Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


sélection des esclaves en martinique et guadeloupe
Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Au coeur des Dom-Tom: sélection des esclaves en martinique et guadeloupe S'abonner au Flux Rss Au coeur des Dom-Tom Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Au coeur des Dom-Tom:   Sujet: sélection des esclaves en martinique et guadeloupe

modah is moh-gwadah
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 29 Juil 2002
Sujets: 56
Messages: 1927
Localisation: Loin d'ici
 #31 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 07 Mai 2003 13:00

Je m'etais déjà posé la question des origines ethniques de nos ancêtres esclaves et des repercussions sur les caractères (au sens large du terme) de l'ensemble des antillais.
En effet je pense aussi que l'origine des esclaves peut expliquer certains phénomenes sociaux actuels ou traits de caractères de nos contemporains.
Bien évidemment, avec les siècles, notre culture, nos comportements tendent à s'homogénéiser, mais dans des espaces refermés comme le sont les îles, il y a sûrement des traits de caractères qui restent dominant selon telle ou telle île.

Je ne suis pas un pro dans ce domaine mais il y a des choses qui me semblent logiques :

si on prend l'exemple d'esclaves dont la caracteristique est les grands pieds et qu'ils ont été choisis pour être amenés sur une île X, je pense que même si il y à d'autre ethnies (en minorité), aprés plusieurs siecle de brassage ont pourra quand même dire qu'une des caracteristiques des habitants de X est les pieds assez grands parmis d'autres.

Je pense que la même constatation se ferait sur des traits de caractères psychologique (l'esprit de rebellion par exemple).

J'ai déjà entendu parler de "selection" faite par les colons à l'epoque de l'esclavage, j'ai entendu un jamaicain dire que leurs ancêtre etaient les esclaves les plus rebelles et qu'ils avaient tous été regroupés sur cette île à l'epoque.
Je me dit "pourquoi pas", et peut etre qu'il y a eu le même genre de selection au niveau des posessions de la france, ce qui expliquerait certaines differences comportementales.

C'est possible, mais de là à dire que la guadeloupe était la "poubelle à esclaves" et la martinique l'île des "doux et obéissants", je crois que c'est fort.

En tout cas big up à Gwadaiti pour ses citations, tu les tires d'ou ? C'est excellent, et je trouve que c'est ce genre de sujets et de posts qui font avancer volcréole et la communauté
Revenir en haut
      
tybet
Embarquement Embarquement



Genre: Femme
Inscrit le: 13 Déc 2002
Sujets: 5
Messages: 230
Localisation: 94
 #32 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 07 Mai 2003 19:25

modah is moh-gwadah a écrit:
 

C'est possible, mais de là à dire que la guadeloupe était la "poubelle à esclaves" et la martinique l'île des "doux et obéissants", je crois que c'est fort.

 
 


que tu y vas fort
ce n'est pas ce qui a été dit
voila comment un propos est deformé
tu fais une opposition entre poubelle et doux et obeissant
tu peux m'expliquer ce qu'il y a de mieux a etre doux et obeissant que rebelle ?
dans le cas de l'esclavage l'admiration va plus vers les revoltes non ? donc la "poubelle"


Revenir en haut
      
xxRUTYxx972xx
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 25 Sep 2002
Sujets: 113
Messages: 7698
Localisation: da hataz basement aka the nice part of hell
 #33 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 07 Mai 2003 19:34

tybet a écrit:
 
tu peux m'expliquer ce qu'il y a de mieux a etre doux et obeissant que rebelle ?
dans le cas de l'esclavage l'admiration va plus vers les revoltes non ? donc la "poubelle"


 
 


ben pour un maître d'esclaves, vaut mieux des doux et obéissants, oui... un esclave rebelle, par définition, est un mauvais esclave.
Revenir en haut
      
Cris
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 10 Oct 2002
Sujets: 70
Messages: 8119
Localisation: Guadeloupe
 #34 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 07 Mai 2003 19:37

Par contre, moi, j'avais lu un livre retraçant l'hidstoire des colonies Gpe et Mque...
Et il est vrai que pendant longtemps, toute l'économie des Antilles était centralisée en Martinique...en fait la Martinique était un peu la Métropole car c'est là que tous les hauts fonctionnaires et les industriels étaient installés...
D'ailleurs selon l'ouvrage, ce passé aurait des répercussions actuelles et permettrait d'expliquer pourquoi il y a plus de familles monoparentales en Gpe et pourquoi il y a plus de familles martiniquaises établies en France hexagonale...

Je vais demander à ma mère de m'envoyer le livre...
Revenir en haut
      
tybet
Embarquement Embarquement



Genre: Femme
Inscrit le: 13 Déc 2002
Sujets: 5
Messages: 230
Localisation: 94
 #35 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 07 Mai 2003 19:49

xxRUTYxx972xx a écrit:
 
tybet a écrit:
 
tu peux m'expliquer ce qu'il y a de mieux a etre doux et obeissant que rebelle ?
dans le cas de l'esclavage l'admiration va plus vers les revoltes non ? donc la "poubelle"


 
 


ben pour un maître d'esclaves, vaut mieux des doux et obéissants, oui... un esclave rebelle, par définition, est un mauvais esclave. 
 


tout a dait d'acc mais
c les termes utilisés qui me dérangent et l'opposition qui est faite entre des termes ki n'ont rien a voir
je chipote surement mais
jtrouve ca exagere d'utilser le terme de poubelle

Revenir en haut
      
xxRUTYxx972xx
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 25 Sep 2002
Sujets: 113
Messages: 7698
Localisation: da hataz basement aka the nice part of hell
 #36 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 07 Mai 2003 19:53

d'où l'utilisation de guillemets.
Revenir en haut
      
tybet
Embarquement Embarquement



Genre: Femme
Inscrit le: 13 Déc 2002
Sujets: 5
Messages: 230
Localisation: 94
 #37 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 07 Mai 2003 20:03

en fait dire cela
martinique "doux et obeissants" et guadeloupe "rebelles et recalcitrants"
n'est pas dire cela
martinique "doux et obeissants" et guadeloupe "poubelle a esclaves"
meme avec des guillemets

Revenir en haut
      
modah is moh-gwadah
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 29 Juil 2002
Sujets: 56
Messages: 1927
Localisation: Loin d'ici
 #38 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 12 Mai 2003 10:50

Cris a écrit:
 

Je vais demander à ma mère de m'envoyer le livre... 
 


Tu nous tiendras au courant du titre du bouquin aussi ? J'aimerais bien en savoir plus !

Revenir en haut
      
fredo
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Avr 2003
Sujets: 30
Messages: 1060
Localisation: Paris
 #39 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: sélection des esclaves en Martinique et Guadeloupe   Posté le: 20 Mai 2003 12:47

Voici un extrait du livre "Langue et Identite en Guadeloupe" d'Ama Mazama (auteur guadeloupeenne). Elle nous renseigne sur le peuplement africain de la Guadeloupe pendant les 17, 18 et 19e siecles.

Dans le chapitre "Origines et Emergence", Ama Mazama explique dans sa section"Fonds lexical et semantique africain" que la famille des langues bantu (kikongo, kimbundu, umbundu) a retenu son attention pour effectuer ses recherches.

In Langue et Identite en Guadeloupe, © Editions Jasor, 1997, page 40, Ama Mazama a écrit:
 

Cette predilection pour les langues bantu est largement inspiree par ma conviction , que contrairement aux idees repandues, l'Afrique centrale plutot que, ou au moins tout autant que l'Afrique occidentale, a contribue au peuplement africain de la Guadeloupe. Tout d'abord, la presence Bantu est largement attestee pendant toute la periode de l'esclavage. L'on se souviendra par exemple, qu'au XVIIe siecle (1656), la premiere revolte documentee d'Africains asservis en Guadeloupe, fut le fait d'"Angolas" (en collaboration avec des "Cap-Verts"). Au XVIIIe siecle, les trois etudes consacrees a la question ethnique des Africains (Vanony-Frish 1985; Schnakenbourg 1973 et Debien § al. 1963), arriverent a la meme conclusion : les "Congos" representaient, numeriquement parlant, la premiere ou la seconde composante africaine. Les Bantu etaient egalement presents tout au long du XIXe siecle (Fallope 1983, p. 20). En fait, ils formerent le dernier contingent d'Africains a etre introduits en Guadeloupe, entre 1857 et 1861, comme "engages libres". L'importante presente bantu en Guadeloupe doit etre imputee essentiellement au role de premier ordre joue par la contrebande en Guadeloupe. En effet, "negliges" par la France qui choisit de privilegier la Martinique, mais surtout Saint-Domingue, les colons francais installes en Guadeloupe n'avaient d'autre recours que de s'en remettre aux Anglais, mais surout aux Hollandais afin de se ravitailler en esclaves. Sainte-Eustache, colonie hollandaise, , qui jouait alors le role d'entrepot, leur etait une tres importante source de ravitaillement (Schnakenbourg 1971, , p26; Abenon 1978, p. 53). Il convient de savoir, a ce point que les Bantu representerent entre un tiers et un quart des Africains deportes par les Hollandais au XVIIe et XVIIIe siecles (Postma 1970, p. 184). Ce qui est suggere ici c'est que la composante bantu de la population africaine en Guadeloupe etait plus importante que celle d'autres colonies francaises, ou elle resta relativement reduite, en raison d'un schema de peuplement different. Ceci apparait au niveau de la langue.

 
 

NB : Mon clavier n'a pas d'accent.
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Au coeur des Dom-Tom: sélection des esclaves en martinique et guadeloupe Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives