Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'antillaise
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 14, 15, 16  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'antillaise S'abonner au Flux Rss Discussion générale Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Discussion générale:   Sujet: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'antillaise

Delphine
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 31 Mai 2004
Sujets: 2
Messages: 24
Localisation: Brésil jusqu'a fin aout 2004
 #211 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 14 Juil 2004 17:40

Alors apres cette tres longue lecture des post je me suis decidée a donner mon avis.
Comparons Alek Wek a Lauryn Hill: elles ont la meme couleur de peau (oui oui car Alek Wek tout comme Naomi Campbell n'ont pas cette belle couleur ebene comme tout le monde l'imagine..elle est intensifiée par du maquillage et des effets de lumiere), les memes levres, les memes cheveux "grinnés" et un peu le meme nez. Eh beh moi je trouve pas Alek belle et pour moi Lauryn est MAGNIFIQUE....il s'agit d'un tout.
C'est peut etre vrai que nous soyions influencée par le metissage aux Antilles donc on a le droit de ne pas trouver Alek belle car elle ne rentre pas dans les criteres de beauté de certains d'entre nous. La notion que nous avons de la beauté se construit depuis tout petit. C'est leur probleme si certains trouveront juste politiquement correcte de trouver Alek belle pour ne pas etre traité de raciste. Au Soudan Alek rentre tres certainement dans les criteres de beauté de son pays mais je suis sure que Lucy Liu, Halle Berry et Tany St Val peut etre pas. Je n'en ai aucune idee si ce que j'avance est vrai mais c juste pour illustrer que chaque individu, chaque population a etablit ses propres criteres. Malheureusement il est evident que notre notion de la beauté est fortement occidentalisée...mais on ne peut blamer personne aujourd'hui car c'est le cours de l'histoire qui en a voulu ainsi.Je suis au Bresil en ce moment et je me fais presque assassiner car j'ose dire que je ne trouve pas Giseles Bundchen belle (un top model bresilien blond aux yeux bleus copine de Di Caprio).
Ce complexe que tout le monde croit si antillais de rechercher son ancetre mulatre, bretons et encore plus fort au Bresil ou vous ne pouvez pas imaginer a quel point le racisme est important (oui oui...c l'objet de mon memoire) et ou tout le monde met en avant son ancetre allemand, italien, portuguais, arabe....mais ils oublient completement le sang noir qui coule dans leurs veine. Il en est de meme au mexique ou la majorite des mexicains renient leurs racines indigenes...donc tout ce qui a les caracteristique de l'indien est considér'é comme etant moche.
Alors arretons de jeter la faute aux antillais. Ce probleme d'assumer ses origines noires ou indigenes est present dans toutes ces societes ou la colonisation europeenne a ete tres fortement presente ..du Mexique a l'Argentine en passant par Cuba (oui oui) et la Colombie.
Bon desolee de faire du hors sujet mais voila, je voulias juste dire ca
Revenir en haut
      
Naty975
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 02 Juil 2004
Sujets: 4
Messages: 557
Localisation: Martinique j'y suis j'y reste
 #212 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 14 Juil 2004 17:48

Ne t'excuse pas, je trouve ta remarque très à propos au contraire
Revenir en haut
      
tamik
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 27 Juin 2004
Sujets: 31
Messages: 1479
Localisation: la villa avec piscine
 #213 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 14 Juil 2004 18:35

BriAnna a écrit:
 
et oui, c vrai q g po tout lu............pcq im busy! LOOOOOOOOOOl  
 


à l'avenir abstiens-toi de tomber sur les gens avant d'avoir lu tout ce qu'ils ont écrit, ça t'évitera d'agacer des gens qui n'ont, a priori, rien contre toi. if u were so busy u shoulda saved the time u used to answer doin' whateva the heck u were doin'... anyway...

Delphine a écrit:
 
C'est leur probleme si certains trouveront juste politiquement correcte de trouver Alek belle pour ne pas etre traité de raciste. 
 


merci de ton intervention mais surtout merci pour cette phrase.
Revenir en haut
      
didico
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 31 Jan 2004
Sujets: 96
Messages: 3209
Localisation: pilier de l'Atlantique Sud
 #214 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 14 Juil 2004 23:44

Delphine a écrit:
 

Comparons Alek Wek a Lauryn Hill: elles ont la meme couleur de peau (oui oui car Alek Wek tout comme Naomi Campbell n'ont pas cette belle couleur ebene comme tout le monde l'imagine..elle est intensifiée par du maquillage et des effets de lumiere), les memes levres, les memes cheveux "grinnés" et un peu le meme nez. Eh beh moi je trouve pas Alek belle et pour moi Lauryn est MAGNIFIQUE....il s'agit d'un tout.  
 


Moi aussi je trouve que Lauryn Hill est magnifique !
Seulement, à mon sens, la comparaison physique entre les deux jeunes femmes n'est pas pertinente dans la mesure où, bien qu'elles ont en commun certains points ( couleur de peau, lèvres......comme tu l'as souligné ), elles sont typées très différemment : Lauryn Hill n'a pas les traits aussi "stylisés à l'extrème" qu'Alek !

Delphine a écrit:
 
C'est peut etre vrai que nous soyions influencée par le metissage aux Antilles donc on a le droit de ne pas trouver Alek belle car elle ne rentre pas dans les criteres de beauté de certains d'entre nous. La notion que nous avons de la beauté se construit depuis tout petit. C'est leur probleme si certains trouveront juste politiquement correcte de trouver Alek belle pour ne pas etre traité de raciste. Au Soudan Alek rentre tres certainement dans les criteres de beauté de son pays mais je suis sure que Lucy Liu, Halle Berry et Tany St Val peut etre pas. Je n'en ai aucune idee si ce que j'avance est vrai mais c juste pour illustrer que chaque individu, chaque population a etablit ses propres criteres.  
 


Je te suis à 90% sur ce que tu viens de dire ! ( je ne me prononcerais pas sur la perception des Soudanais concernant le physique de Lucy Liu et compagnie )

J'aimerais quand même faire deux remarques:

- Je rapelle que personne n'a porté atteinte à la "liberté esthétique" de tout un chacun au cours de ce sujet

- Je ne pense pas que "chaque population ait établit de son propre chef ses propres canons de beauté", mais plutôt que certains critères ont été exportés à d'autres, voire imposés par la force !

Delphine a écrit:
 
Malheureusement il est evident que notre notion de la beauté est fortement occidentalisée...mais on ne peut blamer personne aujourd'hui car c'est le cours de l'histoire qui en a voulu ainsi.Je suis au Bresil en ce moment et je me fais presque assassiner car j'ose dire que je ne trouve pas Giseles Bundchen belle (un top model bresilien blond aux yeux bleus copine de Di Caprio).
Ce complexe que tout le monde croit si antillais de rechercher son ancetre mulatre, bretons et encore plus fort au Bresil ou vous ne pouvez pas imaginer a quel point le racisme est important (oui oui...c l'objet de mon memoire) et ou tout le monde met en avant son ancetre allemand, italien, portuguais, arabe....mais ils oublient completement le sang noir qui coule dans leurs veine. Il en est de meme au mexique ou la majorite des mexicains renient leurs racines indigenes...donc tout ce qui a les caracteristique de l'indien est considér'é comme etant moche.
Alors arretons de jeter la faute aux antillais. Ce probleme d'assumer ses origines noires ou indigenes est present dans toutes ces societes ou la colonisation europeenne a ete tres fortement presente ..du Mexique a l'Argentine en passant par Cuba (oui oui) et la Colombie. 
 


Là encore, je partage en grande partie ton point de vue ( d'ailleurs merci pour tes témoignages d'Amérique latine ) mais j'ai de nouveau une remarque :

- Pour les portions que j'ai soulignées en rouge, je précise encore une fois que personne n'a fait de telles déclarations au cours de ce sujet !
Serait-ce alors le mot "assimilation" qui dérange ?
Revenir en haut
      
BriAnna
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 04 Mar 2004
Sujets: 30
Messages: 746
Localisation: USA
 #215 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 15 Juil 2004 02:27

tamik a écrit:
 
if u were so busy u shoulda saved the time u used to answer doin' whateva the heck u were doin'... anyway...  
 
watch ur mouth!





bon oki bonne suite alow












volcreole people jvous M but g plus le time
Revenir en haut
      
didico
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 31 Jan 2004
Sujets: 96
Messages: 3209
Localisation: pilier de l'Atlantique Sud
 #216 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 15 Juil 2004 15:09

BriAnna a écrit:
 


volcreole people jvous M but g plus le time  
 

Ciao Brianna ! ( I hope you'll change your mind and will be with us soon )
Revenir en haut
      
Kimany
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 16 Déc 2002
Sujets: 129
Messages: 8246

 #217 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 15 Juil 2004 15:16

BriAnna a écrit:
 






volcreole people jvous M but g plus le time ...









 
 


Dommage... J'aime bien ton côté déjanté et pas prise de tête!
Revenir en haut
      
tamik
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 27 Juin 2004
Sujets: 31
Messages: 1479
Localisation: la villa avec piscine
 #218 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 16 Juil 2004 01:00

BriAnna a écrit:
 
tamik a écrit:
 
if u were so busy u shoulda saved the time u used to answer doin' whateva the heck u were doin'... anyway...  
 
watch ur mouth!
 
 


right back atcha.
Revenir en haut
      
BriAnna
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 04 Mar 2004
Sujets: 30
Messages: 746
Localisation: USA
 #219 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 16 Juil 2004 01:19

didico a écrit:
 
Ciao Brianna ! ( I hope you'll change your mind and will be with us soon ) 
 
lolo971 a écrit:
 
Dommage... J'aime bien ton côté déjanté et pas prise de tête!  
 
C gentil les gars bah je kitte po complèteman qoi mais c q j ai pris un foutu job é bon…vs savez le reste… mè jreviendrai ici qd ya un break qoi.
thanks guys


tamik!? (whoo U anyway?)
Revenir en haut
      
lau
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 09 Juin 2004
Sujets: 39
Messages: 2201
Localisation: au paradis, 3eme porte a droite
 #220 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 14 Jan 2005 12:54

Cigaline972 dans le sujet sur serge bilé a écrit:
 
lau a écrit:
 
oui, j'avais entendu parler de cette discrimination. On en revient toujours au meme debat: l'acceptation de sa qualité de noir par l'antillais!  
 


Lau, je vois sans cesse cette affirmation revenir dans tes interventions et j'ai toujours autant de mal à saisir. Sans vouloir partir sur une de ces discussions HS sans fin - et pour pas grand chose au final-, pourrais-tu m'éclairer sur ce point ?

Parce que nous sommes d'accord qu'être "noir" et "antillais" renvoient à des réalités bien différentes finalement: la première renvoie à une solidarité de race et de couleur (si elle est fondée sur le problème du racisme, dans ce cas, je ne suis pas plus solidaire de mes potes africains que de ma copine magrhébine), la seconde à une culture singulière qui inclut certes de gros apports d'une "culture" nègre mais qui prend également compte d'autres composantes.

J'ai parfois l'impression à te lire que si on ne crie pas "je suis fier d'être noir" à tous les coins de paragraphes, c'est qu'on est seulement "antillais" (bourré de complexes d'infériorité/supériorité et par rapport aux "blancs" et/ou aux autres "noirs", j'ai le sentiment que c'est selon ). Je ne vois pas ce rejet de sa "qualité de noir" (pour ne pas dire cette posture de "bounty" ) que je crois souvent voir poindre dans tes propos.

Bref je suis noire et antillaise ou plus précisément moitié négresse et antillaise, mais pourquoi je serais noire avant d'être antillaise ? Dans mon cas, être antillaise renvoie à la conscience d'être une noire aux Antilles avec tout ce que ça implique historiquement, sociologiquement etc de toute façon. En quoi, il existe une identité noire (qui me paraît quand même un truc assez large et imprécis pour y faire entrer n'importe quel extrémisme) qui devrait prédominer sur une identité créole ?

On peut en discuter dans un autre topic si tu veux, ça éviterait un HS plus long dans celui-ci. Mais ça me gave de lire ce genre d'affirmations - péremptoires et très réductrices- de ce que peuvent penser et vivre les gens, quand même. D'autant que j'ai très rarement vu ce déni parmi mes potes antillais, vivant ici, en tout cas.



D'autre part, pour en revenir au sujet, je ne vois pas le rapport entre l'histoire cachée des Noirs déportés et la question du positionnement identitaire du Noir antillais ?  
 




je ne souhaite en aucun cas que tous les antillais disent qu'ils sont fiers d'etre noirs, je voudrais juste etre sure qu'ils sont conscients d'etre noirs, tout simplement. J'ai l'impression que des fois l'antillanite sert de proctection a certains antillais de france pour qu'on ne les confonde pas avec des africains. Certains sont outrés qu'on les confonde et c'est ca qui me derange. Peut etre que je vois le mal partout, j'espere me tromper, tout simplement.
Sans etre aucunement aigrie, j'ai fini par comprendre que le francais, des qu'il se rend compte de la presence de sang noir chez son voisin, le classifie (pas mechamment bien sur) dans la race noire. Et ca me peine encore de voir la reaction d'amour propre blessé de certains quand on leur rappelle leur ascendance negre. Je ne dis pas qu'il faut faire un tri et garder que son origine negre, je dis juste qu'il faut l'accepter.

Je ne crois pas, apres reflexion, qu'on puisse etre fiere d'une couleur qu'on n'a pas choisie. Il faut juste ne pas avoir peur de l'accepter, il faut juste ne pas dire oui mais mon grand pere etait blanc. Oui je suis noir, j'ai du sang noir, so what? ca change quoi? tu vois ce que je veux dire?
Revenir en haut
      
Cigaline972
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 27 Juin 2004
Sujets: 18
Messages: 2453
Localisation: à 8000 kms de Bochette, Lamentin
 #221 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 14 Jan 2005 13:27

J'étais plutôt partie sur idée d'identité et non pas de complexe par rapport à la couleur de peau à vrai dire. Je pense que c'est ce qui explique notre grande divergence dans la façon d'aborder le problème.... le temps me manque pour te répondre point par point, je vais m'y efforcer plus tard.

Une remarque générale cependant : je ne te suis pas du tout sur l'opinion que tu te fais des antillais de France quant à un rejet de leur négritude. Je crois retrouver la confusion que tu fais à savoir qu'à aucun moment je ne vois de distinction entre les Antillais nés-ci et pour qui la qualité de Noirs se pose dans des termes différents que pour les Antillais venus s'installer en France et qui éprouve autrement le racisme.

On va finir par créer un topic rakanou tu vas voir
Revenir en haut
      
Cigaline972
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 27 Juin 2004
Sujets: 18
Messages: 2453
Localisation: à 8000 kms de Bochette, Lamentin
 #222 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 14 Jan 2005 23:33

Ayè, j'ai fini de travailler et de faire mes tites z'affaires. On va continuer en HS ici parce qu’à force, ça va aussi faire jeu de piste

lau a écrit:
 
je ne souhaite en aucun cas que tous les antillais disent qu'ils sont fiers d'etre noirs, je voudrais juste etre sure qu'ils sont conscients d'etre noirs, tout simplement.  
 


Comme je le disais plus haut, il me semble que le fait d'être noir (si on parle de couleur parce que j'ai du mal à savoir si c'est de cela dont il s'agit ) n'a jamais posé problème à la majorité de personnes que j'ai côtoyé. Le complexe par rapport à la couleur de peau, j'ai pas vraiment rencontré ça autour de moi… Les moqueries et les vannes entre antillais, oui, mais de là à avoir observer quelqu'un qui aurait fait une vraie dépression par raport à sa pigmentation

En revanche le fait d'attribuer tous ses malheurs et péripéties PARCE QUE on est Noir, ça oui: il n'y a qu’à lire certains sujets sur le Vol pour se convaincre que ça existe. Définitivement.

Moi je dirais plutôt que dans ce qu'on appelle facilement "racisme" ici, il y a aussi le choc qu'on peut éprouver face à l'indifférence des Blancs envers les Noirs, Jaunes etc. Je l'ai moi-même éprouvé en quittant mon lycée de banlieue où je fréquentais des Français de souche et une dizaine de nationalités différentes et en arrivant à la fac, où les étudiants d'origine culturelle étrangère se fondent plus facilement dans la masse et où j'ai noué des relations radicalement nouvelles pour moi. C'est clair que pour certains étudiants blancs, c’était la première fois qu'ils avaient à fréquenter quotidiennement d'autres cultures. D'où au mieux, les questions stupides mais aussi de vraies amitiés ou au pire, l'indifférence voire le mépris ou le vrai racisme. Des réactions très humaines quoi…Après se convaincre que toutes ses emm.erdes avec des blancs (par exemple) sont dues exclusivement à sa couleur de peau, très peu pour moi.



lau a écrit:
 
J'ai l'impression que des fois l'antillanite sert de proctection a certains antillais de france pour qu'on ne les confonde pas avec des africains. Certains sont outrés qu'on les confonde et c'est ca qui me derange. Peut etre que je vois le mal partout, j'espere me tromper, tout simplement.  
 


Là encore j'ai du mal à comprendre ce que tu entends par "Antillais de France"?

S'il s'agit des Antillais nés et grandis ici, je suis en total désaccord avec ce que tu dis. Crois-moi, la proximité et les unions mixtes avec des Africains, Maghrébins, Asiatiques et Blancs sont bien plus répandues que tu sembles le croire (si je m'avance peut-être sur ce que tu penses, corriges-moi ). Je ne nie pas que le racisme entre antillais et africains n'existe pas mais à vivre et à grandir les uns avec les autres, les préjugés sont souvent ceux des parents.

Si tu veux parler des personnes natives des Antilles qui arrivées en France font l'expérience du "racisme", j'ai malheureusement trouvé ce réflexe de se défendre d'être assimilés à des Africains beaucoup répandu parmi ceux-là que les « nés-ici » effectivement et encore ça doit représenter une minorité de cas. Mais je l'attribuerais plus à la volonté de se distinguer dans une société multiculturelle, où le noir est moins représenté politiquement et culturellement, que de dénigrer foncièrement l'Africain. D'où, à contrario, la volonté de certains Antillais à revendiquer une africanité à tout crins pour mieux affirmer une identité particulière « contre » les blancs et ses préjugés et le reste des antillais, supposés être suivistes.

lau a écrit:
 
Sans etre aucunement aigrie, j'ai fini par comprendre que le francais, des qu'il se rend compte de la presence de sang noir chez son voisin, le classifie (pas mechamment bien sur) dans la race noire. 
 


Et alors? Il me semblait que ça ne posait aucun problème ? Pour dire les choses un peu brutalement, la manie maladive de se proclamer noir trahit davantage la volonté de se réassurer contre les Blancs (parce qu'en passant "le français", c'est pas méprisant pour un sou) et leurs préjugés ou leur ignorance crasse de certaines réalités qu'un véritable amour-propre. Je suis Noire et, pour ceux qui ont du mal à suivre, ça se voit,ce qui est plutôt pratique. Et après? Mon existence entière ne se résume pas à être « marquée » par une couleur et heureusement !

lau a écrit:
 
Et ca me peine encore de voir la reaction d'amour propre blessé de certains quand on leur rappelle leur ascendance negre. Je ne dis pas qu'il faut faire un tri et garder que son origine negre, je dis juste qu'il faut l'accepter. Je ne crois pas, apres reflexion, qu'on puisse etre fiere d'une couleur qu'on n'a pas choisie. Il faut juste ne pas avoir peur de l'accepter, il faut juste ne pas dire oui mais mon grand pere etait blanc. Oui je suis noir, j'ai du sang noir, so what? ca change quoi? tu vois ce que je veux dire?  
 


J'ai rencontré ce rejet pathologique de sa négritude chez UNE Antillaise. Ca fait un peu juste pour généraliser ce genre de comportement, je trouve. Et honnêtement, tout ça fait un peu images d'Epinal… Je trouve que Fanon a dit des choses essentielles sur le racisme et le mécanisme de dévalorisation de soi comme un processus résultant d'un contexte social particulier (la société coloniale des années 50-60 et post –coloniale des années 70), mais y a des trucs qui sont un peu datés et qu'il serait temps de dépasser…


Toutes ces considérations posées sur la couleur, le racisme, l'auto-dénigrement etc, ne m'empêchent d'avoir une vie intérieure et de m'intéresser à mon histoire familiale, celle de ma communauté et au-delà celle de mes lointains ancêtres africains, ni de m'indigner face à ce que je crois être un acte raciste. Mais tomber dans le travers qui serait de brandir haut et fort la conscience que j'ai d'être Noire dans une société majoritairement blanche et forcer l'admiration sur ce point-là...très peu pour moi aussi!




Je suis un peu cash là, mais c'est pour mieux faire passer mon idée, Lau
Revenir en haut
      
lau
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 09 Juin 2004
Sujets: 39
Messages: 2201
Localisation: au paradis, 3eme porte a droite
 #223 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 21 Jan 2005 12:35

Cigaline972 a écrit:
 

Ayè, j'ai fini de travailler et de faire mes tites z'affaires. On va continuer en HS ici parce qu’à force, ça va aussi faire jeu de piste

lau a écrit:
 
je ne souhaite en aucun cas que tous les antillais disent qu'ils sont fiers d'etre noirs, je voudrais juste etre sure qu'ils sont conscients d'etre noirs, tout simplement.  
 


Comme je le disais plus haut, il me semble que le fait d'être noir (si on parle de couleur parce que j'ai du mal à savoir si c'est de cela dont il s'agit ) n'a jamais posé problème à la majorité de personnes que j'ai côtoyé. Le complexe par rapport à la couleur de peau, j'ai pas vraiment rencontré ça autour de moi… Les moqueries et les vannes entre antillais, oui, mais de là à avoir observer quelqu'un qui aurait fait une vraie dépression par raport à sa pigmentation
 
 


ce n'est pas parce que tu n'en as pas cotoyé que ca n'existe pas. Je ne te parle pas de depressions, je te parle des gens noirs qui me disent "regarde mes bels ti chivé zindiens!" comme si rappeler en eux la seule chose qui ne soit pas entierement negre etait un gage de beauté. ou alors ces chabines qui pleurent parce qu'elles ont des cheveux crepus et qui auraient tellement preferer avoir des cheveux tout bouclés! tu n'en as pas rencontré, mais ca ne veut pas dire qu'il n'y en a pas. tu as eu la chance de ne pas tomber desssus, c'et tout.

Cigaline972 a écrit:
 


En revanche le fait d'attribuer tous ses malheurs et péripéties PARCE QUE on est Noir, ça oui: il n'y a qu’à lire certains sujets sur le Vol pour se convaincre que ça existe. Définitivement.

Moi je dirais plutôt que dans ce qu'on appelle facilement "racisme" ici, il y a aussi le choc qu'on peut éprouver face à l'indifférence des Blancs envers les Noirs, Jaunes etc. Je l'ai moi-même éprouvé en quittant mon lycée de banlieue où je fréquentais des Français de souche et une dizaine de nationalités différentes et en arrivant à la fac, où les étudiants d'origine culturelle étrangère se fondent plus facilement dans la masse et où j'ai noué des relations radicalement nouvelles pour moi. C'est clair que pour certains étudiants blancs, c’était la première fois qu'ils avaient à fréquenter quotidiennement d'autres cultures. D'où au mieux, les questions stupides mais aussi de vraies amitiés ou au pire, l'indifférence voire le mépris ou le vrai racisme. Des réactions très humaines quoi…Après se convaincre que toutes ses emm.erdes avec des blancs (par exemple) sont dues exclusivement à sa couleur de peau, très peu pour moi.
 
 


ai je dit ca a un moment? je ne suis pas pour incriminer au racisme tout ce qui arrive aux noirs! il existe des (...) des violeurs des menteurs des pedophiles des laches dans toutes les contrées du monde, je ne vois pas pourquoi le negre serait plus parfait que les autres..

Cigaline972 a écrit:
 


lau a écrit:
 
J'ai l'impression que des fois l'antillanite sert de proctection a certains antillais de france pour qu'on ne les confonde pas avec des africains. Certains sont outrés qu'on les confonde et c'est ca qui me derange. Peut etre que je vois le mal partout, j'espere me tromper, tout simplement.  
 


Là encore j'ai du mal à comprendre ce que tu entends par "Antillais de France"?

S'il s'agit des Antillais nés et grandis ici, je suis en total désaccord avec ce que tu dis. Crois-moi, la proximité et les unions mixtes avec des Africains, Maghrébins, Asiatiques et Blancs sont bien plus répandues que tu sembles le croire (si je m'avance peut-être sur ce que tu penses, corriges-moi ). Je ne nie pas que le racisme entre antillais et africains n'existe pas mais à vivre et à grandir les uns avec les autres, les préjugés sont souvent ceux des parents.
 
 


je ne parlais effectivement pas des antillais de france, mais des antillais en france, excuse moi. les antillais de france, comme tu le dis me semblent beaucoup plus "aware" de ce point de vue là.
Cigaline972 a écrit:
 

Si tu veux parler des personnes natives des Antilles qui arrivées en France font l'expérience du "racisme", j'ai malheureusement trouvé ce réflexe de se défendre d'être assimilés à des Africains beaucoup répandu parmi ceux-là que les « nés-ici » effectivement et encore ça doit représenter une minorité de cas. Mais je l'attribuerais plus à la volonté de se distinguer dans une société multiculturelle, où le noir est moins représenté politiquement et culturellement, que de dénigrer foncièrement l'Africain. D'où, à contrario, la volonté de certains Antillais à revendiquer une africanité à tout crins pour mieux affirmer une identité particulière « contre » les blancs et ses préjugés et le reste des antillais, supposés être suivistes.
 
 

oui, tu es optimiste on va dire! on pourrait croire effectivement que c'est pour se distinguer, mais de la a etre vexé, il y a un pas que mon cerveau a du mal a comprendre. si on me prend pour une africaine, je serais amusée, voire flattée qu'on reconnaisse en moi une partie de mes origines (de meme que si on me prenait pour une indienne, par contre c'est marrant on ne m'a jamais prise pour une blanche!! ) mais je ne serais surement pas vexée...
Cigaline972 a écrit:
 

lau a écrit:
 
Sans etre aucunement aigrie, j'ai fini par comprendre que le francais, des qu'il se rend compte de la presence de sang noir chez son voisin, le classifie (pas mechamment bien sur) dans la race noire. 
 


Et alors? Il me semblait que ça ne posait aucun problème ? Pour dire les choses un peu brutalement, la manie maladive de se proclamer noir trahit davantage la volonté de se réassurer contre les Blancs (parce qu'en passant "le français", c'est pas méprisant pour un sou) et leurs préjugés ou leur ignorance crasse de certaines réalités qu'un véritable amour-propre. Je suis Noire et, pour ceux qui ont du mal à suivre, ça se voit,ce qui est plutôt pratique. Et après? Mon existence entière ne se résume pas à être « marquée » par une couleur et heureusement !
 
 


TOI tu n'as rien à prouver a personne, TOI tu es bien dans tes baskets. encore une fois ne crois pas que tout le monde pense comme toi. Il y a des gens pour qui la decouverte qu'on les considère comme les decontenance, les perturbe. c'est tout ce que je dis!
Cigaline972 a écrit:
 

lau a écrit:
 
Et ca me peine encore de voir la reaction d'amour propre blessé de certains quand on leur rappelle leur ascendance negre. Je ne dis pas qu'il faut faire un tri et garder que son origine negre, je dis juste qu'il faut l'accepter. Je ne crois pas, apres reflexion, qu'on puisse etre fiere d'une couleur qu'on n'a pas choisie. Il faut juste ne pas avoir peur de l'accepter, il faut juste ne pas dire oui mais mon grand pere etait blanc. Oui je suis noir, j'ai du sang noir, so what? ca change quoi? tu vois ce que je veux dire?  
 


J'ai rencontré ce rejet pathologique de sa négritude chez UNE Antillaise. Ca fait un peu juste pour généraliser ce genre de comportement, je trouve. Et honnêtement, tout ça fait un peu images d'Epinal… Je trouve que Fanon a dit des choses essentielles sur le racisme et le mécanisme de dévalorisation de soi comme un processus résultant d'un contexte social particulier (la société coloniale des années 50-60 et post –coloniale des années 70), mais y a des trucs qui sont un peu datés et qu'il serait temps de dépasser…


Toutes ces considérations posées sur la couleur, le racisme, l'auto-dénigrement etc, ne m'empêchent d'avoir une vie intérieure et de m'intéresser à mon histoire familiale, celle de ma communauté et au-delà celle de mes lointains ancêtres africains, ni de m'indigner face à ce que je crois être un acte raciste. Mais tomber dans le travers qui serait de brandir haut et fort la conscience que j'ai d'être Noire dans une société majoritairement blanche et forcer l'admiration sur ce point-là...très peu pour moi aussi


Je suis un peu cash là, mais c'est pour mieux faire passer mon idée, Lau  
 


mais qui te parle de brandir une bannière??? tu etends au monde ta facon de voir les choses, mais ce n'est pas parce que toi tu n'as pas rencontré des gens qui ne gerent pas leur couleur de peau que ca veut dire que tous les antillais en france en sont conscients!!


et tu n'es aucunement cash ciga, je te rassure!
Revenir en haut
      
maly971
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 28 Déc 2004
Sujets: 40
Messages: 889
Localisation: citoyenne du Monde
 #224 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 21 Jan 2005 13:16

J'ai une anecdote à raconter: j'ai été en soirée ac 2 amis,dc parmi eux il y avait un métis france/971,un 971/afrique.Nous avons rencontré 2 jeunes filles très attirées par le métis dc une france/afrique ,une africaine.
A la fin de la soirée, ces jeunes filles nous disent à ma copine et à moi, que nous les antillaises sommes racistes envers les africains(en plus c'est rare de voir des antillaises avec des africains, et qu'en plus faut pas se leurrer les africaines st plus jolies.
Nous très déconcertées et choquées, nous lui répondons que ns ne sommes en aucun cas racistes, c'est juste que nous n'avons pas d'affinités avec les africains stt qd ils st imprégnés de leur culture,c'est vrai que ns sommes occidentalisés mais bon faut pas tjs qu'on cherche à revendiquer uniquement nos origines noires d'Afrique, car finalemt les antilles c'est un vrai métissage, et que nous avons les blancs,les indiens,etc...
et puis de toute façon ns n'avons rien à revendiquer,ns n'avons aucun complexe, que ns sommes ce que ns sommes, des filles nées en guadeloupe et puis basta! "Si yo bizwen fè ke l'afrique vansé arrété polémiques et travay pou l'afrik,pou pé appran on jou l'écol ke l'afrik a pa on péyi du tiers monde!"
Et concernant la beauté ,il y a des africaines jolies, des antillaises laides, ms que le plus svt les antillaises n'ont n'a pas besoin d'artifice pr ressembler à qqch...et qu'elles arrêtent de nous faire la leçon car finalemt elles se st intéressés au ti métis qu'au ti noir, et a pa faute an nou si neg vend neg aussi en Afrique! C'est vrai on était énervées de ces éternels piques qui n'ont aucunes profondeurs et sans fondements!!
Revenir en haut
      
Cigaline972
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 27 Juin 2004
Sujets: 18
Messages: 2453
Localisation: à 8000 kms de Bochette, Lamentin
 #225 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 21 Jan 2005 13:55

C'est cool, Lau tu es revenue

Je reconnais que je dois prendre pour une généralité une façon de voir et que je me rends compte qu'il y a un pas entre ce que tu écris et ce que je pensais être une expérience personnelle, mea culpa


lau a écrit:
 

ce n'est pas parce que tu n'en as pas cotoyé que ca n'existe pas. Je ne te parle pas de depressions, je te parle des gens noirs qui me disent "regarde mes bels ti chivé zindiens!" comme si rappeler en eux la seule chose qui ne soit pas entierement negre etait un gage de beauté. ou alors ces chabines qui pleurent parce qu'elles ont des cheveux crepus et qui auraient tellement preferer avoir des cheveux tout bouclés! tu n'en as pas rencontré, mais ca ne veut pas dire qu'il n'y en a pas. tu as eu la chance de ne pas tomber desssus, c'et tout.  
 


Je ne pense pas avoir de chance, je pense que j'ai souvent évité la compagnie de bon nombre de filles pour certaines raisons en effet ( compétition féminine, la coquetterie et les zafè de chivé) Disons que j'ai évité de me retrouver face à ce genre d'attitudes.



lau a écrit:
 
Cigaline972 a écrit:
 

Moi je dirais plutôt que dans ce qu'on appelle facilement "racisme" ici, il y a aussi le choc qu'on peut éprouver face à l'indifférence des Blancs envers les Noirs, Jaunes etc. Je l'ai moi-même éprouvé en quittant mon lycée de banlieue où je fréquentais des Français de souche et une dizaine de nationalités différentes et en arrivant à la fac, où les étudiants d'origine culturelle étrangère se fondent plus facilement dans la masse et où j'ai noué des relations radicalement nouvelles pour moi. C'est clair que pour certains étudiants blancs, c’était la première fois qu'ils avaient à fréquenter quotidiennement d'autres cultures. D'où au mieux, les questions stupides mais aussi de vraies amitiés ou au pire, l'indifférence voire le mépris ou le vrai racisme. Des réactions très humaines quoi…Après se convaincre que toutes ses emm.erdes avec des blancs (par exemple) sont dues exclusivement à sa couleur de peau, très peu pour moi. 
 


ai je dit ca a un moment? je ne suis pas pour incriminer au racisme tout ce qui arrive aux noirs! il existe des (...) des violeurs des menteurs des pedophiles des laches dans toutes les contrées du monde, je ne vois pas pourquoi le negre serait plus parfait que les autres.. 
 


Euh, désolée, là c'était surtout une grande envolée perso en HS sur un certain matraquage idéologique que je juge déresponsabilisant sur beaucoup de points et particulièrement gonflant.


lau a écrit:
 
Cigaline972 a écrit:
 

Si tu veux parler des personnes natives des Antilles qui arrivées en France font l'expérience du "racisme", j'ai malheureusement trouvé ce réflexe de se défendre d'être assimilés à des Africains beaucoup répandu parmi ceux-là que les « nés-ici » effectivement et encore ça doit représenter une minorité de cas. Mais je l'attribuerais plus à la volonté de se distinguer dans une société multiculturelle, où le noir est moins représenté politiquement et culturellement, que de dénigrer foncièrement l'Africain. D'où, à contrario, la volonté de certains Antillais à revendiquer une africanité à tout crins pour mieux affirmer une identité particulière « contre » les blancs et ses préjugés et le reste des antillais, supposés être suivistes.
 
 


oui, tu es optimiste on va dire! on pourrait croire effectivement que c'est pour se distinguer, mais de la a etre vexé, il y a un pas que mon cerveau a du mal a comprendre. si on me prend pour une africaine, je serais amusée, voire flattée qu'on reconnaisse en moi une partie de mes origines (de meme que si on me prenait pour une indienne, par contre c'est marrant on ne m'a jamais prise pour une blanche!! ) mais je ne serais surement pas vexée... 
 


On est d'accord là-dessus. Je cherchais à nuancer l'impression que j'ai souvent en te lisant que les antillais en UN SEUL BLOC seraient blessés d'être assimilés à des Africains et les dénigreraient. D'où la ddémonstration que ce sont des expériences individuelles qui expliquent les réactions d'untel ou untel (la dernière phrase était un exemple parmi d'autres, pas un argument en soi )

lau a écrit:
 
TOI tu n'as rien à prouver a personne, TOI tu es bien dans tes baskets. encore une fois ne crois pas que tout le monde pense comme toi. Il y a des gens pour qui la decouverte qu'on les considère comme les decontenance, les perturbe. c'est tout ce que je dis!  
 


Peut-être bien. Mais à ce point, pas encore vu...Désolée.


lau a écrit:
 
Cigaline972 a écrit:
 
Mais tomber dans le travers qui serait de brandir haut et fort la conscience que j'ai d'être Noire dans une société majoritairement blanche et forcer l'admiration sur ce point-là...très peu pour moi aussi  
 

mais qui te parle de brandir une bannière???  
 


Je parlais du fait que, à en croire certains, chacun de mes actes ou propos devrait être uniquement être déterminé ou faire primer un engagement politique par rapport ma seule condition de noire : "je dois faire ci, dire ça mais en faisant bien attention à ce que je représente bien ma communauté, ma couleur, que l'on se rende compte que tous les soucis qui m'arrivent le sont justement parce que je SAIS que c'est à cause de ma couleur, etc..". Nous sommes beaucoup plus complexe que cela...

Je ne dois pas être très claire par moment, je suppose que certaines prises de positions peuvent être considérées ici comme une traîtrise à la cause. Mais ce que je souhaite dire, c'est qu'on peut être à la fois conscient que le racisme existe, en avoir fait l'expérience (parfois durement) mais qu'on ne devrait pas s'égarer, ni se tromper de combat en mélangeant tout sans arrêt: le dénigrement de soi, les actes de racisme avérés, les injustices qui n'ont pas un réflexe forcément raciste à la base... (chu HS encore, bref)



Bilan, on est pas d'accord sur grand-chose mais au fond, rien d'insurmontable...
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'antillaise Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 14, 15, 16  Suivante
Page 15 sur 16
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives