Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Techniques de construction dans les DOM TOM
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Techniques de construction dans les DOM TOM S'abonner au Flux Rss Discussion générale Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Discussion générale:   Sujet: Techniques de construction dans les DOM TOM

Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #121 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 27 Fév 2013 18:16

Sismique caribéen , guide constructeur en anglais : CODE OF PRACTICE FOR THE CONSTRUCTION OF HOUSES: AN INSTRUCTION MANUAL FOR FOREMEN AND EXPERIENCED ARTISANS PART 2: STUDENT'S MANUAL (2005) établie par le CDERA (Caribbean Disaster Emergency Response Agency ) depuis renommé CDEMA (The Caribbean Disaster Emergency Response Agency)
Source : http://weready.org/
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #122 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 28 Fév 2013 18:18


Maison traditionnelle haïtienne










Cas de Trinidad & Tobago : GUIDE TO THE DESIGN AND CONSTRUCTION OF SMALL BUILDINGS

Source, site des normes locales : http://gottbs.com


Guide du constructeur du bassin des Caraïbes pour la construction en bois à panneaux préfabriqués dans les zones de vent fort et sismiques – Zone de vent C Exposition 241 Km/h / Conception sismique Catégorie D2 (2010) en Anglais, espagnol et français (ouf!, à partir de la page 49) , par le AWC (American Wood Concil)

Site du National Earthquake Hazards Reduction Program (US) consacré au séisme . Un vaste choix de document accessible. Cas parmis d'autre : Homebuilders' Guide to Earthquake-Resistant Design and Construction


Toujours US , quelques code de construction de différents territoires/états sur archive.org
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #123 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 28 Fév 2013 18:49

Maison ,Bois Verna, Port-au-Prince -Photo credit: Ambassadeur Culturel
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #124 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 06 Mar 2013 11:50

Journal de bord de la construction d'une maison au Japon : http://construireaujapon.skyrock.com


Peut inspirer ceux qui aiment le bois.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #125 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 12 Mar 2013 13:21

Architecture haïtienne, dans le catégorie bél kay : LA PRÉSERVATION DES MAISONS DE STYLE GINGERBREAD D'HAITI. Rapport de mission apres le séisme de 2010(pdf)



Article sur ce style (source : http://www.haiticulture.ch/haiti_maison_gingerbread_peril.html)

Citation:
 
Typiquement haïtiennes, les maisons au style gingerbread ou pain d’épice sont apparues dans le pays à la fin du 19e siècle. Exclusivement en bois, au début, puis en maçonnerie, elles sont souvent désignées sous l'appellation de maisons tarabiscotées, en raison des multiples dessins ornant notamment leur façade. Cependant, supplantées par les constructions en béton et en raison du coût élevé de leur réfection, ces maisons sont actuellement en voie de disparition.

Le gingerbread, un patrimoine architectural en péril

Construites sur de grands espaces, avec des jardins de fleurs, les maisons au style gingerbread ont surtout été adoptées par les personnes ayant une assez bonne situation économique et financière. C’était, si l'on en croit l'architecte Michel Doret, « la villa des gens appartenant aux élites ».

La première maison de ce style remonte à 1897. D'autres vont suivre jusqu’à s'imposer non seulement dans la capitale, mais aussi dans d'autres villes du pays, notamment au Cap-Haïtien. Exclusivement en bois au début, la conception des maisons au style gingerbread connaîtra une évolution. Le bois va être allié avec la maçonnerie, ornée de dessins en triangle.

Une architecture spécifiquement locale

Créé par des ingénieurs haïtiens venant de France à la fin du 19e siècle, ce style architectural gingerbread se pose en rupture d'avec l'architecture traditionnelle perpétuée par les « conducteurs » des travaux de construction. Ces derniers répétaient les projets et le design de l’époque coloniale. Et comme en témoigne M. Doret, « le gingerbread est un style local qui dénote seulement une certaine filiation franco-suisse ».

Tout en présentant une certaine similitude avec d'autres styles architecturaux, le gingerbread garde ses particularités propres. En effet, souligne l'architecte Michel Doret, « on a le sentiment qu'on le voit ailleurs par exemple en Louisiane, (Etats-Unis), à la Jamaïque, à Trinidad mais on y voit pas la même chose. On le confond avec des maisons au style victorien ».

D'ailleurs, même les maisons de Jacmel, ville du Sud-Est d'Haïti, selon M. Doret, ne rentrent pas dans la catégorie de maisons gingerbread. « Elles sont qualifiées à tort de maisons gingerbread. Ce sont des maisons en métal, dépourvues de cour. Ceci est totalement différents du style gingerbread où les maisons en bois, ornées de dentelures en bois également et dotées de grandes cours », explique-t-il.

L'architecte a en effet fait remarquer que l'apparition du style victorien, dans la zone, est beaucoup plus tardive. Il reconnaît une certaine ressemblance entre ces deux styles mais elle se limite à la décoration de la toiture des maisons. « Ces maisons ont en commun des toitures ornementales de formes exubérantes, conditionnées d’éléments pyramidaux. Là s'arrête, cependant, la comparaison. Le design, la structure du gingerbread diffèrent totalement », souligne-t-il.

En effet, les maisons gingerbread sont dotées de grandes galeries entourant de grands salons. Tandis que ces derniers servent à accueillir les réunions mondaines, les galeries latérales et frontales servent plutôt à « recevoir la brise destinée à combattre la chaleur et rafraîchir la température interne ». En raison de leur température plus clémente, elles représentent l'espace de prédilection pour recevoir les visiteurs.

Ces maisons disposent, en outre, de pignons, de balcons en bois travaillé, de grandes portes et fenêtres avec des persiennes en bois fixes ou ajustables. La façade, ornée de dentelures dans des boiseries, comporte des croisillons ou poutrelle de bois divisés par des surfaces en mortier. Par ailleurs, il s'agit de maisons surélevées dont l'entrée est accessible au moyen d'escaliers de forme monumentale. Ces derniers étaient non seulement des éléments décoratifs mais servaient également à protéger les maisons contre le ruissellement des eaux pluviales, à un moment où la canalisation était quasi-inexistante.

Héritage de l’époque coloniale, la cuisine, la buanderie et les services afférents, logés au fond de la cour, sont séparés de la maison. Cependant, note l'architecte, « dans le style victorien, ces éléments sont intégrés aux maisons ». Bref, le style gingerbread comporte des caractéristiques propres. Donc, un ensemble de « distinctions » qui, de l'avis de Michel Doret, font du gingerbread « une spécificité haïtienne ».

Un patrimoine en danger

Ces maisons, qui ont connu leurs heures de gloire pendant la première moitié du 20e siècle, sont en voie de disparition. Les quelques unes qui subsistent encore sont, en majorité, dans un état de délabrement. Etant en bois, leur durée de vie est limitée car elles ne résistent pas indéfiniment aux intempéries et aux actions des termites. Elles ont tenu un siècle, elles auraient dû pouvoir durer davantage. Cependant, leur entretien coûte trop cher. Le bois étant maintenant plus rare, les travaux de réfection deviennent très coûteux.

La quasi-disparition du style gingerbread résulte également de l'adoption de normes modernes de construction. Aussi, le béton offre-t-il des possibilités de plus grandes constructions et sur de plus grands espaces. A cela s'ajoute l'absence de mesures politiques tendant à conserver ce patrimoine national. D'où des utilisations qui accélèrent leur dégradation ou leur fréquente démolition au profit des constructions en béton.

Les tentatives de faire évoluer le gingerbread, du bois et de la maçonnerie, vers le béton armé, demeurent très timides. De plus, ces nouvelles maisons ne disposent plus de toutes les caractéristiques traditionnelles du gingerbread. Pour M. Doret, « c'est un changement radical, le style a disparu ».  
 



Il serait vraiment dommage que ce style se perde au profit de l'écrassant et tristounet tout béton.

En bonus reportage en anglais par la chine AlJazeera

"Gingerbread houses" helps Haiti rebuild .
Citation:
 
Mise en ligne le 23 août 2010

Despite the billions of dollars worth of damage caused by the catastrophic earthquake in Haiti in January, many of the capital's oldest buildings are still standing.

Almost all of Port-au-Prince's "Gingerbread houses" - elaborate wooded buildings, many more than a century old - managed to survive the quake.

The buildings were constructed during a time of prosperity in the country and feature an architectural style which fuses European colonial influence with traditional Haitian designs.

Now architects and engineers are using its structural design as an example of how the country should be rebuilt.




Al Jazeera's Sebastian Walker reports from Port-au-Prince.

[August 23, 2010] 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #126 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 29 Mar 2013 11:04

Direction Guyane , à la frontière avec le Brésil via un article du CNRS datant de 2012 :Architectures et paysages de Saint-Georges de l'Oyapock

Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #127 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 16 Avr 2013 10:38

Retour en Haîti , encore le style Gingerbread :

Maisons Gingerbread, la visite guidée de Farah



Citation:
 
Publiée le 18 févr. 2013

Typiquement haïtiennes, les maisons au style gingerbread (pain d'épice), avec leurs ornements complexes et leurs toits éffilés en forme de flèche, constituent une période importante du style post-colonial et sont les emblèmes du patrimoine architectural haïtien.
Un petit tour avec Farah dans le quartier des Gingerbread pour mieux voir ces maisons de près.Cette visite guidée est inclus dans le cadre de l'exposition tenue à la Fokal sur les maisons Gingerbread,ce patrimoine architectural aujourd'hui en danger de disparition 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #128 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 11 Oct 2013 13:10

Blog fort instructif du bureau de contrôle Anco , qui dispose d'entités aux Antilles françaises et en Guyane : http://www.anco.pro/blog/latest


En complément quelques cours de gros-oeuvre:

Cours : Généralités sur les fondations (PomX54·)


Cours : Choix des systèmes de fondation


Cours : Berlinoises et Parois Moulées


Cours : Fouilles en rigoles


.Cours : Terrassement pleine masse


Cours : Implantation d'un bâtiment .
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #129 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 30 Oct 2013 21:31

Du Soleil dans l'habitat collectif - L'exemple des "Olympiades"



L'habitat écologique à la Réunion - Les bâtiments à énergie positive, l'exemple de l'IUT de Saint-Pierre


L'habitat écologique à la Réunion - L'habitat collectif, social et écologique


L'habitat écologique à la Réunion - Eco-construction, rénovation urbaine, l'exemple de la ville du Port


Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #130 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 02 Déc 2013 16:40

Pour les adeptes du béton:
Site français : http://www.infociments.fr/
Site canadien (Québec) : http://betonabq.org/pages/le_beton-techno_beton.php
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #131 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 16 Juin 2014 13:49

Construction terre :

Architecture de terre :
- Inventaire de l'architecture de terre du patrimoine mondia(2012) http://craterre.org/data/download/wheap_inventory.pdf


Citation:
 
L'inventaire de l'architecture de terre du patrimoine mondial a un rôle tout particulier au sein du programme WHEAP. En plus de l'inventaire des biens construits en terre inscrits sur la Liste du patrimoine mondial, il présente une synthèse des données concernant les types et les modes de construction de tous les sites et les résultats d'une enquête menée avec la collaboration des gestionnaires de plus de la moitié d'entre eux. Ces informations sont très utiles pour affiner les orientations du programme WHEAP. Elles sont aussi une référence précieuse pour les professionnels intéressés ou impliqués dans l’étude et la conservation de l'architecture en terre, et pour tous ceux qui, chaque jour, habitent la terre.

Année de publication :
2012
Auteur(s) :
Gandreau, Delboy, Joffroy

Pour plus d'information sur le Programme du patrimoine mondial pour l'architecture de terre (WHEAP) : http://whc.unesco.org/fr/activites/21 
 



- Réhabilitation : Guide de construction parasismique http://craterre.org/diffusion: ouvrages-telechargeables/download/id/3d7c7781ef981e2c9f982ddf51b1ccb8/file/guide_de_construction_parasismique.pdf


Citation:
 
Année de publication :
2003
Auteur(s) :
CARAZAS AEDO, Wilfredo ; RIVERO OLMOS, Alba
Collaborateur(s) :
Coordination scientifique : CRATerre-EAG

Les séismes peuvent considérablement affecter les maisons réalisées en terre (adobe) si la réalisation de ces maisons est affectée par des défauts de construction ou une mauvaise implantation sur des terrains non adaptés, ou tout simplement si elles sont trop anciennes ou n'ont pas été régulièrement entretenues par leurs occupants.
L'eau est l'un des autres ennemis de la construction en terre, souvent le séisme ne fait que ressortir la dégradation réalisée par l'eau (pluies, humidité, infiltrations, etc.).
C'est la raison pour laquelle il est important de réaliser périodiquement des vérifications et opérations d'entretien de la maison afin d'éviter sa dégradation progressive et ainsi de la protéger et d'être préparé à un séisme.
Après un séisme, de nombreuses maisons résistent bien ou subissent quelques dommages qui peuvent être réparés sans nécessiter la mise à bas de l'ensemble de l'édifice.

L'objectif du présent guide est de servir d'aide aux techniciens et à la population en général pour la réparation appropriée des maisons.
Ce guide comprend trois parties :
1 - Les séismes : leur origine, comment ils agissent sur une maison, les dommages qu'ils provoquent.
2 - La méthode : les étapes à suivre pour réparer une habitation.
3 - La réparation : les parties les plus vulnérables de l'habitation face à un séisme, avec différentes solutions de réparation.

Editeur(s) : CRATerre, avec le financement de MISEREOR

Détails : 210 x 297 mm, 15 pages, 1.6 Mo (PDF) 
 


- Temples Ashantis GHANA Asante traditional buildings (version bilingue anglais et français) : http://craterre.org/diffusion:ouvrages-telechargeables/download/id/4b1688bc1641b45304b784b0ad895657/file/ghana_1999_asante_booklet.pdf
Thierry Joffroy, Sebastien Moriset, Arnaud Misse, Mark Kwami, Dr.I.N.Debrah, Paul Duon Naa, Opoku Acheampong, Ivor Nicholas - 1999
- Sustainable rural housing Navrongo-Bolgatanga, Ghana, 2002-2006 (version bilingue anglais et français) : http://craterre.org/diffusion:ouvrages-telechargeables/view/id/59cf1a9b3d5e8fc11094481889edd6cf
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #132 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 25 Sep 2015 12:49

Pour les étancheurs et ceux que cela peut intéresser :
Citation:
 
29/05/2015
Recommandations professionnelles Mise en œuvre des systèmes d'étanchéité liquide en France d'outre-mer (DROM-COM)

Ces Recommandations définissent les dispositions communes à prendre pour l'application des systèmes d’étanchéité liquide, en France d'outre-mer, où les spécificités du climat telles que chaleur, humidité, épisodes cycloniques impliquent le respect de règles particulières.

Lien de téléchargement au format pdf:
http://www.etancheite.com/Files/pub/Fede_N05/FFB_PUBLICATION_7408/adc979bd-5b3e-4429-b274-5e682af613c4/PJ/RECO_05_WEB.pdf 
 

Source : http://www.etancheite.com
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #133 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 04 Aoû 2016 16:42

Construction hospitalière - Hôpital La Meynard à Fort-de-France par VINCI : https://vimeo.com/88061551
Citation:
 

Publié le : 10 mars 2014

Réalisé par SIMP et SOGEA Martinique (mandataire), le plateau technique dernier cri regroupera treize salles de bloc opératoire, un pôle urgences et imagerie, un pôle de réanimation, un pôle de biologie médicale et des unités d'hospitalisation, sans oublier une hélistation en toiture et un parking de 160 places.

Afin de garantir l'opérabilité de l'hôpital après séisme, la superstructure repose sur un ensemble de 300 isolateurs, permettant de la désolidariser intégralement de ses fondations, et de 36 amortisseurs disposés parallèlement aux façades.
Ce marché, d'un montant de 109 millions d'euros, devrait s’étaler sur quarante mois.
Lire la suite : http://www.vinci-construction.com/fr/news/21543/lhopital-de-fort-de-france-sagrandit

source : VINCI Construction Dom-Tom 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #134 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 07 Oct 2017 17:04

Haïti - Guide en créole - Gid bon pratik konstriksyon Nan Grandans, Ayiti :

https://archive.org/stream/Gid_Bon_Pratik#page/n0/mode/2up
Citation:
 


par Murielle Serlet · Publication 19 octobre 2016 · Mis à jour 23 juin 2017
FERREIRA MENDES, Miguel, MOLES, Olivier, 2013. Gid bon pratik konstriksyon Nan Grandans, Ayiti. [S.l.] : CRAterre, IFRC, Croix-Rouge Haïtienne. 59 p.

Ce guide en créole contient des indications génériques et spécifiques sur les bonnes pratiques de construction pour la région Grand ‘Anse, Haïti. Les informations ci-présentes abordent des techniques et des procédures de construction basiques qui permettent de bien bâtir, ainsi que des soucis concernant des problèmes spécifiques du territoire, notamment la problématique des catastrophes naturelles. Ce document doit servir de base de pondération aux personnes qui doivent réaliser des interventions en ses habitations, – soit pour réhabiliter, soit pour des nouvelles constructions – ainsi que de guide technique pour soutien basique aux constructeurs réalisant ces travaux. 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #135 Discussion générale:   Sujet du message: Techniques de construction dans les Dom Tom   Posté le: 07 Déc 2018 12:58

Publications Ademe

Polynésie française :

Faréco, le quide polynésien de l'éco-construction (94 pages - 2016) : http://www.polynesie-francaise.ademe.fr/sites/default/files/files/guide_fareco-09.pdf

Guide « Construire avec le climat en Polynésie Française » , grand public ( http://www.polynesie-francaise.ademe.fr/sites/default/files/files/domaines-intervention/batiment/guide-construire-avec-climat.pdf

En complément, en promotion de l'emploi massif de produits manufacturés et du style de vie occidentale , le magazine FARE édité par Créaprint

Citation:
 
Guide de l'habitat en Polynésie française depuis 1986 – Tahiti Concentré d'informations en matière de construction, de matériaux, de décoration et d’équipement, le guide Fare offre un carnet d'adresses réactualisé chaque année, une maquette relookée agréable à consulter, une recherche facile par mots-clefs. Un guide incontournable, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels 
 

Edition 2018 , lisible en ligne : https://fr.calameo.com/read/000543118a9871b815b76




DOM - Guide rénovation logement 2016/2017/2018 (suivant la localisation) :
Guadeloupe : https://www.ademe.fr/renover-logement-guadeloupe
Martinique : https://www.ademe.fr/renover-logement-martinique
Guyane : https://www.ademe.fr/bien-vivre-logement-guyane
La Réunion : https://www.ademe.fr/renover-logement-a-reunion
Mayotte : https://www.ademe.fr/renover-logement-a-mayotte


Citation:
 
Entreprendre des travaux de rénovation est un atout : le confort de votre logement s'améliore, sa valeur augmente et ses dépenses d'électricité diminuent.

Dans le cadre d'un projet de rénovation d'un logement, les particuliers peuvent prétendre à des aides financières. Pour l'isolation, les énergies renouvelables...une palette d'aides est disponible, avec des critères d'attribution qui sont liés au logement, à la situation du particulier et aux caractéristiques techniques des matériels installés.

Ce guide indique les travaux les plus efficaces en terme d'économie d'énergie, liste les aides existantes et leurs conditions d'attribution.
 
 
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: Techniques de construction dans les DOM TOM Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Page 9 sur 9
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives