Accueil www.volcreole.com
Le site de référence des Dom-Tom !


 :: Connexion :: S'enregistrer :: Profil :: Messages privés :: Membres :: Album Photos :: Forum :: Chat :: Rechercher :: FAQ :: Annuaires :: Agenda :: Vidéos  :: 


A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co
Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co S'abonner au Flux Rss Actualités Partager ce sujet sur Facebook Partager ce sujet sur Twitter Partager ce sujet sur Myspace Partager ce sujet sur Del.icio.us Partager ce sujet sur Digg Partager ce sujet sur Google bookmarks Partager ce sujet sur Netvibes Partager ce sujet sur Viadeo Partager ce sujet sur Linkedin Partager ce sujet par email 
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  A la une :: Imprimer ce sujet 
Auteur Message
Annonces
  Actualités:   Sujet: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co

Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8041
Localisation: PACA
 #31 Actualités:   Sujet du message: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co   Posté le: 25 Oct 2013 12:33

Citation:
 
53 000 euros détournés à la mairie de Cayenne

Stéphanie BOUILLAGUET Jeudi 24 octobre 2013

Cinq salariés de la mairie de Cayenne sont soupçonnés de détournement de fonds publics. Ils arrondissaient illégalement leurs fins de mois. Au total, le préjudice s'élève à 53 000 euros.

Leur stratagème a fonctionné pendant plus d'un an. Un agent du service Paie à la mairie de Cayenne rétribuait quatre de ses collègues en heures supplémentaires et en astreintes qu'ils n'avaient en fait jamais effectuées. En échange, ces derniers lui reversaient la moitié du trop-perçu. Au total, les agents concernés - deux titulaires et trois contractuels - gagnaient entre 1 000 et 1 900 euros en plus de leur salaire chaque mois. 53 000 euros auraient ainsi été détournés depuis juin 2012.Une erreur commise par un agent a mis la puce à l'oreille du directeur adjoint chargé de la paie. Les investigations ont montré que les cinq agents avaient touché indûment entre 8 000 et 14 000 euros chacun.

QUELLE SANCTION ADMINISTRATIVE ?
Hier, de retour dans le département, le maire Marie-Laure Phinéra-Horth n'en revenait pas : « Ce sont des agents en qui j'avais confiance. Je suis tombée de haut » , raconte-t-elle. Convoqués dans son bureau, « ils ont avoué en partie » . Une première mesure conservatoire a été prise pour les éloigner de leur poste. Marie-Laure Phinéra-Horth a également informé le procureur de la République, une plainte est en cours. Dans l'immédiat, « des titres de recettes vont être établis pour récupérer les sommes dues » , précise-t-elle.Le maire n'a pas encore pris de sanction administrative, qui peut aller d'une suspension au licenciement pour faute grave. Marie-Laure Phinéra-Horth souhaite prendre en compte la personnalité et la situation des agents, tous âgés de 23 à 30 ans et pères de famille. « Je comprends qu'ils puissent avoir des difficultés financières. Mais ils ne pouvaient pas les régler avec les deniers publics! Je pense à tous les contribuables qui, chaque mois, doivent eux aussi se serrer la ceinture. Je ne peux pas accepter ça. »
 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8041
Localisation: PACA
 #32 Actualités:   Sujet du message: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co   Posté le: 18 Déc 2013 15:04

Vous avez dit expert :

Citation:
 
Etats-Unis : un expert en changement climatique détourne plus de 650.000 euros
Mise à jour : mardi 17 décembre 2013 20:25 | Par La Rédaction, M6info by MSN

Son (...) aura duré 13 ans. John C. Beale, âgé 65 ans, a détourné 900.000 dollars (environ 653.000 euros) au gouvernement des Etats-Unis. Cet expert en changement climatique, le mieux payé de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA), risque entre deux ans et demi et trois ans de prison.

Un plan bien ficelé

L'homme, dont le salaire s'élevait à 150.000 euros par an, s'est fait rare au travail de 2000 à 2013. Ses absences répétées n'ont jamais inquiété l'EPA... et pour cause. John C Beale a affirmé qu'il était un agent de la CIA en mission pour justifier ses nombreux déplacements à l'étranger. En 2008, il a même disparu pendant plus de six mois, prétextant travailler sur un projet lié à la sécurité nationale. En décembre 2010, il a envoyé un mail à ses supérieurs en expliquant qu'il devait s'envoler d'urgence au Pakistan parce que les talibans torturaient son remplaçant à l'agence secrète.

Taxis, hôtels de luxe, vols en première classe... l'(...) s'est fait plaisir aux frais de l'Etat. Il a ainsi facturé 33 voyages pour la somme de 266.000 dollars (193.000 euros).

Alors qu'il devait prendre sa retraite en avril dernier, des membres de l'EPA ont découvert, en enquêtant, que John C.Beal n'était absolument pas un agent de la CIA. Inculpé pour (...) en septembre dernier, le jugement du fonctionnaire le plus paresseux des Etats-Unis doit être rendu demain.
 
 


Conclusion, pour paresser en toute quiètude, il faut être expert en la matière.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8041
Localisation: PACA
 #33 Actualités:   Sujet du message: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co   Posté le: 25 Juin 2014 12:27

Citation:
 
300 000 euros détournés à LADOM : le directeur financier s'est dénoncé

La1ere.fr
Publié le 24/06/2014 | 15:23, mis à jour le 24/06/2014 | 15:23

LADOM, l'agence de l'Outre-mer pour la mobilité qui finance les déplacements d'étudiants ou de personnes en formation se serait bien passée de ce scandale. Son propre directeur financier a avoué le 14 juin dernier au commissariat de Saint-Denis avoir détourné 300 000 euros.


Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny sur des malversations au sein de Ladom, l'agence de l'Outre-mer pour la mobilité. Son directeur administratif et financier s'est accusé spontanément devant la police le 14 juin dernier. C'est une information que le journal Le Monde a révélé (article édition abonnés).


Commissariat de Saint-Denis
L'homme de 50 ans est allé se dénoncer au commissariat local de Saint-Denis au nord de Paris, ville dans laquelle se trouve le siège de LADOM. Il a été mis en examen pour "abus de confiance" et "faux et usage de faux", et placé sous contrôle judiciaire. Le responsable financier a expliqué aux policiers avoir détourné pour environ 300.000 euros d'argent public en une dizaine d'années, en faisant de fausses factures. Il se serait décidé à parler car des doutes sur la conformité des comptes avaient été soulevés et un audit avait été enclenché par la nouvelle direction.

Détournement et fausses factures
Saisis, les policiers de la brigade de répression de la délinquance astucieuse (BRDA) ont déjà mis en évidence le détournement de 266.000 euros entre juillet 2008 et décembre 2013, sans compter l'argent qui a pu être volé au cours d'autres périodes. En tant que directeur administratif et financier, il pouvait signer des chèques à son ordre, sous prétexte d'avances. A la fin de l'année comptable, il fournissait de fausses factures pour justifier ces avances. Le directeur financier de LADOM prétextait notamment des travaux qui auraient été effectués dans un immeuble appartenant à Ladom dans le IVe arrondissement de Paris et loué à Airparif, l'agence chargée de la surveillance de la qualité de l'air.

LADOM et la continuité territoriale
Sous tutelle des ministères des Outre-mer et du Budget, LADOM a bénéficié en 2013 de 110 millions d'euros de ressources publiques. Elle est notamment chargée de la "continuité territoriale" avec la métropole, et finance par exemple des déplacements d'étudiants ou de personnes en formation depuis l'Outre-mer.

 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8041
Localisation: PACA
 #34 Actualités:   Sujet du message: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co   Posté le: 24 Nov 2014 15:48

Citation:
 

Jeudi 20 novembre 2014
Nouvelle sanction de l'Autorité de la concurrence en Martinique

Trois sociétés de déménagement sanctionnées pour entente illicite

L'Autorité de la concurrence a sanctionné, hier, à hauteur de 237 840 euros, trois entreprises de déménagement (AGS Martinique et sa maison-mère Mobilitas, Martinique Déménagements et SMDTE)
qui se sont entendues pour produire des devis de complaisance à leur clientèle militaire.

Dans sa décision rendue lundi, l'Autorité de la concurrence sanctionne ces trois entreprises de déménagement pour avoir réalisé des devis de complaisance en vue de fausser la concurrence sur le marché des déménagements des militaires. Ce marché est partagé entre six acteurs et il est pris en charge financièrement par l'administration. La règle veut que chaque militaire muté produise à l'administration au moins deux devis dont le montant est payé par leur administration.

L'enquête a établi que les entreprises ne se faisaient pas concurrence dans de nombreux cas et se répartissaient ainsi en réalité les clients. Elles établissaient des devis « de couverture » (offres d'un montant délibérément plus élevé), de façon à ce que l'une d'entre elles remporte de façon certaine le déménagement de tel ou tel militaire muté.

L'Autorité a estimé que ces pratiques ont eu pour objet et pour effet d'entraîner une répartition artificielle du marché entre les trois entreprises, au détriment des trois autres qui opèrent sur ce marché, et de faire obstacle à la fixation des prix par le libre jeu de la concurrence.

Des faits similaires ont déjà été sanctionnés dans ce secteur et les sociétés en cause dans la présente affaire ne pouvaient donc ignorer le caractère prohibé et la gravité de telles pratiques. Les trois sociétés mises en cause n'ont d'ailleurs pas contesté les griefs de l'Autorité. En conséquence, AGS Martinique, Martinique Déménagements et SMDTE ont été sanctionnées pour un montant total de 237 840 euros.

FXG, à Paris



 
 
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8041
Localisation: PACA
 #35 Actualités:   Sujet du message: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co   Posté le: 02 Avr 2015 17:45

La tricherie en milieu scolaire n'est pas le fait que des élèves :

Cas US
Citation:
 
Etats-Unis: Onze professeurs condamnés pour «racket» dans un scandale de triche

Philippe Berry
Publié le 01.04.2015 à 22:46
Mis à jour le 01.04.2015 à 22:50


C'était trop beau pour être vrai. Pendant une dizaine d'années, les élèves d'un district scolaire défavorisé d'Atlanta, en Géorgie, ont connu une progression spectaculaire de leurs notes aux tests standardisés nationaux. Mercredi, onze ex-professeurs ont été condamnés pour «fraude», «racket» et «conspiration» dans un scandale de triche sans précédent. Ils connaîtront leur peine ultérieurement, mais ils ont déjà été licenciés en 2012.

Tout a été orchestré par la directrice d'académie, la «superintendent» Beverly Hall. Elle était également poursuivie et risquait 45 ans de prison mais elle est décédée le mois dernier des suites d'un cancer du sein. Au total, 182 proviseurs et enseignants ont été impliqués. La plupart a négocié un accord à l'amiable.
500.000 dollars de primes

La machination a surtout profité à Beverly Hall. En 2009, elle a été élue «superintendent» de l'année. Selon l'accusation, elle aurait au total touché plus de 500.000 dollars de primes, sur plusieurs années, pour ses excellents résultats.

Le New York Times raconte les détails de la machination. Elle donnait trois ans aux proviseurs pour atteindre ses objectifs. Ceux qui n'y parvenaient pas étaient remplacés –au total, 90% des proviseurs ont été réaffectés pendant cette période. Les directeurs d'établissement mettaient alors la pression sur les professeurs, également sous la menace d'un licenciement.
Les enseignants portaient des gants pour changer les réponses des élèves

Selon le témoignage d'une enseignante, la triche remontait à 2004. Les professeurs en charge de la correction des copies s'enfermaient dans une salle et changeaient les mauvaises réponses des élèves aux QCM. Ils portaient des gants en plastique afin de ne pas laisser trop d'empreintes digitales.

Avec l'arrivée d'un nouveau proviseur, en 2005, 86% des élèves d'une école primaire ont par exemple atteint le niveau national de compétence requis en maths contre 24% l'année d'avant. Les autorités ont vite suspecté que quelque chose ne tournait pas rond, mais la loi du silence a été respectée pendant plusieurs années. Le plus triste de l'affaire: de nombreux établissements d'éducation prioritaire ont perdu leurs subventions à cause de la progression des élèves. La rémunération au mérite a parfois ses limites.
 
 


Cas Inde :

Citation:
 
Inde: 1000 arrestations dans une spectaculaire affaire de tricherie scolaire

Par L'Express.fr avec AFP, publié le 22/03/2015 à 17:38
Famille, amis, enseignants se sont précipités sur un centre d'examen où des élèves passaient l'équivalent du baccalauréat pour leurs souffler des réponses et balancé des antisèches.


Réussir son examen à tout prix. La police indienne a annoncé dimanche un millier d'arrestations après la diffusion à la télévision d'images d'amis et de parents escaladant les murs d'un centre d'examen scolaire pour aider les candidats.

Ces images, qui se sont répandues comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, montrent des dizaines de personnes armées de téléphones portables et d'antisèches accrochées aux fenêtres d'un immeuble de quatre étages, dans l'Etat du Bihar.

Sur d'autres images, on peut voir du personnel scolaire et des policiers observer sans réagir les mêmes scènes dans plusieurs centres d'examen qui organisent actuellement les épreuves de fin d'études secondaires, équivalent du baccalauréat.

Placés en détention provisoire, les tricheurs et leurs complices doivent s'acquitter d'une caution de 2000 roupies (30 euros) au minimum pour recouvrer la liberté, a indiqué un haut responsable de la police du Bihar, Gupteshwar Pandey.

"La moitié d'entre eux sont des parents et des enseignants, les autres des amis et des membres de la famille", a-t-il déclaré à l'AFP.  
 



L'école , ou plutôt l'instruction est un puissant ascenseur sociale. Néanmoins, il est vite tentant de dévoyer la méritocratie et tomber dans la tricherie pour une réussite de façade.
Revenir en haut
      
Missyna alna
Classe Eco Classe Eco



Genre: Femme
Inscrit le: 12 Mai 2006
Sujets: 76
Messages: 8041
Localisation: PACA
 #36 Actualités:   Sujet du message: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co   Posté le: 27 Nov 2016 23:42

Rien que le nom de la société laisse dubitatif !


Guyane - Immobilier :

Citation:
 
Source : http://www.franceguyane.fr/actualite/faitsdivers/les-victimes-habitaient-le-fleuve-322793.php

Chantal Deville et Carmen Kanamboelie ont abusé de la confiance d'une centaine de personnes en leur faisant croire qu'elles deviendraient propriétaires de logements, à Saint-Laurent du Maroni, sous réserve de verser des acomptes en espèces.

Une affaire d'(...) de grande ampleur qui s'est déroulée à Saint-Laurent du Maroni en 2009 a été jugée le 10 novembre. Les prévenues étaient Chantal Deville et Carmen Kanamboelie. La première a été rendue coupable de faits d'abus de confiance. Elle a écopé d'une peine de trois ans, dont un an assorti d'un sursis avec mise à l'épreuve pendant trois ans. La seconde a été condamnée à une peine d'un an de sursis avec mise à l'épreuve pendant deux ans, pour complicité d'abus de confiance. Toutes deux sont également obligées d'indemniser les victimes et de justifier d'un emploi.

ELLE ORCHESTRAIT L'(...) DEPUIS LA RÉUNION
D'après l'enquête, Chantal Deville a détourné 600 000 euros en vendant des logements fictifs à des particuliers. Elle incitait les intéressés à verser des acomptes en espèces ou en chèques. Ils avaient, en retour, un reçu avec le tampon de la société Le Villain, dans laquelle elle était salariée.

Ces reçus étaient en fait un montage (lire ci-dessous). Une centaine de personnes a été spoliée. Certaines ont versé plusieurs milliers d'euros. « Les victimes étaient essentiellement des habitants du fleuve parlant le taki-taki » , explique Thierry Édouard, avocat de la partie civile. Carmen Kanamboelie jouait le rôle d'interprête et percevait une partie de l'argent.
Les victimes ne seront pas indemnisées entièrement. Elles le seront de façon forfaitaire sous réserve d'un justificatif. Me Édouard se réjouit de la décision de justice mais la bataille n'est pas encore terminée. « Il faut maintenant saisir le fond de garantie » , explique-t-il.
Chantal Deville a déménagé sur l'île de La Réunion en 2008 et a orchestré son (...) depuis là-bas.

REPÈRES - Un redressement judiciaire...
Si la société Le Villain avait bien été nommée maître d'oeuvre pour l'aménagement de 82 parcelles, dans le cadre d'un programme de constructions de logements sociaux à Saint-Laurent, elle n'a pu mener cette opération jusqu'au bout en raison de son placement en redressement judiciaire en 2003. Chantal Deville a continué à vendre des projets de constructions au nom du groupe, pour encaisser l'argent, sans que la société ne se doute de l'(...).
 
 


Toutes transactions immobilières, du fait des montants en jeu, exige une traçabilité. Un reçu contre espèce c'est bien léger si survient un pépin. Donc, il vaut mieux privilégier le paiement par chèque ou virement et document notarié.
Les médias caricature à l'excès ceux dont il faut se méfier et les crédules.
Dans la réalité, il n'est pas aisé de prendre le temps de réflexion nécessaire face à une "bonne affaire" et d'avoir accès à toutes les informations utiles afin de discerner le vrai du faux.
Un chose de sûr, les apparences ne suffissent pas quand il s'agit d'accorder sa confiance et c'est encore plus vrai quand une transaction financière est prévue.
Revenir en haut
      
Montrer les messages depuis:   
Répondre au sujet    Accueil » Forum » Actualités: A.rnaques , e.scroquerie, fraudes & co Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3
    
 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Tags
Copyright Volcreole © 2001-2019
Syndication (RSS 2.0)  Suivez-nous sur Facebook  Suivez-nous sur Twitter  Suivez-nous sur Google+

Charte | Contacts | Favoris | Accueil | Rechercher | Pseudos | Album Photos | Groupes | FAQ | Forum | Sujets | Sélection | Actualités | Partenaires | Bannières | Videos Tags | Annuaires | Agenda | Newbuzz.fr | Loto | Vidéos | Archives