Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


L'économie du racisme

 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: L'économie du racisme La date/heure actuelle est 22 Aoû 2019 19:38 
Annonces L'économie du racisme Annonces
   Article posté par soan le 19 Juin 2003 à 17:51  S'abonner au Flux Rss Discussion générale: Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Myspace Partager cet article sur Del.icio.us Partager cet article sur Google bookmarks Partager cet article sur Netvibes Partager cet article sur Viadeo Partager cet article sur Linkedin    

Les producteurs des médias se défendent souvent du manque de diversité ethnique dans leur programmation en affirmant que ce n’est pas une question de racisme, mais d’argent. Selon eux, les marchés étrangers et les publicitaires des marchés nationaux sont prêts à payer davantage pour les produits de divertissement mettant des Blancs en vedette.

La pression des marchés étrangers

Les marchés étrangers exercent une influence énorme sur le contenu culturel des films et des émissions télévisées produits aux États-Unis. Selon Sharon Waxman, journaliste au Washington Post, les dirigeants et producteurs du cinéma américain sont conscients du fait que « les distributeurs étrangers ne manifestent presque aucun intérêt pour les films mettant en vedette des acteurs et des thèmes afro-américains, ou toute autre minorité ethnique ».

Logiciels et produits de divertissement occupent maintenant la première place des exportations américaines à l’étranger. Un film exportable rapporte davantage sur le marché mondial que sur le marché intérieur. Cela signifie que son contenu est en grande partie conçu pour l’exportation. Et les studios qui veulent retirer le plus d’argent possible des ventes à l’étranger sont persuadés que seuls les films d’action mettant des Blancs en vedette seront des succès commerciaux. Cette pression économique contribue aussi à leur réticence à inclure des membres des minorités visibles dans la distribution des films et émissions destinées au marché national.

Publicité : la couleur de votre argent

Aux heures de grande écoute, 70 % des téléspectateurs sont Blancs ce qui explique, selon les producteurs, la rareté des émissions sur les minorités visibles. Et les publicitaires, c’est bien connu, ne s’intéressent qu’aux cotes d’écoute.

La journaliste Janine Jackson souligne cependant que l’industrie applique différemment le principe de la valeur publicitaire en fonction de la cote d’écoute, selon que l’auditoire est blanc ou multiethnique. Par exemple, aux États-Unis, les deux émissions noires les plus populaires de Warner Brother Television Network, The Steve Harvey Show et The Jamie Foxx Show, attirent autant d’audience que Felicity, une émission regardée essentiellement par des Blancs. Pourtant, il en coûte deux fois plus cher pour placer un message publicitaire de 30 secondes dans Felicity. Et, même si The Steve Harvey Show a 500 000 téléspectateurs de plus que la populaire série blanche Dawson’s Creek, un 30 secondes de publicité dans Dawson rapporte 63 000 $ de plus en revenus publicitaires.

En 1999, un rapport de la Federal Communications Commission des États-Unis attribuait cette disparité à différentes causes : « facteurs de rendement liés à la concentration des médias, évaluation du revenu et des habitudes de consommation d’une audience, l’influence des stéréotypes raciaux sur l’achat d’espace publicitaire dans les médias ». Dans certains cas, cette politique d’achat était directement influencée par « des stéréotypes raciaux, une sous-estimation des revenus disponibles, la volonté de contrôler l’image d’un produit, des craintes de vol infondées, etc. »

Au Canada, la faible représentation des minorités dans la publicité a été mise en cause en 1990, quand la Fondation canadienne de la publicité, devenue depuis Les Normes canadiennes de la publicité, s’est dotée d’un Conseil consultatif de la publicité sur les relations raciales. Avec l’appui financier de Patrimoine Canada, le Conseil a effectué une étude dans le but de chiffrer l’importance de la population minoritaire au Canada et d’en faire une projection dans le futur. Plus de 600 publicitaires et 2 000 citoyens ont été consultés dans l’ensemble du Canada sur la question de la diversité culturelle dans la publicité.

À partir des données recueillies, le Conseil a conclu que les minorités visibles représenteraient 17,7 % de la population canadienne en 2001, soit 5,7 millions de personnes (ce qui n’est pas très loin de la proportion actuelle) ; que la majorité des Canadiens désiraient les voir figurer dans la publicité et que, d’une manière générale, l’opinion publique manifestait envers eux une bien plus grande ouverture que les dirigeants de l’industrie.

À la suite de cette enquête, le Conseil a lancé dans l’industrie une campagne de sensibilisation, et la situation s’est progressivement améliorée durant les années 1990. Aujourd’hui, les consommateurs trouvent parfaitement normale la présence de minorités culturelles dans des messages publicitaires, écrits ou télévisés, vantant les mérites de médicaments pour le rhume, de céréales pour le petit déjeuner ou de voitures de luxe.

Source :

http://www.media-awareness.ca/francais/enjeux/ster...

Tags L'economie, Du, Racisme

 
Lire les commentaires liés à cet article
  
Commenter cet article   L'économie du racisme   Imprimer cet article
 « Manger tout ce qu on aime sans grossir GROSSE GROSSE SOIREE UKGARAGE - Jungle - ... pour le 21 JUIN » 
 Accueil » Forum » Actualités de Volcréole » Discussion générale: L'économie du racisme

Liens relatifs à l'article L'économie du racisme
Discussion générale: il y a t-il un racisme anti black en asie ?
Discussion générale: le racisme chez les homos: le Queen récidive......
Coup de gueule: marre des sujets sur le racisme
Actualités: SOS-Racisme et cabinet de recrutement
Discussion générale: le jeu des privilèges : le racisme à nu
Sport: La FFF, un exemple cinglant de racisme dans toute son horreur ?
Au coeur des Dom-Tom: (Martinique) Racisme: nos stades ne sont pas à l'abri !!!
Coup de gueule: les "supporters" du PSG et le Racisme...
Actualités: Capital : Racisme à l'embauche
Actualités: Video : France O:COULEURS SPORT, THURAM, Racisme,Caricatures
Coup de gueule: plainte contre la phnaque pour racisme
Actualités: Histoire secrète de SOS-Racisme
Sport: COMPLEMENT D'ENQUETE SUR FRANCE 2 : LE RACISME DS LE FOOT
Discussion générale: racisme entre zindien et neg au pays vous en pensez quoi?
Actualités: Des Européens expulsés d'Afrique pour racisme envers les Noirs
Discussion générale: racisme anti blanc aux Antilles
Coup de gueule: Racisme par réaction ou (...) intellectuelle
Discussion générale: Combattre le racisme
Discussion générale: SOS Racisme porte plainte contre les RG.
Actualités: Le foot tchèque gangrené par le racisme
Videos streaming: L'économie du racisme
Discussion générale: L'économie du racisme


Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Pixeven.fr | Vidéos | Archives