Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !
Aller à la page 1, 2  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE ! S'abonner au Flux Rss Actualités Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent ::   A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Actualités:   Sujet: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !

Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #1 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 14 Juin 2018 19:07

Ce sujet globale sera une suite d'interviews, de reportages et de déclarations concernant ces nombreux problèmes qui touchent les populations de ces îles et les réponses apportées par le gouvernement, les politique,etc... .

- Commençons par la réaction du ministre l'écologie et des outre-mer quand une journaliste de Guadeloupe 1ere leur demande leur avis sur le problème du chlordécone :

https://www.facebook.com/guadeloupela1ere/videos/1967454436606409/


- Revenons aux sargasses jetées dans les bâtiments de la préfecture en Martinique par une population exaspérée et la réaction policière :
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #2 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 15 Juin 2018 01:00

Le centre aquatique du Lamentin interdit aux mineurs à cause de la brume de sable
Le Centre Aquatique Communautaire du Lamentin annule ses cours du mercredi après-midi (13 juin 2018) à cause de l'importante brume de sable.

https://www.rci.fm/infos/risques-naturels/le-centre-aquatique-du-lamentin-interdit-aux-mineurs-cause-de-la-brume-de?utm_source=Sociallymap&utm_medium=Sociallymap&utm_campaign=Sociallymap
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #3 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 15 Juin 2018 01:03

Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #4 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 15 Juin 2018 01:07

Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #5 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 15 Juin 2018 01:13

Santé : la Martinique se mobilise pour le CHUM
https://www.facebook.com/AntillesTelevision/videos/1717340331636580/
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #6 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 15 Juin 2018 01:25

Crise au CHU de Guadeloupe l'UGTG (Elie DOMOTA) dépeint une situation d'Urgence Sanitaire :
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #7 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 15 Juin 2018 01:29

La souffrance est quotidienne à cause des sargasses :
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7837
Localisation: PACA
 #8 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 19 Juin 2018 12:04

Waouh!
Concernant les sargasses , je n'avais pas connaissance de la gravité de la situation local.
Merci pour le sujet Belboug!

Lien vers un petit article illustré sur le sujet Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d'algues ? - Le Parisien - 07 juin 2018 par Ronan Tésorière.

Sur les site US Facebook et Twitter , la préfecture de Martinique a posté une Synthèse des moyens engagés ce lundi 18 juin 2018 dans la lutte contre les #sargasses. https://twitter.com/prefet972/status/1008837828594323462

En moins active/effectif , sur le site officiel de la préfecture, le Plan Sargasses : les mesures annoncées par Nicolas Hulot et Annick Girardin - Mise à jour le 16/06/2018

Citation:
 
Nicolas Hulot et Annick Girardin ont annoncé une série de mesures pour mettre en place le ramassage en moins de 48h.

Les ministres Nicolas Hulot et Annick Girardin ont annoncé une série de mesures pour qu'à terme, le ramassage des sargasses s'effectue en moins de 48h après leur échouage.
Depuis 4 mois, les îles des Antilles sont confrontées à des échouages réguliers de sargasses, dont la prolifération entraîne des risques sanitaires et des dommages économiques aux riverains, aux acteurs socio-professionnels et aux collectivités.

Nicolas Hulot, ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire et Annick Girardin, ministre des Outre-mer, ont annoncé, après avoir rencontré élus et riverains, une série de mesures pour faire face à cette situation exceptionnelle. Ces mesures pour la Guadeloupe, les îles du Nord, la Martinique et la Guyane, seront financées à hauteur de 10 millions d'euros par l'Etat, et permettront d'accompagner les investissements et les opérations de ramassage des collectivités territoriales concernées.

Les annonces des deux ministres sont structurées autour de 4 objectifs :

Accélérer la mise en place du réseau de suivi et de prévision des échouages, ainsi que le réseau sanitaire de suivi des émanations de gaz liées à la décomposition des algues et les risques potentiels sur la santé.

Mettre en place avec l'ensemble des collectivités touchées par les sargasses des solutions de collectes permettant d'intervenir en moins de 48h pour éviter la décomposition des algues.

Renforcer la recherche et l'innovation ainsi que la coopération régionale et internationale pour apporter des réponses sur la question de l'origine des algues ainsi que pour évaluer les bonnes pratiques mises en place par nos principaux partenaires.

Accompagner les citoyens et les entreprises touchés par les sargasses pour limiter les pertes économiques, en lien avec les assureurs qui pourront proposer d'inscrire désormais le risque sargasse dans les contrats d'assurance.


Nicolas Hulot et Annick Girardin ont donc annoncé :


Concernant la détection et suivi sanitaire des sargasses

La mise en place de capteurs permettant de réaliser des mesures en direct des dégagements de H2S et d'ammoniac. 22 capteurs sont en cours d'installation en Guadeloupe, et un site internet donnera les mesures en direct, pour renforcer la transparence et l'information de la population.

Une étude scientifique ECOSAR sera lancée en juillet par l'Université Antilles Guyane pour mieux documenter la composition des sargasses afin de faciliter leur valorisation (avec l'appui de l'ADEME 350 000 euros et des collectivités locales)

Le renforcement du réseau de suivi et d’échouage des sargasses par satellite, doté de 300 000 euros pour continuer à améliorer la prévision et le suivi des nappes qui dérivent vers les Antilles et qui présentent un risque d’échouage. Ce réseau de suivi permettra de mieux anticiper les arrivées de sargasses, et donc d'aider les collectivités à s'y préparer.

La mise en place d'un site internet unique regroupant les informations des différents partenaires permettant la publication des bulletins de prévision d'arrivée des sargasses, le niveau d’émissions de particules liées à la décomposition des algues sites par sites, et permettant le signalement par les citoyens et les professionnels de la mer des échouages de sargasses.

La mise à disposition de données pour permettre la diffusion chaque jour sur les médias locaux de bulletin sargasse permettant d'informer au mieux les citoyens, en toute transparence.


Concernant l'organisation de la collecte, la mobilisation des ressources humaines et la valorisation des sargasses

La poursuite du soutien exceptionnel aux collectivités à la fois en termes d'investissements (achat de machine) et de fonctionnement (prestations de ramassage, mobilisation des entreprises) pour le ramassage des algues échouées. 3 millions d'euros ont été engagés depuis 2 mois en Guadeloupe et en Martinique, et ont permis d'obtenir des résultats encourageants. L’État apportera 3 millions d'euros supplémentaires pour continuer de faire face à l'urgence.

Les deux ministres ont demandé au préfet coordinateur chargé des Sargasses d’étudier la mise en place d'une réserve citoyenne prenant la forme de brigades vertes afin que des équipes de collectes soient mobilisables rapidement en cas d'arrivée massive de sargasses.

Pour équiper les collectivités en matériel de collecte pour les algues, sur les plages, dans les ports et en mer, l’État s'engage dans un grand plan d'investissement de 8-10 millions sur 2018-2019 d'euros financé à moitié par dotation de l’État (part État 4-5 millions), le reste venant en cofinancement de l'Union Européenne et des collectivités. Ces moyens devront permettre à toutes les collectivités touchées d'avoir rapidement les moyens de collecter les sargasses en moins de 48h.

Ces dispositions viendront s'appuyer sur le nouvel appel à projets ADEME centré sur les technologies de ramassage en proche côtier pour les zones difficiles d'accès et la valorisation de la biomasse autour de nouvelles pistes (bio-plastique, charbons actifs, etc.) doté d'un million d'euros.


Concernant le soutien et l'accompagnement des entreprises et des citoyens :

L’État mobilisera l'ensemble des outils d'accompagnement aux entreprises : moratoire sur les charges fiscales et sociales, suspension des procédures de recouvrement, délais de paiement pour le RSI, dispositifs de chômage partiel…

Un dialogue avec les compagnies d'assurance permettra d'inscrire à l'avenir le risque sargasse dans les contrats d'assurance, pour prendre en charge les dégâts qui peuvent être causés par les sargasses, comme les pannes d’électroménagers ou d'appareils électroniques. Des dispositifs d'urgence pour cette année sont à l’étude pour les dégâts déjà causés.


Coopération et recherche au niveau régional et international

Enfin, pour renforcer la coopération régionale et internationale en matière de lutte contre cette pollution, l’État soutiendra l'organisation de plusieurs colloques et manifestations scientifiques permettant le partage d'information et de solutions à l’échelle des Caraïbes.
 
 


Je vais tenter de ne pas sourire avec moquerie à la vue de la #Politique-pose , qui illustre la page.

Si elle existent, les structures locales de traitement de ce type de déchet peuvent-elles faire face à cette masse de production marine?

Edit: pages de la préfecture de Guadeloupe consacré aux Sargasses : http://www.guadeloupe.pref.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Dossier-Sargasses
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #9 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 20 Juin 2018 19:31

Une petite piqûre de rappel pour tous ceux et celles qui ignorent encore ce qu'est le chlordécone et ses conséquences sur les populations Antillaises (Martinique, Guadeloupe)

Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #10 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 27 Juin 2018 19:20

Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 71
Messages: 7837
Localisation: PACA
 #11 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 09 Juil 2018 10:17

Martinique - Sargaces


Citation:
 
Trois entreprises sont autorisées à produire du compost avec des sargasses
Trois entreprises martiniquaises ont l'autorisation de produire du compost avec des sargasses. Du compost qui peut déjà être commercialisé.
RCI.FM | le 28/06/2018 à 10:58
Par Karl Lorand et Florin Hossu

Les recherches et les expérimentations se poursuivent pour savoir quoi faire des dizaines de tonnes qui sargasses qui s'échouent sur nos côtes.

L'une des pistes privilégiées consiste à transformer les algues brunes en compost. Une transformation particulièrement surveillée puisqu'il a été révélé que les sargasses contiennent de l'arsenic, des métaux lourds et surtout du sel de mer qui brûle les sols. La Direction de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Forêt a d'ailleurs déconseillé l'utilisation directe des sargasses de manière prolongée comme engrais agricole.

Pourtant trois entreprises ont été autorisées à produire du compost à base de sargasses. Il s'agit de la société Holdex au François, Idex au centre de valorisation organique du Robert et la Société Martiniquaise des Eaux à Ducos. Elles incorporent des algues sargasses dans leur compost à base de bagasse, de déchets verts ou de boue d'épuration.

Accompagnées par l'Ademe dans le cadre d'un appel à projet, la production de ces entreprises est très surveillée assure la DEAL. "Elles ont des arrêtés préfectoraux. Elles ont été suivies par l'ADEME pour faire l'expérimentation d'incorporer des algues sargasses dans leur recette de compost. Il ne s'agit pas d'une originalité Holdex. Là où il y a confusion, c'est que en parallèle de cette incorporation de sargasses, l'entreprise a sollicité des aides pour son extension. Tous les lots de compost qui sortent sont analysés notamment leur teneur en métaux lourds et en arsenic", explique Nicolas Fourrier, Chef du service Risque Energie Climat à la DEAL.

Une partie de ce compost est déjà commercialisé. Il peut contenir jusqu'à 10% de sargasses.

Une démarche soutenue par la préfecture. Dans une plaquette diffusée hier sur sa page facebook la préfecture déconseille l'utilisation directe des sargasses sur les sols. "Les sargasses brutes fraîches ou stockées pendant un moment avant leur épandage n'ont pas d'effet fertilisant", peut on lire. Plus que les métaux lourds, c'est la forte teneur en sel des sargasses qui les rend dangereuse à long terme pour nos sols selon les services de l'Etat.

Un programme d’études et de recherches mené par les acteurs locaux, l'Université des Antilles et le CNRS pour mieux comprendre l'origine, la prolifération et à terme la valorisation des sargasses est en cours de lancement. Il s'agit du programme Ecosar. La société Holdex a l'obligation de contribuer aux recherches scientifiques sur les sargasses.
 
 


En complément une brochure de la préfecture de Martinique qui déconseille l'usage des sargasses en épandage direct.
http://www.martinique.pref.gouv.fr/content/download/12249/92040/file/IT2_AFF_SARGAS_60x40_mai2018%20V%20def.pdf
Source : http://www.martinique.pref.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-sante-publique/Sargasses/Sargasses-et-Agriculture


Les personnes en charge des ses problématiques devront s'atteler à trouver des solutions durables qui ne soient en rien néfaste à long et à moyens termes.
Certains catastrophes sanitaires passées (notamment du fait d'une trop grand complaisance vis à vis des intérêts économiques au détriment du bien être de tous) devrait assurément amener la population à se montrer très suspicieuse et attentive.
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #12 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 13 Juil 2018 19:58

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/population-guadeloupeenne-presqu-entierement-contaminee-chlordecone-608659.html

La population guadeloupéenne presqu'entièrement contaminée par le chlordécone
5% de la population, soit 20 000 Guadeloupéens, présentent des taux d'imprégnation extrêmement élevés. Les derniers résultats des études menées confirment l'ampleur de la contamination par le chlordécone.


Il y a des signes qui ne trompent pas et les millions d'Euros déversés par les gouvernements successifs depuis le début de la crise dans les différents plans CHLORDECONE ne suffiront à couvrir ce scandale sanitaire ni a se racheter une conduite… Et l'un des ces signes nous vient de la plus haute autorité de la santé publique en France.

Avant d’être dévoilée en Octobre prochain, les résultats de l’étude KANNARI continuent de nous être distillés, goûte à goûte, sans doute pour faciliter leur digestion. Cette étude croise les prélèvements sanguins des personnes qui y ont participé à leurs habitudes alimentaires ;
En juin nous apprenions donc que 95% des Guadeloupéens étaient contaminés par le pesticide.
Hier, à l'occasion du passage aux Antilles du Professeur François Bourdillon, Directeur général de la Santé Publique, qui a participé au comité de pilotage du plan Chlordécone 3 en Martinique Mardi, on a découvert que 5% de la population présente des taux d'imprégnation extrêmement élevés. 20 000 Guadeloupéens donc, et les pêcheurs, comme les ouvriers de la banane, sont en 1ère ligne.

François Bourdillon, Directeur général de Santé Publique nous avoue donc que, ni depuis la fin des années 90 et la révélation du scandale, ni même 2014 et le début de l’étude KANNARI, l’état français n'a trouvé bon de faire l'acquisition du matériel pour évaluer les taux d'imprégnation de la Chlordécone aux Antilles et de son petit million d'habitant.
Grace aux Belges, on sait donc que 95% de la population est contaminée et que 5% d'entre elle présente des taux particulièrement élevé ; certainement au dessus du micro gramme par litre de sang qui constitue selon le professeur Luc Multigner, le seuil au-delà duquel la probabilité de déclencher un cancer de la prostate est multipliée par 1,8. Un facteur de risque supplémentaire… ou sacrifice supplémentaire en lisant entre les lignes, François Bourdillon

Reste que la population ne l'entend pas de cette oreille et l'a fait savoir au patron de la santé publique a travers des échanges hier. D'autre études devraient être menés dont une sur les travailleurs de la banane déjà bien avancée.
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #13 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 13 Juil 2018 19:58

https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/population-guadeloupeenne-presqu-entierement-contaminee-chlordecone-608659.html

La population guadeloupéenne presqu'entièrement contaminée par le chlordécone
5% de la population, soit 20 000 Guadeloupéens, présentent des taux d'imprégnation extrêmement élevés. Les derniers résultats des études menées confirment l'ampleur de la contamination par le chlordécone.


Il y a des signes qui ne trompent pas et les millions d'Euros déversés par les gouvernements successifs depuis le début de la crise dans les différents plans CHLORDECONE ne suffiront à couvrir ce scandale sanitaire ni a se racheter une conduite… Et l'un des ces signes nous vient de la plus haute autorité de la santé publique en France.

Avant d’être dévoilée en Octobre prochain, les résultats de l’étude KANNARI continuent de nous être distillés, goûte à goûte, sans doute pour faciliter leur digestion. Cette étude croise les prélèvements sanguins des personnes qui y ont participé à leurs habitudes alimentaires ;
En juin nous apprenions donc que 95% des Guadeloupéens étaient contaminés par le pesticide.
Hier, à l'occasion du passage aux Antilles du Professeur François Bourdillon, Directeur général de la Santé Publique, qui a participé au comité de pilotage du plan Chlordécone 3 en Martinique Mardi, on a découvert que 5% de la population présente des taux d'imprégnation extrêmement élevés. 20 000 Guadeloupéens donc, et les pêcheurs, comme les ouvriers de la banane, sont en 1ère ligne.

François Bourdillon, Directeur général de Santé Publique nous avoue donc que, ni depuis la fin des années 90 et la révélation du scandale, ni même 2014 et le début de l’étude KANNARI, l’état français n'a trouvé bon de faire l'acquisition du matériel pour évaluer les taux d'imprégnation de la Chlordécone aux Antilles et de son petit million d'habitant.
Grace aux Belges, on sait donc que 95% de la population est contaminée et que 5% d'entre elle présente des taux particulièrement élevé ; certainement au dessus du micro gramme par litre de sang qui constitue selon le professeur Luc Multigner, le seuil au-delà duquel la probabilité de déclencher un cancer de la prostate est multipliée par 1,8. Un facteur de risque supplémentaire… ou sacrifice supplémentaire en lisant entre les lignes, François Bourdillon

Reste que la population ne l'entend pas de cette oreille et l'a fait savoir au patron de la santé publique a travers des échanges hier. D'autre études devraient être menés dont une sur les travailleurs de la banane déjà bien avancée.
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #14 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 13 Juil 2018 20:02

https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/activistes-moun-appellent-porter-plainte-contre-responsables-empoisonnement-au-chlordecone-608637.html

Les activistes de "Moun" appellent à porter plainte contre les responsables de l'empoisonnement au chlordécone
Dans une vidéo publiée ces dernières heures sur les réseaux sociaux, Olivier Bérisson, le président du groupe activiste "Moun", invite les habitants à porter plainte contre les responsables de cet empoisonnement au chlordécone en Martinique.


En Martinique (comme en Guadeloupe), les sols sont contaminés pour plusieurs années par le chlordécone, un pesticide ultra-toxique, un perturbateur endocrinien reconnu comme neurotoxique, reprotoxique (pouvant altérer la fertilité) et classé cancérogène possible dès 1979 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les perturbateurs endocriniens font partie de notre environnement et de notre quotidien en Martinique. Ils agissent sur la thyroïde, le pancréas ou les (...) et peuvent avoir des conséquences comme les troubles de la fécondité par exemple. Le terre est polluée, l'eau également, la chaîne alimentaire est touchée...La mobilisation vient tous azimuts désormais pour informer et dénoncer.

La colère s'exprime notamment par la voix des activistes de "Moun", Olivier Bérisson, le président du groupe, invite les habitants de l'île à porter plainte contre les responsables de cet empoisonnement au chlordécone en Martinique, ce vendredi (13 juillet 2018).


En Martinique (comme en Guadeloupe), les sols sont contaminés pour plusieurs années par le chlordécone, un pesticide ultra-toxique, un perturbateur endocrinien reconnu comme neurotoxique, reprotoxique (pouvant altérer la fertilité) et classé cancérogène possible dès 1979 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les perturbateurs endocriniens font partie de notre environnement et de notre quotidien en Martinique. Ils agissent sur la thyroïde, le pancréas ou les (...) et peuvent avoir des conséquences comme les troubles de la fécondité par exemple. Le terre est polluée, l'eau également, la chaîne alimentaire est touchée...La mobilisation vient tous azimuts désormais pour informer et dénoncer.

La colère s'exprime notamment par la voix des activistes de "Moun", Olivier Bérisson, le président du groupe, invite les habitants de l'île à porter plainte contre les responsables de cet empoisonnement au chlordécone en Martinique, ce vendredi (13 juillet 2018).

"Moun" invite à porter plainte

"Nou ka apelé moun matinik a fè nich fonmi rouj a dézè laprémidi", indique Olivier Berisson. Rendez vous au jardin Desclieux à Fort-de-France (14h). Les organisateurs recevront un modèle de plainte à déposer au palais de justice.

Une gestion de l'État mise à mal

Cette mobilisation de "Moun", intervient quelques jours après les déclarations d'Eric Godard, l'ancien chargé de mission de plan chlordécone en Martinique, qui parle d'une mauvaise évolution de la façon dont le dossier est traité par l'État. Moins de transparence, moins d'actions concrètes. C'est ainsi qu'il dénonce : "des déclarations contradictoires révélant une certaine distance avec la vérité et les faits n'ont conduit qu’à discréditer toujours plus la parole de l’État"...
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #15 Actualités:   Sujet du message: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE !   Posté le: 13 Juil 2018 20:04

L'ancien délégué interministériel chlordécone en Martinique dénonce la gestion actuelle du dossier
La déclaration, en interne, de l'ancien chargé de mission de plan chlordécone, Éric Godard circule depuis quelques jours. Le fonctionnaire y dénonce la gestion du risque et de la communication, et même une certaine "distance avec la vérité".


on nom est associé au chlordécone depuis plus de 20 ans. Eric Godard, ingénieur à l'Agence Régionale de Santé, autrefois DSDS, est l'un de ceux qui dans les années 2000, alertait sur la pollution des rivières au chlordécone.

Autrefois chargé de mission interministériel, ses publications sont innombrables. Et c'est encore lui qui, il y a quelques mois, révélait l'augmentation des taux de chlordécone dans la viande et la volaille.

Les déclarations ont "fuité"
Autant dire que sa déclaration qui circule actuellement pèse lourd. Faite en interne lors d'une réunion de cadres, "elle a fuité", et notamment sur les réseaux sociaux. Dans ce courrier, Éric Godard parle d'une mauvaise évolution de la façon dont le dossier est traité. Moins de transparence, moins d'actions concrètes. C'est ainsi qu'il dénonce : "des déclarations contradictoires révélant une certaine distance avec la vérité et les faits n'ont conduit qu’à discréditer toujours plus la parole de l’État".

"On a déjà assez de problèmes comme ça", lui aurait répondu un chef de service !

Le fonctionnaire raconte comment dans son travail, il a parfois été en butte à des résistances incompréhensibles. Ainsi, lorsqu'il demandait en 2002 le recensement des travailleurs agricoles exposés, "on a déjà assez de problèmes comme ça", lui aurait répondu un chef de service !

Éric Godard s'interroge également sur l'influence d'intérêts économiques dans la gestion du dossier.
À la veille de la retraite, il exhorte l'administration à cesser d'avoir plus peur du chlordécone que les populations concernées, pour soutenir une gestion "honnête et transparente".

C'est la deuxième fois que la contestation émane ainsi de l'intérieur de l'ARS. En début d'année, le syndicat CDMT avait pris des positions similaires dans une lettre ouverte.
https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/ancien-delegue-interministeriel-chlordecone-martinique-denonce-gestion-actuelle-du-dossier-607247.html
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Chlordécone, sargasses, brumes de sables, les hôpitaux aux Antilles...ON CRÈVE ! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2018
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives