Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Bilan démographique 2007


Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Bilan démographique 2007 S'abonner au Flux Rss Actualités Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Actualités:   Sujet: Bilan démographique 2007

Sam46
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 11 Juil 2003
Sujets: 382
Messages: 3117
Localisation: St Lucie/Martinique.
 #1 Actualités:   Sujet du message: Bilan démographique 2007   Posté le: 16 Jan 2008 09:24

Insee Première n°1170 - janvier 2008

Bilan démographique 2007

Des naissances toujours très nombreuses
Anne Pla, division Enquêtes et études démographiques, Insee
Au 1er janvier 2008, la population de la France métropolitaine et des départements d'outre-mer est estimée à 63,8 millions d'habitants. Les naissances dépassent à nouveau 800 000 en 2007 et l’âge moyen des femmes à la maternité progresse. Le repli des mariages se poursuit, alors que le Pacs séduit de plus en plus de couples. La stabilité des décès permet le maintien d'une forte croissance naturelle. Au sein de l'Union européenne, la France reste en pointe pour la fécondité et l'espérance de vie des femmes. Elle se distingue de même par la part élevée du solde naturel dans la croissance totale de la population.

La population augmente de 361 000 personnes en 2007
En 2007, 816 500 naissances et 526 500 décès ont été enregistrés en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer (tableau 1). Le solde naturel s’élève ainsi à + 290 000 sur l'année. Le solde migratoire est estimé à + 70 000 en France métropolitaine et + 1 000 dans les départements d'outre-mer. Ainsi, la population augmente de 361 000 personnes sur un an (+ 0,6 %). Au 1er janvier 2008, elle est estimée à 63,753 millions d'habitants dont 61,875 en métropole. À cette date, les collectivités d'outre-mer (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon et Wallis-et-Futuna) comptent environ 720 000 habitants. La population totale des territoires français atteint donc 64,5 millions de personnes.
Le solde naturel élevé, le plus fort depuis 30 ans après celui de l'année 2006, n'empêche pas la poursuite du vieillissement de la population en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer. Le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus dans la population augmente rapidement depuis deux ans avec l'arrivée à cet âge des générations nombreuses du baby-boom d'après-guerre (tableau 2). Ainsi, le nombre de personnes de 60 à 64 ans croît de 9 % en 2007. La proportion des moins de 20 ans diminue très légèrement et passe sous la barre des 25 % pour la première fois. Néanmoins, le nombre de jeunes de moins de 20 ans continue à progresser comme depuis le début des années 2000.
Au 1er janvier 2007, la France se maintient au deuxième rang des pays les plus peuplés de l'Union européenne à 27, derrière l'Allemagne (82,3 millions d'habitants) et devant le Royaume-Uni et l'Italie (respectivement 60,9 et 59,1 millions d'habitants). La population de la France métropolitaine et des départements d'outre-mer représente ainsi un peu moins de 13 % de la population de l'Union européenne.



Qui a dit que les DOM TOM, ne compte pas Non, c pour

Source Insee
Revenir en haut
      
geif
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 23 Oct 2004
Sujets: 11
Messages: 635
Localisation: Boug pa si an ba là
 #2 Actualités:   Sujet du message: Bilan démographique 2007   Posté le: 29 Mai 2008 14:14

Ca c'est pour le court terme , mais pour le long terme je peux déjà apporter mon propre jugement je pense que d'ici là les dom tom seront indépendants . Déjà un petit aperçu :

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080529/tts-france-demographie-insee-ca02f96.html

Vous avez remarqué que les dom tom ont été .... je vous laisse le soin de mettre le qualificatif le mieux adapté.

En guise de conclusion : commençons à changer nos mentalités , faire des études poussées pour ceux qui le peuvent , pour les autres apprendre à se débrouiller pour affronter le futur. C'est aussi la lourde charge que les bébés d'aujourd'hui auront à inculquer à leurs progénitures.

geif : encore un qui voit plus loin que le bout de son nez.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 62
Messages: 6870
Localisation: PACA
 #3 Actualités:   Sujet du message: Bilan démographique 2007   Posté le: 14 Mai 2012 13:04

A défaut d'un sujet plus adéquat (vue ma flemme , j'ai surement pas bien chercher, mais bon):
Une étude de l'Ined : La situation démographique des départements d'outre‐mer : Quelles différences avec la France métropolitaine ? par Magali MAZUY, France PRIOUX et Magali BARBIERI (Avril 2012) :
- Etude : http://www.ined.fr/fichier/t_telechargement/47266/telechargement_fichier_fr_publi_pdf1_popf.3.conjoncture.2011.pdf
- Point presse : http://www.ined.fr/fichier/t_presse_fichier/53/fichier_fichier_fr_dp.cf24avrconj.2011.pdf

Extraits du point presse:

Citation:
 
Au 1er janvier 2011, la population de la France est estimée à 65 millions d'habitants, parmi lesquels 1,9 million1 (2,9 %) vivent dans les quatre départements d'outre‐mer (DOM). La Réunion est le plus peuplé des DOM (44 % de l'effectif total), la Guadeloupe et la Martinique représentent chacune 22 % du total et la Guyane seulement 12 %.

Une population plus jeune et qui s'accroît plus rapidement
La population des DOM s'accroît plus vite que celle de la métropole : en 2010, son taux d'accroissement était de 11,2 ‰, contre 5,4 ‰ pour la population métropolitaine.
Son accroissement naturel est élevé, car la structure par âge est relativement jeune : un tiers de la population est âgé de moins de 20 ans contre seulement un quart en métropole ; la moitié de la population est âgée de moins de 35 ans alors qu'en métropole, l’âge médian est proche de 40 ans.
La pyramide des âges de la population domienne présente une forme très caractéristique, avec un très fort rétrécissement autour de l’âge de 30 ans. En effet, entre 20 et 35 ans, c'est environ un tiers de la population native des DOM qui vit sur le territoire métropolitain.
C'est le cas en particulier des plus diplômés, car beaucoup de jeunes adultes se rendent en métropole pour poursuivre leurs études et chercher du travail.


Une fécondité plus élevée et plus précoce
La fécondité y est plus élevée qu'en métropole : en 2010 elle atteint 2,4 enfants par femme dans l'ensemble des DOM, contre 2,0 en métropole. Si la Guadeloupe et la Martinique ont aujourd'hui un niveau de fécondité proche de celui de l'ensemble du territoire métropolitain (2,2 et 2,1 enfants par femme en 2008), ce n'est pas encore le cas de La Réunion (2,5), et moins encore de la Guyane (environ 3,6 enfants par femme).
La plus forte fécondité des départements d'outre mer s'explique surtout par une fécondité nettement supérieure aux jeunes âges : jusqu’à l’âge de 23 ans, les taux de fécondité sont au minimum deux fois plus élevés dans les DOM (figure). Ainsi l’âge moyen à la maternité est de 28,5 ans en 2010, alors qu'il atteint 30 ans en métropole. Il est fréquent en effet que les femmes aient leur premier enfant avant 20 ans, alors que c'est de plus en plus rare en métropole. Ces naissances précoces s'observent surtout en Guyane et à La Réunion, où l’âge moyen à la maternité (pour l'ensemble des naissances) est proche de 28 ans.
Autre particularité des départements d'outre‐mer : plus des trois quarts des naissances ont eu lieu hors mariage en 2010 (77 %), contre un peu plus de la moitié en métropole (54 %). La Guyane enregistre le pourcentage maximum (88 %).

Un recours à l'avortement plus fréquent dans les DOM
La fréquence du recours à l'avortement est nettement plus élevée dans les DOM qu'en métropole : le taux global d'avortement (27,8 pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans en moyenne sur la période 2005‐2009) est presque deux fois plus élevé qu'en métropole (14,6 ‰). Il existe cependant une grande disparité entre les départements ultramarins, la fréquence relative des IVG étant environ deux fois plus élevée en Guadeloupe qu’à
La Réunion, celle‐ci ayant une fréquence comparable à certains départements métropolitains.

Une mortalité un peu plus forte
La mortalité infantile est également au moins deux fois plus élevée dans les DOM : en 2005‐2009, elle s’établit en moyenne à 8,4 décès d'enfants de moins d'un an pour 1 000 naissances, contre 3,6 en métropole. L’écart avec la métropole tend plutôt à augmenter ces dernières années car la mortalité infantile ne baisse plus dans les DOM depuis une dizaine d'années. La Guyane enregistre le taux le plus élevé (11,9 p. 1000 en 2005‐2009), les trois autres départements ayant des taux compris entre 7,2 pour 1 000 (La Réunion) et 8,6 (Martinique). Aucun département métropolitain n'enregistre des valeurs aussi élevées.
L'espérance de vie à la naissance a progressé régulièrement et au même rythme qu'en métropole au cours des dix dernières années. Pour l'ensemble des DOM, elle est inférieure d'environ 2 ans en moyenne, pour les hommes (74,9 ans en moyenne en 2004‐2008, contre 77,1 en métropole) comme pour les femmes (respectivement 82,2 ans et 84,2 ans). C'est à la Martinique que l'on vit le plus longtemps (en 2004‐2008, 76,8 ans pour les hommes et 83,7 ans pour les femmes, soit des valeurs plus élevées que nombre de départements métropolitains), tandis que la mortalité est la plus élevée à La Réunion pour les hommes (73,8 ans d'espérance de vie), et en Guyane pour les femmes (81,0 ans), valeurs parmi les plus basses des départements français.

Quelques faits marquants de l’évolution récente en Métropole
Le nombre de mariages se stabilise après plusieurs années de baisse et le nombre de pacs a encore augmenté en 2010 ; mais le fléchissement de la croissance des pacs se poursuit (+ 18 % en 2010 contre + 20 % en 2009 et + 43 % en 2008). On se marie et on se pacse presque au même âge, sauf chez les couples de même sexe dont l’âge moyen est nettement plus élevé.
L’écart d’âge entre conjoints hétérosexuels qui se pacsent est en moyenne légèrement inférieur à celui de ceux qui se marient, car les pacsés sont plus souvent presque du même âge et l'homme y est moins souvent beaucoup plus âgé que sa conjointe. Néanmoins, les logiques de différences d’âge entre conjoints selon l’âge à l'union sont assez proches dans les mariages et les pacs.
Le nombre de divorces a de nouveau légèrement augmenté en 2010, et l'indicateur conjoncturel est remonté à 46,2 divorces pour 100 mariages. La proportion de mariages finalement rompus par divorce est estimée à 45 % pour les couples mariés dans les années 1990. Même si le risque le plus élevé de divorces se situe toujours au cours de la 5e année après le mariage, les risques de divorcer après 30 ou 35 ans de mariage ont beaucoup augmenté depuis 30 ans.
Les progrès en matière de mortalité continuent ; les gains les plus importants se situent après l’âge de 65 ans et concernent notamment les maladies cardiovasculaires. La mortalité par cancer a reculé, mais reste la principale cause de décès à l'heure actuelle. La mortalité due aux troubles mentaux et maladies du système nerveux augmente de manière non négligeable, du fait de l'augmentation des personnes âgées développant des maladies dégénératives ; mais l'enregistrement statistique de ce type de maladie est assez récent, ce qui peut expliquer également l'accroissement notable de cette cause de décès.
Au cours de la dernière décennie, les progrès ont été plus faibles pour les femmes (dont l'espérance de vie à la naissance a progressé de 1,9 an entre 2000 et 2010) que pour les hommes (progression de 2,7 ans) mais la durée de vie moyenne des femmes surpasse encore celle des hommes de 6,7 ans (respectivement 84,7 ans et 78,0 ans en 2010). 
 


Vu le taux de natalité, et leur précocité, serait t'il plus aisé d'assurer une vie de famille (même monoparentale) dans les DOM? Est ce lié à une méconnaissance des pratiques contraceptif?
Est ce lié aux avantages financiers induits par les naissances non contrebalancé par une activité économique dynamique (avoir un emploi et le salaire fixe qui va avec)? ...
Surement un mélange de tout cela et d'autres élèments.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 62
Messages: 6870
Localisation: PACA
 #4 Actualités:   Sujet du message: Bilan démographique 2007   Posté le: 05 Oct 2012 12:44

Encore des chiffres :

Enquête MFV - Migrations, Famille et Vieillissement (Janvier 2012) : http://www.ined.fr/fichier/t_recherche/NoteDetPhare2012/P0819.pdf

Décorticage par département :

Martinique (Antiane Echos Septembre 2012) : http://www.insee.fr/fr/insee_regions/martinique/themes/antiane_echos/aechos20/aechos_20_ma.pdf

Citation:
 
Résumé

Seul un Martiniquais sur dix n'a jamais quitté son département. A l'inverse, ils sont près d'un tiers à être partis durablement (plus de six mois) pour un emploi, pour le service militaire ou pour les études. A leur retour, ils occupent souvent une position plutôt favorable sur le marché du travail.

Familles monoparentales et maternités précoces sont fréquentes dans les Dom. En Martinique, près d'un enfant sur trois vit toute son enfance avec un seul de ses parents. Parmi les jeunes Martiniquaises âgées de 20 à 30 ans en 2010, plus d'une sur dix a été mère avant l’âge de 20 ans. Mais ce pourcentage a été divisé par deux en quarante ans.

Les solidarités intergénérationnelles apparaissent moins fortes en Martinique que dans les autres Dom. Les personnes âgées sont souvent aidées dans leur quotidien par leurs enfants. En revanche, l'aide financière régulière bénéficie plus aux jeunes qu'aux plus âgés. 
 




Guadeloupe (Antiane Echos Septembre 2012) : http://www.insee.fr/fr/insee_regions/guadeloupe/themes/antiane_echos/aechos19/aechos19_mfv_ga.pdf

Citation:
 
Résumé

Un Guadeloupéen sur six n'a jamais quitté son département. À l'inverse, ils sont 35 % à être partis durablement (plus de six mois) pour trouver un emploi, pour le service militaire ou pour les études avant de revenir au pays. A leur retour, ils occupent souvent une position plutôt favorable sur le marché du travail.

Les maternités précoces sont fréquentes en Guadeloupe. Parmi les jeunes guadeloupéennes âgées de 20 à 30 ans en 2010, une sur dix a été mère avant l’âge de 20 ans. Les familles monoparentales sont également très nombreuses et près de 30 % des enfants guadeloupéens vivent toute leur enfance avec un seul de ses parents.

Les solidarités intergénérationnelles demeurent importantes en Guadeloupe. Les personnes âgées sont souvent aidées dans leur quotidien par leurs enfants. Toutefois, l'aide financière régulière bénéficie plus aux jeunes qu'aux plus âgés. 
 



Guyane : http://www.insee.fr/fr/insee_regions/guyane/themes/antiane_echos/aechos21/aechos21_gy.pdf

Citation:
 

Résumé

Un Guyanais sur quatre n'a jamais quitté son département. A l'inverse, un sur cinq en est parti plus de six mois, pour le service militaire, les études ou pour trouver un emploi. A son retour, il occupe souvent une position plus favorable sur le marché du travail. La Guyane demeure aussi, plus que tous les autres Dom, une terre d'immigration : elle compte plus d'« immigrants » (63 %), personnes nées hors du département et venues s'y installer, que de « natifs » (37 %). Familles monoparentales et maternités précoces sont fréquentes en Guyane. Plus d'un enfant guyanais sur quatre vit toute son enfance avec un seul de ses parents et parmi les jeunes femmes âgées de 20 à 30 ans, plus d une sur quatre a été mère avant l'âge de 20 ans. Les solidarités intergénérationnelles demeurent importantes en Guyane : les personnes âgées sont souvent aidées dans leur quotidien par leurs proches, mais elles reçoivent peu d'aide financière régulière qui bénéficie nettement plus aux jeunes.
AntianÉchos de Guyane
 
 




REUNION (Mai 2011) : http://www.insee.fr/fr/insee_regions/reunion/themes/insee_partenaires/ip12/ip12.pdf

Citation:
 
Un Réunionnais sur quatre n'a jamais quitté son département. Ils sont autant à être partis pour des séjours de plus de 6 mois, au motif du service militaire, pour poursuivre des études ou trouver un emploi. Lorsqu'ils reviennent, ils occupent généralement une position plus favorable sur le marché de l'emploi.

Les maternités précoces sont fréquentes dans les Dom. À La Réunion, une femme de 20 à 30 ans sur quatre a été mère avant l’âge de 20 ans. Les familles monoparentales sont également nombreuses, mais les enfants réunionnais qui vivent toute leur enfance dans ce type de famille sont moins fréquents qu'aux Antilles-Guyane.

Les solidarités intergénérationnelles, ou l'aide apportée par des proches, restent prégnantes à La Réunion. Les personnes âgées sont souvent aidées dans leur quotidien par leurs enfants. En revanche, l'aide financière régulière est très limitée. En cas de forte dépendance, l'aide des proches apparaît aussi beaucoup plus réduite. En cas de dépendance physique importante, la majorité des retraités de plus de 60 ans souhaiteraient rester chez eux en bénéficiant d'une aide à domicile. 
 



En complément un autre article parus en octobre 2009 , Les départements d'Outre-Mer face aux défis du vieillissement démographique et des migrations : http://www.ined.fr/fichier/t_telechargement/49441/telechargement_fichier_fr_publi_pdf1_pop.soc_460.pdf[/quote]
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 62
Messages: 6870
Localisation: PACA
 #5 Actualités:   Sujet du message: Bilan démographique 2007   Posté le: 12 Déc 2013 13:36

De la documentation sur l'île de la Réunion :

La population réunionnaise : analyse démographique par Sandron Frédéric. Paris : IRD, 2007, 216 p. ISBN 978-2-7099-1629-5 : http://horizon.documentation.ird.fr/exl-doc/pleins_textes/ed-06-08/010041862.pdf

Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Bilan démographique 2007 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2014
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Portal | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Loto | Vidéos | Archives