www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !

GAGNEZ DES PLACES DE CINÉ UGC, GAUMONT ET PATHÉ EN LIGNE



Fait divers
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante


Accueil » Forum » Actualités: Fait divers

Auteur: Annonces
Sujet: Fait divers

Auteur: KFC
Date: 21 Nov 2009 14:59
Sujet du message: Fait divers
on ne répond pas à la violence par la violence
enfermons-le dans une cage et qu'on l'oublie.

Auteur: carolane
Date: 21 Nov 2009 15:01
Sujet du message: Fait divers
KFC a écrit:
 
enfermons-le dans une cage et qu'on l'oublie.  
 

Combien de fauves y aura-t-il dans la cage ?

Auteur: carolane
Date: 23 Nov 2009 16:38
Sujet du message: Fait divers
Suisse : un homme de 102 ans se retrouve sur l'autoroute en fauteuil roulant

http://fr.news.yahoo.com/55/20091123/tod-suisse-un-homme-de-102-ans-se-retrou-17baed7.html

Comment a-t-il fait pour échouer sur une autoroute en fauteuil roulant, franchement, en plus à une heure de pointe ? A croire qu'il était le seul à emprunter cette autoroute...

Auteur: Sam46
Date: 03 Déc 2009 23:14
Sujet du message: Fait divers



AUDREY VERDOL : LE CORPS DE LA GUADELOUPEENNE A ETE RETROUVE


Extrait :

Le cadavre découvert mercredi après-midi à Montgé-en-Goële porte un nom. Selon nos informations, il s'agirait de celui d'Audrey Verdol, une jeune femme d'origine guadeloupéenne disparue le 11 avril dernier

http://www.francesoir.fr/faits-divers/2009/11/27/cadavre-foret-seine-et-marne.html

Auteur: carolane
Date: 04 Déc 2009 12:59
Sujet du message: Fait divers
Texas : un homme souffrant de retard mental exécuté

http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/04/01003-20091204ARTFIG00337-texas-un-homme-souffrant-de-retard-mental-execute-.php#xtor=AL-5

Attardé mental ? Il n'était pas si attardé lorsqu'il a pénétré par effraction dans la chambre des enfants en frappant violemment un garçonnet de 9 ans, pour ensuite violer sa soeur de 11 ans et lui trancher la gorge !!!

Donc, à mon sens, attardé ou pas, il méritait la peine de mort car il n'est pas question de laisser des tels individus dans la nature... sous prétexte qu'ils sont malades, mais en fait pas si malades que ça pour préméditer de tels actes !!!

Auteur: Patrice
Date: 04 Déc 2009 13:23
Sujet du message: Fait divers
Comment, cet homme a été exécuté !!! Je suis outré que de nos jours on ose encore appliquer la peine de mort à un pauvre homme malade, nous vivons vraiment dans un monde de barbares...

Et pourtant, il y aura toujours des "experts" psychiatre où d'autres personnes qui prendront leur défense pour soit disant montrer l'exemple et pas nous conduire à notre tour comme eux, c'est vrai, protégeons d'abord les assassins et tant pis pour les victimes, enfin pour celles qui sont encore vivantes...

Auteur: aka Shiva
Date: 04 Déc 2009 16:25
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
Texas : un homme souffrant de retard mental exécuté

http://www.lefigaro.fr/international/2009/12/04/01003-20091204ARTFIG00337-texas-un-homme-souffrant-de-retard-mental-execute-.php#xtor=AL-5

Attardé mental ? Il n'était pas si attardé lorsqu'il a pénétré par effraction dans la chambre des enfants en frappant violemment un garçonnet de 9 ans, pour ensuite violer sa soeur de 11 ans et lui trancher la gorge !!!

Donc, à mon sens, attardé ou pas, il méritait la peine de mort car il n'est pas question de laisser des tels individus dans la nature... sous prétexte qu'ils sont malades, mais en fait pas si malades que ça pour préméditer de tels actes !!!
 
 


Tu aurais raison sur ce point-là.

Citation:
 

Son exécution relance le débat de la peine de mort des attardés mentaux, interdite depuis 2002 par la plus haute juridiction des Etats-Unis. Mais la Cour laisse les Etats caractériser eux-mêmes ceux qui pouvaient être classés dans cette catégorie. 
 


Selon la 10ème édition de la classification internationale des maladies - CIM 10 - Chap. 5 (trbles mentaux et du cpt) - page 129 :
Citation:
 

Retard mental léger : 50 < QI < 69
moyen : 35 < QI < 49
grave : 20 < QI < 34
profond : en dessous de 20 
 


Or lui, il aurait un QI de 70, ce qui fait qu'on ne peut pas le classer dans cette catégorie. On va peut être appeler cela faire du zèle pour un point de QI mais pour les faits qui lui sont reprochés, je ne vois pas pourquoi on perdrait son temps à chippoter.

Par contre ce qui est aussi en faveur du retard léger, c'est son niveau de lecture et d'écriture d'un enfant de sept ans. Mais là c'est plus subjectif, il aurait pu être illettré tout simplement et non attardé.

Et puis comme dit dans l'article, c'est l'avocat qui n'a pas su convaincre le jury du handicap du condamné.

Auteur: carolane
Date: 04 Déc 2009 16:43
Sujet du message: Fait divers
Aka Shiva, merci pour tes lumières... Ce que je ne comprends pas dans cette histoire c'est sa préméditation ! Il semblait avoir toutes ses facultés mentales pour penser à s'introduire dans la chambre et faire tout ce qu'il a fait...

S'il était si malade il aurait très bien pu s'en prendre à un athlète de 150 kg tout en muscles, mais la "maladie" veut que ces "malades" s'attaquent aux plus faibles sans défense. Me concernant, je ne leur trouve aucune excuse ni circonstances atténuantes.

Quand bien même il serait illettré, analphabète ou débile, cela n'excuse en rien ses actes inommables...

Si son avocat ne l'a pas correctement défendu, je me dis que ce n'est pas le fruit du hasard... car ce qu'a fait cette homme est tout à fait ignoble !

Auteur: aka Shiva
Date: 04 Déc 2009 17:09
Sujet du message: Fait divers
Je pense personnellement aussi qu'il disposait de toutes ses facultés. Il n'était pas dans un état délirant au moment des faits sinon cela se saurait, il n'était pas atteint non plus d'une maladie psy chronique.

Le retard mental léger n'est pas si handicapant que ça, c'est juste une personne fruste : ça correspond à un enfant qui a eu des difficultés au CP et qui ne peut pas dépasser la classe de 6éme.

Ce sont des enfants tout à fait autonomes par ailleurs et qui ont toutes leurs facultés.

c'est dans les catégories de QI inférieures, que le handicap cognitif (et moteur) est plus évident.

Donc pour moi, retard mental léger, ce n'est pas assez signiticatif pour parler de handicap.

Auteur: carolane
Date: 07 Jan 2010 10:43
Sujet du message: Fait divers
A 10 ans, elle accouche d'une petite fille



Choquant !!!


http://fr.news.yahoo.com/63/20100106/tfr-a-10-ans-elle-accouche-d-une-petite-019dcf9.html

Auteur: KFC
Date: 07 Jan 2010 12:31
Sujet du message: Fait divers
eh ben ! bientôt grand-mère à 16 ans pendant qu'on y est

Edit: ok, j'ai lu l'article: elle aurait été violée par ses demi-frères ou je devrais dire des animaux de 15/ 17 /19 ans.

Auteur: carolane
Date: 07 Jan 2010 12:41
Sujet du message: Fait divers
KFC a écrit:
 
Edit: ok, j'ai lu l'article: elle aurait été violée par ses demi-frères ou je devrais dire des animaux de 15/ 17 /19 ans. 
 

Vu son jeune âge, je ne comprends pas pourquoi la décision de garder l'enfant lui appartient ! D'autant plus que le "violeur" fait partie de ses propres demi-frères !!! Il a quand même des risques, sans parler de la morale !!! Tout à fait scandaleux...

On devrait infliger une bonne correction à ces garçons !!!

Auteur: carolane
Date: 11 Jan 2010 14:27
Sujet du message: Fait divers
Bertrand Cantat entendu par la police à la suite du suicide de la mère de ses enfants

Alors que Kristina Rady, la mère de ses enfants (Milo, 12 ans, et Alice, 7 ans), vient de se suicider par pendaison à l'heure du déjeuner ce dimanche 10 janvier, Bertrand Cantat était toujours entendu en fin de soirée par les services de la direction interrégionale de la police judiciaire. Ces derniers se sont déplacés sur les lieux, en présence du procureur de la République de Bordeaux. Une enquête a été ouverte et une autopsie sera pratiquée dès demain.

Lire la suite l'article :


http://fr.news.yahoo.com/51/20100110/ten-bertrand-cantat-entendu-par-la-polic-0111c6b.html

Auteur: carolane
Date: 22 Jan 2010 17:36
Sujet du message: Fait divers
Haïti : une quinzaine d'enfants disparus des hôpitaux

Certains ne reculent devant rien ! Ces enfants traumatisés par le tremblement ou par la perte de leurs parents vont échouer on ne sait où avec on ne sait qui, ni dans quelles conditions !

http://fr.news.yahoo.com/77/20100122/tfr-hati-une-quinzaine-d-enfants-disparu-37c756d.html

Auteur: carolane
Date: 20 Fév 2010 13:34
Sujet du message: Fait divers
Jean-Pierre Treiber s'est suicidé

Jean-Pierre Treiber, unique accusé du double assassinat de Géraldine Giraud et Katia Lherbier en 2004, s'est suicidé samedi matin dans sa cellule de la maison d'arrêt de Fleuris-Mérogis (Essonne), à deux mois de son procès prévu fin avril, a annoncé à l'AFP le ministère de la Justice...


http://fr.news.yahoo.com/76/20100220/tfr-jean-pierre-treiber-s-est-suicid-dbac7e9.html

Auteur: Patrice
Date: 20 Fév 2010 13:50
Sujet du message: Fait divers
C'est vraiment dommage pour les familles, elles ne connaîtront peut-être jamais la vérité sur ces assassinats.

Auteur: safira
Date: 20 Fév 2010 15:15
Sujet du message: Fait divers
Même s'il était là ,c'est pas dit qu'elles sauraient non plus.

Je ne pleure pas la mort de ce type, qu'il aille au diable

Auteur: carolane
Date: 23 Fév 2010 14:04
Sujet du message: Fait divers
saphira a écrit:
 
Je ne pleure pas la mort de ce type, qu'il aille au diable  
 



"Nathalie, 36 ans, égorgée par son compagnon devant son fils: par jalousie?"


http://fr.news.yahoo.com/63/20100223/tfr-nathalie-36-ans-gorge-par-son-compag-019dcf9.html

J'espère qu'on lui trouvera aucune circonstance atténuante, ni folie subitement feinte ou non et qu'on ne dira pas que c'est un crime passionnel !!! Qu'on le mette manu militari avec des brutes de son acabit où il doit être : dans une cage comme un animal...

Auteur: Patrice
Date: 23 Fév 2010 14:35
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
"Nathalie, 36 ans, égorgée par son compagnon devant son fils: par jalousie?"


http://fr.news.yahoo.com/63/20100223/tfr-nathalie-36-ans-gorge-par-son-compag-019dcf9.html

J'espère qu'on lui trouvera aucune circonstance atténuante, ni folie subitement feinte ou non et qu'on ne dira pas que c'est un crime passionnel !!! Qu'on le mette manu militari avec des brutes de son acabit où il doit être : dans une cage comme un animal...  
 

Les animaux se comportent mieux...

Ce genre de fait divers me dégoûte au plus au point, je comprends qu'en apprenant ce genre de nouvelle les femmes battues ou maltraitées n'osent pas porter plainte et se sortir des griffes de leur "compagnon"... Nous vivons vraiment dans un monde de fous !

Auteur: h2o
Date: 23 Fév 2010 15:24
Sujet du message: Fait divers
carolane a écrit:
 
saphira a écrit:
 
Je ne pleure pas la mort de ce type, qu'il aille au diable  
 



"Nathalie, 36 ans, égorgée par son compagnon devant son fils: par jalousie?"


http://fr.news.yahoo.com/63/20100223/tfr-nathalie-36-ans-gorge-par-son-compag-019dcf9.html

J'espère qu'on lui trouvera aucune circonstance atténuante, ni folie subitement feinte ou non et qu'on ne dira pas que c'est un crime passionnel !!! Qu'on le mette manu militari avec des brutes de son acabit où il doit être : dans une cage comme un animal...  
 


tout simplement monstrueux...

J'ai l'impression que certaines personnes n'ont plus de morale, n'ont plus de valeurs, n'ont meme plus peur de la sanction ....

Auteur: carolane
Date: 23 Fév 2010 16:08
Sujet du message: Fait divers
h2o a écrit:
 
J'ai l'impression que certaines personnes n'ont plus de morale, n'ont plus de valeurs, n'ont meme plus peur de la sanction ....  
 

Avec les remises de peine pour bonne conduite... ils ne passent pas trop de temps derrière les barreaux !

Pauvres enfants devenus le jour-même orphelins : mère égorgée en présence de celui de 12 ans et père en prison !!!

Auteur: h2o
Date: 23 Fév 2010 16:44
Sujet du message: Fait divers
Je pense qu'il faudra qu on arrive à mettre en place une vraie perpétuité...

Non vraiment...il y a des actes purement inqualifiable !!!

Auteur: aka Shiva
Date: 23 Fév 2010 23:56
Sujet du message: Fait divers
Un banal fait divers comme il y en a plein d'autres. En tout cas jalousie ou pas et même si la préméditation d'aurait pas été retenue, ce n'est pas un crime passionnel (puisqu'il ne l'a pas surprise en train de ... avec un autre homme). Par ailleurs on ne sait même pas s'il y a eu dispute ou bagarre avant ou pas avec tous les deux un couteau en main ou pas...

La vie peut prendre une drôle de tournure quand on vit avec quelqu'un...que des problèmes : vive le célibat !

Auteur: carolane
Date: 24 Fév 2010 15:09
Sujet du message: Fait divers
aka Shiva a écrit:
 
...ce n'est pas un crime passionnel (puisqu'il ne l'a pas surprise en train de ... avec un autre homme)...! 
 

Crime passionnel ou pas, le monsieur a frappé - à l'instar des prédateurs qui veulent tuer leurs proies - sa compagne au cou, juste ce qu'il faut pour sectionner la jugulaire ! Donc, en ce qui me concerne, ses intentions étaient on ne peut plus claires...

Rien que le fait d'avoir saisi un couteau présageait déjà de ses noirs desseins... De plus, la présence de ses enfants ne l'a même pas gêné !!!

Auteur: h2o
Date: 24 Fév 2010 19:15
Sujet du message: Fait divers
aka Shiva a écrit:
 
Un banal fait divers comme il y en a plein d'autres. ....! 
 


Il est important de ne pas banaliser ces crimes....

Auteur: caribbean island
Date: 24 Fév 2010 19:35
Sujet du message: Fait divers
h2o a écrit:
 


Il est important de ne pas banaliser ces crimes.... 
 


Il est important aussi de ne pas prendre ces faits divers pour une réalité et de s'en servir comme prétexte pour tenir un discours moralisateur et conservateur.

Auteur: aka Shiva
Date: 24 Fév 2010 19:57
Sujet du message: Fait divers
caribbean island a écrit:
 
h2o a écrit:
 


Il est important de ne pas banaliser ces crimes.... 
 


Il est important aussi de ne pas prendre ces faits divers pour une réalité et de s'en servir comme prétexte pour tenir un discours moralisateur et conservateur. 
 


Le crime n'est pas banalisé, c'est le fait qui est banal (ou fréquent) statistiquement : une femme mourrait victime de son compagnon tous les trois jours en France.

Pour le reste, je ne vais pas m'attarder à analyser les réactions des uns et des autres qui sont le cadet des soucis de tous !

Auteur: Missyna alna
Date: 09 Mar 2010 00:38
Sujet du message: Fait divers
Classé divers , mais pas si divers que cela:

Citation:
 

PROCÈS - "Excusez-moi de vous déranger, j'ai tué ma femme"

Coup de folie. ?Il était le plus soumis des maris et puis, un jour, il l'a décapitée...
"Je reviens avec un couteau. J'ai frappé plusieurs fois. Elle a crié mon prénom, je l'ai décapitée. Vous vous rendez compte ! Et je ne suis pas fou." Comme tous les matins, Philippe Cousin, inspecteur de La Poste, a sauté du lit le premier pour préparer le petit déjeuner de son épouse. Un peu plus tard, s'il ne l'avait tuée, il aurait, comme d'habitude, fait tourner le moteur de la voiture pour que Nicole ne prenne pas froid en allant au travail. Ce lundi 16 avril 2007, le mari modèle est revenu dans la chambre avec un couteau à viande et là, dans un grand mouvement circulaire, il a coupé net la tête de sa femme. C'est un crime hors norme que la cour d'assises d'Arras va juger les 8 et 9 mars. Un drame inattendu qui s'est abattu sur un couple en apparence sans histoire.

Quand les policiers se présentent rue des Quatre-Crosses, au coeur d'Arras, Philippe Cousin les accueille sur le palier de la porte d'un " désolé pour le travail que je vous donne". Quelques minutes plus tôt, il avait appelé le commissariat : "Excusez-moi de vous déranger, j'ai tué ma femme."

Philippe et Nicole se sont rencontrés vingt-cinq ans plus tôt lors d'un stage de comptabilité. Ils sont tous les deux postiers. Lui a 26 ans, elle 23. Entre le sportif de ?1,80 mètre à l'allure intello et la beauté froide au caractère bien trempé, le courant passe immédiatement. Quelques mois plus tard, ils emménagent ensemble à Provins. Puis, en 1986, ils se marient. Entre les week-ends à vélo et les vacances sur les sentiers de randonnée, ils préparent ensemble le concours d'inspecteur de La Poste qu'ils décrocheront, l'un après l'autre, au début des années 90. Pour fêter sa promotion, le jeune couple s'offre un bel appartement à Arras. Une vie qui ronronne, ponctuée par la sortie dominicale chez la belle-famille.

"Elle est en moi, je l'aime"

Mais, derrière la façade, les frustrations s'accumulent, les rancoeurs s'additionnent. Des silences empoisonnés. "L'impression d'être bouffé", dira-t-il. Dans la vie comme dans son couple, Philippe avance tête basse. Les collègues de travail, la famille, tous le décrivent comme un homme faible et soumis face à une femme autoritaire et impulsive. Surtout, il y a ce secret honteux, inavouable. En vingt et un ans de mariage, Philippe n'a jamais vraiment fait l'amour à Nicole. Il faudra que les enquêteurs lui mettent sous le nez le constat du médecin légiste sur la virginité de sa femme pour que le mari confie qu'elle refusait la pénétration vaginale. Lui-même, est il vierge ? La seule incartade extraconjugale qu'on lui connaisse n'est jamais allée au-delà des attouchements. Le refus de Nicole de se donner à lui ? Il invoque une phobie. Depuis le suicide de son père atteint d'une sclérose en plaques, Nicole ne veut pas prendre le risque d'une grossesse de peur de transmettre la maladie.

Obsession. Avoir un enfant, cette obsession se serait mise à tourner comme une toupie dans la tête de Philippe. Il rêvait d'une petite fille : "J'avais déjà le prénom : Charlotte !" dira-t-il, bien après le meurtre, tout en chuchotant qu'il est "quelqu'un de docile". A force d'encaisser les refus de Nicole, le mental du postier modèle se fissure. Il ne supporte plus le bruit des voitures qui monte de la rue en bas de chez lui. Elle non plus. Nicole est plus agressive, à cran. Les disputes s'enchaînent, toujours pour le même motif : l'enfant, alors même que l'âge de Nicole ne lui permet plus d'en avoir. Une semaine avant le drame, alors qu'ils partent pour un week-end dans la Loire, elle lâche comme une bombe devant sa famille qu'elle veut quitter Philippe. Ils ne se diront plus un mot de tout le séjour. Jusqu'au crime : "Je lui ai parlé de cette envie d'avoir un enfant, elle est restée déterminée, elle a dit non. J'en ai reparlé à nouveau avec elle." On connaît la suite...

Depuis, Philippe qui a perdu 8 kilos en prison, pleure son épouse, dont il continue à porter l'alliance. "Elle est en moi, je l'aime", répète-t-il. Incapable d'expliquer son geste. Son avocat, Me Didier Robiquet, joint par Le Point, parle d'un " syndrome de la Cocotte-Minute. 
 


Source: www.lepoint.fr

2 commentaires bien instructifs:


Citation:
 
Serge. N , Le pire des deux

lundi 8 mars | 15:26

J'aurais pu, moi aussi, finir comme cet homme. Bien que la mienne ne se soit jamais refusée à moi, et nous ait fait deux beaux enfants. Je pense que l'explication de ce genre de fait se trouve en la conjonction d'un amour très idéalisé de la personne, avec la domination vraiment nette et forte de celle-ci. Domination dans le sens tyrannique j'entends, tyrannique, méprisant et humiliant. Donc, un double mouvement de sentiments très antinomiques : l'amour très passionné de l'un, déconnecté de la réalité, se heurtant au mépris et à la haine de l'autre. Donc, une inconscience totale de ce qui se joue, une absence complète de lucidité. Tout cela se déroulant sur des années. Il suffit d'une cristallisation sur un conflit, une tension plus importante que d'habitude et un jour, le barrage lâche... L'homme (ou la femme) piétiné des années se fait déborder par toutes ses rancoeurs, par toutes ses désillusions. Sûrement prend-il brusquement conscience (c'est ce qui m'est arrivé personnellement) de la haine de l'autre. Cette haine immense vient se heurter à cet amour tellement idéalisé et c'est la déflagration. L'homme (ou la femme) se met très en colère, il frappe (ce qui m'est arrivé une fois, une seule) ou il tue, ce qui peut arriver à beaucoup... Celui qui frappe ou qui tue, n'est pas forcément le pire des deux. Même s'il ne devrait jamais le faire, même si rien ne le justifie. J'essaye juste de comprendre, dans le sens d'expliquer. Il est bien évident que cet homme là aurait dû partir, et depuis bien longtemps, comme tant d'autres l'ont fait, comme je l'ai fait, heureusement pour elle, pour moi, pour nos enfants. Et nulle folie dans tout cela que la folie "ordinaire" de l'humanité.


Jim , Nature humaine


lundi 8 mars | 16:54

Serge N a bien analysé ce drame, ayant visiblement été confronté à une situation semblable. Même si ce crime est horrible, il s'explique aisément par une accumulation de vexations et d'humiliations au fil des années, ce qui aboutit à une cristallisation des rancoeurs et des humiliations. Dans le cas présent, c'est l'annonce d'une séparation voulue par sa femme qui a été sans doute l'élément déclenchant, la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, l'humiliation suprême : c'en était trop, tout s'écroulait, et en particulier ce rêve fou et irrationnel d'avoir un enfant avec cette femme qui ne voulait pas et ne pouvait plus en avoir : la seule issue était donc d'en finir en supprimant l'objet de tous ses tourments et par là-même de se punir lui-même d'avoir renoncé à tenir sa place dans le couple.

 
 


J'ai cru entendre parler d'une histoire de loi contre les violences physiques et mentales faites aux femmes dans la sphère privée.
Le législateur a du oublier / ignorer ces hommes torturés victimes de violences conjugales.

Au final,même si c'est dur , voir impossible, il faut apprendre à lâcher prise avant que cela ne tourne au drame.

Auteur: aka Shiva
Date: 09 Mar 2010 02:54
Sujet du message: Fait divers
C'est clair que la relation de Philipe Cousin avec son épouse a fini par le rendre fou.

Ses excès de politesse avec ses excuses incongrues font penser à une formation réactionnelle obsessionnelle. Les symptômes névrotiques de type obsessionnels masquent souvent une psychose ou angoisse insoutenable sous-jacente : qu'est-ce qu'une telle relation pouvait entrainer d'autre ? Toute torture morale ou physique entraine sur le long terme la psychose chez tout individu, psychose qui peut être gérée en interne en mettant en place des mécanismes de défence pseudo-névrotiques de type obsessionnel (chez l'homme principalement. Chez la femme c'est l'hystérie qui est pseudo-névrotique). L'excès de politesse et de gentillesse témoignant de son désarroi.

Auteur: carolane
Date: 11 Mar 2010 14:34
Sujet du message: Fait divers
Vainqueur de «Tournez Manège» le jour, serial killer la nuit

Les émissions de dating sont souvent glauques, mais aucune n'arrive à la cheville du Dating game (la version américaine de ce qui deviendra en France Tournez manège) du 13 septembre 1978. Lire la suite l'article

http://fr.news.yahoo.com/82/20100310/twl-vainqueur-de-tournez-mange-le-jour-s-8f38f87_1.html

De quoi parcourir l'échine féminine de moult frissons...

Auteur: carolane
Date: 23 Avr 2010 14:00
Sujet du message: Fait divers
Le destin tragique d'Elodie, 21 ans, et Jérôme, 26 ans

Imprimer Depuis deux ans, Jérôme, 26 ans, et Elodie, 21 ans, vivaient une belle histoire d'amour.

Jérôme, mécanicien dans un garage automobile, avait trouvé en location une grande maison, dans la Nièvre, à Saint-Parize-en-Viry.

Une maison avec un grand terrain.

Dimanche, Jérôme est mort écrasé sous le tracteur qu'il venait d'acheter, selon Le Parisien.

Dans la soirée, inquiète de ne pas voir revenir son compagnon, sa petite amie, Elodie, est allée le chercher dans le champ.

C'est là que la jeune femme a découvert Jérôme, sous le tracteur, précise aussi Le Parisien. Dans la panique, Elodie n'a pas pensé à téléphoner aux secours. Elle est très vite montée dans sa voiture pour aller chercher de l'aide à Saint-Germain-du-Chassenay, le village voisin.

Dimanche, sur cette route de campagne, Elodie a roulé très vite.

Trop vite.

Sa voiture a dérapé, en pleine ligne droite, sur la départementale 978, toujours selon Le Parisien. Avant de terminer sa course dans un champ. Elodie, dans l'urgence de la situation, avait oublié d'attacher sa ceinture de sécurité. Ejectée de sa 206 blanche, elle est morte sur le coup. Quelques instants après Jérôme.

Selon le choix des familles, les deux amoureux, unis dans la mort, seront inhumés ensemble


http://fr.news.yahoo.com/63/20100423/tfr-le-destin-tragique-d-elodie-et-jrme-019dcf9.html

Bien triste histoire... Que leurs âmes reposent en paix !

Auteur: Patrice
Date: 23 Avr 2010 14:18
Sujet du message: Fait divers
Une histoire d'une grande tristesse...

Paix à leurs âmes...

Auteur: sengajfa
Date: 28 Avr 2010 10:43
Sujet du message: Fait divers
Dans la série "on arrete pas le progres" et "les dérives de ce qu'on en fait", ce faits divers:

Un braqueur de banque américain démasqué : l'homme noir recherché était un blanc aux yeux bleus

source: http://fr.news.yahoo.com/55/20100428/tod-un-braqueur-de-banque-amricain-dmasq-17baed7.html

Citation:
 
A la tête de six braquages, un Américain de 30 ans, Conrad Zdzierak, a déjoué les autorités du pays en se grimant d'un masque imitant à la perfection les traits d'un homme noir, alors que ce voleur est de type caucasien.
Le visage déformé par un bas enfilé sur la tête, les braqueurs de banque ont souvent usé de cette parade pour ne pas être reconnus le temps de leur larcin. C'était avant l'invention des masques en silicone.Six casses, dont 5 effectués le même jour, ont été commis par Conrad Zdzierak, un Américain de l'Ohio, qui se cachait derrière un masque de silicone assez élaboré pour tromper ceux qui le croisaient. Les victimes de ses braquages et les vidéos de surveillances s'accordaient à donner un élément commun à leur description : le voleur est un Afro-américain.Trahi par sa plaque d'immatriculation et par l'encre rouge, protection ultime des billets de banque, déversée sur les sièges de sa Volvo, l'auteur des vols a été arrêté dans la journée lorsque les autorités de Springdale, dans l'Ohio, ont découvert le véhicule garé sur le parking du motel qu'il fréquentait. Michael Mathis, lieutenant de Police dépêché sur cette affaire, a avoué que le subterfuge était troublant, digne d'un masque de cinéma. Il a présenté ses excuses publiquement pour les dommages causés par la chasse à l'homme Noir qu'il avait alors lancé 
 



L'arrestation de cet homme a peut etre permis qu'un innocent ne se retrouve derriere les barreaux, comme cela est arrivé parfois naguere...

Auteur: carolane
Date: 12 Mai 2010 14:10
Sujet du message: Fait divers
"Un avion s'est écrasé en Lybie : un enfant survit"

http://fr.news.yahoo.com/78/20100512/twl-crash-d-un-avion-en-libye-un-enfant-5231d91.html

Auteur: aka Shiva
Date: 24 Mai 2010 04:13
Sujet du message: Fait divers
Il y a un quart d'heure, soit à 21:40 heure locale, le chat que j'ai adopté ou plutôt le chat qui m'a adopté est revenu avec un moineau encore vivant dans sa gueule en lâchant des plumes par terre...Pendant une seconde, j'ai voulu sauver le moineau mais j'ai préféré laisser faire... Le chat a joué avec quelques dizaines de secondes, a croqué le moineau deux trois fois en crachant quelques plumes avant de ne faire qu'une bouchée de l'abdomen de l'oiseau, laissant là la tête et une aile.

Je regardais le spectacle, stupéfait, laissant le chat vivre selon son instinct.

Pendant que je ne cessais de me répéter à moi-même "aïe bon dieu" en ramassant les plumes qu'il a laissé partout et la tête de l'oiseau avec la petite pelle à ordure, le chat apparemment satisfait eu le hochet puis a eu le culot d'aller manger des croquettes après ça...avant de repartir dehors encore une fois à l'instant...chasser je ne sais quoi !...Nom de dieu !

Auteur: aka Shiva
Date: 28 Mai 2010 02:50
Sujet du message: Fait divers
Il n'y a plus personne qui vient se masturber ou se pavaner devant ma logia...

Auteur: carolane
Date: 28 Mai 2010 11:36
Sujet du message: Fait divers
Cette histoire me rappelle feu le matou de ma soeur - sacrée bête au caractère bien trempé - qui ne se gênait pas pour ramener des oiseaux déjà morts sous nos lits ! Comme s'il ne pouvait pas déguster sa proie ailleurs !!!

Parfois, il s'agissait de "zandolis" de toutes les couleurs...

A la saison des amours, monsieur se permettait d'inviter une bande de joyeux compères et comères de tout acabit dans la cuisine pour un festin en bonne et due forme... Le lendemain, on retrouvait des casseroles renversées, des bouts de nourriture partout. Le pire, c'étaient leurs miaulements déchirants s'apparentant à des plaintes humaines !

Ils se montraient d'une agressivité sans borne lorsqu'on les chassait avec des balais : drôles de bestioles !!!

Jusqu'à aujourd'hui, je n'ai toujours pas su m'expliquer la provenance de ces chats... certains vivaient à l'état sauvage d'autres, chez les voisins, mais je ne les ai jamais vus en plein jour !

Auteur: sengajfa
Date: 17 Juin 2010 09:13
Sujet du message: Fait divers
"L'AMOUR" très vache...

A peine croyable...mais pendant si longtemps, personne pour s'apercevoir de ces sévices??? ni sa mère? si ses copines??? Dingue...Je plains la prochaine fille qui tombera sur ce mec, à vous de juger:


Citation:
 
Le bourreau de Lesly face aux juges
La cour d'assises de Pontoise va juger un jeune homme de Sarcelles accusé d'avoir torturé sa petite amie de 16 ans.Un dossier d'une extrême violence.
LAURENCE ALLEZY | 17.06.2010, 07h00

Lesly, 19 ans, a vécu l'enfer. Cette jeune femme prend place, ce matin, sur le banc des parties civiles de la cour d'assises du Val-d'Oise. Elle va faire face pendant deux jours à son ancien petit ami, celui qu'elle a désigné comme étant son bourreau. A 20 ans, Bilal va répondre d'actes de torture ou de barbarie, avec usage ou menace d'une arme, et encourt vingt ans de réclusion.
Il est accusé d'avoir battu l'adolescente, alors âgée de 16 ans, avec une extrême violence, entre 2007 et 2008. Un dossier terrible, qualifié « de pure cruauté » par Me Caty Richard, qui assiste Lesly. Jamais les pompiers, les gendarmes et les médecins n'avaient vu cela auparavant.
Tout démarre le 1er août 2008. Ce jour-là, la mère de Lesly alerte les secours. Elle vient de récupérer sa fille dans un état effroyable à la gare de Sarcelles-Saint-Brice. Son visage, ses bras et ses jambes sont couverts d'ecchymoses et d’écorchures, elle souffre d'une côte cassée, d’écrasements musculaires, son dos et son ventre présentent des marques de lacération.

Frappée à coups de pierres et de parpaings

La jeune femme après s’être murée dans le silence puis avoir donné des explications confuses sur l'agression dont elle a été victime, se livre petit à petit à son entourage et aux enquêteurs. Son agresseur n'est autre que Bilal, son petit ami. Les faits qu'elle livre sont à peine croyables. Le jeune homme conduit régulièrement sa partenaire au bout d'un chemin d'un parc de Sarcelles afin de lui faire subir les pires sévices. Lesly raconte son calvaire : trois fois par semaine, il la frappe à l'aide de bâtons, de lattes de sommier, de pierres ou de parpaings. Il lui assène des coups de ceinture sur le ventre avant de la lui passer autour du cou et de serrer jusqu’à ce qu'elle perde connaissance. Il la gifle, la réveille et recommence. Lesly reçoit même de la harissa dans les yeux et est obligée d'en avaler. Lorsque les enquêteurs se rendent sur ces lieux, ils découvrent une boucle de ceinture, des morceaux de bois cassés, des pots de harissa et divers objets et vêtements déchirés appartenant à la victime.
Bilal est interpellé le 2 août 2008. Il assure ne pas être l'auteur de ces actes et n'avoir jamais frappé son amie. Il ne variera jamais dans ses explications et précise être accusé à tort par la mère de Lesly; à son avis, celle-ci ne supporte pas sa liaison avec sa fille. Pourtant au fil de l'enquête, les preuves et les témoignages l'accablent. Son ADN et celui de Lesly sont retrouvés sur la boucle de ceinture, la vidéosurveillance de la gare marque sa présence le 1er août aux côtés de Lesly, qui a du mal à se déplacer et s'agrippe à une rambarde. « Si Lesly n'est pas morte, c'est une question de chance. Il s'est livré à une destruction physique et morale dans le but de l'anéantir, avec pour motif la jalousie », analyse Me Richard. Bilal ordonnait à Lesly ses moindres faits et gestes, il lui imposait ses tenues quotidiennes et l'obligeait à un contact téléphonique permanent. Entre le 20 juin et le 5 août 2008, il l'a appelée à 4660 reprises. Les experts sont formels : « Le traumatisme de la victime est profond, le caractère intentionnel des actes commis marquait la volonté de détruire son identité. »  
 



source: http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/le-bourreau-de-lesly-face-aux-juges-17-06-2010-967353.php


Pff, j'en ai lu et entendu des histoires...mais là...aussi jeune...

Auteur: carolane
Date: 19 Juin 2010 12:18
Sujet du message: Fait divers
C'est quoi cette histoire franchement ? Un homme aussi jeune, aussi jaloux et aussi barbare !!! Cela n'augure rien de bon pour son avenir tous domaines confondus... Des coups de parpaings : c'est la première fois que j'entends ça !!!

Mais pour qui il se prend enfin ? Il s'attaque physiquement et psychologiquement à plus faible que lui ! J'espère qu'on ne le laissera jamais retourner dans la nature : c'est utopique je sais !

Auteur: Drine
Date: 23 Juin 2010 17:27
Sujet du message: Fait divers
C'est vieux j'avoue mais c'est poilant !!!!

Auteur: carolane
Date: 23 Juin 2010 19:53
Sujet du message: Fait divers
Franchement, drôle(s) de chose(s) tout de même ! Bien écrit !

Auteur: Scarlet
Date: 23 Juin 2010 20:05
Sujet du message: Fait divers
Roooooh!!! Krkrkrkrkrkrkrkrr

Auteur: Drine
Date: 23 Juin 2010 20:05
Sujet du message: Fait divers
Moi ce sont surtout les coups de poêle assénés sur la tête de la malheureuse qui m'ont bien fait rire !!

Auteur: Breizh972
Date: 23 Juin 2010 20:26
Sujet du message: Fait divers

Tiens voilà un fantasme que j'éviterai peut-être d'assouvir, là…

Auteur: carolane
Date: 23 Juin 2010 22:16
Sujet du message: Fait divers
Ce qui m'a fait le plus "rigoler" : "ce sont les médecins de l'hôpital qui leur ont fait avouer les circonstances de l'accident" ! La honte, franchement...

Le corps médical a dû s'arracher les cheveux avant l'aveu...

Auteur: azertyk
Date: 26 Juin 2010 18:00
Sujet du message: Fait divers
Ca sent l'impuissance à vie tout ça...

Auteur: carolane
Date: 29 Juin 2010 16:21
Sujet du message: Fait divers
Un homme tue sa femme infidèle à Clichy-sous-Bois


Le mari s'est rendu à la police. Un homme a tué sa femme dont il avait découvert l'infidélité, mais épargné ses deux enfants. La scène s'est déroulée dans leur appartement de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Le mari s'est rendu.

Ce lundi 28juin, peu après 8h30, le Samu de Seine-Saint-Denis reçoit un appel d'un habitant de la cité du Bois du Temple à Clichy-sous Bois. Il indique qu'il vient de tuer son épouse après l'avoir surprise à leur domicile en compagnie de son amant.

Alertés, les policiers découvrent sur place le corps de la jeune femme décédée, avec une importante plaie à la tête, ainsi que les deux enfants du couple âgés de 1 et 7 ans sains et saufs.

Aussitôt un avis de recherche est lancé contre le mari qui se présente vers 10h30 au commissariat du Raincy.

En état d'ébrité il confirmera aux enquêteurs avoir mortellement blessé son épouse. Quant aux deux enfants ils ont été confiés à leur grand mère maternelle.

Le service départemental de police judiciaire de Seine Saint-Denis (SDPJ 93) a été chargé de l'enquête


http://fr.news.yahoo.com/78/20100628/tfr-un-homme-tue-sa-femme-infidle-clichy-9e39cb8.html

Pathétique ! Deux orphelins...

Auteur: Patrice
Date: 29 Juin 2010 22:02
Sujet du message: Fait divers
Pauvres enfants...

Auteur: néovrigilius
Date: 29 Juin 2010 23:29
Sujet du message: Fait divers
bof ! ce genre de truc arrivent quotidiennement... donc...

Auteur: Patrice
Date: 30 Juin 2010 09:02
Sujet du message: Fait divers
Homme tabassé à mort sur l'A13: deux personnes écrouées, trois autres en garde à vue

Deux jeunes hommes ont été écroués pour avoir battu à mort un automobiliste ce week-end lors d'une rixe après un banal accrochage sur l'autoroute A13 dans les Yvelines, de véritables "actes de barbarie" selon la famille de la victime.

http://news.fr.msn.com/m6-actualite/article.aspx?cp-documentid=153976941

Accueil » Forum » Actualités: Fait divers


Dreadlocks Itsrugby Restaurants Antillais Neuf Cegetel Service Clients Techno Science Moblin Boursorama Shade-Beauty Carnaval de Londres

Copyright © 2001-2019 Volcreole.com