Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Il faut s'affranchir de la tutelle Française


Répondre au sujet    Accueil » Forum » Au coeur des Dom-Tom: Il faut s'affranchir de la tutelle Française S'abonner au Flux Rss Au coeur des Dom-Tom Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Au coeur des Dom-Tom:   Sujet: Il faut s'affranchir de la tutelle Française

Féchié
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 31 Jan 2006
Sujets: 53
Messages: 1969
Localisation: Saint-Benoît (974)
 #1 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 05 Mai 2009 18:15

Rien plus comme avant

Par Danik I.Zandwonis 05.05.2009 l 06h37


C'est arrivé bien plus vite qu'on ne le croyait. Depuis le mouvement social du 20 janvier et ses déclinaisons : accord Bino, climat social hyper tendu, 1er mai historique etc. l'expression la plus « tendance » aujourd'hui dans notre pays est la suivante : rien ne sera plus comme avant. » Chacun selon ses inclinations y va de son « explication » ou de son « commentaire » de ce « RIEN », de ce « PLUS » ou du « COMME AVANT ».
Même amputée du verbe être, qui vous oblige à vous projeter dans un futur proche ou immédiat, c'est au choix ; la phrase qui fait fureur, dans les conversations de la rue cari guadeloupéenne, a même sa version kreyol gwada : ayen péké kon avan clame le LKP sur sa brochure du mois de Mai.

Soyons modestes, nous n'avons rien inventé, ce slogan qui fait le bonheur du LKP et de son entourage, est un simple recyclage venu des profondeurs du » Mai 68 » français. Au lendemain de la « révolution étudiante » et des bouleversements sociétaux qui ont suivi, ce grand mouvement social, cette phrase a connu son heure de gloire. On l'a encore « ressorti » en I989 après la chute du Mur de Berlin… dés que l'histoire, connaît une subite accélération, cette petite musique retentit, comme marqueur de deux époques distinctes : l'avant et l'après. Pour être presque complet, sur l« 'histoire » de ce « Rien »…il faut tout de même préciser qu'après la sanglante répression de mai 67 à Pointe à Pitre, personne à l’époque n'a dit ou écrit, en tout cas pas à notre connaissance, que RIEN ne serait plus comme avant. Et pourtant des centaines de Cari-Gaudeloupéens patriotes ou non, avaient été tués, blesses, ou emprisonnés…Pourquoi donc dans la Guadeloupe, post LKP, doit on affirmer que RIEN… etc. ?

Sur le front social, la signature protocolaire du 5 mars, d'un accord tripartite (LKP, pouvoir français et Assemblées) n'a pas engendré la paix sociale, que les patrons espéraient.

Bien au contraire, l'accord Bino, d'abord refusé par le patronat, a été, et est encore, le point de désaccord profond entre syndicats de salariés et responsables d'entreprises. Le gouvernement français ; sous la pression du Medef « Guadeloupe » en amputant cet accord de sa « convertibilité » n'a fait que verser un peu d'huile sur le feu. Le résultat ne s'est pas fait attendre, ça grésille de partout, la mobilisation prévue, jeudi 7 mai dans la capitale, peut-être comprise, comme le prélude à d'autres mouvements qui s'annoncent plus amples dès les premiers jours de la rentrée de septembre. C'est à suivre, pour ne pas se laisser surprendre.

Sur le plan politique, c'est presque la bouteille d'encre. Le gouvernement français, qui a tenté d'obscurcir l'avenir, de brouiller les cartes, en décrétant des « Etats Généraux de l'Outre Mer » (EGOM) a totalement perdu son fil. Les EGOM ne fonctionnent pas. Ces réunions de notables ou d’élus, presque obligés d'y aller, comme en punition, ne suscitent aucun enthousiasme populaire. Et pourtant, RFO, le média du pouvoir colonial, à mis le paquet, les journalistes, sont « mobilisés », les débats, émissions spéciales etc…se multiplient, mais rien à faire les EGOM sont un total fiasco.

Ils le sont, car ils ne répondent pas aux préoccupations du peuple cari-guadeloupéen. Le pouvoir français, a voulu, en accouchant au forceps de ces « EGOM », faire un bébé dans le dos du LKP, il n'aura réussi qu'un avortement. Mais cet incommensurable et prévisible échec ne remet pas pour autant en cause la question (de la prise) du pouvoir politique. Qu'on ne se cache pas, derrière les mots, en affirmant ici et la que RIEN etc …le LKP ne pense pas qu'au social. Elie Domota et ses amis, qui sont des nationalistes, des anticolonialistes, ou des patriotes cari-guadeloupéens, savent parfaitement, que le problème majeur de la Guadeloupe, ne résume pas uniquement à la baisse du prix des couches -culottes, du kilo de riz, ou au gel du prix de la baguette de pain !
On ne fait pas 44 jours de grève générale, des dizaines de meetings et autres déboulés que pour ça ! Il y a donc un ailleurs…il se dessine jour après jour. Le discours du 1er mai de Domota a été d'une grande limpidité, il se résume en une expression devenue leit motiv : le pouvoir est dans la rue ! Là encore rien de vraiment nouveau.

Le congrès des élus, qui se tient ce jeudi 7 mai au Palais du Conseil Général, quelques jours après que le PCG ait pris l'initiative de lancer un appel à « dé » coloniser la Guadeloupe, participe qu'on le veuille ou pas au « RIEN ». En fait, après le puissant mouvement social de janvier-février, la Guadeloupe est dans l'attente d'un aussi puissant mouvement politique. Mais là, les choses différent. Le LKP a créé l'accord Bino, les salariés se battent becs et ongles pour les 200 euros, mais les cari-guadeloupéens ont ils déjà compris que le PLUS RIEN, signifie aussi, qu’il va falloir désormais commencer à s'assumer et marcher pour s'affranchir totalement de la tutelle française ? C'est ce travail de conscientisation, peut-être même d’éducation que le LKP, les organisations, et leaders, politiques doivent dès maintenant initier, s'ils veulent vraiment que RIEN etc...

C'est clair ?


Source: http://www.caribcreole1.com/edito.php?at=1242


On sel chimen: Lendépandans'!
Revenir en haut
      
caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #2 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 05 Mai 2009 21:31

Il me semble que les récents sondages (corriger moi si je me trompe) montraient que le peuple guadeloupéen était contre l'indépendance donc à partir de là ce que le LkP et Domota ne change rien non?
Revenir en haut
      
CynicalGirl
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 05 Mai 2009
Sujets: 0
Messages: 3
Localisation: 971 - Guadeloupe
 #3 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 06 Mai 2009 09:50

Quoi? les Guadeloupéens ne sont pas d'accord? Tu crois que ça va LES arrêter.
Quand une poignée d'illuminés a décidé de forcer la majorité à faire ce qu'ils veulent, ils peuvent y arriver avec un peu de manipulation ou avec la force.
Comment peut-on parler d'indépendance pour une île microscopique qui n'a jamais eu à gérer elle-même ses affaires et qui découvre à peine son environnement proche?
Ce n'est pas le bien de la Guadeloupe ou de sa population qui les intéresse; je pense qu'ils ont plus des envies de diriger à assouvir.
Et c triste parce que quasiment à chaque fois les grands humanistes libérateurs finissent en bourreaux...
Revenir en haut
      
Féchié
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 31 Jan 2006
Sujets: 53
Messages: 1969
Localisation: Saint-Benoît (974)
 #4 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 06 Mai 2009 12:34

Je ne doute pas du fait que la majorité des Guadeloupéens soient contre l'indépendance, mais alors celà voudrait dire qu'ils soutiennent les grèves du LKP mais pas leurs aspirations politiques.D'autre part il n'y a pas que le LKP qui souhaiterait l'indépendance de la Guadeloupe, il y a également 51% des Français, ça fait beaucoup de monde, et je suis désolé mais ça compte, 51% de nos compatriotes ce n'est pas rien.
Après 44 jours de grève, certains accords obtenus ne sont toujours pas appliqués, notamment sur les augmentations de salaire et la baisse des prix, il paraîtrait même que les prix aient augmenté dans les grandes surfaces.Dans bon nombre d'entreprises, il y a des grèves car les salariés réclament à leur tour l'application d'un accord (l'accord BINO) dont leur entreprise n'a pas été signataire. 44 jours de grèves pour ça , sans parler des touristes qui ne reviendront pas avant un bon moment et des entreprises qui ont mis la clé sous la porte et du chômage qui est monté en flèche. Ce qui montre bien que les grèves ne sont pas la solution.
La solution est politique.
La guadeloupe ne peut pas continuer comme ça à être en grève permanente.
Revenir en haut
      
CynicalGirl
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 05 Mai 2009
Sujets: 0
Messages: 3
Localisation: 971 - Guadeloupe
 #5 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 06 Mai 2009 16:11

C bizarre moi j'ai souvent entendu que le LKP insistait sur le fait que c'était une mobilisation pour le pouvoir d'achat et qu'il n'y avait pas de revendications indépendantistes derrière.
Oui c certain qu'il faut une solution politique. Mais pour l'instant le problème est surtout économique. Il faut procéder pas par pas. L'île a beaucoup souffert c'est vrai. Mais tu crois que l'indépendance ce sera plus simple que la grève? Je te signale que les îles indépendantes de notre taille n'arrivent à se développer qu'avec le tourisme. Pour l'instant ce n'est pas notre point fort et même si on finit par y mettre du coeur, on restera quand même des francophones et ça n'intéresse pas la majorité des touristes qui parlent anglais.
Alors allons pour l'indépendance, le résultat va être spectaculaire.
51% des Français sont pour l'indépendance de la Guadeloupe? Oui et alors? Personne ne leur demande leur avis parce qu'ils n'y connaissent rien. Les seuls qui puissent décider sont les Guadeloupéens: autodétermination des peuples.
Et à cause de sa politique en outre-mer, la France ne peut pas accorder l'indépendance brutalement à ses territoires ultramarins. C un processus progressif. Et c ce que la Nouvelle Calédonie fait. La politique française depuis toujours est jacobine et de contrôle direct. Diriger ça ne s'improvise pas. Des dizaines de pays avant nous ont essayé et c pas brillant.
La première mission d'un Etat c'est de nourrir sa population nn? Dis-moi comment et de quoi le gouvernement guadeloupéen va nourrir ses 450 000 habitants? bananes? Enfin 450 000, quand tout le monde se sera barré: 200 000 plutot. C bien beau de demander l'indépendance mais ça sert à rien si c'est pour envoyer sa population immigrer aux 4 coins du monde. Les Guadeloupéens seront toujours aussi malheureux mais en plus, ils pourront même pas rester chez eux.
Je ne pense pas qu'il soit souhaitable pour la Guadeloupe de rester française car y'a trop d'erreurs qui ont été commises, trop de passif, trop d'incompréhensions mais je ne crois pas pour autant qu'il faille sacrifier la population en faisant n'importe quoi.
Revenir en haut
      
caribbean island
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 15 Mar 2007
Sujets: 98
Messages: 8512
Localisation: 93 - Seine-St-Denis
 #6 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 06 Mai 2009 19:11

CynicalGirl a écrit:
 
Quoi? les Guadeloupéens ne sont pas d'accord? Tu crois que ça va LES arrêter.
Quand une poignée d'illuminés a décidé de forcer la majorité à faire ce qu'ils veulent, ils peuvent y arriver avec un peu de manipulation ou avec la force.
 
 


Manipuler en disant quoi? J'ai vraiment l'impression que tu prends les guadeloupéens pour des imbéciles faut dire quand je lis ça

Citation:
 
Dis-moi comment et de quoi le gouvernement guadeloupéen va nourrir ses 450 000 habitants? bananes? Enfin 450 000, quand tout le monde se sera barré: 200 000 plutot. 
 


On comprend tout de suite. Sinon je ne te comprends pas tu dis qu'il ne faut pas l'indépendance mais tu dis en même temps que tu ne penses pas que ce soit souhaitable que la Guadeloupe reste française.
Revenir en haut
      
CynicalGirl
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 05 Mai 2009
Sujets: 0
Messages: 3
Localisation: 971 - Guadeloupe
 #7 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 08 Mai 2009 04:59

Je sais pas pourquoi j'ai répondu à cette discu. C un post sans fin. J'espère que ce sera ma dernière intervention.
Alors Caribbean Island pour te répondre succintement parce que je suis fatiguée :
- manipulation: par l'intermédiaire des médias par ex. C comme ça que la politique fonctionne dans nos démocraties actuelles
- oui si tu veux on peut dire que les Guadeloupéens sont bêtes. Mais contrairement à ce que tu sembles croire, mon problème ce n'est pas les Guadeloupéens, c'est l'humanité en général
-le mot indépendance me paraît une telle bêtise dans la situation actuelle que je n'arrive même pas à former le concept dans ma tête quand je pense à la Guadeloupe. Donc j'incendie les gens qui en parlent. Mais ça ne signifie pas que je sois contre. Comme j'ai dit, je pense que les choses doivent être faites progressivement et dans l'ordre. Les liens actuels entre la France et la Guadeloupe ne sont pas très sains mais répandre le chaos changera l'origine des problèmes mais le résultat restera fondamentalement le même ou pire
-"on comprend tout de suite" je vois pas à quoi tu fais référence mais tant mieux pour toi si t'as compris quelque chose à travers mes propos
Revenir en haut
      
superbaloo972
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 22 Jan 2007
Sujets: 115
Messages: 2419
Localisation: 972 - Martinique
 #8 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 08 Mai 2009 05:04

CynicalGirl a écrit:
 
Je sais pas pourquoi j'ai répondu à cette discu. C un post sans fin. J'espère que ce sera ma dernière intervention.
Alors Caribbean Island pour te répondre succintement parce que je suis fatiguée :
- manipulation: par l'intermédiaire des médias par ex. C comme ça que la politique fonctionne dans nos démocraties actuelles
- oui si tu veux on peut dire que les Guadeloupéens sont bêtes. Mais contrairement à ce que tu sembles croire, mon problème ce n'est pas les Guadeloupéens, c'est l'humanité en général
-le mot indépendance me paraît une telle bêtise dans la situation actuelle que je n'arrive même pas à former le concept dans ma tête quand je pense à la Guadeloupe. Donc j'incendie les gens qui en parlent. Mais ça ne signifie pas que je sois contre. Comme j'ai dit, je pense que les choses doivent être faites progressivement et dans l'ordre. Les liens actuels entre la France et la Guadeloupe ne sont pas très sains mais répandre le chaos changera l'origine des problèmes mais le résultat restera fondamentalement le même ou pire
-"on comprend tout de suite" je vois pas à quoi tu fais référence mais tant mieux pour toi si t'as compris quelque chose à travers mes propos 
 


La vraie question à se poser je pense est :
Est-ce que l'on a déjà utiliser à fond toutes les possibilités actuelles de l'article 73.
Je pense que non.
L'article 73 permet de réunir toutes les compétences du département et de la région sous une même entité....
En gros , avec l'article 73 , on subventionne des projets...


Les problèmes de transport, de politique sociale , de distribution de subvention aux entreprises...
Tout ça peut se régler sans problème avec l'article 73...

L'article 73 permet-il de faire baisser les prix? Oui mais il faut passer par paris
L'article 73 permet-til de confisquer les terres? Oui mais il faut passer par paris
etc...
En gros , on peut tout faire avec l'article 73 mais ça nécessite de faire des lois spécifiques aux DOM en passant par Paris...
En passant à l'autonomie, l'état peut donner comme compétence à la collectivité:
-La justice
-éducation
-fiscalité
-le transport
-etc...

A ce moment là , les élus locaux peuvent faire leur propres lois à partir du moment que cela respecte en tous points la constitution française...
Ce qui nous préserve de la démocratie et de l'arrivée d'un éventuel tyran...

En fait ce serait comme les états unis qui est un état fédéral avec plus de 50 états...
Chaque état a sa souveraineté propres dans beaucoup de domaines...
C'est pareil pour l'espagne avec ses régions autonomes et aussi les landers de l'allemagne...
En fait, la différence fondamentale entre l'article 73 et l'article 74 est que l'article 73 applique les lois de paris et l'article 74 les lois sont appliqués par les élus locaux dans les domaines délégués par l'état(transport,justice,etc...)
Si par exemple, dans l'article 74, la martinique a la compétence emploi, ce sera possible pour les élus locaux de faire des lois et donner une priorité aux locaux.
Si la martinique a la compétence de la politique de l'agriculture, les élus locaux pourront faire des lois pour prendre la terre des békés ...etc.. etc...
Pour garder le RMI par exemple, il suffit que la martinique laisse la compétence de la politique sociale à l'état , et c'est réglé...

Dans l'article 74, on peut rester RUP, comme st martin..Bien sûr les RUP doivent respecter les normes européennes contrairement aux PTOM qui peuvent s'en affranchir.
Le fait de rester RUP limite énormément une éventuelle politique étrangère de la martinique car il faudra respecter les normes européennes en tant que RUP...
Donc ce serait difficile , d'intégrer le CARICOM à 100% .. il aurait fallu être PTOM...
Mais en étant PTOM , on a moins de subvention de l'europe..
eh oui , dur dilemne!!!
Pour l'anecdote, st martin veut rester RUP et st barthelemy veur devenir PTOM...
Ceci dit, être membre associé du CARICOM serait dja pas mal...


Je me fais l'avocat du diable...
Vous l'aurez donc compris, je suis un autonomiste.

Pour finir , barbade a un meilleur PIB et un meilleur IDH que la martinique...
Et aussi un taux de chomage 2 fois plus bas...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Barbade
Revenir en haut
      
luth
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 05 Avr 2009
Sujets: 3
Messages: 199
Localisation: 971 - Guadeloupe
 #9 Au coeur des Dom-Tom:   Sujet du message: Il faut s'affranchir de la tutelle Française   Posté le: 10 Mai 2009 05:30

C'est bien dit et simple à lire
http://www.lescrutateur.com/article-28740168-6.html
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Au coeur des Dom-Tom: Il faut s'affranchir de la tutelle Française Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives