Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Saison Cyclonique 2003
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Au coeur des Dom-Tom: Saison Cyclonique 2003 S'abonner au Flux Rss Au coeur des Dom-Tom Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Au coeur des Dom-Tom:   Sujet: Saison Cyclonique 2003

6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #1 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 00:21

Voici les prévisions (au 30 mai) pour l'activité de la saison cyclonique 2003 dans le bassin Atlantique

....................................................................Valeurs.....................Prévues au
..................................................................Normales....................3 mai 2003
Tempêtes (NS)............................................... 9.6............................... 14
Jours de Tempête (NSD)................................ 49.1.............................. 70
Ouragans (H)................................................. 5.9................................ 8
Jours d'Ouragan (HD).................................... 24.5.............................. 35
Ouragans Majeurs (IH).................................. 2.3............................... 3
Jours d'Ouragans Majeurs (IHD)..................... 5.0............................... 8
Potentiel de Destruction Cyclonique............... 72.7............................ 100
Activité Cyclonique Nette (NTC)...................... 100 %......................... 145%


Probabilités d'Impact d'un Ouragan Majeur (Cat. 3-4-5)

1) Ensemble des côtes Américaines - 69% (en moy. 52%)
2) Côte Est Américaine (Floride incl.) - 49% en moy. 31%)
3) Golfe du Mexique - 39% (en moy. 30%)
4) On s'attend à un risque au delà de la moyenne dans la Caraïbe.

La version originale de ces prévisions est disponible à l'adresse:
http://hurricane.atmos.colostate.edu/forecasts/2003/june2003/
Revenir en haut
      
Lapine Killah
Classe Confort Classe Confort



Genre: Femme
Inscrit le: 20 Déc 2002
Sujets: 119
Messages: 12009
Localisation: 69e terrier près du cocotier...
 #2 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 00:24

C'est pas très rassurant tout ça!
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #3 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 00:27

Voici la liste des noms à attribuer aux tempêtes et ouragans du bassin Atlantique pour la saison 2003:

Ana *
Bill
Claudette
Danny
Erika
Fabian
Grace
Henri
Isabel
Juan
Kate
Larry
Mindy
Nicholas
Odette
Peter
Rose
Sam
Teresa
Victor
Wanda.

* A noter que le nom Ana a déjà été utilisé cette année, pour une tempête sub-tropicale qui s'est renforcée en tempête tropicale par la suite. Elle a été par conséquent le premier phénomène très précoce de cette saison 2003.
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #4 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 00:30

Le professeur William H Gray vient de publier la dernière mise à jour de ses prévisions pour l'activité cyclonique dans l'Atlantique pour la saison 2003. Une légère augmentation du nombre de tempêtes est à observer, depuis la première mouture publiée le 1er décembre 2002. Il prévoit désormais la naissance de 14 tempêtes tropicales. Sur ces 14, 8 deviendraient des ouragans, dont 3 seraient des ouragans majeurs. Impossible, bien sur, de savoir ni où, ni quand, il frapperont. Il faut juste retenir que ses prévisions sont systématiquement sous-évaluées depuis 3 ans.
Revenir en haut
      
Lapine Killah
Classe Confort Classe Confort



Genre: Femme
Inscrit le: 20 Déc 2002
Sujets: 119
Messages: 12009
Localisation: 69e terrier près du cocotier...
 #5 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 00:40

Je comprends pas comment il peut faire des prévisions s'il ne prévoit ni où, ni quand, ni comment...
Revenir en haut
      
Ti-chabin
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 30 Mai 2003
Sujets: 5
Messages: 114
Localisation: Paris / Gwada
 #6 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 00:43

Revenir en haut
      
lorgi
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 06 Jan 2002
Sujets: 50
Messages: 1199
Localisation: 91
 #7 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 01:11

j'aurait du consulté les prévisions avant de partir en vacance, sa m'aurait éviter de payer un paire de rayban pour rien.
la tempète tropicale Manou a arrosée la Réunion pendant presque tout mon séjour avant de se tranformer en cyclone et de faire pas mal de victime à Madagascar.


Citation:
 
Dernier bilan du passage du cyclone "Manou" à Madagascar: 70 morts et 19 disparus

ANTANANARIVO (AP) - Une semaine après le passage du cyclone "Manou" sur la côte centre-est de Madagascar, le dernier bilan établi vendredi par le Comité national de secours (CNS) a fait état de 70 morts, 19 disparus et 85 blessés.

Le CNS recense par ailleurs 114.480 sinistrés répartis sur les localités de Vatomanandry, la plus touchée et détruite à 90%, et de Brickaville, toutes deux situées à environ 200km à l'est d'Antananarivo, la capitale.

Les dégats aux infrastructures, routes et bâtiments publics, parmi lesquels une prison, une caserne, un hôpital et des établissements scolaires, sont également importants, tandis que 24.526 habitations en dur et cases en matériau végétal du pays ont été détruites.

Enfin, en raison de la persistance de vents violents (autour de 200km/h) sur la région pendant 24 heures, les cultures, majoritairement des rizières, sont détruites à 100%, signale le CNS dans un communiqué. AP

chad/mw

 
 
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #8 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 01:40

Lapine Killah a écrit:
 
Je comprends pas comment il peut faire des prévisions s'il ne prévoit ni où, ni quand, ni comment...  
 


En fait, le Pr. Gray fait des prévisions globales pour tout le bassin Atlantique, c'est à dire de l'Afrique au Mexique. En étudiant la présence (ou non) de El Niño, les précipitations dans le Sahel, les températures de l'océan au voisinage de l'Anticyclone des Açores ou de la corne de l'Afrique, il peut déterminer, par une méthode statistique qui a fait ses preuves, les différents critères du tout premier tableau que j'ai envoyé.

la Colorado State University a toutes les données depuis 1949, et en se basant sur des moyennes, des pourcentages et autres tendances, on peut savoir à l'avance, quel sera le nombre approxilatif de phénomènes cycloniques de l'année suivante.

Mais il faut bien garder à l'esprit qu'il s'agit de statistiques, et que la météo n'est pas une science exacte. A tel point que toutes les prévisions du Pr. Gray, depuis 1995 au moins (depuis que je suis de très près ses travaux et l'activité cyclonique) ont été sous estimées, et c'est très significatif depuis 1999.

Lapine, tu peux en savoir plus (en anglais) sur la méthode en cliquant sur le lien ci dessous, c'est très détaillé:
http://hurricane.atmos.colostate.edu/forecasts/2003/june2003/
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #9 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 01:45

lorgi a écrit:
 
la tempète tropicale Manou a arrosée la Réunion pendant presque tout mon séjour avant de se tranformer en cyclone et de faire pas mal de victime à Madagascar. 
 


Il est difficile de prévoir à plus de 72h quelle sera la trajectoire ou quelles seront les conséquences de tel ou tel phénomène. Il faut bien se souvenir que la météorologie, surtout quand celle ci se limite aux cyclones, n'est pas une science exacte.

Je suis le bassin Sud-Ouest Indien depuis 2 ans, et je t'assure que j'ai du revoir tous mes manuels et mes habitudes. Les cyclones des Mascareignes sont encore plus capricieux que les Barbadiens.
Revenir en haut
      
Lapine Killah
Classe Confort Classe Confort



Genre: Femme
Inscrit le: 20 Déc 2002
Sujets: 119
Messages: 12009
Localisation: 69e terrier près du cocotier...
 #10 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 01:45

Merci monsieur... Je ne sais pas si mon niveau en anglais sera à la hauteur sur ce coup là mais je vais voir...
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #11 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 01:49

Désolé mademoiselle... cette année, je dois faire l'impasse sur le traducteur, question budgétaire. Je dois tout faire moi même...

Si jamais je publie une traduction sur le site, je ne manquerai pas de mettre le lien ici
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #12 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 11:24

L'échelle Saffir-Simpson détermine l'intensité des ouragans dans l'Océan Atlantique:

Dépression tropicale
C'est le stage de formation d'une tempête tropicale ou d'un éventuel ouragan. Les vents sont d'environ 62 km/h.

Tempête tropicale:
La dépression tropicale s'est formée et s'intensifie. Les vents varient de 63 à 116 km/h.le phénomène est baptisé.

Ouragan Catégorie 1 - un ouragan minimal
Vents: 64 à 83 kt, 119 à 153 km/h
Pression minimale au niveau de la mer: plus de 980 mb
Elévation du niveau de la mer: 1 m à 1.70 m

Dommages mineurs aux arbustes, les arbres perdent partiellement leur feuillage, risques mineurs pour les habitations non fixées au sol. Pas de réel danger pour les autres constructions. Parfois, des dégâts pour les panneaux d'affichage. Les routes côtières sont inondées, quelques dommages aux quais, quelques embarcations peuvent être endommagées.

Ouragan Catégorie 2 - Un ouragan moyen
Vents: 84 à 96 kt, 154 à 177 km/h
Pression minimale au niveau de la mer: 979 à 965 mb
Élévation du niveau de la mer: 1.80 à 2.60 m

Dommages considérables aux arbustes et au feuillage des arbres. Certains arbres sont arrachés. Dégâts importants sur les caravanes et mobile homes. Dégâts très importants aux panneaux d'affichage. Les toits de certains édifices sont soulevés, certains perdant parfois une porte ou une fenêtre. Pas de dégâts d'importance aux constructions. Les routes côtières et les routes situées en dessous du niveau de la mer sont inondées 2 à 4 heures avant l'arrivée du centre de l'ouragan.. Mise à mal des quais et embarcadères. Les marinas inondées .Les embarcations amarrées dans des zones non protéges sont arrachées de leur ancrage. L'évacuation des habitations en bordure maritime est fortement conseillée.

Ouragan Catégorie 3 - Un ouragan intense
Vents: 97 à 113 kt, 178 à 209 km/h
Pression minimale au niveau de la mer: 964 à 945 mb
Elévation du niveau de la mer: 2.70 m à 3.80 m

Tous les arbres perdent leur feuilles; les plus gros arbres sont déracinés. Tous les panneaux d'affichages sont renversés. Un grand nombre des toits sont endommagés; beaucoup de dégâts aux portes et aux fenêtres. Quelques dégâts aux construction légères. Les caravanes et les mobile homes sont détruits. De nombreuses inondations près des côtes, beaucoup d'habitations près des rivages sont détruites. Les autres sont fortement endommagées par les vagues ou des débris flottant. Les routes basses, même à l'intérieur des terres, sont coupées par des inondations 3 à 5 heures avant que le centre n'arrive. Les terrains plats à 1.50 m au dessus du niveau de la mer sont inondés. L'évacuation des habitations situées à moins d'un kilomètre du rivage est conseillé.

Ouragan Catégorie 4 - Un ouragan extrême
Vents 114 à 135 kt, 210 à 249 km/h
Pression minimale au niveau de la mer: 944 à 920 mb
Elévation du niveau de la mer: 3.90 m à 5.60 m

Les arbustes et les arbres sont arrachés, ainsi que les panneaux d'affichages. Importants dégâts aux toitures, portes et fenêtres. La plupart des toitures des habitations légères sont fortement endommagées. Destruction complète des caravanes et mobile homes. Les terrains plats à 3 m au dessus du niveau de la mer sont inondés. Dégâts importants aux étages inférieurs des édifices suite aux inondations et aux débris flottants. La plupart des routes basses sont coupées par les eaux 3 à 5 heures avant le centre de l'ouragan. La plupart des plages sont vidées de leur sable. Evacuation massive des zones côtières sur une large bande de 3 km, surtout pour les habitations isolées.

Ouragan Catégorie 5 - Un ouragan catastrophique
Vents: plus de 135 kt, 249 km/h et plus
Pression minimale au niveau de la mer: moins de 920 mb
Elévation du niveau de la mer: au delà de 5.60 m

Tous les arbres et les arbustes sont arrachés; dommages considérables à la plupart des toitures; tous les panneaux sont arrachés. Peu de portes et fenêtres résistent, dont les vitres explosent. Destruction de nombreuses habitations. Les plus légères sont renversées ou se disloquent. Destruction complète des mobile homes. Dégâts majeurs aux étages inférieurs des constructions situées à 5 m en dessous du niveau de la mer, jusqu'à 1 km des côtes. Les routes basses sont coupées par les eaux 3 à 5 heures avant l'arrivée du centre. L'évacuation des zones résidentielles en terrain de basse altitude sur une bande allant jusqu'à 6 km des côtes est fortement recommandée.
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #13 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 11:35

Voici la liste des phénomènes cycloniques ayant touché la Guadeloupe depuis 1950:

Baker - 22 août 1950
Dog - 1er septembre 1950
Charly - 15 août 1951
Betsy - 11 août 1956
Donna - 5 septembre 1960
Cleo - 22 août 1964
Faith - 26 août 1966
Inez - 27 septembre 1966
David - 29 août 1979
Hugo - 17 septembre 1989
Luis - 5 septembre 1995
Marilyn - 14 septembre 1995
Georges - 8 septembre 1998
Lenny - 18 novembre 1999

La base de données HURDAT permet de retrouver toutes ces informations. Certains historiens ou statisticiens auraient tendance à rajouter à cette liste les cyclones qui, sans avoir traversé l'ile ou ses eaux côtières, ont fait ressentir leurs effets sur toute ou partie de la Guadeloupe. Ainsi, l'histoire cyclonique du département pourra retenir les phénomènes suivants:

Edith, passée au sud de la Martinique le 25 septembre 1963
Gilbert, passé au nord de la Martinique le 9 septembre 1988, mais dont les effets furent néanmoins ressentis en Guadeloupe, et qui n'avait pas encore atteint le stade d'ouragan exceptionnel qu'il aura 3 ou 4 jours plus tard
Klaus, le 4 octobre 1990, tempête en voie de devenir un ouragan, demeure au large de la Désirade et qui n'amènera pas de vent fort sur le département
Par contre, ni Bertha le 8 juillet 1996 ni Erika le 5 septembre 1997 ne peuvent être répertoriés car, restés à distance respectable à plus de 150 km au nord-est, ils seront probablement vite oubliés dans 10 à 15 ans.

Les plus "marquants" resteront sans doute le Grand Cyclone de 1928 pour sa violence et ses 1200 a 1500 morts, Cleo et ses 14 victimes en 1964, Inez responsable de 25 morts en 1966 et Hugo en 1989 pour son intensité et ses degâts.
A un degré moindre, Betsy en 1956 (6 victimes), Helena en 1963 (5 morts), Marilyn en 1995 et Lenny en 1999, ne seront pas oubliés de sitôt, les 3 derniers ayant amené des inondations catastrophiques à "occurence séculaire".

Au total, lors des 100 dernières années, on comptabilise 27 ouragans, soit une moyenne d'un ouragan tous les 9 ans.
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #14 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 11:41

Voici la liste des ouragans ayant affecté la Martinique depuis 1950:


15 août 1951: CHARLIE
2 septembre 1951: DOG
30 août 1958: ELLA
25 septembre 1963: EDITH
29 septembre 1967: BEULAH
20 août 1970: DOROTHY
29 août 1979: DAVID
9 septembre 1988: GILBERT
14 août 1993: CINDY
10 septembre 1994: DEBBY
26 août 1995: IRIS
14 septembre 1995: MARILYN

On peut noter que ne figure pas sur cette liste un certain nombre de phénomènes qui ne sont pas passés sur l'île ou à proximité immédiate qu'au stade de dépression tropicale, c'est à dire sans vent supérieur à 63 km/h en valeur soutenue. C'est notamment le cas de:

BETSY le 28 août 1965
EDITH le 30 septembre 1967, qui perd son intensité de tempête à 80 km au large de la presqu'île de la Caravelle
CHLOE le 17 août 1971
ANA le 23 juin 1979
DENNIS le 11 août 1981

On peut s'étonner aussi de l'absence de ALLEN dont le passage le 4 août 1980 reste encore dans les mémoires, puisqu'il a sévi sur la Martinique. Mais, son oeil étant passé au sud de Sainte Lucie, sa trajectoire fut trop méridionale pour mériter d'y figurer.

De la même façon on n'a pas ressenti le cyclone de 1897 qui passa assez loin au sud le 12 septembre, même si les effets furent ressentis.

Par contre le mur de l'oeil de DAVID en 1979 a réellement touché l'île, bien qu'il soit passé sur la Dominique plus au nord.

De la même façon, MARILYN, sans avoir provoqué de vents forts, est passée suffisamment près en 1995, sur les eaux côtières, pour qu'on en parle comme d'un phénomène ayant touché directement l'île.

S'il n'y a pas eu beaucoup de cyclones violents durant ces 100 dernières années, les 2 derniers en date sont EDITH en 1963 qui fit 10 victimes, et DAVID en 1979 qui était un ouragan de classe 4 lorsqu'il a sévi sur la moitié nord de l’île. Par contre plus nombreux sont les cyclones qui ont donné lieu à des inondations catastrophiques et meurtrières. DOROTHY en 1970, restera longtemps dans les mémoires, causant la mort de 44 personnes et établissant quelques records d'intensité pluvieuse pour les Antilles Françaises, avec notamment une hauteur de pluie de 153 mm recueillie en 1 heure à Fort-de-France ! DOROTHY dépassait ainsi le précédent record établi par BEULAH trois ans plus tôt.

Depuis, il y eut CINDY en 1993 avec 147 mm en 1 heure au Prêcheur, tout proche du record d'intensité de DOROTHY.

Quant à IRIS en 1995, elle provoqua de nouvelles inondations paralysantes pour l’économie et le fonctionnement du territoire, avec ses 325 mm de pluies en 24 heures à l'aéroport du Lamentin, ses 411 mm à Ducos pendant la même période et 449 mm en 2 jours.

Si on remarque que DEBBY en 1994 et HORTENSE en 1996 se sont manifestées aussi par de fortes pluies, ce sont donc les 4 années successives de 1993 à 1996 qui auront vu des phénomènes cycloniques fortement pluvieux sur l’île.

Pour en revenir au dénombrement purement arithmétique, en 100 ans de statistiques cycloniques, on peut recenser 20 Tempêtes Tropicales et 8 Ouragans, ce qui représente en moyenne :

- 1 phénomène cyclonique (tempête ou ouragan) tous les 3,6 ans ;
- 1 ouragan tous les 12,5 ans.

Le risque cyclonique est donc un peu plus élevé en Martinique qu'en Guadeloupe (1 tous les 3 ans et demi contre 1 tous les 4 ans), mais très peu souvent sous forme d'ouragan (1 phénomène sur 4 seulement est un ouragan). En utilisant des termes réducteurs, on avancera :

- Martinique : île à tempêtes et à fortes pluies ;
- Guadeloupe : île à ouragan et à vent fort.
Revenir en haut
      
Lapine Killah
Classe Confort Classe Confort



Genre: Femme
Inscrit le: 20 Déc 2002
Sujets: 119
Messages: 12009
Localisation: 69e terrier près du cocotier...
 #15 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Saison Cyclonique 2003   Posté le: 01 Juin 2003 12:54



ça m'a fait penser à toi
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Au coeur des Dom-Tom: Saison Cyclonique 2003 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives