qu'un malade en Belgique est venu ce matin dans une crêche et a fait un massacre avec un couteau, il a tué un adulte et deux enfants ! La police a réussie à le capturer en ville, il se promenait tranquillement à vélo...  
 

Je n'ai pas entendu cette triste nouvelle... De toute façon on n'est plus en sécurité où qu'on soit !!! Ca fait peur...

S'attaquer à des enfants - sans défense - ! On devrait livrer cet individu pour quelques heures aux parents des enfants tués !!! J'espère qu'on lui "fera sa fête" en prison ! 
 


Il y a aussi des blessés, enfants et adultes sans parler des autres enfants qui ont vus la scène, ils doivent être terrorisés. Moi je n'aurais aucune pitié pour cet individu ! 
 


s'il s'agit d'un malade mental ...peut-être qu'il conviendrait de rester prudent dans nos jugements

Auteur: digimax 972
Date: 23 Jan 2009 18:16
Sujet du message: Fait divers
belboug a écrit:
 
Patrice a écrit:
 
carolane a écrit:
 
Patrice a écrit:
 
Je viens d'apprendre aux infos qu'un malade en Belgique est venu ce matin dans une crêche et a fait un massacre avec un couteau, il a tué un adulte et deux enfants ! La police a réussie à le capturer en ville, il se promenait tranquillement à vélo...  
 

Je n'ai pas entendu cette triste nouvelle... De toute façon on n'est plus en sécurité où qu'on soit !!! Ca fait peur...

S'attaquer à des enfants - sans défense - ! On devrait livrer cet individu pour quelques heures aux parents des enfants tués !!! J'espère qu'on lui "fera sa fête" en prison ! 
 


Il y a aussi des blessés, enfants et adultes sans parler des autres enfants qui ont vus la scène, ils doivent être terrorisés. Moi je n'aurais aucune pitié pour cet individu ! 
 


s'il s'agit d'un malade mental ...peut-être qu'il conviendrait de rester prudent dans nos jugements  
 
livre le moi, et on verra s'il est malade mwen téké démalad li
Auteur: Lapine Killah
Date: 24 Jan 2009 13:05
Sujet du message: Fait divers
belboug a écrit:
 
s'il s'agit d'un malade mental ...peut-être qu'il conviendrait de rester prudent dans nos jugements  
 


C'est un point de vue que j'ai BEAUCOUP de mal à adopter.
Dans ce type de tuerie, le fait que la personne soit dite "malade mental" ne change absolument rien pour moi.

Auteur: carolane
Date: 24 Jan 2009 13:12
Sujet du message: Fait divers
Je suis dans le même état d'esprit que Lapine Killah...

Si ces personnes sont si malades, pourquoi ne débarquent-elles pas dans un commissariat de Police ou dans une caserne de pompiers face à des hommes de leur gabarit ? Pourquoi faut-il que ces assassins s'en prennent à des gens sans défenses en l'occurrence des enfants ?

Le type âgé de 20 ans était quand même armé d'un couteau de 30 cm et a foncé sur des bébés et des femmes ! Deux enfants ont été tués ainsi qu'une adulte. Une douzaine d'enfants ont été blessés dont deux dans un état grave !!!

Auteur: Patrice
Date: 24 Jan 2009 13:17
Sujet du message: Fait divers
Personnellement, je trouve que l'on qualifie bien facilement ces barbares de "malade mental", à croire que l'on veuille absolument les protéger EUX et non les victimes, ça me révolte !

Auteur: Belboug
Date: 24 Jan 2009 20:57
Sujet du message: Fait divers
Loin de moi l'intention d'occulter la colère et la grande douleur des parents ...
Mais quand je lis des phrases comme "aucune pitié " "on lui fera la fête en prison" donnez le moi je vais le démalader " ...je me demande si nous ne sommes pas de retour au moyen-âge

l'écartelèment ?
qu'on lui arrache les ongles ?
non mieux ...et si on lui coupait un doigt par jours + un doigt de pied par jours ...à vue d'oeil nous avons facilement nos deux semaines de tortures
ah non, j'ai mieux ...une toute petite goutte d'acide dans chaques oeils doublé de quelques décharges électriques bien senti aux niveaux des parties génitales
et pour bien rester en contact avec ce malade criminel qui ne mérite d'ailleurs aucune forme de procès ....quelques bons coups de poings ( disons une bonne demi-heure) dans la tronche et rajoutons de violents ( une centaine pour quecela soit efficace ) dans les côtes

soulagé ? OUIIIII
et surtout qu'on ne nous distingues pas avec ce fou ..nous ont torture et nous sommes SANS pitié ..mais...raisonnablement avec intelligence et réflexion ...nous ne sommes pas des animaux que diable !

Mais au fait ...après ce grand soulagement....les enfants et les adultes tués...sont-ils revenus
...à la vie ?

NON

Auteur: digimax 972
Date: 25 Jan 2009 07:58
Sujet du message: Fait divers
belboug a écrit:
 
Loin de moi l'intention d'occulter la colère et la grande douleur des parents ...
Mais quand je lis des phrases comme "aucune pitié " "on lui fera la fête en prison" donnez le moi je vais le démalader " ...je me demande si nous ne sommes pas de retour au moyen-âge

l'écartelèment ?
qu'on lui arrache les ongles ?
non mieux ...et si on lui coupait un doigt par jours + un doigt de pied par jours ...à vue d'oeil nous avons facilement nos deux semaines de tortures
ah non, j'ai mieux ...une toute petite goutte d'acide dans chaques oeils doublé de quelques décharges électriques bien senti aux niveaux des parties génitales
et pour bien rester en contact avec ce malade criminel qui ne mérite d'ailleurs aucune forme de procès ....quelques bons coups de poings ( disons une bonne demi-heure) dans la tronche et rajoutons de violents ( une centaine pour quecela soit efficace ) dans les côtes

soulagé ? OUIIIII
et surtout qu'on ne nous distingues pas avec ce fou ..nous ont torture et nous sommes SANS pitié ..mais...raisonnablement avec intelligence et réflexion ...nous ne sommes pas des animaux que diable !

Mais au fait ...après ce grand soulagement....les enfants et les adultes tués...sont-ils revenus
...à la vie ?

 
 
je persiste et je signe , n'en déplaise à toi je ne peux être humain avec ce genre de....la! des pauvres victimes innocentes! j'ai même envie de dire: pa fèmin gwantanamo ba cé genre dè verm.nes tala!
Accueil » Forum » Actualités: Fait divers


Salon International de l'Agriculture Coliposte Bettencourt Speed Dating Coupe de l'Outre Mer de Football Generation NT Site Jeux Vidéos Tokio Hotel Tahiti

Copyright © 2001-2019 Volcreole.com