Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Le Brésil organisera la coupe du monde de football 2014


Répondre au sujet    Accueil » Forum » Sport: Le Brésil organisera la coupe du monde de football 2014 S'abonner au Flux Rss Sport Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Sport:   Sujet: Le Brésil organisera la coupe du monde de football 2014

caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #1 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 30 Oct 2007 20:05

Citation:
 
La Fédération internationale de football (FIFA) a officiellement confié l'organisation de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil, lors d'une réunion de son comité exécutif, mardi 30 octobre, à Zurich, en Suisse. En vertu de principe de rotation (qui va désormais être abandonné), c'était au tour de l'Amérique du Sud d'organiser l'événement, et la confédération sud-américaine (Conmebol) n'avait pas présenté d'autre candidat. Le Brésil était donc sûr d'être désigné depuis que sa candidature avait reçu l'aval de la délégation technique de la FIFA, mi-octobre.




Quintuple champion du monde, le Brésil n'a accueilli l'événement qu'une seule fois, en 1950, et sera le premier pays d'Amérique du Sud à accueillir le Mondial depuis l'Argentine en 1978. Seul pays à s'être qualifié pour toutes les Coupes du monde (18
) et seul pays à avoir emporté cinq fois le trophée, il succèdera à l'Afrique du Sud, qui doit organiser l'épreuve en 2010.

"COMME UN PÈLERINAGE À LA MECQUE"

"Une Coupe du monde au Brésil, c'est comme aller en pèlerinage à La Mecque, à Saint-Jacques-de-Compostelle ou à Jérusalem. Pour un footballeur, la Coupe du monde au Brésil, voilà ce qui la représente le mieux. C'est formidable", s'est réjoui Michel Platini, membre du comité exécutif de la FIFA et également président de l'UEFA.

Le président de la Confédération brésilienne Ricardo Teixeira a indiqué, lors de la présentation du dossier mardi, qu'il s'agissait d'une "grande joie et une conquête historique pour le pays et le peuple brésilien." M. Teixeira a aussi insisté sur "l'impact tant au niveau social qu'économique", puisque "la Coupe du monde laissera un héritage permanent", notamment avec des améliorations annoncées dans le domaine du transport, de la santé, des égouts et de l'épuration des eaux, ainsi que dans la sécurité.

Le dossier de candidature prévoit notamment la rénovation du mythique stade du Maracana, où avait eu lieu la finale du Mondial en 1950 et la construction de stades dans le nord du pays, région moins développée que le sud. Les recettes de billetterie ont été budgétées à 390 millions de dollars, pour 3 millions de billets. Mais il faudra certainement des tarifs différenciés pour les étrangers et les Brésiliens, très nombreux à vivre dans la pauvreté, alors qu'ils sont le principal moteur de la passion du football qui anime le pays. 
 


source:http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3242,36-972899,0.html

je pense que c'est une grosse récompense pour la nation qui rappelons le détient le reccord du nombre de victoire en coupe du monde

anksu tu fais déjà la fête?
Revenir en haut
      
tiflo
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 26 Juil 2006
Sujets: 12
Messages: 1766
Localisation: karayib
 #2 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 30 Oct 2007 20:55

Nou po menm vwé 2008 é zot ka ja pawlé de 2014!
Revenir en haut
      
willou
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 20 Mar 2002
Sujets: 132
Messages: 9170
Localisation: 92 - Hauts-de-Seine
 #3 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 30 Oct 2007 21:02

tiflo a écrit:
 
Nou po menm vwé 2008 é zot ka ja pawlé de 2014!  
 


Hé oui, les lieux des évenements sportifs tels que les JO ou les coupes du monde sont choisis 7 ans à l'avance.

Le Brésil, pays de football par excellence méritait amplement d'avoir sa coupe du monde.
Revenir en haut
      
caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #4 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 30 Oct 2007 21:27

tiflo a écrit:
 
Nou po menm vwé 2008 é zot ka ja pawlé de 2014!  
 


c'est pour laisser le temps à la nation choisit de s'organiser , encore pour un pays comme la France où il y a déjà beaucoup de stades pouvant accueillir une tel compétition mais tout les pays n'ont pas cette chance

il faut également faire des travaux pour tout ce qui est transports, hôtels etc

je crois que c'était pour les jeux olympiques en Grèce qu'il y avait eu une inquiétude car il y avait un doute sur le fait que le pays soit prêt à temps
Revenir en haut
      
Sirob 973
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 20 Fév 2005
Sujets: 20
Messages: 1815
Localisation: Back 2 Earth... Boarding...
 #5 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 30 Oct 2007 23:23

Ou? Brazilia? Rio? Sao Paulo? Ca sera dans le sud probablement...
Bon 2014... 26 ans... je partirai...
Revenir en haut
      
willou
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 20 Mar 2002
Sujets: 132
Messages: 9170
Localisation: 92 - Hauts-de-Seine
 #6 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 31 Oct 2007 15:51

Sirob 973 a écrit:
 
Ou? Brazilia? Rio? Sao Paulo? Ca sera dans le sud probablement...
 
 


Normalement c'est un peu moins d'une dizaine de ville. Rio, c'est sûr puisque il y a le Maracana (qu'il faut tout de même rénover). Brazilia, je suppose aussi puisque c'est la capitale. La candidature prévoyait aussi des stades dans le nord du pays (cool pour les guyanais )
Revenir en haut
      
Anksu-Amon
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 11 Fév 2004
Sujets: 14
Messages: 9033
Localisation: quelque part de bien
 #7 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 31 Oct 2007 20:42

caribbean island a écrit:
 
Citation:
 
La Fédération internationale de football (FIFA) a officiellement confié l'organisation de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil, lors d'une réunion de son comité exécutif, mardi 30 octobre, à Zurich, en Suisse. En vertu de principe de rotation (qui va désormais être abandonné), c'était au tour de l'Amérique du Sud d'organiser l'événement, et la confédération sud-américaine (Conmebol) n'avait pas présenté d'autre candidat. Le Brésil était donc sûr d'être désigné depuis que sa candidature avait reçu l'aval de la délégation technique de la FIFA, mi-octobre.




Quintuple champion du monde, le Brésil n'a accueilli l'événement qu'une seule fois, en 1950, et sera le premier pays d'Amérique du Sud à accueillir le Mondial depuis l'Argentine en 1978. Seul pays à s'être qualifié pour toutes les Coupes du monde (18
) et seul pays à avoir emporté cinq fois le trophée, il succèdera à l'Afrique du Sud, qui doit organiser l'épreuve en 2010.

"COMME UN PÈLERINAGE À LA MECQUE"

"Une Coupe du monde au Brésil, c'est comme aller en pèlerinage à La Mecque, à Saint-Jacques-de-Compostelle ou à Jérusalem. Pour un footballeur, la Coupe du monde au Brésil, voilà ce qui la représente le mieux. C'est formidable", s'est réjoui Michel Platini, membre du comité exécutif de la FIFA et également président de l'UEFA.

Le président de la Confédération brésilienne Ricardo Teixeira a indiqué, lors de la présentation du dossier mardi, qu'il s'agissait d'une "grande joie et une conquête historique pour le pays et le peuple brésilien." M. Teixeira a aussi insisté sur "l'impact tant au niveau social qu'économique", puisque "la Coupe du monde laissera un héritage permanent", notamment avec des améliorations annoncées dans le domaine du transport, de la santé, des égouts et de l'épuration des eaux, ainsi que dans la sécurité.

Le dossier de candidature prévoit notamment la rénovation du mythique stade du Maracana, où avait eu lieu la finale du Mondial en 1950 et la construction de stades dans le nord du pays, région moins développée que le sud. Les recettes de billetterie ont été budgétées à 390 millions de dollars, pour 3 millions de billets. Mais il faudra certainement des tarifs différenciés pour les étrangers et les Brésiliens, très nombreux à vivre dans la pauvreté, alors qu'ils sont le principal moteur de la passion du football qui anime le pays. 
 


source:http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3242,36-972899,0.html

je pense que c'est une grosse récompense pour la nation qui rappelons le détient le reccord du nombre de victoire en coupe du monde

anksu tu fais déjà la fête?  
 


Ou ka mandé ès ke ?

Autant demander à un malade s'il veut du bouillon .

Si jamais je peux je tacherai de m'offrir avec ma moitié un ti voyage par la.
Pour le moment j'ai sorti et astiquer mon micro maillot "espécial coupe du monde" dans lequel je ne peux respirer que par 1 poumon a la fois.

Esperant mais avec beaucoup moins de plaisir (puisque ca ne sera plus pareil) que mon souhait soit (enfin !!!!) accordé.
Revenir en haut
      
caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #8 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 31 Oct 2007 20:52

Anksu-Amon a écrit:
 
caribbean island a écrit:
 
Citation:
 
La Fédération internationale de football (FIFA) a officiellement confié l'organisation de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil, lors d'une réunion de son comité exécutif, mardi 30 octobre, à Zurich, en Suisse. En vertu de principe de rotation (qui va désormais être abandonné), c'était au tour de l'Amérique du Sud d'organiser l'événement, et la confédération sud-américaine (Conmebol) n'avait pas présenté d'autre candidat. Le Brésil était donc sûr d'être désigné depuis que sa candidature avait reçu l'aval de la délégation technique de la FIFA, mi-octobre.




Quintuple champion du monde, le Brésil n'a accueilli l'événement qu'une seule fois, en 1950, et sera le premier pays d'Amérique du Sud à accueillir le Mondial depuis l'Argentine en 1978. Seul pays à s'être qualifié pour toutes les Coupes du monde (18
) et seul pays à avoir emporté cinq fois le trophée, il succèdera à l'Afrique du Sud, qui doit organiser l'épreuve en 2010.

"COMME UN PÈLERINAGE À LA MECQUE"

"Une Coupe du monde au Brésil, c'est comme aller en pèlerinage à La Mecque, à Saint-Jacques-de-Compostelle ou à Jérusalem. Pour un footballeur, la Coupe du monde au Brésil, voilà ce qui la représente le mieux. C'est formidable", s'est réjoui Michel Platini, membre du comité exécutif de la FIFA et également président de l'UEFA.

Le président de la Confédération brésilienne Ricardo Teixeira a indiqué, lors de la présentation du dossier mardi, qu'il s'agissait d'une "grande joie et une conquête historique pour le pays et le peuple brésilien." M. Teixeira a aussi insisté sur "l'impact tant au niveau social qu'économique", puisque "la Coupe du monde laissera un héritage permanent", notamment avec des améliorations annoncées dans le domaine du transport, de la santé, des égouts et de l'épuration des eaux, ainsi que dans la sécurité.

Le dossier de candidature prévoit notamment la rénovation du mythique stade du Maracana, où avait eu lieu la finale du Mondial en 1950 et la construction de stades dans le nord du pays, région moins développée que le sud. Les recettes de billetterie ont été budgétées à 390 millions de dollars, pour 3 millions de billets. Mais il faudra certainement des tarifs différenciés pour les étrangers et les Brésiliens, très nombreux à vivre dans la pauvreté, alors qu'ils sont le principal moteur de la passion du football qui anime le pays. 
 


source:http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3242,36-972899,0.html

je pense que c'est une grosse récompense pour la nation qui rappelons le détient le reccord du nombre de victoire en coupe du monde

anksu tu fais déjà la fête?  
 


Ou ka mandé ès ke ?

Autant demander à un malade s'il veut du bouillon .

Si jamais je peux je tacherai de m'offrir avec ma moitié un ti voyage par la.
Pour le moment j'ai sorti et astiquer mon micro maillot "espécial coupe du monde" dans lequel je ne peux respirer que par 1 poumon a la fois.

Esperant mais avec beaucoup moins de plaisir (puisque ca ne sera plus pareil) que mon souhait soit (enfin !!!!) accordé. 
 


c'est quoi ton souhait?

sinon le Brésil sera quoi qu'il arrive (comme toujours de toute facon) grand favori de la competition
Revenir en haut
      
Anksu-Amon
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 11 Fév 2004
Sujets: 14
Messages: 9033
Localisation: quelque part de bien
 #9 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 01 Nov 2007 11:15

c'est un secret de polichinel ce souhait.

Je pensais le tenir il y a peu ...mais comment dire ... c'etait dans mon bec pas dans mon estomac et je l'ai compris a mes frais.

Tant pis ....
Revenir en haut
      
6klôn
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 27 Juin 2002
Sujets: 240
Messages: 14572
Localisation: United States of Gwada
 #10 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 01 Nov 2007 14:04

Y'avait pas photo, c'était le seul pays candidat
Revenir en haut
      
bogossplayer
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 02 Sep 2003
Sujets: 99
Messages: 2055
Localisation: camaleaofuriadezumbicapoeir
 #11 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 04 Nov 2007 15:27

VIVA
BRASIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILLLLLLLLLLLLLLLLLLLL!
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8083
Localisation: PACA
 #12 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 19 Juin 2014 12:12

Juin 2013

Citation:
 
Brésil: le Mondial 2014 explique-t-il les manifestations?

Par Clément Daniez, publié le 18/06/2013 à 15:55, mis à jour à 18:11
Les dépenses excessives et la corruption liée à l'organisation de la future Coupe du monde de football ne sont pas étrangères aux manifestations monstres qui touchent les grandes villes du Brésil.

La passion du football a ses limites. Ce n'est pas un hasard si le Brésil connaît, en pleine Coupe des Confédérations et à un an du Mondial, ses plus importantes manifestations sociales depuis 20 ans. La grogne se cristallise actuellement sur le coût faramineux de ces événements planétaires - au moins 9 milliards d'euros, alors que le pays connaît actuellement un fort ralentissement de sa croissance (seulement 0,9% en 2012), une hausse de l'inflation et notamment du prix des denrées alimentaires qui brise l'équilibre budgétaires des foyers les plus modestes.

Les protestations ont débuté la semaine du lancement de la Coupe des Confédérations, la répétition qui a toujours lieu à un an d'un Mondial. La cible? Les stades, dont le coût dépasse largement le budget initial. Ils étaient plus de 400 vendredi à protester aux abords du clinquant "Stade national Mané Garrincha" de Brasilia, qui a coûté plus de 500 millions d'euros alors que le projet initial se montait à 250 millions.

Facture folle pour le Maracana

Construction ou rénovation, la facture a explosé pour la plupart des 12 enceintes qui accueilleront des matches du Mondial 2014. Sur certaines, comme le célèbre Maracana de Rio de Janeiro (430 millions d'euros contre 288 initialement), pèsent de très forts soupçons de corruption et de détournement de fonds. Autres incohérences: les villes de Brasilia et Manaus n'ont pas de clubs locaux à même de remplir après 2014 des "éléphants blancs" qui se transformeront inéluctablement en fardeaux financiers.

Symboles du développement brésilien, les stades sont donc devenus des symboles de folie des grandeurs et des sujets de protestation. Dimanche, avant le match de la Coupe des Confédérations entre l'Italie et le Mexique au Maracana, 3000 manifestants s'approchant de l'enceinte ont été dispersés par la police. Ce lundi, la manifestation à Belo Horizonte s'est déroulée sur la grande avenue la plus proche du stade Mineirao, où se déroulait Nigeria-Tahiti. Là encore, les forces de l'ordre ont eu recours aux gaz lacrymogènes.

Un Mondial pour les riches?

Les slogans lancés par les protestataires à Rio, Sao Paulo, Porto Alegre et bien d'autres cités du pays sont les mêmes: priorité à la santé, à l'éducation et au bien du peuple et "non" à la Coupe du monde. Dans un contexte de hausse des prix où les salaires ne suivent pas, l'annonce avant le début de la Coupe des Confédération de l'augmentation de 7% du ticket d'autobus, le premier moyen de transport des Brésiliens, a mis le feu aux poudres, prenant au dépourvu des autorités pourtant focalisées sur le défi que représente la sécurité.

Une grande partie des 9 milliards d'euros d'investissements publics liés au Mondial concerne les transports. Mais le Brésil sait déjà qu'il ne pourra pas tenir toutes ses promesses pour 2014. Si les aéroports de ce pays, qui fait deux fois la taille de l'Union européenne, pourraient être prêts à temps, la rénovation des routes et l'allongement des lignes de transports en commun risquent de rester loin du compte. Le tramway de Brasilia a ainsi vu son chantier suspendu deux ans après un appel d'offre bidon. Sao Paulo, capitale économique engorgée, restera sous-équipée en lignes de métro. Rio de Janeiro est encore englué dans les travaux...

La hausse du ticket de bus a achevé de convaincre les Brésiliens les plus modestes qu'ils allaient payer pour un Mondial réservé aux classes supérieures. Le prix d'un billet approche en effet les 200 reis (71 euros), soit près d'un tiers du salaire minimum au Brésil (675 reis ou 244 euros).

La colère est d'autant plus grande que les sacrifices risquent d'être doublés avec les Jeux olympiques de Rio 2016, dont le budget pourrait dépasser les 10 milliards d'euros.

Dans une interview publiée dans le dernier numéro de L'Equipe Magazine, l'ex-footballeur et actuel député fédéral Romario résume parfaitement la situation: "Beaucoup d'argent est dépensé inutilement dans des stades, des aéroports, et d'autres choses en rapport avec la Coupe du monde, alors que notre santé publique, notre éducation publique sont catastrophiques par manque d'investissements." Des propos tenus avant l'explosion sociale des derniers jours.

 
 


Juin 2014 :
Citation:
 

Brésil : manifestations contre les dépenses de l'organisation du Mondial 2014

Le Monde.fr | 17.06.2013 à 10h55


Durée : 03:33 | Images : Reuters

La police a dispersé avec des bombes lacrymogènes et des balles en caoutchouc quelque 3 000 manifestants qui tentaient de s'approcher du stade Maracaña pour protester contre les dépenses colossales liées à l'organisation du Mondial de football au Brésil, juste avant le premier match de la Coupe des confédérations à Rio, entre l'Italie et le Mexique.

D'intenses manifestations se sont multipliées au cours des derniers jours contre la vie chère et la facture colossale de la Coupe du monde de 2014 qui s'élève à 15 milliards de dollars. 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8083
Localisation: PACA
 #13 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 19 Juin 2014 13:17

Une petite dernière avant de ce recentre sur l'évènement :

Citation:
 
Ecologie
Au Brésil, la Coupe du monde du football se jouera dans des éléphants blancs
Andrea Barolini (Reporterre)

mercredi 11 juin 2014

A quelques jours de la Coupe du monde de football, le pays est agité par des mouvements de contestation. Une des raisons en est la débauche d'argent dépensé pour des stades démesurés, quand pauvreté et inégalité sont toujours immenses. Voici un tour guidé de ces grands projets footballistiques inutiles.

Mardi 22 avril, de violentes émeutes à Copacabana, au Brésil, ont opposé des jeunes des favelas et des policiers. Un homme serait mort au cours des manifestations, qui témoignent que, moins d'un an après l'agitation sociale de juin 2013, la société reste toujours en colère. En cause, notamment : les investissements colossaux réalisés pour la Coupe du monde de football, alors que des besoins sociaux urgents ne sont toujours pas satisfaits. Le gouvernement a essayé de présenter sa démarche comme "environnementale". Mais ça ne suffit pas...

Les efforts que l'Afrique du Sud a fournis en 2010 pour rendre la Coupe du monde de football écologique « ne sont pas suffisants. Cela mérite d’être pris en compte sérieusement par la Fédération Internationale de Football (la Fifa, ndlr) ». C’était en octobre 2012 : le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) soulignait que l'organisation du Mondial africain n'avait pas été à la hauteur en matière environnementale.

Officiellement, les indications du PNUE ont été entendues par les autorités brésiliennes, qui pour la vingtième édition de la Coupe du monde vont présenter douze stades « écologiques », flambant neufs ou rénovés, à Rio de Janeiro, Brasilia, Fortaleza, Belo Horizonte, Sao Paulo, Porto Alegre, Salvador de Bahia, Recife, Cuiaba, Manaus, Natal et Curitiba.

Les organisateurs de l’événement – qui se déroulera du 12 juin au 13 juillet - se sont engagés à réduire l'impact sur l'environnement, en utilisant des technologies durables allant des systèmes d’éclairage efficaces à la réduction de la consommation d'eau, en passant par l'accessibilité pour les personnes handicapées et par les transports écologiques.

Ainsi, le stade Maracanà de Rio de Janeiro - le temple du foot planétaire, édifié pour la Coupe du monde 1950 - a été rénové et présenté comme un exemple de développement durable. Son toit est garni de mille cinq cents panneaux photovoltaïques qui assurent son autonomie énergétique (le projet a été mené par un partenariat entre les sociétés Yingli, Light Esco, la française EDF et l’État de Rio de Janeiro).

De même, le stade de Belo Horizonte, a été le premier à recevoir le label Leadership in Energy and Environmental Design (LEED), une certification américaine octroyée aux bâtiments à haute qualité environnementale.

Mais la cerise sur le gâteau est le stade de Brasilia. Entièrement rénové, il a été conçu comme le premier stade 100% écologique au monde. Il produit autant d’énergie qu'il en consomme, utilise des lumières LED pour l’éclairage et sa pelouse est arrosée grâce à un système de stockage et d'utilisation de la pluie.

Le toit est complètement recouvert de panneaux solaires fournissant autant d’électricité quotidiennement que ce qu'en consomment mille maisons. De plus, la structure est dotée d'une membrane photo-catalytique pour capter les particules polluantes et améliorer la qualité de l'air.

Des stades très coûteux, et qui ne serviront plus

Un seul inconvénient : ces stades risquent fort de se transformer en « élephants blancs », une fois éteints les feux de la fête. L'exemple le plus évident est le stade de Manaus, l'Arena da Amazônia. Il pourra accueillir 40.000 personnes pendant la Coupe, et selon la FIFA fera partie d'un « complexe qui offrira de nombreux services comme des restaurants, un parking souterrain et un accès par bus et monorail ».

Mais nombreux sont ceux qui sont révoltés par ce projet pharaonique qui a coûté 205 millions d'euros. Pour une raison de bon sens : après le Mondial le stade ne sera plus utilisé, car la meilleure équipe locale, le Nacional, évolue en Série D, la quatrième division brésilienne. Habituellement, moins de deux mille personnes suivent les matches de cette modeste équipe : le stade sera un monument inutile au milieu de la forêt amazonienne.

A Cuiaba, la situation est la même. Le stade de 43.000 spectateurs trônera dans une ville où les équipes végètent en Série C et D. Tandis qu’à Natal, l'Arena des Dunas, qui a coûté 125 millions d'euros, après avoir accueilli quatre matches durant la Coupe du Monde, servira de costume bien trop grand à deux clubs de Série B : l'ABC et l'America RN.

« En plus du football, l'Arena das Dunas sera utilisée pour des concerts, des salons commerciaux, des ateliers, des événements majeurs et des expositions », a déclaré la présidente Dilma Rousseff lors de l'inauguration du stade, tentant d'enrayer la polémique. Mais même avec ces activités, une infrastructure sportive de 42.000 places reste démesurée.

Et quand les activités alternatives ne se déroulent pas, il faudra payer l'entretien de l'Arena, qui a été évaluée par un dirigeant du stade en 376.000 euros par mois.

Et puis, il y a le stade de la capitale Brasilia, le Mané Garrincha : 71.000 places en plein centre ville. Un monstre qui a coûté 380 millions d'euros, et qui sera le théâtre des matches du Gama et de la Brasiliense, deux équipes mineures suivies jusque-là par… quelques centaines de personnes.

D'ailleurs, l'attention à l'environnement proclamée par les autorités risque de cacher la stratégie énergétique et environnementale du gouvernement sud-américain. Depuis plusieurs années, en effet, des Ong écologistes ont critiqué le double discours des autorités brésiliennes.

« Compte tenu de notre expérience du Brésil, on peut dire que le gouvernement n'a qu'une stratégie de marketing », dit à Reporterre Gert-Peter Bruch, président de l'association Planète Amazone, qui soutient les peuples autochtones d'Amazonie dans leur combat contre la déforestation.

« L'actuelle présidente Dilma Rousseff était ministre de l'Energie du gouvernement de Lula. Elle a développé le plan d'accélération économique du pays, y compris les projets de grands barrages qui posent d’énormes problèmes environnementaux et de droits de l'homme », poursuit-il.

Le plus connu de ces projets est sans doute celui de Belo Monte, en Amazonie : un immense barrage qui menace de détruire des équilibres sociaux et environnementaux fragiles juste au milieu du poumon vert de la planète, dans l'Etat du Para.

« Nous sommes convaincus, accuse Valérie Cabanès, juriste spécialisée dans les droits de l'homme, que la Coupe du Monde et les Jeux olympiques seront le prétexte pour accélérer le calendrier de travaux comme celui de Belo Monte, dont le chantier est désormais ouvert 24 heures sur 24. Le Brésil veut rivaliser avec les grandes puissances du monde en magnifiant son développement ».

Dans ce contexte, Amnesty International a dénoncé le fait que certains travaux pour le Mondial se sont soldés par des expulsions forcées.

Des dépenses colossales rejetées par la population

« Plusieurs mouvements dénoncent la Coupe du Monde, explique Bruch, parce qu'elle sera la vitrine d'un modèle qu'ils rejettent. Ils ne comprennent pas pourquoi l'argent n'a pas été consacré d'abord aux programmes sociaux. Au Brésil les conditions de la santé, de l'environnement, de l’éducation sont catastrophiques ».

Les projets d'infrastructures urbaines en vue de la Coupe du Monde (comme des prochains Jeux Olympiques de Rio en 2016) ont produit ainsi des très fortes protestations, voire des véritables émeutes. Selon une enquête de la Confédération nationale des transports, la plupart des Brésiliens (75%) considèrent comme inutiles les dépenses colossales imposées par le gouvernement pour organiser le Mondial de football.

Le 17 juin 2013, 200.000 personnes sont descendues dans les rues de plusieurs villes du pays, pour protester contre l'augmentation des tarifs des transports en commun, mais aussi contre les coûts gigantesques de l'organisation du Mondial. Quatre jours plus tard, le nombre de manifestants a atteint 1 million.

« Le Brésil n'est pas seulement le pays du football et de la fête. Ici, nous avons d'autres préoccupations, comme le manque d'investissements dans des domaines réellement importants comme la santé et l’éducation », avait expliqué une manifestante citée par l'AFP.

Les autorités espèrent que la Coupe du monde de football génèrera des retombées économiques de plus de 3 milliards, un impact positif sur la croissance de 0,4 % par an jusqu'en 2019 et à la création d'environ 600.000 emplois (dont la moitié temporaires).

Mais selon un article paru en 2012 dans le magazine géopolitique italien Limes, le coût réel du Mondial sera bien plus lourd : « Si en 2010 en Afrique du Sud les dépenses totales ont été de 4 milliards de dollars, ce qui a été jugé scandaleux, au Brésil on a déjà atteint les 13 milliards. Mais la présidente Dilma Rousseff a anticipé qu'il faudra atteindre au moins les 18 milliard de dollars (13 milliards d'euros, ndlr), tandis que des sources indépendantes parlent de 33,2 milliards (24 milliards d'euros, ndlr) ».

Et malgré cet effort, le président de la FIFA, Joseph Blatter, a récemment déclaré : « le Brésil est le pays le plus en retard (sur la préparation des infrastructures, ndlr) depuis que je suis à la Fifa, et pourtant c'est le seul qui avait autant de temps, sept ans, pour se préparer ».

Mais « the show must go on ». La Coupe du Monde génère 90 % des revenus de la Fifa. En Afrique du Sud, la Fédération a encaissé 4,2 milliards de dollars (2,4 seulement pour les droits télé).
 
 


Les institution locales n'ont plus qu'à faire mentir les sceptique en faisant largement usage de ces nouvelles infrastructures.
Concernant les stade , petit guide sur le site de la FIFA : http://fr.fifa.com/worldcup/destination/stadiums/

Les stades de la coupe du monde 2014 au Brésil.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8083
Localisation: PACA
 #14 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 20 Juin 2014 10:01

Petite dérogation, car là c'est quand même fort :

Citation:
 
15 juin 2014, par Bruno Lesprit
L'acarajé, le beignet bahianais que la Fifa a dû avaler

Ce que les conflits sociaux de juin 2013 au Brésil n'ont pu faire, un simple beignet l'a réalisé : faire plier la Fifa. Le traditionnel acarajé est en vente à l'Arena Fonte Nova, en dérogation au strict règlement du gouvernement du football mondial qui proscrit tout commerce ambulant dans un rayon de 2 kilomètres autour des stades de la Coupe du monde et réserve l'exclusivité de la restauration au sponsor officiel. C'est une nouvelle qui peut réjouir les Jean-Pierre Coffe, pourfendeurs de la malbouffe et défenseurs des produits du terroir, comme les palais des supporteurs. A commencer par ceux de l'équipe de France qui se déplaceront à Salvador de Bahia pour le deuxième match, contre la Suisse, le 20 juin.

Avis aux gourmets qui pourront ainsi heureusement échapper à la dictature des cheeseburgers et hot-dogs spongieux et anonymes : l'acarajé n'est pas évident à trouver. Après un tour complet et infructueux à longer les mêmes stands qui font la loi dans l'enceinte de Fonte Nova, on s'est pris à désespérer en tombant sur l'espace réservé d'ordinaire à sa vente. Il est vide. Tristesse et désolation.

Heureusement, un stadier avisé oriente dans la bonne direction, porte Nord. Noyés au milieu des sponsors derrière un restaurateur brésilien proposant des plats de viande, les précieux beignets sont en vente dans la zone formée entre les deux contrôles de sécurité. Une queue s'est formée devant le guichet pour l'achat des tickets, essentiellement des Brésiliens. Dans ce pays, il est facile de repérer les touristes : ce sont ceux qui ne portent pas de maillot jaune.

A côté, une femme souriante veille sur son commerce, régulièrement sollicitée par les locaux venus la féliciter avant de prendre la pose avec elle. La maes (matrone) Rita Maria Ventura dos Santos est devenue une figure de la résistance régionale en tant que présidente de l'Associaçao das Baians de Acarajé e Vendedoras de Mingau (Abam).Le combat a commencé en 2012 lorsque l'association a réalisé qu'elle ne pourrait commercialiser ses produits pendant la Coupe du monde. Or, à Salvador, et notamment lors du derby entre Bahia et Vitoria, l'acarajé est aussi indissociable de la consommation d'un match de football que peuvent l'être le fish and chips dans un stade anglais ou les saucisses en Allemagne. Et surtout, un arrêté municipal autorise les vendeuses d'acarajés à s'installer librement sur l'espace public.

Le 5 avril 2013, lors de l'inauguration de l'Arena Fonte Nova, l'Abam a défilé avec des pancartes demandant la « libération » du mets avant de remettre une pétition pour la présidente Dilma Rousseff. Parmi les soutiens, le professeur et poète Antonio Barreto qui a composé pour l'occasion un poème protestataire : « J'ai su que McDonald l'envahisseur sera sponsor de la Coupe/ Je ne veux pas de fast food de cinquième catégorie/Un sandwich importé, ça ne vaut rien du tout. »

L'ampleur de l'indignation a amené la Fifa à transiger. Elle a fini par admettre la nécessité d'inclure des goûts locaux brésiliens dans les offres de nourritures et de boissons vendues dans les stades de la Coupe du monde en 2014 ».

« Nous n'avons pas obtenu le droit d'être à l'intérieur, mais nous ne sommes qu'à une cinquantaine de mètres du stade, constate Rita. La Fifa n'a autorisé qu'un seul stand et six vendeuses ». Toutes élégamment vêtues de la traditionnelle tenue blanche des Salvadoriennes (jupe et jupons superposés, corsage à manches courtes, coiffe nommée, ce qui change des informes uniformes des volontaires agrées. « Mais, bon, c'est une victoire, non ? », conclut Rita en montrant fièrement son accréditation estampillée Fifa.

Il est temps de goûter ce trésor du patrimoine culinaire bahianais. A l'origine, il s'agit d'une nourriture sacrée liée au culte du candomblé, offerte à la déesse orisha Oya, dont on peut admirer la statue sur le lac artificiel du Dique do Tororo, qui jouxte pratiquement l'Arena Fonte Nova.

La « boule de feu » afro-brésilienne se présente sous la forme d'une pâte à base de farine de haricot renfermant des oignons caramélisés, des dés de tomate et surtout du vatapa, purée crémeuse jaune formée à partir de mie de pain, de lait de coco, d'arachides, de gingembre et d'huile de palme (estomacs délicats s'abstenir). Les crevettes, recommandées, sont en option. Le piment, en revanche, est vivement déconseillé aux langues sensibles. Côté tarif, l'acarajé est imbattable au Fonte Nova, comme le montre le comparatif ci-dessous :

13 reals (4,3 euros le double-cheeseburger) vs 8 reals (2,6 euros) l'acarajé !

Les Russes savent désormais ce qu'il leur reste à faire pour le Mondial 2018 s'ils veulent obtenir la commercialisation des pirojkis.

En bonus, ambiance sur la grand place du Terreiro de Jesus, au cœur du Pelourinho, le centre historique de Salvador. Erratum au passage, les porteurs de maillot jaune ne sont pas nécessairement brésiliens, ils peuvent aussi être colombiens.

Quelques danseurs de capoeira épatent les touristes en effectuant une démonstration assez désinvolte, un bon moyen cependant de gagner des reals.

Les meilleurs se réunissant plutôt ici, dans l'académie de Mestre Bimba (1900-1974), un des plus grands maîtres de la capoeira.


 
 

Qu'ils réglementent ce qui se passe dans le stade peut éventuellement passer; mais hors d'un stade payé par les deniers de la nation c'est plus que de la "Pwofitasyon".
Espérons que le plus grand nombre ne jouera pas le jeu et ce tournera vers la production locale au lei u de remplir le grenier à blé des multinationales.

Autre article sur le sujet :
Citation:
 
Mondial : les Bahianaises contre la Fifa
Un autre Brésil
mercredi 4 juin 2014
Les Bahianaises se sont battues pour vendre leurs beigners © Radio France / Elodie Touchard
Au Brésil, beaucoup ont critiqué les pratiques autocratiques de la Fifa. A Salvador de Bahia, les habitantes ont dû se battre pour voir le droit de vendre leurs beignets traditionnels.

Dans leurs robes blanches bouffantes traditionnelles, les bahianaises ont retrouvé le sourire et se préparent pour le Mondial. Menées par Rita, à la tête de leur association, elles ont réussi un tour de force : préserver leur place dans le stade pour y vendre des beignets, aux côtés des puissants sponsors de la Fifa. "Pour nous, c'est une vraie victoire, se réjouit Rita. Avoir réussi ça, face à cette méga-entreprise qu'est la Fifa… On sera bien là pendant le Mondial !"

Au cœur de la bataille : l'acarajé. C'est un beignet de haricots frits, reconnu patrimoine immatériel, et que les Bahianaises vendent depuis toujours dans le stade de Salvador. Pour le Mondial, elles risquaient d'en être exclues car la Fifa, qui ne veut pas faire de l'ombre à des sponsors comme McDonald's, interdit tout commerce ambulant dans un rayon de 2 kilomètres. C’était sans compter la détermination des bahianaises. Rita explique :

"Les journaux ont d'abord commencé à sortir un tas d'articles disant que nous n'allions pas pouvoir vendre à cause de McDonald's. On a ensuite lancé une pétition en ligne, qui a fait le tour du monde et a recuilli 17.000 signatures. A chaque fois que quelqu'un signait, la Fifa, le ministre des sports et Ronaldo Fenomeno recevaient un mail."

Les règles strictes de la Fifa

Les bahianaises ont aussi reçu le soutien de joueurs et d'acteurs de télévision. Le jour de l'inauguration, elles ont organisé une manifestation à laquelle Dilma Rousseff, la présidente du Brésil, et les officiels de la Fifa étaient présents… Ces derniers ont fini par donner leur autorisation.

Six Bahianaises seront autorisées à vendre leur fameux beignet dans le stade, et à pénétrer dans le sacro-saint espace réservé aux sponsors. Les règles y sont strictes, comme le raconte Ney Campello, secrétaire d'Etat de Bahia pour la Coupe du monde.

"La Fifa établit les normes d'accès, de commerce et de consommation des aliments et des boissons. Ça ne peut être que la marque du sponsor, c'est une période d'exclusivité donc tout est Fifa."

Une agression de la souveraineté brésilienne

Pour protéger ses intérêts et ceux de ses sponsors, la Fifa a même réussi à modifier plusieurs lois brésiliennes, allant jusqu’à créer de nouveaux crimes dans le code pénal. Une intrusion dans les affaires du pays largement dénoncée, notamment par l'Institut de défense des consommateurs dont Teresa Liporace fait partie.

"De fait, c'est une agression de nos droits, de notre souveraineté. On comprend bien que c'est un événement qui requiert un certain contrôle mais la Fifa ne peut pas supplanter les droits sociaux de notre démocratie. "


Elle note tout de même des avancées, comme cette victoire des Bahianaises, et rappelle que "le mondial doit profiter à tous". L'association de consommateurs encourage tous les citoyens qui s'estimeraient lésés par les exigences abusives de la Fifa à porter l'affaire devant les tribunaux. 
 


Article en anglais : World Cup: FIFA protects McDonald's profits while restricting black women selling traditional food items

Pour ceux qui comprennent le protuguais:

copa do mundo 2014 sem baianas de acarajé ? (Poste en 2013)

Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8083
Localisation: PACA
 #15 Sport:   Sujet du message: Le Brésil organisera la Coupe du Monde de Football 2014   Posté le: 09 Juil 2014 14:20

Cela valait vraiment le coup d'organiser à grand frais la compétition :


Source : https://www.facebook.com/TRACE.FM/photos/a.101231839755.87477.62927664755/10152616428719756/?type=1&relevant_count=1
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Sport: Le Brésil organisera la coupe du monde de football 2014 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives