Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Actualité nationale et internationale pêle-mêle
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Actualité nationale et internationale pêle-mêle S'abonner au Flux Rss Actualités Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Actualités:   Sujet: Actualité nationale et internationale pêle-mêle

Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #1 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 25 Jan 2010 17:10

Certains évènements ne font l'actualité qu'un court instant est n'induisent pas forcément de long débat mais valent peut être la peine d'être mentionné.
Ce sujet vise à offrir à chacun la possibilité de donner à chaud comme à "froid" son avis.

Nota: il peut aussi s'agir d'évènements pas du tout récents, et pas forcément prise de tête.
Les cas échéant , certaines réactions pourront être redirigée vers un post plus adéquat où le sujet en question est développé.


Ce soir sur les chaines le duel médiametrique : M. Nicolas Sarkozy vs Star War.

Cela risque d'être rude comme affrontement : une évènement plus que courant vs un évènement rare.


Henri Proglio ou travailler plus pour gagner plus.


Citation:
 
Henri Proglio est à la fois PDG d'EDF et président du conseil d'administration de Veolia Environnement – avait déjà suscité de vives réactions. Ce sont désormais les modalités de sa rémunération qui alimentent le débat. La rémunération annuelle d'Henri Proglio s'élèvera à quelque 2 millions d'euros par an – 1,6 million de la part d'EDF et 450 000 euros de la part de Veolia 
 


Source: Le Monde


Citation:
 
"Il faut que les choses soient très claires : on a choisi Henri Proglio parce qu'on [en] avait besoin", a lancé François Fillon. "Dans ces conditions il est parfaitement normal" que sa rémunération "soit proche de celle qu'il avait dans ses fonctions précédentes", a tranché le premier ministre. Si l'on se base sur les rémunérations de 2008, cela conduirait à augmenter de 45 % environ le salaire du PDG d'EDF, qui touchait jusqu'à présent 1,1 million d'euros. 
 


Source : Le Monde

Le gars est tellement compétent que l'on ne peut envisager d'avoir recours à quelqu'un d'autre pour occuper à la fois le poste de PdG de Véolia et de EDF. Oserais je penser que tous les autres postulant sont des incompétents , ou qu'ils ne sont pas affilié au bon réseau.
Au pays du cumul des mandats, seul le salaire pouvait encore faire tiquer. On comprend mieux pourquoi les entreprises cultivent la notion de confidentialité au niveau des salaires .


EDF garde bien discrétement sous le coude ses demandes de hausses des tarifs.
Dans le pays du tout électrique cela risque de faire mal. J'ai beaucoup de mal à comprendre qu'autant de logement soit chauffés électriquement par des radiateurs .

Citation:
 
EDF dément "catégoriquement" tout projet de hausse de ses tarifs


PARIS — Electricité de France (EDF), dont le PDG Henri Proglio est au centre d'une polémique, a démenti "catégoriquement" lundi avoir soumis au gouvernement une demande d'augmentation de ses prix, contrairement à ce qu'affirme le journal Les Echos.

Dans son édition datée de lundi, le quotidien économique affirme qu'EDF envisage une hausse des prix de l'ordre de 24% entre 2010 et 2015 pour financer ses investissements.

"EDF dément catégoriquement avoir formulé une quelconque demande d'augmentation des tarifs", a déclaré à l'AFP une porte-parole du groupe public.

Dans un premier temps, EDF avait indiqué qu'il n'avait "transmis aucune proposition chiffrée au gouvernement", en référence aux informations du quotidien, selon lesquelles le groupe public avait soumis aux pouvoirs publics un projet non chiffré de hausse de ses tarifs.

D'après Les Echos, le groupe énergétique réclame une augmentation à moyen terme des tarifs d'électricité, tant pour les particuliers que pour les entreprises.

"Selon des projections internes, le groupe envisage une hausse +tarif bleu+ (payé par les clients résidentiels) de l'ordre de 24% entre 2010 et 2015 pour financer ses investissements", affirme le quotidien.

Hors inflation, cela correspond à une hausse d'environ 15%, selon ses calculs.

"Entre 20% et 30%, nous avons tout entendu", a déclaré aux Echos une source gouvernementale.

En juillet 2009, Pierre Gadonneix, alors PDG d'EDF, avait réclamé une hausse de 20% des tarifs de l'électricité en France sur trois ou quatre ans, afin de financer les investissements du groupe, une déclaration qui avait été vivement critiquée par le gouvernement.

Le mandat de M. Gadonneix n'a pas été renouvelé et c'est Henri Proglio qui a été nommé pour lui succéder. Il est actuellement au centre d'une polémique sur le cumul de ses fonctions: outre la direction d'EDF, M. Proglio est également président du conseil d'administration de l'entreprise privée Veolia Environnement.

Plusieurs ministres ont indiqué dimanche que la situation était "provisoire" et ne pourrait pas durer "éternellement".

Par ailleurs, le gouvernement a dévoilé la semaine dernière un projet de réforme du marché de l'électricité auquel est opposée l'entreprise publique. Cette réforme vise à donner aux concurrents d'EDF un accès à environ 30% de son énergie nucléaire à un tarif réglementé. 
 


Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés.


Comme d'habitude ce sera aux consommateurs de payer le prix d'une mauvaise gestion et d'investissements ratés. Et le must c'est qu'ils n'auront rien à y redire.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #2 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 26 Jan 2010 14:14

Rectification Pour Henri Proglio c'est plutôt cumuler plus pour gagner plus.



Apparemment le chef de l'état a des ouailles en pagailles:

Audience au rendez-vous pour Sarkozy

Citation:
 
La soirée de TF1 avec Nicolas Sarkozy, découpée en deux temps, a réuni lundi 8,8 millions de téléspectateurs pour l'interview du président dans le JT, puis 8,6 millions pour l'émission avec un panel de Français, a indiqué la chaîne mardi, citant des chiffres de médiamétrie.

L'interview du chef de l'Etat par Laurence Ferrari, entre 20h11 et 20h31, a réuni en moyenne 8,8 millions de téléspectateurs pour une part d'audience de 32,9%, plaçant la chaîne largement en tête des audiences, a-t-elle précisé.

Un journal télévisé de TF1 habituel rassemble en moyenne, depuis le début de l'année, 7,8 millions de personnes.

L'émission "Paroles de Français" présentée par Jean-Pierre Pernaut entre 20h31 et 22h26, confrontant le chef de l'Etat à un panel de onze Français, a ensuite réuni en moyenne 8,6 millions de téléspectateurs, pour une part d'audience de 32,4%. plaçant la chaîne en tête. 
 


Source : http://www.metrofrance.com

Y'a pas à dire, niveau communication il vend bien, car sans cela comment attirer autant de gens alors que les discours se suivent et se ressemblent sans actions concrètes en faveur du "petit peuple".
Allez débâtons encore pour un coup histoire de faire passer la pilule. Quel sujet le gouvernement va t'il bien pouvoir dénicher?

La "discussion" (pour ne pas dire le discours) prend à peine fin, que les médias en remettent un couche. Je ne regrette pas d'avoir opté pour Star War aucun journal n'aurait pensé à en faire un résumé.

Ceci dit, vu comment se calcule l'audimat, je me demande si ces chiffres reflètent une quelconque réalité.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #3 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 02 Fév 2010 14:26

Y'a quand même un truc qui me turlupine concernant l'intervention du Président de la République Française: pourquoi TF1 (chaine privée) et pas France Télévision (chaine public)?
La chaine public n'est certes pas une chaine d'état, mais vu qu'elle est en partie subventionné par les contribuables; autant que ce soit la chaine privilégiée pour les interventions cadrées publiques du Président .


Ah qu'il sont comique ces politiques :
George Frêche vs Laurent Fabius


George Frêche dit de Fabius qu'il n'a pas une tête catholique (ce qui n'est pas faux) et toute la Gauche se levé pour risposter. Pourtant le gars a déjà dit largement pire, sauf que là il touche à un ponte du PS et non à toute une tranche de la population .
A force de sortir les tirades "antisémites" et "anti antisémites" certains vont finir par lasser
Pour les habitant de la région , George Frêche , bien que le gars ne soit pas vraiment seul aux commandes,semble être à la base du développement économique. De ce fait malgré son comportement pas très catholique, une liste du PS en concurrence, qui plus est de dernière minute, aura vraiment du mal à faire le poids .C'est tout simplement du grand n'importe quoi.

Article du journal Méto du 28 Janvier 2010
Citation:
 

POLEMIQUE - Avec cette déclaration, le très controversé président socialiste de Languedoc-Roussillon s'attire les foudres de Martine Aubry...
«Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème, il a une tronche pas catholique». Georges Frêche a encore mis le feu aux poudres et Martine Aubry ne pouvait pas laisser passer ça. La première secrétaire du PS s'est dite «indignée» mercredi soir par la dernière sortie du président de Languedoc-Roussillon dans L'Express (à paraître jeudi) à propos de Laurent Fabius. Elle y voit une «insulte aux valeurs de la gauche» et a annoncé qu'elle saisirait mardi la direction du PS pour «décider des suites».

Les propos que Georges Frêche a tenu à l'égard de Laurent Fabius, d'origine juive, n'ont pas été démentis mercredi par l'entourage de l'élu interrogé par l'AFP. «La déclaration de Georges Frêche est indigne d'un élu de la République. Je suis indignée par de tels propos», a assuré Martine Aubry dans un communiqué.

Le président sortant du Conseil régional du Languedoc-Roussillon, exclu du PS en janvier 2007 pour dérapages verbaux, a été plébiscité par les militants socialistes pour conduire la liste régionale en mars prochain et la direction du PS ne lui a pas opposé de liste alternative.

Après les blacks de l'équipe de France et les harkis...

Plus tôt mercredi, les Verts avaient condamné ces propos, demandant au PS de réagir. «Après l'affaire des blacks de l'équipe de France et les harkis, après avoir traité de nazi un pasteur de la Cimade, ces derniers propos aux relents nauséabonds sont inadmissibles», a dit à l'AFP Jean-Louis Roumégas, porte-parole national des Verts et tête de liste Europe-Ecologie en Languedoc-Roussillon.

Le député PS de Seine-Maritime et ancien Premier ministre Laurent Fabius avait affirmé fin décembre qu'il n'était «pas sûr» de voter pour les listes de Georges Frêche s'il était électeur en Languedoc-Roussillon, car «ses idées ne sont absolument pas les (s)iennes» (au final la petite phrase de Frêche serait une réponse du berger à la bergère , et on nous bassine avec cela ). 
 


La droite aurai mieux fait de ne pas chercher à pointer du doigt la gauche concernant ces "incidents" car elle n'est vraiment mais vraiment pas en reste. Y'a qu'à voir la tournure que prend le pseudo débat concernant l'identité nationale.

Article du Monde (dépêche AFP) du 30 Janvier 2010
Le PS dénonce des propos "à tonalité raciste" d'un maire UMP


Citation:
 
Le PS a demandé samedi des "excuses" à Valérie Pécresse, chef de file UMP en Ile-de-France, après des propos "méprisants à connotation raciste" tenus jeudi contre un candidat socialiste par le maire UMP de Franconville, lors d'un meeting des régionales.

Francis Delattre, ancien député et actuel maire de cette ville du Val-d'Oise, a déclaré à propos d'Ali Soumaré, tête de liste PS dans ce département : "Au début, j'ai cru que c'était un joueur de l'équipe réserve du PSG. Mais en réalité, il est premier secrétaire de la section de Villiers-le-Bel. Ca change tout!". (Vraiment très fin comme remarque, on notera que le PS a su caser un noir dans le Val d'Oise , histoire de faire "couleur local")
Ces propos, tenus lors d'un meeting auquel assistaient les ministres Valérie Pécresse, Rama Yade, candidate dans les Hauts-de-Seine (celle ci a su se placer), et le numéro un de l'UMP Xavier Bertrand sont "méprisants, à tonalité raciste", dénonce dans un communiqué Marie-Pierre de La Gontrie, porte-parole de campagne du président PS sortant et candidat en Ile-de-France, Jean-Paul Huchon. Pour elle, "la mise en cause d'Ali Soumaré en raison de ses origines et de la ville de Villiers-le-Bel, dont il est issu, est scandaleuse et inacceptable". Ali Soumaré est d'origine malienne.

Valérie Pécresse a aussitôt dénoncé une "grossière manoeuvre de diversion" du PS qui instruit, selon elle, un "faux procès" contre le maire de Franconville. Dans un communiqué, la ministre estime que cette affaire "ne vise qu'à masquer le silence assourdissant de Jean-Paul Huchon sur les propos indignes tenus par Georges Frêche" (Encore une réponse du berger à la bergère , et on nous bassine bien peu avec cela ). 
 
.



Edit : j'ai failli oublié le plus comique du lot l'affaire Clearstream

Dominique de Villepin et Nicolas Sarkozy




L'affaire fait l'objet d'un dossier sur le site du Courrier International

Extrait en date du du 02 Fevrier 2010
Citation:
 
Il s'agit d'une affaire de dénonciation calomnieuse visant des personnalités censées détenir des comptes bancaires secrets à l'étranger via la chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream. En 2004, la justice reçoit deux lettres et un CD-Rom dénonçant plusieurs personnes qui auraient touché des commissions dans l'affaire des frégates de Taïwan. Parmi elles se trouve Nicolas Sarkozy (ou plutôt Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa), alors ministre de l'Economie. L'affaire va vite se révéler être une manipulation destinée à nuire à certains hommes politiques. Nicolas Sarkozy n'aura de cesse de se venger, sa hargne visant particulièrement l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin. Le procès des protagonistes de l'affaire Clearstream s'est déroulé à l'automne 2009. Le 28 janvier 2010, le tribunal correctionnel de Paris a rendu son verdict : Villepin est relaxé. Imad Lahoud et Jean-Louis Gergorin, accusés d'être à l'origine des faux listings, sont respectivement condamnés à dix-huit et quinze mois de prison ferme. Tous deux ont annoncé leur intention de faire appel. De son côté, le procureur de la République a également décidé d'interjeter appel de la relaxe. Un second procès aura donc lieu vers le début 2011. 
 


M. De Villepin semble avoir fêté un peu trop tôt sa victoire, en jouant le chevalier blanc et en parlant de main tendu .... Il avait dû oublier qu'en droit français, rien ne se joue au premier tour, et que quand on en a les moyens , il est toujours possible de faire appel.
Revenir en haut
      
aka Shiva
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Mai 2003
Sujets: 49
Messages: 5096
Localisation: mq@FWI.com
 #4 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 06 Fév 2010 18:41

A propos de l'affaire Clearstream, le chef de l'Etat prend acte de la relaxe et ne fait pas appel, lui. Ce sont les condamnés à la prison ferme qui font appel du jugement rendu en première instance pour sauver leur peau. Villepin est acquitté donc c'est fini en ce qui le concerne.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #5 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 07 Fév 2010 20:57

Concernant l"affaire Clearstream:

Le jour de son anniversaire, le président de la république française a certes pris note de la décision de justice,mais le procureur à par la suite fait appel par rapport à la relaxe de Villepin.
Dépêches REUTERS 31 Janvier 2010 (publication sur Yahoo):

Citation:
 
Le gouvernement dément toute pression concernant Clearstream
Le gouvernement et les proches de Nicolas Sarkozy démentent toute pression élyséenne dans la décision du procureur de la République de faire appel de la relaxe de Dominique de Villepin dans l'affaire Clearstream.

La ministre de la Justice, Michèle Alliot-Marie, a assuré sur Europe 1 qu'il n'y avait eu "ni instruction ni incitation de quelque nature que ce soit" sur Jean-Claude Marin.

"Le président de la République n'est évidemment pas intervenu", a renchéri le ministre du Travail, Xavier Darcos, lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

Le procureur "n'a pas demandé d'avis à l'Elysée, et à ma connaissance non plus au ministère de la Justice, et il n'a reçu aucune instruction", a déclaré de son côté le secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant sur BFM TV.

L'ancien Premier ministre, qui comparaissait pour complicité de dénonciation calomnieuse dans l'affaire des faux listings Clearstream, a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris jeudi matin.

Jean-Claude Marin a annoncé qu'il faisait appel de cette décision vendredi, ouvrant la voie à un nouveau procès, vraisemblablement dans le courant de 2011, un an avant la prochaine élection présidentielle.

Dominique de Villepin, qui se dit victime de "l'acharnement" de Nicolas Sarkozy, affirme que la décision de faire appel a été prise lors d'une réunion à l'Elysée jeudi après-midi -- une "allégation mensongère" selon l'entourage du chef de l'Etat.

Une seule réunion a été consacrée à Clearstream jeudi à l'Elysée, pour mettre au point le communiqué de Nicolas Sarkozy sur l'affaire, en fin de matinée, a dit Claude Guéant, et "il n'a pas du tout été fait allusion à la situation du parquet".

Le secrétaire général de l'Elysée a appelé à "dépassionner cette affaire" que certains ont transformée en "une espèce d'empoignade entre deux personnalités politiques, Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin".

LA MAIN DE SARKOZY RESTE "TENDUE"

L'inimitié Villepin-Sarkozy, dont les proches s'attaquent par médias interposés, inquiète la majorité, à quelques semaines d'élections régionales délicates et dans la perspective de la présidentielle.

Dénonçant le goût de certains pour la "théorie du complot", Michèle Alliot-Marie a appelé l'ancien Premier ministre à faire passer "l'intérêt général" de la majorité devant les considérations "politiciennes".

Dominique de Villepin, qui se pose en "alternative" à Nicolas Sarkozy à droite, "est un homme politique qui doit exprimer ses idées" mais "j'espère que ses idées ne se limitent pas à des attaques contre le président de la République", a déclaré l'ancienne présidente du RPR sur Europe 1.

Claude Guéant a expliqué que plusieurs "rôles au sein de la majorité" avaient été proposés à Dominique de Villepin, qui les avaient tous déclinés.

"La main du président est toujours tendue" en direction de l'ancien chef du gouvernement, a-t-il assuré.

Le député UMP de l'Aube François Baroin, proche de Dominique de Villepin, a dit espérer un geste d'apaisement et de rassemblement de Nicolas Sarkozy. "Il est inenvisageable que cette situation perdure", a-t-il dit sur Canal+.

"Il faut que le président tourne la page sans attendre (le procès en appel)", a-t-il exhorté.

"Qu'ils se voient, qu'ils se parlent. C'est au président de la République de faire ce geste de rassemblement. On ne peut pas arriver in fine six mois avant la présidentielle avec un sujet de cette importance qui ne soit pas purgé", a-t-il estimé, appelant la majorité à "faire revenir dans le jeu" Dominique de Villepin.

Sur Radio J, le maire UMP de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a dénoncé la "mauvaise manière" faite par Dominique de Villepin à l'UMP tout en lui prédisant un échec face à Nicolas Sarkozy.

"Toutes les divisions à droite de tous temps ont toujours été rejetées. A droite, tous ceux qui ont voulu se présenter contre le leader naturel ont été punis par l'électorat", a rappelé ce proche du chef de l'Etat.

Laure Bretton, édité par Eric Faye
 
 


En matiére de justice, ce ne serait pourtant pas la première fois que les politiques mettent leur grains sel ,ne serait ce qu'en émettant leur avis sur les décisions de justice .

Réaction de M.De Villepin

Dominique de Villepin a déclaré vendredi sur RMC que l'appel du Parquet dans l'affaire Clearstream était une décision "politique" montrant qu'"un homme, Nicolas Sarkozy, le président de la République" a choisi de "persévérer dans son acharnement, dans sa haine".1 min 49

Revenir en haut
      
aka Shiva
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Mai 2003
Sujets: 49
Messages: 5096
Localisation: mq@FWI.com
 #6 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 07 Fév 2010 23:24

Quand il y a eu calomnie et quand d'autres ont été impliqués dans l'histoire, c'est une bataille qui se livre jusqu'à la mort, sans qu'aucun des partis concernés ne se soient jamais retrouvés en présence.

Le meilleur moyen de s'acharner est de couper les ponts, d'exclure définitivement et de ne pas donner le droit de parole (parce que le silence est la forme la plus extrême de l'agressivité), mais dans la vie politique, cela est impossible.

Place aux gladiateurs dans l'arène.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #7 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 08 Fév 2010 14:10

Quand voile et Burqua sont invité au bal électoral:

Citation:
 
Candidate voilée au NPA : Besancenot doit-il "relire Marx" ?
Par TF1 News (Avec agence), le 07 février 2010 à 15h18, mis à jour le 08 février 2010 à 00:01

Dossier : Elections régionales

A l'UMP comme au PS, on s'indigne de la décision du parti d'Olivier Besancenot de présenter une femme voilée pour les régionales. Inventaire des réactions, entre "coup médiatique" et "dérive idéologique".(je cherche mais je ne vois pas où est le problème; on aime décidément pas la différence dans ce pays)

Le voile, qu'il soit intégral ou pas, n'en finit pas de faire parler de lui, à l'approche des régionales. Cette fois, les réactions se concentrent sur le dernier avatar en date : la candidate voilée du NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste). Les critiques ne tarissent pas contre Olivier Besancenot et le NPA, accusés de manipulation et de provocation pour avoir présenté cette femme aux élections régionales de mars. Ilham Moussaïd, 22 ans, qui porte le foulard musulman, est candidate dans le Vaucluse (région Provence-Alpes-Côte d'Azur) pour le scrutin des 14 et 21 mars.

Selon le NPA, une femme peut être "féministe, laïque et voilée". Pour Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP, Olivier Besancenot est "un manipulateur" qui "s'est servi" du cas de cette jeune femme afin de relancer un parti "aux abois". "Le NPA de M. Besancenot est provocateur, et M. Besancenot est un manipulateur. Je pense qu'ils se sont servis de cette candidature parce qu'il a besoin à tout prix de faire parler de lui", a-t-il dit dimanche au Grand Rendez-vous Europe 1/Le Parisien-Aujourd'hui en France. "L'attitude de M. Besancenot est profondément répréhensible et ça montre aussi qu'on a un NPA aujourd'hui qui est aux abois et un M. Besancenot qui est aux abois", a-t-il ajouté.

"Relire Marx"
Toujours du côté de la majorité, Nadine Morano estime que le chef de file du NPA, par ailleurs candidat en Ile-de-France, "a voulu faire un coup médiatique contre les valeurs de la République". "Je pense que c'est de la provocation de la part d'Olivier Besancenot qui renie quand même les convictions de son propre parti politique. Je rappelle que Marx disait que 'la religion est l'opium du peuple'" (et donc ? , belle citation mais où veut t'elle en venir ), a dit la secrétaire d'Etat à la Famille sur Radio J.

A gauche, l'ancien Premier ministre socialiste invite les responsables du NPA à "relire" Trotski, l'idéologue russe dont le mouvement d'extrême gauche se réclame. "Je ne savais pas jusqu'à présent que le port du voile était un signe de laïcité", a-t-il commenté sur Radio J, reprochant au NPA d'essayer ainsi "d'attirer l'attention". La député socialiste Aurélie Filippetti, quant à elle, dénonce sur Canal+ "une dérive idéologique totale". Reprenant le même argumentaire que Nadine Morano, la députée juge que les membres du NPA "devraient relire Marx: la religion c'est l'opium du peuple".

Seul politique à modérer sa critique à l'égard du NPA : Jean-Luc Mélenchon. Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, l'eurodéputé, président du Parti de gauche (PG), a déclaré dimanche à propos de la candidate voilée que "la religion n'a rien à faire dans la politique" et que le NPA "s'est empêtré dans cette histoire". A la question de savoir si le Nouveau parti anticapitaliste d'Olivier Besancenot était "aux abois", comme le pense Xavier Bertrand, Mélenchon a répondu: "je ne le crois pas. Ce n'est pas eux qui ont déclenché l'affaire, c'est le journal Le Figaro qui a pointé le sujet. Ce n'est pas le NPA qui a surgi sur la scène en gesticulant et en disant vous avez vu, on a voilé quelqu'un !", a-t-il ironisé. 
 


NPA Ilham Moussaïd JT France 3 PACA 3 février 2010 / régionales 2010



Pour revenir aux divers projet de loi sur le soit disant "épineux" sujet du voile.
Je doit être inculte, mais j'ai toujours cru que dans les lieux publiques; il était interdit de se masquer complétement le visage, que ce soit du fait du règlement intérieur régissant l'accès au lieu ou de la loi. Faire une loi visant uniquement la le voile intégral me semble de trop et bien inopportun.

On parle de liberté de la femme bafouée, sauf que la plupart de ces femme circulent librement au volant de leur voiture ou de leur poussette sans aucune présence masculine.
Ces femmes sont dans un pays de droit, et elle en ont conscience, donc si elle se sentent oppressées, je suis sur qu'elles sauront trouver un organisme compétent vers qui se tourner (du moins si le gouvernement se donne la peine de mettre en place des dispositifs de ce genre au lieu de les supprimer à tour de bras).

Je me demande si elles conservent le port du voile intégrale une fois chez elles.

Que des femmes s'affichent les sous vêtement à l'air ne semblent gêner que peu de monde, alors pourquoi s'offusquer quand une minorité refuse de s'afficher.

On pourrait considérer qu'il s'agit de 2 extrêmes de radinerie :
- celle qui s'habille avec le moins de tissu possible car cela coute moins cher au m²
- celle qui couvre le tout avec irrémanquablement le même tissus: pas la peine de prendre en compte le regard des autres, de faire du shopping en continue, de se maquiller, d'aller chez le coiffeur...
Je déconne hein!!!

Quand on pense que l'Occident à su imposer au monde sont style vestimentaire et que personne ne semble s'en plaindre.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #8 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 18 Fév 2010 13:52

Pour continuer sur cette histoire de voile du NPA, voici le petit laîus de Ni (...), Ni soumise
Citation:
 

« Si je suis élue, je siègerai voilée »

Ni Putes Ni Soumises dénonce les paroles du nouveau cheval de Troie de Besancenot. Non content de bafouer les principes fondateurs de notre République, le NPA cherche à retrouver une nouvelle virginité en portant le voile.


A l'heure où les filles et les garçons des quartiers luttent contre l'obscurantisme rampant et défendent l’égalité et la mixité, le NPA fait du voile, symbole de l'oppression des femmes, l’étendard de son projet de société :”On peut être féministe, laïque et voilée”.

Le NPA en choisissant le camp de la laïcité « ouverte », pervertit les valeurs de la République et en propose une nouvelle lecture, conforme aux visions rétrogrades de la femme.

Parce qu'il est inconcevable d'arborer une tenue qui affiche la ségrégation des sexes,

Parce que la soumission de la femme est interdite par la République,

Parce que les candidat-es amené-es à être élu-es de la République sont tenu-es à une obligation de neutralité et de réserve,

Ni Putes Ni Soumises s'insurge et ne peut qu'agir.

Sihem HABCHI, présidente, annonce : « Notre Mouvement portera plainte auprès de la juridiction compétente contre cette liste anti-laïque, anti-féministe et anti-républicaine! »


Nous ne transigerons avec aucun parti politique dès lors qu'il tentera de vendre notre République ! Il en va de notre droit à l’émancipation à toutes ! 
 

source : http://www.niputesnisoumises.com

Rien que dans le nom, je ne trouvait pas ce mouvement très crédible.
C'est quoi la définition d'une (...)? Dans cette ére de libération sexuelle , c'est pas dit que cela soit forcément le synonyme de "prostituée" ou "marie couche toi là" ; et même si c'est le cas, il ne s'agit plus d'une notion péjorative puisque des putes peuvent accéder à une certaine notoriété.
Qu'on le veuille ou non, cette société est régie par des règles établies par des hommes auxquels on se soumet bon gré malgré.
Alors Ni (...) , Ni soumise késako? Si l'on veut aider les femmes, que l'on mette en place des institution visant à améliorer leur situation au sein de la société , et pour cela pas besoin d'un slogan trash.

"Notre République" On se croirait dans la guerre des étoiles.

Pour en revenir au sujet initial:
Irais t'on dénoncer un maire siégeant avec un croix bien mise en avant à son cou?
Peut être que cette fille est à cette place plus parce qu'elle donne une fausse touche "no discrimination" que pour ces aptitude. Peut être et alors? Il faut bien tirer son épingle du jeu d'une façon au d'une autre.
La fille commence son petit bonhomme de chemin en étant d'office attaqué sur la base des critères plus que douteux.

Une autre association a porté plainte et a été débouté. Polémique inutile quant tu nous tiens


Ceci dit concernant le port du voile ou d'autres signes ostentatoires de pratiques religieuses/spirituelles; ce ne sont que des symboles , cela ne prouve en rien la pratique religieuse de la personne qui les arborent.
Des fois c'est juste pour choquer, attirer l'attention sans plus. Si les gens veulent savoir la mentalité d'un individus, il faut qu'ils lui adressent la parole et ne se contentent pas des apparence. La prise en compte de l'apparence seule est trop prépondérante dans cette société.

Allez savoir , en tapant cela , l'image de Benazzir Butto m'est venu en tête:
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #9 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 27 Fév 2010 11:43

Article passionnant du 20 Minutes + petit diaporama
Ces politiques qui ont eu affaire à la justice
Citation:
 

POLITIQUE - A un peu plus de deux semaines des régionales, le «cas Ali Soumaré» échauffe les esprits en Ile-de-France...
Si Ali Soumaré, tête de liste socialiste dans le Val-d'Oise, (rappelez vous en Janvier déjà: Francis Delattre, ancien député et actuel maire de cette ville du Val-d'Oise, a déclaré à propos d'Ali Soumaré, tête de liste PS dans ce département : "Au début, j'ai cru que c'était un joueur de l'équipe réserve du PSG. Mais en réalité, il est premier secrétaire de la section de Villiers-le-Bel. Ca change tout!".) reconnait deux des cinq condamnations qui lui sont reprochées, on peut dire qu'il n'est pas vraiment seul au tableau des politiques épinglés par la justice. 20minutes.fr vous propose un petit rappel des faits…



Les têtes d'affiche pour les régionales



On commence avec Ségolène Royal. La tête de liste PS en Poitou-Charentes et ancienne candidate à la présidentielle a été définitivement condamnée en 2008 par la cour d'appel de Rennes à indemniser deux anciennes attachées parlementaires, au terme de douze années de procédure.


On reste avec le PS et Jean-Paul Huchon. En 2008, la tête de liste en Ile-de-France a été condamnée en appel à six mois de prison avec sursis, 60.000 euros d'amende, pour «prise illégale d'intérêts». L'actuel président de la région Ile-de-France était poursuivi pour avoir passé des contrats entre la région et trois sociétés qui employaient sa femme.



Un simple rappel qui permet une candidature. En décembre, le parquet de Paris avait infligé un simple rappel à la loi au député socialiste de l'Essonne, Julien Dray, depuis tête de liste socialiste pour les élections régionales dans l'Essonne. Il était impliqué dans le cadre de l'affaire des mouvements de fonds suspects sur ses comptes et ceux d'associations dont il est proche.


Au registre des condamnations, Jean-Marie Le Pen est champion toutes catégories. Entre le jeu de mots «Durafour crématoire», visant le ministre de la Fonction publique, la Shoah considérée comme un «point de détail» de la deuxième Guerre Mondiale, des incitations à la haine raciale, des attaques directes contre des personnalités, la tête de liste Front nationale en Paca a été condamné plusieurs fois à des peines d'inéligibilité, de prison avec sursis et beaucoup de francs (puis d'euros) d'amende comme en 2009.



Une candidature de derrière les barreaux


Pas encore condamné, Léon Bertrand, maire UMP de Saint-Laurent du Maroni et ancien ministre, est candidat bien qu'en détention provisoire en Martinique depuis fin novembre. Il serait impliqué dans une affaire de favoritisme, mais reste inscrit en 3e position sur une liste divers droite pour les régionales de mars en Guyane. «Il reste présumé innocent, il n'y a aucune raison qu'il ne puisse être candidat et ça me paraît logique qu'il le soit», a déclaré à la mi-février Roger Arel, qui figure en tête de cette liste de droite non investie par l'UMP.



Les cas les plus retentissants


Suspecté pour des manœuvres électorales depuis la fin des années 90, ses casseroles ne l'auront pas empêché d’être réélu. En mai 2009, dans l'affaire dite des faux électeurs du 5e arrondissement de Paris, le député-maire RPR Jean Tibéri a été condamné à dix mois de prison avec sursis, 10.000 euros d'amende et trois ans d'inéligibilité pour fraude électorale. Il a fait appel.


Autre figure de l'Ile-de-France, l'UMP Patrick Balkany a lui aussi été au cœur d'un scénario judiciaire à rebondissements. Pour avoir employé à des fins personnelles pendant dix ans trois employés municipaux, le député-maire de Levallois a été condamné en mai 1996 à 15 mois de prison avec sursis et 200.000 francs d'amende (30.000 euros). En 1999, il a également été condamné à rembourser à la ville le montant des salaires versés à ses employés. Cela ne l'a pas empêché d'être réélu à la tête de sa ville.



Condamné, il s’était exilé pendant un an. Le 30 janvier 2004, Alain Juppé, alors maire UMP de Bordeaux est condamné à 18 mois de prison avec sursis et à une peine de dix ans d'inéligibilité dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. En 2004, cette condamnation est réduite à 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité. Juppé démissionne mais est réélu à Bordeaux en 2006 après être parti au Canada pendant un an. 
 


En politique je suis sur que Ali Soumaré n'en a pas fini de baver comme toutes les autres minorités un peu trop visinble au sein de la classe politique.
A moins que l'on se décide à relancer le débât et à enfin parler des programmes électoraux / des bilan concrets.

Je suis peu être trop raide, mais je trouve la justice bien douce vis à vis des élus qui abusent de leur position. C'est de la confiance des citoyens qu'ils abusent. De ce fait les peinent d'inéligibilité devrait être bien plus longue si ce n'est pas à vie.

Personne n'est indispensable, même en politique.
De plus les peines avec sursis ne devrait pas avoir de raison d'être dans ces cas là.
Etre pris la main dans le sac ne semble pas être si dramatique en France.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #10 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 01 Mar 2010 14:03

Posté dans coup de gueule mais j'en remet une couche(tellement cela horripile )


Citation:
 
L'utilisation des titres-restaurant limitée
Il est désormais impossible de payer aux caisses de supermarchés des produits non consommables avec des titres-restaurant. Cette pratique illégale mais tolérée agaçait les restaurateurs qui dénonçaient une concurrence déloyale. À partir du 1er mars, les titres-restaurant seront réservés au " paiement d'un repas servi par un restaurateur ou l'achat exclusif de préparations alimentaires immédiatement consommables" , rappelle la Commission nationale des titres-restaurant.

Sont autorisés : les sandwiches, plats cuisinés frais, sous-vide ou en conserve, des salades préparées et des salades composées, avec une limite de deux titres-restaurant par client. La grande distribution s'est par ailleurs engagée à mieux surveiller que ces titres-restaurant soient effectivement utilisés pour des produits alimentaires. En cas d'infraction, une enseigne pourra se voir retirer le droit d'accepter un titre-restaurant.

Par ailleurs, Christine Lagarde a annoncé la mise en place d'un groupe de travail chargé de réfléchir à l'extension des titres-restaurant à d'autres produits alimentaires. La ministre de l'Économie souhaite reprendre une proposition de députés UMP d'étendre l'utilisation des tickets-repas à l'achat de fruits et légumes.  
 

source : Le Figaro .fr

Si je ne m'abuse , le principe du ticket restaurant est de dédommager les employés par rapport aux frais liées à la pause repas . Cela n'implique pas forcement d'aller manger dans un restaurant ou de se contenté de plats 100% préparé par l'industrie agroalimentaire.
Tant que ce n'est que de l'alimentaire , je ne vois pas pourquoi les restaurateurs viennent y mettre leur nez (à moins qu'il ne compte payer la part de l'employé ). Je crois que l'on ne leur demande que trop peu de compte concernant leurs activités.
Et si j'ai envie de me préparer moi même mon panier repas, avec des produits sain via des tickets restaurants (je me tourne vers le secteur du BTP?!!!). Si le restaurateur à coté du boulot vend pas ce qui me convient à quoi me sert le dit "ticket"?!!

J'espère qu'il n'oseront pas à nouveau reprendre pour mot d'ordre le pouvoir d'achat de la population. car là, pour le coup, il sont vraiment à coté de la plaque.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #11 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 15 Mar 2010 14:11

Décidément les politiciens sont trop fort.
Je cite réaction qui a faillit me faire mourir de rire:

M. Fillon: "La faible mobilisation ne permet pas de tirer un enseignement national du scrutin".

Vraiment trop fort.
Quand les français se mobilisent et disent tout haut ce qu'ils pensent personne n'en à rien à cirer; il est préférable de se préoccuper de ce qu'ils sont sensés penser tout bas.
Quand les français boudent les scrutins, il est préférable de penser que cela ne veut rien dire.

Sauf que démocratiquement c'est au final un drame. Déjà que ce ne sont pas tous les français qui sont inscrits pour voter, si en plus une grand partie des votant ne participe pas , cela signifie tout simplement que seule une minorité décide au final.
A moins de 50% de participants, on ne peut plus vraiment parler de démocratie.
C'est beau de pointer du doigt les autres états

L'explication toute trouvée: le manque de visibilité de la région.
La belle solution: modification du mode de fonctionnement et de l'organisation des collectivités territoriales. Cela revient à changer la forme sans vraiment révolutionner le fond.
C'est comme l'école , un paquet de réforme et au final bien peu de chose on changé; au mieux la situation semble empirer.


Article du Monde (extrait)

Citation:
 
Régionales : succès de la gauche, sursaut du FN

Les sondages prévoyaient une défaite de la majorité, mais sans doute pas d'une telle ampleur. En France métropolitaine, l'UMP obtient 26,15 % tandis que les socialistes recueillent 29,48 % des voix. Le Front national fait également une remontée importante, à plus de 10 % au niveau national, et est en mesure de provoquer des triangulaires dans une douzaine de régions.

* Une absention record

Selon le ministère de l'intérieur, elle a atteint 53,6 %, soit 16 points de plus qu'au premier tour des régionales de 2004. Le record précédent avait été établi en 1998 avec 42,3 %. Toutefois, cette abstention est encore loin de celle enregistrée lors des européennes de juin 2009, qui a culminé à 59,37 %. 
 
Revenir en haut
      
aka Shiva
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Mai 2003
Sujets: 49
Messages: 5096
Localisation: mq@FWI.com
 #12 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 18 Mar 2010 21:43

Missyna alna a écrit:
 

Sauf que démocratiquement c'est au final un drame. Déjà que ce ne sont pas tous les français qui sont inscrits pour voter, si en plus une grand partie des votant ne participe pas , cela signifie tout simplement que seule une minorité décide au final.
A moins de 50% de participants, on ne peut plus vraiment parler de démocratie.
 
 


Ben si, c'est quand même la démocratie. Plus largement, le peuple a aussi le droit de ne pas d'exprimer et de laisser d'autres décider à sa place même si au final cela ne va pas dans le sens de l'intérêt général.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8034
Localisation: PACA
 #13 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 19 Mar 2010 13:04

Selon une phrase célèbre d'Abraham Lincoln, la démocratie c'est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple ».
Mais si une grande partie du peuple ne s'est pas prononcer peut t'on accréditer le choix de ce qui s'apparenterait à une minorité.
Si la voix de ceux qui ne se prononcent pas n'est pas entendue, réclamée, exigée est t'on vraiment dans une démocratie.
L'absence massif de voies devrait susciter débat et surtout réaction concrète afin de rectifier le tir, à moins que l'on confirme qu'un bon régime démocratique est celui où le peuple s'implique le moins dans l'action politique.

Du fait de ses lacunes latentes, je doute que la démocratie puisse être imposée partout sans être adaptée au cas par cas suivant les mentalités; car c'est loin d'être le régime le plus proche de la perfection . La perfection étant utopie la marge de manœuvre est grande.
Revenir en haut
      
aka Shiva
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Mai 2003
Sujets: 49
Messages: 5096
Localisation: mq@FWI.com
 #14 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 19 Mar 2010 17:43

Mais la démocratie, ce n'est pas du tout faire valoir les idées du peuple pour le peuple. Jamais de la vie : c'est ce qui amène aux coups d'Etat et à l'anarchie. Si par exemple Sarkozy rencontre une majorité de mécontents, c'est pas pour ça que le peuple va marcher vers l'Elysée pour le renverser !?

La démocratie se résume aux votes lors des différentes élections, c'est tout. Il y a des lois qui régissent tout ça. Par exemple lors du dernier référendum du 24 janvier en Martinique, il n'y a pas eu de campagne pour le NON contre l'assemblée unique parce qu'il n'était pas représentatif dans les partis. C'est juste une minorité qui l'a emporté, la majorité abstentionniste étant indifférente (ou peut-être contre). Et ça se fera ainsi.

Le peuple ne peut s'exprimer qu'à travers son vote, pas autrement. Je dis ça parce que la manière dont tu le dis est assez ambigüe.

Ceci dit c'est une notion qui a beaucoup évolué depuis l'antiquité. Les conceptions divergent selon les pays.
Revenir en haut
      
aka Shiva
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 25 Mai 2003
Sujets: 49
Messages: 5096
Localisation: mq@FWI.com
 #15 Actualités:   Sujet du message: Actualité nationale et internationale pêle-mêle   Posté le: 19 Mar 2010 18:17

A côté de cela, il y a aussi la liberté de pensée qui existe dans un régime démocratique. Cette liberté de penser et de l'exprimer dans les médias n'a pas de réel impact sur l'action politique mais peut orienter l'opinion publique pour d'éventuelles élections futures.
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Actualité nationale et internationale pêle-mêle Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives