Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


THEATRE D'OUTRE MER
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Sorties - Evénements: THEATRE D'OUTRE MER S'abonner au Flux Rss Sorties - Evénements Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Sorties - Evénements:   Sujet: THEATRE D'OUTRE MER

PHYLO
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 30 Nov 2003
Sujets: 26
Messages: 801
Localisation: 77
 #1 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 18 Juil 2004 19:28

Dans le cadre du Festival d'Avignon 2004

A la Chapelle du Verbe Incarné
21, rue des Lices
Avec le Théâtre d'Outremer en Avignon -TOMA-

Etre Noire en Avignon




Du 8 au 31 juillet 2004 à 20 H
(Relâche le 19 juillet)




--------------------------------------------------------------------------------

"Parise, Souvenirs encombrants de la Guadeloupe" est une oeuvre authentique, autodidacte, spontanée, libre et donc parfaitement originale, écrite par Thérèse Bernis, une guadeloupéenne noire de 84 ans résidant à la Courneuve et à la vie bien remplie.
Elle a su poser un regard drôle et bouleversant sur sa condition et son vécu : « Moi je veux raconter mes misères et je n'en ai pas honte. »
Avec "Etre noire", c'est toute la vie de Thérèse qui est portée sur scène par Claire Denieul et la compagnie Waïtouké.

Plus qu'un portrait, ce spectacle traite de l'histoire commune de tous les exilés, de l'exclusion, de la double culture, de la citoyenneté aussi.
À l'âge de la retraite, Thérèse Bernis n'hésite pas à monter sur scène pour expliquer cette envie de créer, d'être sur un plateau de théâtre, de vivre avant tout.
Thérèse joue et chante accompagnée d'une comédienne et de deux musiciens de jazz.
Un regard troublant sur une vie de femme noire parmi les noirs, noire parmi les blancs, femme de ménage, à tout faire, sur la nature, l'amour, la religion, les hommes...

source: RFO

pour en savoir plus: site d'AXE SUD qui administre le TOMA
un extrait : En 1997, Greg Germain Président de l'Association CINéDOM+, et Marie-Pierre Bousquet, Directrice de la Société de Production Axe Sud, décident ensemble une initiative citoyenne orientée vers le Spectacle Vivant, destinée à faciliter la connaissance et la diffusion des spectacles produits en Outre-Mer et dans la Diaspora,
Ils rencontrent Mme Marie-Josée Roig, Maire d'Avignon et lui font part de cette problématique si particulière.
Leur demande : utiliser pendant le festival un lieu permettant d'accueillir gratuitement les créateurs de ces départements ultra-périphériques.

http://perso.club-internet.fr/mpaxesud/
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #2 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 15 Juil 2013 15:02

Dans le cadre du festival Off d'Avignon 2013:
Citation:
 
La loi de Tibi - Jean Verdun



NOUS SOMMES AU PLUS PROFOND NOUS NE RISQUONS PLUS RIEN !

TIBI, le diseur traditionnel et maître de cérémonie nous invite au plus incroyable des spectacles. Il met en scène avec une ironie mordante, les enterrements des victimes symboliques et réelles de la misère.
TIBI accomplit la relecture des vies qu'il célèbre comme pour transcender la mort.

------------------------------
Compagnie L' Autre Souffle
Signataire de la charte du OFF
Interprète(s) : Karine Pédurand, Jean-Michel Martial
Mise en scène : Jean-Michel Martial
Assistante : Sophie Bouillot
Lumières : Jean-Pierre Nepost
Scénographie : Eric Plazza-Cochet
Musique : Eric Vinceno
Costume de Tibi : Pascale Bordet
Site : jeanmichel-martial.com
Presse : L'Autre Bureau Claire Amchin
-------------------------------------------
Curiosité, voyeurisme ? Quelle place pour cet autre si différent et pourtant si proche alors que le profit est érigé en valeur suprême et que la souffrance de l'autre ne toucherait qu’à peine notre propre humanité ? L’économie serait-elle plus forte que la politique plus forte que la démocratie ? Jean-Michel Martial

Diffusion : LNC
F.Vila 06 08 78 68 10
Spectacle SNES
-----------------
Horaire : 13h40
durée : 1h35
Salle : CHAPELLE DU VERBE INCARNÉ /Salle Edouard Glissant (115 places
Accès handicapé / Climatisation / Fauteuils / Gradins) - 21G, rue des Lices 84000 Avignon
http://www.verbeincarne.fr/fr/

Date : du 8 au 31 juillet
relâche les 16, 24 juillet
tarif : 17 €
tarif carte adhérent public : 12 €  
 


"La loi de Tibi" avec Jean-Michel Martial (Bande annonce)


Programme complet du festival : http://www.avignonleoff.com/Ressources/Festivals/16-programme-off-2013-fr.pdf
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #3 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 15 Juil 2013 17:13

Citation:
 
Programation de la CHAPELLE DU VERBE INCARNÉ

21G, rue des Lices
84000 Avignon
Salle Edouard Glissant - 115 places
Accès handicapé / Climatisation / Fauteuils / Gradins
*--------------------------
Téléphone réservation
+33 (0)4 90 14 07 49
Téléphone administration
+33 (0)1 48 04 01 70
http://www.verbeincarne.fr
*-------------------------
Directeur
Greg GERMAIN
Directeur
Marie-Pierre BOUSQUET
Administrateur
Séverine NATIVEL
*+*---------------------------------*-*
"On m'appelle Chabin, le surnom en créole de tous les nègres rouges. Je ne suis qu'un nègre rouge qui aime la mer – en moi j'ai du Hollandais, du nègre, et de l'Anglais. Et soit je ne suis personne soit je suis une nation." Derek Walcott.

Cette saison encore La Chapelle du Verbe Incarné devient le temps du Festival une nation sans frontières. On l'appelle Guadeloupe, Aquitaine, Guyane, Réunion, Ile-de-France, Martinique, et Rhône-Alpes. Une nation hybride, citadine, maritime et montagneuse. Une nation imaginaire qu'elle rêve et porte depuis 16 ans maintenant.
Dans cette nation on y chante, on y danse ou on y joue – et parfois les trois en même temps ! Un spectateur peut y vivre mille vies, en découvrant les pas de danse venus des grands larges, en entendant des paroles d'auteurs d'Algérie, de Côte d'Ivoire, portées par de grands acteurs et comprendre pourquoi La Commedia Dell'arte est immortelle.
L'horizon de cette nation, s'appelle Aimé Césaire, cent ans pour l’éternité, sa poésie est comme le chant des sirènes - elle ne meurt jamais.

Greg Germain et Marie-Pierre Bousquet

*+*--------------------------------------------*-*
Exposition MATER COLOROSA d'Elodie Barthelemy

à 11h
La Mûlatresse Solitude
"Label Marseille 2013 Capitale Européenne de la Culture
Soutiens - Cabinet de la Directrice Générale de l'UNESCO / division des Ambassadeurs de Bonne Volonté

En 2013, nous célébrons les 40 ans de cette oeuvre à laquelle participeront Bakary Sangaré, sociétaire de la Comédie Française ainsi que Jacques Schwarz-Bart, saxophoniste aujourd'hui mondialement reconnu et fils de l'auteur André Schwarz-Bart.

29 novembre 1802 - île de la Guadeloupe. Le combat de Solitude est celui contre l'injustice et contre l'esclavagisme. Il faudra toute la force de cette femme, son courage allant jusqu'au sacrifice, pour montrer aux Hommes ce que fut cette époque où un homme pouvait être injustement accusé d’être né inférieur à un autre."


de 11h à 13h (accueil café à 10h45)
Les écrans du Tout-Monde
"En partenariat avec l'Institut du Tout-Monde et le Festival International du Film Océanien (FIFO)
Du 13 au 15 juillet, de 11h à 13h, la Chapelle du Verbe Incarné ouvre ses portes aux Ecrans du Tout-Monde, en partenariat avec l'Institut du Tout-Monde et le FIFO – qui fête cette année ses 10 ans. Chaque jour les projections seront suivies d'un moment de rencontre.
Le 13 juillet
Au bout du petit matin, Aimé Césaire (55’) de Sarah Maldoror. Ce film est un portrait d'Aimé Césaire, poète, humaniste et chantre de la négritude, enraciné dans sa terre natale de Martinique.
Le 14 juillet
Aux Enfants de la bombe (52’) de Christine Bonnet et Jean-Marie Desbordes - Grand prix du FIFO 2013
Le témoignage de Bernard Ista, ingénieur au Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) de Papeete, retrace l'aventure de la bombe atomique française et rend hommage aux 150 000 militaires et civils qui en furent les acteurs.
Le 15 juillet
The Road to the Globe (52')
de Mike Jonathan
Ce film retrace l'aventure du projet en Nouvelle-Zélande de l'acteur Rawiri Paratene qui a amené une troupe de comédiens Maoris à participer dans leur langue au grand Festival de Théâtre Shakespearien du Globe Theater à Londres en 2012. "




Spectacles
12h10
Dansez !
Boukousou (Cie) , La Mangrove / Cie Petit-Phar, Collectif AléAAA, Cie Tétradanse
danse-théâtre - tout public - visible par un public non francophone

12h10
Ave Césaire
Collectif On a slamé sur la lune
théâtre musical - tout public

"Le spectacle "Ave Césaire" est une adaptation du recueil de textes «Afriques Diaspora Négritude» de Marc Alexandre Oho Bambe, où se retrouvent le slam, la poésie, le théâtre et la musique.
C'est un cri nègre et manifeste contre l'oubli qui invite à la rencontre des mondes, et à une réflexion sur l'identité, la "transversalité" des mémoires et l'héritage.
C'est un hommage aussi, à Aimé CESAIRE, dont la parole incandescente symbolise "la respiration de l'homme debout".
Capitaine Alexandre (poète camerounais) et Fabrice Di Falco (contre-ténor martiniquais) incarnent sur scène une hybridité culturelle et un humanisme contemporain qui célèbrent une nouvelle région du monde créole.
Collectif On a slamé sur la lune
Signataire de la charte du OFF
Collectif On a slamé sur la lune
Chant lyrique : Fabrice Di Falco
Slam poésie : Capitaine Alexandre
Chant gospel : Renya Ketoglo
Clarinette : Hector Lopez Blanco
Hang / Sanza : Rémy Castelain
Guitare / Beatbox : David Rémy
www.onaslamesurlalune.fr. "


13h40
La loi de Tibi
Compagnie L' Autre Souffle
théâtre - public adulte

15h40
L'Os
Compagnie KS AND CO
théâtre
tout public -visible par un public non francophone

"du 8 au 31 juillet
relâche les 16, 24 juillet
tarif : 15 €
tarif carte adhérent public : 10 €

Comédie chantée et jouée
Le Village des hommes longtemps privé de viande, reçoit un beau bœuf entier que les villageois doivent conformément à la coutume, se partager.
Mor Lam a obtenu le morceau qu'il convoitait : un os ! Son ami Moussa passant le voir par hasard (?) a senti l'odeur de viande et compte sur l'honneur, l'hospitalité, la tradition pour se faire inviter. Or Mor Lam a décidé de savourer seul son os.
---------------------------
Compagnie KS AND CO
Signataire de la charte du OFF
Interprète(s) : Serge Abatucci, Kimmy Amiemba, Nollinie Kwadjanie, Humphrey Amiemba, Rosenal Geddeman, Belisong Kwadjani, Carlo Kwadjani, Mario Kwadjani, Carlos Rémie Seedo
Metteur en scène : Ewlyne Guillaume
Régisseur : Frédéric Chantossel
Administratrice : Emilie Blettery
-----------------------------------
Faisant œuvre d'ancrage à St-Laurent du Maroni depuis 2003, KSandCO inscrit son projet artistique au cœur des cultures plurielles du plateau des Guyanes. L'Os est le 4ème spectacle créé en collaboration avec la communauté saramaka (Guyane,Surinam).
Soutiens : DAC Guyane, Mairie St-Laurent/Maroni, Préfecture, Région Guyane, GAL OuestG


L'intrigue de bout en bout
Très longtemps privé de viande, la communauté reçoit un beau taureau entier, en parfait état
d'embonpoint que les villageois doivent se partager. Conformément à la coutume, la répartition
se fait suivant le rang social de chacun.
Mor Lam, le héros, a obtenu le morceau qu'il convoitait, un os !
Son ami Moussa qui passait le voir par hasard, sentant l'odeur de viande répandue entre les
cases, compte sur l'honneur, l'hospitalité et la tradition pour se faire inviter.
Or Mor Lam, afin de savourer son os, a décidé de rester seul dans sa demeure.
Aidé de sa femme Awa, il usera de subterfuges, de plus en plus puissants jusqu'au plus
extrême d'entre eux: faire le mort plutôt que de faire face à ses obligations coutumières.
Il finira au tombeau, Moussa le fidèle ami épousera la veuve et dégustera l'os!



17h00
P'tite Souillure de Koffi Kwahulé
Compagnie Théâtre des Deux Saisons et Collectif La Palmera
théâtre tout public - visible par un public non francophone

du 8 au 31 juillet
relâche les 16, 24 juillet
tarif : 16 €
tarif carte adhérent public : 11 €
tarif enfant : 11 €

----------------------------------------------------------------------------------------------------
Une ville. Une maison. Une famille. Une fête se prépare. Un inconnu sonne à la porte et annonce qu'il est venu
«(...) le feu à la maison». La fille l'invite à entrer. Cette intrusion marque le point de départ du séisme qui va secouer cette famille. P'tite souillure est une Tragi-comédie moderne et musicale pétrie d'humour, de violence et de poésie.
---------------------------------------------------------------------
Compagnie Théâtre des Deux Saisons et Collectif La Palmera
Signataire de la charte du OFF
Compagnie Théâtre des Deux Saisons et Collectif La Palmera
Interprète(s) : Emmanuelle RAMU, Céline VACHER, Thomas LE SAULNIER, Paul NGUYEN, Nelson-Rafaell MADEL
Metteur en scène : Damien DUTRAIT, Nelson-Rafaell MADEL
Scénographe : Aurélien Maillé
Eclairagiste : Thomas MILJEVIC
Compositeur : Thomas LE SAULNIER
--------------------------------------------------------------------------------------------------
La compagnie Théâtre des Deux Saisons est fondée en 2007 pour créer des échanges artistiques originaux avec la Martinique tout en privilégiant la création de texte contemporain. Coproduction: Compagnie Théâtre des Deux Saisons et Collectif La Palmera. Soutiens: DRAC Martinique, Conseil Régional Martinique, Théâtre Aimé Césaire de Fort-de-France, Spedidam
----------------------------------------------------------------------------------------------------------



18h50
Terre Sainte
Théâtre du Passeur
théâtre tout public

20h40
Hurlant corps
MD Company
danse tout public - visible par un public non francophone

du 8 au 31 juillet
relâche les 16, 24 juillet
tarif : 15 €
tarif carte adhérent public : 10 €


Le fait de ne pas pouvoir sortir la tête de l'eau, ces fins de mois difficiles noircissent nos esprits et nous poussent simplement à bosser pour pouvoir aller bosser.
Désordre intérieur, folie intime, honte profonde…mais quoi qu'il en soit, paraissons digne même si le volcan de nos tracas bouillonne intérieurement.
Devant la dure réalité nous enjolivons nos vies respectives par des aspects extérieurs colorés.
Lutte incessante, obligatoire, pour ne pas sombrer, nous essayons d’être bien debout cependant les soucis nous assaillissent et promettent des croches-pattes à chaque coin de rue.
Nos esprits sont saignés à vif, façonnés pour croire que toute cette invasion, cette mise à l'amende en règle est issue de la normalité, qu'elle est d'une acceptation raisonnable alors que notre quotidien reflète simplement le fait que nous soyons, les péripatéticiennes de ce système.
---------------
MD Company
Signataire de la charte du OFF
Interprète(s) : David MILOME, Kévin Marie-jeanne
Régisseur : Marc olivier René
Avec le soutien du Cmac Scène Nationale de Martinique et de la DAC Martinique.
[align=cente][/align]

21h50
les Irrévérencieux
Compagnie du Théâtre des Asphodèles
théâtre - tout public -visible par un public non francophone

 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #4 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 21 Juil 2013 15:17

N'ayant pas su dénicher un sujet consacré aux spectacles/compagnie de danse DOM/TOM , je poste ici. Et puis le cirque , c'est un peu de théâtre après tout.
Réunion:
Citation:
 
Cirquons Flex est une compagnie de cirque réunionnaise née de la rencontre entre deux jeunes artistes, Virginie Le Flaouter (Ecole Nationale de Cirque de Montréal) et Vincent Maillot (artiste autodidacte). Ensemble ils trouvent un axe, une direction circassienne. Maîtres d'une discipline qui leur est propre, ils souhaitent se frotter aux univers d'artistes invités et extérieurs à leurs domaines. Ainsi ils apprivoisent de nouveaux codes, d'autres disciplines, sans pour autant perdre les leurs. Ils donnent naissance à une interdisciplinarité où le sens prime. Le sensationnel côtoie le sensoriel… La poésie se révèle avec toute la fraîcheur de leur jeunesse.
-
Les artistes de Cirquons Flex ont mis en place depuis trois ans une manière de travailler axée sur les laboratoires et les résidences itinérantes. La rencontre entre l'univers des arts réunionnais et celui du cirque contemporain devient le leitmotiv de recherche artistique de la compagnie… L'importance de ce projet est de créer une modernité artistique qui questionne la mémoire de l'histoire dans La Réunion d'aujourd'hui.  
 


Cie Cirquons Flex - Dobout an Bout #0 - Intro


Cie Cirquons Flex - Dobout an Bout #1


Cie Cirquons Flex - Dobout an Bout #2


Cie Cirquons Flex - Dobout an Bout #3


Cie Cirquons Flex - Dobout an Bout #4


Cie Cirquons Flex - Dobout an Bout #5


playlist de 13 vidéos : http://www.youtube.com/watch?v=H4bJ9nEY3ag&list=PLVTs21eoLli1SRm-fTEylGglAf3doLhqX


Citation:
 
Publiée le 23 sept. 2012

www.cirquonsflex.com
Réalisation vidéo : Vincent Vanhecke
Interprètes : Anthony Anna, Erick Lebeau et Vincent Maillot
Direction Artistique : Vincent Maillot et Virginie le Flaouter
Dramaturgie et Mise en Scène : Martine Cendre
Chorégraphe : Elisabeth Nicole
Texte : Franky Lauret
Composition Musicale : Erick Lebeau
Création Vidéo : Laeticia Fourcaud
Création Lumière : Pierre Papot 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #5 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 03 Déc 2013 15:21

Pas de représentation en cour , mais pour mémoire:


Citation:
 
La soupe de maman par l'Association Accolade


Denis a quitté son pays natal depuis bien des années et n'y est jamais retourné. Arrivé à Paris à l'âge de 18 ans, il s'est marié et a eu 7 enfants.

Sa femme est au foyer et Denis est chauffeur livreur.
Leur plus grand rêve est de partir en vacances aux antilles mais comment faire avec 7 enfants dont l'aîné n'a que 18 ans.
Yeyette part tous les deux ou trois ans au pays et leur rend visite régulièrement.
Yeyette est célibataire et n'a pas d'enfants.


Auteur : Claudine Louis
Artistes : Ena Lesuperbe, Guy Comper Chateaubon, Claudine Louis
Metteur en scène : Alain Dantin

-------------------------------------------------------------------------------- 
 


Pour aller plus loin : http://www.ajaccolade.com/pages/theatre.html

La soupe de Maman .

La Soupe de Maman .
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #6 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 03 Déc 2013 15:52

Pour les archives,


Festival off Avignon / théatre d'Outre Mer .(2004)




Citation:
 
Publiée le 2 juil. 2012

17 juillet 2004
Reportage sur les spectacles joués à la chapelle du verbe incarné par des troupes d'Outre-mer, dans le cadre du festival d'Avignon.Extraits de "Les enfants de la mer" de Edwige Danticat , "Etre noir" de Thérèse Bernis . Interview des comédiennes Kesay APUZEN, Catherine CESAIRE, Thérèse BERNIS. Images d'archive INA
Institut National de l'Audiovisuel
http://www.ina.fr Images d'archive INA
Institut National de l'Audiovisuel
http://www.ina.fr 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #7 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 04 Déc 2013 14:26

Danse :

Va, Vis de Norma Claire


Citation:
 
Histoire simple et complexe d'être femme et créole.
J'arrive à un tournant de ma vie de femme où je commence à regarder derrière moi.
Des épreuves de vie, des douleurs, des bonheurs, des amours, des meurtrissures, des joies...

Une énergie dense guide ma vie, mais les temps d'arrêt que je mets pour écouter mon coeur, mon coeur, mon corps, dire les paroles si intérieures, deviennent essentiels aujourd'hui.

Prendre ce temps pour accueillir les sensations les plus profondes, les plus délicates et leur permettre de se confirmer, et de s'apaiser.
Se pacifier...



Entrer dans les voies subtiles que le corps propose pour avancer sur le chemin où je me trouve dorénavant. Cela ne m'empêche pas de continuer à m'interroger, à douter, à m'aventurer, mais je cherche au fond de moi l'essence même de vie et de vérité.

Je me donne à ma danse, affirme dans ma gestuelle, mes enracinements, toutes mes différences, mes particularités, mon africanité, ma créolité. C'est une danse vivante nourrie d'émotion. Je danse dans l'ondulation et dans cette fameuse spirale que l'explore intensément, qui me rapproche de la matière, de la cellule. J'en ressens la magie de la circulation infinie...

J'invite Nelson, mon fils, à partager un instant de danse autour de la maternité et de la transmission.
Cette création est un moment pour moi de me confier à moi-même, de me chuchoter à l'oreille mon émotivité, mon authenticité, mon état d'être.

Durée : 55 min
Distribution
Chorégraphie: Norma Claire assistée de Kossua Ghyamphy et de Sabine Jourdan
Musiciens: Anssoumana Kanté et Adama Condé
Danseurs interprètes: Nelson Ewandé et Norma Claire
Conception musicale et arrangements: Norma Claire, Pierre Millour et Isabelle Aberdam
Création lumière: Patrick Rimoux assisté d'Erick Plaza-Cochet
Assistant à la scénographie et costumes: Erick Plaza-Cochet  
 


http://www.compagnienormaclaire.com
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #8 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 22 Avr 2014 13:29

Le flemme de dénicher un sujet généraliste:

Citation:
 
La Traversée aux disparus

Création Théâtre La Criée (Marseille) du 5 au 7 mai 2014 à 19h

Durée 4h avec entractes
Conception, mise en scène et adaptation Eva Doumbia
L’écriture, la féminité, la couleur de la peau

Composée de La Vie sans fards et Ségou (extraits) d'après Maryse Condé, La Couleur de l'Aube d'après Yanick Lahens, La Grande Chambre de Fabienne Kanor.

« Être Noir en France aujourd'hui, c'est avant tout être dans une situation d'impouvoir. C'est ne pas maîtriser sa propre image, puisqu'elle est fabriquée par d'autres ».
Léonora Miano

Fondatrice de la compagnie La part du Pauvre / Nana Triban, Eva Doumbia reprend le pouvoir pour trois soirées exceptionnelles à La Criée et nous invite à la suivre hors des sentiers battus du conformisme de la pensée.

La Traversée aux disparus : cela pourrait être le nom d'une rue dans un village de Normandie ou du Sud de la France, un passage au centre de Port-au-Prince, une allée dans un quartier de Pointe-à-Pitre, un lieu-dit à Gorée ou un chemin d'une forêt près de Douala... C'est le titre du parcours tracé par Eva Doumbia à travers les histoires mouvementées de la femme noire dans le monde d'aujourd'hui et d'hier. Artiste associée au Théâtre des Bernardines, se revendiquant avec force comme « afropéenne », française et fille d'africain, elle réunit quatre textes de Fabienne Kanor, Maryse Condé et Yanick Lahens. De générations et d'origines géographiques différentes, elles ont en partage l'écriture, le féminin, la couleur de la peau. La Traversée aux disparus est un spectacle restituant au travers de ses trois auteures des vies réelles ou imaginées, brisées par la grande Histoire.

Avec Clémentine Abéna Ahanda, Astrid Bayiha, Becky Beh Mpala, Gaelle Bien-Aimée, Dorylia Calmel, Carline Colagène, Pascale Julio, Salimata Kamaté, Atsama Lafosse, Edith Mériau, Assitan Tangara, Aristide Tarnagda, Hermine Yollo.

Et les musiciens Samuel Bobin, Lionel Elian et Lamine Soumano
Complices Gagny Sissoko et Oumy Kamara.

Musique originale Lionel Elian Films Sarah Bouyain Photographies Josué Azor, Samuel Nja Kwa et Amsatou Diallo Scénographie Francis Ruggirello Lumières Pascale Bongiovanni Régie générale Erika Sauerbronn Régie son/vidéo Guillaume Rouen Costumes Lauriane Scimemi Travail vocal Aissa Busetta Assistante à la mise en scène Sophie Zanone Production Julie Demaison

On estime à plusieurs dizaines, parfois des centaines de millions le nombre des disparus pendant la traite, des frères, soeurs, pères, cousins, époux, amants, fils, filles, disparus, morts sans sépultures, sans être nommés ni honorés. Les rescapés ont fondé des familles qui ne connaîtront jamais leur généalogie. De part et d'autre de l'océan, des familles possèdent une amputation.

♦♦♦

Une coproduction La Criée

Production : La Part du Pauvre / Nana Triban
Coproduction : La Criée, Théâtre national de Marseille, L'institut français du Cameroun (Yaoundé), l'Institut français de Côte d'Ivoire (Abidjan), l'Institut français du Mali (Bamako), l'Institut français d'Haïti (Port-au-Prince).

En partenariat avec : Fokal (Port-au-Prince), Sokan Théâtre (Abidjan), OTHNI (Yaoundé), La Tamise (Port-au-Prince), les Bancs Publics (Marseille), le Théâtre des Bernardines (Marseille) et les Francophonies en Limousin.
Avec le soutien du Service culturel de la ville de Bouc-Bel-Air et de l'Institut français/ville de Marseille, le Domaine de l'etang des aulnes du conseil général des Bouches du Rhônes.

La cie La part du pauvre / Nana Triban reçoit le soutien de la ville de Marseille, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, le conseil régional PACA. La part du pauvre / Nana Triban est conventionnée Ministère de la culture et de la communication - DRAC PACA.
♦♦♦

La Vie sans fards est une autobiographie âpre où Maryse Condé évoque la fin de son adolescence, ses désillusions, et sa tentative de vie en Afrique, ses mariages désastreux, ses maternités douloureuses, dans le contexte des indépendances africaines.
La Couleur de l'Aube de Yannick Lahens est la succession de monologues intérieurs de deux sœurs que tout oppose mais dont la psyché constitue une allégorie d'Haïti. Elles ne se comprennent pas mais une chose les rassemble : l'amour du disparu.
La Grande Chambre est un texte de Fabienne Kanor, où le point de départ est la première nuit d'amour dans une chambre d'hôtel au Havre d'un homme venant d'Afrique de l'Ouest et d'une femme française de parents antillais. Cette rencontre charnelle est hantée par les esprits des premiers Noirs qui, descendant des navires négriers, foulèrent la terre de Normandie...

♦♦♦

 
 


Source : http://www.theatre-lacriee.com/#/spectacle/traverseedisparus

Pour allez plus loin , entretien avec Yanick Lahens auteur de "La Couleur de l'aube" : http://www.theatre-video.net/video/Entretien-avec-Yanick-Lahens-pour-La-Couleur-de-l-aube-30e-Francophonies-en-Limousin?autostart


En prélude le 2 avril avez eu lieu une rencontre avec Maryse Condé et Eva Doumbia autour du titre Naître femme et noire : un défi à relever ?
Françoise Vergès assurant le rôle de l'intervieweuse.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #9 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 22 Avr 2014 13:42

Concernant l'oeuvre afropéene d'Eva Doumbia:

Citation:
 
« Suites Afropéennes » (2012)

« Suites Afropéennes », un projet théâtral qui remet au cœur du débat la place des « personnes noires » dans l'Europe d'aujourd'hui. La metteuse en scène, Eva Doumbia, s'attache plus particulièrement, à la question de la femme noire occidentale. Elle nous invite à dépasser les clichés ethniques, sociaux et culturels et révèle les ambigüités identitaires.

Le projet artistique évolue au fil des rencontres entre Eva Doumbia et Léonora Miano, romancière. Deux de ces textes, imprégnées d'influences afro-américaines, caribéennes et subsahariennes, sont mis en scène : « Blues pour Elise », et « Femme in a City ». Toutes deux tentent de déconstruire les idées reçues sur les afro-européennes. Elles mettent en avant l’émergence d'une classe moyenne noire, aux antipodes des préjugées encore trop tenaces, et qui essaie de trouver sa place entre émancipation, reconnaissance et mémoire.

La metteuse en scène tout comme l'auteure, est issue d'un métissage, et elle se joue de celui-ci autant dans le propos que dans la forme, oscillant entre danse, théâtre, cuisine… « Nous devons créer des mythes afropéens, visibles, permettant à nos enfants de s'identifier », Eva Doumbia n'en est pas à son premier projet et continue de travailler les formes hybrides, s'inspirant d'interrogations émergées de sa double identité. Elle s'empare d'un sujet personnel pour le transformer en mal identitaire commun à bon nombres de femmes. Elle pose les questions qui aujourd'hui ont besoins d’être évoquées, pour réconcilier et changer l'imaginaire collectif.

Afropéènnes

Conception et Mise en scène : Eva Doumbia
D'après deux textes de : Léonora Miano, Femme in a city et Blues pour Elise.
Interprètes :
Alvie Bitemo (Congo) : comédienne chanteuse
Atsama Lafosse (France) : comédienne
Jocelyne Monier (France) : comédienne
Nanténé Traoré (France) : comédienne
Gagny Sissoko (Mali) : comédien / performance cuisine
Massidi Adiatou (Cote d'Ivoire) : danseur
Krim Mohamed Bouslama (France) : musicien

Collaboration artistique et vidéo : Laurent Marro
Scénographie : Francis Rugirello
Création musicale : Lionel Elian
Costumes : Sakina M'Sa
Sociologue : Dominique Poggi

Production : Cie La Part du Pauvre
Coproduction : Conseil général Bouches du Rhône / La Fokal Haïti / Francophonies en Limousin / Théâtre des Bernardines-Marseille
Soutien : WIP-VILLETTE
 
 

Source : http://www.wip-villette.com/spip.php?article150
Pour aller plus loin , entretiens :
Eva Doumbia http://www.theatre-video.net/video/Entretien-avec-Eva-Doumbia-pour-Afropeennes-29e-Francophonies-en-Limousin?autostart
Léonora Miano http://www.theatre-video.net/video/Entretien-avec-Leonora-Miano-29e-Francophonies-en-Limousin?autostart


Citation:
 
Moi et Mon cheveu : Parle-moi de tes cheveux, je te dirai ta part d'Histoire...(2011)
"Cabaret capillaire" par La Cie La Part du Pauvre
Source: www.culture-13.fr

Par Samantha Rouchard


Moi et Mon cheveu, prend le prétexte capillaire pour vous parler de la femme africaine ou métissée et de son histoire, bien plus profonde. Des cheveux défrisés aux cheveux libérés et enfin assumés, La Compagnie La Part du Pauvre, vous invite aux avant-premières de son « Cabaret capillaire » du 10 au 18 février, sur la scène du théâtre des Bernardines.



Metteur en scène : Eva Doumbia

Textes : Marie-Louise Bibish Mumbu

Direction Musicale : Lionel Elian, Lamine Somano

Chorégraphie : Cie N'Soleh

Costumes : Sakina M'Sa

Production : La Part du Pauvre / Co-production : Théâtre des Bernardines-Festival de Marseille

Avec :Teresa Alhinho/Alvie Bitemo/Aminata Coulibaly/Fatoumata Diabaté/Laila Garin/Lamine Soumano/Lionel Elian/Eva Dumbia/ Julie Cœur Brisé


Comprendre, réaliser le lien, s'il existe, entre son cheveu et celui de ses ancêtres qu'on attrapait pour les mettre de force dans ces bateaux de malheur. » c'est ainsi que Marie-Louise Bibish Mumbu, écrivain et auteur des textes de Moi et mon cheveu, résume, en une phrase, le sujet de la pièce. Ce « Cabaret capillaire », comme Eva Dumbia, metteur en scène, aime à le sous-titrer, sera présenté du 10 au 18 février, par La Compagnie La Part du Pauvre, au théâtre des Bernardines.

Cette pièce chantée et dansée, Moi et mon cheveu, Eva Doumbia l'a murie mèche après mèche. En effet, atteinte d'une alopécie de traction, conséquence des traitements capillaires qu'elle faisait subir à son cuir chevelu (défrisage, tissage, tressage…), comme beaucoup de femmes aux cheveux crépus le font, elle consulte sa dermatologue et le verdict est sans appel : libérez vos cheveux ! Pour Eva, cela signifiait assumer, avec angoisse, cette crinière, cette part d'elle-même, cette différence que les afro et afro-descendantes mettent tant d’énergie à dissimuler. Eva s'est interrogée, non sur le comment vais-je me montrer au monde dans ce que j'ai de plus intime ? Mais sur le pourquoi, je crains tant d'affirmer ma différence ? De cette réflexion sur l'Essence même de ses origines, est né Moi et mon cheveu.

Une histoire commune

Elle décide alors de partir à la rencontre de ces femmes, congolaises, béninoises, capverdiennes, brésiliennes, etc… africaines ou métissées. A Kinshasa, elle retrouve celle qui « posera des mots sur ses questions », Marie-Louise Bibish Mumbu, auteur dont elle apprécie la verve et l'humour et qu'elle embarque dans l'aventure. Ensemble, elles animent des ateliers à travers toute l'Afrique. Elles vont chercher à comprendre pourquoi la femme noire n'assume pas ses cheveux crépus et se barbarise autant le cuir chevelu, pour atteindre un idéal capillaire qui serait défrisé et facile à coiffer. Elles découvrent alors que sous les tresses ou les perruques, il y a l'Histoire. Une histoire commune, celle d'un peuple, de sa mise en esclavage, de sa la colonisation et aussi, de son exil.

L'affirmation de soi

De leur voyage initiatique, Eva ramène des chansons et des artistes, Marie-Louise ramène des mots, afin de se réapproprier l'Histoire. Moi et Mon cheveu, vous embarque à l'origine, et vous débarque à Marseille, ville du métissage, à la confluence des cultures, où africaines défrisées côtoient les Nappy, (ndrl: Contraction de Natural & Happy, Naturelle et heureuse), cette nouvelle génération de femmes, à la tignasse crépue, qui ose mettre en avant sa singularité. Ainsi, conclut Eva « l'affirmation de soi passe, obligatoirement, par l'affirmation de ses différences ».


"Moi et mon cheveu" d'Eva Doumbia



Entretien
http://www.theatre-video.net/video/Entretien-avec-Eva-Doumbia-autour-de-Moi-et-mon-cheveu
 
 



Pour aller plus loin:

https://fr-fr.facebook.com/pages/La-Part-du-PauvreNana-Triban-Eva-Doumbia/177998912248362
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #10 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 25 Avr 2014 20:48

En complément , concernant l'oeuvre Afropéene d'Eva Doumbia, rencontre avec l'équipe :

Escape to Paris (part 1): les Afropéennes



Citation:
 
Publiée le 12 nov. 2012

As you can guess, 'les Afropéennes' means 'the Afropeans'. It is the title of a play in France that has been adapted from two texts of Leonora Miano, a French Cameroonian-born author, 'Blues pour Elise' and 'Femme in a city'. Her texts are biting but so necessary in era where minorities, specially Black community still seen as different whereas they have been around for a very long time.
The film tackles issues such as race, gender, sexuality, injustice, stereotypes, cultural heritage and alienation.


Stay tuned!
www.KickinKinks.com
facebook: www.facebook.com/KickinKinks
twitter: www.twitter.com/KickinKinks
youtube: www.youtube.com/KickinKinks

filmed and edited by Cynthia Butare
 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #11 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 06 Mai 2014 10:02

Un article France 3 concernant la représentation "La Traversée aux disparus" mis en scéne par Eva Dumbia.
Citation:
 

Marseille : "La traversée aux disparus" à la Criée

La femme noire dans le monde d'hier et d'aujourd'hui est au centre de ce spectacle mis en scène par Eva Doumbia, qui se présente comme "afropéenne". A travers plusieurs histoires écrites par trois auteurs, la Traversée aux disparus est un spectacle de 4 heures entrecoupé d'entr'actes culinaires.

Par Ghislaine Milliet
Publié le 05/05/2014 | 14:53, mis à jour le 05/05/2014 | 14:53

Alors que le théâtre de la Criée poursuit ses travaux de désamiantage, la petite salle continue de tourner et présente jusqu'à ce 7 mai, "La Traversée aux disparus".
C'est Eva Doubia, artiste associée au théâtre des Bernardines, qui a eu l'idée de réunir des histoires mouvementées de femmes noires, écrites par Fabienne Kanor, Maryse Condé et Yanick Lahens.
"On estime à plusieurs dizaines, parfois des centaines de millions le nombre des disparus pendant la traite, des frères, soeurs, pères, cousins, époux, amants, fils, filles, disparus, morts sans sépultures, sans être nommés ni honorés. Les rescapés ont fondé des familles qui ne connaîtront jamais leur généalogie. De part et d'autre de l'océan, des familles possèdent une amputation".
13 actrices et acteurs se partagent la scène aux côtés de trois musiciens pour un spectacle d'une durée de quatre heures. Les entr'actes permettent des pauses culinaires. 
 



vidéo d'extrait de la répétition disponible sur les pages:
http://provence-alpes.france3.fr/2014/05/05/marseille-la-traversee-aux-disparus-la-criee-471275.html
http://culturebox.francetvinfo.fr/scenes/theatre/la-traversee-aux-disparus-itineraires-de-la-femme-noire-a-la-criee-155315
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #12 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 07 Juin 2014 21:34

Danse ,

Difé Kako / présentation de la compagnie



Citation:
 
Ajoutée le 7 déc. 2012

Créée en 1995 par Chantal Loïal et Nathalie Joco, la compagnie Difé Kako, compagnie de danse afro-antillaise compte plus d'une dizaine de pièces chorégraphiques à son répertoire. Elle anime également des conférences dansées, stages, un "bal konsèr", et participe à des actions pédagogiques auprès des scolaires et étudiants ainsi qu'aux carnavals tropicaux à Paris et dans les territoires d d'Outre-Mer.
www.difekako.fr / www.alorsondanse.org
 
 


Reportage / interview de Chantal Loïal pour Africa24 TV


Ajoutée le 3 déc. 2012

Chantal Loïal, fondatrice et directrice de la compagnie Difé Kako répond aux questions de Hortense Assaga.






Château Rouge / Compagnie Difé Kako



Citation:
 
Ajoutée le 4 déc. 2012

Extraits du spectacle "Château Rouge" enregistré le 29 novembre 2012 au Théâtre Douze - Paris. Conception et direction artistique : Chantal Loïal / Chorégraphie : Chantal Loïal et Philippe Lafeuille / Interprètes : Julie Sicher, Katy Dinh, Mariama Diedhiou, Tania Jean, Machita Doucouré en alternance avec Aurore Zoumenou / Création lumière : Hervé Janlin.
Production : Compagnie Difé Kako
Soutiens : Kiosque Mayenne |Centre National de la Danse (studios) |Ville de Créteil 
 




Cie Difekako / "On t'appelle Vénus" / Interview de Chantal Loïal


On t'appelle Vénus / Chantal Loïal / reportage France3


Cie Difekako / "On t'appelle Vénus"


Citation:
 
Mise en ligne le 30 nov. 2010

Extraits de la pièce chorégraphique "On t'appelle Vénus". Solo de Chantal Loïal, compagnie Difekako. Chorégraphes : Chantal Loïal, Paco De Cina, Philippe Lafeuille. Enregistré au Centre Chorégraphique de Lille le 23 novembre 2010. 
 





Cie Difé Kako "Zandoli Pa Tini Pat" Extraits



Citation:
 
Mise en ligne le 18 oct. 2010

Chorégraphie : Chantal Loial
Assistance mise en scène : Nadine Mondziaou
Interprétation : Claire Moineau, Franck Richard, Sandra Sainte Rose et Julie Sicher
Création musicale sur scène : Anildo da Silva
Montage son : Franck Gabelus
Texte Slam : Marc Casimiro de San Leandro
Création lumière : T. Sebastiao Tadzio
Costumes : Andromaque Mizicas et Michèle Sicher
 
 


Disponible en DVD : http://www.axesud.eu/spip.php?article42&var_recherche=dif%C3%A9

autre spectacle disponible en DVD - Makak Janbé Croco : http://www.axesud.eu/spip.php?article88&var_recherche=dif%C3%A9
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #13 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 14 Juin 2014 20:18

WOPSO!



Citation:
 
Wopso !

De Marius Gottin

Mise en scène José Exélis

Réalisation Greg Germain

Avec Charly Lérandy et Emile Pelti

Photos Philippe Bourgade

Production Axe Sud

Coproduction La compagnie Les enfants de la mer

Soutien CNC

2012 - 70 min - Français et Créole

Chapelle du Verbe Incarné – Avignon Direction Greg Germain et Marie-Pierre Bousquet

« Les murs riaient, les gens riaient et je suis tombé ou quelqu'un m'a fait tomber. Maintenant, il ne reste plus que l'odeur du désastre. Je n'aime pas les aéroports. »

Dans le hall de l'aérogare, Fulbert et Auguste attendent l'heure de départ de leur avion. La salle d'embarquement devient alors une sorte de no man's land où l'on se raconte, s'affronte et se soutient. Dans les propos de ces deux vieux, défilent les îles de la Caraïbe, le passé remonte à la gorge et au cœur. L'avenir, lui, est fait de contours flous et de couleurs imprécises. La musique écoute tout cela et ponctue d'un roulement de tambour ou d'une plainte d'harmonica, les mots qui disent la Vie, l'Amour, la Mort.

Le projet artistique de La Compagnie des Enfants de la Mer puise ses sources aux confluences du texte, de la danse, du chant et de la musique, pour laisser dire les mots, faire parler l’émotion dans l'esprit d'un théâtre total au travers duquel, José Exélis interpelle la notion de “ tout corps en jeu ”. Ce travail s'inscrit dans une écriture à la fois personnelle et caribéenne avec un parti pris de bascule imaginaire et rythmique qui emprunte à la tradition populaire.

“ De cette tradition transposée, nous interrogeons l'universel à partir de nos chants, danses, contes et veillées, porteurs et riches de nouvelles théâtralités. Il y a toujours posé là, en osmose avec la mémoire ancestrale, l'imaginaire collectif de peuples multiples de la Caraïbe ; ce 6ème continent virtuel qu'il nous appartient de rendre tangible, artistiquement parlant s'entend ”. José Exélis 
 


http://www.axesud.eu/spip.php?article136
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #14 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 14 Juin 2014 21:45

DAMAS, FRAGMENTS



Citation:
 

Damas ! Fragments

De Léon-Gontran Damas

Mise en scène Patrick Moreau et Raffaele Giuliani

Réalisation François Dubreuil

Avec

Grégory Alexander, Régine Lapassion, Valérie Whittington, Jean-Louis Danancier

D'après l'oeuvre de Léon-Gontran Damas

Décor et costumes Jean-Marc Antoine-Edouard, Gisèle Méthon et Patrice Fincoeur

Photos Charlotte Schousboe

Production Axe Sud

Coproduction Compagnie de l'Homme aux Semelle de Vent

Soutien CNC

2012 - 63 min - Français

Chapelle du Verbe Incarné – Avignon Direction Greg Germain et Marie-Pierre Bousquet

« Un monde est à naître. Il suffirait non pas d'audace. Nous n'avons que de l'audace. Il n'y a plus de place au monde pour l'audace. L'audace est une affaire de calcul, de résistance, de matériaux. »

Léon-Gontran Damas, homme de lettres Guyanais (1912-1978) est aujourd'hui reconnu comme étant l'auteur qui inaugura en 1937, avec son recueil Pigment, le grand mouvement de la négritude. Sa poésie naît en effet d'un sentiment profond d'appartenance raciale. Il fut le premier qui inspira Aimé Césaire et Léopold Senghor sur cette voie. Toutefois, il ne reste que chichement évoqué comparé aux « jumeaux » de la négritude. Comme Frantz Fanon, Damas n'adhéra que formellement au mouvement de la négritude. Il fera muer sa négritude et son cri de révolte en une dérision acide et en un dénigrement aussi bien envers soi (l'ancien esclave/nouveau assimilé) qu'envers l'Autre (l'ancien Maître/nouvel assimilateur). On rapporte de Léon Gontran Damas qu'il resta muet jusqu’à l’âge de six ans, qu'il garda de son enfance un bégaiement qui ne le quitta jamais et qu'il mourut d'un cancer de la gorge. On rapporte aussi de lui que, pour la première fois, un poète noir cria sa souffrance. On dit que Damas eu trois origines, que trois sangs coulaient dans ses veines, qu'il était créole et qu'il était français. On dit aussi qu'il était un nègre. On dit que Damas est un poète de renom, qu'il est un des pères fondateurs d'un mouvement révolutionnaire à la fois social et littéraire... On dit parfois qu'il est un franchisseur de Lignes.

Loin de vouloir réconcilier sa figure, La Cie de l'Homme aux Semelles de Vents et la Troupe du Méridien ont recherché à approcher Damas au plus près de ses Lignes, à investir les intervalles entre ses « hoquets » et faire résonner la béance entre ses déchirements. Elles ont voulu traduire le Damas qui s'arrache du silence par de patientes reprises, formant peu à peu une poétique du fragment.
Fragments qui, mis bout à bout, charrient dans leurs mouvements l’être fondamental de la négritude : celui du cri déchirant sous une langue avalée. 
 




Léon-Gontran DAMAS A franchi la ligne


Citation:
 

De Léon-Gontran Damas

Mise en scène Frédérique Liebaut

Réalisation Koffi Kwahulé

Adaptation textes Frédérique Liebaut et Mylène Wagram

Avec Mylène Wagram

Photos Charlotte Schousboe

Production Awa Production

Coproduction Axe Sud, RFO, Awa Production

Soutien CNC

2008 - 66 mn - français

Chapelle du Verbe Incarné – Avignon
Direction Greg Germain et Marie-Pierre Bousquet

Dans un espace dépouillé se construiront les différents paysages de cette parole. L'enfant et ses deuils, l'homme et ses exils, La Femme conquise et déjà perdue. Dans ce tissage poétique des œuvres de Léon-Gontran Damas, une comédienne incarne une poésie moderne et humaine. La simplicité de l’écriture, la musicalité des vers et la radicalité du propos ouvrent une perspective qui rencontre et prolonge ce courant de la Négritude, fondé avec Césaire et Senghor. Humour, tendresse, dérision et révolte invitent à franchir la ligne et aller à la rencontre d'un homme qui a su s'engager pour faire de son désespoir un souffle de vie, un germe de liberté.

La voix de Damas résonne encore dans notre vie… 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7753
Localisation: PACA
 #15 Sorties - Evénements:   Sujet du message: THEATRE D'OUTRE MER   Posté le: 25 Juin 2014 12:48

Le TOMA (Théâtres d'Outre-Mer en Avignon) - Programme 2014 : http://www.verbeincarne.fr/fr/presentation-2/

Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Sorties - Evénements: THEATRE D'OUTRE MER Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2018
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Loto | Vidéos | Archives