Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


L'univers des comics US : BD, animations, films...


Répondre au sujet    Accueil » Forum » Littérature - Art - Culture: L'univers des comics US : BD, animations, films... S'abonner au Flux Rss Littérature - Art - Culture Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Littérature - Art - Culture:   Sujet: L'univers des comics US : BD, animations, films...

Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #1 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 29 Mai 2013 13:26



Wonderwoman, Superman, Spiderman, Iron Man, Batman...
La BD américaine et son univers remplie de super héros aux superpouvoirs ou de riches pouvant s'équiper de façon à être superfort

Y'a pas que cela, mais c'est l'image le plus commun.
Alors si des passioné veulent faire des couvrir cet univers... Prenez place

Perso, j'ai ma dose hebdomadaire le week avec Batman, Iron man , Superman, Les Avengers, Spiderman ...
Divertissant et n'impose pas de vraiement suivre l'intrigue suceptible de lier les épisodes.
Niveau papier, j'arrive pas à accrocher au dessin et à la trame.

[align=center]

[align]
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #2 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 06 Juin 2013 11:49

La bande dessinée aux Etats-Unis .



Histoire de faire les choses bien, un peu d'histoire via Wikipédia :

Citation:
 
Comics est le terme utilisé aux États-Unis et plus généralement dans le monde anglo-saxon pour désigner la bande dessinée. Il provient du mot signifiant « comique » en anglais car les premières bandes dessinées publiées aux États-Unis étaient humoristiques. Dans le monde francophone, le terme désigne spécifiquement la bande dessinée américaine.

Celle-ci se manifeste traditionnellement sous deux formats :
*les comic strips : courtes bandes dessinées de quelques cases, s'étendant généralement sur une bande en semaine (daily strip), une page entière le week-end (sunday strip) et racontant le plus souvent une courte histoire humoristique, ou parfois une aventure, sous forme de feuilleton. Apparus à la fin du XIXe siècle, les comic strips sont publiés dans la presse (quotidiens, hebdomadaires…).

*les comic books : périodiques de quelques dizaines de pages racontant une histoire développée, publiées dans des fascicules à périodicité régulière, apparues dans les années 1930. Si tous les genres sont représentés, les plus connus sont ceux mettant en scène des super-héros, édités par DC Comics et Marvel Comics, qui participent du comics mainstream. Avec la naissance du comics underground dans les années 1960, suivi par le comics alternatif ce format a également permis à la bande dessinée d'auteur américaine de s'exprimer dans toute sa diversité.

Les recueils de comic strips sont eux généralement appelé reprints ou anthology.

Cas du graphic novel :La bande dessinée ayant eu du mal à se faire reconnaître comme un art à part entière aux États-Unis, le terme « graphic novel » (« roman graphique »), apparu dans les années 1970, s'est mis à devenir particulièrement populaire depuis les années 1990. Forgé pour désigner des albums de bande dessinée plus ambitieux que les comic books de genre et publié par des éditeurs alternatifs, il a été rapidement galvaudé et désigne aujourd'hui avant tout un format, l'album, qu'il s'agisse d'une création originale ou de la compilation de planches d'abord parues dans des comic books. Graphic novel est maintenant parfois contesté comme prétentieux.

Autres modes de publication origianires des Etats-Unis:

* Fanzine (contraction de fanatic magazine) est une publication imprimée périodique ou non, institutionnellement indépendante, créée et réalisée par des amateurs passionnés pour d'autres passionnés. Ce type de publication est fortement ancré dans la philosophie DIY (Do it Yourself), popularisée par le mouvement punk.
Un fanzine est un « journal libre », souvent sans existence officielle (une large majorité des fanzines n'ont pas de dépôt légal), publié sous l'égide du Do it yourself (« faites-le vous-même », slogan de Jerry Rubin repris par les punks en 1977), souvent spécialisé, qui n'est soumis à aucun impératif de vente et que l'on se procure dans quelques « distros », librairies, disquaires spécialisés, lycées, cégeps, universités, salles de concerts indépendantes ou sur abonnement. Souvent militant dans le champ culturel (au sens large), l'esprit des fanzines se retrouve dans le slogan du réseau alternatif Indymedia : « Ne critiquez pas les médias, soyez les médias. »
La diffusion d'un fanzine est réduite comparée à celle d'un magazine ; sa périodicité demeure en général aléatoire et sa durée de vie est relativement courte, même si des exceptions existent.
Un fanzine devient un magazine lorsqu'il cesse d'être le produit de l'activité d'un amateur passionné (un « fan ») pour devenir le produit d'un professionnel. Cela ne dispense pas pour autant le professionnel de rester un passionné, bien que des impératifs de rentabilité peuvent influencer son activité, ainsi que le contenu et la forme de la publication. Apparaît souvent un intermédiaire entre le fanzine et le magazine, parfois appelé « prozine » , notamment lorsque la maquette est plus recherchée et que l'impression se fait en imprimerie sur un papier de qualité. Mais le prozine se distinguera toujours du magazine car il n'a pas de vocation commerciale (prix au plus juste ou gratuit) et parce que la publicité représente une part très faible de ses revenus, donc de son contenu.

* Small press (pluriel small presses) (« petit éditeur », litt. petite presse) est souvent utilisée pour décrire les éditeurs qui ont des ventes annuelles inférieures à un certain niveau. De façon générale, aux États-Unis, cela atteint moins de 50 millions $US après le retour des invendus et de différentes promotions.
Small press est aussi défini comme un éditeur ne publiant pas plus de 10 titres dans l'année, bien que quelques maisons réussissent à en sortir davantage.
La dénomination est souvent employée en lieu et place de independent press(es) ou indie press(es) (« éditeur indépendant »).

* webcomics,bande dessinée proposée sur Internet. Les bandes dessinées en ligne sont comparables aux bandes dessinées auto-éditées, dans la mesure où quiconque peut en créer et en publier une. Les bandes dessinées en lignes étant parfois structurées comme un blog, il est possible de rencontrer l'expression "blog BD" pour les désigner.
Vous avez cru lire scantrad, non non c'est pas cela.


L'usage du mot comics en France :
En France, le terme « comics » est apparu assez récemment. Dans les années 1980, des éditeurs se sont mis à employer le terme « comics », d'abord pour des œuvres plus mûres qui n'étaient pas dans le genre super-héros, puis pour qualifier le genre super-héros de sorte que le terme est presque devenu synonyme de « bande dessinée de super-héros », ce genre étant le genre prédominant aux États-Unis. En effet, les bandes dessinées de Disney ou celles des journaux sont rarement ou jamais appelées « comics » bien qu'étant américaines. Avec l'arrivée des bandes dessinées japonaises, appelées « manga », la tendance consistant à appeler « comics » la bande dessinée américaine de genre s'est renforcée.


Histoire de la BD américaine en express :

L'histoire de la bande dessinée américaine commence en 1842 avec la traduction d'une œuvre de Rodolphe Töpffer : The Adventures of Obadiah Oldbuck. Des artistes locaux s'emparent par la suite de ce nouveau média et créent les premières bandes dessinées américaines. Cependant, c'est le développement de la presse quotidienne qui permet à celle-ci de toucher un lectorat important avec les comic strips. Les premières années sont celles de la mise en place de codes canoniques de la bande dessinée (personnage récurrent, phylactères, etc.) et des premiers genres (family strips, récits d'aventures). Des personnages acquièrent une célébrité nationale et font l'objet d'adaptation trans-médiatiques tandis que les journaux se livrent un combat féroce pour avoir les auteurs les plus populaires.

La seconde évolution majeure est celle du comic book, en 1934, qui permet la diffusion de bande dessinée (d'abord des rééditions de comic strips) dans des supports dédiés. En 1938, lorsque Superman apparaît dans un de ces comic books, commence ce qui est appelé communément l'« âge d'or des comics ». Durant les années de guerre, les super-héros et l'animalier sont les genres les plus populaires. Suite au déclin des super-héros, de nouveaux genres se développent (western, romance, science-fiction, etc.) et touchent un lectorat toujours plus important. Au début des années 1950, avec l'émergence de la télévision, la vente de comic books commence à décliner. Parallèlement, ils subissent de nombreuses attaques quant à leur prétendue nocivité pour la jeunesse. L'instauration de la Comics Code Authority fait disparaître les séries policières et d'horreur incriminées. Les comic strips ne sont pas touchés par ces attaques, de même que les magazines.

En 1956 commence l'« âge d'argent des comics » avec la remise au goût du jour des super-héros Flash, Green Lantern par DC Comics. Si Dell Comics et ses bandes dessinées pour enfants reste la première maison d'édition de comic books, les genres autres que celui des super-héros commencent à décliner et de nombreux éditeurs ferment. Des super-héros très populaires, essentiellement créés par Stan Lee et Jack Kirby, apparaissent chez Marvel Comics. Celui-ci devient le premier éditeur de bande dessinée et le reste lors de la période suivante nommée l'« âge de bronze » (du début des années 1970 à 1985) pendant laquelle les histoires deviennent moins manichéennes alors que le comic book de super-héros assoit son hégémonie. La distinction entre ces deux périodes est souvent liée par les historiens à un évènement mais il s'agit plutôt d'une série de changements qui affectent plusieurs aspects du monde des comics. Dans le même temps apparaît la bande dessinée underground, qui, sur le plan esthétique, aborde des thèmes inédits et, sur le plan économique, s'appuie sur un nouveau modèle de diffusion. Les comic strips continuent à être diffusés dans tout le pays, certains connaissant une diffusion internationale, comme les Peanuts.

La période moderne apparaît d'abord comme un nouvel âge d'or lorsque des scénaristes et des dessinateurs recréent les personnages classiques ou lancent de nouvelles séries qui attirent des millions de lecteurs. Cependant, elle est ensuite marquée par un ensemble de crises qui menacent l'équilibre financier de nombreux acteurs. La bande dessinée alternative, fille de la bande dessinée underground se développe dans la lignée d'Art Spiegelman et son Maus. Le comic strip connaît quant à lui une crise de plus en plus marquée dans les années 2000 liée à celle de la presse dans son ensemble alors que dans le même temps se développent les webcomics, nés aux États-Unis. 
 



The American History of Comics
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #3 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 18 Juin 2013 18:02

Puisque Superman sera à l'affiche dans les salles de cinéma pour se faire un résumé du personnage :

Superman, l'encyclopédie


Citation:
 
A l'occasion de ses 75 ans, ce manuel richement illustré révèle toute l'histoire du célèbre homme de fer. De ses débuts dans Action comics en 1938, jusqu'au relaunch de 2012 et à l actualité 2013, voici l'ouvrage essentiel pour connaître et comprendre la naissance et l'essor d'un véritable mythe planétaire.
* Tout sur ses pouvoirs, ses costumes...
* Tout sur ses amis (Lois Lane, Supergirl, La Ligue de Justice, le chien Krypto, etc.)
* Tout sur ses redoutables ennemis (Lex Luthor, Brainiac, Doomsday, etc).
* Toute son histoire traitée de façon chronologique
Relié: 208 pages
Editeur : HUGINN MUNINN EDITIONS (7 juin 2013)
Langue : Français
Dimensions du produit: 27,6 x 23,2 x 2 cm
Environ 27 € 
 

A feuilleter en librairie


Pour ce faire une idée du contenu (la version US)




La biographie express (Source : Wikipédia & http://www.syfy.fr/dossier/superman-histoire-evolution-et-biographie) :

Citation:
 

Création
Superman est un super-héros de bande dessinée américain appartenant à l'Univers DC.

Créé en 1932 par l’écrivain américain Jerry Siegel et l'artiste canadien Joe Shuster tandis qu'ils habitaient tous deux à Cleveland, le personnage fut vendu à Detective Comics. Il apparaît pour la première fois dans un Action Comics en juin 1938. Le personnage est ensuite repris dans plusieurs pièces radiophoniques, émissions de télévision, films, comic strips et jeux vidéo.
La propriété légale du personnage a souvent été sujet à de nombreuses controverses. Siegel et Shuster ont par deux fois intenté un procès pour en récupérer les droits.


Intrigue
Originaire de la planète Krypton, Kal-El, alias Superman, dispose sur Terre d'une très large gamme de super-pouvoirs : invulnérabilité, super-force, super-vitesse, super-ouie, super-souffle, vision télescopique, vision à rayons X, vision thermique, vol...
L'origine de ces pouvoirs vient de la faible gravité terrestre par rapport à celle de Krypton et de l'influence des rayons de notre soleil jaune sur Superman. Ses cellules agissent comme des capteurs solaires qui lui permettent d'accumuler une quantité phénoménale d’énergie.
Élevé par la famille Kent, il deviendra Clark Kent, journaliste au Daily Planet, et arborera le fameux costume à cape bleu et rouge reconnaissable entre tous, Superman restant pour toujours la figure emblématique et absolue du super-héros...
Est-ce un oiseau? Est-ce un avion? Non ! C'est Superman !!!


Envoyé sur Terre par ses parents Jor-El et Lara-El pour échapper à la destruction de leur planète Krypton, Kal-El, encore bébé, est recueilli par un couple de fermiers de Smallville au Kansas, Jonathan et Martha Kent, qui vont l’élever comme leur propre fils et qu'ils prénommeront Clark.

Très vite, le jeune Clark développe des aptitudes hors du commun. Devenu adolescent, Clark va parcourir le monde pendant quelques années, utilisant de façon anonyme ses pouvoirs pour aider ceux qui en ont besoin. De passage à Metropolis, Clark utilise ses pouvoirs en public pour éviter une catastrophe et sauve la journaliste Loïs Lane. Désormais exposé à l'attention du public, Clark va assumer son nouveau rôle de super-héros en adoptant le surnom donné par Loïs : Superman.
Sous un costume portant le fameux « S » (emblème de sa famille kryptonienne), Superman va très vite devenir un modèle et le plus grand héros de la Terre.Sous son identité secrète de Clark Kent, il devient l'un des meilleurs journalistes d'un grand quotidien de Metropolis, le Daily Planet, où il travaille aux côtés de Loïs Lane. Après plusieurs années d'une relation ambiguë, Clark finira par épouser Loïs et lui révéler son secret.

Associé à d'autres héros tels Batman, Wonder Woman, Flash, Aquaman ou Green Lantern, il est l'un des membres fondateurs de la Ligue de Justice d'Amérique, destinée à juguler des menaces extrêmes. La JLA eut une ancêtre (la JSA, Société de Justice d'Amérique, créée en 1940) et connut de grands bouleversements, mais elle reste quoi qu'il arrive l'équipe phare de l'univers DC depuis ses débuts en novembre 1960.

Très vite, Superman s'oppose aux manigances d'un richissime homme d'affaires de Metropolis, Lex Luthor, qui va devenir son pire ennemi. Connaissant la vulnérabilité de Superman aux radiations de la kryptonite verte (roche de sa planète natale), Luthor n'a de cesse de vouloir l’éliminer. En vain... Seul Doomsday, une créature kryptonnienne emprisonnée sur Terre depuis des siècles, va finir par tuer Superman lors d'un terrible combat qui va dévaster Metropolis au début des années 90. Mais Superman sera ramené à la vie grâce à la technologie de sa forteresse de solitude, sa base secrète rassemblant tout ce qui lui reste de sa planète natale.

Superman a aussi découvert qu'il n'est pas le seul survivant de sa planète défunte. Kara, sa cousine, a elle aussi été envoyée sur Terre. Elle combat avec lui sous le nom de Supergirl.

Depuis ses débuts, Superman reste omniprésent dans la mythologie de l'univers DC, apparaissant dans de très nombreux titres lui étant dédiés ou non. Loin d'être un vétéran obsolète, il continue d'être impliqué dans tous les grands événements qui bouleversent cet univers, y jouant même souvent un rôle décisif et primordial. Son parcours éditorial est gigantesque, et les plus grands artistes ont fait vivre ce personnage devenu une institution.

Dans les années 60, le concept de multivers DC voit le jour, avec Terre I et Terre II (donc deux réalités parallèles), en relation directe avec Superman puisque puisque le but fut de rajeunir le personnage et d'exploiter le héros Superboy. C'est ce postulat qui engendra plus tard le séisme de Crisis on infinite Earths, bouleversant à jamais la cohérence de l'univers DC et la vie de Superman (les réalités des deux Terres n'en formant plus qu'une). C'est John Byrne qui reprendra ensuite le personnage pour refonder son histoire et lui donner un nouveau départ dans Man of Steel, en 1986. Depuis l'épisode historique de sa mort en 1992 puis de sa résurrection, Superman n'a cessé d'inspirer les plus grands, dans des récits mythiques qui ont marqué les esprits : Kingdom Come, en 1996, par Mark Waid et Alex Ross, ou plus récemment le magnifique All-Star Superman signé Grant Morrison et Frank Quitely.





Superman - Les adaptations

Superman est avant tout un personnage de bande dessinée. Apparu dans le numéro 1 d'Action Comics en juin 1938, il est toujours publié aux États-Unis par l'éditeur DC Comics. Créé par Joe Shuster et Jerry Siegel à une époque coincée entre la crise et la guerre, Superman redonnera espoir et fera rêver en incarnant la justice et de la liberté : désormais, un surhomme veillait sur l'Amérique. Le succès fut si énorme que Superman eut droit à sa propre publication et parut en strips dans la presse dès 1939. Il n'est donc pas surprenant que le personnage ait été rapidement adapté en films, dessins animés et même en pièces radiophoniques dès les années 40.

Superman a tout d'abord fait l'objet d'adaptations en dessins animés. Entre 1941 et 1943, les frères Max et Dave Fleischer réalisèrent une série de 17 épisodes pour la Paramount. Puis entre 1996 et 2000, via les 53 épisodes de Superman, l'Ange de Metropolis, ou apparaissant dans certains épisodes de La Ligue des Justiciers.

Ses premières apparitions au cinéma datent de 1948, sous la forme de serials (films courts à épisodes) avec Kirk Alyn dans le rôle-titre. De nouveaux serials et les premiers longs-métrages arriveront dans les années 50, avec George Reeves.
Mais son plus célèbre interprète reste à ce jour Christopher Reeve, qui incarna Superman à 4 reprises en 10 ans, entre 1978 et 1987, sous la direction de Richard Donner, Richard Lester et Sydney J. Furie. Le casting était grandiose, avec Marlon Brando, Gene Hackman, Glenn Ford, et Margot Kidder dans le rôle de Loïs Lane.
Le demi-succès de Superman returns, réalisé en 2006 par Bryan Singer avec Brandon Routh dans le rôle de Superman, n'empêche pas Hollywood de s'intéresser encore à lui. En effet, un deuxième volet est en préparation, envisagé plus comme un nouveau départ qu'une suite de Superman returns.

Superman a aussi fait l'objet de plusieurs adaptations télé. Si la première date de 1950 (The New Adventures of Superman), les plus fameuses sont Loïs et Clark : les Nouvelles Aventures de Superman (1993-1997) et Smallville, débutée en 2001.
Mêlant comédie sentimentale et super-aventures, le succès de Loïs et Clark a notamment lancé la carrière de l'actrice Teri Hatcher.
Basée sur la découverte progressive de ses pouvoirs et de ses origines, la série Smallville développe depuis 2001 les aventures adolescentes de Kal-El/Clark Kent avant qu'il ne devienne Superman (interprété par Tom Welling). Elle en est à sa 9ème saison, preuve de l'intérêt d'une nouvelle génération de fans... 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #4 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 19 Juin 2013 12:20

Un petit documentaire avec pour sujet Superman. Pour les anglophones.

Look Up in the Sky The Amazing Story of Superman Documentary (de Kevin Burns - 2006)

Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #5 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 26 Avr 2014 16:31

Mise à jour du lien de la vidéo précédente, toujours en anglais :

Look Up In The Sky! The Amazing Story Of Superman
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #6 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 26 Avr 2014 17:05

Loin de l'univers des super-héros, une oeuvre pour public averti : Y, le Dernier homme (en VO Y, The Last Man) de Brian K. Vaughan (scénario), et Pia Guerra (dessin).






Synopsis :
Citation:
 

Yorick est un jeune artiste de l’évasion, chômeur, actuel maître d'un capucin mâle indiscipliné baptisé Esperluette et amoureux d'une splendide blonde (Beth) qui vit en Australie. Au moment où il se décide à la demander en mariage au téléphone, tous les porteurs du chromosome Y de la planète meurent, à l'exception de Yorick et Esperluette.

Ils doivent désormais survivre, à la recherche d'une explication, alors que les femmes se réorganisent pour vivre sans les hommes. Le héros se retrouve ainsi isolé, dans un monde gouverné par les femmes. Il cherche à découvrir l'origine du fléau, avec l'aide de l'agent 355 du Culper Ring, une agence gouvernementale secrète, du Dr. Mann, biologiste, spécialiste du clonage humain, et d'Esperluette, son petit singe malicieux.
 
 


Publication US de Septembre 2002 à Juillet 2008 avec 60 tomes en prépublication mensuelle , regroupés en 10 tomes pour la publication française:
1. Y , le dernier homme
2 Un petit coin de paradis
3. Un petit pas
4. Stop/Encore
5. Alliance contre nature
6. Ente filles
7. Le scoop
8. la monnaie de singe
9. Terre mère
10.Trajets d'Y

Intrigue suffisamment bien ficelée pour garder l'attention du lecteur tout le long.
Je me suis demandé si c'est pas à la lecture de cela que certains on décider d’œuvrer pour plus de présence féminine dans tous les milieux professionnels. .

Petit court métrage inspirée de l’œuvre (1er tome pour être précise) , réalisée par Christian Cardona :

Y: The Last Man Rising [Fan Film]


Citation:
 
Publiée le 11 juil. 2012

Based on one of the most critically acclaimed comics of all time. A mysterious plague has wiped out all men on the planet, and women are left to pick up the pieces of society. The only surviving man is Yorick, an amateur escape artist who is the key to the continual survival of the human race. Special Agent 355 is tasked to protect his life at all costs. Luckily, she's really good at her job...

IGN and Drake 1129 Productions are proud to present this new short film, made by super fans of the comic. It covers the initial plague that kills any mammal with a Y chromosome (except Yorick and his trusty monkey companion, Ampersand) and an awesome fight between Agent 355 and a fanatical group of Amazons.

Directed and Written by Christian Cardona
Produced by Kent King and Christian Cardona

Yorick......................Travis Quentin Young
Agent 355................Kent King
Hero........................Rebecca Marshall
Roxy........................Vida Guerra
Victoria....................Traci Dinwiddie

Song: Rise
Artist: DJ Adam 12 (Performed by Chole Leighton)
Download it here: http://soundcloud.com/dj-adam-12/rise

This fan film is not endorsed by or affiliated with DC Comics/ Vertigo, Warner Bros Studios, or the original creators of the comic, Brian K Vaughan & Pia Guerra. You should read the original comic though -- it's really, really good. 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #7 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 31 Aoû 2015 16:41

En cours de publication, au format numérique, roman graphique fantastique :
The Pack de Paul Louise-Julie


Existe en VF
Synopsis du tome 1:
Citation:
 

Ancien Assassin, Khenti, est maintenant un fugitif du Royaume du Lotus. Son seul espoir est de retrouver son frère Nekhet et de se réfugier en Nubie. Cependant, il se rend bientôt compte qu'il existe des choses beaucoup plus dangereuses que des soldats dans les marais égyptiens...
 
 
[/quote]
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #8 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 12 Déc 2016 14:37

La BD Luke Cage a eu droit, en 2016, à son adaptation télé par la chaine Netflix. La première saison comporte 16 épisodes :



Playlist de vidéos promotionnelle de la chaine autour de la série : https://www.youtube.com/watch?v=AA3REG2An8E&list=PLvahqwMqN4M2JezC8EVuR-RUlwIlvi0l8
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #9 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 18 Jan 2018 15:20

Adaptation ciné : Black Panther (2018) de Ryan Coogler

Marvel Studios' Black Panther - Official Trailer



Citation:
 
Après avoir participé à l'affrontement entre Iron Man et Captain AmericaN 1, le roi T'Challa retourne chez lui dans la nation africaine reculée mais technologiquement avancée du Wakanda, pour servir son pays en tant que nouveau roi. Cependant, le pouvoir de T'Challa va bientôt être défié par des factions de son propre pays. Quand deux ennemis conspirent pour détruire le Wakanda, la Panthère noire doit s'allier à l'agent de la CIA Everett K. Ross et aux membres du Dora Milaje, les forces spéciales du Wakanda, pour éviter que le pays soit emporté dans un conflit mondial. 
 




Playlist de vidéos promotionnelles https://www.youtube.com/watch?v=mSAgLsrZG2Q&index=6&list=PLK5HARgNfgj-ALIa2xPLXBzX8Vq9OoUU6
Distribution :

Chadwick Boseman : T'Challa / la Panthère noire
Michael B. Jordan : Erik Killmonger (en)
Lupita Nyong'o : Nakia
Martin Freeman : Everett K. Ross
Danai Gurira : Okoye
Forest Whitaker : Zuri
Andy Serkis : Ulysses Klaue
Angela Bassett : Ramonda
Daniel Kaluuya : W'Kabi
Isaac de Bankolé : un membre des Dora Milaje
Sterling K. Brown : N'Jobu
Florence Kasumba : Ayo
John Kani : T'Chaka
Winston Duke : M'Baku / l'Homme-singe
Letitia Wright : Shuri
Nabiyah Be : Tilda Johnson
Sydelle Noel
Atandwa Kani
Bambadjan Bamba : le chef de la milice


Pour revenir à l’œuvre initial par son auteur d'origine:


Black Panther : Le monde va disparaître ! de Jack Kirby (2018 - Réédition de 1977)


Introduction:
Citation:
 
Le souverain du Wakanda s'est associé à un collectionneur nommé Mr. Little afin de retrouver la grenouille de cuivre. Celle-ci se trouve chez un riche propriétaire. Alors qu'ils s'y rendent, ils le retrouvent mort, tenant l'objet rare qu'ils souhaitent. Ils ont à peine le temps de le saisir qu'un homme en armure débarque et agresse la Panthère Noire. Heureusement, T'challa est doué au combat et repousse l'ennemi, qui prend la fuite. Little raconte ensuite à son compagnon que la grenouille de cuivre n'est pas un objet lambda. C'est une machine temporelle et l'homme souhaite la replacer dans son antre d'origine : le tombeau du Roi Salomon. repartant en hélicoptère, ils sont pistés puis attaqués par un autre engin volant puis par des hommes armés. Parvenant à s'en sortir et atteindre l'entrée de la base de Little, T'challa et le collectionneur sont accueillis par des sbires de la Princesse Zanda, une concurrente de Little et qui met sa fortune au service de ses ambitions !  
 


En complément,en anglais une sélection d'intrigues de la bande dessinée:

Marvel Top 10 Black Panther Stories
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #10 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 18 Jan 2018 15:52

toujour au format BD mais en plus récent :


La panthère noire (2017 - VO : Black Panther, book 1: A Nation Under Our Feet, part 1 [2016]) de Ta-Nehisi COATES et Brian Stelfreeze


Quatrième de couverture du tome 1 :

Citation:
 
Au Wakanda, un État africain à la pointe de la technologie, le mécontentement de la population risque de mener le pays à la guerre civile. Avant que les ennemis de la nation ne mettent à feu et à sang le cœur de l'Afrique, la Panthère Noire devra faire un choix : être un héros pour l'humanité ou un monarque pour son peuple. 
 


Bande annonce en anglais :

Black Panther: A Nation Under Our Feet Book 1 Trailer

Citation:
 

Ajoutée le 2 sept. 2016

A new era begins for the Black Panther! MacArthur Genius and National Book Award-winning writer T-Nehisi Coates (BETWEEN THE WORLD AND ME) and artist Brian Stelfreeze take the helm, confronting T'Challa with a dramatic upheaval in Wakanda that will make leading the African nation tougher than ever before.

When a superhuman terrorist group that calls itself The People sparks a violent uprising, the land famed for its incredible technology and proud warrior traditions will be thrown into turmoil. If Wakanda is to survive, it must adapt--but can its monarch, one in a long line of Black Panthers, survive the necessary change? Heavy lies the head that wears the cowl!
Don't miss BLACK PANTHER: A NATION UNDER OUR FEET BOOK 1, available in print & digital wherever books are sold! 
 


Série de vidéos promotionnelles :
https://www.youtube.com/watch?v=BC6LbbtGqTE&list=PLK5HARgNfgj8aeW9hPvPHthPFvu299AZE&index=1
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 70
Messages: 7715
Localisation: PACA
 #11 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: L'univers des comics US : BD, animations, films...   Posté le: 07 Fév 2018 19:07

BLACK PANTHER Bandes Annonces VF (Marvel - Sortie française au cinéma le 14 février 2018)



Autour du film en VOSTF avec extrait en VF:

Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Littérature - Art - Culture: L'univers des comics US : BD, animations, films... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2018
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Loto | Vidéos | Archives