Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Les réseaux Noirs
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Les réseaux Noirs S'abonner au Flux Rss Discussion générale Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Discussion générale:   Sujet: Les réseaux Noirs

Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #31 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 25 Juin 2010 17:03

Bis repetita: Pour en revenir sur le fond du sujet: quels sont les noms de réseaux, confréries , associations pouvant être citée ici ?
Revenir en haut
      
nefer
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 13 Avr 2002
Sujets: 18
Messages: 1275
Localisation: Black Planet
 #32 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 25 Juin 2010 18:40

Missyna alna a écrit:
 
Bis repetita: Pour en revenir sur le fond du sujet: quels sont les noms de réseaux, confréries , associations pouvant être citée ici ? 
 


J'ai quand même un droit de réponse quand on me traite de menteur, qu'en penses tu?

Maintenant puisque tu insistes:

Le fait qu'on ai des difficultés a te citer des réseaux ou confréries...."black" prouve une chose: c'est qu'ils n'existent pas!

et si ils existent, ils n'ont pas plus de pouvoirs que ça!

et je peux te donner quelques éléments d'explication:

- les confréries ou réseaux ne sont déjà pas ancrés dans la culture francophone: ce qui fait que tu trouveras beaucoup de confréries estudiantines de noirs américains aux USA mais pas en France

- les noirs (avec un peu d'exception pour les blacks US) ont plus l'habitude de se tirer dans les pieds au pire, de s'occuper que de leur petite personne au mieux plutôt que de s'unir dans une cause et but précis

la notion d'union fait la force et de lobbying est "exotique" aux noirs de France particulièrement: or c'est un incontournable pour créer des réseau ou des confréries

- on a plus le réflexe "association" que réseau
et dans ce réflexe association, plus le réflexe association culturelle

c'est plus commode, plus facile, plus marrant et surtout ça sert à ....pas grand chose

- les noirs sont encore trop peu nombreux dans le milieu professionnel de "haut" niveau
c'est aussi une question quantitatif
et quand bien même ils "existeront" dans un secteur professionnel donné (style consultant...) il y a le risque qu'il se divisent en antillais d'un côté, africain de l'autre: ce qui à terme diminuerait de moitié leur influence

Maintenant, il y a eu un essaie avec le collectif DOM TOM: pour ceux qui ont suivi le sop opéra de ces dernières années ont a vu ce que ça donne...

dans le style il y a aussi le CRAN
Revenir en haut
      
azertyk
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 19 Juin 2010
Sujets: 6
Messages: 356
Localisation: dans une auberge
 #33 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 26 Juin 2010 17:19

nefer a écrit:
 


Le fait qu'on ai des difficultés a te citer des réseaux ou confréries...."black" prouve une chose: c'est qu'ils n'existent pas!

et si ils existent, ils n'ont pas plus de pouvoirs que ça!

 
 

Tu entends quoi par "pouvoir"?
Plus généralement, ce serait-quoi un "reseau-noir-qui-a-du-pouvoir"?
Revenir en haut
      
nefer
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 13 Avr 2002
Sujets: 18
Messages: 1275
Localisation: Black Planet
 #34 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 28 Juin 2010 13:19

Exemple de Définition tirée du net:

Le pouvoir est l'ascendant, l'emprise, la domination qui sont exercés sur une personne ou un groupe d'individus. Il peut être physique, moral ou psychologique. Il permet à un individu ou à un groupe d'appliquer, de faire exécuter ou d'imposer, éventuellement par la force, des décisions dans des domaines très variés (culture, économie, politique…)





Citation:
 
Plus généralement, ce serait-quoi un "reseau-noir-qui-a-du-pouvoir"? 
 


En fonction de cette définition:

Un groupe d'individu d'origine africaine et/ou antillaise qui a la capacité ET la volonté d'influencer et de faire appliquer en France des décisions dans des domaines culturels, économique ou politique....
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #35 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 29 Oct 2010 02:22

Un réseau un tantinet très élitiste: Le Club Efficience
Citation:
 

Crée en 2008, le Club Efficience( association loi 1901) est un cercle de réflexion et d'initiatives économiques. Ce « Think Tank » français a été crée pour développer des synergies socioprofessionnelles.

Le club Efficience regroupe en son sein diverses catégories socioprofessionnelles : Ingénieurs , Médecins, Pharmaciens, Expert-comptables,
Experts de la finance, scientifiques, Expert-comptables, Informaticiens, Chef d'entreprises, Journalistes, Juristes, Enseignants,...

Le Club Efficience œuvre pour :

- valoriser les réussites afro-françaises et donner une visibilité à la diversité française,

- montrer que cette population participe incontestablement à la construction de la maison France,

- donner aux jeunes de nos villes des modèles de réussite par la méritocratie,

- combattre les préjugés,

- la promotion de la Diversité et de l'Egalité des Chances. 
 


Article Grioo.com
L'association est à l'origine de l'ouvrage Ghota noir
Présentation par Elie Nkamgueu, président du club efficience.
Citation:
 
le Gotha Noir de France dresse, par d’éminentes contributions, un portrait de la place des Noirs dans la société française contemporaine avant d’évoquer près de 200 parcours d'excellence : hommes et femmes d'affaires ou politiques, grands chefs cuisiniers, sportifs, intellectuels, artistes en tous domaines, elles sont nombreuses ces « étoiles » qui éclairent le drapeau tricolore.  
 
Revenir en haut
      
Zack2010
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Oct 2010
Sujets: 11
Messages: 294
Localisation: 07 - Ardèches
 #36 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 29 Oct 2010 15:01

Les lobbys, clubs, et cercles d'influence en France, ou l’étape avant la théorie du complot…
Sur ces lobbys et autres, je me suis toujours posé une foule de questions pratiques sur les réseaux déjà existant en France comme quelle était leur influence réelle en France, comment pouvoir évaluer avec pertinence ceux qui existaient et comptaient (sachant qu'une de leurs caractéristiques est la discrétion), etc…

Sinon, sur la question du topic:

Nefer a écrit:
 



Le fait qu'on ai des difficultés a te citer des réseaux ou confréries...."black" prouve une chose: c'est qu'ils n'existent pas! 
 



Je ne pense pas : comme je l'ai dit précédemment, c'est surtout qu'ils sont discrets. Cite moi d'autres noms de réseaux une fois cité « Le Siècle » et les francs-maçons ( pour peu qu'ils soient encore réellement un réseau, ceux-là ).

Nefer a écrit:
 


Cite moi 1 domaine du monde professionnel dans lequel les revendications des antillais ou des africains ne sont pas les mêmes 
 


« Développez l’économie des Antilles ». « Dynamitez les institutions (comme le conseillers spéciaux du président pour l'Outre-mer) qui permettent à une faible minorité d'accaparer le pouvoir économique aux Antilles ». Le passeport mobilité (oui, il s'agit de formation, mais vu le lien…). Je dois développer ?

En fait, c'est plus vicieux que ça. Pourquoi ? Parce que la communauté de revendications des antillais et africains vient surtout de la couleur de peau.
Mais au-delà de ça, nous n'avons peu de commun. Du moins, nos communautés sont aussi éloignées l'une de l'autre que chacune d'entre elles ne l'est de toutes les autres communautés nationales. Je veux dire, oublions le critère racial. Quels sont réellement les éléments culturels qui nous rapprochent des africains, sachant que dans les mêmes conditions, à la base, trouver des éléments culturels qui rapprochent tous les africains entre eux (les maghrébins sont des africains) n'est pas si évident. Plus concrètement, pensez-vous des antillais être réellement culturellement plus proche de francilien fils d'immigrés sénégalais que de breton habitant en Bretagne, une fois le critère racial oublié.
Or, construire un réseau, fonder un club ne se base pas sur la protection contre un problème. Il ne s'agit pas de se protéger contre une menace spécifique, mais bel et bien d'avoir un certain nombre d'intérêts communs, qui excèdent de loin la simple communauté raciale. Il ne s'agit pas d'un refus émotionnel ou autre. Un jour, oublie le critère racial et commence à discuter avec des bi-nationaux ou avec des français d'origine africaine. Souvent, ils seront très intéressés par la culture antillaise et voudront la connaître. Mais croire que leur horizon se limite à la couleur de peau est à la limite les insulter gravement.
En fait, mine de rien, tes propos reflètent très bien la mentalité égalitariste en vigueur en France ( n'y voit aucune insulte, condescendance, jugement de valeur ou autre : je relève juste un élément qui me semble véridique). Le problème est que cette approche est peu pertinente pour comprendre les logiques des réseaux d'influence, de clubs ou organisations de ce type. Par exemple, qui est assez naïf pour croire que les gars du « Le Siècle » se sentent concernés par les logiques d’égalitarisme en vigueur dans notre pays ? Jean Sarkozy ? D'ailleurs, une remarque qui s'inscrit exactement dans le même veine est celle de Myssina Alna :

Missyna alna a écrit:
 


Je déteste la notion d'élitisme, se créer de petits comités parce que l'on se considère mieux qu'un autre. Je trouve cela trop condescendant. Y'a qu'à voir la classe politique française.

 
 




Oui, c'est mal vu (en France). Oui, il n'y a qu'à voir la classe politique française. Mais où trouve t'on le plus de réseaux ? Que retrouve-t'on au « Le Siècle » ?



Donc après, pratiquement parlant.

Azertyk a écrit:
 



- Un véritable réseau social/ une confrérie (c'est un mot qui choque certain) qui pour fonctionner correctement doit avoir un nombre limité de membres.
 
 




J'ai un gros doute. Je pense plutôt que c'est l'inverse. Pour moi, le point important est l'importance des points communs (pas de motivations communes, de points communs). Pour l'exemple, je prendrai les confrérie américaines. Oui, elles sont élitistes, mais elles se renouvellent quand même chaque année.
Un autre point important est de parvenir à créer un fort esprit de corps. Or, les études le montre, on attache beaucoup plus d'importance à ce qu'il nous a coûté d'obtenir, même si un jour paradoxalement on finit par se rendre compte qu'en fait, l'alternative « gratuite » est meilleure. D'où qu'effectivement, en matière de formation d'esprit de corps, les numerus clausus, bizutages, exclusion de candidat est très efficace.


Et pourquoi ne pas créer un véritable groupe de pression composé de tous les cadres dirigeants, grands entrepreneurs, politiques afin de s'occuper de nos revendications?

Et pourquoi ne pas en créer plusieurs, par secteurs ?
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #37 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 29 Oct 2010 15:40

Zack2010 a écrit:
 


Nefer a écrit:
 


Le fait qu'on ai des difficultés a te citer des réseaux ou confréries...."black" prouve une chose: c'est qu'ils n'existent pas! 
 



Je ne pense pas : comme je l'ai dit précédemment, c'est surtout qu'ils sont discrets. Cite moi d'autres noms de réseaux une fois cité « Le Siècle » et les francs-maçons ( pour peu qu'ils soient encore réellement un réseau, ceux-là ).? 
 


Je ne sais si des réseaux noirs existent ou pas
Ni leur importance ou leur niveau de discrétion.

Cependant il existe une foule de Sociétés d'affaires, organisations internationales ou non gouvernementales...Essentiellement occidentaux et
qui s'appliquent à créer de véritables réseaux pour ses membres essentiellement occidentaux :

Groupe Bilderberg
Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d'environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Ce sommet annuel est au centre de plusieurs controverses du fait de sa non-médiatisation et du caractère confidentiel du bilan des conférences.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilderberg_Group

Conseil des relations étrangères
Le Conseil des relations étrangères (Council on Foreign Relations ou CFR) est un think tank non partisan américain, ayant pour but d'analyser la politique étrangère américaine et la situation politique mondiale. Fondé en 1921, il est composé d'environ 5 000 membres issus du milieu des affaires, de l'économie et de la politique. Son siège se situe à New York avec un bureau à Washington. Le CFR est considéré comme l'un des think tanks les plus influents en politique étrangère 1,2,3. Il publie une revue bi-mensuelle, Foreign Affairs, dispose d'un site web très consulté, publie de nombreux rapports et livres ainsi que des vidéos (son Crisis Guides a gagné un Emmy award
http://fr.wikipedia.org/wiki/Council_on_Foreign_Relations

Royal Institute of International Affairs
Le Royal Institute of International Affairs (RIIA), fondé en 1920, est un think tank dont le nom actuel est Chatham House. Ce n'est en fait que le jumeau anglais du Conseil des relations étrangères américain.
Certaines personnalités créèrent à la fin de la Première Guerre mondiale, sur les modèles de la Round Table et de la Fabian Society de l'empire victorien, de nombreuses organisations, réunissant discrètement les personnes des milieux financiers, politiques, médiatiques, industriels, syndicaux, intellectuels et universitaires, les plus puissantes de la planète : ces personnes fondèrent ainsi entre autres, sous la houlette du colonel Edward Mandel House, mentor du Président Woodrow Wilson, le Council on Foreign Relations (CFR) à New York, et l'Institut Royal des Affaires Internationales (Royal Institute of International Affairs) à Londres, qui essaimèrent par la suite en d'autres organisations similaires dans bien d'autres pays.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Royal_Institute_of_International_Affairs

Commission Trilatérale
La Commission Trilatérale (parfois abrégée en Trilatérale) est une organisation privée qui fut créée en 1973 à l'initiative des principaux dirigeants du groupe Bilderberg et du Council on Foreign Relations, parmi lesquels David Rockefeller, Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski. Regroupant 300 à 400 personnalités parmi les plus distinguées et influentes – hommes d'affaires, politiciens, décideurs, « intellectuels » – de l'Europe occidentale, de l'Amérique du Nord et de l'Asie Pacifique (États dont la plupart sont également membres de l'OCDE), son but est de promouvoir et construire une coopération politique et économique entre ces trois zones clés du monde, pôles de la Triade. À l'instar du groupe Bilderberg, il s'agit d'un groupe partisan de la doctrine mondialiste, auquel certains attribuent, au moins en partie, l'orchestration de la mondialisation économique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Trilateral_Commission

Bohemian Club
Le Bohemian Club, créé en 1872 par cinq journalistes du San Francisco Examiner (qui en furent exclus par la suite) et situé à San Francisco en Californie, est l'un des clubs les plus fermés du monde. Véritable club néo-conservatiste1 de l'élite et des personnes d'influence, il regroupe quelques 2 000 membres (uniquement des hommes, pour la plupart des Américains qui représentent au total le quart de la fortune privée aux États-Unis[réf. nécessaire], mais aussi quelques Européens et Asiatiques) qui se réunissent tous les ans lors des deux dernières semaines du mois de juillet au Bohemian Grove. La cotisation est de 25 000 $ et la liste d'attente est de 21 ans au minimum. Le nom du club est inspiré du mouvement culturel "Bohème"
r.wikipedia.org/wiki/Bohemian_Club

Club de Rome
Le Club de Rome est un groupe de réflexion réunissant des scientifiques, des économistes, des fonctionnaires nationaux et internationaux, ainsi que des industriels de 53 pays, préoccupés des problèmes complexes auxquels doivent faire face toutes les sociétés, tant industrialisées qu'en développement.
Pilotée à sa création par Aurelio Peccei, un Italien membre du conseil d'administration de Fiat, et Alexander King, un scientifique et fonctionnaire écossais, ancien directeur scientifique de l'Organisation de coopération et de développement économiques, il doit son nom au lieu de sa première réunion à Rome, à l'Accademia dei Lincei le 8 avril 1968.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Club_de_Rome

Ordre des francs-jardiniers
L' ordre des francs-jardiniers (Order of the Free Gardeners), aujourd'hui presque disparu, est une société amicale fondée en Écosse au milieu du xviie siècle et qui s'est par la suite étendue en Angleterre et en Irlande. Comme de nombreuses autres sociétés amicales (Friendly societies) de l'époque, son objet principal fut à la fin du xviie siècle et durant tout le xviiie siècle le partage de connaissances - voire de secrets - liés au métier, ainsi que l'entraide mutuelle. Au xixe siècle, ses activités d'assurance mutuelle devinrent prépondérantes. À la fin du xxe siècle, elle s'est presque entièrement éteinte.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_des_francs-jardiniers

et je ne parle même pas des société étudiantes
dont les fameux Skull and Bones (littéralement le Crâne et les Os) sont une société secrète de l'université Yale aux États-Unis. Ce groupe est aussi connu par les anglophones sous les noms « Chapter 322 » et « Brotherhood of Death » (« la fraternité de la mort »).

Ce qui frappe à la lecture de la liste des membres des Skull and Bones, c'est la présence quasi systématique des noms des familles américaines les plus prestigieuses. Lord, Whitney, Taft, Jay, Bundy, Harriman, Weyerhaeuser, Pinchot, Rockefeller, Goodyear, Sloane, Stimson, Phelps, Perkins, Pillsbury, Kellogg, Vanderbilt, Bush, Lovett et ainsi de suite. Les Skull and Bones sont tout simplement le club de l’élite, de la classe dirigeante, encore aujourd'hui, comme en témoigne la présence de George Walker Bush et de John Kerry, liés par conséquent par un « pacte secret ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Skull_and_Bones
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #38 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 29 Oct 2010 22:11

Le ticket d'entré pour ces différentes organisations doit être difficile à acquérir et onéreuse.

Edit:
Occasion de présenter des confréries / fraternité étudiante afro américaine:

Alpha Phi Alpha (ΑΦΑ) - Fondée le 4 décembre 1906 sur le campus de l'université Cornell à Ithaca, dans l'État de New York. Parmis les menbres célébres: le prix Nobel de la paix Martin Luther King, le vice-président des États-Unis Hubert Humphrey, le champion olympique Jesse Owens, l'avocat et juge de la Cour suprême Thurgood Marshall, le démocrate Maynard Jackson.


Kappa Alpha Psi (KAΨ) fondée en 1911 au Indiana University Bloomington. il s'agit pas d'une confrérie à accès restreint au noirs, c'est juste qu'ils y sont très bien représenté

Omega Psi Phi (ΩΨΦ) , fondée le 17 novembre 1911 par Ernest Everett Just à l'Université Howard de Washington. Membres célèbres: Count Basie, David Satcher, Lexington Steele, Bill Cosby, Roscoe Robinson, Jr., Ronald E. McNair, Charles F. Bolden, Michael Jordan, Jerry Porter ou encore Jesse Jackson, Jr.

Phi Beta Sigma (ΦΒΣ) - Fondée en 1914 au Howard University à Washington, D.C. .Là encore , il ne s'agit pas 'une confrérie à accès restreint au noirs, c'est juste qu'ils y sont très bien représenté.Menbre célbre (source wikipedia)
Citation:
 
Phi Beta Sigma Fraternity's membership includes many notable members who are involved in the fields of arts and entertainment, business, civil rights, education, health, law, politics, science, and sports. The fraternity's membership roster includes heads of state such as: Benjamin Nnamdi Azikiwe, Kwame Nkrumah, William Tolbert, and William V.S. Tubman; past presidents of Nigeria, the Republic of Ghana, and Liberia respectively. Other notable members include: World famous scientist, George Washington Carver, the first black Rhodes Scholar Alain LeRoy Locke, co-founder of the Black Panther Party, Huey P. Newton, organizer of the Million Man March, Benjamin Chavis Muhammad, civil rights activists, Hosea Williams, Rev. Al Sharpton, musicians The Original Temptations, Ramsey Lewis, Terrence Howard, television personality Al Roker, and professional athletes Jerry Rice and Emmitt Smith and Ryan Howard, the Philadelphia Phillies first baseman.

From the ranks of the fraternity have come a number of pioneers in various fields. Member Dr. Frank Chambers was the first African-American to teach at Columbia University Dental School. Dr. Albert Roberts was the first minority to graduate with a PhD in Psychology from Emory University. A number of buildings and schools have been named after Sigma men such as: George Washington Carver, Alain LeRoy Locke, Robert Russa Moton, Alger Boswell and James Weldon Johnson. 
 


Iota Phi Theta Fraternity (ΙΦΘ), fondée en 1963 au Morgan State University de Baltimore, Maryland, à prédominance afro américaine.

Petit bonus:

IOTA PHI THETA STEPPING AND CHANTING ( GAMMA RHO & GAMMA NU )

Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #39 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 29 Oct 2010 22:56

Pour les femme , il y'a Alpha Kappa Alpha (AΚA) fondée 1908 au Howard University de Washington, D.C ou la présence Afro américaine est prédominente. Pour en découvrir les menbres célébre c'est ici
Petit bonus:

Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #40 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 29 Oct 2010 23:22

Un dernier AMV dédié cette fois aux Alpha Phi Alpha:

100 Years of Alpha
Revenir en haut
      
Dragonball
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 21 Oct 2004
Sujets: 226
Messages: 3375
Localisation: 75 - Paris
 #41 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 30 Oct 2010 04:24

Belboug a écrit:
 

et je ne parle même pas des société étudiantes
dont les fameux Skull and Bones (littéralement le Crâne et les Os) sont une société secrète de l'université Yale aux États-Unis. Ce groupe est aussi connu par les anglophones sous les noms « Chapter 322 » et « Brotherhood of Death » (« la fraternité de la mort »).

Ce qui frappe à la lecture de la liste des membres des Skull and Bones, c'est la présence quasi systématique des noms des familles américaines les plus prestigieuses. Lord, Whitney, Taft, Jay, Bundy, Harriman, Weyerhaeuser, Pinchot, Rockefeller, Goodyear, Sloane, Stimson, Phelps, Perkins, Pillsbury, Kellogg, Vanderbilt, Bush, Lovett et ainsi de suite. Les Skull and Bones sont tout simplement le club de l’élite, de la classe dirigeante, encore aujourd'hui, comme en témoigne la présence de George Walker Bush et de John Kerry, liés par conséquent par un « pacte secret ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Skull_and_Bones 
 

Bah, en France, on a à peu près la même chose, ça s'appelle l'E.N.A !

Bon, là, évidement, pour ce dont tu parles, il s'agit d'une société secrète !

Enfin, pas si secrète que ça vu que visiblement les personnes les plus célèbres en faisant partie sont connue !
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #42 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 30 Oct 2010 05:05

Dragonball a écrit:
 
Belboug a écrit:
 

et je ne parle même pas des société étudiantes
dont les fameux Skull and Bones (littéralement le Crâne et les Os) sont une société secrète de l'université Yale aux États-Unis. Ce groupe est aussi connu par les anglophones sous les noms « Chapter 322 » et « Brotherhood of Death » (« la fraternité de la mort »).

Ce qui frappe à la lecture de la liste des membres des Skull and Bones, c'est la présence quasi systématique des noms des familles américaines les plus prestigieuses. Lord, Whitney, Taft, Jay, Bundy, Harriman, Weyerhaeuser, Pinchot, Rockefeller, Goodyear, Sloane, Stimson, Phelps, Perkins, Pillsbury, Kellogg, Vanderbilt, Bush, Lovett et ainsi de suite. Les Skull and Bones sont tout simplement le club de l’élite, de la classe dirigeante, encore aujourd'hui, comme en témoigne la présence de George Walker Bush et de John Kerry, liés par conséquent par un « pacte secret ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Skull_and_Bones 
 

Bah, en France, on a à peu près la même chose, ça s'appelle l'E.N.A !

Bon, là, évidement, pour ce dont tu parles, il s'agit d'une société secrète !

Enfin, pas si secrète que ça vu que visiblement les personnes les plus célèbres en faisant partie sont connue !  
 


Ces personnes célèbres et connues...
Si par hasard... tu sais exactement...ce qu'elles font ou faisaient au sein de cette société secrète...

Tiens moi au courant
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #43 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 30 Oct 2010 17:23

Premièrement, je crois que les menbres doivent financer les activités du club
Deuxièmement, ils sont surement amené à se donner des coups de pouce à l'occasion
Troisièmement , participer à des réunion histoire de rencontrer des personnes potentiellement utiles point vu personnel et professionnel
Petit dernier, se la péter en pouvant prétendre appartenir au cercle .

C'est comme tous les cercles, sauf que là l'accès est contrôlée.
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #44 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 31 Oct 2010 00:20

Missyna alna a écrit:
 
Premièrement, je crois que les menbres doivent financer les activités du club
Deuxièmement, ils sont surement amené à se donner des coups de pouce à l'occasion
Troisièmement , participer à des réunion histoire de rencontrer des personnes potentiellement utiles point vu personnel et professionnel
Petit dernier, se la péter en pouvant prétendre appartenir au cercle .

C'est comme tous les cercles, sauf que là l'accès est contrôlée. 
 



au-delà du financement, de l'entraide et de la fierté de faire partie de ces cercles à accès contrôlés

c'est le caractère secret de pratiques évoluant à l'intérieur de certains réseaux
qui m'inquiète un peu.
Revenir en haut
      
Zack2010
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Oct 2010
Sujets: 11
Messages: 294
Localisation: 07 - Ardèches
 #45 Discussion générale:   Sujet du message: Les réseaux Noirs   Posté le: 31 Oct 2010 01:15

OK, je repasserai pour la discrétion. Quoique... pour les réseaux aux USA comme Alpha Phi Alpha et autres, je finis par me demander s'il n'y a pas une certaine confusion culturelle. Je veux dire, en France, comme le faisait remarquer Dragon Ball, nous avons les Grandes Ecoles (pas seulement l'ENA) qui jouent le même rôle (il suffit de s'imprégner du fonctionnement de ces écoles pour bien s'en rendre compte). Oui, les confréries US, c'est l'état dans l'état, mais je le répète, un élément majeur qui soude dans ce type d'associations est le ticket d'entrée. Et en France, le ticket d'entrée est plus évident pour les Grandes Ecoles que pour les facs US... Après, la pertinence de peurs liées à des pratiques secrètes ... Je pense que ce serait surtout devenir victime de l'inconnu, c'est-à-dire de nos propres peurs et de notre propre imagination. Je veux dire, pourquoi avoir peur de confréries qu'on ne connaît pas ? A cause des quelques étudiants qui s'y saoulent pour faire plus de vice ? Et puis bon, quand on voit qu'en France un ministre reste en place alors qu'il est coupable d'un conflit d'intérêt avéré (Woerth), je pense qu'on peut relativiser l'importance et la dangerosité du secret...
Par contre, j'avoue n'avoir jamais vu les Think tanks et autres organismes apparentés comme des clubs jusque-là... peut-être justement parce que j'en gardais une image de "groupes d'experts", un peu comme les ... (je n'ai plus le terme en tête, il s'agit de ces réunions d'intellectuels des partis politiques français qui débattent de divers thèmes de sociétés dont ensuite les leaders s'inspirent pour établir les stratégies du parti).

Belboug a écrit:
 
Cependant il existe une foule de Sociétés d'affaires (...)  
 


J'approuve complètement. Et sans même sortir de nos régions respectives, tous les intéressés peuvent se reporter au magazine Challenges ( pour une fois qu'il a une utilité celui-là ). Mais en fait, je pensais plus à des clubs d'influence au moins nationale ou plus (ce que les think tanks semblent être donc...).

Par contre :

Belboug a écrit:
 
Essentiellement occidentaux et qui s'appliquent à créer de véritables réseaux pour ses membres essentiellement occidentaux :  
 


Comment sais-tu qu'il n'en existe pas dans les pays asiatiques ou ailleurs ? D'ailleurs, dans l'article du début de ce topic, ce que la membre du Collectif DOM reprochait implicitement au CRAN, c'est bien d'être une sorte de club pour des personnalités africaines en France, visant à étendre leur influence tant en Afrique qu'en France, non ?
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Les réseaux Noirs Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives