Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Fait divers
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 25, 26, 27  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Fait divers S'abonner au Flux Rss Actualités Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Actualités:   Sujet: Fait divers

Jârvis
Classe Affaire Classe Affaire



Genre: Homme
Inscrit le: 28 Fév 2004
Sujets: 184
Messages: 16301
Localisation: Sur la route ...
 #376 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 08 Jan 2012 23:37

sengajfa a écrit:
 
Jalousie maladive quand tu nous tiens...

"Tuée à cause d'une photo de.... Francky Vincent"!


Citation:
 
Un homme de 64 ans a tué son épouse de 57 ans, à coups de massette vendredi, vers 23 heures, à leur domicile de Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Il aurait reproché à sa femme d'avoir pour amant Francky Vincent, parce qu'elle était en possession de la photo du chanteur de zouk antillais dans son sac à main.
Le meurtrier d'origine ghanéenne a fait l'objet d'une hospitalisation d'office en service psychiatrique à l'hôpital de Gonesse. L'enquête de police a été confiée à la sûreté départementale du Val-d'Oise.
 
 


source: http://www.leparisien.fr/garges-les-gonesse-95140/tuee-a-cause-d-une-photo-de-francky-vincent-08-01-2012-1802493.php 
 

Pourquoi on précise qu'il est d'origine ghanéenne ?
Revenir en haut
      
galak
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 22 Juil 2002
Sujets: 100
Messages: 3524
Localisation: Montpellier
 #377 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 09 Jan 2012 00:43

Jârvis a écrit:
 

Pourquoi on précise qu'il est d'origine ghanéenne ? 
 

Pour que cela devienne un fait divers...

Mais d'ailleurs, l'"information" n'est pas possible : l'homme a 64 ans. Il est donc né non pas au Ghana mais en Côte de l'Or. Il a acquis la nationalité ghanéenne le 6 mars 1957, vers l'âge de 10 ans.

galak, qui fait varier le divers
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #378 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 01 Mar 2012 14:10

Citation:
 
Enquête après la mort d'un policier en Seine-et-Marne
Une enquête est en cours afin de déterminer les causes de la mort d'un policier de 35 ans retrouvé chez lui en Seine-et-Marne. Son avocat affirme qu'il s'agit d'un suicide lié au harcèlement de ses supérieurs.

Il est évident que Jean-Marc Niçoise s'est donné la mort". Pour Me Alex Ursulet, la mort de son client est tout sauf naturelle. "Il subissait une pression psychique très forte que j'ai ressentie quand je l'ai vu, une semaine avant sa mort" a ajouté l'avocat.

Le 15 février dernier, Jean-Marc Niçoise, un CRS de 35 ans, était retrouvé mort chez lui. L'autopsie réalisée deux jours plus tard a conclu à un "oedème pulmonaire avec congestion polyviscérale". Le parquet attend les résultats d'un examen de toxicologie, pour déterminer s'il est mort de manière naturelle.

Traité de "Banania" par ses supérieurs

Originaire de Guadeloupe, le CRS, ainsi que deux collègues antillais, avait déposé plainte pour "injure raciste", pour avoir été reçu par un de ses supérieurs avec ces mots: "Ça va, les Banania ?". Le parquet avait classé la plainte, considérant q'uelle était prescite. Mais en mai 2011, le tribunal correctionnel de Paris avait condamné l'Etat pour "déni de justice".

Alors que ses deux collègues ont été mutés, Jean-Marc Niçoise est resté dans la même caserne où "sa hiérarchie lui a réglé son compte. Il subissait un harcèlement quotidien", selon son avocat qui a également précisé que son client avait pris "plusieurs arrêts maladie" et était suivi par un psychiatre. 
 


Allez évaluer la pénibilité d'un poste avec cela!!! Y'a des trucs pernicieux venant des collègues, visant à démolir moralement , qui ne laisseront presque jamais de trace écrite, et qui sont pourtant trop souvent su notamment par la hiérarchie (qui ferme les yeux, jusqu’à la mort "surprise" de la victime).

complément article France Guyane, bien moins réservé:

Citation:
 
Le CRS traité de « Banania » s'est donné la mort

FXG France-Guyane 28.02.2012

Jean-Marc Niçoise, 36 ans, est mort le 15 février dernier à son domicile en région parisienne.

Jean-Marc Niçoise natif de Guadeloupe, CRS de profession, fait partie de ces trois policiers que le capitaine Spina, leur supérieur, avait salué, un matin à l'heure du petit-déjeuner, alors qu'ils étaient en mission en Corse, par un « Ça va les bananias ? » . Des faits qui remontent à 2009. Choqués par l'adresse vexatoire et raciste de leur chef, les trois hommes (tous Guadeloupéens) avaient porté plainte. Malheureusement, le parquet de Meaux avait laissé passer la prescription. Pour pallier ce manquement du parquet, leur avocat avait attaqué l'État pour déni de justice. Les trois fonctionnaires avaient obtenu, le 2 mai 2011, gain de cause et se voyaient attribuer chacun 5 500 euros en réparation.
Pour autant, l'affaire ne s'est pas arrêtée là. Car si les deux collègues de Jean-Marc Niçoise ont obtenu leur mutation, l'un en Guadeloupe et l'autre à Strasbourg, M. Niçoise était resté sous les ordres de son capitaine, dans la même caserne. Et ce dernier aurait poursuivi de ses invectives à caractère raciste son subordonné. Le 8 ou le 9 février, Jean-Marc Niçoise est retourné voir Me Ursulet pour lui demander de déposer une nouvelle plainte, pour harcèlement et injures racistes contre son capitaine. Nous étions alors en pleine affaire Guéant, ce qui a pu laisser penser au capitaine Spina qu'il était en droit de se sentir supérieur, d'autant plus que la justice ne l'a jamais poursuivi eu égard à la déficience du parquet... Quand Jean-Marc Niçoise est allé voir l'avocat, il était un homme en plein désarroi, et extrêmement touché psychologiquement selon Me Ursulet. Celui-ci lui a conseillé de prendre un peu de repos, de voir un médecin afin de préparer au mieux cette nouvelle plainte. Las, il n'aura pas tenu le coup.
Mais un nouveau fait troublant vient compliquer ce drame. La famille a d'abord été avertie par la police que Jean-Marc était mort d'un oedème pulmonaire et le parquet a donné le permis d'inhumer. Il aura fallu attendre plus de dix jours et avec beaucoup d'insistance pour que le parquet de Meaux fasse part des conclusions de l'autopsie. Elles s'orientent vers un suicide par absorption médicamenteuse. La police a saisi des documents et des boîtes de médicament au domicile du fonctionnaire. Dans ces circonstances, Me Ursulet envisage de porter plainte pour homicide involontaire. « Il ressort que, depuis la condamnation de l'État, M. Niçoise a continué de faire l'objet de harcèlement. Son suicide est lié à cela » , estime Me Ursulet.
FXG (agence de presse GHM)
 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #379 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 08 Mar 2012 21:50

Vraie ou faux?:

Citation:
 
Il trouve une souris dans une boîte de haricots verts

Figaro - Alexia Fayard

Publié le 08/03/2012 à 15:42

n carrossier de 24 ans, Vincent Kluska a découvert une tête de souris dans une boîte de haricots verts.

Vincent Kluska, jeune homme de 24 ans et carrossier de son métier, a trouvé mardi midi, alors qu'il préparait son déjeuner, une tête de souris dans une boîte de conserve de haricots de marque Carrefour à Annemasse en Haute-Savoie comme le révèle RTL. Le jeune homme a remarqué quelque chose d'étrange dans la poêle où il faisait cuire ses haricots. «J'ai pensé qu'il y avait un machin qui était tombé dans la poêle», dit-il, «j'ai regardé de plus près: c'était une tête de souris avec des moustaches et des poils et le corps était broyé».

Vincent, très surpris avoue un haut le coeur. «Je n'en revenais pas, c'est hallucinant. On entend parfois des choses comme ça mais quand ça vous arrive on n'y croit pas.» Le jeune homme encore sous le choc de cette étrange découverte ne comprend pas comment cette tête de souris a bien pu se retrouver dans une boîte de conserve. La surprise a été d'autant plus désagréable car Vincent avait déjà entamé la boîte de haricots la veille. «Le pire c'est que je n'ai pas vu la différence, j'y suis allé tête baissée», assure-t-il dégoûté.

Le Carrefour Market d'Annemasse (Haute-Savoie) a ouvert une enquête afin de déterminer l'origine de ce corps étranger. «Le service consommateurs a contacté le client pour lui transmettre ses excuses et le remercie de l'avoir alerté», a expliqué le magasin et a ajouté que «malgré la situation à caractère exceptionnel et afin d'éviter tout désagrément éventuel à un autre client, Carrefour a décidé de procéder au retrait du lot restant sur le marché». Une mésaventure peu ragoutante que Vincent le carrossier n'est pas prêt d'oublier. 
 


Si c'est vrai cela remet vraiment en question le respect des règles sanitaires dans l'industrie agro-alimentaire.
Si c'est faux, cela aura fait un bien mauvaise pub au distributeur.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #380 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 20 Mar 2012 14:29

Comme la précédente , il y'a en cours une enquête sur une lame de cutter:

Citation:
 
Une lame de cutter dans une conserve : une enquête médicale accordée
Faits Divers
http://www.francesoir.fr

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a ordonné lundi l'expertise du retraité des Ponts-de-Cé qui affirmait avoir découvert une lame de cutter de 6 cm dans une conserve William Saurin.

La décision est tombée, ce lundi, dans le cadre de l'affaire de la lame de cutter trouvée dans une boîte de conserve William Saurin, par un retraité des Ponts-de-Cé (Maine et Loire). Le tribunal des référés a ordonné une expertise médicale, laquelle sera procédée par le Pr Missika, expert à Paris. Cette expertise devrait alors permettre d'évaluer le montant du préjudice vécu par M. Vest. Le retraité et son avocat ont déclarés être satisfaits de cette expertise, comme le confie Maître Emmanuel Ludot : « Je suis très satisfait de cette décision, car personne ne conteste aujourd'hui le fait que cette lame trouvée dans le bourguignon ait pu blesser mon client ». L'avocat du groupe alimentaire a quant à lui déclaré que « cette demande d'expertise est totalement loufoque », avant de juger les déclarations de M. Vest «invraisemblables».

Rappel des faits

L'affaire remonte au 31 décembre 2011. En plein déjeuner, Éliane et Christian Vest, un couple du Maine-et-Loire avait ouvert une boîte de conserve de bœuf bourguignon, de la marque William-Saurin. C'est au moment de déguster le plat que l’époux âgé de 70ans était tombé sur une lame de cutter de type industriel. Me Ludot, spécialisé dans les affaires alimentaires, avait alors déclaré qu'« en matière de droit à la consommation, la charge de la preuve est inversée. C'est à la société de prouver que la lame ne pouvait pas se trouver dans la boîte de conserve ». Par ailleurs, Maître Ludot avait déjà fait condamner l'industriel Jean-Caby à 24.000 euros, en avril dernier, pour un caillou trouvé dans une saucisse. 
 


Cela donne pas envie de faire une confiance aveugle aux industriels.

Ailleurs dans le monde, pour être plus précise en Chine :
Citation:
 

Le Point.fr - Publié le 19/03/2012 à 12:31

Chine : un Carrefour fermé pour avoir trompé le consommateur

L'hypermarché aurait menti sur le prix et la fraîcheur des produits de son rayon volailles.
Source AFP

n hypermarché Carrefour en Chine épinglé par une émission de télévision pour avoir trompé le consommateur sur le prix et la fraîcheur de produits de son rayon volailles a été fermé jusqu'à nouvel ordre, a-t-on appris, lundi, de sources concordantes. "Le magasin dont a parlé CCTV (la télévision nationale) est maintenant fermé et nous ne savons pas quand il va rouvrir", a déclaré une responsable du bureau du commerce et de l'industrie de la ville de Zhengzhou (centre) nommée Zhao.

"CCTV a rapporté qu'ils vendaient le même type de poulet bon marché à deux prix différents. Nous n'avions pas reçu de plainte auparavant. Nous avons ouvert une enquête sur ce supermarché, pour faux produits et produits périmés", a ajouté la responsable. Carrefour, dont plusieurs hypermarchés en Chine avaient été accusés l'an dernier d'avoir induit leurs clients en erreur en affichant de fausses promotions, a été épinglé par une émission annuelle de CCTV à l'occasion de la Journée des droits des consommateurs le 15 mars. Les journalistes de la chaîne avaient relevé que des poulets jaunes ordinaires étaient vendus au prix du poulet fermier haut de gamme élevé en liberté, qui est deux fois plus cher.
La date de péremption modifiée

Ils avaient également constaté que des estomacs de poulet avaient été remballés pour en changer la date de péremption. Le responsable du bureau du commerce a précisé qu'il s'agissait du seul magasin Carrefour de la ville à avoir "des problèmes". "Les autres sont toujours ouverts", a-t-elle dit. Les scandales alimentaires, notamment la vente de produits périmés ou avariés, sont courants en Chine, où l'opinion publique est très sensible à cette question. "Carrefour Chine s'est rapidement mobilisé à la suite de l'information rapportant un problème sur un rayon volailles dans l'un de ses magasins à Zhengzhou", a déclaré de son côté à l'AFP une porte-parole du groupe français, qui compte plus de 200 hypermarchés dans le pays.

Elle a ajouté que Carrefour avait également ouvert une enquête. "Une task force dédiée est en place pour coopérer avec l'administration de l'industrie et du commerce de Zhengzhou", dont le groupe "accepte la décision". Selon elle, le magasin sera rouvert après une "réorganisation". Un magasin McDonald's de Pékin avait également fait les frais de l'émission de CCTV pour avoir utilisé dans ses cheeseburgers du fromage retiré de son emballage depuis plusieurs heures, et qui avait déjà durci. 
 



Eh ben, ça ne blague pas avec la nourriture apparemment.
Y'a peu être un peu de manipulations des médias (et de chantage économique) , mais ceci dit , il ne se sont pas contenté de donner un blâme , ils ont fait fermer (contrairement à ce qui est couramment admis, en France par exemple).
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #381 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 20 Mar 2012 14:42

La responsabilité se trouve toujours ailleurs, loin des épaules des principaux protagonistes :
Citation:
 

Adolescentes fauchées sur l'A7

http://www.francesoir.fr
Trois soeurs fauchées sur l'A7 : La SNCF exclut toute faute

La famille des trois soeurs fauchées vendredi sur l'A7 dans la Drôme a mis en cause lundi la SNCF pour non-assistance à personne en danger, après leur descente contrainte d'un train, faute de billet, dans une gare proche du lieu de l'accident. La SNCF estime que son agent a agi en conformité avec le règlement.

Selon un témoignage recueilli par les enquêteurs, les trois gitanes, Carmen, 12 ans, Charlotte, 13 ans et Victorine 19 ans étaient à bord d'un train reliant Lyon à Marseille et avaient été priées d'en descendre, faute de billet, à la gare de Pierrelatte située à une quinzaine de kilomètres de l'accident.

Lundi, l'avocat de la famille, des gitans installés dans la cité de la Castellane des quartiers nord de Marseille depuis « au moins 35 ans », selon un oncle des victimes, a annoncé qu'une plainte visant la SNCF devait être déposée pour non-assistance à personne en danger. « Cette plainte a pour but de mettre en cause l'agent de la SNCF et la SNCF qui auraient dû, s'agissant de personnes sans titre et sans papier d'identité, informer la police, d'autant qu'on avait affaire à des gens mineurs », a déclaré Me Gilbert Collard.

Dans un communiqué publié lundi, le MRAP, Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples, a apporté son soutien à la famille tout en s'interrogant « sur les circonstances qui ont permis qu'elles aient pu être ainsi abandonnées en pleine nuit, sans que ni les services de protection de l'enfance, ni même les services de police n'aient été prévenus ».
Averties que la police pouvait aider les mineures

Paco Santiago, l'un des oncles des victimes, a indiqué qu'une veillée mortuaire avait eu lieu au cours du week-end. Pour cet homme de 53 ans, « c'est une faute grave de la SNCF ». « A mon avis, comme mes nièces étaient très brunes et typées, dans sa tête de contrôleuse, elle s'est dit : 'Encore des Roms, allez on les met dehors' », a accusé Paco Santiago, qui a 70 nièces.

Dans la Drôme, l'enquête se poursuit pour tenter de comprendre leur présence sur l'autoroute alors que la thèse de la fugue a été écartée. Faux pour la SNCF. L'entreprise a indiqué qu'une enquête était menée et qu'il ressortait que les contrôleurs « avaient agi en conformité avec leur règlement ». « Les jeunes filles étaient en situation irrégulière, sans papiers d'identité, ni titre de transport, elles ont donc eu une injonction de descendre au point d'arrêt suivant, ce qu'elles ont fait sans s'opposer », a-t-elle expliqué, précisant qu' « aucune plainte n'avait été déposé » en milieu d'après-midi.

Selon la SNCF, les jeunes filles avaient été considérées comme majeures mais les contrôleurs les avaient averties que « si elles étaient mineures, elles pourraient obtenir l'aide de la police à la gare ».
Actu France-Soir (Avec AFP) 
 




Citation:
 

Où en est l'enquête sur les trois jeunes filles fauchées sur l'A7?

Par LEXPRESS.fr, publié le 19/03/2012 à 12:31

Dans la nuit de vendredi à samedi, trois soeurs appartenant à la communauté des gens du voyage ont été tuées sur l'autoroute A7, dans la Drôme. Les raisons de leur présence sur cette voie rapide en pleine nuit restent floues.

Trois soeurs marseillaises sont mortes dans la nuit de vendredi à samedi, fauchées sur l'A7 dans la Drôme. Les enquêteurs s'interrogent sur la présence mystérieuse, en pleine nuit, à 17 km de la première entrée d'autoroute de Carmen, 12 ans, Charlotte, 13 ans et Victorine, 19 ans.

Comment les faits se sont-ils déroulés?

Les trois jeunes filles, nées dans une grande famille issue de la communauté des gens du voyage, quittent le domicile familial, à Marseille, ce vendredi à midi. Quelques heures avant l'accident, un couple affirme à la gendarmerie avoir "voyagé dans le même train", en direction de Marseille. Les soeurs, qui n'avaient pas de billet, ont été priées par la SNCF de descendre en gare de Pierrelatte, selon ce couple.

Peu avant minuit, "les jeunes filles marchaient sur la bande d'arrêt d'urgence quand, pour une raison encore indéterminée, elles ont traversé devant un poids lourd qui circulait sur la voie de droite. La voiture sur la voie centrale n'a pas pu les voir et les a fauchées", explique un gendarme. Ce sont les conducteurs du camion et de la voiture ainsi que d'autres automobilistes qui ont renversé les trois jeunes filles qui ont prévenu les secours.

Quels sont les éléments dont dispose la police?

Aucun papier d'identité n'a été retrouvé sur les jeunes filles. Les policiers du commissariat du 15e arrondissement de Marseille, qui travaillent en étroite collaboration avec les gendarmes drômois, ont saisi dimanche après-midi des vêtements et affaires personnelles au domicile des parents afin d'effectuer des relevés d'ADN pour confirmer leur identité, en raison de la grande dégradation des corps. Samedi, deux frères et un beau-frère des victimes n'ont pu identifier les corps à la morgue. En revanche ils ont reconnu les trois soeurs dans les images des caméras de la ville de Pierrelatte.

Les forces de l'ordre tentent surtout de percer le mystère de leur présence sur l'autoroute, à hauteur de Saint-Paul-Trois-Châteaux, car "le point d'entrée le plus proche est à 17 kilomètres", explique le procureur de la République de Valence, Antoine Paganelli.

Le rôle d'un patrouilleur de la société d'autoroute, qui a parlé aux trois jeunes filles avant l'accident, a en revanche été éclairci. Entendu samedi par les gendarmes, il a expliqué qu'elles avaient refusé d'obéir à sa demande de se mettre derrière les glissières de sécurité. Quand il s'est arrêté à leur hauteur, deux sont parties en courant. "A celle qui est restée, il a donné les consignes de sécurité, en lui demandant de se mettre derrière la glissière pour attendre les gendarmes... En entendant le mot "gendarme", elle se serait enfuie en courant", a précisé un responsable de la gendarmerie de la Drôme. Le patrouilleur, qui n'a pas le droit de prendre des usagers dans son véhicule, a alors déclenché une alerte signalant sur les panneaux de circulation la présence de piétons, selon la gendarmerie, qui a conclu que le patrouilleur avait "fait correctement son travail".

L'enquête des gendarmes drômois va se concentrer sur le "voisinage".

Les jeunes filles ont-elles fait une fugue?

"Nous n'avons aucun élément qui permette d'expliquer ce qu'elles faisaient à cet endroit précis, mais nous n'allons pas dans le sens de la fugue", affirme désormais le procureur de la République de Valence, Antoine Paganelli. Selon lui, les trois soeurs devaient se trouver sur l'autoroute car elles pensaient "arriver plus rapidement à Marseille", peut-être en faisant du stop.

Quel rôle pour les SMS amoureux retrouvés sur les téléphones?

Des SMS amoureux, récupérés sur le portable d'une des trois jeunes filles, sont également à l'étude. "Ce sont des trucs de gamins comme 'je t'aime', 'je ne peux pas me passer de toi' et les réponses qui vont avec. Le téléphone est à l'étude par le service NTech (Nouvelles technologies) de la gendarmerie", détaille le capitaine Thierry Charpentier.Il assure qu'il n'y a pas d'indices pour situer le destinataire et a appelé à ne pas "se laisser aller aux hypothèses et recoupements", alors que ces SMS ne sont qu'une des pistes de travail des enquêteurs. Grâce à l'étude de ces messages et des appels passés par les trois soeurs, les enquêteurs espèrent remonter le fil de leur dernière journée de vendredi.

Que demande la famille?

Une plainte va être déposée ce lundi par la famille contre la SNCF pour non-assistance à personne en danger, a indiqué l'avocat Gilbert Collard, qui représente trois oncles des victimes. "Cette plainte a pour but de mettre en cause l'agent de la SNCF et la SNCF qui auraient dû, s'agissant de personnes sans titre et sans papier d'identité, informer la police, d'autant qu'on avait affaire à des gens mineurs", a déclaré Me Collard, confirmant une information du Parisien/Aujourd'hui en France.

"Mon frère est devenu fou, sa femme est effondrée", raconte l'un des oncles des victimes. Pour lui, "c'est une faute grave de la SNCF". "La moindre des choses, c'est d'appeller la police, sinon demain je fais le tour de France en train sans payer! On ne voit pas tout le temps trois jeunes filles, dont deux mineures, à 9h00 du soir. [...] "A mon avis, comme mes nièces étaient très brunes et typées, dans sa tête de contrôleuse, elle s'est dit: 'Encore des Roms, allez on les met dehors'. Si elles étaient blondes aux yeux bleus, vous croyez qu'on les aurait fait descendre du train?" Il a dit "ne pas trop en vouloir" au patrouilleur d'autoroute, mais a considéré qu'"il faut être plus humain" dans une telle situation, même si l'agent n'a pas le droit de prendre un piéton dans son véhicule.
Avec AFP 
 


La SNCF devrait être mis en cause car un membre de son personnel a appliqué les règles (peut être avec un peu trop de zèle certes;on a pas idée de mettre des gens dans la galère à une heure pareille. Néanmoins, quand t'a payé cela fait tiquer de voir d'autres poursuivre leur trajet gratis. Y'avait personne dans la gare où elles sont descendues?).
On peut considérer qu'elles étaient sur la responsabilité de la sœur ainée, et elles ont fait le choix de descendre plutôt que d'avoir à faire à la police . Elles auraient pris l'amende , elles seraient peut être rentrée chez elles saines et sauves quitte à se faire enguirlander par leur parents.

Par ailleurs elles ont aussi été avertie des risques une fois sur l'autoroute. Et là encore elles ont préférées prendre la fuite.

A leur des faits, les parents avaient t'ils pris la peine de les contacter pour leur demander où elles étaient?

Personnellement, jamais je n'aurait pris le risque de longer une autoroute et encore moins de la traverser. Plutôt dormir sous un pont et attendre le levé du jour.

C'est aussi navrant que le fait de voir un gérant de boite de nuit accusé d'homicide car son client à contre toutes recommandations pris le volant bourré , avec les conséquences bien rabachées aux codes des accidents liés à l'alcool au volant.

Ah tient en bonus, l'alcool au volant ne tue pas toujours le responsable et c'est ça le pire :

Citation:
 
Accident mortel à cause de l'alcool au volant

Alors que la mise en place de l’éthylotest se fera dans le courant de l’été soit le premier juillet pour les 36 millions d'automobilistes, un drame du à l'alcool a eu lieu encore ce week-end.

Une famille a été décimée samedi soir par un drame de la route à Romorantin-Lanthenay dans le Loir-et-Cher laissant une orpheline qui n’était pas dans l'accident. Le père avec ses deux adolescents de 13 et 16 ans ont succombé sur le coup alors que la belle mère et épouse est décédée dans la nuit.

Le chauffeur âgé de 24 ans et impliqué dans l'accident avait un taux d'alcoolémie positif et a quand même pris le volant de son fourgon. La famille revenait de la fête des grand-mères dans une BMW alors que le chauffeur du fourgon sortait d'un baptême qu'il avait arrosé. Il n'aurait rien vu à cette intersection très dangereuse.

La garde à vue du jeune homme a été prolongée hier soir alors qu'il a dit au gendarme ne se souvenir de rien. Le chauffeur présentait un taux d'alcoolémie de 0,74 mg lors de la prise de sang effectuée après le drame. Il n'avait pas d'éthylotest dans son véhicule mais il est vrai que la loi n'est pas encore en application comme l'explique Alexandre Lohr, commissaire de police. Tout ceci conforte l'utilité de cette nouvelle loi.


Crédit : AFP 
 
Revenir en haut
      
galak
Charter Charter



Genre: Homme
Inscrit le: 22 Juil 2002
Sujets: 100
Messages: 3524
Localisation: Montpellier
 #382 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 20 Mar 2012 22:47

Missyna alna a écrit:
 

peut être avec un peu trop de zèle certes;on a pas idée de mettre des gens dans la galère à une heure pareille. 
 


Ce point me gêne : les articles cités ne donnent pas l'heure à laquelle les filles sont descendues du train. Elles sont décédées à minuit sur l'autoroute, mais elles ne sont peut être pas descendues du train à 23h par exemple. L'heure à laquelle la vidéo surveillance de la gare de Pierrelatte a filmé cette descente n'est pas donnée. C'est peut être à 19h, ce qui semble moins une heure de galère.

Les 3 sœurs ont pu errer un moment avant de "décider" (si c'est le cas) de rejoindre l'autoroute.
Bref, comme il convient dans une affaire de fait divers, je fais confiance en la justice pour traiter sereinement, avec toute l'information utile en main, les tenants et aboutissants que les journaux nous donnent en morceaux...

galak, qui roule parfois sur cette autoroute
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #383 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 21 Mar 2012 13:05

Naïvement, je présuppose qu'il n'y avait pas d'autres trains desservant cet arrêt, après celui dont elles ont été débarquées, sinon elles l'auraient attendue . J'ai cru lire quelque part une certaine indignation sur le fait que des gamines ai été abandonnée en pleine nuit.

Petit mémo:
- Quand on a pas de titre de transport , il est hautement recommandé de prendre un train avec le moins d'arrêt intermédiaires (genre TGV) et surtout éviter les petites gares mal desservies.

Tenants et Aboutissants : parties en vadrouille, elles sont mortes fauchées sur l'autoroute.
Revenir en haut
      
KFC
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 13 Juin 2005
Sujets: 9
Messages: 5539
Localisation: ¨°º¤ø„¸¨°º¤ø„¸¸„ø¤º°¨¸„ø¤º° ¤º°¨¨°º¤¤ø„MaDa„ø¤º°¨¨°º¤ º°¨„ø¤º°¨FOREVER`°º¤ø„¨°º
 #384 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 21 Mar 2012 14:21

Missyna alna a écrit:
 
Naïvement, je présuppose qu'il n'y avait pas d'autres trains desservant cet arrêt, après celui dont elles ont été débarquées, sinon elles l'auraient attendue . J'ai cru lire quelque part une certaine indignation sur le fait que des gamines ai été abandonnée en pleine nuit.

Petit mémo:
- Quand on a pas de titre de transport , il est hautement recommandé de prendre un train avec le moins d'arrêt intermédiaires (genre TGV) et surtout éviter les petites gares mal desservies.

Tenants et Aboutissants : parties en vadrouille, elles sont mortes fauchées sur l'autoroute. 
 


mdr! alors maintenant, il y a des recommandations pour prendre le train sans titre de transport... no comment!

Sinon, pour moi, les parents sont responsables de la mort de leurs enfants. Quand on a des mineurs à charge, on les éduque, on les surveille. On ne s'habitue pas à les voir s'absenter pendant plusieurs jours du domicile familiale.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #385 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 21 Mar 2012 14:30

Raté , ton commentaire est déjà dans ta petite phrase.

Tu va pas me faire croire que tu ignores que certains ne payent pas les frais parfois onéreux des transports .
Je suis sur qu'il y'a un guide du resquilleur denichable sur le net.

L'histoire du poulailler qui une fois que la nuit tombe , ferme ses portes avec tous ces oisillons sans exception dedans ne semble plus être à l'ordre du jour.
Revenir en haut
      
KFC
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 13 Juin 2005
Sujets: 9
Messages: 5539
Localisation: ¨°º¤ø„¸¨°º¤ø„¸¸„ø¤º°¨¸„ø¤º° ¤º°¨¨°º¤¤ø„MaDa„ø¤º°¨¨°º¤ º°¨„ø¤º°¨FOREVER`°º¤ø„¨°º
 #386 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 21 Mar 2012 14:34

Citation:
 

Raté , ton commentaire est déjà dans ta petite phrase.
Tu va pas me faire croire que tu ignores que certains ne payent pas les frais parfois onéreux des transports .
Je suis sur qu'il y'a un guide du resquilleur denichable sur le net.  
 

Je ne l'ignore pas, mais je ne le cautionne pas non plus!

Mais j'ai pas compris " ton commentaire est déjà dans ta petite phrase" ?
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #387 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 21 Mar 2012 14:39

Pour être précise dans celle ci :

"mdr! alors maintenant, il y a des recommandations pour prendre le train sans titre de transport... no comment! "

Ce petit "no comment!" a déjà tout d'un commentaire .
Revenir en haut
      
mousseline
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 17 Oct 2009
Sujets: 22
Messages: 90
Localisation: 95 - Val d'Oise
 #388 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 27 Avr 2012 10:50

Salut !

Comment allez-vous ? Et les enfants ? Bien j'espère ?

La famille Ben Laden, persona non grata au Pakistan, a été expulsée

publié le 27 avril 2012 à 08:42



Les femmes et les enfants d'Oussama Ben Laden expulsés du Pakistan vers l'Arabie Saoudite©AFP

Les femmes et les enfants d'Oussama Ben Laden, qui étaient détenus depuis un an par le Pakistan, ont été expulsés vers l'Arabie Saoudite à bord d'un avion spécial.

Les trois veuves et la dizaine d'enfants d'Oussama Ben Laden, qui a trouvé la mort lors d'un raid américain le 2 mai 2011, ont été expulsées par le Pakistan vers l'Arabie Saoudite jeudi vers 23h00 (heure de Paris), a annoncé le ministère pakistanais de l'Intérieur. Les femmes (deux Saoudiennes et une Yéménite) du chef d'Al-Qaïda étaient détenues dans ce pays depuis dix mois sans motif officiel. Elles avaient été récemment condamnées à 45 jours de prison pour séjour illégal au Pakistan, peine qu'elles ont fini de purger il y a dix jours.

A bord d'un minibus, la famille d'Oussama Ben Laden a quitté la résidence surveillée d'Islamabad où elle était détenue ces derniers temps. Elle est arrivée une trentaine de minutes plus tard à l'aéroport civil situé à Rawalpindi, dans la banlieue de la capitale, où elle est entrée par une porte discrète située à l'arrière, selon des responsables locaux. Les veuves et les enfants ont été dirigés vers la ...

Source : TF1 News via la poste.net > Lire la suite sur TF1News

http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/la-famille-ben-laden-persona-non-grata-au-pakistan-a-ete-expulsee-7200977.html

BONNE JOURNEE !

JCLAVEAU
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #389 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 27 Juin 2012 13:39

2 qui ont marqués l'actualité cette semaine:

Citation:
 
Prison pour avoir organisé une soirée Projet X via Facebook

Le Figaro.fr
Par Fabien Soyez Mis à jour le 27/06/2012 à 11:16 | publié le 25/06/2012 à 20:48

Deux jeunes ont écopé lundi d'un an de prison, dont 6 mois ferme, pour avoir reproduit le scénario de la comédie américaine en saccageant une villa inoccupée lors d'une fête dans le Var.

En annonçant la soirée sur Internet, ils voulaient «créer le buzz». Deux jeunes de 22 ans ont été condamnés, lundi, à six mois de prison ferme et à une amende de 20.000 euros pour avoir organisé, via Facebook, une soirée inspirée du film américain Projet X dans une villa varoise inoccupée. Pendant l'orgie festive, qui a réuni plus de 600 personnes, la maison avait été vandalisée.

Réclamant «une sanction forte», le procureur avait requis lors de l'audience au tribunal correctionnel de Draguignan, une peine d'un an de prison, dont deux mois ferme, et 15.000 euros d'amende, pour «complicité de destruction».


«C'est no limit»

Le 19 mai, Allan Brooks et Alexandre Fleury lancent une invitation sur Facebook: «C'est no limit. Venez avec bouteilles. Possibilité 1200 personnes…» Les deux amis s'inspirent de Projet X, qui raconte l'histoire de trois amis préparant la plus grande soirée jamais organisée. «On voulait faire une bonne bringue, créer le buzz et être connu», a affirmé Allan Brooks. Pour cela, ils choisissent une villa inoccupée, en bord de mer, à Roquebrune-sur-Argens (Var).

Les organisateurs promettent du «gros son», des «stripteaseuses» et des «DJ en folie». Ils sont vite dépassés par les événements: plusieurs centaines de jeunes de 16 à 20 ans répondent à l'appel. Certains viennent des environs, d'autres ont fait le déplacement de Marseille, Lyon et même Paris. Ce sont des riverains, excédés par le bruit et inquiets pour leur sécurité, qui alertent les gendarmes. Quarante-huit heures après la fin de la soirée, les jeunes organisateurs sont identifiés et livrés à la justice.

«C'était effrayant, incroyable»

Vitres brisées, sanitaires descellés, canalisations arrachées, mobilier jeté dans la piscine: une vision d'horreur attend alors Hanneke Sprong, propriétaire avec son époux de la villa, baptisée «Le saut du loup». «C'était effrayant, incroyable. Ils ont tout cassé», s'est souvenue la Néerlandaise. «Au début, on n'y croit pas. On se croit dans un film où on joue le rôle principal», a-t-elle déclaré en marge de l'audience. Son assureur a évalué les dégâts à quelque 80.000 euros.

Au cours de l'audience, Allan Brooks et Alexandre Fleury se sont défendus et ont affirmé avoir voulu «organiser une soirée-test», pour «se lancer dans l'événementiel.» Et d'assurer que les dégradations n'ont pas été le fait des «invités», mais de «casseurs venus détruire la baraque», une fois la soirée finie. Mais pour le procureur Pierre Arpaia, les deux jeunes organisateurs «savaient» au contraire que la soirée allait dégénérer: «Le but était de parvenir à un état de “défonce”, par l'alcool et d'autres substances. Et à la fin de la soirée, tout devait être détruit.»

Auprès des deux jeunes, qui comparaissaient libres, était convoqué un troisième prévenu: l'agent immobilier qui leur aurait loué la villa, sans le consentement des propriétaires. L'homme, chargé de la location de la villa pour le compte de ses propriétaires néerlandais, a contesté les faits. Il est poursuivi pour abus de confiance.

Depuis sa sortie le 14 mars, d'autres adolescents ont reproduit le scénario de Projet X, causant d'importants dégâts dans des maisons inoccupées. Un jeune est même mort aux États-Unis, dans une soirée similaire.

Projet X: villa vandalisée dans le Var au cours d'une soirée Facebook (reportage)


Projet X Bande annonce VF
 
 


Je suppose que les casseurs ne sont nullement inquiétés.
20 000 € d'amende pour 80 000 € de dégâts , cela fait pas cher en frais de communication vu le "buzz". Ils auront plus de limite pour ce genre de fête en prison. Nouveau défi à relever!!

Citation:
 
Les corps des deux enfants disparus en Gironde retrouvés
26 juin 2012 à 10:10 (Mis à jour: 11:13)
Libération.fr


Le procureur de Bordeaux a déclaré mardi que toutes les hypothèses restaient ouvertes, y compris «la thèse criminelle», au sujet des causes de la mort des deux enfants disparus samedi et retrouvés dans la piscine de la maison d'Eysines (Gironde) où leur absence avait été constatée.

«Nous avons découvert les corps des deux jeunes enfants dans la piscine de la maison où ils se trouvaient samedi en compagnie de leur famille», avant que leur disparition soit rapportée, a déclaré Claude Laplaud à Eysines, une ville en bordure de Bordeaux.

Sur les causes du drame, «on peut tout imaginer», a-t-il dit en précisant que «la thèse criminelle n'est pas exclue», après avoir indiqué que la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) était saisie et que les autopsies qui seront réalisées dans l'après-midi seraient déterminantes.

Grâce à ces autopsies les enquêteurs pourront sans doute déterminer si les deux enfants, qui ont été retrouvés vêtus, «sont morts par noyage». Elle permettra donc aussi d'aider la police à déterminer s'ils ont été victimes d'un accident, ou d'un acte criminel.

Selon le procureur les corps des deux garçonnets âgés de sept ans ont été découverts vers 9h15 dans cette piscine qui n'était pas en service, située à l'arrière de la maison et remplie d'une «eau saumâtre». «La piscine apparemment avait été inspectée», a-t-il déclaré en évoquant des vérifications par les occupants de la maison et des enquêteurs, au moins visuelles. La piscine est entourée d'un grillage d'1,2 mètre.

Un fonctionnaire de la police s'était présenté vers 9h15 mardi matin à la maison, où il devait dans le cadre de l'enquête prendre des photos. Selon le procureur, c'est lui qui a découvert «les deux corps flottant sur le rebord de la piscine à deux mètres l'un de l'autre».

Le procureur a expliqué que la thèse criminelle n'était pas exclue, mais pas non plus privilégiée et que la saisine de la police judiciaire avait pour but notamment la mise en disposition de ses importants moyens d'enquête, notamment scientifiques. La famille sera entendue, a-t-il précisé.

«Nous effectuons des constatations d'envergure sur la scène d'infraction, pour savoir ce qui s'est passé exactement», a pour sa part déclaré le chef de la DIPJ François Bodin.

(AFP)
 
 


Selon les premiers indices, ils étaient donc mort bien avant que la police n'interviennent. La famille serait bien zélée de se plaindre de la découverte tardive alors qu'un contingent de 200 policiers à été dépêcher pour cette affaire.
Comment des enfants qui ne savent pas nagé ont pu être tentés d'aller se baigner dans une piscine? A cet age on ignore quand même pas les risque de noyade! Au bord d'un cour d'eau cela peut se comprendre car très souvent il existe des points où l'on a pied , mais une piscine avec une "eau saumâtre"!!!.

En tout cas ce sont pas les premiers, ni les derniers noyés de la période estivale 2012. Une chose est sur,, en environnement connu ou pas, avec les enfants il faut faire preuve d'une vigilance accrue.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 78
Messages: 8186
Localisation: PACA
 #390 Actualités:   Sujet du message: Fait divers   Posté le: 09 Aoû 2012 11:12

Apparemment, les cas de noyade ne font pas suffisamment bruit et portant ils sont en nombre:




Citation:
 
AFP / Le point .fr- Publié le 06/08/2012 à 13:37
Noyades d'été: trois décès en moyenne par jour en France


Trois personnes en moyenne sont mortes noyées chaque jour en France entre le 1er juin et le 26 juillet, selon l'enquête Noyades 2012 qui a recensé 172 décès pendant cette période, indique l'Institut de veille sanitaire (InVS).

Trois personnes en moyenne sont mortes noyées chaque jour en France entre le 1er juin et le 26 juillet, selon l'enquête Noyades 2012 qui a recensé 172 décès pendant cette période, indique l'Institut de veille sanitaire (InVS).

En huit semaines, cette enquête "a d'ores et déjà recensé 409 +noyades accidentelles+, dont 172 sont à l'origine d'un décès soit en moyenne 3 décès par jour", note l'institut lundi dans un communiqué.

"Depuis le 1er juin, 27 jeunes de moins de 20 ans sont décédés, et parmi ceux-ci 5 décès d'enfants de moins de 6 ans, dont 2 en piscine privée familiale", précise l'InVS.

Parmi ces 409 cas accidentels, "47% ont eu lieu en mer, 15% en piscine (tous types confondus), 11% en plan d'eau, 22% en cours d'eau et 5% dans d'autres lieux (baignoires, bassins...)".

L'enquête Noyades 2012 s'étend sur la période estivale (1er juin - 30 septembre 2012). Elle a pour objectif de recueillir et d'analyser les noyades survenues en France métropolitaine et dans les DOM-TOM, afin de guider les actions de prévention et de réglementation, souligne l'institut.

D'où la brochure "Mode d'emploi de la baignade" (http://bit.ly/NnNjoB) un "b.a.-ba" de la baignade sans risques, disponible sur le site de l'Inpes (éducation pour la santé).

Cette brochure pour profiter de l'eau sans danger est également diffusée via les préfectures, offices de tourisme, CRS, pompiers et sauveteurs en mer. 
 


INPES : Mode d'emploi de la baignade, pour un été en toute sécurité
Pour plus de détail sur l'enquête INPES : http://www.inpes.sante.fr/30000/actus2012/025-noyade.asp

Introduction de l'article :

Citation:
 
L'Institut de veille sanitaire (InVS) a recensé en huit semaines, entre le 1er juin et le 26 juillet 2012, 409 cas de noyades accidentelles, dont 172 sont à l'origine d'un décès soit en moyenne trois décès par jour. 47 % ont eu lieu en mer, 15 % en piscine (tous types confondus), 11 % en plan d'eau, 22 % en cours d'eau et 5 % dans d'autres lieux (baignoires, bassins…).  
 
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: Fait divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 25, 26, 27  Suivante
Page 26 sur 27
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives