Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Remakes, adaptations, suites & co


Répondre au sujet    Accueil » Forum » Cinéma: Remakes, adaptations, suites & co S'abonner au Flux Rss Cinéma Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Cinéma:   Sujet: Remakes, adaptations, suites & co

Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 84
Messages: 8632
Localisation: PACA
 #1 Cinéma:   Sujet du message: Remakes, adaptations, suites & co   Posté le: 10 Aoû 2012 13:43

Je ne sais pas si c'est un manque d'inspiration ,l'appât du gain garanti ou le défi qu'il y' a reprendre une œuvre existante, mais bon ce sujet est consacré aux reprises et adaptaitons de films et vient en complément du sujet : ADAPTATION: films, séries, BD, roman.

Pour commencer le cas qui a attiré mon attention et poussé à créer ce sujet :

Total Recall Mémoires Programmées de Len Wiseman (2012 , avec Colin Farrell, Kate Beckinsale, Jessica Biel )


Bande annonce



Total Recall - mémoires programmées - Bande annonce - VOSTfr





Synopsis Allo ciné :
Citation:
 
Modeste ouvrier, Douglas Quaid rêve de s’évader de sa vie frustrante. L'implantation de souvenirs que propose la société Rekall lui paraît l’échappatoire idéale. S'offrir des souvenirs d'agent secret serait parfait… Mais lorsque la procédure d'implantation tourne mal, Quaid se retrouve traqué par la police. Il ne peut plus faire confiance à personne, sauf peut-être à une inconnue qui travaille pour une mystérieuse résistance clandestine. Très vite, la frontière entre l'imagination et la réalité se brouille. Qui est réellement Quaid, et quel est son destin ?  
 


Digression:
Sur l'affiche j'ai cru qu'il s'agissait de Ryan Reynolds ( Monsieur Lanterne verte), à croire que tous les nouveaux acteur US se ressemblent, plus de trait typés marquants. Sur les affiches d' Expendables par contre on distingue sans peine la dégaine des différents acteurs star des films d'action des années 90 (pas facile de confondre Sylvester Stalone et Arnold Schwarzenegger) .




Si on se fie à la bande annonce, ils ont sacrément dosés l'usage des effets spéciaux, c'est bon pour faire du spectacle et quoi de mieux pour une séance ciné que d'en avoir plein les yeux.
Niveau intrigue, j'espère qu'il y'a un minimum d'innovation sinon cela risque de rebuter ceux qui connaissent la première adaptation. Évidement, depuis le public c'est renouvelé , donc ce sera l'occasion pour la nouvelle génération de découvrir cette fiction.
Pour mémoire , la première adaptation - 20 ans déjà :

Total Recall de Paul Verhoeven (1990 avec Arnold Schwarzenegger, Rachel Ticotin, Sharon Stone )



Citation:
 

Interdit aux moins de 12 ans

2048. Doug Quaid rêve chaque nuit qu'il est sur la planète Mars à la recherche de la belle Melina. Sa femme, Lori, s'efforce de dissiper ce fantasme. Doug va bientôt s'apercevoir que son rêve était artificiel et que sa femme est une espionne chargée de veiller à son reconditionnement mental. Il se souvient d'un séjour réel sur Mars, à l’époque où il était l'agent le plus redouté du cruel Coohagen. Il décide de s'envoler sur Mars à la recherche de son énigmatique passé. 
 


Certains diront que le jeu d'acteur d'Arnold Schwarzenegger n'est pas phénoménale (c'est le crédo des acteurs des films d'action, du moins à cette époque béni des films sans prise de tête - Action - Explosion - Humour à ras les pâquerette - Dialogue au plus simple et sans chichi), néanmoins l'intrigue et l'enchainement de l'action, minimise cela et procure un agréable divertissement.


Je devrais le revisionner pour débusquer la cause du interdit au moins de 12 ans, car aujourd'hui vu tout ce que peut visionner un minot aux heures de grandes écoute cela peut faire tiquer, y'aurait t'il eu un relâchement au fils des ans.

Pour mémoire le film est une adaptation libre de la nouvelle We can remember it for you wholesale, de Philippe K. Dick dont l’œuvre dans la catégorie science fiction a été source de nombre adaptation ciné:
Citation:
 


1982 : Blade Runner de Ridley Scott, d'après le roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? (Do Androids Dream of Electric Sheep?, 1968).
1990 : Total Recall de Paul Verhoeven, d'après la nouvelle Souvenirs à vendre (We Can Remember it for You Wholesale, 1966).
1992 : Confessions d'un barjo de Jérôme Boivin, d'après le roman éponyme (Confessions of a Crap Artist, 1975).
1995 : Planète hurlante (Screamers) de Christian Duguay, d'après la nouvelle Nouveau Modèle (Second Variety, 1953).
2009 : Planète hurlante II (Screamers: The Hunting).
2002 : Impostor de Gary Fleder, d'après la nouvelle éponyme (Impostor, 1953).
2002 : Minority Report de Steven Spielberg, d'après la nouvelle éponyme (The Minority Report, 1956).
2003 : Paycheck de John Woo, d'après la nouvelle éponyme (Paycheck, 1953).
2006 : A Scanner Darkly de Richard Linklater, d'après le roman éponyme (A Scanner Darkly, 1977).
2007 : Next de Lee Tamahori, d'après la nouvelle L'Homme doré (The Golden Man, 1954).
2011 : L'Agence (The Adjustment Bureau) de George Nolfi, d'après la nouvelle Rajustement (Adjustment Team, 1954).
2012 : Total Recall - Mémoires Programmées (Total Recall) de Len Wiseman, une deuxième adaptation de la nouvelle Souvenirs à vendre, après la première du même nom. 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 84
Messages: 8632
Localisation: PACA
 #2 Cinéma:   Sujet du message: Remakes, adaptations, suites & co   Posté le: 12 Sep 2012 13:00

Pour Total Recall, même si quelques élement du premier films sont repris (peut être parce qu'ils sont important dans le livre , ou en clin d'oeil), la trame de fond de l'intrigue est bien différente. On est loin du copié collé.
Mention spéciale aux scènes d'action où le personnage joué par Kate Beckinsale se déchaine en furie. Le personnage jouée par Jessica Biel est tellement secondaire et fade , que les scénariste aurait tout aussi bien pu s'en passer.
Le coté, l'amour d'une femme chamboulant les convictions profondes d'un homme affaiblie le poids de l'opinion personnelle puisque c'est un affaire de sentiment et non de réflexion. Dommage. Là où va ton cœur ,là vont tes idéaux - c'est trop simple ce schéma.

Film bien distrayant , même si ai final je préfére quand même la version de 1990, et ce malgré le flot d'effets spéciaux et de scène d'action.


Pour The Expendables II, l'affiche annonce déjà la couleurs : retours de vétérans (un chouya bien vieillissants) des films d'action des années 90 (sans dialogue outre que le strict minimum avec un brin d'humour) + méga publicité pour les armes des guerres. Au amateur du genre bien du plaisir.
Jet Li fait une courte apparition , mais la scène de combat à mains nu est à la fois la plus réussie et la plus drôle.

The Expendables Unité Spéciale - Bande Annonce


The Expendables 2 - Bande Annonce


Rien de tel qu'une smart pour mitrailler en plein aéroport !!
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 84
Messages: 8632
Localisation: PACA
 #3 Cinéma:   Sujet du message: Remakes, adaptations, suites & co   Posté le: 06 Jan 2020 16:27

La franchise des "mauvais garçons" :


Bad Boys de Michael Bay (1995 , autres titres Bad Boys : Flics de choc ou Mauvais Garçons au Québec)




Synopsis :
Citation:
 
Si Mike Lowrey est un séducteur invéteré, héritier d'une fortune et policier par passion, son collègue et ami Marcus Burnett est un homme rangé, marié et père de famille.
Leur amitié ne les empêche pas d'avoir des méthodes parfaitement différentes.
Mais la disparition de cent kilos d'héroine, dérobés dans les locaux mêmes de la brigade des stups, va leur faire oublier leur concept sur la façon d'exercer leur métier, pour se lancer a la poursuite des (...) 
 


Distribution :
· Will Smith (VF : Jacques Martial / VQ : Jacques Lavallée) : Mike Lowrey
· Martin Lawrence (VF : Thierry Desroses / VQ : Benoit Rousseau) : Marcus Burnett
· Téa Leoni (VF : Brigitte Berges / VQ : Johanne Garneau) : Julie Mott
· Tchéky Karyo (VF : lui-même / VQ : Vincent Davy) : Fouchet
· Joe Pantoliano (VF : Bertrand Liebert / VQ : Jean-Luc Montminy) : le capitaine C. Howard
· Theresa Randle (VF : Magali Berdy / VQ : Johanne Léveillé) : Theresa Burnett


Avis :
En plein dans les année 90,en pleine adolescence le visionnage de ce film a été plaisant.
La mise en image de scène de violence , un indispensable aux films d'action de fabrication Nord-américaine,
était contrebalancée par l 'interaction entre les personnages, les dialogues et la bande son .

Diana King - Shy Guy



Liste des titres :
1. Shy Guy, interprété par Diana King
2. So Many Ways (Bad Boys Version), interprété par Warren G
3. Five O, Five O (Here They Come), interprété par 69 Boyz et K-Nock
4. Boom Boom Boom, interprété par Juster
5. Me Against The World, interprété par Tupac Shakur
6. Someone To Love, interprété par Jon B. et Babyface
7. I've Got A Little Something For You, interprété par MN8
8. Never Find Someone Like You, interprété par Keith Martin
9. Call The Police, interprété par Ini Kamoze
10. Da B Side, interprété par Da Brat et The Notorious B.I.G.
11. Work Me Slow, interprété par Xscape
12. Clouds of Smoke, interprété par Call O'Da Wild
13. Juke-Joint Jezebel, interprété par KMFDM
14. Bad Boys Reply ('95), interprété par Inner Circle et Tek
15. Bad Boys Theme, composé par Mark Mancina
Titre bonus
16. Five O, Five O, (Here They Come) (Hideout House Radio Mix), interprété par 69 Boyz featuring K-Nock



Inner Circle - Bad Boys (version originale 1987 - Album One way)




Bad Boys II de Michael Bay (2003)


Synopsis :
Citation:
 
Les policiers Marcus Burnett et Mike Lowrey enquêtent sur Tapia, un ambitieux baron de la drogue décidé à tout pour inonder Miami d'un nouveau poison et accroître son empire. Au cours de leurs investigations, ils se voient épaulés par Syd, la soeur de Marcus, également agent de la D.E.A. (Drug Enforcement Agency). Mike s'éprendra de la demoiselle, provoquant ainsi quelques tensions entre lui et son partenaire... 
 


Distribution:
· Will Smith (VF : Greg Germain ; VQ : Jacques Lavallée) : Mike Lowrey
· Martin Lawrence (VF : Lucien Jean-Baptiste ; VQ : Benoît Rousseau) : Marcus Burnett
· Jordi Mollà (V. F. : Jo Camacho ; V. Q. : Luis de Cespedes) : Hector Juan Carlos « Johnny » Tapia
· Gabrielle Union (V. F. : Annie Milon ; V. Q. : Camille Cyr-Desmarais) : Syd Burnett
· Peter Stormare (V. F. : Mikhail Polichtchouk ; V. Q. : Manuel Tadros) : Alexei
· Theresa Randle (V. Q. : Johanne Léveillé) : Theresa Burnett
· Joe Pantoliano (V. F. : Pierre-François Pistorio ; V. Q. : Jean-Luc Montminy) : capitaine Howard

Avis :
L'âge conjugué à l'expérience aidant à un changement de perspective, la surenchère de violence (scène de fusillade, explosion de biens …) a mis à mal l'attrait qu'aurait pu avoir pour moi ce second volet.
Cela respecte le cahier de charge des films d'action, néanmoins certains éléments de l'intrigue me font tiquer, trop tiquer.


Bad Boys for Life de Adil El Arbi et Bilall Fallah (2020)




Déclinaison en série au féminin à l'intrigue rocambolesque :
LOS ANGELES BAD GIRLS (2019 - VO : L.A.'s Finest)

Synopsis
Citation:
 
Sydney Burnett, la soeur de Marcus, a quitté son poste au sein de la DEA et travaille désormais comme inspecteur de police à Los Angeles. Assaillie par le poids d'un lourd secret, elle mène une vie désordonnée, jusqu'à l'arrivée de sa nouvelle co-équipière, Nancy McKenna, une mère de famille avec une histoire toute aussi complexe.
En s'attaquant aux criminels les plus dangereux de la ville, les deux femmes deviennent de précieuses alliées sur lesquelles on peut compter, aussi bien pour faire respecter la loi dans les rues, que pour se soutenir mutuellement dans leurs vies respectives.
 
 


Trés fin, trés trés fin de la part des décisionnaires de faire la promotion du programme en mettant en avant les attributs physiques des personnages principaux!
Pas de sexisme , d'injonctions patriarcales ... du tout ce concept !
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Cinéma: Remakes, adaptations, suites & co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2020
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives