Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


Le magazine MANGOUSTE, un nouveau regard


Répondre au sujet    Accueil » Forum » Littérature - Art - Culture: Le magazine MANGOUSTE, un nouveau regard S'abonner au Flux Rss Littérature - Art - Culture Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Littérature - Art - Culture:   Sujet: Le magazine MANGOUSTE, un nouveau regard

mangoustemag
Enregistrement 


Genre: Femme
Inscrit le: 06 Déc 2010
Sujets: 2
Messages: 2
Localisation: 41 - Loir et Cher
 #1 Littérature - Art - Culture:   Sujet du message: Le magazine MANGOUSTE, un nouveau regard   Posté le: 06 Déc 2010 14:09

MANGOUSTE, un nouveau regard

Introduite en Guadeloupe d'abord, en 1888 pour chasser les rats qui dévastaient les champs de canne à sucre, puis en Martinique, deux ans plus tard, pour y combattre le “Bothrops lancéolé”, fameux serpent qui hantait toute l’île, la Mangouste originaire de l'Inde fait aujourd'hui partie du quotidien des Antillais. Rapide comme l’éclair, courte sur pattes et queue touffue, vous l'avez certainement aperçue traversant les routes des Antilles pour se glisser à travers le champ de canne ou le jardin créole le plus proche.

Le rapport avec ce tout nouveau magazine? Un fascicule d’époque, “Le serpent de la Martinique”, répond à cette légitime interrogation : « … il y a seulement une quarantaine d'années, la plupart des familles créoles habitant la campagne avaient leur mangouste domestique. » A condition de ne pas l'enfermer ou de la maltraiter, nous apprend encore ledit fascicule, la Mangouste est facile à apprivoiser. En fait, « elle est plus prisonnière de sa curiosité que si on la mettait en cage. » C'est de cette curiosité « inlassable, maladive, ancestrale », mais non domestiquée, libre de toute entrave “publique ou politicienne”, que se revendique MANGOUSTE.

C'est sa volonté d'apprendre, de comprendre, d'expliquer et d'informer qui s'affiche dans cet “autre regard” posé sur toutes celles et tous ceux qui font de la vie aux Antilles, du savoir-vivre antillais, ce qu'ils sont aujourd'hui. Qu'ils y vivent ou qu'ils en soient partis, qu'ils projettent de s'y installer et s'informent de ce qui peut les y attendre, ou qu'ils aient choisi d'autres latitudes d'accueil, moins ensoleillées peut-être, tout en rêvant d'y revenir. Un regard passionné mais lucide, conscient des limites de son action comme des contraintes qu'impose la dimension « diasporique » particulière de ses “sujets d’étude”, des objets de son attention, de sa cible privilégiée. Sans autre chaîne ni entrave que le respect d'autrui, de ses opinions – même et surtout divergentes – et de sa vie privée. Sans autre « cage » acceptée que le désir affiché de rapprocher les esprits, de confronter les points de vue et de faire connaître les expériences, sur tous ceux et pour tous ceux qu'intéresse, que passionne la vie des Antilles. La vie des Antillais, de souche ou d'adoption, de cœur et d'action, sous tous ses aspects, dans toutes ses dimensions (sociales, économiques, culturelles, environnementales, politiques même, au noble sens du terme…).

« La vie communautaire des mangoustes grégaires est un bel exemple de cohésion sociale », peut-on lire dans les ouvrages spécialisées consacrées à la Mangouste, cet unique représentant, dans nos îles, d'une des plus riches familles de l'ordre des carnivores : les Viverridés. « C'est leur solidarité à toute épreuve qui fait leur force. Malgré leur petite taille, ils résistent à tous les prédateurs », du fait de leurs « facultés d'adaptation hors du commun ». En effet. Au cœur même de cette « diaspora antillaise » présente sous bien des latitudes (sinon dans tous les cœurs !), les savoir-faire sont nombreux, diversifiés, parfois respectés, souvent méconnus. Reste à le faire savoir, sans relâche et sans frontières. MANGOUSTE en sera l'instrument de cœur et d'action. Avec vous et grâce à vous.

Associations culturelles, artistes, écrivains, médias, etc... : n'hésitez pas à prendre contact avec nous pour nous faire part de vos actus redaction@mangoustemag.com

Annonceurs locaux et internationaux : nous vous proposons les solutions adaptées qui vous permettront de promouvoir votre activité dans nos pages publicite@mangoustemag.com

A bientôt !
www.mangoustemag.com
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Littérature - Art - Culture: Le magazine MANGOUSTE, un nouveau regard Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives