Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer


Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer S'abonner au Flux Rss Actualités Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Actualités:   Sujet: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer

galak
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 22 Juil 2002
Sujets: 100
Messages: 3524
Localisation: Montpellier
 #1 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 05 Oct 2011 21:16

Ayant suivi, et suivant encore ce soir les débats des 6 candidats de la primaire citoyenne, je constate l'absence d'une allusion à l'outre-mer dans les propos des 6 candidats.
Je m'attendais au moins à des œillades faciles pour mobiliser un électorat qui peut peser potentiellement dans les résultats d'un vote sans précédent ce dimanche prochain.

Peut être ce soir, une allusion ? Les paris sont ouverts !

Mon choix est de toute manière fait (pas sur le critère unique de la question outre-mer, justement peu abordée...), et j'irai dépenser 1 euro dimanche pour le compagnon d'une personne qui a un lien avec l'outre-mer !

Dans le projet du PS (Projet socialiste 2012 - Le changement (format pdf)), voici les phrases qui contiennent le terme "outre-mer" (liste qui apparaît donc "à la Prévert, puisque ces phrases sont détachées de leur contexte direct) :

- Nous développerons tout particulièrement ces nouvelles sources d’énergie dans les départements et territoires d'outremer, afin de bénéficier de leur environnement favorable et de favoriser leur autonomie énergétique.

- Des dispositions sur l'agriculture dans les Outremers seront prises pour répondre aux enjeux spécifiques de ces territoires.

- Nous créerons une commission spéciale chargée de protéger la biodiversité d'Outremer.

- Lui [la République] redonner des couleurs, celles de notre drapeau et celles de la mondialisation, exige une mobilisation de chaque Française et de chaque Français, de métropole et des Outremers.

- 2.2.3 Mieux intégrer les Outremers [je mets le paragraphe entier, évidemment, il est long... je précise que je ne l'ai pas écris ! Il est dans la partie "2 Construire une société plus humaine/ 2.2 Assurer l’égalité entre les territoires"]

Plus de 2,4 millions de Français vivent dans l'une des douze collectivités d'outremer. Pourtant, nos compatriotes d'outremer ont toujours le sentiment d’être « des Français entièrement à part et non des Français à part entière », selon la formule d'Aimé Césaire. Mal compris dans l'Hexagone, ce sentiment d'exclusion procède largement du passé colonial de la France. Voilà pourquoi nous entendons tourner définitivement la page de la République coloniale qui fut aussi la négation de la culture et de l'identité des Outremers. Une action volontariste sera ainsi entreprise pour faire connaître, valoriser et transmettre leurs patrimoines culturels, à commencer par la défense et l'enseignement des langues régionales.

L'action publique outremer est trop souvent vécue par les décideurs publics comme une contrainte qu'il s'agit de desserrer au moyen de représentations négatives d'où le procès permanent en assistanat, aujourd'hui, relayé au plus haut niveau de l’État. Depuis 2007, le seul budget du ministère de l'Outremer aura ainsi connu une baisse avoisinant le milliard d'euros. Nous entendons réhabiliter l'investissement public outremer qui s'avère profitable au pays tout entier. Il est, en effet, préférable pour notre économie que les touristes se rendent aux Antilles ou en Polynésie plutôt qu'ailleurs. Aussi est-il essentiel que l’État donne aux Outremers un avantage comparatif en matière de liaisons avec l'Europe, abaissement du coût qui profitera aussi aux centaines de milliers d'ultramarins qui vivent en métropole et pour lesquels, il est aujourd'hui prohibitif.

Nous voulons renouer avec la politique d’égalité républicaine en proposant à chaque collectivité d'outremer un nouveau pacte de croissance et de solidarité d'abord fondé sur un objectif de rattrapage. Loin des représentations stigmatisantes, notre perception des économies ultramarines part du constat qu'elles sont, pour l'essentiel, des PEI – Petites économies insulaires – dont le développement et les échanges sont structurellement contraints par l’éloignement et l’étroitesse des marchés intérieurs. Voilà pourquoi nous proposons aux Outremers un nouveau modèle de développement dont l’ objectif premier sera de renforcer le contenu en emplois de leur croissance légitimement tirée par les transferts publics, en application des principes de solidarité nationale valables pour toutes les régions françaises. Seront privilégiées activités et filières pour lesquelles étroitesses des marchés intérieurs et coûts de transport sont les moins pénalisants, qu'il s'agisse de l'agroalimentaire, des services à la personne, des filières de formation, des produits et services culturels et, surtout, des filières de développement durable pour lesquelles les Outremers bénéficient d'atouts majeurs comme la biodiversité et, surtout, les énergies renouvelables. Les Outremers représentent des potentialités considérables avec l’énergie solaire, les énergies de la mer, la bagasse ou la géothermie. Seront visés des objectifs ambitieux : la réduction des énergies fossiles – pour l'essentiel importées dans des conditions monopolistiques contestables – et un meilleur équilibre énergétique, avec, dans la foulée, la possibilité – en termes de recherche-développement et d'innovation - de faire bénéficier l'Hexagone de formidables retours d'expérience.

Eu égard à la situation dramatique des Outremers au regard du chômage, en particulier celui des jeunes, il est indispensable que soient explorées toutes les possibilités juridiques qui permettront de mieux protéger l'emploi local outremer comme par exemple l'introduction de clauses en ce sens dans les marchés publics. Cette approche concernera au premier chef les négociations communautaires dans le cadre desquelles il est vital que le régime actuel de l'octroi de mer soit reconduit par Bruxelles en 2014. À cet effet, nous réexaminerons donc les moyens actuels disponibles, non pour les réduire, mais pour les redéployer au service du développement durable et de la création d'emplois. Ceci concernera tant les dispositifs d'exonérations de charges sociales patronales, aides à l'exploitation, que la défiscalisation et les aides à l'investissement privé. Ainsi les Outremers seront concernés au premier chef par la Banque d'investissement. En ce qui concerne la «défiscalisation», deux critères guideront les réformes à venir. : exclure qu'on finance outremer par ce biais ce qui relève dans l'Hexagone d'une action publique, comme pour le logement social ; privilégier les entreprises des Outremers et non les intermédiaires de l'Hexagone.

En matière institutionnelle, nous respecterons la volonté des populations et accroîtrons la décentralisation. La question institutionnelle outremer ne se pose plus dans les mêmes termes qu'avant 1997 puisque que nous avons partout contribué à la résoudre en recherchant des voies consensuelles et respectueuses des populations. Les principes fondamentaux de la loi d'orientation du 13 décembre 2000, votée à l'initiative du gouvernement de Lionel Jospin sont simples : oui au droit à l’évolution statutaire dans la République, à condition qu'elle soit localement demandée et que soit recueilli, par référendum, le consentement préalable des populations intéressées. Cette question statutaire se pose évidemment en termes spécifiques en Nouvelle-Calédonie avec le processus initié par des gouvernements de gauche d'abord avec les Accords de Matignon, en juin 1988, puis dix ans plus tard, avec l'Accord de Nouméa qui les a prolongés. Entre 2014 et 2018, la consultation prévue par l'Accord de Nouméa sur l'accession de la Nouvelle-Calédonie à la pleine souveraineté devra être organisée. D'ici là, il nous faudra appliquer pleinement l'Accord qui ne l'a été que partiellement et avec retard depuis 2002. Il reviendra ainsi à l’État de contribuer, avec les partenaires locaux, à accélérer cette mise en œuvre, spécialement sur la reconnaissance de l'identité kanak, les transferts des compétences, le rééquilibrage au profit des régions et des populations les plus fragiles, notamment des jeunes, et une insertion plus forte de la Nouvelle-Calédonie dans le Pacifique Sud. Un processus spécifique sera également mis en œuvre pour Mayotte qui vient de choisir par référendum, de devenir le 101e département français. Le nouveau pacte que nous proposerons aux Mahorais jettera les bases d'un développement économique et social à la hauteur des formidables retards de développement que connaît depuis trop longtemps Mayotte et qui sont indignes de la République."

galak, citoyen
Revenir en haut
      
h2o
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 03 Aoû 2005
Sujets: 132
Messages: 8297
Localisation: 972 - Martinique
 #2 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 06 Oct 2011 02:03

beau projet ...... utopique.... la France aura bien peu de marche de manoeuvre dans les 3 à 4 années à venir... Mais bon nous sommes dans les temps des douces promesses !
Revenir en haut
      
Patrice
Première Classe Première Classe



Genre: Homme
Inscrit le: 06 Juin 2007
Sujets: 18
Messages: 20564
Localisation: Seine et Marne
 #3 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 06 Oct 2011 07:38

h2o a écrit:
 
beau projet ...... utopique.... la France aura bien peu de marche de manoeuvre dans les 3 à 4 années à venir... Mais bon nous sommes dans les temps des douces promesses ! 
 

MARGE H2O...

Je suis parti...
Revenir en haut
      
h2o
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 03 Aoû 2005
Sujets: 132
Messages: 8297
Localisation: 972 - Martinique
 #4 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 06 Oct 2011 11:22

Patrice a écrit:
 
h2o a écrit:
 
beau projet ...... utopique.... la France aura bien peu de marche de manoeuvre dans les 3 à 4 années à venir... Mais bon nous sommes dans les temps des douces promesses ! 
 

MARGE H2O...

Je suis parti...  
 


Marge oui .... merci .... mais le fond ne change pas ...
Revenir en haut
      
galak
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 22 Juil 2002
Sujets: 100
Messages: 3524
Localisation: Montpellier
 #5 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 10 Oct 2011 19:20

Voici les résultats du 1er tour des primaires citoyennes, avec le détail pour l'Outre-mer.


(source : montage depuis les pages Wikipedia sur la primaire citoyenne de 2011)

Il manque des résultats...

Guadeloupe et Martinique sont majoritairement pour Hollande dans ce scrutin. La Réunion le porte en 1er, sans qu'il atteigne la majorité dès le 1er tour, avec un vote pour Aubry plus important.

Saint-Pierre et Miquelon doit être le seul département en France à placer le candidat du Parti Radical en tête... Étonnant, non ?

Guadeloupe (avec 5442 votants exprimés) et Martinique (3808 votants exprimés) semblent globalement avoir un comportement électoral identique, bien que la Guadeloupe soit plus mobilisée (plus PS généralement que la Martinique, qui a des partis "régionaux" plus importants, non concernés directement par le scrutin) :
- Hollande est donc en tête, avec un majorité de suffrage ;
- Royal (qui a quasiment le double de % que dans le résultat global), Valls (qui a 3 fois moins de voix qu'au niveau général) et Baylet ont des % identiques : 12%, 2% et 0,..%
- Aubry a quasiment les mêmes % : 18 et 19%

La différence "majeure" est au niveau du vote Montebourg : il obtient 11% en Martinique, quasiment le double qu'en Guadeloupe (6%). Un effet compagne ? Sans doute...

Pour moi, ce scrutin porte un coup important à la logique de la 5ème République. J'espère donc que ce que Montebourg pourra demander aux deux candidats restant, c'est de faire avancer le changement institutionnel et d'aller vers la 6ème République.

A voir, à écouter dans très peu de temps...

galak, qui attends 2012 avec impatience
Revenir en haut
      
h2o
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 03 Aoû 2005
Sujets: 132
Messages: 8297
Localisation: 972 - Martinique
 #6 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 10 Oct 2011 19:52

galak a écrit:
 
J'espère donc que ce que Montebourg pourra demander aux deux candidats restant, c'est de faire avancer le changement institutionnel et d'aller vers la 6ème République. 
 


Quel intéret ?? ... Mettre en place une France Fédérale ?

galak a écrit:
 

galak, qui attends 2012 avec impatience 
 


Penses tu réellement que le candidat PS aura plus de controle que sarko sur l'économie Française ?

Le revirement à 360° de sarko sur le dossier de la recapitalisation des banques Européennes suite à son rdv avec la directrice du FMI nous montre bien où se trouve le réel pouvoir.
Revenir en haut
      
galak
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 22 Juil 2002
Sujets: 100
Messages: 3524
Localisation: Montpellier
 #7 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 10 Oct 2011 21:25

h2o a écrit:
 
galak a écrit:
 
J'espère donc que ce que Montebourg pourra demander aux deux candidats restant, c'est de faire avancer le changement institutionnel et d'aller vers la 6ème République. 
 


Quel intéret ?? ... Mettre en place une France Fédérale ? 
 


Pourquoi parle-tu de fédéralisme ?
Suivant un peu l'itinéraire de Montebourg, il a fondé en 2001 un groupe de réflexion, dénommé "Convention pour la sixième République", qui regroupe des personnes - surtout des juristes spécialisés en droit constitutionnel - pour travailler à des propositions sur la base desquelles une nouvelle constitution, adaptée à notre temps, nos besoins démocratiques, les enjeux du monde, pourrait être adoptée.
Sur le site de la Convention pour la sixième République (http://www.c6r.org), tu pourras lire ce texte, téléchargeable aussi ici : Constitution de la 6ème république (format pdf), de la C6R
Il n'est pas question d'état fédéral.

L'article 1er est celui-ci :

Article 1
"La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité de tous les citoyens devant la loi. Elle combat toute discrimination fondée sur le sexe, l'orientation sexuelle, l'origine ethnique ou sociale, les caractères physiques et les convictions. Elle respecte toutes les croyances.
L'organisation de la République est décentralisée. Elle reconnaît les intérêts propres et la spécificité des collectivités territoriales d'outre-mer."

Trente propositions fonde cette convention. En voilà quelques unes, résumées :
- Proposition-1. Le gouvernement, sous l'autorité du Premier ministre, exerce l'ensemble du pouvoir exécutif.
- Proposition-2. Le président de la République est élu par les deux assemblées parlementaires réunies en Congrès à la majorité absolue de ses membres. Il est le garant du bon fonctionnement des institutions.
- Proposition-3. La durée maximale de tous les mandats politiques est fixée à 5 ans.
- Proposition-4. Tout élu national ne peut être titulaire que d'un seul mandat électif.
- Proposition-7. Le Sénat est élu au suffrage universel direct pour 5 ans au scrutin proportionnel dans un cadre régional
- Proposition-9. L'initiative des lois appartient concurremment au Premier ministre et au Parlement.
- Proposition-10. Le gouvernement ne peut faire adopter une loi sans vote en engageant sa responsabilité sur ce texte (suppression de l'article 49-3 de l'actuelle constitution).
- Proposition-16. Les décrets d'application d'une loi doivent être publiés dans un délai de 6 mois.
- Proposition-22. Le recrutement et la carrière des magistrats du siège et du parquet sont strictement séparés.
- Proposition-26.Tous les étrangers résidant légalement sur le territoire national depuis un délai à définir peuvent participer aux élections locales dans les mêmes conditions que les nationaux.
- Proposition-28. Chaque collectivité territoriale peut consulter sa population sur les questions qui relèvent de sa compétence et soumettre à référendum une délibération de son assemblée délibérative. La loi fixe les conditions dans lesquelles les citoyens peuvent prendre l'initiative d'une telle consultation, qui peut porter sur une délibération existante aux fins d'abrogation.
- Proposition-29. Les collectivités territoriales de la République sont les communes, ou les regroupements de communes, et les régions.

h2o a écrit:
 

Penses tu réellement que le candidat PS aura plus de controle que sarko sur l'économie Française ?  
 

Mon propos était plutôt tourné vers les aspects institutionnels, qui me semblent prioritaires.
Pour l'économie, cela est - en démocratie - une question de l'émergence d'une volonté citoyenne, représentée par ses élus. Si un courant porte la politique du contrôle du fonctionnement des banques, cela peut déjà jouer. Je ne suis pas naïf à penser qu'en 2012, et les quelques années qui suivront, s'il y a un PS à la tête de l'Etat, il y ait un miracle économique. Ce n'est pas l'économie qui doit être "contrôlée" (type économie planifiée collectiviste, etc.), mais ses règles (ou ses non-règles) les plus abjectes pour moi : les règles qui permettent une "économie" financière, c'est à dire "faire de l'argent par de l'argent". Cela n'a pas de sens "tangible" à l'échelle de l'homme et de sa vie : faire de la spéculation sur des micro-secondes par des logiciels financiers, cela est débile. Si cela excite des traders, qu'ils en fassent un jeu déconnecté de la réalité de nos revenus, nos impôts et nos économies.

h2o a écrit:
 
Le revirement à 360° de sarko sur le dossier de la recapitalisation des banques Européennes suite à son rdv avec la directrice du FMI nous montre bien où se trouve le réel pouvoir. 
 


Un revirement de 360° n'a pas d'autre intérêt que de perdre du temps pour revenir à la même position. J'imagine donc que tu voulais dire 180° ? La question du pouvoir actuel est une chose, la question du pouvoir de demain est celle qui doit être posée dans un cadre démocratique : voulons nous ce système financiarisée ? Je crois qu'une majorité des gens ne le souhaite pas. Cette croyance, et la croyance inverse (une majorité des gens souhaite un système financiarisé), mérite d'être vérifiée par les voies démocratiques.

Sarkozy étant un libéral du point de vue économique, il n'est pas la bonne personne pour remettre en question le système avec ces règles délirantes. La droite parle toujours de la menace d'une politique plus "interventionniste" en amont et les risques sur l'emploi, etc (la France moins compétitive, etc.), mais là est la question : comment mesure t-on la compétitivité de la France ? Avec les entreprises géantes (total, etc.) qui ne payent pas d'impôts en France ? qui délocalisent ? J'ai l'impression que l'on confond des "marques d'origine françaises, mondialisées dans leur logique de profit" et la France, portion du monde où vivent des gens et qui aimeraient bien avoir des miettes de la rentabilité de ces entreprises...

Bref, de toute façon, hors de l'aspect économique, je considère que Sarkozy a dénaturé la constitution de la 5ème république. Celle-ci est désormais condamnée à être abandonnée si l'on veut que la règle suprême de nos relations publiques soit adaptée à nos besoins et usages.

En tout cas, je ne sais pas ce que je vais faire dimanche prochain... Blanc bonnet et bonnet blanc... c'est pas facile.

galak, qui va écouter les candidats
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #8 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 10 Oct 2011 21:43

Evidemment en accord avec ta dernière démonstration.


galak a écrit:
 


En tout cas, je ne sais pas ce que je vais faire dimanche prochain... Blanc bonnet et bonnet blanc... c'est pas facile.

galak, qui va écouter les candidats 
 


Sinon je vais re-voter pour la personne à qui tu as accordé ta voix dimanche dernier.

Je ne veux prendre aucun risque et voir Sarkozy écraser Aubry.
J'ai toujours considéré que le débat final, lors des présidentielles, était fondamental quant aux choix des électeurs. Je ne pense pas qu'elle fera le poids face à ce dernier.
Revenir en haut
      
h2o
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 03 Aoû 2005
Sujets: 132
Messages: 8297
Localisation: 972 - Martinique
 #9 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 10 Oct 2011 21:51

Je vois que nos convictions politiques sont très proche ....

2 points cependant :

- dans le projet Montebourg qui nomme le 1er Ministre ? le président ? .... un tel régime parlementaire risque à mon sens d'exacerber les jeux politiciens pas sur que le systeme en sorte grandi.

- concernant le controle du systeme financier malheureusement je suis pessimiste car ce systeme est mondialisé et par conséquant tend à s'affranchir des états... la France seule voir l'Europe n'a plus aucun pouvoir sur lui.

PS : effectivement 180° j'ai voulu accentuer son coté girouette
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #10 Actualités:   Sujet du message: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer   Posté le: 18 Oct 2011 23:21

Beau coup de pub avec en toile de fond la mise en avant de la démocratie participative (histoire d'amasser un jolie petit pactole ).

C'est pas très objectif, mais l'énonciation de François Hollande m'horripile (on dirait un marchant en plein marché) , rien avoir avec celle d'Aubry (claire et posée). J'ai du mal à croire qu'il y'ai eu un vrai choix dans cette histoire, et que ce ne soit pas juste histoire de rassembler des troupes bien éparpillées depuis 10 ans.

Et puis au final le seul programme de rigueur , et quel programme : tout pour contrer Nicolas Sarkozy et le Sarkozisme (après on verra ce qui est vraiment possible , euh cela ne se voit que peu que je ne crois pas du tout au discours des politiques , ouais!!! mes impôts locaux m'ont minés ).
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Primaires citoyennes (socialistes) et outre-mer Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives