www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !

GAGNEZ DES PLACES DE CINÉ UGC, GAUMONT ET PATHÉ EN LIGNE



Fait divers
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante


Accueil » Forum » Actualités: Fait divers

Auteur: Annonces
Sujet: Fait divers

Auteur: carolane
Date: 23 Oct 2008 11:27
Sujet du message: Fait divers
"Education Rasta : Des parents placés en garde à vue"

La gendarmerie de Case-Pilote a interpellé, ce mercredi, un père et une mère accusés par trois de leurs enfants de mauvais traitements engendrés par leur rastafarisme.

Jeudi 23 octobre 2008 01:48 | DOMactu.com | Par François Thurenne

Les quatre derniers enfants du couple, coupé du monde sur les hauteurs de Bellefontaine, ont été placés ce mercredi, dans une institution sociale en vue de les familiariser à la société moderne.

Cette décision fait suite aux accusations de trois de leurs aînés. Enfuis du campement familial, situé en pleine campagne, ces derniers ont alerté les autorités judiciaires sur les conditions de vie imposées par leur père : sous nutrition, refus de scolarisation, de soins allopathiques et de contact ave le monde extérieur.

Placés en garde à vue, les parents auraient expliqué qu'ils ne sont jamais opposés au contrôle des services sociaux, comme indiqué en 2006, après la plainte de leur fille aînée, mais qu'à ce jour aucune assistante sociale ne s'était présentée à leur domicile.

Encore auditionnés par la brigade de Case-Pilote, aucune charge n'est pour l'heure, retenue contre eux.

Il est fort probable qu'à l'issue de cet entretien judicaire, ils soient réorientés vers une procédure de resocialisation.

http://www.domactu.fr/

Auteur: Sam46
Date: 23 Oct 2008 11:52
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
"Education Rasta : Des parents placés en garde à vue"

La gendarmerie de Case-Pilote a interpellé, ce mercredi, un père et une mère accusés par trois de leurs enfants de mauvais traitements engendrés par leur rastafarisme.

Jeudi 23 octobre 2008 01:48 | DOMactu.com | Par François Thurenne

Les quatre derniers enfants du couple, coupé du monde sur les hauteurs de Bellefontaine, ont été placés ce mercredi, dans une institution sociale en vue de les familiariser à la société moderne.

Cette décision fait suite aux accusations de trois de leurs aînés. Enfuis du campement familial, situé en pleine campagne, ces derniers ont alerté les autorités judiciaires sur les conditions de vie imposées par leur père : sous nutrition, refus de scolarisation, de soins allopathiques et de contact ave le monde extérieur.

Placés en garde à vue, les parents auraient expliqué qu'ils ne sont jamais opposés au contrôle des services sociaux, comme indiqué en 2006, après la plainte de leur fille aînée, mais qu'à ce jour aucune assistante sociale ne s'était présentée à leur domicile.

Encore auditionnés par la brigade de Case-Pilote, aucune charge n'est pour l'heure, retenue contre eux.

Il est fort probable qu'à l'issue de cet entretien judicaire, ils soient réorientés vers une procédure de resocialisation.

http://www.domactu.fr/ 
 


J'avais mis cette info ici http://www.volcreole.com/forum/message-900155.html#900155

Pour éventuellement relancer le truc

Auteur: Manooj
Date: 23 Oct 2008 12:02
Sujet du message: Fait divers
sengajfa a écrit:
 
Air France diffuse à bord de ses avions des messages d'information contre le tourisme sexuel ...mais en interne sa plate forme informatique sert de serveur d'échange à plus de 450 000 fichiers pornos dont certains à caractère pédophile!!!!: http://www.bakchich.info/article5534.html 
 



Bonne pub pour Air France
© Nardo

Auteur: carolane
Date: 27 Oct 2008 15:40
Sujet du message: Fait divers
"Enfant martyr: un couple en assises à Douai ainsi que 7 prévenus dont deux médecins"

"La cour d'assises du Nord a commencé à juger lundi un homme accusé d'avoir causé la mort de Marc, 5 ans, après des violences répétées, la mère du garçon, accusée de complicité, et sept autres personnes, dont deux médecins, pour délit de non-assistance à personne en danger".

Lire la suite l'article :

http://fr.news.yahoo.com/2/20081027/tfr-enfant-martyr-un-couple-en-assises-d-4000a2c.html

J'espère que ces monstres ne sortiront JAMAIS de prison : le beau-père et la mère de l'enfant !

Auteur: carolane
Date: 28 Oct 2008 16:36
Sujet du message: Fait divers
"Un homme précipite son véhicule dans un lac en suivant les indications de son GPS"

http://fr.news.yahoo.com/55/20081027/tod-un-homme-precipite-son-vehicule-dans-17baed7.html



Franchement, il a eu le temps de voir venir le lac tout de même !

Auteur: Patrice
Date: 28 Oct 2008 17:18
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
"Un homme précipite son véhicule dans un lac en suivant les indications de son GPS"

http://fr.news.yahoo.com/55/20081027/tod-un-homme-precipite-son-vehicule-dans-17baed7.html



Franchement, il a eu le temps de voir venir le lac tout de même ! 
 


Il a dû croire qu'il y avait un tunnel...

Auteur: carolane
Date: 28 Oct 2008 21:22
Sujet du message: Fait divers
http://www.zigonet.com/tatouage/decouvrez-l-039-homme-leopard-ex-homme-le-plus-tatoue-du-monde_art2250.html

Mais qu'est-ce que cela veut dire enfin ???

Si cet homme se prend pour un léopard, pourquoi ne pas vivre aux milieu de ses congénères ?

Auteur: Patrice
Date: 28 Oct 2008 21:33
Sujet du message: Fait divers
Un fou en pleine nature...

Auteur: lindja
Date: 29 Oct 2008 15:20
Sujet du message: Fait divers
Un homme assassiné de deux coups de feu.

Un Baie-Mahaultien de 40 ans a été tué par balles lundi soir devant son domicile. La victime descendait de son véhicule, lorsque le drame s'est produit. L'auteur des coups de feu est activement recherché par les forces de l'ordre.
Mercredi 29 octobre 2008 00:07 | DOMactu.com | Par Kristyan Julin
Les faits se sont déroulés lundi aux alentours de 19h, à la section Fonds Richer, de Baie-Mahault. Jean Darain revient d'un PMU de la Jaille, lorsqu'un individu armé fait feu à deux reprises, le blessant grièvement.

Entendant les détonations, son beau-fils se précipite à l'extérieur et découvre l'homme baignant dans son sang. Il appelle immédiatement les secours. Atteint au ventre et à la cuisse, la victime décède lors de son transfert au CHU Pointe-à-Pitre/Abymes.

Selon les témoignages de ses proches et du voisinage, Jean Darain était un homme sans histoire et apprécié de tous. Il était surveillant polyvalent au sein d'une école de Baie-Mahault depuis plus de dix ans.

Immédiatement après les faits, sa compagne a été entendue par les forces de l'ordre afin de comprendre l'origine du drame. Mardi matin, les gendarmes sont revenus sur les lieux pour y mener une enquête de voisinage plus approfondie.

Aucune piste n'est pour l'heure écartée par les autorités. Une dispute qui a mal tourné? Un règlement de comptes ? Une erreur de personne ? L'enquête ouverte par le parquet devrait permettre de faire la lumière sur ce drame.

domactu.com

Auteur: carolane
Date: 29 Oct 2008 17:49
Sujet du message: Fait divers
"Un homme met sa femme en vente sur internet"

"Bucarest, Roumanie - Un homme a mis sa femme de 25 ans en vente sur un site web spécialisé dans la vente de voitures d'occasion. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées Un homme met sa femme en vente sur internet Alex Cretu, 20 ans, espérait gagner environ 3 200 000 euros. Il a été jusqu'à baisser son prix à 2 400 euros pour essayer de la vendre rapidement. En vain.

Sur son annonce sur le site okazii.ro on pouvait lire: "Femme à vendre. Modèle 1983, en bon état. Toutes options, beaux amortisseurs, coffre spacieux, seconde main. Le prix est négociable, livrée avec accessoires datant de 3 à 5 ans. Sérieux demandé."

Alex Cretu a attendu que sa femme parte travailler en Espagne avant de la mettre en vente, pour qu'elle ne sache jamais rien de cette histoire.

Il a reçu de nombreuses offres mais aucune ne lui paraissait acceptable : les acheteurs potentiels proposaient soit un prix trop bas, soit un paiement en plusieurs fois."


http://fr.news.yahoo.com/55/20081029/tod-un-homme-met-sa-femme-en-vente-sur-i-17baed7.html

Auteur: Sam46
Date: 29 Oct 2008 18:03
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
"Education Rasta : Des parents placés en garde à vue"

La gendarmerie de Case-Pilote a interpellé, ce mercredi, un père et une mère accusés par trois de leurs enfants de mauvais traitements engendrés par leur rastafarisme.

Jeudi 23 octobre 2008 01:48 | DOMactu.com | Par François Thurenne

Les quatre derniers enfants du couple, coupé du monde sur les hauteurs de Bellefontaine, ont été placés ce mercredi, dans une institution sociale en vue de les familiariser à la société moderne.

Cette décision fait suite aux accusations de trois de leurs aînés. Enfuis du campement familial, situé en pleine campagne, ces derniers ont alerté les autorités judiciaires sur les conditions de vie imposées par leur père : sous nutrition, refus de scolarisation, de soins allopathiques et de contact ave le monde extérieur.

Placés en garde à vue, les parents auraient expliqué qu'ils ne sont jamais opposés au contrôle des services sociaux, comme indiqué en 2006, après la plainte de leur fille aînée, mais qu'à ce jour aucune assistante sociale ne s'était présentée à leur domicile.

Encore auditionnés par la brigade de Case-Pilote, aucune charge n'est pour l'heure, retenue contre eux.

Il est fort probable qu'à l'issue de cet entretien judicaire, ils soient réorientés vers une procédure de resocialisation.

http://www.domactu.fr/ 
 



Cette démarche de socialisation ne devrait pas causer de problème, sachant que se sont les enfants qui sont demandeur.
Si les enfants avaient été » arraché » contre leur gré, cette démarche serait plus compliquer.
Je reconnais que c'est un cas d’école, il n'y a pas eu de précèdent.
Il aurait été intéressant de suivre cette affaire, l’évolution, etc.

Enfants Rasta : Retour compliqué à la modernité...
Les quatre enfants Rastas, séparés de leurs parents, depuis bientôt une semaine, ont été placés au centre socio éducatif de la Sainte Famille au Robert. Leur adaptation au monde moderne s'avère pour l'heure compliquée.

Les éducateurs sociaux du centre éducatif de la Sainte-Famille du Robert, devront faire preuve de patience pour amener les quatre enfants de la famille Fontaine vers un processus de socialisation.
Il faut dire qu'ils ont été tenus à l'écart de toute civilisation pendant plus de dix ans. Le plus jeune, n'a rien connu du monde moderne.

Les éducateurs sont, dans ce cas particulier, obligés de s'adapter à leur façon de vivre. Car, il ne s'agit pas uniquement de les alphabétiser mais plutôt de leur apprendre les normes et les valeurs de la société actuelle.
Il faudra du temps avant que ces enfants, extraits de leur environnement naturel, ne s'acclimatent à la vie citadine.

Source locale

Auteur: carolane
Date: 30 Oct 2008 09:23
Sujet du message: Fait divers
C'est bien dommage que de nos jours des enfants puissent vivre de la sorte ! Je trouve leurs parents tout à fait égoïstes à ce propos... La preuve, les enfants sont totalement déstabilisés.

Auteur: samuel_otdk
Date: 30 Oct 2008 17:05
Sujet du message: Fait divers
Ola !!!
Stop !!!
Pas de jugement hatif !!!

Auteur: carolane
Date: 03 Nov 2008 17:26
Sujet du message: Fait divers
"Assassinat de Mirella"

Le jeune homme de 18 ans interpellé vendredi a reconnu être l'auteur des coups mortels portés à l'adolescente de 15 ans. Le corps de Mirella avait été retrouvé le crâne fracassé dans une maison en construction à Wonche, Baie-Mahault. L'auteur présumé de ce meurtre affreux a été incarcéré à la prison de Baie-Mahault.

Durant son audition, le jeune homme a avoué avoir frappé l'adolescente à coups de parpaings.

Selon ses déclarations, il la « fréquentait depuis un moment ». Mais il n'aurait pas supporté d'être « humilié et rabaissé constamment » par Mirella.

L'acte semble donc prémédité. Le jeune homme n'aurait pas agi seul. Son complice présumé, un autre jeune, a immédiatement été interpellé, mis en examen puis placé sous contrôle judiciaire.

Selon les parents de la victime, ce n'était pas la première fois que le jeune homme levait la main sur l'adolescente. Sa mère aurait même déjà porté plainte.

Le meurtrier présumé de Mirella a donc été mis en examen et écroué dès samedi soir au centre pénitentiaire de Baie-Mahault.

Une autopsie devrait être pratiquée demain mardi sur le corps de la victime afin de connaître les circonstances exactes de son décès.

Ces analyses devraient également permettre de savoir si l'adolescente a subi des violences sexuelles.

http://www.domactu.fr/



Des coups de parpaings ayant défoncé la boîte crânienne d'une adolescente de 15 ans ? Triste et macabre fin pour cette jeune fille... Paix à son âme.

Auteur: Penseur
Date: 05 Nov 2008 11:22
Sujet du message: Fait divers
Moi je pense qu'il faudrait alourdir les peines de prisons Et empecher ces personnages de repasser leurs permis avant plusieurs années ou ne plus leurs faire passer du tout.

Auteur: carolane
Date: 08 Nov 2008 13:32
Sujet du message: Fait divers
"Cinquante morts dans l'effondrement d'une école en Haïti"

L'effondrement d'un bâtiment scolaire vendredi à la périphérie de la capitale haïtienne Port-au-Prince a fait une cinquantaine de morts, selon un dernier bilan, annoncent les services de secours. Lire la suite l'article


L'école La Promesse, un bâtiment de trois étages situé sur la commune des Nerettes, s'est effondré pendant les cours. Des murs et des débris ont atteint les habitations voisines, faisant de nombreux blessés, a expliqué Nadia Blanchard, responsable de la protection civile, à la radio haïtienne.

"Il y a 50 morts et 124 blessés, dont 20 grièvement", a-t-elle dit. La plupart des victimes sont des enfants.

De nombreux parents affolés et en larmes se sont rués sur les ruines pour rechercher leurs enfants. Les opérations de secours se poursuivaient après la tombée de la nuit, impliquant les secours, les familles et des membres de la force de maintien des Nations unies.

"C'est comme un tremblement de terre", a dit le général brésilien Carlos dos Santos Cruz, commandant en chef de la mission de l'Onu en Haïti.

Le président René Préval a déclaré que le bâtiment ne répondait pas aux normes de construction, mais que la priorité des autorités était de secourir les personnes restées prisonnières des décombres.

Un jeune garçon dont les jambes étaient coincées sous les débris a supplié les sauveteurs de lui couper les pieds pour le dégager, a rapporté un pompier.

"Mon fils de 15 ans est mort. C'était mon seul fils", sanglotait une mère de 40 ans. "Je ne sais pas ce que je vais faire."

Un autre femme hurlait le nom de sa fille de 12 ans, portée disparue.

Les routes conduisant à l'école étaient tellement encombrées qu'une partie des sauveteurs ont dû être héliportés sur le lieu de la catastrophe.

Haïti, frappée cette année par quatre tempêtes tropicales et ouragans qui ont fait 800 morts et détruit 60% des cultures agricoles, manque de matériel et de secours perfectionné.

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a exprimé dans un communiqué sa "profonde émotion et (ses) plus sincères condoléances aux autorités et aux familles".

Il a ajouté que la France enverrait "dès que possible une équipe de la Sécurité civile pour aider les autorités haïtiennes dans le secours des victimes encore ensevelies".

http://fr.news.yahoo.com/4/20081108/tts-haiti-ecole-urgent-ca02f96.html



Les pays pauvres payent un lourd tribut aux catastrophes naturelles et malheurs divers...

Auteur: Fubu Girl
Date: 08 Nov 2008 18:43
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
"Cinquante morts dans l'effondrement d'une école en Haïti"

L'effondrement d'un bâtiment scolaire vendredi à la périphérie de la capitale haïtienne Port-au-Prince a fait une cinquantaine de morts, selon un dernier bilan, annoncent les services de secours. Lire la suite l'article


L'école La Promesse, un bâtiment de trois étages situé sur la commune des Nerettes, s'est effondré pendant les cours. Des murs et des débris ont atteint les habitations voisines, faisant de nombreux blessés, a expliqué Nadia Blanchard, responsable de la protection civile, à la radio haïtienne.

"Il y a 50 morts et 124 blessés, dont 20 grièvement", a-t-elle dit. La plupart des victimes sont des enfants.

De nombreux parents affolés et en larmes se sont rués sur les ruines pour rechercher leurs enfants. Les opérations de secours se poursuivaient après la tombée de la nuit, impliquant les secours, les familles et des membres de la force de maintien des Nations unies.

"C'est comme un tremblement de terre", a dit le général brésilien Carlos dos Santos Cruz, commandant en chef de la mission de l'Onu en Haïti.

Le président René Préval a déclaré que le bâtiment ne répondait pas aux normes de construction, mais que la priorité des autorités était de secourir les personnes restées prisonnières des décombres.

Un jeune garçon dont les jambes étaient coincées sous les débris a supplié les sauveteurs de lui couper les pieds pour le dégager, a rapporté un pompier.

"Mon fils de 15 ans est mort. C'était mon seul fils", sanglotait une mère de 40 ans. "Je ne sais pas ce que je vais faire."

Un autre femme hurlait le nom de sa fille de 12 ans, portée disparue.

Les routes conduisant à l'école étaient tellement encombrées qu'une partie des sauveteurs ont dû être héliportés sur le lieu de la catastrophe.

Haïti, frappée cette année par quatre tempêtes tropicales et ouragans qui ont fait 800 morts et détruit 60% des cultures agricoles, manque de matériel et de secours perfectionné.

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a exprimé dans un communiqué sa "profonde émotion et (ses) plus sincères condoléances aux autorités et aux familles".

Il a ajouté que la France enverrait "dès que possible une équipe de la Sécurité civile pour aider les autorités haïtiennes dans le secours des victimes encore ensevelies".

http://fr.news.yahoo.com/4/20081108/tts-haiti-ecole-urgent-ca02f96.html



Les pays pauvres payent un lourd tribut aux catastrophes naturelles et malheurs divers... 
 



kon si yo pa té ja soufè asé?? pli ou chiré...
peut être cette catastrophe est elle une conséquence indirecte des derniers évènements: les bâtiments ont peut être été fragilisé par les cyclones...m'enfin qd même...

Auteur: carolane
Date: 08 Nov 2008 19:05
Sujet du message: Fait divers
Fubu Girl a écrit:
 
kon si yo pa té ja soufè asé?? pli ou chiré...
peut être cette catastrophe est elle une conséquence indirecte des derniers évènements: les bâtiments ont peut être été fragilisé par les cyclones...m'enfin qd même...  
 

Le bilan s'est alourdi... on parle désormais de 75 morts (pour l'instant)...

Le sort s'acharne souvent sur les habitants pauvres et démunis ! Effectivement, il y a eu au moins 4 catastrophes naturelles depuis le début de l'année, ce qui expliquerait en partie cette tragédie.

Courage à tous ces gens qui ont perdu un ou des enfants ou des êtres chers...

Auteur: Patrice
Date: 08 Nov 2008 19:15
Sujet du message: Fait divers
Les sols sont devenus instables à cause des innondations répétées, c'est terrible pour ces familles... Je leur souhaite vraiment beaucoup de courage.

Auteur: Penseur
Date: 08 Nov 2008 19:35
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
"Un homme précipite son véhicule dans un lac en suivant les indications de son GPS"

http://fr.news.yahoo.com/55/20081027/tod-un-homme-precipite-son-vehicule-dans-17baed7.html



Franchement, il a eu le temps de voir venir le lac tout de même ! 
 

J'ai déja lu cette info et je trouve ça completement (...) , il aurait du faire gaffe

Auteur: Sam46
Date: 09 Nov 2008 21:27
Sujet du message: Fait divers
Alerte sanitaire contre les pilules amaigrissantes

Ce fait divers, est une mise en garde pour ceux et celle qui sont adepte de cure d'amaigrissement, faire confiance à certaine personne peut s'avérer dangereux

Maigrir à tout prix.

Mais pas à m'importe quelle condition, les vautours avide d'argent sont près à tout.


Elle meurt après avoir absorbé des pilules amaigrissantes: 3 mises en examen
Un homme et deux femmes ont été mis en examen samedi dans le cadre d'une information judiciaire contre X pour «administration de substances nuisibles ayant entraîné la mort sans intention de la donner», après le récent décès d'une femme qui avait absorbé des gélules amaigrissantes.

Les trois personnes, âgées de 34 à 42 ans, toutes les trois d'origine chinoise, ont été mises placées sous contrôle judiciaire par le parquet de Bobigny. l'une d'elles, une femme, a été mise en examen pour «importation, détention et vente de substances dangereuses» et un couple a été mis en examen pour «exercice illégal de pharmacien» et «différents chefs d'accusation» ayant un lien avec «le commerce de produits pharmaceutiques sans autorisation».

un produit très dangereux

Dans un premier temps, une femme, qui a remis les gélules amaigrissantes à la jeune femme décédée, a été interpellée vendredi, ce qui a permis de remonter dans la même journée jusqu'à un couple qui tient une boutique d'herboriste à Belleville à Paris.

La victime, âgée de 32 ans, est décédée le 31 octobre d'une embolie pulmonaire à l'hôpital intercommunal Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les premiers résultats de l'expertise toxicologique ont montré que ces gélules contiennent de la sibutramine, un produit très dangereux qui a pu favoriser la survenue de l'embolie pulmonaire.

Originaire de Sevran (Seine-Saint-Denis), la victime âgée de 32 ans avait déclaré, après plusieurs malaises, avoir ingéré des gélules amaigrissantes.


Source AFP

Auteur: Penseur
Date: 10 Nov 2008 08:30
Sujet du message: Fait divers
Sam46 a écrit:
 
Alerte sanitaire contre les pilules amaigrissantes

Ce fait divers, est une mise en garde pour ceux et celle qui sont adepte de cure d'amaigrissement, faire confiance à certaine personne peut s'avérer dangereux

Maigrir à tout prix.

Mais pas à m'importe quelle condition, les vautours avide d'argent sont près à tout.


Elle meurt après avoir absorbé des pilules amaigrissantes: 3 mises en examen
Un homme et deux femmes ont été mis en examen samedi dans le cadre d'une information judiciaire contre X pour «administration de substances nuisibles ayant entraîné la mort sans intention de la donner», après le récent décès d'une femme qui avait absorbé des gélules amaigrissantes.

Les trois personnes, âgées de 34 à 42 ans, toutes les trois d'origine chinoise, ont été mises placées sous contrôle judiciaire par le parquet de Bobigny. l'une d'elles, une femme, a été mise en examen pour «importation, détention et vente de substances dangereuses» et un couple a été mis en examen pour «exercice illégal de pharmacien» et «différents chefs d'accusation» ayant un lien avec «le commerce de produits pharmaceutiques sans autorisation».

un produit très dangereux

Dans un premier temps, une femme, qui a remis les gélules amaigrissantes à la jeune femme décédée, a été interpellée vendredi, ce qui a permis de remonter dans la même journée jusqu'à un couple qui tient une boutique d'herboriste à Belleville à Paris.

La victime, âgée de 32 ans, est décédée le 31 octobre d'une embolie pulmonaire à l'hôpital intercommunal Robert Ballanger à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Les premiers résultats de l'expertise toxicologique ont montré que ces gélules contiennent de la sibutramine, un produit très dangereux qui a pu favoriser la survenue de l'embolie pulmonaire.

Originaire de Sevran (Seine-Saint-Denis), la victime âgée de 32 ans avait déclaré, après plusieurs malaises, avoir ingéré des gélules amaigrissantes.


Source AFP 
 

Il y a deux choses qui m'étonne: comment ces pillules on passées la douane et comment ont-il fait pour vendre ces pilules? Il est bizarre que personne d'autre n'est été aproché ou qu'il ny ai eu aucune alerte avant ça. Je pense que le drame aurait pu etre eviter

Auteur: carolane
Date: 10 Nov 2008 17:04
Sujet du message: Fait divers
Une femme dissimule une pipe à crack entre ses fesses

"Palm City, Floride, États-Unis - La police, qui venait d'arrêter une femme après l'avoir surprise en train de voler de l'argent dans une camionnette, a découvert une pipe à crack cachée entre les fesses de la suspecte. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées Une femme dissimule une pipe à crack entre ses fesses C'est lors d'une fouille de routine que les officiers ont découvert qu'Evelyn Russo, 38 ans, dissimulait l'objet dans son postérieur.

Mme Russo avait nié posséder toute drogue ou un quelconque accessoire servant à en consommer.

Accusée de vol de voiture et de contrebande dans un établissement pénitencier, Mme Russo a été emprisonnée le 5 novembre dernier et pourra être libérée si elle paye une caution dont le montant a été fixé à 5000 dollars."


http://fr.news.yahoo.com/55/20081110/tod-une-femme-dissimule-une-pipe-crack-e-17baed7.html

Le portique électronique ne pourra plus permettre de tels débordements, du moins, j'ose l'espérer... Cette dame aurait éviter cette fouille corporelle intégrale et intime même si au niveau du portique ses parties auraient pu être visibles !!! Au moins, il n'y aurait pas eu de contacts physiques.

Cela dit, c'est à la dame de décider ce qu'elle aurait préféré en la matière...

Auteur: Sam46
Date: 11 Nov 2008 17:28
Sujet du message: Fait divers
La chose le plus difficile au monde c'est l’éducation d'un enfant.

La preuve en est Dieu merci, ils ne sont pas tous comme cela
A mon époque, il n'aurait pas lever la main sur son père, ma parole

Comment vont-t'ils se réconcilier, cette blessure restera ouverte à jamais.
Le geste est trop grave, il a sans doute pété les plombs


Le 11 novembre 08
Agression au couteau

Un jeune homme de 21 ans a poignardé son père à plusieurs reprises, dimanche matin, à Baie-Mahault. Le père de famille lui aurait reproché de rentrer « à une heure trop tardive ». Les jours de la victime ne seraient pas en danger. L'homme de 45 ans a porté plainte contre son fils pour tentative de meurtre.
Selon les premiers éléments de l'enquête, ce ne sont pas moins de dix coups de coutelas qui ont été relevés sur le corps de la victime.

Il est 3 heures, dimanche matin, lorsque le jeune homme regagne le domicile familial. Son père lui en fait immédiatement le reproche.

Mécontent, le « fils » se saisit d'une arme blanche et en assène plusieurs coups à son « père » sur différentes parties du corps, dont la tête.

Ce dernier aurait tenté de désarmer son enfant. Le coutelas aurait alors glissé, sectionnant le tendon de son agresseur.

Les deux hommes ont dû être évacués au Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes.

Le pronostic vital de la victime, âgée de 45 ans, n'est plus engagée. Mais il est toujours en soins intensifs.

Son fils, quant à lui, a été opéré, puis placé en garde à vue dès lundi à la gendarmerie de Baie-Mahault. Il devrait être présenté dans la journée de mardi devant le parquet de Pointe-à-Pitre.

Question :
Pour en arriver la, il a fallu quand même des signes Difficile cohabitation, entre un père et un fils adulte.
San doute sans travaille, et souvent ne veut rien savoir.
Ce n'est pas simple de dicter sa loi.
Au pays les difficultés économiques, le chômage font que la séparation avec les parents ne se fait quasiment pas Cela craie certainement des frustrations, une cohabitation hyper compliqué, etc.

Auteur: Sam46
Date: 11 Nov 2008 17:29
Sujet du message: Fait divers
La chose le plus difficile au monde c'est l’éducation d'un enfant.

La preuve en est Dieu merci, ils ne sont pas tous comme cela
A mon époque, il n'aurait pas lever la main sur son père, ma parole

Comment vont-t'ils se réconcilier, cette blessure restera ouverte à jamais.
Le geste est trop grave, il a sans doute pété les plombs


Le 11 novembre 08
Agression au couteau

Un jeune homme de 21 ans a poignardé son père à plusieurs reprises, dimanche matin, à Baie-Mahault. Le père de famille lui aurait reproché de rentrer « à une heure trop tardive ». Les jours de la victime ne seraient pas en danger. L'homme de 45 ans a porté plainte contre son fils pour tentative de meurtre.
Selon les premiers éléments de l'enquête, ce ne sont pas moins de dix coups de coutelas qui ont été relevés sur le corps de la victime.

Il est 3 heures, dimanche matin, lorsque le jeune homme regagne le domicile familial. Son père lui en fait immédiatement le reproche.

Mécontent, le « fils » se saisit d'une arme blanche et en assène plusieurs coups à son « père » sur différentes parties du corps, dont la tête.

Ce dernier aurait tenté de désarmer son enfant. Le coutelas aurait alors glissé, sectionnant le tendon de son agresseur.

Les deux hommes ont dû être évacués au Centre Hospitalier Universitaire de Pointe-à-Pitre/Abymes.

Le pronostic vital de la victime, âgée de 45 ans, n'est plus engagée. Mais il est toujours en soins intensifs.

Son fils, quant à lui, a été opéré, puis placé en garde à vue dès lundi à la gendarmerie de Baie-Mahault. Il devrait être présenté dans la journée de mardi devant le parquet de Pointe-à-Pitre.

Question :
Pour en arriver la, il a fallu quand même des signes Difficile cohabitation, entre un père et un fils adulte.
San doute sans travaille, et souvent ne veut rien savoir.
Ce n'est pas simple de dicter sa loi.
Au pays les difficultés économiques, le chômage font que la séparation avec les parents ne se fait quasiment pas Cela craie certainement des frustrations, une cohabitation hyper compliqué, etc.


Source locale

Auteur: Belboug
Date: 11 Nov 2008 18:02
Sujet du message: Fait divers
Sam46 ou inmin

...souss lokal

mé pa ki koté ou ka pran yo ?

Auteur: Manooj
Date: 11 Nov 2008 18:08
Sujet du message: Fait divers
belboug a écrit:
 
Sam46 ou inmin

...souss lokal

mé pa ki koté ou ka pran yo ?  
 


Auteur: carolane
Date: 14 Nov 2008 15:25
Sujet du message: Fait divers
"Elle jette son nouveau-né par la fenêtre: 4 ans avec sursis"


Helam Righi, une jeune femme de confession musulmane a été jugée pour avoir jeté son nouveau-né par la fenêtre, dans la nuit du 12 au 13 septembre 2005, à Persan (Val d'Oise).

La jeune femme, étudiante en pharmacie, avait accouché seule, discrètement, dans son appartement car elle ne voulait pas que sa famille - qui appliquait strictement les principes de la religion musulmane- l'apprenne. Son bébé était mort sur le coup.

A quoi a-t-elle été condamnée ?

Elle a écopé de 4 ans de prison avec sursis assortis d'une mise à l'épreuve de 3 ans.

Comment a réagi sa famille?

Son père avait déclaré sur le coup qu'il l'aurait "égorgée". Il a présenté un tout autre visage à l'audience: "Je lui aurais seulement demandé qui était le père".

Sa mère affiche aussi sa tolérance: "Elle a fait une bêtise mais je l'aime, il n'y a pas de problème." Et pourtant, celle qui était considérée comme la plus rebelle de la famille n'aurait jamais pu avoir une relation hors-mariage dans l'esprit de ses parents. Ils ne s'étaient pas rendu compte de sa grossesse.

La jeune femme va devoir s'amender

Pour cela, elle va devoir suivre une formation professionnelle et se soumettre à un traitement médical.

http://fr.news.yahoo.com/63/20081114/tfr-elle-jette-son-nouveau-n-par-la-fent-019dcf9.html


A mon humble avis, le bébé n'a pas atterri dans ses entrailles par l'opération du Saint-Esprit et elle aurait pu avoir recours à l'IVG ! Pourquoi mener à terme une grossesse pour ensuite "balancer" le fruit des "élans charnels non contenus" par une fenêtre ?

Auteur: willou
Date: 14 Nov 2008 18:03
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 

A mon humble avis, le bébé n'a pas atterri dans ses entrailles par l'opération du Saint-Esprit et elle aurait pu avoir recours à l'IVG ! Pourquoi mener à terme une grossesse pour ensuite "balancer" le fruit des "élans charnels non contenus" par une fenêtre ? 
 


Elle ne pouvait choisir puisqu'elle a fait un déni de grossesse!

Quant au jugement... c'est lamentable. Du sursis pour un infanticide, c'est du n'importe quoi.

Auteur: carolane
Date: 15 Nov 2008 12:10
Sujet du message: Fait divers
willou a écrit:
 
Elle ne pouvait choisir puisqu'elle a fait un déni de grossesse!

Quant au jugement... c'est lamentable. Du sursis pour un infanticide, c'est du n'importe quoi. 
 

Je n'étais pas au courant pour le déni de grossesse... Quand même, on sent bouger un corps étranger dans son ventre, déni ou pas (sans pour autant critiquer les femmes atteintes).

Effectivement, je trouve le jugement très léger, trop laxiste. Des idées similaires pourraient germer dans les esprits de femmes refusant leur maternité ou la charge d'un enfant... Enfin, les pauvres bébés qui n'ont rien demandé payent un lourd tribut.

Auteur: carolane
Date: 15 Nov 2008 20:27
Sujet du message: Fait divers
Un déséquilibré tente d'étrangler 4 personnes dans la rue

Le 11 novembre, un jeune homme a été interpellé après avoir tenté d'étrangler quatre passants en pleine rue. Lire la suite l'article

A chaque fois, le jeune homme, qui est décrit comme déséquilibré, a procédé de la même façon.

Il a pris au hasard une victime dans la rue et a tenté de l'étrangler par derrière, avec une cordelette.

Le jeune déséquilibré aurait agi à plusieurs reprises, les 10 et 11 novembre, en pleine rue à Fosses, dans le Val-d'Oise, à Orry-la-Ville, dans l'Oise et deux fois à Goussainville, dans le Val-d'Oise.

Les victimes n'ont été que légèrement blessées.

Le jeune agresseur a été hospitalisé d'office à Gonesse en raison de son état mental.

Selon une expertise psychiatrique, le suspect présenterait "des troubles mentaux graves".

http://fr.news.yahoo.com/63/20081115/tfr-un-dsquilibr-tente-d-trangler-4-pers-019dcf9_1.html



C'est alarmant ! Il aurait pu réussir à étrangler un passant, d'autant plus qu'il attaquait les gens par-derrière et qu'il était muni d'une cordelette !

Auteur: Patrice
Date: 15 Nov 2008 20:29
Sujet du message: Fait divers
C'est incroyable le nombre de malade en liberté, c'est comme le fou qui a poignardé et tué un jeune étudiant de 26 ans... Le monde est fou.

Auteur: carolane
Date: 15 Nov 2008 20:34
Sujet du message: Fait divers
Patrice a écrit:
 
C'est incroyable le nombre de malade en liberté, c'est comme le fou qui a poignardé et tué un jeune étudiant de 26 ans... Le monde est fou. 
 

A force d'entendre ce genre de choses, j'ai peur que mon fils se retrouve seul dans la rue, on ne sait jamais ! De plus, lorsqu'une personne se fait attaquer dans la rue, les passants ne tentent même pas de mettre en fuite l'agresseur, et ce, même s'ils sont plusieurs à assister à une scène !!!

Auteur: Patrice
Date: 15 Nov 2008 21:46
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
Patrice a écrit:
 
C'est incroyable le nombre de malade en liberté, c'est comme le fou qui a poignardé et tué un jeune étudiant de 26 ans... Le monde est fou. 
 

A force d'entendre ce genre de choses, j'ai peur que mon fils se retrouve seul dans la rue, on ne sait jamais ! De plus, lorsqu'une personne se fait attaquer dans la rue, les passants ne tentent même pas de mettre en fuite l'agresseur, et ce, même s'ils sont plusieurs à assister à une scène !!! 
 


Je pense que les passants en général ne veulent pas se mouiller dans une histoire, ils ont peur d'être responsables, par contre pour regarder une personne se faire tabasser ils sont là !

Auteur: carolane
Date: 15 Nov 2008 21:50
Sujet du message: Fait divers
Patrice a écrit:
 
Je pense que les passants en général ne veulent pas se mouiller dans une histoire, ils ont peur d'être responsables, par contre pour regarder une personne se faire tabasser ils sont là ! 
 

C'est un mélange de lâcheté et d'égoïsme avant tout... A cela s'ajoute bien sûr, la peur que l'agresseur soit en possession d'une arme blanche ou à feu ! Ca dépend aussi des mentalités, selon moi.

Auteur: Patrice
Date: 15 Nov 2008 21:59
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
Patrice a écrit:
 
Je pense que les passants en général ne veulent pas se mouiller dans une histoire, ils ont peur d'être responsables, par contre pour regarder une personne se faire tabasser ils sont là ! 
 

C'est un mélange de lâcheté et d'égoïsme avant tout... A cela s'ajoute bien sûr, la peur que l'agresseur soit en possession d'une arme blanche ou à feu ! Ca dépend aussi des mentalités, selon moi. 
 


Quand j'ai appris cette histoire de cinglé qui a poignardé dans la rue cet étudiant, tu te dis que ta vie ne tient à rien ! C'est flippant ! C'est vrai que d'assister de but en blanc à une agression dans la rue doit tétaniser/choquer les personnes, mais avec la masse d'une foule on pourrait quand même essayer de maîtriser l'individu, enfin chaque situation est différente...

Auteur: carolane
Date: 19 Nov 2008 13:49
Sujet du message: Fait divers
"Un gamin de 8 ans avoue avoir tué son père après une fessée"


Un garçon de 8 ans accusé d'avoir tué son père et un autre homme a donné à la police des versions contradictoires de l'histoire, disant à un moment "je n'ai pas tiré avec des revolvers" avant d'avouer avoir tiré au moins deux balles sur chacune des deux victimes. Lire la suite l'article :

Assis dans une chaise trop grande pour lui, le garçon a raconté aux enquêteurs pendant des heures, d'après la vidéo publiée par la police mardi, qu'il avait trouvé le corps de son père Vincent Romero, 32 ans, et celui de Timothy Romans, 39 ans, en rentrant de l'école.

"Je me suis demandé, mais qu'est-ce qui se passe" raconte le garçon dans le film visionné par Associated Press. "Qui a fait cela ? Pourquoi est-ce que quelqu'un a pu vouloir le faire ?".

Le garçonnet avoue ensuite qu'il a appuyé sur la gâchette le 5 novembre, en se cachant la tête dans son blouson, à l'idée d'aller en centre de détention pour les mineurs.

Le tueur présumé a expliqué plus tard qu'il était en colère contre son père, à qui il avait oublié de ramener des papiers de l'école, ce qui lui avait valu une fessée de sa belle-mère.

L'enfant a été inculpé au tribunal des mineurs pour les deux meurtres. Il a utilisé une carabine 22 mm pour tuer les deux hommes, à St Johns, à 275 km au nord-est de Phoenix, Arizona.

"Je pense que nous aurons des difficultés avec ce témoignage devant le tribunal" a prévu l'avocat de la défense, Benjamin Brewer, mettant en doute les conditions d'obtention des aveux du mineur. AP


http://fr.news.yahoo.com/3/20081119/twl-usa-enfant-meurtres-224d7fb.html


8 ans ? Comment peut-on tuer à cet âge ? C'est inimaginable !!!

Cela me semble bizarre qu'il n'y ait eu aucune sécurité sur l'arme du crime, probablement un revolver...

Auteur: thiphofwi
Date: 19 Nov 2008 16:27
Sujet du message: Fait divers
Citation:
 
Cela me semble bizarre qu'il n'y ait eu aucune sécurité sur l'arme du crime, probablement un revolver...
 
 


... tu es voyante ?

Citation:
 
Il a utilisé une carabine 22 mm pour tuer les deux hommes, à St Johns, à 275 km au nord-est de Phoenix, Arizona.  
 



Auteur: carolane
Date: 19 Nov 2008 16:36
Sujet du message: Fait divers
thiphofwi a écrit:
 
... tu es voyante ? 
 

Oui, à mes heures perdues... probablement ! Toi aussi car tu as bien deviné...

Auteur: thiphofwi
Date: 19 Nov 2008 18:08
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
thiphofwi a écrit:
 
... tu es voyante ? 
 

Oui, à mes heures perdues... probablement ! Toi aussi car tu as bien deviné... 
 


non pas voyant, juste perspicace

Auteur: Belboug
Date: 19 Nov 2008 19:06
Sujet du message: Fait divers
Le chèque, la chaise roulante et le cadavre

Accompagner un ami en chaise roulante pour l'aider à percevoir sa pension : rien que de très louable. Sauf que David J. Dalaia et James O'Hare poussaient un cadavre. Ayant trouvé Virgilio Cintron mort dans son appartement, les deux hommes l'ont habillé et emmené au bureau de paiement pour encaisser ses 335 dollars d'allocation. "Les témoins les ont vus pousser la chaise roulante en redressant Cintron qui glissait des deux côtés", rapporte Paul Brown, porte-parole de la police new-yorkaise. Le macchabée, laissé devant le Pay-O-Matic pour ne pas éveiller les soupçons de l'employé, a suscité un attroupement et l'intervention d'un détective déjeunant dans un restaurant voisin. "En premier lieu, j'ai cru que c'était un mannequin, je pensais que c'était une blague", rapporte Travis Rapp, cité par The New York Times. "J'ai vu ce type dans la chaise, avec la tête renversée, il avait franchement l'air mort", commente pour sa part Victor Rodriguez, un témoin.

source: claire Maupas courrier internationale
_________________

Auteur: Sam46
Date: 20 Nov 2008 06:47
Sujet du message: Fait divers
Difficile d'aborder ce sujet, je ne prends pas fait et cause pour le violeur, a première vue je serais tenter de dire bien fait pour lui Mais quelque chose m’échappe sur la durée de la peine.

En tout cas c'est une 1é pour ce genre de délit

Pour ceux qui ont fait du droit, peuvent t'il apporter un éclaircissement

Le prévenu a donc été condamné à 20 ans de réclusion criminelle assortis d'un suivi socio-judiciaire sur 5 ans.
Concrètement, fera t'il 20 ans ou pas

20 ans de prison pour un violeur

Le prévenu, un homme de 32 ans, a été reconnu coupable de viol sur une jeune femme qui l'avait pris en stop. Les faits s'étaient déroulés le 21 mars 2006 à Petit-Bourg. L'homme a été condamné hier mardi à 20 ans de réclusion criminelle.
Les jurés ont donc suivi les réquisitions de l'avocat général qui demandait la peine maximum pour le prévenu.

Le procès de ce Pointois de 32 ans avait débuté lundi à la Cour d'Assises de Basse-Terre, avec un huit clos partiel (en présence de la presse).

Les faits remontent au 21 mars 2006. La victime avait été abordée par un individu aux abords de la poste de Pointe-à-Pitre.

Elle avait accepté de déposer son futur agresseur au CHU, pour une « visite à sa mère ».

Mais arrivés à quelques mètres de l'hôpital, l'homme avait sorti un couteau, contraint la jeune femme à se diriger vers les Mamelles puis à assouvir ses pulsions sexuelles.


Durant le procès, l'avocat de la partie civile avait condamné les violences à l'encontre des femmes.

L'avocat du prévenu s'est quant à lui félicité de la prise en compte de l'aspect « toxicomanie » du prévenu. Selon lui, la sanction reste « adaptée à ce dossier ».

Le prévenu a donc été condamné à 20 ans de réclusion criminelle assortis d'un suivi socio-judiciaire sur 5 ans.

Source locale.

Je rajoute une image vidéo à cette information.

Lundi 17 Novembre 2008

http://www.rfo.fr/v4_player_jt.php3?ids=1


Pousser le curseur vers la fin du journal, après le marathon

Vous verrez le prévenu.

Auteur: carolane
Date: 20 Nov 2008 16:30
Sujet du message: Fait divers
"Il s'immole par le feu dans la rue"

Les faits se sont déroulés mercredi, aux alentours de midi, en plein centre ville des Mureaux, dans les Yvelines.

Alors qu'il se trouvait dans les locaux de l'association «Mode d'Emploi», au second étage d'une immeuble plage Rouget, un homme s'est immolé par le feu, selon Le Parisien.

Le désespéré est décédé sur place, malgré l'intervention des secours.

L'homme, qui avait bénéficié par le passé des services de cette association qui travaille dans l'insertion professionnelle, aurait fait des avances à une employée de la structure.

Celle-ci aurait refusé d'accéder à la demande de la victime.

Un refus qui aurait provoqué le geste de désespoir de cet homme éconduit, selon Le Parisien


http://fr.news.yahoo.com/63/20081120/tfr-il-s-immole-par-le-feu-dans-la-rue-019dcf9_1.html



Cet homme éconduit a choisi façon bien atroce de mettre fin à ses jours... Paix à son âme quand même !

Auteur: carolane
Date: 20 Nov 2008 16:42
Sujet du message: Fait divers
Violences conjugales: "J'aurais pu tuer ma femme à coups de poing"

Extrait : (cliquer sur le lien pour visualiser l'article en entier)

...

"En mai dernier, nous nous sommes disputés, ma femme et moi. Le ton est monté et le coup est parti tout seul. Je lui ai mis un coup de tête dans le nez", raconte-t-il, visiblement ému. "Mais j'ai tout de suite regretté mon geste. Je me suis rendu compte que j'aurais pu tuer ma femme à coups de poing. Je n'en revenais pas... Ça m'a fait peur..."
...

http://fr.news.yahoo.com/63/20081120/tfr-violences-conjugales-j-aurais-pu-tue-019dcf9_1.html

Un coup de tête dans le nez ??? C'est d'une violence inouïe !!! Un policier m'a dit une fois, qu'avec un tel coup, on tombait tout de suite par terre... (je suppose que tout doit dépendre de la force de ladite tête)

Je pensais que ce genre d'échanges - tête-nez- n'avaient lieu de que d'homme à homme...

Auteur: h2o
Date: 20 Nov 2008 20:31
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
"Il s'immole par le feu dans la rue"

Les faits se sont déroulés mercredi, aux alentours de midi, en plein centre ville des Mureaux, dans les Yvelines.

Alors qu'il se trouvait dans les locaux de l'association «Mode d'Emploi», au second étage d'une immeuble plage Rouget, un homme s'est immolé par le feu, selon Le Parisien.

Le désespéré est décédé sur place, malgré l'intervention des secours.

L'homme, qui avait bénéficié par le passé des services de cette association qui travaille dans l'insertion professionnelle, aurait fait des avances à une employée de la structure.

Celle-ci aurait refusé d'accéder à la demande de la victime.

Un refus qui aurait provoqué le geste de désespoir de cet homme éconduit, selon Le Parisien


http://fr.news.yahoo.com/63/20081120/tfr-il-s-immole-par-le-feu-dans-la-rue-019dcf9_1.html



Cet homme éconduit a choisi façon bien atroce de mettre fin à ses jours... Paix à son âme quand même ! 
 


Dommage pour lui.... mais je suis heureux qu'il n'ait pas attaqué la fille...

J'espere que son ame a enfin trouvé le repos....

Auteur: Sam46
Date: 21 Nov 2008 22:21
Sujet du message: Fait divers
Ce n'est pas une blague de mauvais goût

Il se suicide en direct devant sa webcam


Extrait :

Il est passé à l'acte, mercredi, devant près de 1.500 internautes. Abraham K. Biggs était un étudiant de 19 ans, il vivait à Broward County, en Floride, et avait annoncé depuis plusieurs jours dans un chat et sur un forum qu'il voulait se suicider en direct sur Internet, devant sa webcam.

Il est passé à l'acte, mercredi, devant près de 1.500 internautes. Abraham K. Biggs était un étudiant de 19 ans, il vivait à Broward County, en Floride, et avait annoncé depuis plusieurs jours dans un chat et sur un forum qu'il voulait se suicider en direct sur Internet, devant sa webcam.

Son overdose de médicaments, il l'a faite sur Justin.TV, un site de vidéo en streaming. Beaucoup d'internautes ont d'abord cru à une mise en scène, ou une blague d'un goût douteux. Quelques heures plus tard, plusieurs se sont émus de le voir toujours inanimé et ont prévenu la police. Sur la webcam du jeune homme, les spectateurs de la fin d'Abraham vont ainsi voir un policier inspecter les lieux et trouver le corps après avoir cassé la porte. Il éteindra la webcam avant que le médecin constate la mort d'Abraham.

Les modérateurs ne l'ont pas pris au sérieux

Abraham fréquentait deux forums: bodybuilding.com sous le pseudo CandyJunkie, et Feels Like Ecstasy sur Justin.TV. Il avait ainsi posté un message une semaine plus tôt sur le premier forum, dévoilant le nom des médicaments qu'il comptait prendre. Ce n’était pas la première fois qu'il annonçait un tel geste. Des internautes, sur le forum, l'ont de nouveau incité à passer à l'acte. Et les modérateurs ne l'ont pas pris au sérieux.

Abraham a également rédigé un mot d'adieu: «J'ai laissé tomber tout le monde. Je sens que je ne vais jamais changer ni m'améliorer. Je suis amoureux d'une fille mais je sais que je ne suis pas assez bien pour elle.»

Pacte sur un forum

Si l'emplacement initial de la vidéo a été supprimé, des copies de celle-ci sont encore en circulation. Les internautes qui ont assisté au drame ont supprimé les messages qu'ils avaient laissés.

Ce suicide en direct n'est pas une première: l'année dernière, un Américain de 42 ans s'est pendu, lui aussi encouragé par des internautes. En septembre dernier, deux jeunes femmes se sont suicidées près de Toul en plaçant leur voiture sur un passage à niveau. Elles avaient noué contact et scellé leur pacte sur Internet.

La vidéo n'existe plus

C dingue cette histoire

Auteur: carolane
Date: 22 Nov 2008 10:41
Sujet du message: Fait divers
On dirait que certains ont perdu la tête depuis l'apparition des nouvelles technologies !

Entre ces adolescentes qui se déshabillent devant leurs webcams, ceux qui font des annonces pour se faire assassiner ou manger (mort ou vif) et ceux qui se suicident... on se demande jusqu'où iront ces débordements !

Auteur: carolane
Date: 22 Nov 2008 11:07
Sujet du message: Fait divers
Un jeune Italien hospitalisé pour dépendance à la Playstation

Des médecins ont diagnostiqué une dépendance aux jeux vidéo chez un garçon de 13 ans.

"C'est le père de l'enfant qui l'a amené à l'hôpital, désespéré par le comportement hagard de son fils face à sa Playstation.

Le premier docteur à l'examiner pensait que Lorenzo Amato souffrait d'une attaque ou d'un désordre cérébral sévère. L'adolescent ne pouvait pas parler et ne comprenait pas ce qui se passait autour de lui. Les médecins ont alors découvert que Lorenzo venait de terminer une partie de jeu vidéo.

Ils ont réussi à soigner le jeune homme quand ils ont compris qu'il s'agissait d'une sorte de détachement mental. Détaché du monde réel, il était connecté à sa Playstation.

Aujourd'hui, Lorenzo Amato ne joue plus aux jeux vidéo".
http://fr.news.yahoo.com/55/20081122/tod-un-jeune-italien-hospitalise-pour-de-17baed7.html

Encore une autre folie... dans un autre domaine. Toujours le même dénominateur commun : l'écran !

Auteur: Numéro 35688
Date: 22 Nov 2008 11:10
Sujet du message: Fait divers
Triste histoire, c'est pas evident pour ceux qui restent, enfin c'etait son choix.

Auteur: Gratis
Date: 27 Nov 2008 03:04
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 

Encore une autre folie... dans un autre domaine. Toujours le même dénominateur commun : l'écran ! 
 

- Les écrans,
- les tel portables,
- les lignes haute tension,
- les satellites,
- les GPS, et j'en passe.

Là voilà la VRAIE pollution, c'est que l'on ne respire pas, mais qui nous tue lentement mais surement les neurones. Combien la dénoncent ?

Accueil » Forum » Actualités: Fait divers


Neufbox Forfaits Neo Zananas Martinique Dreadlocks Black Entertainment Television Muziik Acsenty Capital Cheveux secs Foot Mercato

Copyright © 2001-2019 Volcreole.com