Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


L'île de La Réunion s'embrase
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: L'île de La Réunion s'embrase S'abonner au Flux Rss Discussion générale Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Discussion générale:   Sujet: L'île de La Réunion s'embrase

Boisjolan
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Avr 2003
Sujets: 40
Messages: 760
Localisation: Sainte Anne/Paris
 #1 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 23 Fév 2012 09:13

Un fait d'actualité. Depuis quelques jours le département d'outre-mer qualifié de modèle connaît des tensions déjà intervenues il y 20 ans (les évènements du Chaudron).

La presse nationale commence à aborder le sujet mais sur le vol pas un mot.

2e nuit de violences à la Réunion :
Les violences du quartier du Chaudron à Saint-Denis se sont étendues hier soir aux communes du Port et de Saint-Benoît où des affrontements ont opposé forces de l'ordre à des groupes de jeunes qui ont vandalisé une grande surface. Les troubles se sont amplifiés à 23H00 heures locales (20H00 à Paris) à la Réunion, s'étendant aux communes du Port (ouest de l'île), à une vingtaine de kilomètres de Saint-Denis, et de Saint-Benoît (est).

"Une centaine de jeunes ont pu éventrer les rideaux d'une grande surface à Saint-Benoît et pénétrer à l'intérieur pour la piller", a déclaré à l'AFP le directeur de cabinet du préfet, Benoît Huber. Selon des riverains, un hélicoptère survolait le site, braquant ses projecteurs sur les casseurs parmi lesquels se trouvaient des femmes. Des barrages constitués de branchages et de poubelles en feu interdisaient la circulation dans le centre-ville.

Au Port, des jeunes, dont certains munis de barre de fer, ont affronté les gendarmes dans les rues de la ville. Un groupe a réussi à pénétrer dans une concession automobile Peugeot où trois véhicules ont été incendiés, selon M. Huber. Des feux ont été allumés sur certains axes routiers.

Au Chaudron, à Saint-Denis, environ 200 jeunes cagoulés continuaient à harceler à coups de pierres les gendarmes mobiles protégeant la grande surface Jumbo Score, située au coeur du quartier et principale cible des émeutiers. Le bruit sourd des grenades assourdissantes était entendu dans toute la ville.

Un snack a été vandalisé et des dégradations commises sur les façades de plusieurs commerces, a indiqué le directeur de cabinet du préfet. Les policiers avaient procédé à 9 interpellations depuis le début de la soirée mercredi. Des poubelles, du mobilier urbain ainsi qu'un container situé à proximité d'un centre culturel ont été incendiés.

Elus et responsables de l'île semblent désemparés face à une situation sociale explosive et des revendications quasi impossibles à satisfaire sur le coût de la vie et le prix de l'essence.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8109
Localisation: PACA
 #2 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 23 Fév 2012 13:15

Ce soir on vous met, ce soir on vous met le feu..!!!!

Apparemment c'est le seul moyen d'attirer illico presto l'attention des médias.

Au final, c'est un truc latent , caché par de beau chiffres, qui a finis par exploser.
Nombreux sont ceux qui se disent dans une impasse au niveau de l'emploi. Certain finissent par atterrir en France hexagonale pour des postes bien éloigné de leur orientation d'origine.

Alors si en bonus le cout de la vie des consommateurs devient inabordable cela ne peut qu'exploser.
Le plus comique étant que même sans consommer tu finis quand même par avoir des frais non désirés.

Petit bémol, est ce vraiment anodin que cela pète à l'approche des présidentielles?!!
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #3 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 23 Fév 2012 19:55

- Une petite question en rapport avec ton affirmation :
Boisjolan a écrit:
 
Depuis quelques jours le département d'outre-mer qualifié de modèle ... 
 

De modèle par apport à qui ?



- Deux autres interrogations sur la situation :
Boisjolan a écrit:
 
Elus et responsables de l'île semblent désemparés face à une situation sociale explosive et des revendications quasi impossibles à satisfaire sur le coût de la vie et le prix de l'essence. 
 

Quel est le rôle de l’État ?
La secrétaire d'état à l'outre-mer a t-elle des propositions ?
Revenir en haut
      
Boisjolan
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Avr 2003
Sujets: 40
Messages: 760
Localisation: Sainte Anne/Paris
 #4 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 23 Fév 2012 22:05

C'est le DOM considéré comme "exemplaire" par certains, pas comme les DFA en creux. Le propos était ironique.

Concernant, l'Etat je donne à voir en France on en appelle à l'Etat donc les 64 millions d'habitants de ce pays pour tout et pour rien. L'Etat ne peut pas tout. Si l'on creuse bien on s'apercevra que les collectivités locales (département, région, communes) sont peut être bien plus en ligne qu'on ne le pense. Ce qui ne veut pas dire que l'Etat donc le gouvernement est dédouané de tout, mais je dis attention à certaines idées reçues.

Bien sûr les politiques disent tous que l'Etat peut tout même si c'est faux. Etait ce à l'Etat d'aller sauver les emplois d'entreprises privées comme Lejaby?
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #5 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 23 Fév 2012 23:19

Boisjolan a écrit:
 
L'Etat ne peut pas tout. 
 

Certes...

Mais à ton avis, à quelle niveau doit se placer la contribution de l'état dans la situation que connait (actuellement) la Réunion ?
Revenir en haut
      
Zack2010
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Oct 2010
Sujets: 11
Messages: 294
Localisation: 07 - Ardèches
 #6 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 24 Fév 2012 07:05

Perso,je suis plutôt libéral politiquement parlant. J'ai tendance à croire que le problème aux Antilles est justement que l'Etat y occupe une place trop importante. Particulièrement si on considère le fait que toute les civilisations ne se valent pas (Guéant), et que nous avons d'autres chats à fouetter que de se préoccuper d'un propos mineur d'un ministre (Hollande).

Donc bon je pense qu'on peut polémiquer autant qu'on veut, mais en fait, on est bloqué économiquement parlant, et pour un sacré bout de temps. Parce que l'Etat à une telle influence qu'il faut nécessairement passer par lui (et donc par tous les aspects réseaux et lobbys que cela implique, avec toutes les inégalités allant avec) pour faire quelque chose d'un temps soit peu décisif aux Antilles. Or, l'Etat est une entité à Paris, qui a d'autres préoccupations (rappelez-vous durant la grève du LKP: on a pu voir le niveau de connaissance des Antilles qu'avaient les députés), quand ses membres n'ont pas simplement des idées que beaucoup dans ce forum trouveraient déplacées sur ces territoires.

Bref, le modèle des territoires ultra-marins est à mon sens à bout de souffle. J'espère simplement que nous réussirons à en changer en douceur, et pas brutalement avec un choc intense (genre une version de ce que la Grèce est en train de vivre). Donc après, débattre sur le rôle de l'Etat outre-mer, sur son éventuelle "responsabilité" ou quoique ce soit...
Revenir en haut
      
Boisjolan
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Avr 2003
Sujets: 40
Messages: 760
Localisation: Sainte Anne/Paris
 #7 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 24 Fév 2012 12:11

Belboug a écrit:
 
Boisjolan a écrit:
 
L'Etat ne peut pas tout. 
 

Certes...

Mais à ton avis, à quelle niveau doit se placer la contribution de l'état dans la situation que connait (actuellement) la Réunion ? 
 



L'Etat doit assumer ses foncions régaliennes (sécurité, justice, santé et éducation). Il peut demander aux instances de contrôle d'intervenir comme l'autorité de la concurrence voire les juridictions compétentes qui peuvent être saisies par les premiers intéressés (responsabilisation de chacun).

Voici un extrait d'un article du quotidien économique Les échos du jour. Les collectivités font des propositions.

La Réunion : la vie chère en arrière-plan des violences

Des violences urbaines éclatent depuis mardi soir à la Réunion, sur fond de mécontentement récurrent contre la vie chère, alors que le taux de chômage des jeunes atteint des records.

Pendant deux soirées consécutives, mardi et mercredi, plusieurs quartiers de La Réunion ont été le théâtre de violences urbaines, dans un climat général de grogne contre la vie chère. Les premiers incidents ont éclaté mardi soir au port, où un syndicat de transporteurs bloquait le dépôt pétrolier pour exiger une baisse du prix des carburants. La décision de lever le barrage a provoqué le mécontentement de manifestants et des groupes de jeunes cagoulés ont attaqué plusieurs commerces du centre-ville et un entrepôt de riz. Au même moment, le quartier du Chaudron s'embrasait à Saint-Denis, où plusieurs commerces étaient pillés. Un scénario identique s'est répété mercredi soir, s'étendant à Saint-Benoît, dans l'est de l'île. Depuis la semaine dernière des regroupements spontanés de Réunionnais pour protester contre la dégradation du pouvoir d'achat ont également été observés à plusieurs endroits de l'île.
Les élus font des propositions

Jeudi, Michel Lalande, préfet de La Réunion, a estimé que les violences des nuits précédentes étaient « sans rapport avec les rassemblements pacifiques liés à la cherté de la vie » et appelé « tous les acteurs politiques, sociaux et associatifs à les réprouver ».

Dans la soirée, les élus locaux, jusqu'ici critiqués pour leur absence de propositions sur la vie chère, sont enfin sortis du bois avec des suggestions sur les prix du carburant, de l'eau, de l'électricité et des produits alimentaire. Le président UMP de la région Didier Robert propose ainsi de supprimer totalement l'octroi de mer sur le carburant, taxe locale rapportant 24 millions d'euros par an, perçue par la région et répartie entre les collectivités. Gilbert Annette, maire (PS) de Saint-Denis, qui avait estimé lors d'une visite de terrain dans la matinée que « les minima sociaux, calculés sur des bases métropolitaines, ne permettent plus aux familles réunionnaises de s'en sortir », a appelé le gouvernement à financer un « panier de la ménagère d'une centaine de produits, au prix de la métropole ». Le niveau des prix sur l'île est, selon l'Insee, 12,4 % plus élevé qu'en métropole, avec un pic à 36,6 % pour les produits alimentaires. En 2011, le taux de chômage se montait à 29,5 % et atteignait 60 % chez les moins de 25 ans...
Bernard Grollier, Les Echos
CORRESPONDANT À LA RÉUNION


Sur la proposition des minimas sociaux, en tant que contribuable j'en ai assez et pourtant je suis originaire des DOM. Trop c'est trop.
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #8 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 24 Fév 2012 12:54

Zack2010 a écrit:
 
Perso,je suis plutôt libéral politiquement parlant. 
 

J'avais bien compris.


Zack2010 a écrit:
 
J'espère simplement que nous réussirons à en changer en douceur, et pas brutalement avec un choc intense (genre une version de ce que la Grèce est en train de vivre).  
 


C'est justement la politique libérale que tu soutiens qui, aujourd'hui, met à genoux les grecs.

Expliques moi comment ta politique libérale peut réussir des changements en "douceur", alors qu'elle montre (tous les jours) son caractère impitoyable envers les peuples ?
Revenir en haut
      
Zack2010
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Oct 2010
Sujets: 11
Messages: 294
Localisation: 07 - Ardèches
 #9 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 24 Fév 2012 20:15

Belboug a écrit:
 
Zack2010 a écrit:
 
Perso,je suis plutôt libéral politiquement parlant. 
 

J'avais bien compris. 
 


J'espère que c'est mon seul post où ça se voyait.

Citation:
 

Zack2010 a écrit:
 
J'espère simplement que nous réussirons à en changer en douceur, et pas brutalement avec un choc intense (genre une version de ce que la Grèce est en train de vivre).  
 


C'est justement la politique libérale que tu soutiens qui, aujourd'hui, met à genoux les grecs.

Expliques moi comment ta politique libérale peut réussir des changements en "douceur", alors qu'elle montre (tous les jours) son caractère impitoyable envers les peuples ? 
 


Eh ben en fait... non. Cette analyse faussée, crachée par nos journaux qui, quoiqu'ils s'en défendent, sont tous plus ou moins subtilement (trop ?) orientés à gauche, me sort par les yeux.

Note: on peut être de droite et abhorrer l'UMP, parti assez peu libéral (est-ce que je sous-entends que c'est mon cas ? Qu'allez-vous chercher là ? )

Je parlais d'analyse faussée parce qu'en réalité, ce n'est pas la politique libérale qui met à genoux les grecs, mais bel et bien sont contraire (et quelque chose de proche de ce qui a cours aux Antilles).

Pourquoi les grecs sont à genoux (à terre en fait) ? Parce qu'ils ont accepté de rentrer dans un projet POLITIQUE appelé l'euro. Peut-être pour de bonnes raisons, ou le contraire, peu importe, ce n'est pas ce dont il est question ici. A cause de cette décision, ils sont allé à l'encontre d'un certain nombre de lois économiques. Pourquoi ? Simplement parce que l'euro est la monnaie d'une zone aux économies très dissemblables, et que la BCE s'adapte surtout à l'économie allemande.

Au début, tout le monde en Grèce a gagné de l'argent et a été content, donc personne ne s'est plaint. Et de toute façon, quand quelqu'un se plaint, le scénario est toujours le même: on l'ignore, car c'est un rabat-joie, un mec qu cherche à traumatiser le peuple pour son propre intérêt. Alors qu'en fait, les Grecs profitait d'une situation qui somme toute, elle ne devait pas entièrement à elle-même. A cause du politique, ils vivaient à un niveau différent de leurs ressources réelles. Comme beaucoup d'autres pays, à commencer par plusieurs de la zone euro. Cette situation peut-être tolérable, mais jusqu'à un certain point. Celui où généralement ceux dont on a transféré les ressources pour nourrir cette situation s'en rendent compte et surtout réagissent.

En fait, pour prendre une image, l'économie, c'est comme une rivière. L'euro a construit une digue n'importe comment sur cette rivière pour la Grèce. Pourquoi ? Pour des considérations politiques, en négligeant de faire un travail suffisant de construction et d'entretien surtout. Ainsi, après que la Grèce soit entrée dans la zone euro par fraude, elle a bien évidemment souffert d'un mal dont souffrent tous les pays européens: le laxisme et la faiblesse avec lesquels les dirigeants européens (les hommes politiques légitimes, pas les bureaucrates de Bruxelles) traitent l'Europe et l'euro. Mais ça, elle ne l'a pas vue, comme actuellement on ne le voit toujours pas malgré la crise (ACTA, si tu nous lis... même si c'était le plus mauvais exemple que je pouvais prendre , car justement la réaction a été un peu différente de d'habitude, mais dans le bon sens).

Résultat: un jour arrive un évènement certain sur le (très) long terme: une tempête (crise financière). Alors, déjà que même avec des "digues" solides, la tempête en question a fait souffrir de nombreux pays, tu te doutes bien qu'avec une plaisanterie comme l'euro...

Une politique libérale consiste, par contraste, à construire le moins de "digues" possibles sur la rivière (l'économie), pour une adaptation maximale, et quand elle en construit, à bien étudier ses projets, à les rendre réalistes et bien sûr à faire tout le nécessaire, comme l'entretien.

Dans le cas grec, qu'aurait donnée une politique libérale ? Ben si tu as suivi ce que je viens de dire, dans une Europe libérale (au vrai sens du terme, pas la connerie médiatique abrutissante), la question ne se serait pas posée ainsi parce que l'euro n'aurait de toute façon pas été construit de la sorte.

Dans le cas grec actuel, la politique menée est effectivement libérale. Parce que de toute façon, c'est la seule chose à faire: il n'y a plus assez d'argent en Grèce (l'alternative, c'est de transformer le pays en PMA ). Le problème, c'est qu'une politique libérale douce se met en place avec temps et douceur, en réformant les institutions, en organisant le débat et en construisant de nouvelles habitudes. D'autant plus qu'assez souvent, le libéralisme remet gravement en cause les intérêts établis. D'où que le lien automatique fait par exemple entre libéralisme et absence d'Etat dans le cas des USA... (auto-censuré)

Sauf que là, le temps et les ressources nécessaires ont été gaspillés par des années de connerie. Et on demande aux grecs d'arriver à un résultat qu'ils auraient dû mettre plusieurs années à obtenir en quelques mois (j'exagère un peu, tout de même). Pour faire une comparaison, faire une heure de jogging, c'est bien. Si on vous demande le plus sérieusement du monde de parcourir en 10 minutes ce que vous mettez normalement une heure à faire, c'est irréaliste, voire dangereux, particulièrement si vous êtes cardiaque...

Après oui, on peut se demander jusqu'où le libéralisme peut aller en pratique et si l'ultra-libéralisme est une chimère ou non. Je veux dire, parler à un libéral d'une entreprise "too big to fail" , et il mettra un bon moment à comprendre qu'on parle bien d'une situation dans un monde capitaliste. Si en plus vous lui précisez pas qu'il s'agit des USA d'une période dite "ultra-libérale"...

Je trouve la comparaison avec les Antilles particulièrement intéressante parce que notre situation économique est très politique, au nom d'une politique d'assimilation. Je veux dire, pour des raisons d'égalitarisme républicain, on veut le même niveau de vie qu'en France. Sauf qu'on ne s'en est pas donné les moyens. A la place, on a eu recours au politique (transferts sociaux), et c'est très anti-libérale. J'ai pas dit qu'on est rien sans les transferts sociaux, mais ils altèrent clairement les équilibres économiques de la région.

En plus, désolé de dire ça, mais déjà que la culture générale économique française est déplorable (sauf pour ceux qui ont effectivement fait un peu d'économie), mais aux Antilles . C'est très sûrement dû à notre position socio-économique particulière (assimilation), et à notre histoire, mais bon. Je veux dire par exemple, aller expliquer aux gens que toutes choses égales par ailleurs, il est normal et même nécessaire qu'un salarié du public gagne significativement moins qu'un salarié du privé pour voir leur réactions. C'est pourtant une évidence, et pourtant...

Bref, les mentalités tant que la situation en elle-même est à mon sens à travailler et développer. Mais...
Revenir en haut
      
Belboug
Classe Confort Classe Confort



Genre: Homme
Inscrit le: 08 Déc 2005
Sujets: 218
Messages: 12029
Localisation: *****
 #10 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 25 Fév 2012 17:42

J'étais sur l'aspect libéral de l'économie qui cherche et qui arrive à supplanter le rôle de l'état, avec les dérives que nous constatons aujourd'hui.
Revenir en haut
      
Zack2010
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Oct 2010
Sujets: 11
Messages: 294
Localisation: 07 - Ardèches
 #11 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 25 Fév 2012 18:21

Belboug a écrit:
 
J'étais sur l'aspect libéral de l'économie qui cherche et qui arrive à supplanter le rôle de l'état, avec les dérives que nous constatons aujourd'hui. 
 


Moi aussi. De toute façon, le rôle de l'Etat est un aspect central dans toutes les théories économiques. Ici, je mettais l'emphase sur le fait que dans le cas grec et dans le cas des Antilles, c'est surtout le rôle que l'Etat a joué et la manière dont il l'a fait qui pose problème. Et dans les deux cas, c'était assez peu libéral. Pourtant... CQFD.
Revenir en haut
      
Féchié
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 31 Jan 2006
Sujets: 53
Messages: 1969
Localisation: Saint-Benoît (974)
 #12 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 26 Fév 2012 00:57

Zack2010 a écrit:
 


Bref, le modèle des territoires ultra-marins est à mon sens à bout de souffle. 
 


Tout est dit.
Si les prix sont aussi élevés, c'est qu'il y a des gens qui acceptent de payer les denrées à ces prix-là, sinon ils baisseraient mécaniquement.
Et qui sont ces gens qui sont capables de payer?
La première chose à faire, c'est de supprimer cette prime de vie chère pour les fonctionnaires.
Il faut aussi revoir notre manière de consommer, trop éloignée de l'économie réelle.
J'ai une collègue qui m'a sorti une fois que j'étais radin parce que j'étais fonctionnaire et que je roulais dans une voiture à 17 000 €.
Revenir en haut
      
h2o
Classe Eco Classe Eco



Genre: Homme
Inscrit le: 03 Aoû 2005
Sujets: 132
Messages: 8297
Localisation: 972 - Martinique
 #13 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 26 Fév 2012 02:44

Belboug a écrit:
 
Boisjolan a écrit:
 
L'Etat ne peut pas tout. 
 

Certes...

Mais à ton avis, à quelle niveau doit se placer la contribution de l'état dans la situation que connait (actuellement) la Réunion ? 
 


selon moi la Réunion doit chercher la solution en elle même, avec la participation de tous les Réunionnais avant d'espérer un placé bo venu de Paris...
Revenir en haut
      
Zack2010
Embarquement Embarquement



Genre: Homme
Inscrit le: 07 Oct 2010
Sujets: 11
Messages: 294
Localisation: 07 - Ardèches
 #14 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 26 Fév 2012 04:20

h2o a écrit:
 
selon moi la Réunion doit chercher la solution en elle même, avec la participation de tous les Réunionnais avant d'espérer un placé bo venu de Paris... 
 


On serait quand même assez culottés de leur conseiller çà (no offense, h2o).

Féchié a écrit:
 
La première chose à faire, c'est de supprimer cette prime de vie chère pour les fonctionnaires. 
 


Pas d'accord. Cela ferait s'effondrer une partie de l'économie. Tu l'as dit:

Citation:
 
Si les prix sont aussi élevés, c'est qu'il y a des gens qui acceptent de payer 
 


Mais s'ils vendent, c'est parce qu'il y a des gens pour acheter. Et s'ils vendent, ils créent de l'activité. Ce qu'il faudrait, c'est travailler à développer l'économie marchande. En développant l'intégration régionale par exemple. En tentant d'attirer des industries aux Antilles, qui pourraient servir de têtes de pont françaises vers les émergents, notamment latino-américains. Et ainsi, effectuer le rééquilibrage en faisant simplement stagner les fonctionnaires. De même qu'en améliorant drastiquement la gestion publique

Mais bref, c'est beau les paroles.
Revenir en haut
      
Féchié
Siège service Siège service



Genre: Homme
Inscrit le: 31 Jan 2006
Sujets: 53
Messages: 1969
Localisation: Saint-Benoît (974)
 #15 Discussion générale:   Sujet du message: L'île de La Réunion s'embrase   Posté le: 26 Fév 2012 04:38

Zack2010 a écrit:
 


Féchié a écrit:
 
La première chose à faire, c'est de supprimer cette prime de vie chère pour les fonctionnaires. 
 


Pas d'accord. Cela ferait s'effondrer une partie de l'économie.


 
 


De quelle économie parles-tu?
Ce qui s'effondrerait c'est la mascarade qui consiste à acheter et vendre des choses que nous ne produisons pas.
Cela créerait une mutation d'une partie de l'économie vers des produits à moins forte valeur ajoutée, pas son effondrement. Cela favoriserait un développement endogène.Le territoire serait donc effectivement moins riche, mais plus développé à moyen ou long terme.
Les DOM sont riches mais sous-développés, il faut inverser le rapport.Ils vivent au dessus de leurs moyens, comme la Grèce l'a longtemps fait.
Pour la Grèce des mesures drastiques ont été prises comme la baisse de 20% du salaire des fonctionnaires couplée évidemment à des mesures d'urgence comme l'injection de plusieurs milliards d'euros pour colmater le gouffre.
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Discussion générale: L'île de La Réunion s'embrase Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives