Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Ni sportifs, ni artistes et pourtant célèbres...
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Ni sportifs, ni artistes et pourtant célèbres... S'abonner au Flux Rss Discussion générale Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Discussion générale:   Sujet: Ni sportifs, ni artistes et pourtant célèbres...

Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #31 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 16 Fév 2010 13:56

Dans la même veine , il y'a aussi:

Ces noirs qui ont fait la France de Benoît Hopquin (Ed Calmann-Lévy - 2009)



Présentation de l'éditeur
Citation:
 
Ils étaient musiciens à la cour, soldats révolutionnaires, héros de Verdun, écrivains, compagnons de la Libération. Ils étaient à la tribune de l'Assemblée nationale ou sur les plages du Débarquement, en Provence, à l'Odéon ou à Polytechnique. Ils étaient noirs. Qui s'en souvient? Qui se souvient de Habib Benglia, qui joua dans Les Enfants du paradis et dans La Grande Illusion, ou de René Maran, qui obtint le prix Goncourt en 1921? Après les indépendances, dans les années 60, la France et l'Afrique se sont séparées de corps mais aussi éloignées d'esprit. Chacune est partie de son côté. Dans les livres d'histoire, soit par honte d'avoir colonisé, soit par dépit d'avoir été largués, soit encore par indifférence, nous avons peu à peu gommé les traces de couleur de notre saga nationale. C'est oublier Félix Eboué qui, alors qu'il était gouverneur du Tchad, fut parmi les premiers résistants à répondre à l'appel du général de Gaulle; c'est oublier Gaston Monnerville, président du Sénat et ainsi deuxième personnage de la République pendant plus de vingt ans. C'est oublier aussi Edmond Albius, ancien esclave qui découvrit la technique de la fécondation artificielle de la vanille, ou Louis Delgrès, qui préféra mourir plutôt que d'accepter le rétablissement de la servitude en Guadeloupe. D'une écriture vive et brillante, Benoît Hopquin retrace les destins exceptionnels et romanesques de ces figures noires, ces pionniers qui durent les premiers lutter contre les préjugés et pour l'égalité.  
 


Interview de l'auteur sur Grioo
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #32 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 10 Mar 2010 17:23

C'est fou tout ce que l'on peut dénicher sur le net:

Site belge Suffrage Universel; depuis 1998, un site indépendant consacré à la participation politique des minorités ethnonationales et religieuses (concerne entre autre les pays suivants Allemagne - Belgique - Danemark - Etats-Unis - France - Norvège - Pays-Bas - Royaume-Uni )
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #33 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 29 Avr 2010 14:08

Mourad Boudjellal (Homme d'affiare - Fondateur PDG de la maison d'éditions Soleil Productions, et président du Rugby club toulonnais RCT)

Source wiki
Citation:
 
D'origine algérienne est né le 5 juin 1960 à Ollioules dans le Var.
Mourad Boudjellal est passionné de bandes dessinées depuis son plus jeune âge. A dix ans il reliait ses propres bandes dessinées qu'il baptisait Mourad Éditions et à quinze ans il participe à la création du festival de bandes dessinées d'Hyères. En 1982, il ouvre une petite librairie spécialisée en bandes dessinées, Bédule, rue de Pomet à Toulon et organise des séances de dédicaces.

En 1988, il crée Soleil Éditions et rachète les droits de Rahan dont le premier volume se vend à 8 000 exemplaires en trois jours et à 22 000 en trois mois. Il poursuivra dans les rééditions avec Tarzan ou Mandrake le magicien avant de lancer des séries originales dont le phénoménal succès de Lanfeust de Troy et des séries déclinées.

Aujourd'hui, Soleil (dont il est actionnaire à 100 %) est le troisième éditeur francophone de bandes dessinées et réalise un chiffre d'affaires de près de 40 millions d'euros.

Ayant relancé le mythique label Futuropolis avec Gallimard, associé à TF1 pour le lancement de TF1 BD, il entend également créer un studio de dessins animés. 
 


Je ne sais plus quelle chaine lui a consacré un reportage (vraiment bâclé) diffusé récement.


Dans la même famille nous avons le grand frère:

Farid Boudjellal (auteur de bande dessinée français)


Mourad et Farid Boudjellal

Source wiki
Citation:
 

Farid Boudjellal, né le 12 mars 1953 à Toulon, est un auteur de bande dessinée français.

Né dans une famille modeste d'origine algérienne, il est atteint de la poliomyélite à l'âge de huit ans. Il grandit dans le sud de la France et pousse les études jusqu'à la fac. En 1978, il publie des histoires courtes dans Circus et Charlie Mensuel. Son premier récit, « l'Oud », paraît chez Futuropolis. À Paris, il s'installe dans un studio avec José Jover et Roland Monpière. Il publie ensuite de nombreux albums souvent consacrés avec humour au (rare) thème de l'immigration, du racisme au quotidien (« Juif-Arabe »), des "seconde génération", etc.
En 1998 paraît le premier tome de « Petit Polio », série plus ou moins autobiographique. 
 


J'avoue avoir dévoré l'intégrale de Juif Arabe (y 'en a aussi pour les catholiques)
[img]
http://ecx.images-amazon.com/images/I/51b5YkQZrRL._SL500_AA300_.jpg[/img]
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #34 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 29 Avr 2010 21:56

Les couverture des albums Juif Arabe :






Extraits ici:



Mourad BOUDJELLAL - C'est dans l'air - 29/04/2009 (Courte section consacrée à sa carrière)

Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #35 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 30 Avr 2010 12:13


Rahim Danto Barry - Architecte

Jean-Luc Bohl, président de la CA2M, l'architecte Shigeru Ban et le chef de projet, Rahim Danto Barry. - ©LPC|JML

Biographie par Norma Edition
Citation:
 
Rahim Danto Barry est architecte, diplômé de l’École d'architecture de Paris-la Défense. Il exerce sa profession au sein de différentes agences parisiennes et est principalement intervenu sur des projets de grande échelle dont les programmes variés vont des activités sportives, culturelles ou institutionnelles à l'aéroportuaire. Il a notamment participé à la réalisation du pavillon de la France pour l'Exposition universelle de Séville chez Viguier-Jodry, du Stade de France au sein de la SCAU, du siège du Parlement européen à Strasbourg avec Architecture-Studio ainsi qu'au terminal 2E à Roissy-Charles-de-Gaulle au sein d'ADP-Paul Andreu. Il collabore actuellement avec l'agence Shigeru Ban Architects Europe à la construction de l'antenne du Centre Georges-Pompidou à Metz.  
 


Centre Georges-Pompidou à Metz (Esquisse)
Revenir en haut
      
Patrice
Première Classe Première Classe



Genre: Homme
Inscrit le: 06 Juin 2007
Sujets: 18
Messages: 20564
Localisation: Seine et Marne
 #36 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 30 Avr 2010 12:24


Centre Georges-Pompidou à Metz (Esquisse)

J'adore !
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #37 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 10 Juin 2010 12:16

A l'occasion je posterais un article du dans une autre rubrique un article du Moniteur consacré à cette œuvre.


Pour revenir au sujet:
Fatou Fatal - Créatrice de mode

Vu sur Grioo:
Citation:
 

Fatou Kebe signe une collection de maillots de bain pour Etam
04/06/2010 Par Lottie Epoupa

Fatou Kebe est une créatrice autodidacte qui a fait de la lingerie son univers. Cet été pour la marque Etam elle crée une collection inspirée de l' Afrique par ses motifs, ses couleurs et ses bijoux.


Fatou Kebe, créatrice de la marque Fatou Fatal n'est pas une inconnue chez GPE qui lui a consacré un showroom. Pour cet été la styliste a imaginé une collection de maillots de bain pour la marque Etam. Inspirée de l'Afrique cette collection est au coeur de la tendance ethnique en vogue cet été.

En plus d'être tendance, le projet est aussi solidaire puisqu'il permet de fournir du travail à des femmes sénégalaises en difficulté. Tous les bijoux sont créés par des dakaroises contactées par le biais d'ONG : Oxfam, Padec et Avenir de l'enfant. Oxfam oeuvre pour endiguer la pauvreté et l'injustice, Padec soutient les femmes issues de milieux défavorisés tandis qu'Avenir de l'enfant vient en aide aux jeunes de la rue.

C'est donc une collection tendance, glamour et solidaire que propose Fatou Kebe aux clientes d'Etam. Déclinée dans des couleurs chaudes : chocolat, jaune, or, noir ébène, avec des imprimés inspirés de la faune et la flore africaine, réhaussées accessoires bijoux en bois d'ébènes, coquillages ou perle de verres à facette qui sont la touche de Fatou Kebe la collection Fatou Fatal pour Etam fera de vous des african queen sur les plages.

Pour en savoir plus
Découvrez la collection de Fatou Kebe pour Etam
Article Grioo : Fatou Kébé, la petite fée
Le site Fatou Fatal 
 


Je crois que je préfére sa collection maillot de bain pour ETAM.
Revenir en haut
      
sengajfa
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2005
Sujets: 45
Messages: 1205
Localisation: 92 - Hauts-de-Seine
 #38 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 10 Juin 2010 16:18

Pour la connaitre, je dois dire que cette fille est une combattante à 1000% !!!

elle ne s'est jamais découragée, à toujours cru en elle et ses projets.

Sa 1ere expérience stylistique dakaroise s'est mal passé: elle avait organisé il ya qqs années un défilé de lingerie avec des modèles créés par elle...Les Puritains et autres néo conservateurs l'avaient descendu en flèche, lui reprochant un manque de pudeur et autre "décadence de la femme made in occident"...

elle a fait fi de ses critiques...elle vend désormais aux Emirats Arabes unis, aux USA...et là un contrat avec Etam...chapeau!!!
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #39 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 13 Juin 2010 11:22

Merci pour l'anecdocte.
Faut quand même vraiment vouloir se faire plaisir:

Citation:
 
Véritables bijoux de corps, ces ensembles sensuels et précieux ne se vendent pas à moins de 1 300 € pièce ! Heureusement, Fatou Kébé réalise également des versions plus abordables pour celles d'entre nous qui veulent jouer les Shéhérazades pour une somme plus raisonnable (comptez [g]autour de 150 €[/g], ndlr). 
 


Tidjane Thiam (Chef d'entreprise)

Bio Wiki:
Citation:
 
Tidjane Thiam, né le 29 juillet 1962, est un chef d'entreprise ivoirien, né à Abidjan. Actuel PDG de Prudential plc, principale compagnie d'assurance du Royaume-Uni.
Études et carrière

* École polytechnique, promotion 1982
* École des Mines de Paris
* Rejoint le cabinet McKinsey en 1988 à Paris
* De 1994 à 2000, il rejoint la Côte d'Ivoire comme directeur du plan, puis ministre de la Planification et du Développement
* En 2000, il revient en France chez McKinsey.
* En 2002, il devient directeur stratégique du groupe Aviva, ayant la responsabilité des opérations internationales et d'Aviva Europe.
* Depuis septembre 2009, il préside le groupe d'assurance Prudential. De ce fait, il est le premier noir à diriger une entreprise du FTSE 100. Prudential a annoncé le 1er mars 2010 le rachat pour 35,5 milliards de dollars d'AIA, filiale asiatique de l'américain AIG, qui en fera le leader international de l'assurance-vie en Asie, région la plus prometteuse du secteur.

On doit à Tidjane Thiam un texte remis à l'Institut Montaigne, dans lequel il explique pourquoi il a dû traverser la Manche pour atteindre les plus hauts échelons hiérarchiques d'une grande entreprise. Une progression quasi-impossible pour lui en France, à cause du fameux "plafond de verre". 
 


Petite définition
Citation:
 
Le plafond de verre (glass ceilling) est une expression apparue aux Etats Unis à la fin des années 1970 et s'est fait connaitre en 1986 suite à un article publié dans le Wall Street Journal ; qui désigne le fait que, dans une structure hiérarchique, les niveaux supérieurs ne sont pas accessibles à certaines catégories de personnes. 
 



Actuellement , son nom revient dans les revues financiers suite à l'échec cuisante de sa tentative de prise de contrôle d'AIA, la filiale asiatique de l'assureur américain AIG, pour plus de 30 milliards de dollars. Il est comme qui dirait sur la sellette.
Il s'agissait d'une opération plus que risquée, on ne peut pas toujours réussir à tout obtenir dans le monde de la finance.
Article de les Echos:
Citation:
 
Tidjane Thiam tente de sauver son poste à la tête de l'assureur britannique Prudential

[ 03/06/10 ]
L'assureur britannique renonce officiellement à racheter AIA, la filiale asiatique de l'américain AIG, pour plus de 30 milliards de dollars. Beaucoup y voient une preuve que les actionnaires peuvent désormais exercer leurs responsabilités en matière de gouvernance d'entreprise.

NICOLAS MADELAINE, Les Echos
DE NOTRE CORRESPONDANT À LONDRES.

Tidjane Thiam, le PDG franco-ivoirien de l'assureur britannique Prudential, tente désormais de sauver son poste après l'échec -officiel depuis hier matin -de sa tentative de prise de contrôle d'AIA, la filiale asiatique de l'assureur américain AIG, pour plus de 30 milliards de dollars.

S'il semble estimer que l'abandon de l'opération à la suite du refus de la compagnie américaine d'abaisser le prix de vente de 35,5 milliards de dollars à 30,4 milliards ne remet pas en cause son poste, beaucoup d'actionnaires de l'assureur pensent qu'il devra tôt ou tard partir. A moins, peut-être, de trouver une solution pour redonner du tonus au cours de Bourse de son groupe, par exemple en cotant sa filiale asiatique afin d'en faire ressortir la valeur, une solution pouvant toutefois requérir du temps (lire ci-dessous).

Trois parmi les plus gros actionnaires qualifient en tout cas sa position d' « intenable », selon le « Times » de Londres. Gary Jenkins, analyste chez Evolution Securities, estime de son côté que sa situation est « très délicate », tout comme celle de l'ensemble de la direction de Prudential, qui a « probablement recruté Tidjane Thiam, fin octobre dernier, pour mener à bien sinon cette opération, du moins une transaction de cette envergure », déclare-t-il. Plusieurs investisseurs veulent également la peau de Harvey McGrath, le président du conseil.

Selon Robin Greffen, gérant de Neptune IM et meneur des actionnaires opposés à la transaction, il est probable que Tidjane Thiam, âgé de quarante-sept ans, sera remplacé par Michael McLintock, le patron de M & G, une filiale de gestion de Prudential. Le groupe britannique se refusait, hier, à tout commentaire et renvoyait à son assemblée générale des actionnaires du 7 juin, qui aura bien lieu, même si ce ne sera pas pour valider une augmentation de capital de 21 milliards de dollars, ni le rachat d'AIA.
Meilleur savoir-faire

L'annonce par Prudential qu'il négociait avec AIG un retrait de son offre met en tout cas un point final à une campagne extrêmement controversée depuis le tout début, en mars dernier. Son issue est, pour certains, une preuve que les actionnaires peuvent exercer leurs responsabilités en matière de gouvernance d'entreprise, après n'avoir pas osé se mettre en travers d'opérations particulièrement risquées comme le rachat d'ABN AMRO par Royal Bank of Scotland (RBS) avant la crise. Certes, beaucoup de spécialistes reconnaissent que l'Asie offre un potentiel de croissance supérieur à l'Occident dans l'assurance-vie, et considèrent, avec par exemple Lance Burbidge, de Redburn Partners, que le groupe britannique dispose d'un meilleur savoir-faire que ses concurrents dans cette région.

Cependant, les facteurs de risque étaient jugés immenses. A peine un an après la chute de Lehman Brothers et alors que les marchés financiers et la reprise économique restent en équilibre précaire, Prudential envisageait d'acquérir une société d'une fois et demie sa taille dans une zone géographique éloignée de ses bases. Sa direction -le directeur général et le directeur financier -était en poste depuis moins d'un an et a commis au moins deux maladresses : Tidjane Thiam a accepté d'être administrateur de la Société Générale en même temps qu'il tentait de mener à bien cette immense opération ; Prudential s'est aussi vu refuser le feu vert du régulateur britannique juste avant la publication prévue du prospectus détaillant l'opération. En outre, l'ensemble AIA Prudential restait, après fusion, encore faible en Inde et en Chine, les marchés à plus fort potentiel. Et, pour couronner le tout, le prix était jugé trop élevé.

Une facture de 660 millions

Alors que les actionnaires britanniques se montraient réticents, la direction de Prudential a tenté de séduire les investisseurs asiatiques, ce qui a suscité de fortes critiques. Pour réussir cette opération, Prudential devait réunir l'approbation de 75 % de ses actionnaires. Si l'on en croit la presse anglo-saxonne, la direction d'AIG aurait estimé qu'il était loin d'être certain que ce seuil soit atteint, même après réduction du prix de vente d'AIA, et ce serait peut-être la raison pour laquelle le groupe américain aurait refusé de faire un geste.

L'échec de l'opération est un coup dur pour Credit Suisse, JPMorgan Chase et HSBC, qui conseillaient Prudential. L'opération va toutefois coûter à l'assureur britannique « approximativement » 660 millions de dollars en conseils (banquiers, avocats…) et frais divers, dont 224 millions à AIG en pénalités. La facture peut varier en fonction de l'évolution des instruments de couverture contre l'évolution des devises achetées pendant la transaction.

Chronologie d'un échec
1er mars. Annonce du projet d'acquisition d'AIA, la filiale asiatique de l'américain AIG, pour 35,5 milliards de dollars.
18 mars. Les actionnaires de Prudential forcent Tidjane Thiam, le PDG de l'assureur britannique, à renoncer à son poste d'administrateur de la Société Générale.
3 mai. Le régulateur britannique estime que Prudential serait insuffisamment capitalisé en cas d'acquisition d'AIA. La publication du prospectus de l'opération est retardée.
17 mai. Prudential lance son augmentation de capital de 21 milliards de dollars avec droits de souscription et renforce ses coussins de capitaux.
24 mai. Le patron d'AIA déclare qu'il partirait si sa société était acquise par Prudential.
25 mai. Cotation de Prudential à Hong Kong et à Singapour.
28 mai. Prudential et AIG discutent d'une baisse de prix sous la pression des actionnaires de l'assureur britannique.
2 juin. Aucun accord n'est trouvé. Prudential négocie avec AIG un retrait de son offre. 
 
Revenir en haut
      
azertyk
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 19 Juin 2010
Sujets: 6
Messages: 356
Localisation: dans une auberge
 #40 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 26 Juin 2010 17:33



Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #41 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 05 Sep 2010 20:09

Après ce post humoristique (nota: dans le monde du Show bizz ils sont légion à avoir le pédigrée du "personnage posté", mais son cas atteint des sphère à la fois inespérées et desepérant!!! A quoi bon cirer les banc l'école si être vagabond peut rapporter tout autant si ce n'est plus ?!!! ); pour revenir au sujet :

Moustadira Adame créateur de la marque de "streetwear haut de gamme" Chewö Couture (Marseille)



Présentation : ]Metrofrance.com Mis à jour 19-04-2010 19:33
Citation:
 
Chewö séduit le milieu de la mode
Moustadira Adame a lancé sa marque. Ce créateur marseillais a été sélectionné par les Galeries Lafayette.

On a beau collectionner les prix, travailler sept jours sur sept sans se verser de salaire pendant trois ans (chercherais t'on à faire croire que le gars joue la carte du bénévolat ?!!), il n'est pas facile de se faire une place au soleil dans le milieu de la mode marseillaise. Moustadira Adame, 20 ans, en fait l'expérience. Il s'est lancé en créant sa propre ligne de vêtements, Chewö Couture, il y a trois ans.

A partir de samedi prochain, sa nouvelle collection de prêt-à-porter sera présentée aux Galeries Lafayette de Saint-Ferréol. “Pour moi, c'est énorme ! C'est un aboutissement car, à Marseille, on ne peut pas dire que les boutiques jouent le jeu avec les jeunes créateurs. Elles préfèrent miser sur des marques qui ont déjà une forte notoriété.”

Pourtant, Moustadira Adame a un pedigree intéressant : il a remporté successivement les concours Défi Jeunes, Talents des Cités et Graine de Boss, qui mettent à l'honneur les jeunes entrepreneurs. Il est également soutenu par l'Institut mode Méditerranée. La série Plus belle la vie vient régulièrement faire les emplettes dans son show-room, et quelques joueurs de l'OM portent régulièrement ses créations.

Malgré cela, sans gros capitaux, difficile de faire son trou. “Il y a beaucoup de freins, notamment au niveau financier. Il faut jongler en permanence avec de petits budgets et je suis obligé de tout faire tout seul, explique le jeune homme titulaire d'un BTS de gestion pour les PME-PMI. A ceux qui veulent se lancer dans ce secteur, je dis toujours que le moteur, c'est d'abord la passion. Si l'on ne pense qu'au monde doré de la mode et à l'argent, on ne va pas très loin.” Moustadira, lui, voit loin : s'il se dit “patriote” marseillais et promet, quoi qu'il arrive, de garder son siège à Marseille, il prévoit de s'implanter non seulement dans le reste de la France, mais également à l’étranger.

Collection
D'origine comorienne, Moustadira Adame a choisi d'intituler sa marque Chewö, mot qui qualifie en langue swahilie une personne élégante et honorable.
Chewö Couture propose des jeans, des tee-shirts, des robes ou encore des accessoires haut de gamme dont les prix s’échelonnent de 35 (tee-shirt) à 600 euros (sac).
Ses pièces sont à découvrir au show-room (salon Didier Castagier, 67, rue Saint-Ferréol), sur www.chewocouture.com, et à partir de samedi aux Galeries Lafayette avec, à partir de 15 heures, un défilé toutes les heures.
D'origine comorienne, Moustadira Adame a choisi d'intituler sa marque Chewö, mot qui qualifie en langue swahilie une personne élégante et honorable.
Chewö Couture propose des jeans, des tee-shirts, des robes ou encore des accessoires haut de gamme dont les prix s’échelonnent de 35 (tee-shirt) à 600 euros (sac).
Ses pièces sont à découvrir au show-room (salon Didier Castagier, 67, rue Saint-Ferréol), sur www.chewocouture.com, et à partir de samedi aux Galeries Lafayette avec, à partir de 15 heures, un défilé toutes les heures. 
 

Un cas parmis d'autre , pouvu que cela dure.


Défilé Chewö Couture station Alexandre
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #42 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 17 Oct 2010 20:26

Renée Clément, (Responsable des Relations Consommateurs de Coca Cola France)


Article Grioo

Extrait:
Citation:
 

Pouvez-vous vous présenter à nos internautes?

Je suis Renée Clément, franco-camerounaise. J'ai 35 ans, j'ai vécu une partie de mon enfance au Cameroun et de mon adolescence en Europe. Je travaille en tant que Responsable des Relations Consommateurs au sein du département communication de Coca-Cola Services France. Mes principales passions sont Jésus, l'Afrique, Barak Obama, l’écriture et je m'implique également dans la vie associative à travers l'association DRIM sur laquelle nous reviendrons. J'aime échanger avec les autres, voyager, l'aventure ainsi que le sport.
J'aime prendre des initiatives et n'ai pas peur de relever les défis qui se présentent à moi. 
 


Carole DA SILVA

Citation:
 

Son Parcours

Carole DA SILVA est diplômée en Administration socioculturelle. Après un passage au Secrétariat d'Etat à l'Action humanitaire, elle est Chargée de mission à la Politique de la ville à Mantes-la-Jolie, puis à Neuilly-Plaisance, en région parisienne. Elle démissionne de ce dernier poste en juillet 2003 pour se consacrer à l'association Afrique Insertion qu'elle crée en février 2002, devenue AFIP (Association pour l'Intégration Professionnelle), dont elle assure la direction.

Ses Fonctions
Titulaire d'un DESS en Ingénierie du Développement Urbain et de l'Intégration en Europe et d'un diplôme universitaire Humanitaire Développement, elle occupe actuellement les postes suivants :



* Directrice-Fondatrice de l'AFIP (Association pour Favoriser l'Intégration Professionnelle),

* Membre du HCI (Haut Conseil à l'Intégration)

* Administratrice de l'ACSE (Agence nationale pour la Cohésion Sociale et pour l'Egalité des chances), qui a remplacé le FASILD, et de la Commission audiovisuelle, Image de la Diversité

*
Vice-présidente du Collectif National Egalité des Chances, grande cause nationale 2006
*
Et depuis le 02 juillet 2007, Membre du Comité Consultatif de la HALDE 
 


Interview par Hortense PENDA de Renée Clément, franco-camerounaise, cadre chez Coca Cola France et Présidente de l'OEUA (Organisation des Etats Unis d'Afrique) et de Carole DA SILVA, Beninoise, fondatrice et directrice de l'AFIP (Association pour Favoriser l'Integation Professionnelle).

Mbengue (Mise en ligne 2 Oct 2010)


Les études ne mènent pas forcement sur la voie du chômage.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #43 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 28 Oct 2010 23:37

Peter Bossman (Médecin - Politique)




Citation:
 
TF1 News, le 25 octobre 2010 à 17h45, mis à jour le 25 octobre 2010 à 17:54

En remportant les élections municipales à Piran, en Slovénie, un médecin d'origine ghanéenne, Peter Bossman, est devenu dimanche le premier maire noir d'une ville de l'ex-Yougoslavie et plus globalement d'Europe de l'Est.

"Le simple fait que j'aie été élu montre le niveau élevé de démocratie régnant en Slovénie". Le Dr Peter Bossman savoure sa victoire. Candidat du parti social-démocrate (centre-gauche), il a été élu dimanche soir maire de Piran, une ville de Slovénie de 20.000 habitants située sur l'Adriatique. Ce médecin ghanéen est donc désormais le premier maire noir élu en Europe de l'Est.

Peter Bossman est arrivé en Slovénie au début des années 1980 pour y suivre des études de médecine. Le pays faisait alors encore partie de la Yougoslavie. Il envisageait initialement de retourner au Ghana après sa formation. Il a finalement changé d'avis après avoir épousé une étudiante d'origine croate et trouvé un premier emploi en tant que médecin pour les touristes en vacances en Slovénie.

Environ 12% des habitants de Slovénie sont nés à l'étranger mais seule une infime partie vient d'Afrique.  
 


La portée raciale de l'information peut être sujet à controverse: "
- "Big news , un homme noir a réussit à se faire élire maire en plein Europe de l'est!!!!
- Waouh , quel révolution!!!! Youpi!!!"

Ceci dit, dans le cas présent c'est ce point mis en avant qui m'a fait tiquer sur l'article, sans quoi ce serait passé à la trappe.
Évidement, le fait que l'infos soit le fait qu'il soit noir est un peu affligeant.


Jean Gregoire Sagbo - Politique

Citation:
 
Un premier Noir élu en Russie
www.lencrenoir.com, Juillet 2010


Jean Gregoire Sagbo est devenu le premier Afro-russe élu à un poste politique, aux élections du mois dernier en Russie. La Russie a une histoire de violence raciale extrême, ce qui rend cette élection très significative.

Vyacheslav Arakelov, le maire de Novozavidovo, affirme que la peau de Jean Gregoire Sagbo est noire, mais est russe à l'intérieur et qu'il se soucie profondément de sa ville. M. Sagbo sera l'un des dix conseillers municipaux de la ville.

Le politicien de 48 ans est né en Afrique de l'Ouest, au Bénin, plus précisément. Il est arrivé en Russie soviétique en 1982 pour étudier l’économie. Après avoir épousé une femme russe, ils ont déménagé dans sa ville natale sept ans plus tard.

Novozavidovo est situé à 100 kilomètres au nord de Moscou. Cette ville était autrefois un quartier animé, près de Zavidovo, un endroit fréquemment utilisé par les dirigeants soviétiques pour lieu de résidence. Mais depuis la chute de l'empire communisme, elle est tombée dans le désarroi, aux prises avec un taux de chômage élevé, la corruption, l'alcoolisme, et la pollution.

M.Sagbo, qui travaille dans l'immobilier, n'a jamais prévu entrer en politique, considérant ce métier obscur et dangereux.

Alors, pourquoi un père de deux enfants accepterait-il ce stress et un salaire minable?

Jean Gregoire Sagbo a dit dans une interview donner dans un bâtiment municipal délabrée de la ville de Novozavidovo que cette ville est en train de mourir. « Cette ville est ma maison. On ne peut vivre ainsi »

M. Sagbo, qui réside depuis 21 ans en Russie, a inauguré une journée annuelle de collecte des ordures il y a dix ans de cela. Il a également remanié son entrée d'appartement, afin d'y planter des fleurs. Il n'a pas hésité à dépenser son propre argent pour améliorer l’état sa rue.

Alors, qu'elles sont ses plans en tant qu’élu?

Sagbo a fait de nombreuses promesses pour la ville appauvrie, en disant qu'il veut lutter contre la toxicomanie, mettre le chauffage dans les maisons, et mettre fin à la pollution.

Un bon point de départ serait l’édifice municipal, où la salle de bain est carrément une pièce avec un trou dans le plancher.

Sagbo n'est pas le premier noir à essayer de la politique. Un autre ouest-africain Joaquin Crima, celui-ci originaire de la Guinée-Bissau, a mené une campagne porte-à-porte pour être à la tête d'un district situé sud de la Russie l'année dernière. Bien qu'il était très aimé, très peu de gens ont voté pour lui. Il subit une défaite cuisante.

Joaquin Crima a été surnommé par les médias « L'Obama de Russie.» Maintenant, ils ont octroyé le titre à Jean Gregoire Sagbo, à son grand déplaisir.

M. Sagbo répond à cette étiquette en affirmant « Mon nom n'est pas Obama. C'est du sensationnalisme. Il est noir et je suis noir, mais nous sommes dans une situation totalement différente. »

Sagbo affirme qu'il ne ressent pas de racisme dans la ville Novozavidovo. 
 


Bizarrement, diffusé ainsi sur un site dédiée à la communauté noire, cela fait moins choquant.
La vie est un bal de paradoxe.

Allez , une petite remontée dans le temps:
Abraham Pétrovitch Hanibal (1696-1781)



Source: http://audeladuracisme.com
Citation:
 


Général en chef de l'Armée impériale russe,

Aïeul du poète russe, Alexandre Pouchkine !

Parlant de son ancêtre, Pouchkine écrit : « Mon arrière grand-père fut enlevé à l’âge de huit ans des côtes africaines et conduit à Constantinople ».

C'est là en effet que, devenu page du sultan ottoman Ahmed III, Abraham Hanibal sera racheté en secret par un riche marchand russe pour le compte du chancelier Golovine, confident du tsar Pierre 1er. Emmené en 1704 à la Cour impériale, converti à la religion russe orthodoxe, de filleul du tsar, il en devient le secrétaire particulier et le confident. Et le suivra également sur les champs de bataille.

De 1717 à 1722, étudiant en France aux frais de l'empereur, il obtient un diplôme d'ingénieur militaire -expert en artillerie et en fortifications- et le grade de capitaine d'armée. Sa prodigieuse ascension dans la hiérarchie impériale commence dès son retour à Saint-Pétersbourg.
Ses états de service sont éloquents : professeur de mathématiques et de génie militaire en 1724; un temps précepteur de mathématiques du futur empereur Pierre II; général major en 1742; directeur technique des armées, chargé du contrôle de la formation des officiers ingénieurs en 1752; général des ingénieurs en 1756; puis général en chef de l'armée impériale russe en 1759; il se voit décerner les plus prestigieuses décorations.

Anobli et fait chevalier, il reçoit en cadeau des domaines comprenant villages et serfs, qu'il saura faire fructifier pour laisser à ses descendants une estimable fortune.

Son succès dans la réalisation de l'ouvrage pharaonique du canal de Cronstadt le désigne tout naturellement comme le Vauban1 russe 1 .
En outre, il introduit l'enseignement de l'architecture civile dans les écoles du Génie et crée le premier hôpital pour ouvriers.
Son éblouissante carrière ne lui vaut pas que des amis : à la mort de Pierre le Grand en 1725, il est exilé dans le goulag sibérien par le prince Menchikov et n'en sortira que grâce à l'intervention de l'impératrice Anne, qui monte sur le trône trois ans plus tard. Mais c'est sous le règne de l'impératrice Elisabeth (1741-1761) qu'il deviendra l'une des personnalités les plus importantes de l'Empire russe.

Marié pendant 45 ans à une aristocrate suédoise, Christine-Régine de Schoëberg, père de sept enfants, Hanibal 2 , qui avait accolé ce nom à celui de sa naissance, Abraham, meurt à 85 ans, le 20 avril 1781.

Plus que du talent, il en aura fallu du génie et des qualités humaines remarquables à ce « Chevalier noir dans la Russie des tsars » pour réussir à occuper, malgré le racisme de l’époque, des fonctions aussi importantes en Europe au XVIIIe siècle.



Sources :

* Jeune Afrique, no 1851 du 28 juin au 21 juillet 1996. Article de J.-C. Perrier, « Hanibal, le général nègre du tsar ».
* http://africamaat.com René-Louis Parfait Etilé, ingénieur, Égyptologue.


--------
1 Maréchal de France; Commissaire général des fortifications (1678)
2 En hommage au général niquitéord-africain de l'Antiquité 
 

en complément un article de grioo ici
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #44 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 29 Oct 2010 02:13

Missyna alna a écrit:
 
Merci pour l'anecdocte.
Faut quand même vraiment vouloir se faire plaisir:

Citation:
 
Véritables bijoux de corps, ces ensembles sensuels et précieux ne se vendent pas à moins de 1 300 € pièce ! Heureusement, Fatou Kébé réalise également des versions plus abordables pour celles d'entre nous qui veulent jouer les Shéhérazades pour une somme plus raisonnable (comptez [g]autour de 150 €[/g], ndlr). 
 


Tidjane Thiam (Chef d'entreprise)

Bio Wiki:
Citation:
 
Tidjane Thiam, né le 29 juillet 1962, est un chef d'entreprise ivoirien, né à Abidjan. Actuel PDG de Prudential plc, principale compagnie d'assurance du Royaume-Uni.
Études et carrière

* École polytechnique, promotion 1982
* École des Mines de Paris
* Rejoint le cabinet McKinsey en 1988 à Paris
* De 1994 à 2000, il rejoint la Côte d'Ivoire comme directeur du plan, puis ministre de la Planification et du Développement
* En 2000, il revient en France chez McKinsey.
* En 2002, il devient directeur stratégique du groupe Aviva, ayant la responsabilité des opérations internationales et d'Aviva Europe.
* Depuis septembre 2009, il préside le groupe d'assurance Prudential. De ce fait, il est le premier noir à diriger une entreprise du FTSE 100. Prudential a annoncé le 1er mars 2010 le rachat pour 35,5 milliards de dollars d'AIA, filiale asiatique de l'américain AIG, qui en fera le leader international de l'assurance-vie en Asie, région la plus prometteuse du secteur.

On doit à Tidjane Thiam un texte remis à l'Institut Montaigne, dans lequel il explique pourquoi il a dû traverser la Manche pour atteindre les plus hauts échelons hiérarchiques d'une grande entreprise. Une progression quasi-impossible pour lui en France, à cause du fameux "plafond de verre". 
 


Petite définition
Citation:
 
Le plafond de verre (glass ceilling) est une expression apparue aux Etats Unis à la fin des années 1970 et s'est fait connaitre en 1986 suite à un article publié dans le Wall Street Journal ; qui désigne le fait que, dans une structure hiérarchique, les niveaux supérieurs ne sont pas accessibles à certaines catégories de personnes. 
 



Actuellement , son nom revient dans les revues financiers suite à l'échec cuisante de sa tentative de prise de contrôle d'AIA, la filiale asiatique de l'assureur américain AIG, pour plus de 30 milliards de dollars. Il est comme qui dirait sur la sellette.
Il s'agissait d'une opération plus que risquée, on ne peut pas toujours réussir à tout obtenir dans le monde de la finance.
Article de les Echos:
Citation:
 
Tidjane Thiam tente de sauver son poste à la tête de l'assureur britannique Prudential

[ 03/06/10 ]
L'assureur britannique renonce officiellement à racheter AIA, la filiale asiatique de l'américain AIG, pour plus de 30 milliards de dollars. Beaucoup y voient une preuve que les actionnaires peuvent désormais exercer leurs responsabilités en matière de gouvernance d'entreprise.

NICOLAS MADELAINE, Les Echos
DE NOTRE CORRESPONDANT À LONDRES.

Tidjane Thiam, le PDG franco-ivoirien de l'assureur britannique Prudential, tente désormais de sauver son poste après l'échec -officiel depuis hier matin -de sa tentative de prise de contrôle d'AIA, la filiale asiatique de l'assureur américain AIG, pour plus de 30 milliards de dollars.

S'il semble estimer que l'abandon de l'opération à la suite du refus de la compagnie américaine d'abaisser le prix de vente de 35,5 milliards de dollars à 30,4 milliards ne remet pas en cause son poste, beaucoup d'actionnaires de l'assureur pensent qu'il devra tôt ou tard partir. A moins, peut-être, de trouver une solution pour redonner du tonus au cours de Bourse de son groupe, par exemple en cotant sa filiale asiatique afin d'en faire ressortir la valeur, une solution pouvant toutefois requérir du temps (lire ci-dessous).

Trois parmi les plus gros actionnaires qualifient en tout cas sa position d' « intenable », selon le « Times » de Londres. Gary Jenkins, analyste chez Evolution Securities, estime de son côté que sa situation est « très délicate », tout comme celle de l'ensemble de la direction de Prudential, qui a « probablement recruté Tidjane Thiam, fin octobre dernier, pour mener à bien sinon cette opération, du moins une transaction de cette envergure », déclare-t-il. Plusieurs investisseurs veulent également la peau de Harvey McGrath, le président du conseil.

Selon Robin Greffen, gérant de Neptune IM et meneur des actionnaires opposés à la transaction, il est probable que Tidjane Thiam, âgé de quarante-sept ans, sera remplacé par Michael McLintock, le patron de M & G, une filiale de gestion de Prudential. Le groupe britannique se refusait, hier, à tout commentaire et renvoyait à son assemblée générale des actionnaires du 7 juin, qui aura bien lieu, même si ce ne sera pas pour valider une augmentation de capital de 21 milliards de dollars, ni le rachat d'AIA.
Meilleur savoir-faire

L'annonce par Prudential qu'il négociait avec AIG un retrait de son offre met en tout cas un point final à une campagne extrêmement controversée depuis le tout début, en mars dernier. Son issue est, pour certains, une preuve que les actionnaires peuvent exercer leurs responsabilités en matière de gouvernance d'entreprise, après n'avoir pas osé se mettre en travers d'opérations particulièrement risquées comme le rachat d'ABN AMRO par Royal Bank of Scotland (RBS) avant la crise. Certes, beaucoup de spécialistes reconnaissent que l'Asie offre un potentiel de croissance supérieur à l'Occident dans l'assurance-vie, et considèrent, avec par exemple Lance Burbidge, de Redburn Partners, que le groupe britannique dispose d'un meilleur savoir-faire que ses concurrents dans cette région.

Cependant, les facteurs de risque étaient jugés immenses. A peine un an après la chute de Lehman Brothers et alors que les marchés financiers et la reprise économique restent en équilibre précaire, Prudential envisageait d'acquérir une société d'une fois et demie sa taille dans une zone géographique éloignée de ses bases. Sa direction -le directeur général et le directeur financier -était en poste depuis moins d'un an et a commis au moins deux maladresses : Tidjane Thiam a accepté d'être administrateur de la Société Générale en même temps qu'il tentait de mener à bien cette immense opération ; Prudential s'est aussi vu refuser le feu vert du régulateur britannique juste avant la publication prévue du prospectus détaillant l'opération. En outre, l'ensemble AIA Prudential restait, après fusion, encore faible en Inde et en Chine, les marchés à plus fort potentiel. Et, pour couronner le tout, le prix était jugé trop élevé.

Une facture de 660 millions

Alors que les actionnaires britanniques se montraient réticents, la direction de Prudential a tenté de séduire les investisseurs asiatiques, ce qui a suscité de fortes critiques. Pour réussir cette opération, Prudential devait réunir l'approbation de 75 % de ses actionnaires. Si l'on en croit la presse anglo-saxonne, la direction d'AIG aurait estimé qu'il était loin d'être certain que ce seuil soit atteint, même après réduction du prix de vente d'AIA, et ce serait peut-être la raison pour laquelle le groupe américain aurait refusé de faire un geste.

L'échec de l'opération est un coup dur pour Credit Suisse, JPMorgan Chase et HSBC, qui conseillaient Prudential. L'opération va toutefois coûter à l'assureur britannique « approximativement » 660 millions de dollars en conseils (banquiers, avocats…) et frais divers, dont 224 millions à AIG en pénalités. La facture peut varier en fonction de l'évolution des instruments de couverture contre l'évolution des devises achetées pendant la transaction.

Chronologie d'un échec
1er mars. Annonce du projet d'acquisition d'AIA, la filiale asiatique de l'américain AIG, pour 35,5 milliards de dollars.
18 mars. Les actionnaires de Prudential forcent Tidjane Thiam, le PDG de l'assureur britannique, à renoncer à son poste d'administrateur de la Société Générale.
3 mai. Le régulateur britannique estime que Prudential serait insuffisamment capitalisé en cas d'acquisition d'AIA. La publication du prospectus de l'opération est retardée.
17 mai. Prudential lance son augmentation de capital de 21 milliards de dollars avec droits de souscription et renforce ses coussins de capitaux.
24 mai. Le patron d'AIA déclare qu'il partirait si sa société était acquise par Prudential.
25 mai. Cotation de Prudential à Hong Kong et à Singapour.
28 mai. Prudential et AIG discutent d'une baisse de prix sous la pression des actionnaires de l'assureur britannique.
2 juin. Aucun accord n'est trouvé. Prudential négocie avec AIG un retrait de son offre. 
 
 
 


En complément un article du Figaro .fr, avant sa déconvenue lors des négociation avec AIG

Citation:
 
02/03/10 16:09
Tidjane Thiam crève «le plafond de verre»

Le rachat par Prudential des activités asiatiques d'AIG remet en lumière le charismatique patron du groupe anglais. Tidjane Thiam, franco-ivoirien, profite de son aura pour souligner les failles d'un système français incapable de faire de la place aux minorités.

«Je suis noir, francophone et je mesure 1,93 mètre». Voila comment Tidjane Thiam se décrit lui-même à un chasseur de tête britannique venu lui proposer un poste chez Aviva en 2002. Ce polytechnicien franco-ivorien a alors 40 ans et travaille pour le cabinet international d’études McKinsey. Pourtant, il préfère prévenir son interlocuteur qui lui propose de se rendre à un entretien pour un poste chez le premier assureur du Royaume-Uni.

A cette époque, Tidjane Thiam est échaudé par toutes les difficultés qu'il rencontre pour trouver un poste à la hauteur de ses ambitions en France. Pourtant, son CV n'est pas censé laisser les recruteurs indifférents. Issu d'une famille de Côte d'Ivoire, fils d'un ancien ministre ivoirien de l'Information et d'une mère analphabète jusqu’à ses trente ans, Tidjane Thiam a intégré la crème des écoles française dans un parcours sans faute. Après les classes préparatoires, il empoche son diplôme de l'Ecole Polytechnique en 1984 et parade sur les Champs Elysées un 14 juillet. Il décroche aussi un diplôme d'ingénieur civil des Mines de Paris en étant majeur de promo en 1986. La même année, il complète ce parcours par un MBA à l'Insead.

La lutte contre la discrimination qu'il a vécue en France devient l'un de ses combats. Dans un texte intitulé «Qu'est-ce qu’être français», écrit pour le think -tank «L'Institut Montaigne», l'homme raconte sa «frustration» quand l'un de ses camarades d’école devenu chasseur de têtes lui annonce avoir rayé son nom de la liste «parce que la réponse invariablement était: profil intéressant et impressionnant mais vous comprenez…’». Il se dit fatigué de heurter sans cesse ce «plafond de verre», image économique qui désigne les difficultés d'une catégorie de personne à accéder à un poste à responsabilités. Terme fréquemment utilisé pour les femmes.

Parenthèse politique

Avant l’épisode Aviva, Tidjane Thiam a fui les discriminations du monde économique pour se réfugier dans la politique. Avec là encore, un parcours exemplaire. Après ses diplômes, il prend une année sabbatique pour suivre le Programme des jeunes professionnels de la Banque Mondiale. Un programme de formation conçu pour attirer les meilleurs jeunes talents de part le monde. En 1994, il accepte un poste de responsable du Bureau National d'Etudes Techniques et de Développement que le nouveau président de Côte d'Ivoire, Henri Konan Bédié, lui propose. Il l'occupera jusqu'au coup d'Etat de décembre 1999.

En août 1998, il devient ministre du Plan et du Développement de son pays natal. Cette même année, il a été sélectionné parmi les «100 leaders les plus prometteurs de demain» du Forum de Davos (Young Global Leaders of Tomorrow). Il est élu membre du Dream Cabinet en 1999 et du Conseil Consultatif de l'Institut de la Banque Mondiale. Avec ses petites lunettes et son sourire en coin, Tidjane Thiam séduit jusqu’à Tony Blair. Le premier ministre britannique de l’époque le choisit pour être l'un des membres de sa Commission pour l'Afrique.

Retour aux affaires économiques

En 2002, Tidjane Thiam ferme la parenthèse politique en acceptant un poste chez Aviva, en tant que directeur de la stratégie et du développement. Il opte pour cette Grande-Bretagne qu'il dit «très tolérante et extrêmement ouverte». Ambitieux, Tidjane Thiam gravit rapidement les échelons pour devenir directeur général du premier assureur en Grande-Bretagne. Aussi, lorsqu'il décide de «rétrograder» au poste de directeur financier chez le concurrent Prudential en septembre 2007, la nouvelle surprend. «Ce n'est pas courant. Ca n'arrive quasiment jamais sauf quand les directeurs dirigent des divisions beaucoup plus petites», écrit Gavin Hinks, journaliste britannique. «Tidjane Thiam est à l’évidence quelqu'un de très talentueux et d'ambitieux. C'est clairement quelqu'un qui est pressenti pour le sommet et qui ne devrait pas rester directeur financier très longtemps».

Le journaliste avait vu juste. En octobre 2009, Tidjane Thiam devient directeur général de Prudential. Il devient au passage le premier noir à la tête d'une multinationale de l'indice FTSE 100. La City aussi est sous le charme. A tel point qu'elle applaudit des deux mains sa promotion.

Aujourd'hui encore, les choix stratégiques du polytechnicien font l'unanimité. Le dernier en date vers l'Asie ne déroge pas à la règle. Cinq mois après son arrivée à la tête de Prudential, le groupe part à la conquête du plus gros marché émergent au monde. Quand Tidjane Thiam a officialisé le rachat des activités asiatiques d'AIG par une transaction colossale de 35,5 milliards de dollars, la nouvelle a enthousiasmé toutes les places financières des Etats-Unis à l'Asie en passant par l'Europe. Au passage, Prudential a aussi renoué avec les profits en 2009, avec un bénéfice net de 676 millions de livres (environ 755 millions d'euros) sur l'exercice écoulé, contre une perte de 396 millions de livres (493 millions d'euros) un an plus tôt.

 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8077
Localisation: PACA
 #45 Discussion générale:   Sujet du message: Ni sportifs, ni Artistes et pourtant célèbres...   Posté le: 23 Jan 2011 10:47

Raphaël Elizé, premier maire noir de l'Hexagone en 1929

Photo délivrée par l'Assciation Passé Simple montrant un autoportrait de Raphaël Elizé dans son bureau de la mairie de Sablé-sur-Sarthe

Citation:
 

Article publié le 21 janvier 2011 à 09h56; source www.lcp.fr

Thème politique , minorités , martinique , histoire
La ville du Mans dédie samedi une place à Raphaël Elizé, le premier maire noir de l'Hexagone, élu en 1929 dans la petite ville de Sablé-sur-Sarthe, destitué en 1940 pour motif racial par l'occupant nazi, arrêté pour faits de résistance et mort en déportation en 1945.

"Il s'agit d'une figure extraordinaire, injustement oubliée, qui rappelle que la France d'Outre-Mer enrichit la France métropolitaine. Un message utile en ce moment", souligne le maire du Mans, Jean-Claude Boulard (PS).

Le jeune Martiniquais arrive en 1919 à Sablé, petite ville de 5.000 habitants de la Sarthe rurale et conservatrice, "car on y cherchait un vétérinaire". Dix ans plus tard, il devient le premier maire socialiste de cette commune - aujourd'hui fief de François Fillon.

"Il exerçait un véritable ascendant par son affabilité, son efficacité, sa force et son sens des responsabilités. En dix ans, il a complètement fait oublier la couleur de sa peau", relève Patrick Communeau, historien local co-auteur d'un ouvrage sur Elizé (Editions du Petit pavé).

Réélu en 1935, le maire antillais fait construire la première piscine olympique de l'ouest de la France, crée une cantine communale et une consultation pédiatrique gratuite à l'hôpital local.

Les Allemands le destituent le 9 août 1940, à son retour du front. "Il est insupportable pour l'armée allemande de reconnaître comme maire en territoire occupé un homme de couleur et de discuter avec lui", comme le dit l'arrêté de la Feldkommandantur.

Elizé reprend son activité de vétérinaire. "A ce titre, il avait droit à un laisser-passer, ce qui lui permettait de jouer les agents de liaison pour la résistance", indique M. Communeau.

Dénoncé, il est arrêté en 1943, torturé et déporté à Buchenwald où il meurt le 9 février 1945 après avoir été blessé dans un bombardement allié. Depuis la Libération, la place de la mairie de Sablé porte son nom.

"Son modernisme et son enthousiasme ont profondément marqué les Saboliens" et son élection a symbolisé une "première avancée de la lutte contre les préjugés", relève dans un communiqué à l'AFP le Premier ministre, François Fillon, qui fut maire de Sablé de 1983 à 2001.

Mais l'avènement du premier maire noir de l'Hexagone est loin d'avoir fait école, se désole le Conseil représentatif des associations noires (Cran).

"Avec cinq maires noirs pour 35.000 communes de France métropolitaine aujourd'hui, le progrès est insignifiant depuis la III République", s'indigne Patrick Lozès, président du Cran.

La population noire est évaluée à "5 millions de personne" dans l'Hexagone mais le parlement (assemblée et sénat) ne compte qu'une seule députée noire de métropole. "Cette inégalité est choquante au regard des valeurs de la France", estime M. Lozès.

Elise, la grand-mère de Raphaël Elizé, qui a donné son nom à la famille, "était une esclave affranchie convaincue que la seule manière de progresser passait par l'instruction et le travail", comme l'explique à l'AFP Jean-Max Elizé, un de ses petits-neveux, qui assistera à la cérémonie.

Né en 1891 au Lamentin, en Martinique, son grand-oncle, fils d'un haut fonctionnaire des impôts, s’était réfugié en métropole à l’âge de 11 ans, après l’éruption de la Montagne Pelée (30.000 morts) en 1902.

Il passe son bac au lycée Buffon à Paris puis intègre l’école vétérinaire de Lyon dont il obtint le diplôme juste avant d’être mobilisé pour la guerre de 1914-18. 
 




(Droits réservés. Pour toute exploitation commerciale, veuillez contacter contact@wizdeo.com)
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Ni sportifs, ni artistes et pourtant célèbres... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives