Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Paroles d'esclavage
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Paroles d'esclavage S'abonner au Flux Rss Actualités Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Actualités:   Sujet: Paroles d'esclavage

luigi972
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Nov 2005
Sujets: 44
Messages: 632
Localisation: 972 - Martinique
 #1 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 19 Avr 2007 22:32

Qui a dit que l'esclavage, c'est "de l'histoire ancienne, et qu'il ne faut plus en parler pour mieux se tourner vers l'avenir"?

Sur ce site, les témoignages vidéos d'arrière-petit fils et filles d'esclaves qui témoignent de ce que leur ont raconté leurs aïeux.

http://www.parolesdesclavage.com/index-esclavage.html

De quoi remettre les pendules à l'heure...
Revenir en haut
      
Dragonball
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 21 Oct 2004
Sujets: 226
Messages: 3375
Localisation: 75 - Paris
 #2 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 20 Avr 2007 00:14

Très bonne initiative que ce site, j'espère que ces témoiganges (Que je ne peux malheureusement pas visionner en se moment à cause de mon navigateur) feront l'objet d'une émissions TV, d'un livre ou d'un DVD.

Serge Bilé est décidément un homme plein de ressources et la Martinique à la de chance de compter parmis ses habitants un homme d'une tel valeur.
Revenir en haut
      
raymondo
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 13 Nov 2006
Sujets: 3
Messages: 285
Localisation: 34 - Hérault
 #3 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 20 Avr 2007 00:47

C'est à la fois très émouvant et très instructif

Dragonball a écrit:
 

Serge Bilé est décidément un homme plein de ressources et la Martinique à la de chance de compter parmis ses habitants un homme d'une tel valeur. 
 


Totalement d'accord! Un véritable honnête homme
Revenir en haut
      
Chandler
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 03 Sep 2005
Sujets: 30
Messages: 1579
Localisation: ...
 #4 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 20 Avr 2007 01:32

Merci à Serge Bilé pour cet excellent travail. J'espère que ces temoignages ont été aussi receuillis en Guadeloupe......
Revenir en haut
      
daddy
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Juin 2002
Sujets: 33
Messages: 5617
Localisation: IDF
 #5 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 20 Avr 2007 07:58

Bravo Serge Bilé ! excellente initiative
Revenir en haut
      
antoine971
Siège service Siège service




Inscrit le: 29 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 1655

 #6 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 21 Avr 2007 13:00

Une pierre supplémentaire au grand chantier de la construction pour certains et la reconstruction pour d'autres. Tres bon travaille qui aidera une "partie" de chacun d'entre nous de trouver des réponses aux questions qui s'imposent à nous.

J'espere enfin de tout "coeur" que ce travaille fera réfléchir ceux qui qualifient d'autres de pleurnichard et victimaire.

Pour ma part, voici ma petite contribution sur le chemin de la construction ou reconstruction http://desorientes.site.voila.fr
Revenir en haut
      
milicent
Classe Confort Classe Confort



Genre: Femme
Inscrit le: 16 Juin 2006
Sujets: 28
Messages: 12590
Localisation: Creamville
 #7 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 21 Avr 2007 13:41

Merci , très emouvant, en effet...

.
Revenir en haut
      
zephyrin
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 18 Avr 2005
Sujets: 28
Messages: 702
Localisation: 75 - Paris
 #8 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 25 Avr 2007 01:12

Cette initiative me pose problème.

Voila des gens qui parlent de choses qu'ils n'ont pas connu, ni même leur père ou leur mère, mais leurs grands parents ou arrières grands parents.

Tout ceci n'est pas très sérieux.

Quelle est la légitimité de leur propos ?

Nous sommes dans les on dit, ce travail ne présente aucun intérêt scientifique, mais franchement aucun intérêt scientifique ou historique.

Ces gens ayant été témoin d'une époque il eut été plus à propos de les questionner sur leur vie et leur époque, qu'ils parlent de ce qu'ils ont vu et vécu...

ps : j'ai juste commencé à voir une video, mais ce j'ai entendu m'a laissé croire que l'homme racontait une histoire (disons que sa mémoire et ses connaissances s'ajoutaient, amplifiait, dramatisait le récit.) bref je n'ai pas poursuivi.
Revenir en haut
      
luigi972
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Nov 2005
Sujets: 44
Messages: 632
Localisation: 972 - Martinique
 #9 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 25 Avr 2007 14:37

zephyrin a écrit:
 
Cette initiative me pose problème.

Voila des gens qui parlent de choses qu'ils n'ont pas connu, ni même leur père ou leur mère, mais leurs grands parents ou arrières grands parents.

Tout ceci n'est pas très sérieux.

Quelle est la légitimité de leur propos ?

Nous sommes dans les on dit, ce travail ne présente aucun intérêt scientifique, mais franchement aucun intérêt scientifique ou historique.

Ces gens ayant été témoin d'une époque il eut été plus à propos de les questionner sur leur vie et leur époque, qu'ils parlent de ce qu'ils ont vu et vécu...

ps : j'ai juste commencé à voir une video, mais ce j'ai entendu m'a laissé croire que l'homme racontait une histoire (disons que sa mémoire et ses connaissances s'ajoutaient, amplifiait, dramatisait le récit.) bref je n'ai pas poursuivi.  
 


Très bien Zéphirin! Donc l'esclavage n'a pas existé c'est ça?! Ben oui, qui prouve que ces vieux ne sont pas fous!
Revenir en haut
      
zephyrin
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 18 Avr 2005
Sujets: 28
Messages: 702
Localisation: 75 - Paris
 #10 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 25 Avr 2007 15:12

luigi972 a écrit:
 
zephyrin a écrit:
 
Cette initiative me pose problème.

Voila des gens qui parlent de choses qu'ils n'ont pas connu, ni même leur père ou leur mère, mais leurs grands parents ou arrières grands parents.

Tout ceci n'est pas très sérieux.

Quelle est la légitimité de leur propos ?

Nous sommes dans les on dit, ce travail ne présente aucun intérêt scientifique, mais franchement aucun intérêt scientifique ou historique.

Ces gens ayant été témoin d'une époque il eut été plus à propos de les questionner sur leur vie et leur époque, qu'ils parlent de ce qu'ils ont vu et vécu...

ps : j'ai juste commencé à voir une video, mais ce j'ai entendu m'a laissé croire que l'homme racontait une histoire (disons que sa mémoire et ses connaissances s'ajoutaient, amplifiait, dramatisait le récit.) bref je n'ai pas poursuivi.  
 


Très bien Zéphirin! Donc l'esclavage n'a pas existé c'est ça?! Ben oui, qui prouve que ces vieux ne sont pas fous!  
 


En tant qu'historien je te dis que ces témoignages ne valent rien !
En tant que juriste je te dis que de tels témoignages sont sans valeur (des on-dit), ils seront récusés.

Nous avons des gens qui nous parlent de ce qu'ils n'ont pas vécu, pas connu, mais qu'indirectement leurs arrières grands parents ou grands parents leur auraient raconté.
Tout ceci n'est que parole rapportée ou inventée, qui n'a aucune valeur scientifique ou historique. Peut être un intérêt journalistique ou sociologique tout au plus.

Qu'un historien ou un juriste sur ce forum vienne me démentir.
Revenir en haut
      
Tullia
Embarquement Embarquement



Genre: Femme
Inscrit le: 09 Mar 2006
Sujets: 6
Messages: 496
Localisation: 972 - Martinique-Bientôt à Paris
 #11 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 25 Avr 2007 16:48

zephirin, je ne comprends pas ton intervention, que veux-tu dire ?
même si les témoignages ne sont pas reconnus pas un juriste ou historien, ils ne sont pas là pour démontrer que l'esclavage a existé, tout le monde le sait. mais pour nous raconter ce que d'autres ont vécu. après si tu ne veux pas y croire, c'est toi que ça regarde.

Bilé devrait en faire un petit livre si les témoignages ne sont pas nombreux. c'est une belle initiative.
Revenir en haut
      
willou
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 20 Mar 2002
Sujets: 132
Messages: 9170
Localisation: 92 - Hauts-de-Seine
 #12 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 25 Avr 2007 16:57

zephyrin a écrit:
 


En tant qu'historien je te dis que ces témoignages ne valent rien !
En tant que juriste je te dis que de tels témoignages sont sans valeur (des on-dit), ils seront récusés.

Nous avons des gens qui nous parlent de ce qu'ils n'ont pas vécu, pas connu, mais qu'indirectement leurs arrières grands parents ou grands parents leur auraient raconté.
Tout ceci n'est que parole rapportée ou inventée, qui n'a aucune valeur scientifique ou historique. Peut être un intérêt journalistique ou sociologique tout au plus.

Qu'un historien ou un juriste sur ce forum vienne me démentir. 
 


Que vient faire le mot "science" dans ce contexte? J'ai du mal à suivre.
Revenir en haut
      
Anksu-Amon
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 11 Fév 2004
Sujets: 14
Messages: 9033
Localisation: quelque part de bien
 #13 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 25 Avr 2007 17:02

Un anthropologue t'interrogerait de la façon suivante : a ce titre doit on considéré que les populations qui font la part belle à la transmission orale n'ont pas d'histoire ?

Les aborigènes d'Australie ont pour l'essentiel une tradition orale. Cette tradition est appuyée par la présence de quelques lieux sacrés ou ne sont disposés que des dessins.
Doit on considérer que ce groupe n'a pas d'histoire commune pas de passé et pas d'existence.

Les témoignages de la shoah donnéS par des survivants ou par les enfants des survivants et regroupés dans nombre de mémorial n'ont jamais constitué de base a la recherche historique ?

L'histoire se penche pourtant avec beaucoup de curiosité sur les mythes fondateurs des civilisations (qui sont transmises oralement au départ).Puis dans une volonté d'objectivité, elle tache de les recouper avec des traces avérés (fouilles etc ).Elle ne considère pas les choses uniquement a partir de la naissance de l'écriture.
Or dans le cas considéré ici, en plus des témoignages ici présent, certains faits sont physiquement avéré (actes de libération, de propriété etc ).

Enfin je crois que la volonté première de ce site n'est pas tout a fait de faire l'histoire. Après tout les données sont connues et les discours y correspondent ( a priori et/ou a fortiori il y a une part non négligeable des 2 positions) aucun n'a parlé d'un débarquement extra terrestre.

Je penche plus pour une volonté de l'auteur de mettre l'accent sur le fait que ce passé n'est pas si éloigné et qu'il est encore vivace. L'écart générationnel des protagonistes entre ces anciens esclaves et nous n'est qu'a un pet de mouche a l'échelle de l'histoire.
Cela nous fournit donc de précieuses données pour comprendre l'actualité de la société antillaise, qui quoi que l'on en dise est encore a ses balbutiements.
Revenir en haut
      
zephyrin
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 18 Avr 2005
Sujets: 28
Messages: 702
Localisation: 75 - Paris
 #14 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 25 Avr 2007 17:21

Tullia a écrit:
 
zephirin, je ne comprends pas ton intervention, que veux-tu dire ?
même si les témoignages ne sont pas reconnus pas un juriste ou historien, ils ne sont pas là pour démontrer que l'esclavage a existé, tout le monde le sait. mais pour nous raconter ce que d'autres ont vécu. après si tu ne veux pas y croire, c'est toi que ça regarde.

Bilé devrait en faire un petit livre si les témoignages ne sont pas nombreux. c'est une belle initiative. 
 


Tu sais j'avais une discussion avec des maitres de conférence antillais et justement on parlait de ce manque de rigueur au niveau de la production scientifique des nôtres.

Ex : Des historiens qui écrivent et oublient d'établir une bibliographie, pleins d'erreurs de ce genre que l'on retrouve chez les sociologues aussi et ailleurs...

L'histoire, la sociologie = (corpus et une méthodologie) qu'on la respecte !

Bilé est journaliste et pas historien. Il y a une confusion car le travail qu'il a effectué certains veulent lui donner une aura scientifique (un travail d'historien ou de sociologue) et je vous dis que non, ce n'est pas un travail d'historien ou de sociologue.

C'est simplement la parole qui est donnée par un journaliste à des personnes agées, que l'on pense avoir une parole crédible.

Je vous dis que leur parole n'a pas plus de valeur que celle de ma mère lorsqu'elle me parle de l'esclave ou de ce que ces parents ou grands parents lui ont raconté à ce propos.

Je dis que le travail qui est proposé n'est pas un quelque chose de sérieux, ou d'abouti.

C'est le point de vue d'individus et rien de plus.

Ces gens n'ont pas été esclaves, leurs pères et mères non plus, dans le "meilleurs" des cas ce fut leurs grands parents, autrement c'est leurs arrières grands parents, et ces gens ne sont pas dépositaires du vécu de leurs ancêtres.


Quand vous regardez ce genre de video, il faut avoir à l'esprit que ces gens peuvent fabuler, raconter n'importe quoi, mêler leurs souvenirs et leur histoire aux paroles qu'ils prêtent à leurs ancêtres.

Pa plis ki sa !


Citation:
 
Un anthropologue t'interrogerait de la façon suivante : a ce titre doit on considéré que les populations qui font la part belle à la transmission orale n'ont pas d'histoire ?

Les aborigènes d'Australie ont pour l'essentiel une tradition orale. Cette tradition est appuyée par la présence de quelques lieux sacrés ou ne sont disposés que des dessins.
Doit on considérer que ce groupe n'a pas d'histoire commune pas de passé et pas d'existence.  
 


Dans ces sociétés seuls quelques personnes sont dépositaires du savoir du groupe, pas tout le monde : Nous avons le griot, le sorcier, l'homme médecine, etc. Ce savoir est légitimé par une fonction au sein du groupe. Ce ne sont pas tous les aborigènes qui sont détenteurs de l'histoire des aborigènes, ou tous les africains détenteur de l'histoire de l'Afrique.

Il ne faut pas tout mélanger la shoa est une histoire présente, il y a des survivants.

Citation:
 

L'histoire se penche pourtant avec beaucoup de curiosité sur les mythes fondateurs des civilisations (qui sont transmises oralement au départ).Puis dans une volonté d'objectivité, elle tache de les recouper avec des traces avérés (fouilles etc ).Elle ne considère pas les choses uniquement a partir de la naissance de l'écriture.
Or dans le cas considéré ici, en plus des témoignages ici présent, certains faits sont physiquement avéré (actes de libération, de propriété etc ).  
 


En effet, il y a une branche de l'histoire qui s'appelle la mythologie qui étudie les mythes ou les cosmogonies.

Citation:
 

Enfin je crois que la volonté première de ce site n'est pas tout a fait de faire l'histoire. 
 


Qui est ce qui parle de ce site ? Il y a un post : paroles d'esclaves qui renvoie vers des videos où la parole est donnée à des vieillards qui soit disant que... en effet ce n'est pas de l'histoire, c'est du journalisme.

Citation:
 
Je penche plus pour une volonté de l'auteur de mettre l'accent sur le fait que ce passé n'est pas si éloigné et qu'il est encore vivace. L'écart générationnel des protagonistes entre ces anciens esclaves et nous n'est qu'a un pet de mouche a l'échelle de l'histoire.
 
 


Je n'ai pas à spéculer sur les intentions de l'auteur, il lui est loisible d'expliquer sa démarche dans une introduction, il y a une manière de faire, il n'a qu'à la respecter. Le fait d'être sous les cocotiers n'exonère pas d'être rigoureux.


Pour willou : il y a les sciences humaines qui se proposent de...
Revenir en haut
      
Tishka
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 05 Juin 2004
Sujets: 7
Messages: 1013
Localisation: Rarement là où censée être
 #15 Actualités:   Sujet du message: Paroles d'esclavage   Posté le: 25 Avr 2007 17:49

Anksu-Amon a écrit:
 

Enfin je crois que la volonté première de ce site n'est pas tout a fait de faire l'histoire. Après tout les données sont connues et les discours y correspondent ( a priori et/ou a fortiori il y a une part non négligeable des 2 positions) aucun n'a parlé d'un débarquement extra terrestre.

Je penche plus pour une volonté de l'auteur de mettre l'accent sur le fait que ce passé n'est pas si éloigné et qu'il est encore vivace. L'écart générationnel des protagonistes entre ces anciens esclaves et nous n'est qu'a un pet de mouche a l'échelle de l'histoire.
Cela nous fournit donc de précieuses données pour comprendre l'actualité de la société antillaise, qui quoi que l'on en dise est encore a ses balbutiements. 
 


Je suis assez d'accord avec toi.

Ce que je trouve intéressant ,ce ne sont pas les faits racontés en eux-mêmes,mais la perception qu'en ont les personnes qui les racontent.Comment est-ce qu'ils ont entendu parler de l'esclavage et qu'est-ce qu'ils en savaient ,comment leur apparaissaient les personnes qui l'avaient vécu ,qu'est-ce qu'ils ont ressenti à ce moment là et comment ça a influencé leur vision de la société de l'époque.
ça permet de s'interroger sur ce qu'ils ont pu transmettre à leurs enfants et petits-enfants(y compris dans leur silence) ,et sur la façon dont s'est construit une forme de mémoire collective (ou d'oubli collectif).
Cette mémoire n'est probablement pas l'Histoire ,mais qui peut dire qu'elle n'a pas influencé la vision que nous avons de nos ancêtre et par ricochet celle que nous avons de nous-même?

Evidemment ,ce qu'ils racontent est ce qu'ils pensent avoir vu ,entendu ,compris et a sûrement été déformé par les décennies qui ont suivi.Mais est-ce qu'une autobiographie perd de son intérêt à cause de cette possibilité?

Citation:
 
Qui est ce qui parle de ce site ? Il y a un post : paroles d'esclaves qui renvoie vers des videos où la parole est donnée à des vieillards qui soit disant que... en effet ce n'est pas de l'histoire, c'est du journalisme.  
 


Le post parle de "paroles d'esclavage" et de non "paroles d'esclaves",la nuance est là.
Faut-il donc forcément faire de l'histoire quand on parle d'esclavage?
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Paroles d'esclavage Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives