Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Les versions françaises des films, séries et dessins animées
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Les versions françaises des films, séries et dessins animées S'abonner au Flux Rss Discussion générale Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Discussion générale:   Sujet: Les versions françaises des films, séries et dessins animées

caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #1 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 14 Oct 2008 19:48

Etes vous adeptes des VF ou bien préférez-vous regarder les films en VO sous titré?

En général les pro VOST reprochent aux versions françaises le manque d'intonation des acteurs, la suppression de certains aspects culturels ou encore une certaine liberté dans l'adaptation allant jusqu'à la censure.

Les pro Vf considèrent souvent comme contraignant de devoir lire les sous titres leur empêchant ainsi de bien voir l'action ou encore que le traducteur pour permettre de lire tout en suivant l'action doit faire des résumés des dialogues.

Enfin pensez-vous que les versions françaises doivent être une simple traduction ou bien une réelle adaptation?
Revenir en haut
      
colibri33000
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 31 Mai 2005
Sujets: 124
Messages: 2239
Localisation: 49
 #2 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 14 Oct 2008 20:02

Quand je le peux, j'aime bien regarder les films et séries en VOst. Cependant, je ne suis pas un intégriste de la VO et je trouve que certains font preuve de snobisme en dénigrant le commun des mortels qui se contentent de la VF.

J'aime bien la VO car elle me permet d'exercer mon oreille et écoutant une langue étrangère.

Sinon, je pense que la VF devrait être la plus fidèle possible à l'originale sauf référence obscure ou intraduisible.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #3 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 14 Oct 2008 20:15

C'est bien pratique d'avoir le choix. Car honnêtement bien peu de personne aiment à lire les sous titres, c'est pour cela que certain produits autre que US peinent à percer et constitue un marché marginal.

En plus , j'ai été surprise de découvrir que les versions traduites n'était pas monnaie courante à travers le monde (sf dans le cas des produits pour enfants: dessins animés). C'est pas pratique car cela oblige à rester scotcher devant l'écran sans quoi on risque de perdre le fils de l'intrigue.

Bien sur en VO , il y 'a l'avantage d'avoir les intonations, les "tchipp" et raclements de gorge (les vieillards coréens sont les maitres en la matière), les expressions typique intraduisibles . Quand on comprend un temps soit peu la langue c'est très appréciable.

2 big bémol en VF:
- les voix des doubleurs quand elle ne correspondent pas du tout à l'acteur ou au personnage (là tu pleure) , mon cas fétiche: la voix d'Ice T dans New Jack City , à comparer à celle qu'il a dans la série New york Police Criminelle.
- plus ardu, la synchronisation par rapport au mouvement des lèvres. Suivant la langue originale c'est trop flagrant, à tel point qu'on ne fait plus attention qu'à cela.


VF vs VOST: rendre les 2 accessibles, laisser le choix.
Revenir en haut
      
Eddy P
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 14 Mai 2005
Sujets: 65
Messages: 6354
Localisation: Nèg' Gwada an ildèfwans...
 #4 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 14 Oct 2008 20:15

VO sous-titrée ou non... pas par snobisme mais par souci d'authenticité...

le jeu de l'acteur n'est pas filtré par une traduction et puis ça me semble aussi plus crédible qu'un mec qui habite new-york parle anglais... bon... bien sûr... ça ne marche pas pour les dessins animés...

cela dit... à l'inverse, je préfère renoncer au jeu d'acteur et regarder la version doublée en français d'un film tourné en anglais... mais dont toute l'action se passe en france suis-je clair ?
Revenir en haut
      
caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #5 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 14 Oct 2008 20:32

Eddy P a écrit:
 


cela dit... à l'inverse, je préfère renoncer au jeu d'acteur et regarder la version doublée en français d'un film tourné en anglais... mais dont toute l'action se passe en france suis-je clair ?  
 


Selon la même logique qui fait que tu trouves plus crédible de voir un homme à New york parler anglais?

Missyna alna a écrit:
 
plus ardu, la synchronisation par rapport au mouvement des lèvres. Suivant la langue originale c'est trop flagrant, à tel point qu'on ne fait plus attention qu'à cela. 
 


ça je pense que c'est un bémol vraiment difficile à résoudre car selon les langues les phrases sont plus longues ou l'inverse

Quand une phrase en anglais se compose de 10 mots et que sa traduction française en fait le double c'est un casse tête pour pouvoir faire la synchronisation.

Sinon pour ce qui est des sous titres moi ça ne me dérange pas de les lire quand tu en as l'habitude j'ai l'impression que tu le fais machinalement.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #6 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 14 Oct 2008 20:45

Euh , comment tu fais quand le sous titre en question est en anglais et que le film n'utilise pas un vocabulaire des plus aisée, genre une série asiatique historique de 50 épisodes (pas question de perdre son temps avec des pauses, retour en arrière).
Quand on aime c'est facile à digérer , on s'accommode (cas typique de ceux qui regarde Naruto ou Bleach en VOSTA), mais si l'on veut faire découvrir cela à d'autre laisse tomber les gens devienne vite anglophobe .

Pour la synchronisation, c'est sur que c'est un casse tête, donc si l'on tique trop sur le déphasage , il est bien pratique de pouvoir passer à la VOSTFR.

Ah!!! en VF bien souvent les grossiers personnages francophones d'origine française s'offe un nouvelle nationalité et un nouvel accent

Un contre exemple , dans le film Brothers : la jolie jeune femme noire est française, je me rappele plus en quoi elle s'est transformée en VF. Dans les bonus du DVD, c'est encore plus comique car la fille offre une réplique bien salée en français.

Revenir en haut
      
salad971
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 18 Jan 2004
Sujets: 10
Messages: 3180
Localisation: ici ou la
 #7 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 14 Oct 2008 21:02

caribbean island a écrit:
 

Enfin pensez-vous que les versions françaises doivent être une simple traduction ou bien une réelle adaptation? 
 


Il vaut mieux que ça soit une réelle adaptation. Des scènes de films ont pris un tout autre sens quand je les ai regardées en VO: des blagues ou des sous entendus ou surtout des jeux de mots qui traduits littéralement en français ne veut rien dire...

Aussi des passages ou dans la VO, les acteurs parlent français, pour dire une expression par exemple, qui perd tout son charme en VF, car bien sur toute la scène est en français et on ne comprend plus trop ce qu'il se passe.

Sinon effectivement, la plupart du temps (pour les séries et animes principalement) les doublages font pitié.
Revenir en haut
      
caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #8 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 14 Oct 2008 21:59

Missyna alna a écrit:
 
Euh , comment tu fais quand le sous titre en question est en anglais et que le film n'utilise pas un vocabulaire des plus aisée, genre une série asiatique historique de 50 épisodes (pas question de perdre son temps avec des pauses, retour en arrière).
 
 


Ben ça m'arrive quelques fois de faire des retours en arrière quand il y a une note qui apparait pour expliquer une expression ou une certaine situation, sinon l'anglais et moi ca fait deux donc bon c'est réglé .


salad971 a écrit:
 
Il vaut mieux que ça soit une réelle adaptation. Des scènes de films ont pris un tout autre sens quand je les ai regardées en VO: des blagues ou des sous entendus ou surtout des jeux de mots qui traduits littéralement en français ne veut rien dire...  
 


C'est vrai mais je ne parlais pas d'adaptation seulement dans ce sens là, je voulais également dire est ce que la VF doit retirer avec la traduction les spécificités culturelles propre au pays de la VO.

Un exemple pour illustrer en prenant un pays proche du notre pourtant en Espagne le tutoiement est beaucoup plus présent qu'en France, les étudiants tutoies souvent leurs profs, est ce que la VF doit être conforme à cet aspect culturel espagnol ou bien faire comme on ferait en France?
Revenir en haut
      
lafrarie
Embarquement Embarquement



Genre: Femme
Inscrit le: 22 Aoû 2003
Sujets: 8
Messages: 477
Localisation: 973
 #9 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 15 Oct 2008 02:17

perso je suis une ayatollah de la V.O, je supporte de moins en moins la V.F: les 2 ou 3 mêmes acteurs pélerins qui pratiquent le doublage, les dialogues qui deviennent incohérents, les spécifités linguistiques mal traduites ou carrément occultées...bref ça m'énerve
ceci dit tout dépend de la nationalité du film ou de la série, le choix V.O/V.F sera moins cornélien pour un film asiatique, nordique ou russe que pour un film où je comprends un peu la langue (anglo-américain, espagnol, brésilien ou même hindi)
Revenir en haut
      
Eddy P
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 14 Mai 2005
Sujets: 65
Messages: 6354
Localisation: Nèg' Gwada an ildèfwans...
 #10 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 15 Oct 2008 08:44

j'ajouterais que pour une raison plus militante... je suis encore plus pour les V.O car ici en fwans' je connais un peu le milieu du doublage très discriminant
Le Nouvel Observateur a écrit:
 
Le dossier «noir» du doublage
Le Nouvel Observateur | 14.02.08 | 21H36
Pourquoi les comédiens de couleur ne doublent-ils pratiquement jamais les acteurs blancs, alors que les doubleurs blancs font souvent des voix de Noirs ? La Halde mène l'enquête

Scène de fin de doublage dans un studio parisien, il y a un an. Douze comédiens français viennent de prêter leur voix à une série américaine. Ils sont invites à s'inscrire pour une prochaine séance. Deux acteurs de couleur se portent candidat, mais sont écartés d'office par la directrice du casting. «Elle nous a expliqué qu'elle ne savait pas encore s'il y avait des «gens comme nous» sur le prochain épisode. Et qu'elle ne pouvait pas nous faire doubler n'importe quel acteur car nous avions des «voix spéciales», raconte Yasmine Modestine.


Yasmine Modestine, comédienne française
Sous-entendu que avec nos «voix de blacks» nous ne pouvions pas doubler des acteurs blancs.» Qu'importe si, à l'oreille, cette comédienne métisse issue du Conservatoire de Paris évoque davantage le phrasé de Fanny Ardant que celui de Christiane Taubira. Elle estime aujourd'hui avoir été victime d'un préjugé raciste, certes soft, comme il convient dans le monde artistique, mais bien réel dans le milieu du doublage. La directrice de casting en cause, tout en requérant l'anonymat, récuse cette accusation et avance une version des faits radicalement différente : «Je leur ai simplement dit que je ne pouvais pas toujours prendre les mêmes, explique-t-elle. Une façon douce de leur faire comprendre que je n'étais pas forcément très contente de leur travail.»
Simple désaccord artistique ou préjugé discriminatoire ? Selon nos informations, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité (Halde) s'est enfin saisie de l'affaire. Alertée dès l'année dernière par Yasmine Modestine, elle avait préféré dans un premier temps botter en touche. Le dossier est monté jusqu'à Matignon, via le Haut Conseil à l'Intégration. Et la Halde a été contrainte de le rouvrir. Avant les premières auditions, l'étude des castings de doublage en France pourrait bien être très instructive pour les enquêteurs : les comédiens de couleur doublent en effet quasi exclusivement des acteurs noirs américains. Si les Antillais Greg Germain, Thierry Desroses ou Med Hondo prêtent leurs voix respectivement a Will Smith, Wesley Snipes et Eddie Murphy, on ne leur attribue que très rarement des rôles de Blancs. Certes une métisse comme Maïk Darah, doubleuse reconnue, a un jour interprété Madonna. Un comédien d'origine martiniquaise comme Lionel Henri a doublé Bill Crystal, vedette de «Quand Harry rencontre Sally». D'autres encore font des voix «blanches» dans des séries de seconde zone. Mais il s'agit à chaque fois d'exceptions.

Explication politiquement correcte : le métier manquerait de comédiens de doublage de couleur. «Il y a moins de diversité qu'on le souhaiterait», soutient par exemple Mathieu Taïeb, l'un des responsables de Dubbling Brothers, l'une des plus grosses boîtes spécialisées en France. Pourtant, même les quelques stars de couleur que compte le cinéma français ne parviennent pas à sortir de leur ghetto sonore. «Il m'est arrivé une fois de doubler un Blanc dans «Crocodile Dundee 2», témoigne Pascal Légitimus, l'Antillais des Inconnus. Mais c'est tout» Est-ce parce que, même sans accent, les blacks ont une voix de black ? La controverse fait rage dans les studios d'enregistrement. Sous couvert de l'anonymat, une directrice de doublage soutient que «les comédiens noirs américains ont un grain de voix très particulier. Or la production nous demande en général d'avoir des voix françaises se rapprochant des originales. Le plus simple est de calquer les morphologies et les caractères des personnages originaux».
Et pourtant, en France, les doubleurs blancs prêtant leurs voix aux comédiens noirs sont légion (voir encadré). «Dans les studios subsiste une croyance d'inspiration coloniale selon laquelle les Noirs sont censés avoir des voix graves, les Asiatiques un timbre aigu, s'insurge la comédienne Yasmine Modestine. Seuls les Blancs sont censés pouvoir s'adapter à tous les styles ethniques. Comme si la mélatonine influait sur les cordes vocales !» Un préjugé dont a été victime Pascal Légitimus lui-même. En 1997, il avait été invité par Luc Besson à faire des essais sur la voix de l'acteur noir américain Chris Tucker pour «le Cinquième Elément». Tucker a un timbre naturel plutôt aigu que reproduisait bien Légitimus. Mais Besson préférera faire doubler Tucker par Tom Novembre... un chanteur blanc connu pour sa voix basse et grave. Une voix de Noir ?

REPÈRE
Dix stars noires à la voix «blanche»
Sur les écrans français, Denzel Washington, Danny Glover, Morgan Freeman, Bill Cosby, Cuba Gooding Jr, Forest Whitaker, Don Cheadle, Whitney Houston, Gloria Reuben et Naomi Campbell sont doublés par des comédien(ne)s blanc(he)s.
S O U R C E
 
 
bref... il apparaît que le comédien-doubleur blanc peut tout doubler... puisque c'est bien connu, sa voix est universelle alors... que les comédiens-doubleurs noirs sont cantonné à des rôles communautaires sauf si un blanc a déjà eu le rôle... à noter -et c'est peut-être le plus scandaleux- que la halde n'a pas immédiatement reconnu la recevabilité de la plainte de yasmine modestine... et qu'aujourd'hui, l'affaire n'a pas abouti
Revenir en haut
      
salad971
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 18 Jan 2004
Sujets: 10
Messages: 3180
Localisation: ici ou la
 #11 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 15 Oct 2008 11:06

lafrarie a écrit:
 
perso je suis une ayatollah de la V.O, je supporte de moins en moins la V.F: les 2 ou 3 mêmes acteurs pélerins qui pratiquent le doublage, les dialogues qui deviennent incohérents, les spécifités linguistiques mal traduites ou carrément occultées...bref ça m'énerve  
 


Pareil, je supporte de moins en moins les VF , il n'y a que pour les films ou je trouve que ça tiens un minimum la route, mais pour une série, un dessin animé : VO sioupléééé

J'ai revu un épisode de Yu Yu Hakusho en VF, j'ai cru que c'était une parodie pendant la moitié de l'épisode...

L'article d'Eddy P me fait penser aussi que certains acteurs noirs sont doublés en leur donnant un accent a couper au couteau ...
Un des trucs les plus affligeants que j'ai vu, c'était un épisode des simpsons sur je ne sais plus quellle chaine, ou les doublages n'étaient pas les mêmes que ceux sur canal +, ils avaient donnés a Apu (qui est censé etre indien) un accent africain...
Revenir en haut
      
caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #12 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 15 Oct 2008 11:39

salad971 a écrit:
 


Pareil, je supporte de moins en moins les VF , il n'y a que pour les films ou je trouve que ça tiens un minimum la route, mais pour une série, un dessin animé : VO sioupléééé
 
 


Plus le budget est gros plus le doublage est de qualité donc les films sont mieux doublés puis les séries et enfin les dessins animés considérés comme quelque chose pour les gamins donc sans grand intérêt et au sein même des dessins animés on peut voir une différence entre les DA américains et les DA japonais. La voix française de Ken avait bien expliqué le mépris du milieu du doublage vis à vis des DA japonais en comparaison à ceux américains.

Pour ce qui est de l'article d'Eddy p ben ca ne m'étonne pas particulièrement ici on pense tout savoir mieux que tout le monde, belle hypocrisie en tout cas

Mais je voudrais revenir à ce que je disais tout à l'heure en parlant de la complexité du doublage jusqu'où doit aller l'adaptation?
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #13 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 15 Oct 2008 12:57

En matière d'adaptation, autant faire comme les américains et totalement refaire le film.
Ce qui est dommage , c'est qu'avec cette méthode le film original n'est pas reconnu et l'aspect culturel est carrément effacé , occulté : du méga formatage pour soit disant plaire au plus grand nombre .


Les films visant le marché international ont le plus souvent un format calqué sur le modéle US (le must étant l'imparable pseudo histoire d'amour bien inutile ) , et les spécificités culturelles sont amoindries.


Quand aux doubleurs, dommage que comme bien souvent ce milieu soit peuplé d'incompétents bourrés de préjugés.
Heureusement que des noirs doublent parfois des blancs. J'ai été bien surprise de découvrir que la voix en VO de Dark Vador est celle de James Earl Jones.


HS: Dans Bambi la voix des animaux sonnent plus naturelles en VF ou en VO?

Après la voix, y 'a aussi le nom des personnages, des fois il change entre la VO et la VF soit à cause de la prononciation , soit carrément à cause de l'orthographe. Ne parlons même pas des surnoms (des fois traduits , des fois conservés en l'état).


Par contre au niveau des titres j'hésite:
- conserver le titre original Fast & Furious
- traduire le titre mot pour mot (La guerre des étoiles = Star War)
- adapter le titre (Le Cercle des poètes disparus = Dead Poets Society ou encore Où sont les hommes = Waiting to Exhale)
Heureusement que c'est pas mon job d'avoir autant de tracas.

A noter que le must c'est quand le film est adapté d'un roman, on pourrait se dire que si le film reprend le titre du roman en VO, il en serait de même en VF que nenni:

Waiting to exhale de Terri Mc Millan est paru en france avec le titre Venus dans la vierge. Suite au film il a été republié avec le titre Où sont les hommes?.

Color purple d'Alice Walker est paru en france avec le titre "Cher Bon Dieu" (c'est comme cela que le personnage commençait ses écrits dans son journal). Suite au film il a été réédité avec le titre La couleur pourpre.

Le dernier en date c'est le roman de Dany Laferrière, la Chair du maitre, le film est sortie avec le titre Vers le sud et dans la foulé le livre à été réédité.
Revenir en haut
      
caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #14 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 15 Oct 2008 13:08

très bonne analyse Missyna

Je reviens sur ce que tu dis pour l'adaptation américaine c'est bien pour ça que j'ai quelques réserves vis à vis de la VF ce n'est pas tant le doublage qui me gène enfin pour ce qui est des films et des séries (pour les dessins animés c'est une autre histoire ) c'est l'aspect naturel qui est occulté on se limite donc à l'action.

Je peux comprendre cet volonté de "formatage" pour des enfants quoiqu'ils ne sont pas bêtes non plus on peut très bien leur dire qu'on ne vit pas pareil dans d'autres pays mais pour le reste je trouve ça dommage parce que les films peuvent aussi nous apprendre pleins de choses sur des cultures différentes de la notre. Les mangas m'ont appris pas mal de choses sur la culture japonaise par exemple.

Pour les titres je ne pense pas que ce soit problématique de les conserver en VO.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #15 Discussion générale:   Sujet du message: Les versions françaises des films, séries et dessins animées   Posté le: 15 Oct 2008 13:19

Pour les titres, c'est facile d'envisager de les conserver quand ils sont d'origine anglosaxone ou latine, mais un titre néerlandais, indiens , ou asiatiques pas sur que l'on retienne.
D'ailleurs bien souvent les aficionados de programmes asiatiques utilise des sigles.
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Les versions françaises des films, séries et dessins animées Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives