Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Un réseau international de femmes noires


Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Un réseau international de femmes noires S'abonner au Flux Rss Actualités Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Actualités:   Sujet: Un réseau international de femmes noires

coeurbouliki
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 23 Aoû 2003
Sujets: 226
Messages: 689
Localisation: Paris
 #1 Actualités:   Sujet du message: Un réseau international de femmes noires   Posté le: 16 Juil 2004 22:57

Un congrès pour créer un réseau international de femmes noires

Réunir en congrès à Paris, des femmes noires leader, pour créer un réseau et encourager l'intégration et l'émancipation de toutes les femmes, c'est l'objectif que se sont fixés les organisateurs de cet évènement international.

" Aujourd'hui, les choses vont changer ". C'est en ces termes forts, résonnants comme une promesse, que Christine Kelly, l'une des rares présentatrices noires officiant sur une chaîne française métropolitaine, LCI, a ouvert les débats du premier Congrès mondial de la femme noire leader, qui s'est tenu à Paris les 1er et 2 juillet dernier, sous le haut patronage de l'Unesco. Un parterre de femmes, venues du Brésil, d'Amérique, d'Afrique, des Caraïbes ou d'Europe, a vigoureusement applaudi ces premiers mots, qui semblaient justifier, à eux seuls, leur déplacement et la mobilisation bénévole autour de ce projet. A l'initiative de plusieurs associations, la Fédération européenne des femmes noires d'affaires, le Global congress of black women leaders, Inc (Etats-Unis) et la Zwarte Zaken Vrouwen Nederland et Guamayane (Hollande), ce congrés s'est donné pour mission de : " informer et former la femme noire à comprendre la valeur de sa contribution au monde afin de développer et promouvoir sa participation, sa stabilité économique et son influence par le biais de connections mondiales renforcées. " En d'autres termes, créer un réseau mondial de femmes noires leaders, pour faire évoluer la situation des femmes, victimes de de discriminations, préjugés, modèles archaïques, freins culturels ou politiques, partout dans le monde.

Manque de confiance et de reconnaissance


Plusieurs constats ont fat naître ce projet, explique Sandra Monthieux Pélage, présidente de ce Congrès : " La place et le rôle de la femme noire dans le monde sont insuffisamment connus et reconnus, car elles sont souvent isolées et manquent de confiance dans leurs talents ". Pour renforcer cette confiance, le Congrès a choisi de donner la parole à une cinquantaines de personnalités, connues ou non, pouvant apporter un regard et témoignage intéressant sur les thèmes abordés pendant ces deux jours : " la femme noire dans l'économie ", " l'image de la femme noire ", " la diversité historique ", ou encore la " conquête de nouveaux secteurs "
L'intervention de Bénédita Da Silva, ancienne gouverneur de l'état de Rio de Janeiro et première Brésilienne à être devenue sénateur, a marqué l'auditoire. Celle dont le destin, des Favelas jusqu'au gouvernement brésilien, et le combat contre " l'esclavage moderne " sont souvent cité en exemples, a du reste été désignée meilleure contributrice de ce Congrès. Rappelant l'importance pour les femmes de s'unir pour réussir, elle a salué, comme d'autres intervenantes, l'opportunité, offerte par ce congrès, de montrer des " modèles de réussite de femmes noires pour que d'autres puissent enfin s'identifier à des femmes qui leur ressemblent ".

Quelle place dans l'économie ?

Donner l'exemple et prodiguer des conseils, c'était le but d'ateliers comme comme celui sur "La femme noire dans l'économie". Premier constat, être femme,noire et leader est un triple défi. Les exemples cités par des intervenantes américaines étaient édifiants, alors que les anglo-saxons sont plus avancés sur les questions de la diversité. Pour Harriet R. Michel, qui préside depuis seize ans le NMSDC, Conseil américain pour la mise en relations de fournisseurs minoritaires (dont des afro-américains...) avec des grands groupes, l'un des premiers problèmes est l'accès au financement : " une étude américaine récente a montré que si aux USA, plus de 50 % des créateurs d'entreprises sont des femmes, les obstacles au financement concernent 27 % des femmes blanches et 28 % des femmes latines contre 47 % des femmes noires ! ".

D'où " l'intérêt de bénéficier de l'aura de celles qui ont réussi ", a alors conseillé Marie Stewart, experte britannique dans le domaine de l'égalité et de la diversité. Autre conseil : développer le micro-crédit, pour les régions ne bénéficiant pas de fonds gouvernementaux pour les minorités, être persévérante, opiniâtre et avoir des principes moraux élevés, car la femme noire est doublement " attendue au tournant ".
Une femme noire dont il a été rappelé, comme un leitmotiv, qu'elle a toujours su faire des miracles avec peu de moyens, mais dont il est urgent de développer l'accès à l'éducation et à la lecture en particulier, pour l'autonomisation.

Création d'un lobby transnational ?


Le prochain congrès est d'ores et déjà prévu à Houston. Des groupes de travail mondiaux doivent se mettrent en place sur thèmes répondant aux besoins les plus urgents : le mentoring, pour transmettre l'expérience des femmes leaders dans leur domaine, l'investissement éthique, pour sensibiliser les femmes noires du Nord aux besoins du Sud et le coaching, pour accompagner le développement personnel de ces femmes, par le biais de connexions Internet, dont il a été rappelé le rôle primordial qu'il jouait pour lutter contre la marginalisation.

Dernière remarque, les femmes africaines étaient nettement moins représentées, puisque cinq intervenantes seulement (sur une cinquantaine) étaient originaires d'Afrique, dont deux exerçant leur activité dans leur pays. Selon les organisateurs, les Africaines n'auraient pu, " pour des raisons logistiques, répondre à l'invitation ". Une absence parfois mal vécue par certaines participantes et sans aucun doute dommageable pour offrir un tableau réussi de la diversité. Pourra t-on en effet parler d'une communauté féminine noire internationale, comme semblait le vouloir ce congrès, en dépit des différences notoires et du décalage entre les femmes du Sud et celles du Nord ? Autre question soulevée par ce forum, est-ce qu’être femme et noire suffit à créer un lien suffisament fort pour faire émerger un lobby international ?

Novethic


Avec la participation notamment de :

·M. Koïchiro Matsuura, Directeur général de l'UNESCO (ou son représentant)

·Baronne Patricia Scotland of Asthal QC, Ministre de la Justice déléguée au Ministère de l'Intérieur, Royaume-Uni

·Dame Jocelyne Barrow, ancien Gouverneur de la BBC, Présidente de la Commission du Maire de Londres pour l'héritage afro-caribéen et indien, Royaume-Uni

·Baronne Rosalind Howells, membre de la Chambre des Lords, Royaume-Uni

·Mme Lucette Michaux-Chevry, ancienne Ministre, Sénatrice de la Guadeloupe, France

·Mme Harriet R. Michel, Présidente du National Minority Supplier Development Council, Etats-Unis d'Amérique

·Mme Carmen Breeveld, Présidente-Directrice générale de Team Care International Recruitment, Pays-Bas

·Mme Marijosé Alie, responsable des relations internationales à RFO TV, Martinique, France

·Mme Christiane Taubira-Delannon, Députée à l'Assemblée nationale française et leader de la cause "Esclavage, crime contre l'humanité", France

·Mme Carmen Luz, Directrice du Centre José Bonifacio, Rio de Janeiro, Brésil

·Mlle Naomi Campbell, mannequin et chef d'entreprise, Royaume-Uni



http://www.congresmondial.org/
Revenir en haut
      
PHYLO
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 30 Nov 2003
Sujets: 26
Messages: 801
Localisation: 77
 #2 Actualités:   Sujet du message: Un réseau international de femmes noires   Posté le: 17 Juil 2004 18:41

merci Coeurbouliki pour le sujet; c'est vrai que l'idée d'un lobby international, est interessante.
j'avais entendu parler vaguement de ce congrès et j'étais sceptique sur sa portée, maintenant je le regrette car faire partager son expérience, montrer par sa seule présence qu'avec de la volonté on peut atteindre ses objectifs, ne peut qu'être positif.

Alors bravo à toutes ces femmes pour leur parcours personnel ainsi que pour leur participation à ce congrès : puisse cette initiative porter ses fruits.
Revenir en haut
      
Anacaona
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 06 Fév 2004
Sujets: 77
Messages: 3173
Localisation: Iwanakaera (L'île aux serpents)
 #3 Actualités:   Sujet du message: Un réseau international de femmes noires   Posté le: 18 Juil 2004 17:57

Pour celles et ceux que cela intéresse, voici quelques liens concernant les actions, voire les luttes, pour et/ou avec des femmes noires ou plus largement du "tiers-monde" :

Citation:
 
L'ONU, alliée des femmes ? Une analyse féministe critique du système des organisations internationales par Jules Falquet

Cet article analyse la stratégie du système onusien pour neutraliser les mouvements sociaux contestataires en les faisant «participer» à son projet de «bonne gouvernance» mondiale, à travers l'exemple du mouvement féministe latino-américain et des Caraïbes. En étudiant les «politiques de population» des institutions internationales et la question du micro-crédit pour les femmes, on voit comment l'ONU parvient à se présenter comme «alliée» des femmes et à embrigader dans son entreprise une partie du mouvement féministe, alors qu'elle applique des politiques désastreuses pour les femmes, en particulier pour les femmes pauvres du Sud...
 
 

Citation:
 
Vivre le racisme au féminin

Voici quelques chiffres et résultats de recherche pour faire mieux comprendre le racisme que vivent des femmes. Nous proposons aussi des ressources et des moyens afin de lutter contre le racisme. Nous espérons que ces informations serviront à sensibiliser les gens qui ignorent comment le racisme et le sexisme touchent la vie des femmes. Consultez la version intégrale sur notre site Web à l'adresse : <www.criaw-icref.ca/racegender-f.htm>.
 
 

Citation:
 
Le G8 et les Femmes : deux mondes à part PAR MARCHE MONDIALE DES FEMMES mercredi 19 juin 2002

Les 26 et 27 juin 2002 le G8 se réunit à Kananaskis en Alberta, Canada (dans les montagnes Rocheuses, à l'abri du regard des citoyens et citoyennes) sous la présidence du Canada. Trois sujets sont à l'ordre du jour : Lutte contre le financement du " terrorisme" - Croissance économique mondiale - Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NPDA)

...Nous avons choisi de nous concentrer principalement sur le sujet de la réunion concernant le Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NPDA) car il s'agit d'un enjeu extrêmement important pour les femmes africaines et sur lequel trop peu d'information est disponible...
 
 

Citation:
 
AUX ETATS-UNIS, L'AUTRE VERSANT DU "MIRACLE ECONOMIQUE" Offensive conservatrice contre les femmes

...La civilisation américaine s'est toujours exprimée en deux cultures bien séparées : celle des hommes et celle des femmes Tocqueville l'avait déjà noté ! Un thème récurrent du cinéma et de la littérature, c'est la virilité. Pour se libérer de la néfaste emprise féminine, l'homme américain se réfugie dans des paradis masculins ou dans la solitude, des personnages de Mark Twain au cow-boy Marlboro allongé sur son hamac, des héros des jeux vidéo aux pirates du cyberespace et au rappeur Tupac Shakur.

Une vieille institution refait surface sur les campus universitaires, fortement encouragée par la nouvelle droite : les fraternities. On vide des caisses de bière... et, à l'occasion, on viole les étudiantes.
... 
 


et http://www.canoe.qc.ca/artdevivre/mars5_femmes_a-can.html
Revenir en haut
      
Cigaline972
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 27 Juin 2004
Sujets: 18
Messages: 2453
Localisation: à 8000 kms de Bochette, Lamentin
 #4 Actualités:   Sujet du message: Un réseau international de femmes noires   Posté le: 18 Juil 2004 18:22



Dommage que ce genre d'études, ni même d'articles (le Monde Diplo, tout de même) ne soit pratiquement jamais appliquée à la France autrement que pour poser comme exceptionnel des parcours de jeunes immigrés ou domiens (masculins en général, vu que ce sont les plus dangereux).

En France, au lieu d'un vrai débat de fond sur les effets du racisme ordinaire et de ses effets au quotidiens, on nous fout une Haute autorité de lutte contre la discrimination (ou une c.onnerie du genre) qui va encore tourner à vide et nous ressortir des anneries du genre "discrimination positive" pour soi-disant lutter contre le racisme et le sexisme... !

Marre d'être pris(es) pour des imbéciles...
Revenir en haut
      
aka Shiva
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Mai 2003
Sujets: 49
Messages: 5096
Localisation: mq@FWI.com
 #5 Actualités:   Sujet du message: Un réseau international de femmes noires   Posté le: 18 Juil 2004 19:47

Très bonne initiative les filles!!!

Il faut lutter pour ses droits et les revendiquer, c'est primordial!

Mais vous savez, comme dirait l'autre,

je conviendrais volontier que le femmes nous soient supérieures, si cela peut les dissuader de se prétendre nos égales!!!

Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #6 Actualités:   Sujet du message: Un réseau international de femmes noires   Posté le: 10 Juil 2014 11:04

Le lien du poste initial mène désormais au site d'une Assemblé Evangélique.

Pour revenir au sujet: le RFFAN (Réseau Francophone des Femmes d'Affaires Noires).
Je ne sais pas si cette entité est encore active, donc pour mémoire :

Citation:
 


PRESENTATION GENERALE

La mission du réseau RFFAN en France est de promouvoir le leadership féminin pour contribuer à une meilleure représentativité et visibilité, dans le monde économique des femmes représentant la mixité et la diversité de notre pays.

QUI SOMMES NOUS

Le Réseau Francophone des Femmes d'Affaires Noires est né en France en 2004, par l'initiative de sa Présidente Fondatrice Chantal CLAIRICIA et de sa Vice-présidente Karine BARCLAIS. Il est aussi la nouvelle représentation en France et dans les territoires francophones de la Fédération Européenne des Femmes d'Affaires Noires : EFBWBO European Federation of Black Women Business Owners.

Cette Fédération a célébré ses dix ans d'existence en 2005, elle travaille à accroître la visibilité des femmes Noires en Europe et sur la scène internationale. Elle compte à ce jour plusieurs milliers de membres (individus et entreprises). Son utilité publique est reconnue dans différents pays d'Europe dont la Grande-Bretagne et la Hollande.

Grâce à son dynamisme et son positionnement original et exclusif, le réseau RFFAN, est maintenant devenu un partenaire incontournable sur les questions d’égalité, de mixité et de diversité dans le monde économique et professionnel français et international.
NOTRE MISSION ET VISION
1- Un constat

Aujourd'hui, de nombreuses femmes issues de l'immigration ou des départements et territoires d'outre mer apportent une contribution réelle au P.I.B. Français mais aussi à ceux de nos voisins européens. Certaines sont aussi présentes sur la scène internationale.

En effet, ces femmes chefs d'entreprises ou ayant un rôle de direction créent des emplois, font vivre des fournisseurs et divers sous-traitants ou co-traitants. Elles proposent un service professionnel de qualité reconnu par leurs clients et envié par leurs concurrents.

Force est de constater que cette contribution est peu souvent soulignée et valorisée alors que ces personnes et leurs entreprises participent au développement économique français. Elles créent les richesses du présent mais aussi les fondations pour un meilleur avenir économique. De plus, ces entreprises et personnes s'avèrent être des référents potentiels pour ces générations en quête de nouveaux modèles.
2- Les enjeux

Les femmes issues de ces milieux se focalisent parfois sur des marchés saturés ou des secteurs d'activités en déclin. Ceci non pas par manque de compétence ou de diplômes mais par manque d'information, par manque de modèles et parfois par manque de confiance ou de crédibilité auprès des décideurs et autres acteurs économiques. Il est important de dépasser ces limites souvent psychologiques et de créer un vrai réseau actif et dynamique d'affaires afin de développer une présence reconnue.

Valoriser celles qui ont su innover dans leurs idées, leur stratégie, leur gestion, leur organisation est donc vital. Elles sont nombreuses en France mais aussi dans les territoires francophones. Cependant, leurs entreprises sont dispersées et leur influence et apport apparaissent donc comme négligeables.

La naissance du réseau illustre la volonté des femmes de s'organiser pour une meilleure reconnaissance dans le monde économique, social et politique français, européen et international. Il s'agit aussi de soutenir des sociétés, des dirigeantes, des professionnelles et autres femmes cadres et salariées originaires d'outre- mer et /ou issues de l'immigration en soulignant leur contribution au développement économique de leur pays.

Ces femmes ne correspondent pas à l'image classique française du dirigeant et du manager d'entreprise et pourtant elles existent et réussissent.
3 –Notre but

Le but de ce Réseau est de favoriser les échanges entre des femmes leaders ou aspirant à le devenir, de générer des synergies dynamisantes, de se former et de s'informer pour se porter à un niveau optimal de compétence et de savoir-faire.

L'autre raison d’être du Réseau est de valoriser les compétences de ces femmes et de les faire connaître sur la scène nationale, européenne et internationale. Notre organisation comporte des femmes et des hommes de toutes origines, des chefs d'entreprise, des dirigeants et managers du secteur privé et public, des cadres, des salariés, président(e)s et membres actifs d'associations, des professions libérales, des femmes politiques, des porteurs et porteuses de projets. Le réseau soutien aussi des jeunes talents à fort potentiel, des jeunes diplômés et étudiants. 
 



Initiative similaire au Canada : Réseau Francophone des Femmes Noires Entrepreneures & Leaders du Canada

Citation:
 
Rassembler sur une plateforme commune les femmes noires, francophones, entrepreneurs et leaders du Canada.
Description
Ce réseau a été crée avec la mission de :
-Rassembler sur une plateforme commune les femmes noires, francophones, entrepreneurs et leaders qui contribuent au développement économique et social des femmes et de leur communauté au Canada.

Avec pour objectifs de :
-Promouvoir les différents talents des femmes noires, francophones, entrepreneurs et leaders qu'il existe au Canada
-Créer une base de données de femmes noires francophones d'influence au Canada
-Communiquer, collaborer, échanger et résauter


Siège: Ottawa, Ontario, Canada 
 


Initiative au niveau Européen : BEWC (Black Eurepan Women Council)
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Un réseau international de femmes noires Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives