Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


la folie facebook
Aller à la page 1, 2, 3 ... 21, 22, 23  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Informatique: la folie facebook S'abonner au Flux Rss Informatique Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Informatique:   Sujet: la folie facebook

chadeque
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 08 Avr 2005
Sujets: 42
Messages: 715
Localisation: Pays de la Teranga
 #1 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 02 Oct 2007 01:33

Tout le monde connaît facebook n'est ce pas...Libé y consacrait un article en juillet, la Tribune et le Monde ce mois-ci et pendant ce temps là les invites fusent dans tous les sens. A entendre des gens "facebookés" c'est une drogue, genre tu passes des heures et des heures dessus... bon ça change pas d'autres passe temps (Second Life and cie).
J'ai pas encore sauté le pas...peur de la dépendance ! et vous ? Est-ce si génial que ça de s'offrir des cadeaux virtuels et de jouer à des quizz musicaux ?
Citation:
 

Le miroir à deux Facebook
Internet. Ce réseau social, déjà riche de 24 millions d'utilisateurs désireux de tout dévoiler, va-t-il trop loin ?

y a quelques jours, un courriel tombe dans la boîte aux lettres de l'auteur de ces lignes. Qui dit, en anglais : «Olivier vous a ajouté comme ami dans Facebook. Nous avons besoin que vous confirmiez que vous êtes réellement ami d'Olivier.» Suivait le lien ad hoc. Qui diable était donc cet Olivier ? Vague nostalgie remontée d'une cour d’école sous les peupliers. Et Facebook, quèsaco ? En un clic, je rejoignais l'immense communauté de «facebookers». Plus de 24 millions d’âmes sur la planète, 100 000 nouvelles recrues toutes les semaines. De quoi ne plus se sentir seul.
Espace. Site de réseau social, Facebook (trombinoscope en anglais) parie sur l'envie des gens d’échanger et de partager. En s'inscrivant, l'internaute décrit son profil, peut mettre en ligne sa photo, dire ses préférences sexuelles ou aussi décider de garder son profil secret pour le commun des «facebookers» et affiché pour ses proches. A chaque modification effectuée sur l'espace personnel, tout le monde est au courant que vous êtes en vacances, en voyage, etc. Cette réactualisation partagée peut donner lieu à des quiproquos. Thomas Crampton avait annoncé sur son Facebook son mariage. Avant de se raviser : trop intime. Il décoche la case marquée «Thomas Crampton est fiancé à Thuy-Tien Tran», ce qui envoit à ses amis le message suivant : «Thomas Crampton et Thuy-Tien Tran ne sont plus fiancés.» Drame.
Facebook permet aussi de mettre en ligne ses photos, d’écrire des notes, de laisser des messages aux amis, de décrire son humeur face au monde, voire de retrouver des gens. Comme Shandara le raconte sur son blog : «J'ai trouvé un cousin dont je connaissais l'existence mais ne l'avais jamais rencontré. Une tante aussi. Puis de fil en aiguille, j'ai trouvé un groupe sur ma ville de naissance(1).» Car on peut aussi former des groupes, sur des thématiques variées.
Le succès de Facebook, né dans le giron de Harvard en 2004, puis étendu aux autres universités et lycées, est spectaculaire. Fin 2005, il rassemblait plus de 17 millions de comptes, essentiellement anglophones. L'histoire a un air de déjà-vu : un étudiant, Mark Zuckerberg, bidouille un site dans sa chambre d’étudiant. L'invention emballe le réseau, L’étudiant devient dirigeant d'une start-up, à Palo Alto en Californie.
Goûts. Depuis septembre, Facebook, où on ne pouvait qu'entrer sur invitation, est ouvert à tous. En peu de temps, le site est devenu la sixième plus grosse audience après Google et le premier en partage de photos aux Etats-Unis. Tandis que les invitations affluent dans les boîtes électroniques de la planète, Facebook accroît ses potentialités. Ainsi, iLike, le site de recommandations de disques, permet aux facebookers de partager leurs goûts musicaux.
«Prédiction : Facebook sera le plus grand réseau social dans le monde», titre l'entrepreneur Paul Allen, sur son blog, en mai dernier (2). Car il ne faut pas s'y tromper, derrière l'amitié et les bons sentiments se cachent les gros sous. Pour Allen, ce pourrait «être la meilleure opportunité pour les entrepreneurs du Net des dix dernières années.» Quoi de plus rentable en effet qu'une communauté formée de dizaine de millions de membres, dont la moitié se connecte à son Facebook chaque jour ? Sa «viralité» est démoniaque. Il se dit que Facebook a détrôné Myspace autre site de réseau social. Sur un an, entre mai 2006 et mai 2007, Facebook a connu une augmentation de 89 % de visiteurs uniques, selon Comscore. Des écueils commencent à se faire jour et des juristes d'Internet s'alarment des problèmes de protection de la vie privée. Notamment à propos d'images postées qui n’étaient pas destinées à être vues par tout le monde. Seule parade : ne pas accepter la si délicate invitation d'Olivier.
Libération13.07.07 
 

Citation:
 
Succès croissant de Facebook, qui va rendre ses profils publics
Le site de socialisation Facebook, l'un des plus populaires avec MySpace, continue à recruter plus d'un million de fans chaque mois. Cependant, petite révolution, la fiche de chaque participant ne sera plus réservée uniquement à sa communauté d'amis mais va devenir publique.
Facebook vise 60 millions de membres d'ici fin 2007, contre 40 millions actuellement. C'est une confirmation du succès du site créé en 2004 par Mark Zuckerberg, alors étudiant à Harvard, et qui de réseau privé va devenir une sorte d'annuaire public. Ce site de socialisation est l'un des plus populaires avec MySpace et continue à recruter plus d'un million de fans chaque mois, qui seront désormais exposés au grand public: s'ils l'acceptent, leur fiche personnelle sera visible sur les moteurs comme Google ou Yahoo! et non plus seulement dans les recherches des membres de Facebook.

Cette option "publique" est proposée par défaut, et les utilisateurs peuvent la refuser ou la limiter à une partie des données. Déjà mercredi, certains profils étaient indexés par Google. "Un grand atout de Facebook était la protection des données privées. Cette illusion va disparaître. Cela transforme Facebook en quasi-'Pages Blanches' du net", a commenté l'expert Om Malik.

Facebook prend ainsi une option sur le marché en plein boom des sites qui veulent bâtir un annuaire mondial personnalisé du Net, comprenant le plus de détails possibles sur chaque personne: carrière, coordonnées, hobbies, amis... Plusieurs nouveaux sites positionnés sur ce créneau ont levé des milliards de dollars auprès d'investisseurs ces derniers mois, comme Spock.com par exemple. Il leur suffit pour cela de compiler les millions de fiches personnelles volontairement créés par les internautes eux-même sur l'un ou l'autres des nombreux sites de socialisation, et qu'ils arrivent parfois à glaner même sur des réseaux en principe réservés aux membres.

Parmi eux, le site PeekYou dit indexer plus de 50 millions de profils, Wink en revendique 217 millions - récoltés sur des réseaux très populaires comme MySpace, Linkedin, Friendster... - , Zoominfo affiche une base de 36 millions de profils, et Spock déjà 100 millions, avec plusieurs millions de nouveaux profils chaque jour.

L'enjeu principal de tous ces sites est de capter les recettes publicitaires, avec des bandeaux sur mesure pour chaque internaute. Facebook a ainsi indiqué cet été qu'il allait développer des publicités ciblées, adaptées aux profils personnels rédigés par ses membres.

En affichant ses membres sur Google, Facebook drainera des millions de nouveaux lecteurs, de quoi doper ses recettes publicitaires futures et relever sa cote pour une éventuelle entrée en Bourse. Ses dirigeants, qui ont refusé l'an dernier des offres d'achat de Microsoft et de Yahoo!, ont en effet indiqué récemment qu'ils espéraient lever près de 10 milliards de dollars en Bourse. Selon l'analyste financier Cody Willard, "Facebook a même refusé des offres de rachat allant jusqu'à 8 milliards de dollars".

La Tribune 13.09.07 
 
Revenir en haut
      
datgirltwista
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 23 Mar 2005
Sujets: 44
Messages: 1481
Localisation: back from the MIA/91
 #2 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 02 Oct 2007 11:12

des heures dessus non
y a pas mal de gens qui laissent la page ouverte pendant des heures sans toujours regarder
disons que ca tue le temps quand tu t ennuies au boulot hein
Revenir en haut
      
chadeque
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 08 Avr 2005
Sujets: 42
Messages: 715
Localisation: Pays de la Teranga
 #3 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 20 Oct 2007 00:27

heureusement tout le monde n'est pas fils ou fille de ...

Citation:
 


Facebook, le repère des "fils et filles de..."


Et moi qui pensait que la presse traditionnelle ronronnait. J'ai eu la surprise de découvrir un article assez original, marrant et couillu (surtout de la part d'un magazine business) dans le Capital du mois d'octobre. Le journaliste Olivier Drouin s'est amusé à débusquer sur Facebook tous les fils et filles de ministres et de chefs d'entreprise et à publier des photos et anecdotes extraites de leurs profils apparemment peu sécurisés. Sur Facebook, on est entre "amis" et on ne fait pas gaffe.

On apprend ainsi qu'Antoine, le fils de notre premier ministre est inscrit aux groupes "L'amicale de la cuite" et "Je suis fier de mon caca". On découvre aussi une photo du fils du très sérieux baron Ernest-Antoine Seillière baissant son pantalon sur la plage ou le fils de Michel Barnier posant avec un énorme fusil équipé d'un silencieux.

On attend avec impatience la réaction des papas ! Quand à moi j'aimerais demander à mes lecteurs/lectrices avocats si Capital est attaquable pour la publication de ces photos pour le moins indiscrètes.

source
 
 
Revenir en haut
      
MadininaUK
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 13 Aoû 2003
Sujets: 120
Messages: 6408
Localisation: Paris
 #4 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 20 Oct 2007 01:32

Je n'avais pas remarque le sujet la 1ere fois mais mon coloc en est fou. Il ne finit pas de me dire de m'y inscrire comme ca on va partager nos contacts. Lui, il est accro, dessus toutes les nuits. Et puis il en profite bien: entrees dans les soirees privees par relation grace au copain du copain d'un pote de facebook, vacances a ibiza avec 4 parfaits inconnus - sauf qu'on se connait sur facebook et ca permet de partager les frais etc. de l'autre cote, je ne sais pas ce qu'il donne en echange mais il a l'air de bien en profiter
Revenir en haut
      
chadeque
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 08 Avr 2005
Sujets: 42
Messages: 715
Localisation: Pays de la Teranga
 #5 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 01 Nov 2007 01:50

je pensais vraiment qu'il y avait plus de français addicted !
Citation:
 

Les français sur Facebook
31 octobre 2007
Découvert grâce à Cédric sur Twitter qui a repéré un article sur Adscriptor, le service publicitaire de ciblage comportemental permet de choisir avec précisions les profils qu'on souhaite cibler mais révèle surtout au passage la typologie des utilisateurs de Facebook à ce jour. Si quelqu'un se demandait comment Facebook allait utiliser la multitude de données personnelles extirpées de ses membres, c'est un début de réponse et on n'en est probablement qu'aux prémices. Résister à Facebook pourrait devenir aussi pour cette raison très tendance dans les prochaines semaines…

Si on regarde de plus près la réalité des utilisateurs français, les chiffres sont :

530.700 français ont créé leur profil
170.380 sont des hommes, 187.160 des femmes (173.160 non déclarés)
328.040 sont âgés de 15 à 25 ans soit 61%, 203.380 de 25 à 35 et 39.600 de 35 à 65 ans
48.100 se déclarent libéraux, 18.340 modérés et 7.540 conservateurs dont on peut surtout retenir que 456.720 français ne révèlent pas leur engagement politique
111.940 sont célibataires alors que 30.720 sont mariés, près de la moitié des français indiquant leur statut marital
Du côté de l'Europe, le classement en nombre de profils est le suivant :

Angleterre : près de 7 millions
Suède : 983.640
Norvège : 938.760
France : 530.700
Allemagne : 301.200
Espagne : 204.480
Ireland : 154.180
Italy : 136.680
Pays-Bas : 126.820
Suisse : 117.800
On remarque sans surprise la longueur d'avance des pays du nord, l'Allemagne restant étonnamment en retrait.
blog sur les relations publiques  
 
Revenir en haut
      
chadeque
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 08 Avr 2005
Sujets: 42
Messages: 715
Localisation: Pays de la Teranga
 #6 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 11 Nov 2007 20:07

Citation:
 

Facebook, réseau publicitaire social
par Astrid Girardeau


Les 50 millions de membres de Facebook vont désormais pouvoir goûter aux joies de la publicité personnalisée. Lancé mercredi dernier devant un parterre de deux cents cinquante gros annonceurs (CBS, Coca-Cola, Sony, etc.), Facebook Ads est un nouveau système de placement publicitaire permettant de bombarder les membres du réseau social selon leur profil et leurs actions sur le site. « Nous allons aider vos marques à faire partie des conversations quotidiennes qui se produisent tous les jours entre les membres », leur a déclaré Mark Zuckerberg, le PDG du site.

Le marché de la publicité sur Internet est l'un des terrains économiques majeurs actuels. C’était d'ailleurs la principale motivation de l'investissement, le 25 octobre dernier, de 240 millions de dollars (170 millions d'euros) par Microsoft dans Facebook. La firme de Redmond obtenait en échange la régie publicitaire jusqu'en 2011, et à l’échelle mondiale, du deuxième plus grand réseau social. Et les sites de socialisation sont une terre particulièrement bénie pour les annonceurs. D'eux-mêmes, les gens y livrent quantité d'informations sur leur profil (lieu de résidence, âge, études, etc.) et sur leurs centres d'intérêt, et s'associent entre eux selon des affinités communes.

Un mois après avoir lancé Flyers Pro, un système de ciblage proche de Google Ads, le système publicitaire de Google, Facebook le renforce avec Facebook Ads, une plate-forme proposant quatre services principaux : Pages, Insight, Social Ads et Beacon. Le premier, Pages, permet aux annonceurs d’être directement présents dans le réseau. Les marques et entreprises peuvent désormais créer leur propre page. L'idée est qu'une célèbre marque de tennis, tout comme une pizzeria de quartier, puisse créer sa page personnelle avec — à l'image de celles des membres classiques — des informations, photos, vidéos, et applications (réservation en ligne, etc.). Et qu'elle puisse, grâce à Insights, se manifester à tous les membres jeunes particulièrement férus de mode, pour, par exemple, leur annoncer la sortie des nouveaux modèles.

En effet, Insights offre aux annonceurs de cibler précisément la diffusion de leurs campagnes dans les pages du réseau. Un simple formulaire leur permet de déterminer leurs audiences, parmi les 50 millions d'inscrits à Facebook, en sélectionnant un ensemble de critères : lieu de résidence, genre, âge, préférence politique, situation famille, etc. En quelques clics, un annonceur peut ainsi décider de s'adresser uniquement aux 20500 femmes célibataires américaines, âgées de 18 à 22 ans, férues de mode. Le service fournit également aux sociétés toutes les informations (profil, activités, etc.) relatives à leur réseau.


Comme il peut devenir « ami » de quelqu'un, un membre peut en effet se lier à une marque en devenant son « fan ». Toute la machine publicitaire repose sur le fait que les membres deviennent spontanément les porte-paroles de la marque auprès de leur réseau d'amis. « Les marques vont-elles payer les gens pour recommander leurs produits à leurs amis ? » s'interroge justement Henry Blodget du Silicon Alley Insider.

Sans être « fan », dès qu'un membre agit sur la page d'une société en simple visiteur — en écrivant un commentaire, en regardant une vidéo, etc. —, c'est annoncé à son réseau. C'est le Social Ads. Ses actions sont affichées dans les zones Mini-Feed et News feed de sa page personnelle, réservées jusqu'ici aux actions de ses amis. De plus, son réseau sera automatiquement enregistré comme cible publicitaire potentielle pour l'entreprise. Par exemple, si quelqu'un poste un commentaire sur le DVD de Spiderman 3, tous ses amis sont non seulement au courant, mais ils sont susceptibles de voir une publicité pour le DVD s'afficher dans leur page. Si beaucoup se demandent si tout ce système ne va pas finalement s'apparenter à du spam, Nick O'Neill du blog All Face Book émet l'hypothèse que d'une possible niche à spammeurs. Il souligne que, tout comme pour les membres, il n'est pas possible de savoir si une page est officielle ou non (n'importe qui peut créer une page contenant « Google »). Et s'inquiète que Facebook ne se transforme en « catastrophe du spam »


Le tout est complété par Beacon, une application qui permet d'importer dans Facebook les données sur les actions des membres sur des sites partenaires (Ebay, CBS, Joost, Blockbuster etc.). Par exemple, lorsqu'un utilisateur acquière un objet sur eBay, il peut choisir que l'achat apparaisse dans son Feed, et donc dans celui de ses amis. « Beacon permet à votre marque ou société un meilleur accès à la distribution virale dans Facebook », promet le site sur la page de présentation du service.

De nouveau, la question de l'utilisation des donnés privées pour un but publicitaire est soulevée. D'autant que, quelques jours plus tôt, invitée à Washington, la Federal Trade Commission s'est dit inquiète de l'accès des publicitaires à trop d'information sur les activités des internautes. Et la déclaration de Mark Zuckerberg , « aucune donnée nominative ne sera partagée avec les spécialistes du marketing », n'a pas vraiment calmé les inquiétudes. « Les utilisateurs postent leurs données pour leurs amis, pas pour les publicitaires, précise Guilherme Roschke de l'Electronic Privacy Information Center (EPIC). Les sites de socialisation en disent beaucoup sur vous et sur vos amis. Si Facebook veut partager ces données avec les publicitaires, il doit demander la permission. »

Dans son blog Info/Law, William McGeveran, professeur de loi, a même indiqué que les Social Ads pourraient être contraire à plusieurs lois, dont une de New York stipulant que « toute personne dont le nom, le portrait, la photographie ou la voix est utilisée dans cet état à des fins publicitaires ou à des fins commerciales sans son consentement écrit » peut exiger des dommages et intérêts. Et qu'une telle utilisation sans autorisation est considérée comme une infraction pénale. Le New York Times rapporte la réponse de Chris Kelly de Facebook, pour qui l'interprétation de McGeveran de la loi est trop large. Il rappelle que ce sont les utilisateurs de Facebook qui choisissent de mettre ce qu'ils veulent en ligne et souligne que dans beaucoup d’états, consentir à quelque chose en ligne est maintenant équivalent à un consentement écrit. Il fait référence aux termes du contrat, acceptés par les membres lors de leur inscription au site : « en postant un contenu sur le site, vous accordez à la société une licence irrévocable, libre de droits et mondiale d'utiliser ce contenu à quelque fin que ce soit, en relation avec le site ou sa promotion, ainsi que de mettre au point des produits dérivés (...). »

Pour justifier ce modèle économique, Mark Zuckerberg a annoncé la mort de la publicité massive et l'avenir de la transmission de messages d'ami à ami en ligne via les réseaux : « rien n'influence plus quelqu'un que la recommandation d'un ami. » Cependant, de nombreux commentateurs se disent sceptiques, tel Umair Haque pour qui « Beacon est un mécanisme biaisé. Les annonceurs ont le contrôle, mais les consommateurs connectés (malgré le battage de Facebook), non. (...) Les entreprises ne vont obtenir aucun vraie connexion avec les consommateurs. »

Du côté de la concurrence, MySpace — qui utilise déjà un système de publicité ciblée — a annoncé, lundi dernier, la mise en place début 2008 de nouveaux outils permettant un ciblage selon leur lieu de résidence, leurs données démographiques ou leurs goûts de ses quelques 100 millions de membres.

Ecrans un site de Libération
 
 


heureusement il existe déjà des groupes "anti pub sur Facebook"
Revenir en haut
      
971style
Enregistrement 


Genre: Homme
Inscrit le: 06 Nov 2001
Sujets: 0
Messages: 28
Localisation: Paris City
 #7 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 31 Déc 2007 17:01

Je me suis inscrit récement et si les profils devenaient public, je supprimerai tout simplement mon compte.

Je n'ai pas trouvé de sujet du style "les membre de volcréole sur facebook"...

Vous etes ou?

question pour un modérateur: quel serai le meilleur endroit pour créer un tel sujet?

merci
Revenir en haut
      
chadeque
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 08 Avr 2005
Sujets: 42
Messages: 715
Localisation: Pays de la Teranga
 #8 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 31 Déc 2007 19:29

en fait je me suis posée la même question et j'ai deux réponses à l'absence de groupe volcréole sur facebook :
1/ y'a pas ou très peu de volcréoliens/nes sur facebook (assez probable car ce sujet n'a pas fait d'émules...)
2/ les volcréoliens/nes tiennent à leur anonymat et ne souhaitent pas se dévoiler (ie photo sur le profil) ou mélanger "les torchons et les serviettes" ie vie du forum et real friends.
voila mes tentatives d'explication
sinon j'ai lu récemment deux articles sur facebook l'un dans madame figaro et l'autre dans TGV magazine... bref tout le monde en parle c'est hallucinant !
Revenir en haut
      
djanaelle
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 03 Mai 2005
Sujets: 20
Messages: 2577
Localisation: UK
 #9 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 31 Déc 2007 20:03

j'me suis inscrite il y a presqu'1 an maintenant je ne n'y connecte pas trop à part si je me fais vraiment vraiment (...) ou pour parler a mes amis anglophones qui ne sont pas trop des adeptes de MSN. Mais j'avoue que je comprends pas trop pourquoi les gens montrent un tel angouement pour ce site ... cest bof
Revenir en haut
      
971style
Enregistrement 


Genre: Homme
Inscrit le: 06 Nov 2001
Sujets: 0
Messages: 28
Localisation: Paris City
 #10 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 01 Jan 2008 13:52

djanaelle a écrit:
 
j'me suis inscrite il y a presqu'1 an maintenant je ne n'y connecte pas trop à part si je me fais vraiment vraiment (...) ou pour parler a mes amis anglophones qui ne sont pas trop des adeptes de MSN. Mais j'avoue que je comprends pas trop pourquoi les gens montrent un tel angouement pour ce site ... cest bof 
 


Tant mieux si tu trouves que c'est bof. Tu perdras moins ton temps dessus parce que franchement parfois c'est assez adictif. Il y a plein de petites "applications" que tu peux rajouter (quizz, jeux, photo, musique, video) et si tu ne fais pas gaffe tu te retrouve a passer pas mal de temps dessus.

Sinon Chadeque je pense que tu as raison, les membres veulent surement garder leur anonymat
Revenir en haut
      
MadininaUK
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 13 Aoû 2003
Sujets: 120
Messages: 6408
Localisation: Paris
 #11 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 01 Jan 2008 20:35

J'ai une amie qui a supprime le compte parce qu'elle avait marre des gens qui mettent tes photos en ligne sans ton authorisation.
Elle etait a l'anniversaire d'une copine en boite et bien sur on fait des photos souvenirs. Et toutes les photos se sont retrouvees sur facebook. Et puis les gens te contactent: j'ai vu ta photo sur x, je suis le copain du copain de la copine etc. etc. etc.
Et c'est une tres tres jolie fille et elle sort beaucoup donc forcement elle se fait photographier. Elle n'a jamais fait de manieres pour etre prise en photo contrairement a d'autres qui sont toujours en train de carrer. Sauf que maintenant, il suffit de taper la soiree sur facebook, et hop: sa photo en ligne. Donc non seulement elle a supprime son compte mais elle fait des manieres qd les gens font des photos en boite.

Maintenant, faut demande aux gens si ils ont un blog ou autre avant de se laisser prendre en photo.
Revenir en haut
      
chadeque
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 08 Avr 2005
Sujets: 42
Messages: 715
Localisation: Pays de la Teranga
 #12 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 09 Avr 2008 00:35

ya déjà un livre !!
Revenir en haut
      
lanmou
Siège service Siège service



Genre: Femme
Inscrit le: 06 Jan 2004
Sujets: 19
Messages: 1044
Localisation: Guadeloupe
 #13 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 09 Avr 2008 01:56

Je ne connaissais pas du tout
Revenir en haut
      
Breizh972
Charter Charter



Genre: Femme
Inscrit le: 23 Mai 2007
Sujets: 20
Messages: 4702
Localisation: Martinique
 #14 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 09 Avr 2008 02:28

J'y suis inscrite depuis peu mais faire le lien avec le Vol' c'est perdre son anonymat, alors ça ne me branche pas…
Revenir en haut
      
angel heart
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 11 Juin 2007
Sujets: 20
Messages: 455
Localisation: 971 - Guadeloupe
 #15 Informatique:   Sujet du message: la folie Facebook   Posté le: 10 Avr 2008 06:12

je suis inscrit depuis 2 mois, mais j'avoue ne par comprendre et ne pas avoir le temps de comprendre comment cela marche résultat j'ai 1 ami
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Informatique: la folie facebook Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3 ... 21, 22, 23  Suivante
Page 1 sur 23
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2014
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Portal | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Loto | Vidéos | Archives