Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'antillaise
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'antillaise S'abonner au Flux Rss Discussion générale Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Discussion générale:   Sujet: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'antillaise

Nina
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 13 Oct 2002
Sujets: 34
Messages: 4291
Localisation: GWADA, sé pa la mwen fèt mé sé la mwen ka rété!
 #226 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 21 Jan 2005 14:03

Cigaline972 a écrit:
 

Mais ce que je souhaite dire, c'est qu'on peut être à la fois conscient que le racisme existe, en avoir fait l'expérience (parfois durement) mais qu'on ne devrait pas s'égarer, ni se tromper de combat en mélangeant tout sans arrêt: le dénigrement de soi, les actes de racisme avérés, les injustices qui n'ont pas un réflexe forcément raciste à la base... (chu HS encore, bref)
 
 




En qques mots, ne pas être parano!!!
Revenir en haut
      
sTiV
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Jan 2004
Sujets: 143
Messages: 8864
Localisation: Eske sa ka gadéw???
 #227 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 21 Jan 2005 14:45

Nina a écrit:
 
Cigaline972 a écrit:
 

Mais ce que je souhaite dire, c'est qu'on peut être à la fois conscient que le racisme existe, en avoir fait l'expérience (parfois durement) mais qu'on ne devrait pas s'égarer, ni se tromper de combat en mélangeant tout sans arrêt: le dénigrement de soi, les actes de racisme avérés, les injustices qui n'ont pas un réflexe forcément raciste à la base... (chu HS encore, bref)
 
 




En qques mots, ne pas être parano!!! 
 

Ben alors chui HS aussi...
C pas un plussoiement mais un cri du coeur...
Revenir en haut
      
lau
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 09 Juin 2004
Sujets: 39
Messages: 2201
Localisation: au paradis, 3eme porte a droite
 #228 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 21 Jan 2005 16:12

Cigaline972 a écrit:
 



Je parlais du fait que, à en croire certains, chacun de mes actes ou propos devrait être uniquement être déterminé ou faire primer un engagement politique par rapport ma seule condition de noire : "je dois faire ci, dire ça mais en faisant bien attention à ce que je représente bien ma communauté, ma couleur, que l'on se rende compte que tous les soucis qui m'arrivent le sont justement parce que je SAIS que c'est à cause de ma couleur, etc..". Nous sommes beaucoup plus complexe que cela...

Je ne dois pas être très claire par moment, je suppose que certaines prises de positions peuvent être considérées ici comme une traîtrise à la cause. Mais ce que je souhaite dire, c'est qu'on peut être à la fois conscient que le racisme existe, en avoir fait l'expérience (parfois durement) mais qu'on ne devrait pas s'égarer, ni se tromper de combat en mélangeant tout sans arrêt: le dénigrement de soi, les actes de racisme avérés, les injustices qui n'ont pas un réflexe forcément raciste à la base... (chu HS encore, bref)



Bilan, on est pas d'accord sur grand-chose mais au fond, rien d'insurmontable...  
 


c'est clair que je suis sûre qu'au fond, nous pensons la meme chose.nous avons juste des facons differentes de les presenter! mon comportement de tous les jours n'est du tout pas dicté par la conscience de ma couleur de peau, mais quand il faut en etre conscient (manif ou autre) et bien je suis partante. Pas tout le temps, mais quand je le juge necessaire. quand pour le spectacle de robert hossein pas un seul passage de la comedie musicale ne parle de l'esclavage, oui je vais poser devant le palais des sports a la porte de versailles.parce que c'est ma conscience de noire qui me le dicte.

je n'ai jamais eue a souffrir directement de racisme, ou alors de racisme "positif" (dans le sens où certains de mes employeurs etaient tres contents de travailler avec une antillaise "ca va mettre de la chaleur dans le bureau!" ) mais ca ne m'empeche pas d'etre emue d'entendre parler de cas "bizarres" on va dire. Je ne crie pas au loup, je dis soyons vigilants.


Mais j'ai été choquée plusieurs fois par des discours tenus par des blancs sur les noirs, par des antillais sur leur couleur de peau, pour certes ne pas generaliser a tous les antillais, mais etre consciente que certains antillais souffrent.
Revenir en haut
      
Cigaline972
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 27 Juin 2004
Sujets: 18
Messages: 2453
Localisation: à 8000 kms de Bochette, Lamentin
 #229 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 21 Jan 2005 16:24

lau a écrit:
 
mon comportement de tous les jours n'est du tout pas dicté par la conscience de ma couleur de peau, mais quand il faut en etre conscient (manif ou autre) et bien je suis partante. Pas tout le temps, mais quand je le juge necessaire. (...).parce que c'est ma conscience de noire qui me le dicte.
 
 


On pense pareil sur ce point

[MP session] Un débat passionné sur un sujet "sensible" et sans que ça tourne à la foire d'empoigne, y avait longtemps que j'avais pas vu ça. Merci pour la qualité de tes réponses, lau [/MP session]
Revenir en haut
      
lau
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 09 Juin 2004
Sujets: 39
Messages: 2201
Localisation: au paradis, 3eme porte a droite
 #230 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 21 Jan 2005 16:45

Cigaline972 a écrit:
 
lau a écrit:
 
mon comportement de tous les jours n'est du tout pas dicté par la conscience de ma couleur de peau, mais quand il faut en etre conscient (manif ou autre) et bien je suis partante. Pas tout le temps, mais quand je le juge necessaire. (...).parce que c'est ma conscience de noire qui me le dicte.
 
 


On pense pareil sur ce point

[MP session] Un débat passionné sur un sujet "sensible" et sans que ça tourne à la foire d'empoigne, y avait longtemps que j'avais pas vu ça. Merci pour la qualité de tes réponses, lau [/MP session]  
 


de rien, c'est avec plaisir que je discute avec des gens posés, curieux et sans oeillères!
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8018
Localisation: PACA
 #231 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 02 Fév 2009 00:45

Les "beautés" issues de l'univers de l'entertainement mis à mal.

The Truth ABOUT CELEBRITIES by Lalachicki



Occasion pour moi de découvrir un bon nombre d'artifices, dont je ne soupçonnait pas l'existence.
Pour d'autres l'occasion de constater que pour être "belle de chez belle" dans ce monde , il faut un sacré coup de pouce en plus de ce qu'offre gratuitement mère nature.

Citation:
 
They are not PERFECT. This video is for young people out there, especially young girls that look up to celebrities as their only source of beauty inspiration. Believe me there are beautiful women that are famous but you should not try and kill yourself to acheive their look. Find the beauty in yourself, because alot of the time, their MONEY comes with beauty!!
Its hard to acheive their look because alot of the time its fake.

credits dj BIG PAPA on the Glamorous LIFE remix. check out enips.com for the download

cREDITS: Corbis photography, www.procorbis.com 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8018
Localisation: PACA
 #232 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 02 Fév 2009 10:28

L'EVOLUTION DES CODES DE LA BEAUTE DE LA FEMME NOIRE

Source : Coeur d'Afrique Madame.com - Mise en ligne le 08-08-07

Citation:
 

Voir une publicité qui montre une belle femme noire ou métisse à la peau claire et aux cheveux lisses est une image courante et banale.

Cependant, cette "image" de la beauté de la femme noire s'est-elle toujours exprimée ainsi?


De gauche à droite, un dessin de Saartjie Baartman dite "Vénus Hottentote", le top Model Alek Wek, l'actrice Halle Berry.

L'Afrique et ses différentes manifestations de la beauté


Une femme africaine ou une femme de «couleur» pour être appréciée par les hommes africains, se doit d'afficher des formes callipyges, épanouies : de gros seins, une taille forte et des hanches pleines. Ce qui laisse présager une fertilité et une féminité incontestable. Au début du dix-neuvième siècle, en 1811, les Européens notamment les Anglais et les Français furent scandalisés par les proportions du corps de Saartjie Baartman, dite la « Vénus Hottentote », une sud-africaine, originaire de peuple Khoi. Elle fut exhibée comme un objet de curiosité dans les cirques en raison de son corps, affectée de stéatopygie ou d'hypertrophie du tissu adipeux, au niveau des cuisses et des fesses, ainsi que d'une élongation des organes génitaux.

En Afrique, la beauté passe par les «formes» et les critères de beauté sont propres à chaque ethnie. Ce qui fait que toutes les Africaines ne se ressemblent pas. Il n'existe pas «une» mais «des» femmes africaines : au Soudan, les Nuba se voilent le corps de cendres et d'ocre ; en Ethiopie, les tribus Surma, Bumi et Karo se peignent le corps avec de la craie mélangée à l'eau, traçant des motifs géométriques. Au Tchad, les femmes Sara se percent les lèvres dès l'enfance jusqu’à ce que l'espace soit assez grand pour y insérer un plateau qui parachève la déformation de la bouche. On les nommait les «négresses à plateau». Du Nigeria au Soudan, en passant par le Congo et le Burkina - Faso, les scarifications, résultant de cicatrices de plaies pratiquées à la lame, sont portées fièrement par les femmes. Ces scarifications s'expriment différemment pour raconter l'appartenance à une tribu, son statut au sein du groupe autant que la beauté des corps.
Ces manifestations de la beauté qui se perpétuent dans des rites tribaux et ancestraux étaient perçues par les colons comme des actes barbares, de mutilation, de la part de peuples primitifs qu'il fallait évangéliser, éduquer pour le salut de leur âme et de leur corps.


La colonisation et le changement du mode d'expression de la beauté des femmes noires


Les colons imposèrent leur idéal de beauté : celui de la femme blanche avec une peau claire, des traits fins, des cheveux lisses et un corps mince. Cet idéal de la beauté blanche a eu comme conséquence de changer le mode d'expression de la beauté africaine. Avec la colonisation, la femme africaine s'est retenue d'exprimer sa beauté «à l'africaine», surtout dans les villes où l'influence des Blancs se faisait le plus ressentir. Au point que des personnalités noires du monde du spectacle comme Joséphine Baker, surnommée la «Vénus d’ébène» et meneuse de la Revue Nègre en 1925, cherchaient à s’éclaircir la peau en se lavant avec du jus de citron. Dans les mêmes années vingt, aux Etats-Unis, une africaine-américaine C. J Walker commercialise un procédé de défrisage à chaud pour les cheveux des Noirs. Jusqu'aux années soixante, les Noirs adoptèrent du mieux qu'ils purent les coiffures et les critères de beauté des Blancs pour s'intégrer et évoluer dans les société occidentales, mais aussi pour se distinguer et démontrer « leur évolution » dans les sociétés africaines.


Les années soixante, un tournant dans la perception de la beauté des Noirs

La fin des années soixante marque un tournant dans l'histoire des Noirs Américains et dans celle de la perception des Noirs par le monde entier. Le groupe de contestation noir américain, le «Black Power », qui incitait les Noirs Américains à lutter par la force pour leurs droits civiques est à l'origine du slogan d'auto-valorisation : «Black is beautiful» . Ce slogan aura pour effet de changer la manière dont les Noirs se percevaient et étaient perçus par les Blancs. C'est un retour aux sources qui leur a permis de se sentir beau avec leurs traits négroïdes, d’être fier de leur couleur et de la montrer. Partout dans le monde, ils affichaient les caractéristiques de leur beauté : la coupe Afro (cheveux crépus portés hauts et libres) portée par des femmes emblématiques telles qu'Angela Davis, Diana Ross, était «La» coiffure à la mode, de même que les tresses.

Cependant, le secteur de la mode s'imprégnait déjà de cette révolution esthétique. En 1962, Paco Rabanne fit défiler des mannequins noirs ; les mannequins noirs et métis inspirèrent des créateurs de mode, Yves Saint-Laurent en premier. Naomi Sims, top model noir, fit pour la première fois la couverture de Life magazine en 1969. Elle ouvrit la voie à ses consœurs comme Beverly Johnson (la première noire à faire la couverture du magazine Vogue en 1974) et la somalienne Iman, à la fin des années soixante-dix. Dans les années quatre-vingt, pendant que Grace Jones affichait sa beauté sauvage et androgyne sur des panneaux publicitaires réalisés par Jean-Paul Goude, l'Amérique fêtait Vanessa Williams, la première noire à gagner l’élection de «Miss America». Naomi Campbell n'apparaît sur le devant de la scène qu’à la fin des années 80. Sa beauté triomphera sur les podiums dans les années 90.

Le troisième millénaire célèbre toutes les beautés noires ?

A l'aube du troisième millénaire, l'Afrique est plus que jamais à la mode, et «Black is ever beautiful». Probablement une conséquence du métissage culturel et social, la femme africaine est imitée : les femmes européennes gardent leur bronzage toute l'année, portent des tresses, des dreadlocks ou des vêtements coupés dans des tissus africains ; une part de plus en plus grande est faite aux femmes noires à la peau très foncée (ou « bleue ») qui incarnent la négritude (comme le top model Alek Wek).
Les magazines de mode annoncent « un grand vent d'Afrique » dans les pages "mode". L'Afrique est plus que jamais belle, plus que jamais «tendance».

Cependant les critères de la beauté blanche prévalent auprès des femmes noires (qu'elles vivent en occident ou en Afrique) et auprès de l'opinion publique ; en témoigne les élections de miss Univers, Mpulé Kwélagobé une botswanaise et des anciennes miss France, Sonia Rolland (métis franco-rwandaise) et Corine Coman (originaire des Antilles)
et le refus de la part de nombreuses femmes noires de voir en Alek Wek, une belle femme noire. Toutefois, l'intérêt pour le continent noir persiste.
Les produits d'Afrique noire attirent un grand nombre de personnes et de sociétés.

Cette tendance « primitive » touche de nombreux secteurs. Le grand magasin Printemps, boulevard Haussmann, à Paris, a consacré une opération commerciale autour de ce continent en 2000. En 2001, ce grand magasin récidive avec l'ouverture d'un espace baptisé « Ethnique », sur 700 mètre carré ; le magasin de grande distribution Carrefour, pour la première fois, met en avant quelques produits cosmétiques et alimentaires africains dans ses rayons de beauté et dans ses rayons de fruits et légumes, de même pour les magasins Monoprix.

Le secteur de la beauté et des cosmétiques n'est pas en reste pour proposer des produits cosmétiques célébrant l'Afrique.
Les grands groupes de cosmétiques à l'exemple du groupe Revlon, L'Oréal ou encore Alberto Culver rachètent des entreprises leaders des cosmétiques pour les Noirs :
L'Oréal a acquis la société Soft Sheen, Revlon a acquis la société African Pride, et la société Carson a procédé à l'acquisition des produits Johnson. Par la suite, L'Oréal a poursuivi dans sa lancée en rachetant Carson et SoftSheen Carson a vu le jour, tandis qu'Alberto-Culver achetait Pro-Line Corporation.


Avec l'arrivée de ces grands groupes dans le secteur des cosmétiques pour les Noirs, des investissements en matière de communication pour les produits cosmétiques dit "ethniques" ont été faits. De nouveaux visuels pour des campagnes publicitaires soignées, sophistiqués ont envahis le métro parisien, les affiches 3 par 4. Les femmes noires îcones, de la mode, du cinéma ou de la chanson ont prêté leur image à ces campagnes.

Cependant, nous sommes loin de voir une expression, une célébration de toutes les beautés noires ou africaines. L'image sans cesse véhiculée de la beauté de la femme noire, est et reste celle d'une femme noire,certes, mais à la peau claire et aux cheveux lisses. Pourtant, il n'existe pas « une » femme noire mais « des » femmes noires.

Par Lydie Omanga

Crédits photos: DR/DR/Revlon
Légende photos: de gauche à droite, un dessin de Saartjie Bra dite "la Venus Hottentot", le top Model Alek Wek, L'actrice Halle Berry. 
 
Revenir en haut
      
carolane
Classe Affaire Classe Affaire



Genre: Homme
Inscrit le: 10 Jan 2007
Sujets: 33
Messages: 18346
Localisation: ...
 #233 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 02 Fév 2009 11:19

Autant c'est flagrant pour Mary J. Blige, Beyoncé et Tyra Banks, autant je ne vois aucun changement sur Rihanna ni sur Halle Berry...

Quand même sur certaines, on reconnaît le nez style "famille Jackson" : petit nez dont les ailes sont au même niveau que la base de l'os pyramidal... parfois en triangle isocèle pour les narines et triangle équilatéral pour la forme du nez !

Et pour donner plus d'ampleur aux lèvres, rien de tel qu'un tout petit nez bien fin et si les lèvres sont trop minces, quelques injections de collagène ! Je trouve ces nez-là très moches... surtout lorsqu'on s'évertue à poser un rai plus clair au centre et deux plus foncés sur les côtés !
Revenir en haut
      
kmelia
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 02 Juin 2008
Sujets: 4
Messages: 56
Localisation: Suisse
 #234 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 04 Fév 2009 15:43

Alek Wek n'est pas négroide maisnilotique, elle appartient à l'ethnie Dinka , au Soudan , ou il n'y a pas de Jungle, comme j'ai pu le lire

elle a des traits Nilotiques et non négroides (c'est à dire Bantou ou alors congoide)


DINKA de type nilotique:


Negroid bantou ou congoid:
Revenir en haut
      
kmelia
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 02 Juin 2008
Sujets: 4
Messages: 56
Localisation: Suisse
 #235 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 04 Fév 2009 15:54

le degré d'africanité ne se mesure pas au teint, les soudanais sont très noire mais aussi très métissés avec les arabes
Revenir en haut
      
carolane
Classe Affaire Classe Affaire



Genre: Homme
Inscrit le: 10 Jan 2007
Sujets: 33
Messages: 18346
Localisation: ...
 #236 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 04 Fév 2009 16:43

kmelia a écrit:
 
le degré d'africanité ne se mesure pas au teint, les soudanais sont très noire mais aussi très métissés avec les arabes 
 

Le degré d'africanité ? C'est bien la première fois que j'en entends parler...

Ne penses-tu pas que ce terme pourrait être un peu blessant pour certains ?
Revenir en haut
      
kmelia
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 02 Juin 2008
Sujets: 4
Messages: 56
Localisation: Suisse
 #237 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 04 Fév 2009 16:50

gar4on ethnie kung tsumkwe de type capoid, non métissé,en angola et en namibie( c'est àdire géographiquement dans le sud de l'afrique) et contrairement à ce que j'ai pu lire "plus on va au fin fond de l'afrique plus on est noir" ben il en est rien:


femm wolof du sénégal
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8018
Localisation: PACA
 #238 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 07 Nov 2015 20:32

Série de reportage par Antonia Opiah, autour de la notion de beauté, via le point de vue de femmes à la peau noire vivants dans différents métropoles occidenta les ( Paris /Londres/Milan/ Tel Aviv):

What is Pretty?




Citation:
 
Ajoutée le 16 janv. 2015

A documentary series by http://un-ruly.com/pretty/.
Pretty is a digital postcard from women around the world to women around the world as told through a documentary series. It explores just how nuanced beauty can be by not only taking a look at how beauty standards vary from country to country but also how they might vary within a city. The first episode airs on 1/23/15.
Visit http://un-ruly.com to sign up for updates. Or follow us...

Facebook: http://facebook.com/hairunruled
Twitter: http://twitter.com/hairunruled
Instagram: http://instagram.com/hairunruled/
Tumblr: http://hairunruled.tumblr.com 
 


Playliste: https://www.youtube.com/watch?v=JYPm5r-Gs3s&list=PLS8WdLXXvNVZiOAty-KTfCcPCxrKbzmY1&index=1


What's Pretty in Paris? - "Pretty" Episode 1




En complément, entrevue avec la réalisatrice:

Antonia Speaks with Arise about Pretty
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8018
Localisation: PACA
 #239 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 13 Nov 2015 23:06

Reportage:

Beautés plurielles : Afrique | ARTE

Citation:
 

Ajoutée le 27 oct. 2015

Résumé : Les canons de la beauté sont-ils en voie d'uniformisation ? Une enquête haute en couleur à travers le monde, emmenée par la journaliste Julia Theres Held. Aujourd'hui : De l'Éthiopie, à Brazzaville en passant par l'Ouganda et Kinshasa avec ses emblématiques "sapeurs", découverte de cultures bien différentes en matière de beauté et de mode...
De l’Éthiopie, dont les habitants sont réputés pour leur beauté, à Brazzaville, la capitale congolaise, en passant par l'Ouganda, ce premier volet africain montre que l'apparence extérieure, si elle demeure une préoccupation universelle, fait l'objet d'infinies variations selon les pays et les milieux. Apprentis top models à Addis-Abeba, jeune fiancée ougandaise soucieuse de prendre du poids avant la noce, ou Congolais "sapeurs" (membres de la Société des ambianceurs et des personnes élégantes) exposent tour à tour leurs stratégies, leurs espoirs et… leurs atouts.
----------------------------------------­­­­---------------
Info Média :
-----------------
Titre du média : Beautés plurielles : Afrique | ARTE (Reportage Documentaire 2015) - 26 Octobre 2015
Présenté par : Julia Theres Held
Réalisé par : Katrin Sandmann
Genre : Magazine, Reportage, Mode, Beauté, Info-culture.
Durée : 25 min 35s
Date de sortie : 26 Octobre 2015
Qualité : HDTV
Format : MP4
Langue : Français 
 


Pour allez plus loin:
http://www.arte.tv/guide/fr/051600-001/beautes-plurielles
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8018
Localisation: PACA
 #240 Discussion générale:   Sujet du message: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'Antillaise   Posté le: 13 Déc 2018 13:01

Podcast : Miroir miroir


Présentation :
Citation:
 
Un podcast sur les représentations, la beauté, le corps, et les normes portées par les médias, la société ou le regard des autres. Jennifer Padjemi reçoit les auteurs.trices, artistes ou témoins pour apprendre à déconstruire les standards imposés. A retrouver un mardi sur deux.
 
 


Lien d'écoute :
https://www.binge.audio/category/miroirmiroir/
https://soundcloud.com/miroir-miroir
https://itunes.apple.com/fr/podcast/miroir-miroir/id1435177429?mt=2
https://www.youtube.com/channel/UCIdVQkH-W76cmZx0Ltdfb6A/videos

A ce jour 7 épidoses :

A ce jour , 7 épisodes:
Citation:
 
1 Grossophobie, s'excuser d'exister 18/09/2018
Rond.e, plus-size, voluptueux.se… tant d'expressions existent pour adoucir le qualificatif de gros.se.
L'autrice, réalisatrice et journaliste Gabrielle Deydier milite pour la réappropriation du terme et contre la grossophobie, la discrimination des personnes en raison de leur surpoids.
Dans son livre « On ne naît pas grosse », elle décrit la grossophobie du quotidien, des passants dans la rue aux cabinets des médecins, des remarques déplacées aux discriminations à l'emploi, où comment l'on devient gros.se avant tout dans le regard des autres. 
Animé par Jennifer Padjemi.

CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d'édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori. 

2 Faire face aux diktats de la beauté 02/10/2018
Des femmes minces, affranchies de toute ride, à la peau comme du plastique. Les standards de beauté féminins relaient un modèle de féminité lisse. L'industrie de la beauté, de la mode et des magazines féminins, la chirurgie esthétique sont les traductions commerciales d'une même culture, qui tire profit des complexes des femmes.
Comment les femmes ont-elle intériorisé ces normes de beauté ?
Internet renforce-t-il les représentations dominantes de la bonne apparence ?
Peut-on être féministe et égérie d'une marque de cosmétiques ?
Réponses de Mona Chollet, journaliste au Monde Diplomatique et écrivaine, auteure de « Beauté fatale », un essai critique sur l'industrie de la beauté.
Animé par Jennifer Padjemi.

CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d'édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori. 

3 Quand le handicap invisibilise la personne 16/10/2018
Misérabilistes ou héroïques, les représentations actuelles des personnes handicapées sont biaisées. Ces images binaires, reproduites par la sphère médiatique, réduisent le handicap à des comportements individuels et justifient des politiques publiques validistes et excluantes.
Elisa Rojas, avocate au barreau de Paris, cofondatrice du CLHEE (Collectif Lutte et Handicaps pour l'Egalité et l'Emancipation), milite pour une plus juste représentation des personnes en situation de handicap dans les médias, les pouvoirs publics et dans la société.
Comment faire ? Utiliser un vocabulaire neutre, ni sur-positif ni dévalorisant, arrêter d'infantiliser les personnes handicapées et notamment les femmes, ou encore ré-humaniser et re-politiser la question du handicap, comme elle l'explique dans ce troisième épisode.
Animé par Jennifer Padjemi.
RECOMMANDATIONS  Elisa Rojas recommande de suivre les comptes français de personnes concernées Twitter suivants: @_tidou_ @ElenaChamorro5 @riot_lny @MarinaCpom @d_caius @casthel @Biaise @SimonLeDemon @RomainDilleux @VivreAvec_ @Looping_ @Sabrina__Lili @Celinextenso @BeautifulLoser_ @odile31 @DeeDeeODee @monsieurwild  @Blog_Schizo

CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d'édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori.

4 « L'effet Naomi Campbell » contre le racisme 30/10/2018
Harcèlement et discrimination, les femmes racisées subissent régulièrement cette double peine en entreprise.
Que faire lorsque son corps ou sa couleur de peau est l'objet de violences morales ?
A la tête de NkaliWorks, une agence d'empowerment et de stratégie dédiée aux femmes racisées, Marie Dasylva coache au quotidien les victimes de discriminations au travail.
Avec son hashtag #JeudiSurvieAuTaf, elle a créé un espace de partages et de discussions où chaque jeudi les personnes touchées peuvent se soutenir et apprendre à répondre face aux comportements discriminatoires. Confiance en soi, audace, recul et humour - à la manière de Naomi Campbell - sont ses quatre outils indispensables pour résister à la malveillance. Car le pouvoir, ça se met en scène. 
Animé par Jennifer Padjemi.
RECOMMANDATIONS Marie Dasylva vous recommande de suivre ces comptes sur Twitter : @mrsxroots, @Dialna_fr, @ThisisKiyemis

CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Jules Jellaoui. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori.

5 Les hommes gays dans le reflet de la pop culture 13/11/2018
Efféminés, bien habillés, qui prennent soin d'eux, qui aiment le sport… les homosexuels au cinéma et dans les séries ont des personnalités clichés, dont la plus célèbre est celle de « la folle ». 
A la fois source d'identification pour les jeunes gays et parfois frein dans l'acceptation de soi, ces images d'une communauté gay sont aussi un canal de communication militant des concernés pour parler aux hétéros, « aux autres », pour montrer à quoi ressemblent vraiment les gays.
Comment la représentation des homos a-t-elle évolué dans la pop culture ?
Que dit-elle de la masculinité acceptable pour notre société ?
Jennifer Padjemi reçoit Maxime Donzel, auteur et réalisateur du documentaire « Tellement gay » sur la culture gay dans les séries et au cinéma. 
RÉFÉRENCES CITÉES - Le documentaire « Tellement gay » de Maxime Donzel : https://www.dailymotion.com/video/x5r4kp0 - « The Celluloid Closet » de Vito Russo - « The Celluloid Closet », film documentaire de Rob Epstein et Jeffrey Friedman  - « Réflexion sur la question gay » de Didier Eribon 

CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori.

6 La dépigmentation et l'industrie de la « peau blanche »  27/11/2018
Se blanchir la peau est une pratique bien plus courante qu'on ne le pense, notamment dans les communautés afro-descendantes et asiatiques.
Crèmes, gélules et injections, tous les moyens sont bons pour atteindre une teinte plus claire, quitte à risquer des effets secondaires parfois graves : éruptions cutanées, addiction, diabète, cancer de la peau. Pourtant, la vente de produits éclaircissants est encore autorisée en France.
Pour parler de cet enjeu de santé publique, Jennifer Padjemi reçoit Isabelle Mananga Ossey, fondatrice et porte-parole de l'ONG Label Beauté Noire, une association qui milite pour des cosmétiques de qualité pour les peaux noires. Depuis près de vingt ans, elle sensibilise les femmes mais aussi les hommes au travers de campagnes de prévention. 
Animé par Jennifer Padjemi.

CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Jules Jellaoui. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Adélaïde Desnoë et Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori.

7 Sexualités féminines et séries, un feuilleton infini 11/12/2018
Girls, Orange is the New Black, Pose, Masters of Sex, I love Dick… les séries américaines récentes mettent en scène des corps féminins pluriels. Racisées, plus-size, queer ou trans, les héroïnes sortent de plus en plus des normes hétérosexuelles, blanches et minces.
Mais la sexualité féminine reste frappée d'interdit, et représenter le désir, la jouissance et le sexe des personnages féminins reste tabou.
Pourquoi le mot vagin n'est-il toujours pas prononcé à l’écran ?
Comment construire des personnages qui ne caricaturent pas la réalité ? 
Jennifer Padjemi reçoit Iris Brey, journaliste spécialisée dans le cinéma et les séries de la représentation des sexualités des femmes à l’écran, autrice de l'essai « Sex and the Series ».

CRÉDITS Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Jules Jellaoui. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori. 
 



Premier épisode :
Grossophobie, s'excuser d'exister



Citation:
 
Rond.e, plus-size, voluptueux.se… tant d'expressions existent pour adoucir le qualificatif de gros.se. L'autrice, réalisatrice et journaliste Gabrielle Deydier milite pour la réappropriation du terme et contre la grossophobie, la discrimination des personnes en raison de leur surpoids. Dans son livre « On ne naît pas grosse », elle décrit la grossophobie du quotidien, des passants dans la rue aux cabinets des médecins, des remarques déplacées aux discriminations à l'emploi, où comment l'on devient gros.se avant tout dans le regard des autres.

Animé par Jennifer Padjemi.

CRÉDITS
Miroir miroir est un podcast de Jennifer Padjemi, produit par Binge Audio. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Juliette Livartowski. Chargée d'édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Direction artistique : Julien Cernobori. 
 


Page Twitter : https://twitter.com/Miroir_Podcast
Page Facebook : https://www.facebook.com/miroirpodcast/
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Nouveaux critères de beauté, et déhanché à l'antillaise Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 14, 15, 16
Page 16 sur 16
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives