Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009
Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Sorties - Evénements: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009 S'abonner au Flux Rss Sorties - Evénements Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Sorties - Evénements:   Sujet: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009

Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #31 Sorties - Evénements:   Sujet du message: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009   Posté le: 14 Jan 2013 13:30

Le flemme de créer un sujet spécifique non indispensable. Il n'y a pas eu d'édition en 2012, mais cela reprend en 2013 avec une mini scission :

Citation:
 
Le concept

Les Trophées des Arts Afro-Caribéens visent à valoriser ceux qui par leurs œuvres et actions aident au rayonnement de la diversité culturelle Française et militent en faveur de l’égalité.

En récompensant la littérature, la musique et le cinéma, la cérémonie des TAAC s'inscrit dans la lignée des grands rendez-vous récompensant les arts dans le monde.

Des Césaire de la Musique aux Trophées des Arts Afro Caribéen (TAAC)

La cérémonie des Césaire de la musique est née de la volonté de mettre en lumière la richesse musicale, la diversité culturelle, et les arts venus de France, d'Afrique et des Caraïbes.

La cérémonie

La septième édition des Trophées des Arts Afro-Caribéens se déroulera en mai 2013 au Théâtre Chaillot à Paris.

Cette 7eme édition se veut un hommage particulier à celui qui se faisait appeler le « nègre fondamental », Aimé Césaire, qui aurait eu 100 ans.

Au programme, deux heures de moments magiques : un spectacle “live” agrémenté de sketchs humoristiques et de poèmes animera la soirée. Les artistes de renommées nationale et internationale se produiront sur scène en alternance avec les remises de prix. La première édition télévisée a réuni plus de 5 % d'audience. Aujourd'hui c‘est plus de 4 millions de personnes qui suivent régulièrement l’évènement dans le monde.

Source : http://www.lestaac.com

 
 



Concernant la scission :
Citation:
 

Trophées des arts afro-caribéens : deux cérémonies se succèderont

F.X.G., à Paris franceantilles.fr 10.01.2013

Après un an d'absence, les Trophées des arts afro-caribéens (TAAC) reviennent en mai au Théâtre de Chaillot. Ils seront devancés de quelques jours par le Gala officiel des talents d'Afrique, Caraïbe et Océanie (GOTA) au Théâtre du Châtelet et sur France Télévisions.

On attendait la 7e édition des TAAC en septembre 2012 au Théâtre parisien du Châtelet, il n'en a rien été. Et comme par magie, pour compenser cette défaillance en 2012, deux cérémonies s'y substitueront en 2013. L'une, officiellement dénommée les TAAC, aura lieu le mercredi 8 mai au théâtre national de Chaillot. L'autre dénommée le GOTA aura lieu peu avant au Théâtre du Châtelet. Elles ne sont pas réellement concurrentes, sinon qu'elles sont toutes les deux le fruit d'une scission au sein de l'ancienne équipe des TAAC. A l'origine en 2006, il y a d'abord eu les Césaire de la musique, puis les TAAC en raison du refus des ayant-droits d'Aimé Césaire de céder l'usage de leur nom. Le créateur de l’événement est le Martiniquais Franck Anretar ; il travaille alors avec un délégué général, producteur de spectacle, le Guadeloupéen Joseph Dunoyer. Très vite, c'est le succès. La ville de Paris devient partenaire ; France Ô et France 2 diffusent année après année les cérémonies de remise des prix qui récompensent des artistes issus de l'Afrique, des Caraïbes et de l'océan Indien. En 2012 Franck Anretar et Joseph Dunoyer ne s'entendent plus. « On avait chacun envie d'autre chose », explique Joseph Dunoyer qui lance son GOTA tout en conservant les partenariats de la ville de Paris avec le théâtre du Châtelet et celui de France Télévisions. Il fait évoluer le concept en ouvrant son palmarès aux jeunes talents, avec le réseau Outre-mer Network de Daniel Hierso, et en créant des catégories de nomination plus géographiques (meilleur artiste caribéen, meilleur artiste africain, meilleur artiste de l'océan Indien…). Interrogé sur ce split, Frank Anretar est resté laconique : « On fait des émules… Que la graine qu'on a plantée soit reprise par un bon ou un mauvais nous échappe… »

Une troisième cérémonie le 14 mai
Franck Anretar considère l'interruption de 2012 comme un temps pris « pour réorienter la cérémonie ». Il a fait appel à une association, l'Union nationale des Outre-mer que préside Roger Anglo, Martiniquais lui aussi. Son association a été créée en août 2005 à l'instigation de l'ancien ministre de Jacques Chirac, le Guyanais Léon Bertrand, comme une alternative au Collectifdom. Frank Anretar et Roger Anglo ont présenté, mercredi 9 janvier, leur nouvelle équipe composée de bénévoles rassemblés autour de l'UNOM. « Nous sommes entourés de professionnels, de prestataires et de partenaires convaincants et honorables. » En revanche, il a admis avoir des « problèmes financiers ». La soirée des TAAC est estimée selon Franck Anretar à 1 million d'euros et il n'a pas dévoilé de quel budget il disposait effectivement à cinq mois de l’événement : « On a placé la barre haut et on va lever des fonds. » Côté média, ils sont en discussion « avec de grandes chaînes nationales mais nous n'avons pas encore d'accord ferme et définitif ». En revanche, promet le porte-parole Mathieu Wence, « la cérémonie sera diffusée dans de nombreux pays d'Afrique subsaharienne ». Mais d'une seule voix, Franck Anretar, Roger Anglo et Mathieu Wence assurent viser l'excellence et « faire mieux que les autres ». Les TAAC devraient prendre une orientation nouvelle « qui ne vise pas le même public » et qui promet une présence africaine relevée. Les TAAC récompenseront, en sus des meilleurs (artiste, groupe, clip, révélation, album, personnalité, roman, essai, fiction et documentaire), la personnalité sportive de l'année. C'est à Samuel Eto'o qu'il reviendra de présider ce nouveau jury.
La cérémonie du GOTA début mai et celle des TAAC, le 8, seront suivies d'une autre, sensiblement du même genre, les Trace music award, le 14 mai.
 
 



Pas dit que multiplier des cérémonies ayant des orientations quasi identiques soit productif; tant qu'à en avoir les moyens autant diversifier , multiplier les orientations et si possible donner vie à des festivals.[/quote]
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #32 Sorties - Evénements:   Sujet du message: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009   Posté le: 15 Mai 2013 15:52



Citation:
 
Les TAAC attaquent le GOTA et perdent

Mardi 30 avril 2013 2 30 /04 /Avr /2013 07:59

Franck Anretar fait la guerre à son ancien associé, Joseph Dunoyer, et reporte sine die les Trophées des arts afro-caribéens.


En 2013, il n'y aura ni les TAAC, ni le GOTA… Le torchon brûle entre les deux anciens associés qui, depuis 2007, organisent ensemble les Trophées des arts afro-caribéens, à savoir l'association Good music diffusion de Franck Anretar, et la société Gémeaux production de Joseph Dunoyer. La première a assigné la seconde en référé devant le tribunal de grande instance de Paris qui a jugé l'affaire le 17 avril dernier, mettant en face Me Cohen a Me Michel-Gabriel. Dans son jugement rendu ce 29 avril, le juge déboute les associations Good music diffusion et l'Union nationale de l'Outre-mer (UNOM) de l'ensemble de leurs demandes. Franck Anretar et Roger Anglo (president de l'UNOM) demandaient à ce qu'il soit fait interdiction à Gémeaux production et à son partenaire, l'association Orchidée (présidée par l'avocat Bernard Solitude) d'organiser l’événement intitulé Gala Officiel des Talents d'Afrique, Caraïbes et Océanie (GOTA) dont la tenue était annoncée pour le 5 mai 2013, et de les condamner à leur payer la somme de 6.000 euros. Peu avant cette audience, Franck Anretar avait diffusé un communiqué de presse attaquant Gémeaux production et l'accusant de semer le trouble auprès de ses annonceurs, subventionneurs et diffuseur éventuel (France Télévision en l'occurrence) en organisant un événement dont le concept était jugé trop proche des TAAC.


Aucun monopole sur ce concept

Absents de l'affiche depuis 2011, ceux-ci étaient annoncés pour le 8 mai prochain. L'assignation en justice évoquait une « concurrence déloyale compte tenu des similitudes existant entre le dossier de presse du GOTA et celui des TAAC en raison des couleurs utilisées (fond noir doré) »... Elles reprochent aussi « la reprise de photographies, de l'hommage à Monsieur Césaire et de l'objectif de valoriser son oeuvre, d'une même liste de récompenses et d'un déroulement similaire de la cérémonie ». Au final, l'action de Gémeaux production serait un « détournement à son profit du travail réalisé pour le compte de Good music diffusion qui a permis aux TAAC d'accéder à la notoriété ».

Le jugement dans ses motifs estime que « Good music diffusion ne détient aucun monopole sur ce concept destiné à promouvoir la culture d'Afrique et des Caraïbes (…) qu'elle ne peut interdire à un autre acteur du monde culturel de faire référence à Aimé Césaire, ce qui appartient au domaine public, ou de proposer à une actrice, en l'espèce Firmine Richard, de participer à une cérémonie ». Autre élément en défaveur de Franck Anretar : alors que l'assignation était assise sur une cérémonie des TAAC programmée le 8 mai, MM. Anretar et Anglo ont déclaré au juge qu'elle était reportée sine die (ce dont ils se sont bien passés d'informer l'opinion à une semaine de l’événement)…

Les GOTA sont donc autorisés, mais l'activisme de Franck Anretar auprès du diffuseur télévisuel, a incité ses organisateurs à repousser eux aussi leur événement en mai 2014.

FXG, à Paris


--------------------------------------------------------------------------------


Vie et mort d'une collaboration

En 2006, fort du soutien amical d'Aimé Césaire, Franck Anretar lance la première édition des Césaire de la musique. La cérémonie a bien lieu, mais l'inorganisation est la vraie maîtresse de cérémonie. La soirée est catastrophique et les ayant droits d'Aimé Césaire contestent l'appellation des « Césaire de la musique ». Aussitôt apres, Franck Anretar et Good music diffusion, propriétaires du concept, font appel à une équipe de professionnels du spectacle. Il s'agit de Joseph Dunoyer et de sa société Gémeaux production. Dès lors, de 2008 a 2011, C'est Gémeaux production et Joseph Dunoyer, délégué général des TAAC, qui organisent rondement l’événement au théâtre du Châtelet avec retransmission sur France O et France 2. Le prix de cette organisation est facturé a Good music pour 20 500 € par an. En 2012, faute de communauté de vues, les TAAC n'ont pas lieu et Good music diffusion et Gémeaux production mettent fin à leur partenariat. Le jugement du 29 avril révèle en outre que par courrier du 12 avril 2012, Gémeaux production a mis en demeure Good music diffusion de lui payer 82 000 € pour des factures impayées et 38 000 euros pour l'exécution du contrat publicitaire du 2 avril 2010…

Depuis Good music diffusion a confié l'organisation de l’événement 2013 à une association créée en 2005 par Roger Anglo et l'ancien ministre Léon Bertrand, l'UNOM. Celle-ci doit réunir le budget de 1 million d'euros (contre 500 000 pour les TAAC auparavant), tandis que Gémeaux production a décidé de monter sa propre cérémonie en élargissant le concept à l'Océanie, à l'entreprise et aux sports…
 
 


Le nerf de la guerre? l'argent!
La source d'embrouille? l'argent!
Pas de fonds propre pas de projet.
Quel riche nabab serait prêt à jouer au mécene , histoire de supplanter les 2 organissations et mettre en place un truc économiquement viable et autonome sans excés de dépenses, tout en étant un atout de representativité culturel attractif? Pas dit qu'il y ai grand monde.

Reste à voir ce que va donner toutes ces cérémonies. Si au moins l'un osait programmer cela en Province .


Citation:
 
Les TAAC maintenus en 2013

Jeudi 2 mai 2013 4 02 /05 /Mai /2013 08:22


Le service de communication de la cérémonie des TAAC fait savoir que l’événement aura bien lieu cette année : « La cérémonie des
Trophées des arts afro-caribéens n'a pas simplement été décalée du fait des conflits entre Joe Dunoyer et Frank Anretar, mais aussi à la demande de nos partenaires principaux qui, d'une part en effet, estimaient que la proximité des trois cérémonies étaient pénalisante (TAAC, GOTA et TRACE urban music awards), mais aussi parce que cette année, [l’édition] doit donner lieu à un événement de grande envergure qui doit monopoliser de nombreuses chaînes. »

En ce qui concerne ces chaînes partenaires, les organisateurs des TAAC assurent qu'ils n'ont « à aucun moment fait de pression quelconque afin de pénaliser Joe Dunoyer » et son GOTA.
 
 
Revenir en haut
      
nefer
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 13 Avr 2002
Sujets: 18
Messages: 1275
Localisation: Black Planet
 #33 Sorties - Evénements:   Sujet du message: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009   Posté le: 15 Mai 2013 16:46

patrick Karam et claude Ribbe pour le collectif DOMTOM

patrick lozes et george Tin pour le CRAN

Franck Anretar et Joseph Dunoyer pour le trophé des Arts caraibéens...


Les nègres incapables de résister aux sirènes des Sous et autres pièces sonnantes et trébuchantes

Dès qu'il y a subventions, dotations....le nègre tue son frère, trahi sa cause, perd toutes dignités

c'est ainsi qu'on s'est fait avoir déjà il y a quelques siècles :avec de la pacotilles on vendait frères, soeur et mères...

Il est vrai que tous les hommes sont "achetables"
Mais il y a une catégorie d'homme qui semble l'être encore plus: l'Africain et toute son émanation à travers le monde...

Peut être que c'est parcequ'on a été pendant longtemps des déshérités au service (gratuit) des autres que l'on ne peut pas aujourd'hui résister à la vue de l'Or?

Dans tous les cas pour quelqun d'avertit, il est facile de savoir comment faire capoter un projet ou les parties prenantes sont...de couleur "noire"
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #34 Sorties - Evénements:   Sujet du message: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009   Posté le: 15 Mai 2013 17:52

Ne généralise pas trop abruptment.

Y'a pas eu une guerre des chefs à l'UMP?

C'est , au delà des sous , aussi et surtout une guerre de petit chef qui veut à tout prix avoir gain de cause; ne pas avoir à parlementer; avoir les rênes, être à la premiére place... car il est si ingrat de ne pas l'être . Cela à de quoi faire plaisir aux partisants anonymes sans rang qui s'activent pour que les choses se fassent.

C'est une mentalité qui grangaine de nombreuses organisations au détriment des menbres, c'est le risque : la fièvre du pouvoir.

Edit : Néanmoins, les sous quelle plaie!
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #35 Sorties - Evénements:   Sujet du message: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009   Posté le: 16 Mai 2013 11:04

Semi hors sujet; la première fois que j'ai eu droit à l'histoire d'un individu vendu en tant qu'esclave par ces frères, c'était dans un texte sacré. Motif de la rancoeur: l'amour privilégié d'un pére pour un des ces fils au détriment des autres. Au final, le frére vendu ne s'en est pas plus mal sorti, malgré quelques tribulations.

Une chose est sur pour moi, la malfaisance est prépondérante dans le nature humaine. Ce n'est pas liée à une appartance socio-culturelle, c'est l'humain qui est prompte à causer du tord à son prochain pour préserver ses intérêts ou étaler sa haine.
L'être humain tue son frère, trahi sa cause, perd toutes dignités. A cela je peux adhérer.
C'est une relativisation tout aussi improductive que naïve de considerer que c'est l'apanage d'une catégorie pré-défini d'être humain. Certains payent cher cette naïveté.

Si on y prends garde, dés qu'il y a plus d'une personne , nombreuses sont les collaborations (même entre menbres d'une même famille) qui s'achèvent par d'améres ruptures , surtout une fois la voie du succés en vue.
Tout le monde ne maitrise pas l'art de la conciliation.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #36 Sorties - Evénements:   Sujet du message: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009   Posté le: 05 Aoû 2013 12:11

Magazine en ligne , édition Juin 2013 : http://www.lestaac.com/E-mag/1/

En complément pour les archives :

Bande annonce des Trophées des Arts Afro-Caribéens (TAAC; Extraits des cérémonies 2009, 2010 & 2011) .
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8073
Localisation: PACA
 #37 Sorties - Evénements:   Sujet du message: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009   Posté le: 09 Oct 2013 10:35

Citation:
 
TAAC Soirée

Objet : Lancement des soirées de la cérémonie des Trophées des Arts AfroCaribéens

Après la cérémonie des Trophées des Arts AfroCaribéens fondée par Frank ANRETAR, cérémonie de remise de prix Musique, Littérature et Cinéma retransmise depuis 2008 sur France 2, France Ô, les chaines du groupe France Télévision en Outre-mer, en Afrique, Italie, Belgique, Suisse, Espagne.

Après le lancement du magazine numérique des Trophées des Arts AfroCaribéens, le Comité d'organisation des TAAC lance le samedi 19 octobre 2013 le concert de la cérémonie des Trophées des Arts AfroCaribéens et la soirée des Trophées des Arts AfroCaribéens.

En attendant la prochaine cérémonie des Trophées des Arts AfroCaribéens qui aura lieu en 2014, l'organisation des TAAC démarre une série de concerts live et de soirées dans l'Hexagone et dans les Départements et Territoires d'Outre-mer. L'objectif : faire découvrir à un nouveau public l'atmosphère des TAAC (les artistes, personnalités, remettants, politiques, sportifs…), sans oublier l'essentiel, la mise en valeur de nos artistes.

Lors du concert du samedi 19 octobre 2013, vous aurez l'occasion d'applaudir notamment Thierry Cham, Erik Pédurand, Fally IPupa, Jean-Marie Ragald, Milca, Lylah (Les déesses), Les Anges D'Afrik, Lorenz, Anthony Drew, Lycinais.

Programme:
21 heures / 23 heures : concert live
23H30 à l'aube : soirée dansante

Lieu :
Le Palacio – 42, rue Maurice Gunsbourg
94200 IVRY SUR SEINE


Contact :
www.lestaac.com
www.lestaac-magazine.com
Frank.anretar@lestaac.com 
 


En complément le magazine numérique n°2 : http://www.lestaac.com/E-mag/2/
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Sorties - Evénements: LES TROPHÉES DES ARTS AFRO-CARIBÉENS (TAAC) 2009 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives